Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 20:16

9782756033532v.jpg

 

 

Auteurs : Andoryss & Nesskain

Éditeur : Éditions Delcourt

Prix : 14,95 €

Résumé :

 

Certaines personnes viennent au monde avec des pouvoirs. Certains les assument et s'en servent, d'autres préfèrent les cacher ...

La plupart veulent juste avoir une vie normale.

Ils ne sont pas invulnérables. Il ne se sentent pas super-héroïques. Ce sont des gens presque ordinaires. Ils se connaissent entre eux, ils s'épaulent, ils se comprennent. Ils forment le Cercle.

Et quelqu'un a décidé de les tuer.

Tous.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

C'est toujours super agréable de tomber sur un super bon Comic à la française qui n'a rien à envier aux plus grands.

C'est le cas de Le Cercle qui, rien qu'avec un premier tome, pose des bases originales et solides d'une histoire fascinante et pleine de suspens.

 

Adam est retrouvé mort dans son appartement. Les policiers pensent à un suicide, car il n'y a aucune trace d'un quelconque meurtrier.

Mais Adam était un magnétiseur et il faisait partie du Cercle, ses amis s'inquiètent vite de cet étrange décès et décident de mener leur petite enquête. Après tout, il vaut toujours mieux se méfier, quand l'un d'eux se fait tuer.

Il y a la pétillante Pia, qui peut entrer et interagir dans les rêves des gens. Nicolas, qui voit les couleurs. Toutes les couleurs. Celles des gens, des objets. Elles veulent toutes dire quelque chose, elles ont toutes un message. Il y a également Erik, qui est medium et converse avec ceux que personne ne voit.

Ensemble, ils vont assembler les bouts de ce que chacun sait, ou croit savoir, et ils vont essayer de découvrir la vérité. Y arriveront-ils à temps ?

 

Voici un très savoureux mélange d'enquête policière rondement introduite, et de personnages dotés de pouvoirs hors du commun.

Non seulement l'ambiance polar est juste parfaite, sombre et inquiétante, avec des indices doucement parsemés aussi bien pour les héros que pour le lecteur, mais les personnages en eux-même et la présentation de leurs donc sont juste géniaux et s'incrustent brillamment et aisément dans ce décors particulier.

C'est sûr qu'il y a quelques clichés, comme le ténébreux discret et bougon ou la jeune blonde souriante et dynamique. Mais ce que j'ai adoré, c'est qu'ils sont tellement plus que ça !

Le ténébreux a de gigantesques qualités en lui, et la p'tite blonde a de la noirceur et de la colère en elle.

D'ailleurs, la psychologie des protagonistes, bien que seulement effleurées ici, s'annonce déjà riche et fichtrement bien travaillée.

Je sens que les auteurs nous ont réservés de sacrés surprises dans leurs manches, et je suis extrêmement impatiente de les découvrir !

 

C'est un premier volume juste parfait, qui nous offre de l'humour, de la tension, des découvertes incroyables et fixe un background qui s'annonce on ne peut plus savoureux et délectable.

Et l'arrivée d'un personnage inattendu et ... différent, vers la fin du comic, semble amener avec elle pas mal de bouleversements. La question étant, seront-ils positifs pour les membres du Cercle ? ...

 

Mille mercis aux Éditions Delcourt pour cet ouvrage absolument génial !

500px-Delcourt logo.svg

 

 

Découvrez le site très complet de Le Cercle (avec pages à feuilleter, fiches de personnages, etc...).

 

Commandez Le Cercle, Tome 1 : Your True Colors

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 14:58

403086_289583007838796_818701294_n.jpg

 

 

Auteur : Cate Tiernan

Éditeur : Éditions du Masque (MSK)

Prix : 17 €

Résumé :

 

Sorcières, jumelles, descendantes d'une lignée de femmes aux pouvoirs dévastateurs, Clio et Thais ne sont pas des jeunes filles comme les autres. Elles seules peuvent compléter Balefire, confrérie de sorciers qui ont percé le secret de l'immortalité.

Quand une série de catastrophes s'abat sur elles, Clio et Thais en viennent à douter. Qui aurait intérêt à les supprimer ? N'ont-elles pas plus à perdre qu'à gagner en rejoignant le cercle ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ça faisait longtemps que j'avais envie de connaître la suite des aventures de Thais et Clio, du coup, dès que j'ai eu ce tome entre les mains, je me suis empressée de le dévorer avec joie !

 

On a ici un livre plus sombre et plus détaillé que le précédent, et il n'y a rien que je n'ai pas aimé, vraiment.

Que ce soit l'évolution des personnages, de plus en plus aboutie grâce aux diverses découvertes qu'ils vont faire.

Les jumelles vont non seulement apprendre à connaître l'une et l'autre, mais chacune va également se redécouvrir au fil de l'histoire. Elles vont vivre pas mal d'évènements qui vont les faire se questionner sur qui elles sont, leur caractère, leurs envies, etc ...

Que ce soit avec les flash-back, encore fort présents dans ce volume. Chacun de ceux-ci est une clé supplémentaire dans notre compréhension du background et des origines des jumelles et des Treize.

On a droit à de très belles scènes pleines d'émotions, qu'elles soient chaudes et agréables ou dures et douloureuses. Ca nous aide beaucoup à comprendre le climat actuel et quels sont les tenants et aboutissants de ce qui se joue sous nos yeux.

Ou encore, que ce soit avec la magie, évidemment omniprésente dans ce roman. J'adore réellement les histoires de magie, je trouve ça fascinant. Cate Tiernan nous livre sa vision, un peu à l'ancienne en plein bayou de Louisiane, et la façon dont elle décrit tout ça est juste parfaite et teinte la magie d'une façon toute particulière, sombre et lumineuse à la fois, mais toujours extrêmement étrange.

 

La principale question de ce tome, c'est qui est Thais ? La magie semble mal réagir en sa présence, elle ne sait toujours pas où se situer dans ce nouvel arbre généalogique et ignore si elle est prête, si elle veut embrasser pleinement cet héritage génétique et culturel.

Ces questionnements et ces réflexions sont écrits avec beaucoup de tact et de clarté, nous permettant beaucoup d'empathie à son égard.

Mais à part elle, pas mal d'autres personnages ont droit à leurs coups de projecteur, et j'ai trouvé ça génial de pouvoir en savoir un peu plus sur certains. On fait également la connaissance d'autres personnes, et vu qui ils/elles sont, j'ai clairement hâte de voir ce que l'avenir leur réserve.

On obtient des réponses à nos questions, qui en soulèvent d'autres. Le mystère s'épaissit au fur et à mesure des découvertes, et j'adore ça !

 

J'ai été emportée avec une facilité déconcertante dans cet univers magique et inquiétant, et j'ai englouti avidement certaines scènes tellement elles étaient haletantes et riches en émotions, tensions et action.

C'est un récit réellement génial, fascinant, coloré et sombre en même temps, où les relations entre les personnages sont aussi importantes et agréables à lire que les énigmes qui les entourent.

Je trépigne d'impatience à l'idée de connaître la suite et le fin mot de toutes ces histoires, je me suis vraiment attachée à elle ainsi qu'à ses protagonistes, et si je fais bien confiance à Cate Tiernan, je pense que tout ça va être épique ...

 

Mille mercis à MSK pour cette lecture absolument géniale !

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

 

Un autre avis chez Mycoton32.

 

Commandez Cercle de cendres

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 00:39

logo_92963.jpg

 

 

Auteur : Elizabeth Rudnick

Éditeur : Hachette Jeunesse

Prix : 10 €

Résumé :

 

Oscar Diggs, prestidigitateur à l’éthique douteuse, vit au Kansas. Un jour, il se retrouve propulsé au Pays d’Oz, un pays où la magie est monnaie courante. Mais ses tours de passe-passe suffiront-ils à convaincre Theodora, Evanora et Glinda, trois sorcières, qu’il est bien le grand sorcier que tout le monde attend ? À contrecoeur, Oscar, qui rêvait de gloire et de fortune, accepte d’aider le Pays d’Oz, grâce à ses « pouvoirs magiques ». Rapidement, il comprend qu’il ne peut pas faire confiance à tout le monde. Et, peu à peu, il découvre en lui des pouvoirs insoupçonnés. De vrais pouvoirs. Des pouvoirs qui pourraient faire de lui un puissant sorcier… et un homme meilleur.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Je tiens tout d'abord à préciser que je n'ai pas vu le film. C'est d'ailleurs surtout pour ça que j'ai voulu lire ce titre, pour voir si ça me donnait toujours envie de le voir, si ça tenait la route niveau scénario (je trouve plus facile de se focaliser sur un scénario quand il n'y a "pas d'images"), tout ça.

En tout cas, il m'a fait passer un bon moment, même sans les époustouflants décors.

 

Je crois que tout le monde ou presque connaît l'histoire du magicien d'Oz, ce conte qui nous montre comment une jeune fille, Dorothy, atterrit au pays de Oz et va faire des rencontres extraordinaires tout au long de son chemin pour, au final, découvrir le Magicien d'Oz.

Ici, nous remontons aux origines de ce magicien.

On apprend d'emblée que c'est un roublard, bourreau des coeurs égoïste et sans trop de scrupules. Quel tableau !

Mais, bien entendu, c'est une histoire familiale, donc nous allons suivre son évolution de "crapule" à quelqu'un de compagnie bien plus agréable.

Ici, c'est donc une adaptation écrite du film de Sam Raimi clairement pour les enfants.

Un vocabulaire assez simple, une écriture très légère, un rythme très rapide et des descriptions sommes toutes assez sommaires.

En tant que lectrice adulte, je dirais du coup que le récit perd un peu de sa saveur et de son intensité, certaines scènes auraient mérité un meilleur développement, par exemple. Mais cela n'empêche pas le livre d'être coloré, plein d'action et de rebondissement, et je suis certaine que les plus jeunes adoreront les situations comiques et les divers personnages très variés et intéressants qui parsèment ces pages.

 

Petit plus non négligeable (enfin, je trouve), c'est le fait que l'ouvrage en lui-même est vraiment magnifique, c'est un très bel objet.

Une superbe couverture, de nombreuses illustrations et, au centre du bouquin, plusieurs pages en couleurs de diverses scènes du film.

Un parfait moyen de visualiser les personnages et les sublimes décors dans lesquels ils évoluent (oui, je suis fascinée par ces décors !  *_* )

 

Au final, je dirais que les lecteurs adultes trouveront peut-être cette adaptation beaucoup trop enfantine à leur goût, même si l'histoire en elle-même est franchement chouette et offre une vision particulière du Magicien d'Oz, mais je pense que les enfants passeront un moment génial à découvrir cet univers plein de vie et d'aventures.

 

Mille mercis à Hachette Jeunesse pour cette sortie qui enchantera beaucoup de jeunes lecteurs.

partenariat-LA

 

Commandez Le Monde fantastique d'Oz

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 22:30

le-tome-2-de-la-selection-l-elite-sort-le.jpg

 

 

Auteur : Kiera Cass

Éditeur : Robert Laffont

Prix : 16,90 €

Résumé :

 

La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.

Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales...

Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Non mais sérieux, qu'est-ce que je vais bien pouvoir vous dire sur ce livre ? Je ne sais même pas réellement ce que j'en ai pensé moi-même !

Je vais essayer de vous expliquer au mieux mes dilemmes pour ce titre.

 

On va commencer par le négatif, je préfère.

Pour faire court : tous les personnages sont des têtes à claques.

America est l'archétype même de l'héroïne qui plaît à tout le monde pour des raisons qui me sont tout à fait inconnues. Bon, j'exagère hein, mais genre elle va être grossière envers quelqu'un : "Ho, elle a du caractère cette petite, c'est bien !". Elle fait un esclandre pour une raison x ou y : "Elle a des convictions, c'est admirable !". Et c'est toujours comme ça.

Mais si ce n'était que ça, ça passerait encore. Ce qui m'a réellement le plus énervé à son propos, c'est que c'est une gigantesque girouette.

Retenez bien ça, car c'est le mot d'ordre de ce tome : America ne sait PAS prendre une décision. Elle change d'avis sur Aspen et Maxon tous les chapitres, malgré qu'elle soit, bien entendu, à chaque fois sûre et certaine, à 100%, du fond de son coeur que son choix est le bon.

Mais ensuite, il suffit que l'un ou l'autre jette un regard qu'elle ne comprend pas, ou qu'il se mouche de travers, et boum ! changement d'avis.

C'est fatiguant, vraiment, et totalement ridicule, en plus de ne pas être crédible pour un sous.

En fait, plus j'avançais dans ma lecture, plus je me rendais compte que cette fille ne sait tout simplement pas faire de choix, mais elle attend qu'on le fasse pour elle. Le mec qui lui apportera une solution toute faite sur un plateau d'argent sera celui qu'elle choisira. Mais comme ils sont bien polis et la laisse réfléchir seule, elle n'est pas fichue de se décider.

Je ne compte même plus le nombre de fois où j'ai soufflé, levé les yeux au ciel ou même dis "Mais c'est pas vrai !" pendant ma lecture.

Et pourtant, j'ai essayé de lui trouvé des excuses, à America. J'ai tenté de m'efforcer de la comprendre, à chercher des raisons pour qu'elle soit/dise/agisse comme ça, j'ai réellement essayé de l'apprécier. Mais non, ça ne marche pas, ça ne colle pas. Elle et moi on n'est pas faites pour s'entendre, ça arrive.

Ce n'est pas moi, c'est toi.

Du coup, j'étais complètement atterrée de voir la plupart des gens tomber en pâmoison devant elle, chanter ses louanges, tout ça.

Heureusement, il y a quand même quelques personnes pour souligner le fait que c'est une gamine qui ne comprend rien aux enjeux politiques et qui a tendance à n'en faire qu'à sa tête. Mais bon, on verra où ça la mènera au prochain volume, peut-être qu'elle aura une épiphanie.

 

Et pourtant, vous savez quoi ?

Pas moyen de lâcher ce livre avant la fin, et je l'ai dévoré quasi d'une traite.

Il y a quelque chose de fascinant dans ce chassé-croisé et ce triangle amoureux ridicule. Je ne peux pas m'empêcher de me poser des questions et d'imaginer comment cela pourrait finir.

Il faut que je sache !

Comme me l'a fait remarquer une amie, c'est un vrai shôjo manga bien cliché, en fait.

Et mine de rien, il y a juste assez d'élément dans le background politique pour que ça reste accrocheur et intéressant. Les enjeux sont vitaux et dépassent largement l'importance de la Sélection.

On a quelques touches de rappel du décors social et de la situation instable d'Illeá, juste assez pour maintenir notre intérêt sans pour autant empiéter sur la trame principale.

Je me demande d'ailleurs si, dans le tome suivant, la tendance sera inversée. Je trouverais ça pas mal que tout soit bousculé et que la Sélection soit reléguée en second plan (pour une fois que j'aimerais que la romance passe derrière, ça en dit long ...).

L'écriture de Kiera Cass est loin d'être exceptionnelle, et elle manque cruellement de maturité dans certaines scènes et dialogues, mais malgré tout, elle est très fluide et les descriptions sont vraiment agréables à lire (mon côté fille adore découvrir les différentes tenues des candidates).

En fait, je dirais que les grandes faiblesses de ce titre comme les personnages (leurs interactions, leur mentalité,...) sont rattrapées par l'originalité du récit dans son ensemble, avec cet univers bien construit et les découvertes que l'on fait à son sujet au fil des chapitres.

 

Ce tome contient quelques révélations intéressantes, on en sait un peu plus sur la création d'Illeá et ses dessous que la monarchie préférerait cacher.

On revoit également des Renégats, mais cette fois, quelque chose à changé ... et j'ai réellement très hâte d'en apprendre plus sur eux, après une scène plutôt particulière ...

En fait, pour résumer, je dirais que c'est un monde riche et plein d'intérêts, où se déroule une histoire originale et fascinante, mais malheureusement remplie de personnages niais, irritants et pas bien futés.

Malheureusement, ça désert pas mal le bouquin, c'est sûr, mais en même temps, ça ne le détruit pas non plus. Je l'ai trouvé très amusant et agréable à lire dans son ensemble, et je dois quand même bien admettre qu'il m'a fait passer un bon moment.

Donc, ou c'est au final un livre génial que je n'ai pas vraiment saisi, ou je suis un peu maso ... mais il me faut absolument la suite !

 

Mille mercis à la Collection R pour cette lecture ... pleine de dilemmes !

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

D'autres avis chez Lulai, Galleane, Thalie, Juliah et Pimousse4783.

 

Commandez La Sélection, Tome 2 : L'Élite

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 20:34

84876805_p.jpg

 

 

Auteurs : Anne Plichota & Cendrine Wolf

Éditeur : XO Éditions

Prix : 16,90 €

Résumé :

 

Et si vos cauchemars prenaient vie ?

Un manoir en Écosse... Susan n'en revient pas. Du haut de ses quatorze ans, elle savoure pour la première fois le confort d'un grand lit moelleux dans une chambre bien à elle. Et cela, grâce aux Hopper qui viennent de l'adopter.

Soudain, ce n'est plus la douceur du drap qu'elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues. En ouvrant les yeux, elle distingue une statue qui se découpe dans le brouillard. À ses pieds, les pierres tombales s'étendent à perte de vue. Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d un cimetière. Et des tombes s'échappent lentement une ombre, puis une autre, et une autre encore...

Un rêve. Ce ne peut être qu un rêve.

Mais si ce n'était pas le cas ?

Si la malédiction qui pèse sur Susan depuis sa naissance l'avait finalement rattrapée ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Waw, ça faisait longtemps qu'un livre estampillé jeunesse ne m'avait autant plu !

Sérieusement, tous les ingrédients sont là, c'est dingue, ce bouquin est d'une richesse, je ne sais même pas par quoi commencer !

 

Déjà, dès le début, on sent qu'on est devant un livre très particulier, à l'ambiance unique.

J'avais à peine lu les premières pages que j'avais le coeur serré et que j'étais à deux doigts de pleurer d'émotion. Dans son lit, une petite fille de trois ans voit le feu envahir sa maison. Elle sera la seule à être sauvée, ses parents ayant péris dans l'incendie.

Onze ans plus tard, dans un orphelinat, elle sabote toutes ses expériences dans des familles d'accueil. Pourquoi ? Car ils n'ont pas le bon parfum ...

Quand enfin, un jour, elle le sent pendant un jour de visite à l'orphelinat, elle va tout faire pour se faire adopter par les Hopper, dont la femme, Helen, porte ce parfum. LE parfum.

Alors qu'elle pensait enfin débuter une vie plus ou moins normale, tout va de travers, et l'enfer de Susan ne fait que commencer.

 

J'ai a-do-rer faire la rencontre de Susan, cette toute jeune fille perdue, déstabilisée, dont le seul moyen de défense est de faire les 400 coups. Incomprise, turbulente, se faisant mal pour chasser la douleur de son coeur, j'ai tout de suite eu envie de la prendre sous mon aile. Elle m'a énormément émue, et pour ne rien gâcher, c'est un personnage intelligent, avec beaucoup de cran et de courage et, malgré ses apparences d'animal sauvage, pouvant faire preuve de beaucoup d'empathie.

Rien que pour elle, ce roman vaut le coup d'oeil, c'est une héroïne tellement complète et complexe, et qui pourtant évolue au fil des chapitres, de façon belle, naturelle, parfois douloureuse, aussi.

Il y a énormément de crédibilité dans ce personnage, et dans tous les autres, d'ailleurs.

C'est un autre détail que j'ai très fortement apprécié : le réalisme. Que ce soit dans le comportements des enfants et jeunes adolescents, dans leurs pensées ou leurs dialogues. C'est vraiment agréable à lire quand tout est aussi fluide et crédible, surtout que ce n'est jamais forcément facile à écrire sans tomber dans un extrême ou un autre.

 

En ce qui concerne l'histoire en elle-même ... Pfff, c'est dingue, je ne sais même pas comment vous décrire à quel point c'est par-fait, tout simplement.

Une tonne de mystères, qui flottent tout au long du bouquin, une ambiance sombre et inquiétante parfaitement installée et maîtrisée d'un bout à l'autre, un scénario original qui tient la route et nous tient en haleine jusqu'à la fin, des rebondissements, des scènes pleines d'émotions, des moments plus "normaux et contemporains" qui nous font réfléchir et qui soulèvent de beaux instants de réflexion, de l'humour savamment dosé et réellement drôle (je suis fan de Georgette, au fait) et même des passages effrayants qui font leur petit effet !

Bien que, par certains aspects, j'avais l'impression de légèrement retrouvé un peu la patte de Neil Gaiman, c'est une écriture incroyable et unique, qui allie intelligemment plusieurs genres en jonglant superbement avec le récit fantastique jeunesse, le thriller et le drame adolescent.

Ces auteurs ont un talent incroyable et arrivent avec une facilité déconcertante à faire passer des sentiments et des émotions très fortes dans la plus simple des scènes.

 

Il y a tellement de détails, de scènes ou de dialogues que j'aimerais partager avec vous pour vous prouver à quel point ce livre est génial à tant de niveaux !

Je peux juste vous dire, encore et toujours, que c'est brillant, hyper addictif, fichtrement bien écrit, d'une richesse folle et bourré de personnages attachants, extraordinaires et uniques.

Ce titre DOIT être un succès, c'est pas possible autrement, c'est une aventure tellement fascinante et contenant réellement à toutes les tranches d'âge, je pense sincèrement que tout le monde pourra y trouver son compte, et chacun sera happé et touché à sa façon par la vie de Susan, par ses épreuves, ses joies, ses découvertes, ses pertes, ses mystère et, bien entendu, par l'histoire de ce parfum qui l'obsède.

C'est un gros, gros coup de coeur, une merveille sombre et fascinante, une aventure qui marque le lecteur, une véritable perle d'une qualité indéniable.

 

Mille mercis à XO Éditions pour cette découverte qui rentre direct dans mon top livres !

xo-editions_logo.jpg

 

D'autres avis chez Mycoton32, Karline05, Tiboux et Yumiko.

 


 

 

Le site officiel de Susan Hopper.

 

Commandez Susan Hopper tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 19:47

73376_551069158249720_50597388_n.jpg

 

 

Auteur : Lisa McMann

Éditeur : La martinière Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

 

Janie peut visiter les rêves des gens. C'est une capteuse de rêves. Grâce à ce pouvoir, qu'elle a longtemps pris pour une malédiction, elle a déjà aidé la police sur une affaire de drogues. cette fois, avec son petit ami Cabel, elle doit enquêter sur des professeurs aux moeurs douteux.

Mais si Janie maîtrise de mieux en mieux son don, elle va découvrir qu'il a sur elle des conséquences terribles et irréversibles, qui risquent de mettre en péril son amour pour Cabel et sa propre vie.

Acceptera-t-elle de mener sa mission jusqu'au bout, au risque de perdre le garçon qu'elle aime ? Est-elle prête à sacrifier ce qu'elle a de plus cher pour rester une capteuse de rêves ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Hmm, personnellement, je trouve que le quatrième de couverture dévoile pas mal d'éléments, et met l'accent sur d'autres qui ne sont pas forcément de la plus haute importance.

Mais bon, rien de bien grave, passons.

 

J'ai trouvé cette suite plus mature que le premier tome, apportant un regard nouveau sur le don de Janie et sa relation avec les personnes qui l'entourent, et abordant un sujet plus grave et plus malsain qu'avant : la pédophilie (certains diront que c'est un grand mot, mais pour moi, un professeur qui couche avec ses élèves mineures est un pédophile).

Cela se ressent pas mal dans l'ambiance générale d'ailleurs, bien plus pesante et angoissante que précédemment.

Je trouve que cela se marie d'ailleurs parfaitement avec l'atmosphère teinté d'onirisme du livre, de son scénario ainsi que de sa narration.

On retrouve cet étrange sentiment de détachement quand on lit cette histoire, avec des paragraphes courts, à la troisième personne, découpés en tranches horaires. Il s'en dégage quelque chose de presque sec et mécanique, une certaine froideur qui peu rebuté aux premiers abords mais qui, au fond, permet une immersion totale dans ce récit original, unique et presque ... j'ai envie de dire planant.

Je trouve qu'il faut un certain cran pour écrire de la sorte, car ce n'est pas évident de faire passer les émotions de façon évidente. Et pourtant, l'auteur arrive quand même à nous offrir des moments d'une grande intensité, aussi bien dans le sentimental, que dans la peur et l'angoisse, mais également la tristesse et la douleur.

Du coup, malgré un ton quasi machinal, je me suis laissée emporter avec une facilité déconcertante et un très grand plaisir.

 

Janie évolue vraiment beaucoup dans ce volume. Elle gagne en maturité, en force (aussi bien physique que mentale, pour mieux résister aux inconvénients de sa capacité) et elle se découvre également une personne nouvelle aux côtés de Cabel et des membres des forces de police.

Elle se sent utile, elle sert enfin à quelque chose de concret alors qu'elle pensait qu'être capteuse de rêves ne lui attirerait toujours qu'ennuis et inimitié.

J'aime comment est construite la relation de ce couple, d'ailleurs. Comment elle nous est présentée, et comment ils la vive au quotidien.

Elle se met en danger, mais pas de façon irraisonnée, irréfléchie et sans courir à l'aveuglette. Comparée à certaines héroïnes de romans, c'est un plus que je me dois de pointer du doigt.

Même si l'enquête en elle-même n'a rien de forcément palpitant puisqu'on sait quasi dès le début qui est le coupable, il est intéressant de voir la montée en puissance de l'adrénaline et du suspens alors que l'équipe met tout en place pour avoir des preuves accablantes pour coincer le prof.

C'est bien dosé et efficace, nous offrant quelques répit avec la relation entre Janie et Cabel, et les découvertes de celle-ci de plus en plus inquiétantes sur son pouvoir.

Celui-ci aussi évolue grandement, et permet des scènes vraiment palpitantes et fascinantes à lire. Je ne peux m'empêcher de trépigner en imaginant ce que l'auteur nous réserve pour la suite !

 

C'est une livre vraiment fascinant, et j'ai trouvé son ambiance absolument délectable. En le refermant, je me sentais un peu Janie, sortant d'un rêve qui ne m'appartenait pas, mais dans lequel j'ai vécu et déambulé.

 

Mille mercis à La Martinière Jeunesse pour ce titre magique et envoûtant.

logo martiniereJfiction (1)

Un autre avis chez Chou:)

 

Commandez Fade

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 19:34

1209-nocturnes1_org.jpg

 

 

Auteur : Jacquelyn Frank

Éditeur : Milady

Prix : 8,70 €

Résumé :

 

Les puissants et fiers démons n’ont qu’une faiblesse : la violence du désir qui les assaille les soirs de pleine lune. Leur incapacité à se contrôler a mené leur roi à leur interdire tout contact avec les humains. Et c’est à Jacob de faire respecter cette loi. Mais lorsque l’inébranlable exécuteur sauve la vie d’Isabella, il est impuissant face aux sentiments que la jeune femme éveille en lui. Jacob transgressera-t-il l’interdit au nom de l’amour ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Haaaa, un bit-lit bien basique et cliché, ça faisait longtemps !

En plus, ce titre est vraiment bon, ce qui ne gâche rien, que du contraire.

 

Allez, je vais d'abord commencer par les clichés et les éléments qui m'ont fait grincer des dents et rouler les yeux.

Déjà, au début, j'ai eu du mal à m'y retrouver. En gros, les premières pages c'est : un démon qui est chargé de tué ceux qui pètent un plomb, poursuite, fille qui tombe d'une fenêtre d'un immeuble (hu ?), le chasseur sauve la fille, par un heureux hasard, la fille tue le chassé, le chasseur ramène la fille sous le bras dans le monde des démons et ils tombent amoureux.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous spoile rien, tout ça se passe dans les premières pages.

Voilà voilà.

Autant vous dire que j'étais un peu sceptique et que je ne savais pas trop quoi en penser. Tout va très vite et je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait, et surtout pourquoi. J'avais beaucoup de mal à voir où l'auteur voulait en venir. Surtout que, à part de longues scènes où Isabella et Jacob brûlent de désir l'un pour l'autre sans passer à l'acte (parce qu'apparemment, un démon se tapant une humaine est une TRÈS mauvaise idée), je ne voyais limite pas de scénario.

Sceptique, que j'vous dis !

Ha, et alors, pour le petit clin d'oeil qui n'a rien à voir, mais qui m'a fait ricaner quelques fois : Jacob et Isabella (dont le surnom est Bella) qui tombent amoureux, tout ça. Huhu, dur de voir autre chose, au début, hein ?

 

Mais franchement, une fois le premier quart passé, le livre démarre vraiment et là, ça devient réellement très chouette !

On en apprend un peu plus sur le monde des démons, dont la mythologie est assez simple et basique, mais du coup très facile à assimiler et visualiser (je vous avoue, ça m'arrange), on a des explications sur cette rencontre on ne peut plus étrange et, avec tout ça, on se rend compte d'un danger extérieur qui plane et qui risque de mettre à mal toute la communauté des démons.

Le rythme s'accélère, le scénario s'étoffe, les personnages évoluent et sont présentés plus en détails, ... Ça devient réellement accrocheur et extrêmement agréable à lire.

Bien sûr, qui dit bit-lit dit, évidemment, sexe.

Et bien, autant ce n'est pas comme si j'en ai déjà lu des tonnes, autant j'ai trouvé les scènes de sexe super bien écrites et très efficaces !

On a des métaphores crédibles et excitantes, un vocabulaire réaliste et très loin d'être ridicule, et je peux utiliser exactement les mêmes adjectifs pour les scènes en elles-même. Pas de situations ou de positions rocambolesques et risibles, quiconque a (ou a eu) une vie sexuelle a déjà vécu, peu ou prou, ce genre de scènes, et j'ai trouvé que c'était vraiment la force de celles-ci !

Il est d'une facilité déconcertante de les visualiser et de ressentir ce que les personnages ressentent.

Je me répète, très agréable à lire, tout ça *ricanement pervers*.

Ho, et sans vous en dévoiler de trop, sachez qu'il y a une grande part de télépathie et d'empathie dans la relation de Jacob et Isabella, et ces deux-là n'hésitent pas à jouer avec cette faculté dans leurs ébats, donnant une vision nouvelle de la chose et proposant quelque chose de nouveau et de férocement émoustillant !

 

J'ai passé un super bon moment, bien meilleur que le début laissait présager !

La première partie du livre est un peu cahotique et maladroite, mais l'auteur se rattrape réellement bien avec une écriture et un rythme plus fluide, un scénario beaucoup plus travaillé et une évolution géniale des personnages.

C'est un univers que j'ai hâte de retrouver ! Et apparemment, chaque tome aura comme héros un autre démon, ce qui me donne envie de taper dans les mains de joie, car j'en ai déjà repéré avec qui j'adooorerais faire plus ample connaissance !

Une bien belle surprise pour moi que ce titre, en espérant que les suivants soient encore meilleurs !

 

Mille mercis à Milady pour cette découverte qui m'a enchantée !

milady

 

D'autres avis chez Poison, Mycoton32, Galleane, Fangtasia, Candyshy et Matoline.

 

Commandez Le Clan des Nocturnes Tome 1 : Jacob

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Bit-lit
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 14:20

482347_237830913024085_1437828497_n.png

 

 

La nouveauté du moment : Les Éditions Delcourt lancent leur premier magazine féminin, j'ai nommé : Bisou.

Ils m'ont gentiment envoyés un exemplaires pour que je puisse y jeter un coup d'oeil, et je dois dire qu'il fut assez rigolo à feuilleter !

Ce nouveau bimestriel se veut frais, sans langue de bois, un peu langue de pute, caustique, second degré, plein d'articles et d'interview rigolotes.

J'ai un peu envie de dire : pari gagné !

Oui mais.

Parce que bon, faut pas déconner, un magazine parfait, déjà, ça n'existe pas, mais en plus c'est impossible qu'un premier numéro soit à son top.

Ici, ce qui m'a parfois un peu faut ricaner ou lever les yeux au ciel, c'est qu'il leur arrive de tomber dans le cliché ... inverse.

Ca se veut TELLEMENT caustique et second degré que, parfois, ça a du mal à passer. On en fait trop, trois tonnes, c'est too much.

Je n'aime pas me prendre au sérieux, et j'adore les gens qui savent faire preuve d'auto-dérision et de cynisme. Mais j'avais limite l'impression qu'aucun article n'était à prendre au sérieux, ici.

Alors maintenant, peut-être que c'est totalement fait exprès et qu'ils veulent peut-être être une complète parodie super assumée des magazines féminins typique. Dans ce cas, sérieux, bravo, c'est réussi !

Mais si ils veulent vraiment faire des articles intéressants, crédibles, tout ça, alors pour certains, ça passe difficilement.

 

Ceci dit, je l'ai abordé un peu comme une parodie, justement, et je dois dire que ça m'a beaucoup plu !

Au programme : le brainstorming délirant de l'équipe de création, des pages modes délibérément foutage de gueule (mais avec de vrais p'tits conseils dedans, quand même), comment s'habiller comme le casting de Game of Thrones dans le métro, des interviews franches et drôle de Norman et Booba, la mode des roux, un roman photos de Monsieur Poulpe, un super article surla parole (en société ou à son chat) et même des cartes façon fiches d'identités comme on en trouve dans quasi chaque féminin, sauf que là, elles sont complètement débiles et m'ont fait rire comme une imbécile.

Vous trouverez également un test de personnalité bien particulier, et un horoscope spécial "dites-le à une bitch".

Mais, attention, Éditions Delcourt oblige, et c'est là que vient ma partie préférée : PLEIN de pages BD ! Et pas n'importe qui, ma p'tite dame ! Vous pourrez découvrir, entre autre, des planches exclusives de Diglee, Leslie Plée, Pacco et Margaux Motin. Rien que ça !

Elles font quasi la moitié du magazine et il y a en pour tous les goûts et tous types d'humour.

Et ça, je suis super fan.

 

http://sphotos-h.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/482736_237530643054112_374353939_n.jpg

 

C'est bête hein, mais un autre élément que j'ai adoré, c'est le fait qu'il n'y a quasi pas de page de pubs. Et ça, ça fait un bien fou.

Ça fait pas mal d'années que je ne lis plus de magazines, mais je me souviens que, étant ado, il y avait une page entière pour un parfum/shampoing/article de maquillage/etc ... facile toutes les 3-4 pages. Assommant.

Pour moi, je trouve que ça joue pas mal sur l'aspect rafraîchissant du magazine.

 

En gros, à part les quelques fois où j'ai trouvé que c'était too much, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, et je vais d'office le prêter/conseiller aux copines.

Un magazine qui ne se prend VRAIMENT pas la tête, on voit que l'équipe s'est éclatée et s'est bien marrée à le faire, et on le ressent réellement à la lecture.

C'est frais, original, drôle, cynique et caustique à souhait, très second degré, totalement délirant et, mine de rien, je trouve que ça parle vraiment à cette génération Y qui a du mal à se retrouver dans les articles féminins et le marketing actuel.

Et, encore une fois, j'insiste, mention spéciales aux planches géniales des dessinateurs BD, totalement dans le ton du magazine.

 

Cet OVNI a débarqué chez votre libraire ce mois-ci au prix de 3,95 €. Prochain numéro en juin.

 

Le site de Bisou.

La page Facebook de Bisou.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Magazines
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 16:07

9782226246943g.jpg

 

 

Auteur : Stephen King

Éditeur : Albin Michel

Prix : 25,90 €

Résumé :

 

Jake Epping, professeur d'anglais à Lisbon Falls, n'a pu refuser d'accéder à la requête d'un ami mourant : empêcher l'assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l'entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l'époque d'Elvis et de JFK, des plymouth Fury et des Everly Brothers, d'un taré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d'une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake, un amour qui transgresse toutes les lois du temps.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Rolala, y a pas à dire, la sortie d'un nouveau King est toujours un évènement énorme, du moins pour moi.
Et pourtant, ici je n'étais pas plus emballée que ça par la parution de ce titre. Je n'ai jamais été très attirée par l'histoire, et les évènements politiques me passent généralement par dessus la tête. Du coup, bon, quand j'ai appris que l'intrigue de ce bouquin serait sur un mec qui part dans le passé pour empêcher l'assassinat de Kennedy, je n'ai pas forcément frétillé d'excitation et d'impatience.
La prochaine fois que vous me voyez douter d'un Stephen King, je vous autorise à me gifler. Violemment. Une bonne claque bien sonore.

 

Dès le début, on sent qu'on a devant soit un BON King. On nous présente un personnage attachant mais très humain, avec des défauts, des travers. Une ambiance inquiétante est posée directement, et augmente en intensité au fil des pages, à un rythme d'une fluidité incroyable. Et enfin, les éléments fantastiques arrivent et nous coupent le souffle.
Je ne sais même pas par quoi commencer, tellement j'ai adoré la moindre page, le moindre élément de ce bouquin.
Jake est un narrateur génial, et plus on apprend à le connaître, plus on l'aime. Je trouve que, ce qui fait vraiment la force des personnages dans les livres de Stephen, c'est leur humanité. Peu importe l'univers dans lequel ils évoluent, peu importe leurs actes, leurs paroles, leurs crimes, peu importe que, parfois, ce soient de véritables monstres, ils possèdent tous cette humanité qui les rend proches du lecteur.
C'est également ce facteur qui rend les "méchants" si effrayants, car il y a toujours un moment où l'on peut ne fut-ce que vaguement s'identifier ou reconnaître quelqu'un que l'on connaît.
Dans ce cas-ci, l'auteur nous a dépeint un Oswald effroyablement humain. Jake arrive en 1958, et il a un peu moins de 5 ans pour réussir à monter un plan pour empêcher l'assassinat de Kennedy. Il va donc passer beaucoup de temps à observer et étudier Oswald.
Ces coups d'oeil dans le trou de la serrure de la vie d'Oswald sont tout bonnement fascinants. On apprend à connaître l'homme avant tout, avant l'être dérangé qui a tiré sur le président. C'est écrit de façon fabuleusement réaliste, et nous offre une vision précise d'une version de l'histoire. Tout simplement incroyable.
Mais revenons à Jake. J'ai adoré son réalisme, sa crédibilité. Il lui faut du temps pour accepter l'existence de cette faille temporelle. Il se questionne, pose une tonne de questions sensées à son ami, fait des tests, des erreurs, etc ... Il ne se jette pas simplement dans la gueule du loup en criant YOLO.
Et puis, je ne sais pas, il y a vraiment quelque chose en lui qui m'a touchée. C'est un homme face à une situation absolument incroyable, qui se met un fardeau d'un poids incommensurable sur les épaules, et qu'on va voir se briser petit à petit en essayant de réussir sa mission.
Au long de sa quête, on le verra avancer, tomber, recommencer, découvrir une autre époque, un autre monde, d'autres personnes. Son parcours m'a vraiment émue, jusqu'au bout. Au fond, c'est un homme aussi complexe que cette histoire.

 

Un autre aspect qui m'a totalement époustouflée, c'est que je n'aurais jamais cru autant aimer me promener et passer autant de temps à cette époque.
Stephen King arrive à nous dépeindre cette période d'une façon remarquablement nouvelle, et c'est sans difficulté aucune que je me suis vraiment crue à la fin des années 50, alors qu'au fond, je me suis rendue compte que je ne connaissais presque rien de ces années.
Il a réussit le tour de force de rendre ces années, qui me semblaient bien banales, merveilleuses et presque magiques, c'était comme découvrir un nouveau monde.
Alors, bien entendu, tout n'est pas tout rose, loin de là. Mais, je ne sais pas, il y avait une saveur particulière, même dans les aspects négatifs qu'il dépeignait.
C'est fou de se rendre compte qu'une période si proche de la notre soit si différente. La découvrir via le regard d'adulte moderne de Jake était vraiment une expérience unique grisante et fascinante.

 

Pour terminer, je vais aborder en vitesse un élément qui m'a fait pousser de gros cris de fangirl hystérique et qui m'a presque fait pleurer d'émotion (bon, d'accord, pas presque).
Stephen King nous offre ici de gros clins d'oeil à certaines de ses oeuvres passées. Je ne vais bien entendu pas vous les décrire, mais sachez juste qu'on aborde un autre assassinat politique, qu'on voit pas mal de voitures d'une certaine marque, et que Jake passe tout un temps à Derry où il rencontre des personnages de la plus haute importance ...
Ces sortes de crossover sont merveilleux, insérés avec désinvolture et s'imbriquant dans 22/11/63 avec intelligence et doigté. C'était extraordinaire, et j'y pense encore en souriant comme une idiote.

 

En gros, je vous dirais simplement que ce livre est magique, écrit avec un talent rare, nous faisant vivre une expérience inoubliable. Je le crie haut et fort, Stephen King est un génie. Il n'a pas finit de nous surprendre avec des récits de qualité flirtant constamment entre le rêve et le cauchemar. C'est brillant. BRILLANT. Et malgré que je l'ai déjà terminé depuis quelques jours, je n'arrive pas à m'en remettre et ai encore une bonne partie de mon esprit dedans.
Bon sang, qu'est-ce que c'est incroyablement bon.
Je ne peux que me lever et applaudir. Bravo, et merci pour ces aventures, Monsieur King.

 

D'autres avis chez Bing, Mr. Zombi, Grazou, Well-read-kids, Bouquinovore et Stelphique.

 

Commandez 22/11/63

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 19:04

http://sphotos-a.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/8910_498553910194594_1818225919_n.jpg

 

 

Auteur : Sonia Fernández-Vidal

Éditeur : Hachette Jeunesse

Prix : 14,50 €

Résumé :

 

L'été de ses 18 ans, Laïla part travailler comme serveuse dans un centre de recherche scientifique à Genève. Autant dire qu'elle voit ça comme le-petit-boulot-le-moins-sexy-de-la-terre-et-de-l'univers-visible-et-invisible... Pas de doute, un tel endroit est peuplé de « grosses têtes » qui ne lèvent jamais le nez de leur thèse. Pourtant, à peine arrivée, elle se retrouve dans son élément : ce lieu est digne d'une « auberge espagnole », toute les nationalités se croisent et donc... » toutes les rencontres sont possibles, y compris LA rencontre ! L'amour n'est pas une science exacte, tout le monde le sait alors qui va aider Laïla a résoudre l'équation de son coeur ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'ai trouvé ça très sympa d'avoir une jolie p'tite histoire d'amour bien mignonne dans un décors très scientifique.

D'ailleurs, c'est sûrement ce que j'ai préféré dans cette lecture : l'histoire est ponctuée d'anecdotes, que ce soit à propos de la biologie, de la chimie ou de la physique quantique.

Bien entendu, c'est énormément vulgarisé, mais ce n'est pas pour un mal, je trouve.

Ça apporte une touche d'originalité au récit et ça éveille beaucoup la curiosité !

Bien que j'ai trouvé Laïla par moment un peu ennuyante, fade et geignarde, elle a au moins eu l'excellente idée d'amener avec elle, au CERN, un carnet où elle note les histoires intéressantes, cocasses où sujettes à la réflexion des différents scientifiques qui l'entourent.

 

Ce que j'ai trouvé le plus dommage, par contre, c'est qu'une histoire dans un tel contexte a un potentiel énorme et j'ai l'impression que l'auteur l'a quelque peu gâché en écrivant, au fond, une amourette très, très classique.

Une héroïne on ne peut plus banale (bien qu'avec des perspectives d'avenirs intéressantes et une chouette façon de voir les expériences de la vie) qui débarque dans un lieu inconnu, malgré son physique passant presque inaperçu, elle attire l'attention de plusieurs mecs et elle se retrouve dans une situation où elle ne sait plus lequel choisir, il y a la coloc/amie excentrique et un peu fofolle, etc ...

Bon, j'dis pas, ça reste très agréable à lire, mignon comme tout, c'est choubidou et certaines scènes nous donnent envie de faire "awwww".

Mais, je ne sais pas, peut-être que je suis un peu trop vieille, que j'ai lu déjà pas mal de romances plus travaillées, tout ça, mais ce titre m'a quelque peu ennuyée par moments. Un peu téléphoné, un déroulement trop classique et prévisible, sans surprises, des personnages un peu clichés et pas assez approfondis, ...

On va dire que c'est une pause détente sympathique, toute gentillette, qui se lit rapidement, avec une écriture très fluide.

 

C'est rigolo, choupinou, très léger, mais à part le côté scientifique qui apporte un petit quelque chose qui sort de l'ordinaire, je le conseillerais plutôt aux jeunes lectrices ou aux amatrices d'amourettes classiques plutôt qu'à celles qui veulent vraiment découvrir quelque chose de novateur et différent.

 

Mille mercis à Hachette Jeunesse pour la p'tite lecture sympathique.

partenariat-LA

 

D'autres avis chez HanaPouletta, CrunchesRadicale et Poison.

 

Commandez Quantic love

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2