Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 18:27

La-Fille-qui-ne-croyait-pas-aux-miracles-1.jpg

 

 

Auteur : Wendy Wunder

Éditeur : Hachette Jeunesse (Collection Black Moon)

Prix : 16 €

Résumé :

 

Cam ne croit pas aux miracles. Ni au paradis, ni en Dieu.

Mais pas à la magie non plus.

Elle sait qu'elle est malade. Condamnée. Fin du débat.

Elle établit alors la liste des choses qu'elle veut faire avant de mourir :

- Perdre ma virginité pendant une fête de lycéens bien arrosée.

- Me faire briser le coeur par un sale type.

- Me morfondre misérablement, pleurer, bouder et dormir durant un samedi entier.

- Faire tomber une vache qui dort debout.

- Détruire les rêves de ma petite soeur.

- Commettre des vols à l'étalage minables.

 

Il paraît que le simple fait d'avoir écrit ces voeux les déclenchera. Seulement Cam n'est pas du genre à attendre que le destin se décide. Elle préfère le bousculer et se débrouiller toute seule pour les réaliser.

En aura-t-elle le temps ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Avec un tel résumé, je savais que ce livre allait être plein d'émotions.

Je ne m'attendais quand même pas à un récit si complexe avec autant de nuances.

J'ai découvert une histoire d'une douceur extraordinaire, contenant néanmoins assez de puissance pour me couper le souffle pendant certains passages.

 

Malgré tout le bien que je pense de ce bouquin, et tous les sentiments qu'il a éveillé en moi, cette chronique sera assez courte.

Tout simplement car il y a des surprises à chaque page, des découvertes dans chaque chapitre. Et vous connaissez ma politique anti-spoilers, maintenant.

Mais je peux quand même vous dire quelques petites choses :

Cam est un personnage vraiment extrêmement agréable à suivre, car très facile à comprendre, malgré les barrières qu'elle érige autour d'elle.

L'empathie que l'en ressent pour elle est très forte et quasi immédiate. La jeune fille donne le ton tout de suite, et on comprend aisément que sa tonne de sarcasme et son air continuellement blasé ne sont que des ramparts et des protections, aussi bien pour elle que pour les autres.

Après tout, comment réagireriez-vous si vous saviez que vous mourrez jeune ? Comment réussir à vivre normalement chaque jour ? Comment s'attacher aux gens, et les laisser s'attacher à vous ?

On est confronté à beaucoup de questions de ce genre, et leurs réponses m'ont beaucoup plues, touchées et même amusées.

Les personnages gravitant autour d'elle ont également tous quelque chose à apporter, et je les ai tous trouvé réellement très attachants.

Que ce soit la petite soeur voulant faire la fête, se comportant comme une miss popularité mais possédant un très grand coeur, la mère excentrique pas toujours très débrouillarde mais qui ne veut que le bonheur de ses enfants, ou la meilleure amie dans le même état de santé, qui comprend Cam mais veut vivre les choses autrement qu'elle.

On a une brochette de protagonistes incroyablement touchants, qui ont tous su susciter chez moi des sentiments variés. Aucun ne m'a laissé indifférente.

 

C'est poignant sans jamais versé dans le patho, des dialogues plein d'humour acide qui fait mouche, des sujets délicats abordés sans détours sans pour autant que ça soit choquant ou moralisateur, des émotions se dévoilant avec un naturel déconcertant et rafraîchissant, un ton tout en simplicité qui fait toute l'efficacité de ce titre qui va droit au coeur.

Si vous cherchez un drame contemporain, dégageant à la fois force et douceur, où vous voulez rire et pleurer, vous interroger mais également vous laissé porter par un léger vent d'espoir et de magie, alors ce livre est définitivement pour vous.

Je ne peux que le conseiller, j'ai fait un magnifique voyage avec lui.

 

Mille mercis à Hachette Jeunesse pour cette aventure entre claque et délicatesse.

partenariat-LA

 

D'autres avis chez Liliebook, Lire ou Mourir, Alys, Alittlematterwhatever et Ethernya.

 

Commandez La fille qui ne croyait pas aux miracles

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Drame
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 15:32

tumblr mpx6hntWhl1s8gnfto1 400

 

Dans un futur proche, en Angleterre, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à perdre tout souvenir de leur passé. Malgré son Effacement, cependant, Kyla fait d'étranges cauchemars. Comme si ses souvenirs s'obstinaient à remonter à la surface...

Petit à petit, le doute s'installe. A-t-elle vraiment commis un crime et mérité son sort ? La jeune fille n'est pas certaine de vouloir le découvrir, d'autant que sa nouvelle vie de lycéenne lui plaît. Et que son passé pourrait s'avérer difficile à supporter ...

Mais peut-on être soi, à 16 ans, si l'on ignore d'où l'on vient ? Grâce à Ben, Effacé, lui aussi, et convaincu que l'Effacement cache en réalité une gigantesque manipulation, Kyla trouvera peut-être la force de partir en quête de sa propre histoire...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Effacée est sans aucun doute un des titres phares de cette rentrée 2013. Puissant, choquant, riche et intelligent, c'est un véritable coup de poing émotionnel.

C'est donc avec un énorme plaisir que, grâce à La Martinière J. Fiction, je vous propose de gagner l'un des 3 exemplaires mis en jeu !

 

Et pour cela, rien de plus simple :

 

Répondez à la question et envoyez-moi votre réponse et vos coordonnées postales à archessia@gmail.com (avec comme titre "Concours Effacée" ) avant le vendredi 13 septembre à minuit.

Le tirage au sort sera effectué le samedi matin, et le résultat sera publié à ce moment-là. Les gagnants seront annoncés ici-même, avec le prénom, la première lettre du nom de famille et le numéro de département ou le code postal belge. Si vous ne voulez pas que votre prénom soit affiché, précisez-le dans votre mail et donnez-moi un pseudo.

Les envois seront limités à la France et la Belgique.

 

Un minimum de politesse est demandé, s'il vous plaît. Je ne demande pas des courbettes ou mille formules alambiquées    Sachez juste que les mails ne contenant QUE la réponse et les coordonnées ne seront pas pris en compte, tout simplement.

 

Vous pouvez obtenir des chances supplémentaires en :

- relayant ce concours sur Facebook [+1]

- relayant ce concours sur Twitter [+1]

- relayant ce concours sur votre site/blog [+1]

- relayant ce concours sur Google + [+1]

 

Maintenant, la question :

 

- À quoi sert l'Effacement ? (Indice)

 

A vos claviers, et je vous dis à la semaine prochaine pour le tirage au sort !

 

Bonne chance à tous

 

Les gagnants sont :

 

- Lelf

- Caroline F (13013)

- Pascale G (Belgique)

 


Félicitations à eux, merci à tous les participants et à très bientôt pour de nouveaux concours !!

 

Partager cet article

Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 21:19

http://sphotos-d.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-frc3/992924_547804618602856_61956496_n.jpg

 

 

Auteur : Rachel Caine

Éditeur : Le Livre de Poche Jeunesse

Prix : 6,90 €

Résumé :

 

Claire Danvers est une étudiante douée. Ses parents l'envoient pourtant s'enterre à Morganville, dans une université au fin fond du Texas. Très vite, elle devient le souffre-douleur de la "mafia manucurée" du campus. Elle trouve alors refuge dans la maison de ses rêves, et se lie d'amitié avec ses colocataires. Mais Claire n'est pas encore tirée d'affaire. Car à Morganville, certains ont les dents longues, et la nuit, les ombres sont habitées.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Depuis le temps que j'entend parler de cette série, ça me démangeait de la commencer pour voir un peu ce qu'elle a de si spécial.

La sortie de celle-ci en poche est, je trouve, une excellente occasion de s'y mettre, et je m'y suis plongée avec beaucoup de curiosité, bien qu'un peu d'appréhension de quand même trouver une énième histoire de vampire avec une jolie petite humaine au milieu de tout ça.

Et là, surprise ! Je ne me serais jamais attendue à ça.

 

Déjà, en lisant le quatrième de couverture, je m'attendais à voir la pauvre petite Claire, fille plus jeune que les autres, plutôt faible et martyrisée, débarquer dans une maison habitée par des vampires.

Et bien que nenni mes amis ! Ses nouveaux colocataires sont des humains on ne peut plus normaux. Enfin, "normaux". Entre la gothique énergique, le mec un peu basique qui passe son temps devant les jeux vidéos et le solitaire taciturne qui joue de la guitare tout seul la nuit, on a ici un bien belle brochette de clichés sur pattes.

Sauf que, c'est là que Rachel Caine m'a réellement surprise, ils sont loin d'être des clichés et nous réserve des personnalités complexes et des apparences trompeuses !

J'adore quand des personnages sont bien plus que ce que l'on peut voir de leur surface, et j'ai été absolument ravie avec ces trois-là. Sérieusement, ça ne m'arrive pas souvent, mais là, j'aurais tout simplement a-do-ré pouvoir vivre avec ces trois personnes dans cette maison.

Je me suis très vite attachée à eux, et chaque découverte à leur propos était un enchantement. Et je ne vous parle même pas des dialogues qui sont vraiment géniaux à lire.

Rien que pour les protagonistes de ce bouquin, je lui offre une petite étoile dorée, tiens.

 

En ce qui concerne l'histoire, j'ai pris beaucoup de plaisir à la voir s'étoffer au fil des chapitres et à découvrir la complexité de son univers.

Imaginez : une petite ville des États-Unis régie par les vampires et où les habitants doivent obéir à des règles très stricts sous peine de ... disparaître du jour au lendemain.

Il y a un climat de réelle tension, une ambiance de danger qui se dégage de ce bouquin, dès que Clair sort de la maison. J'avais l'impression vivace d'être à sa place et de me balader dans ces petits rues glauques, en me sentant épiée dans mes moindres mouvements.

Chaque action est calculée, chaque parole réfléchie. Le moindre faux-pas déclencherait la colère d'un vampire et vous amènerait des problèmes ... mortels.

J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a construit cette histoire de dirigeants vampires, on peut aisément se dire "effectivement, dans un tel cas, ça se passerait comme ça ou comme ça".

Elle a rendu ce récit étrangement crédible, et certaines scènes ou échanges entre personnages m'ont donné des frissons de peur et d'angoisse.

Une grosse partie du livre sert à nous présenter cet univers, à nous en expliquer les règles, nous présenter ses protagonistes, etc ...

Mais après celle-ci, on a droit à de grosses montées d'adrénaline avec la montée crescendo d'une tension à couper au couteau. Les scènes d'action se succèdent et sont très bien écrites, ce qui m'a amené à lire certains passages à une vitesse hallucinante ! 

 

Un final explosif pour un premier tome bien fourni, plein de personnages géniaux et une ambiance dont le rendu est stupéfiant.

Je comprend maintenant l'engouement pour cette série, et vous pouvez déjà me compter parmi les fans !

 

Mille mercis au Livre de Poche Jeunesse pour ce titre vraiment excellent qui offre une vision un peu différente des vampires.

partenariat-LA

 

D'autres avis chez Liliebook, Poison, LaureduMiroir, Heclea, Matoline, Galleane, Karline05 et Metyuro.

 

Commandez Vampire City - Tome 1 - Bienvenue en enfer

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 23:04

tumblr mpx6hntWhl1s8gnfto1 400

 

 

Auteur : Teri Terry

Éditeur : La Martinière Jeunesse

Prix : 15 €

Résumé :

 

Dans un futur proche, en Angleterre, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à perdre tout souvenir de leur passé. Malgré son Effacement, cependant, Kyla fait d'étranges cauchemars. Comme si ses souvenirs s'obstinaient à remonter à la surface...

Petit à petit, le doute s'installe. A-t-elle vraiment commis un crime et mérité son sort ? La jeune fille n'est pas certaine de vouloir le découvrir, d'autant que sa nouvelle vie de lycéenne lui plaît. Et que son passé pourrait s'avérer difficile à supporter ...

Mais peut-on être soi, à 16 ans, si l'on ignore d'où l'on vient ? Grâce à Ben, Effacé, lui aussi, et convaincu que l'Effacement cache en réalité une gigantesque manipulation, Kyla trouvera peut-être la force de partir en quête de sa propre histoire...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ce bouquin m'a intriguée dès le début, et une fois entamé, je n'ai quasi plus su le lâcher avant de l'avoir complétement dévoré.

 

Le quatrième de couverture résume assez bien l'histoire sans trop en dévoiler (même si je trouve que le passage sur Ben est quelque peu erroné malgré tout).

Le Gouvernement a trouvé un moyen "idéal" pour la vague de délinquance juvénile qui frappe la génération en cours : effacer la mémoire des jeunes criminels pour ensuite les placer dans des familles d'accueil pour qu'ils puissent avoir un nouveau départ dans la vie.

Pour pouvoir contrôler leurs émotions et éviter les débordements, ces jeunes sont équipés d'un dispositif leur indiquant quand ils sont trop stressés, émotifs, en colère, etc ... Si ce dispositif s'affole de trop, ils risquent le coma ou même la mort.

En théorie, l'idée semble excellente et porter ses fruits. En pratique, on ne peut s'empêcher de s'interroger sur la valeur éthique de cette démarche.

 

Je me suis très vite attachée à Kyla, qui vient de subir un Effacement et se retrouve dans une nouvelle famille, à devoir complètement réapprendre à vivre. Et ce n'est pas une expression, quand vous subissez un Effacement, vous oubliez TOUT, vous êtes comme un nouveau-né qui ne sait plus rien sur rien.

Vous êtes une coquille vide, et votre famille d'accueil est en charge de vous refaire une belle éducation saine.

Cette pauvre Kyla tatonne, apprend, découvre, fait des erreurs, trébuche. Elle a quelque chose en elle d'extrêmement touchant et vulnérable, et à côté de ça, elle possède une force et une détermination farouche qui font d'elle un superbe contraste.

C'est une héroïne que j'ai pris grand plaisir à suivre, autant pour son caractère et pour ce qu'elle est en tant que personne, que pour ce qu'elle représente dans l'évolution du scénario.

Car bien sûr, Kyla n'est pas tout à fait comme les autres Effacés. Elle a des rêves violents et d'un réalisme troublant, elle questionne beaucoup et remet beaucoup d'éléments en question.

C'est un personnage vraiment riche et magnifiquement construit.

Les autres protagonistes gravitant autours d'elle ont tous leur importance, quasi à chaque fois capitale, d'ailleurs. Personne n'est laissé au hasard, et certains auxquels on ne prêtait pas forcément attention au début ont même droit à de gros coups de projecteurs absolument renversants.

Chaque détail a son importance, accordant à ce titre une richesse bluffante.

 

Alors que le début du livre annonce plutôt un récit introspectif, on se retrouve rapidement dans une histoire pleine d'actions, de rebondissements, d'échanges et de dialogues d'un très grand intérêt.

Tout l'univers m'a fasciné, que ce soit cette technique de l'Effacement, les rouages du Gouvernement que l'on découvre petit à petit, les secrets des uns et des autres ou les personnages complexes qui ne sont pas toujours ceux qu'ils semblent être.

C'est halletant, vibrant, porté par une écriture intelligente, pleine d'émotions et de tension. Il y a un suspens d'une grande intensité dans chaque page, et chaque chapitre recèle son lot de surprises absolument sidérantes !

Ce bouquin est une bombe, il m'a inquiétée, m'a émue, m'a choquée par moments, fait pleurer à d'autres et m'a même fait sourire quelques fois.

Il m'a réellement marquée, et bien que je l'ai lu il y a presque deux semaines, il reste encore très vivant dans mon esprit et je me rappelle de certaines scènes avec une grande clareté.

Je suis sortie de cette lecture complètement chamboulée, ne voulant pas qu'il se termine, sous le choc mais indéniablement, complètement sous le charme.

Une petite perle qui séduira, je n'en ai aucun doute, un très, très grand nombre de lecteurs.

 

Courrez chez votre libraire dès le 12 septembre pour vous le procurer !

 

Mille mercis à La Martinière Jeunesse pour cet énorme coup de coeur !

logo martiniereJfiction (1)

 

D'autres avis chez Lulai et Aveline.

 

Commandez Effacée

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Science-Fiction
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 16:36

9782092545409.jpg

 

 

Auteur : Mary Amato

Éditeur : Nathan

Prix : 14,50 €

Résumé :

 

Impossible de vivre sans guitare.

C'est ce que pense Tripp quand sa mère lui confisque son instrument. Sa seule solution : répéter un midi sur deux, dans la salle B, avec une vieille guitare. Lyla, consciencieuse violoncelliste, occupe la salle les autres jours. Ces deux-là commencent par se détester par petits mots interposés.

Mais bientôt, les échanges virent aux confidences et une toute autre relation s'installe entre eux ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mais que voilà une jolie histoire, parfaite à lire en ce temps estival. D'ailleurs, je ne sais pas vous, mais même la couverture me donnait envie de le lire au parc ou en terrasse.

 

J'ai vraiment été séduite par ce livre que j'ai tout simplement dévoré.

C'est hyper mignon, réellement adorable, porté par une jolie écriture, plein d'humour, avec des personnages très attachants et crédibles.

Déjà, j'ai adoré le concept des petits mots échangés. Vous me direz, rien de bien original là-dedans, mais entre le cynisme, le second degré et les petits piques, je peux vous assurez qu'ils étaient délectables à lire.

Tripp est un personnage très intéressant, aussi bien dans ses pensées et ses dialogues que dans ses actes. J'aurais bien lu un livre plus long rien que pour lui. Il est drôle et possède une vision des choses qui me plaît beaucoup, je pense qu'il séduira pas mal de lectrices/lecteurs !

En ce qui concerne Lyla, je n'étais pas forcément fan d'elle au début, et pour finir, en connaissant mieux sa vie et en apprenant à la connaître, j'ai découvert une jeune fille à fleur de peau qui n'attendait qu'un petit coup de pouce pour s'ouvrir.

Elle nous offre une très belle évolution, toute en douceur et en sourires.

 

En tout cas, je n'aurais pas pensé être aussi surprise pendant cette lecture.

Je m'attendais à une jolie petite romance, et j'ai découvert que ce livre était bien plus que ça.

Déjà, l'abondance de musique a complètement gagné mon coeur. La relation de Tripp et Lyla tourne autours des notes et des chants, et l'auteur a parfaitement exprimé cette passion et la joie, la liberté qui en découle.

D'ailleurs, en bonus, à la fin du bouquin, vous avez les tablatures et les paroles de toutes les chansons du livre, ce qui est, je trouve, une initiative des plus géniale !

Je me suis étonnée moi-même en ressentant de la tristesse lors de quelques passages. Certains de ceux-ci m'ont d'ailleurs presque brisés le coeur de par leur intensité et la simplicité, la sincérité des émotions qu'ils véhiculaient.

Mais rassurez-vous, c'est un récit 100% positif, célébrant la vie et apportant le bonheur, vraiment.

En le lisant, je rentrais dans une chouette bulle de bonne humeur.

J'ai pris beaucoup de plaisir avec ce titre, il m'a fait passé de très jolis moments, j'en suis ressortie ravie.

 

Mille mercis à Nathan pour cette bouffée d'air frais musicale.

logo nathan

 

D'autres avis chez Mycoton32, Laety, Simi, Sabruhu, Naminé, Melicia, Sia, Crunches, Mutinelle et Melisende.

 

Commandez Une guitare pour deux

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 17:25

85357281_o.jpg

 

 

Auteur : Lissa Price

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,50 €

Résumé :

 

MESSAGE SPÉCIAL DU PDG DE PRIME DESTINATIONS À L’ATTENTION DES STARTERS : LA LOCATION DE VOS CORPS A ÉTÉ INTERROMPUE.

MAIS N’OUBLIEZ PAS, JE CONTRÔLE TOUJOURS VOTRE ESPRIT.

 

Je peux voir à travers vos yeux.

Vous forcer à dire ce que je veux.

Vous pousser à entrer dans n’importe quel lieu.

Alors, juste un petit conseil : ne faites confiance à personne, même pas à vous-même !

 

VOTRE VIE M’APPARTIENT.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Starters avait été une bonne grosse claque dans la tronche pour moi, j'avais a-do-ré ce concept de corps empruntés et l'univers était effrayant à souhait.

J'attendais donc beaucoup de la suite, mais peut-être un peu trop ?

 

La Banque des Corps a été détruite grâce à Callie, mais le Vieux est toujours là, quelque part. La jeune fille ne peut pas encore baisser les bras et va décider de tout faire pour l'arrêter, surtout depuis qu'elle sait que les corps des Starters dotés d'une puce sont encore utilisable par le Vieux.

Un grand nombre de personnes sont en danger, y compris elle.

Comment empêcher d'horribles catastrophes alors qu'elle-même pourrait être utilisée comme arme ?...

 

Je dois dire qu'au début j'ai été un peu ... pas forcément déçue, mais quelque peu désapointée.

On voit Callie faire des plans pour renverser le Vieux, se renseigner, avoir de longues conversations tactiques, etc ...

Je me suis dis "Ha, encore une dystopie avec un premier tome complètement badass et avec une suite quasi entièrement politique sur une fille contre le grand méchant".

Ne vous méprenez pas, j'adore la dystopie et l'originalité, la force et les messages qui s'en dégagent. Mais plus j'en lis, et plus je me lasse qu'à partir du tome 2 elles aient quasi le même schéma. Les détails et décors varient, mais les bases restent souvent les mêmes, je trouve ça dommage.

Heureusement, Enders a réussi à me surprendre agréablement en revenant très vite à ce qui m'avait charmé, et à le rendre encore meilleur !

Donc, non seulement les corps des Starters peuvent encore être utilisés par d'autres personnes, mais maintenant ils peuvent servir d'armes !

La situation devient encore plus flippante et hallucinante qu'elle ne l'était déjà, j'adore.

 

Il y a une belle évolution très intéressante au niveau des personnages, et j'ai été absolument RAVIE de voir que [Attention, petit spoiler en vue], alors qu'il aurait été très facile de créer de jolis couples bien dramatiques, ou des ambiances romantiques à tout va, l'auteur ne l'a pas fait ! Non, c'est une histoire dure pleine de dangers et où la tension est palpable à chaque page, et les protagonistes ont autre chose à faire que roucouler à chaque chapitre[Fin du petit spoiler].

Même si, en général, je suis friande de ce genre d'histoires, je ne trouve pas spécialement qu'elles ont leur place dans ce type de récit. Ou du moins, qu'elles ne devraient pas avoir une telle importance dans celles-ci, compte tenu de tout ce à quoi le héros/l'héroïne doit faire face.

J'applaudis cette initiative et la façon dont Lissa Price a traité les interractions entre les personnages.

C'est réaliste, subtil, intelligent et en accord total avec tout le reste du bouquin. Bravo !

À côté de ça, j'ai eu droit à un beau lot de surprises en tous genres, avec des révélations choquantes et des retournements de situations réellement inattendus.

Franchement, je pense réellement que c'est impossible de s'ennuyer durant cette lecture. C'est intense, riche, original et palpitant.

J'étais déjà fan, là je le reste facilement. Lissa Price a un vrai talent de conteuse et construit des background complexes et brillants.

J'évite de trop parler du contenu de ce volume, ça serait dommage de gâcher tout ce que vous pourriez y découvrir, mais vous pouvez être sûrs d'une chose : j'attend la suite avec beaucoup d'impatience !

 

Mille mercis à la Collection R pour cette suite dont je me suis délectée.

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

D'autres avis chez Sia, Matoline, Thalia, Laety, Mutinelle et Mycoton32.

 

Commandez Enders

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 21:43

mission-nouvelle-terre--2---spark-amy-kathleen-ryan_4263011.jpg

 

 

Auteur : Amy Kathleen Ryan

Éditeur : Le Masque (MSK)

Prix : 17 €

Résumé :

 

Piégés sur une Terre à l'agonie, les derniers survivants n'ont qu'une issue : envoyer deux vaisseaux - l'Empyrée et le Nouvel Horizon - à la recherche d'une planète hospitalière. Quand l'équipage du Nouvel Horizon se retourne brutalement contre l'Empyrée, l'expédition tourne au cauchemar.

Adolescents d'à peine seize ans, Kieran et Waverly doivent faire face à une situation hors du commun. Alors que tous les adultes ont disparu lors de l'attaque, des luttes de pouvoir éclatent entre les jeunes restés à bord. Tandis que deux camps s'affrontent, de sérieux dysfonctionnements perturbent le vaisseau. Qui en est responsable? Waverly et ses amis? A moins qu'un intrus ne se soit introduit à bord...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Pfiou, que j'ai eu du mal à me replonger dans l'histoire ...

Une des grandes forces du premier tome était sa richesse. Elle est énorme et merveilleusement travaillée, mais après tant de temps entre les deux tomes, entamer le second en plein milieu de l'action en n'ayant aucun repères par rapprot à ce qu'il se passait avant, c'est dur !

Je dois dire que, d'emblée, ça m'a un peu déçue, d'autant plus que j'avais a-do-ré Glow. Je me suis vraiment sentie paumée pendant toute la première moitié du livre, à avoir du mal à reconnaître les personnages, à les situer dans l'action, à me souvenir de tous les tenants et aboutissants.

On n'a que très peu d'indices sur ce qu'il se passe, il faut donc se reposer énormément sur sa mémoire, et ceux qui me connaissent savent que c'est très loin d'être un de mes atout ...

Mais bon, heureusement, plus on avance dans les chapitres, plus ça s'éclaircit, et mon plaisir de lecture a augmenté crescendo !

 

Tous les enfants sont laissés seuls à bord de l'Empyrée, et rien que ça, c'est quelque chose d'aussi fascinant que dur à lire.

Ils doivent apprendre à se débrouiller sans adultes, à s'organiser, à faire des travaux n'étant pas adaptés à leur âge, etc ...

Certaines scènes m'ont brisées le coeur, dégageant une souffrance difficilement supportable. D'autres m'ont apportés de l'espoir, en voyant la force que tous ces gosses peuvent dégager. Et d'autres encore m'ont mis du baume à l'âme, d'en voir certains se serrer les coudes, s'entraider et faire preuve d'une magnifique humanité.

Malheureusement, dans une telle situation, il faut bien regarder la réalité en face : il y a plus de mauvais moments que de bons. Et franchement, il m'est arrivé plus d'une fois de pleurer, complètement bouleversée par ce que j'avais sous les yeux.

L'auteur ose aller loin par moments, en nous offrant un réalisme dans les actes et les pensées des jeunes voyageurs qui fait mal en étant d'une crédibilité douloureuse et déconcertante.

Accrochez-vous et attachez votre ceinture, car le flot d'émotions est vraiment décoiffant.

 

Les personnages, que l'on avait déjà pu voir matures dans le premier volet, en gagnent encore un bon paquet ici, même si c'est, au fond, contre leur gré.

Vous avez déjà observé des enfants/jeunes adolescents tenter de s'organiser, d'élire un chef, de lui obéir, de s'atteler à des tâches ardues et d'avoir des conseils tactiques sans qu'il n'y ai aucun soucis ?

Mettez-en plusieurs centaines au bord d'un vaisseau, et observez les catastrophes s'accumuler.

Je me suis énormément attachée à beaucoup d'entre eux, et en tant que lectrice, je me suis sentie d'une impuissance hallucinante. Aucun moyen de me sentir détachée, j'ai vécu avec eux chaque déception, chaque perte, chaque pleur.

Il m'est arrivé plusieurs fois d'être en colère, de m'énerver, de pleurer en voulant balancer mon bouquin à l'autre bout de la pièce, tellement j'avais envie de faire quelque chose, de ne pas laisser les choses se détruire de la sorte.

Amy Kathleen Ryan possède un réel talent pour provoquer l'empathie chez le lecteur, il n'y en a pas tant que ça, des romans qui m'ont imprégnés de la sorte.

 

Avec Mission Nouvelle Terre, vous en prenez plein la figure, vous êtes entraîné dans un violent maëlstrom d'émotions et la richesse du récit est tout bonnement à couper le souffle.

Il y a des retournements de situation hallucinants, des surprises qui vont vous époustoufler et un aspect psychologique développé d'une main de maître qui laisse pantois.

Moi qui aime les personnages complexes, évolutifs et "abîmés", je peux vous assurer que j'ai été servie et on ne peut plus ravie par ce titre !

Avec ce tome, l'auteur confirme la grandeur de sa plume et nous offre un voyage que l'on n'est pas prêts d'oublier...

 

Mille mercis à MSK pour cette lecture coup de coeur !

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

 

D'autres avis chez Alittlematterwhatever, Mycoton32, Galleane, Karline05, Matoline, Sia et Moody.

 

Commandez Mission Nouvelle Terre, Tome 2 : Spark

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Science-Fiction
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 21:01

couv59042953.jpg

 

 

Auteur : Jenny Smith

Éditeur : Nathan

Prix : 14,50 €

Résumé :

 

Je m’appelle Sam Wallis, j’ai 13 ans, et aujourd'hui, ma vie est… toute pourrie. Gemma, ma meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres. Avec elle, je rigolais, je faisais des listes de « points positifs/ points négatifs », et j'assumais mes sweats roses avec des chevaux. Maintenant qu’elle est partie, tout ce que je faisais me semble nul et puéril et j’en arrive à me demander si ce n’est pas moi qui suis nulle et puérile. Surtout depuis que je me suis ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu’il m’avait souri (!!!) Bref, je vous l'avais bien dit, ma vie est toute pourrie…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Et bien franchement, malgré que je ne fasse pas vraiment partie du lectorat visé, je commence à réellement beaucoup apprécier Jenny Smith !

À l'image de son précédent titre, Le journal de Katie Sutton, l'auteur nous offre un livre frais, léger, drôle et attachant sans être dénué d'intelligence ni d'émotion.

 

Sam est une jeune fille pleine d'énergie, d'auto-dérision et d'humour. Mais le jour où sa meilleure amie doit déménager à l'autre du bout du monde (enfin, plutôt d'Angleterre, mais ça revient au même), tout s'écroule.

Elle était la seule à la comprendre et à rire aux mêmes choses qu'elle.

Mais un rayon de soleil semble poindre à l'horizon quand un nouveau garçon fait son arrivée et se montre gentil avec elle, et qu'en plus son ancienne meilleure amie de primaire revient à l'école.

Le soucis, c'est qu'entre temps, elle a bien changé et ressemble à une vraie adolescente, a un style qui déchire, est super sexy et ... chante dans un groupe de rock !! Trop la classe.

Sam, à côté d'elle, ressemble encore à une enfant.

Une seule solution s'offre à elle, prendre Cat comme coach vestimentaire et enfin agir en ado cool.

Mais il faudra qu'elle soit prudente, car entre la recherche de sa propre identité, et l'envie d'en endosser une autre, la frontière est mince ...

 

Jenny Smith semble très à l'aise avec des héros pré-adolescents et adolescents. Elle décrit à merveille les pensées qui nous traverse à cet âge, les actes que l'on fait ou auxquels on pense, les rêves et désirs, les peurs et les stress, les colères et les coups de coeur.

Sans forcément m'identifier en Sam, je me suis retrouvée dans pas mal de mécanismes ou émotions, et ça m'a même remémoré quelques épisodes de ma propre enfance/adolescence.

Ajoutez à ça une touche de réalisme supplémentaire grâce à la relation avec les parents. Bien que traités en arrière-plan, ceux-ci sont bel et bien présents et ont leur importance, abordant un sujet pouvant être familier : la mère se sentant délaissée et invisible voulant enfin se faire plaisir et vivre des choses pour elle.

Le thème n'est pas aussi dur que dans Le journal de Katie Sutton, mais il a son importance et pourra toucher le lecteur à des degrés divers.

 

Mais vraiment, ce qui m'a le plus plu, c'est l'humour.

Qu'est ce que j'ai ri !

Les listes que Sam fait son hilarantes, son cheminement de pensées est souvent incongru, son frère m'a bien fait marrer et les discussions qu'elle a avec sa meilleure amie sont juste délectables.

J'ai vraiment pris énormément de plaisir à lire ce livre, et même si certaines scènes m'ont un peu serré le coeur, j'ai passé mon temps à rire et sourire, c'est une bouffée de bonne humeur qui souffle dans ces pages, et c'est véritablement un livre que je conseillerais pour se sentir bien et passer un super moment délicieusement désuet et divertissant.

 

Mille mercis à Nathan pour ce livre bol d'oxygène !

logo nathan

 

D'autres avis chez Laety, Pauline, Lizouzou, Mililivre, Goutte et Mutinelle.

 

Commandez Ma vie toute pourrie

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 13:39

1104-anita13.jpg

 

 

Auteur : Laurell K. Hamilton

Éditeur : Milady

Prix : 7,10 €

Résumé :

 

Lorsque le FBI souhaite interroger un témoin décédé, devinez qui ils appellent pour relever les morts ?

Heureusement, Micah, chef des léopards-garous et le seul de mes amants capable de me faire bouillir le sang d'un regard, doit m'accompagner à Philadelphie pour cette mission. L'idée m'enchantait ... jusqu'à ce qu'il me fasse remarquer que ce serait la première fois que nous allions nous retrouver en tête à tête. Rien que lui, moi ... et mes doutes.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Et bien, à défaut de tenir un bon rythme dans la publication de mes chronique (aheum...) j'en tiens un bout dans ma lecture des Anita !

En plus, pour ce tome-ci, cela faisait plus office de petite pause bit-lit qu'autre chose, vu que ce treizième volume est une sorte de petit recueil de nouvelles.

En effet, la première histoire met l'accent sur la relation entre Micah et Anita, mais elle est suivie par trois autres hyper sympas à lire.

 

Micah :

 

Ce récit se penche donc plus particulièrement sur Micah.

Anita est appelée à Philadelphie pour remplacer un de ses collègues, les fédéraux ayant besoin d'un ranimateur pour interroger un important témoin.

Bien évidemment, rien ne se passera comme prévu et la jeune femme devra encore une fois faire face à de nouveaux problèmes.

Cette histoire d'un peu plus de 150 pages est surtout une excuse pour faire le point sur la relation entre l'Exécutrice et le métamorphe. Ceux-ci ne se sont jamais vraiment retrouvés tout seuls, et Anita va devoir affronter quelque chose d'encore plus effrayant que les monstres ... ses sentiments.

Micah est un jeune homme patient, aimant et généreux, mais mine de rien, il aimerait bien savoir où il se situe dans la vie de son amante et si elle partage ses forts sentiments.

Déjà, c'est très intéressant de voir une Anita de plus en plus "humaine" alors que, techniquement, elle s'éloigne de cette condition au fil du temps. Elle s'ouvre, s'interroge sur ses émotions et apprend à les accepter, etc ...

C'est un contraste très bien amené et joliment développé.

Mais surtout, enfin une bonne vieille enquête menée d'un bout à l'autre sans vraiment de temps morts et sans tsunamis sexuels.

Autant j'adore les scènes de sexe et la vision de la sexualité dans cette saga, autant ça commence à devenir pompant (sans mauvais jeu de mot) quand les 3/4 d'un bouquin sont sur les organes génitaux des personnages.

Une parenthèse des plus agréable, donc, qui rappellerait presque les débuts de notre héroïne.

 

Ceux qui cherchent le pardon :

 

Voici une nouvelle toute particulière qui devrait vraiment plaire aux fans, car il s'agit de la première apparition d'Anita sur papier !

On voit que son caractère, bien que pas encore totalement développé, est déjà bien affirmé et on reconnaît la jeune femme que l'on a appris à aimer.

On la voit travailler à relever les morts, et rien que ça, face à une cliente qui veut revoir son mari une dernière fois.

Déjà à ce moment-là, on voit l'attrait de l'auteur pour les psychologies développées et travaillées, et malgré le peu de pages que compte cette histoire, on y pénètre très vite et on s'attache aux protagonistes en les comprenant avec une facilité déconcertante.

Des pages pleine d'intérêt, de suspens et d'émotions.

 

Maison à vendre :

 

Ha, voilà sûrement ma nouvelle préférée de ce recueil ! Et pourtant, pas du tout d'Anita en vue.

On évolue bel et bien dans son univers, mais nous ne croiserons ici pas une seule tête connue.

Ici, nous suivons une agente immobilière qui s'apprête à vendre une maison à un acquéreur vampire.

J'ai trouvé ça génial d'avoir un point de vue extérieur et 100% humain à ce monde peuplé de créatures fantastiques. On a l'impression de soulever un bout du rideau pour regarder ce qu'il se passe chez les voisins.

Une intrusion dans un quotidien que j'ai trouvé rafraîchissant et original, avec même une bonne grosse trouille en prime ...

 

La fille qui était fascinée par la mort :

 

Dernière nouvelle, celle-ci nous entraîne dans une traque halletante et stressante.

Une jeune fille mineure a disparue pour se faire transformer en vampire grâce à de faux papiers (la transformation n'est légale qu'à partir de la majorité, avant, c'est considéré comme un simple homicide).

C'est rapide, énergique, avec une bonne dose d'action et on arrive même à apprendre quelques détails supplémentaires sur les fonctionnements de la hiérarchie vampirique.

Cet épisode se déroule avant Narcisse Enchaînée, du coup, il y avait un petit côté mélancolique à voir les réactions d'Anita envers Jean-Claude, ou ses façons de penser qui ont quand même pas mal changé avec le temps.

Rien de bien transcendant dans ce récit, mais il reste très agréable à lire et j'ai souris plusieurs fois en me remémorant la "Anita du passé".

 

Au final, c'est vraiment un très chouette recueil qui offre un break bienvenu dans la saga en apportant un peu de nouveauté, de fraîcheur et un complément d'informations sur certains détails.

Une très bonne idée pour un grand plaisir de lecture !

 

Mille mercis à Milady pour ce titre tout plein de qualités.

milady

 

D'autres avis chez Fangtasia, Poison, Matoline, Chou:), Mutinelle et Kassie.

 

Commandez Anita Blake, T13 : Micah

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Bit-lit
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 17:40

le-temps-contre-nousdefinitive.jpg

 

 

Auteur : Tamara Ireland Stone

Éditeur : La Martinière Jeunesse

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

Il ne se passe pas grand chose dans la petite ville d'Evanston. Alors, quand Bennett intègre son lycée, Anna Greene est aussitôt sous le charme. Mais Bennett est solitaire et mystérieux, et, s'il semble l'apprécier, il garde ses distances. Car il possède un secret. Un secret incroyable qui lui interdit d'aimer Anna. Ou du moins le croit-il. Car l'amour, parfois, peut déplacer des montagnes !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Quel livre agréable à lire.

J'en ai encore des soupirs de contentement quand j'y pense.

Bon, ça va être extrêmement dur de vous en parler sans RIEN spoiler, car c'est le secret de Bennett qui fait, en grande partie, la saveur de ce bouquin. Mais pour vous mettre sur la voie, pour ceux qui connaissent, cette histoire m'a fait penser à Le temps n'est rien, mais orienté YA.

 

C'est une histoire d'amour vraiment magnifique, qui nous emporte dans un tourbillon d'évènements et de mystères, dont la profondeur ne nous sera réellement dévoilée qu'à la toute fin.

Dès le début, j'ai été intriguée par l'introduction. On se pose directement des questions et on y va de ses théories.

Qui est vraiment Bennett ? Que cache-t-il ? Que sait-il ? Quel est son rôle dans la vie d'Anna ?

Autant de questions qui ne vont qu'en augmentant au fil des chapitres.

Le sujet abordé est de ceux que j'adore, mais qui peut être facilement gâché avec une utilisation maladroite ou des explications bancales.

Ici, l'auteur le maîtrise merveilleusement, et mélangé à une histoire d'amour pleine d'émotions qui m'ont étreintes le coeur, j'ai été entièrement séduite d'un bout à l'autre.

C'est émouvant, drôle, romantique à souhait sans tomber dans le sirupeux, c'est dramatique et joyeux, tout en contenant même une dose de suspens.

 

J'ai beaucoup aimé Anna qui, sans être complètement banale, fait assez "girl next door" pour que l'on s'identifie à elle, mais possède assez de qualités et de choses bien à elle pour que l'on comprenne facilement l'intérêt de Bennett à son égard.

Quant à lui, il est le héros que l'on adore suivre dans ce genre de récit, et il est aisé de s'éprendre de lui. Il fait rêver, possède un don qui nous met des étoiles plein les yeux, est tendre et dort, mais possède également des blessures, ce qui nous le rend attachant et nous donne presque envie de le protéger.

Ces deux personnages sont équilibrés, crédibles et extrêmement agréables à suivre.

Leur relation commence et s'épanouit en douceur, devenant une de ces romances qui, sans forcément marquer le lecteur à jamais, laisse de superbes souvenirs en tête.

 

C'est frais, doux, très attendrissant et touchant, et l'aspect fantastique du récit ajoute une touche particulière, un goût unique qui rend la lecture plus agréable encore.

Sans être forcément un titre hyper original, il l'est assez (et assez bien maîtrisé) que pour se démarquer et offrir une histoire inédite qui nous emporte avec plaisir dans son tourbillon d'émotions.

C'est un livre qui m'a apporté beaucoup de plaisir, que j'ai dévoré avidement en mourant d'envie d'en découvrir le dénouement.

Une histoire superbe, mignonne mais puissante, dont le sujet absolument magique apporte une bien belle dose de rêveries.

 

Mille mercis à La Martinière Jeunesse pour ce roman qui m'a énormément plu.

logo martiniereJfiction (1)

 

D'autres avis chez Alittlematterwhatever, Fangtasia, Iwry, Nessa et Platinegirl.

 

Commandez Le temps contre nous

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2