Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 14:19

9782361930202.jpg

 

 

Auteur : jean-Marc Deville

Editeur : Les Grandes Personnes

Prix : 19 €

Résumé :

 

Défendre la veuve et l'orphelin ? Plutôt mourir ! Sauver l'humanité ? Et puis quoi encore ? Privé dès son plus jeune âge de sa sorcière de mère, Wilmuth entre au séminaire Inferno pour y suivre l'enseignement maléfique de l'infâme Triple-Mort. Autant dire qu'il serait plutôt du genre à en vouloir à la terre entière. Les beaux sentiments, très peu pour lui ! Pour son bonheur, notre héros a vu le jour au Moyen Age, une époque sanglante à souhait. Et quoi de mieux quand on veut en découdre que d'affronter le grand Charlemagne en personne ? Les choses ne se passent cependant pas toujours comme on le voudrait : Wilmuth aura ainsi fort à faire pour demeurer en dehors du droit chemin, échapper aux griffes de l'amour et rester parfaitement détestable. Mauviettes et rabat-joie s'abstenir : tourner les pages de ce livre pourrait vous être fatal !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Wilmuth a une vie des plus singulière.

Élevé à coups de bâtons par sa sorcière de mère, il n'a jamais connu son père et s'en porte plutôt pas mal, merci pour lui.

Seulement, même la pire des enfances prend fin un jour, peu importe à quel point elle est appréciée. Le voilà qu'il doit quitter la froide et cruelle chaumière familiale pour aller ... à l'école. Mais pas n'importe laquelle ! Une bonne école, très bien cotée, où on forme les pires monstres que la terre peut porter.

Il faut le meilleur pour le jeune Wilmuth.

Il y rencontrera un directeur digne des pires créatures de légendes, un compagnon un peu encombrant mais assez agréable, mais également des indices sur son géniteur et sur qui il est vraiment.

Mais pour avoir des réponses à ses questions, il va lui falloir de la patience et de l'endurance, deux qualités qui ne devraient pas lui manquer, vu qu'en plus d'être assoiffé de sang, il semble bien partit pour vivre plusieurs centaines d'années ...

 

Voilà un livre qui sort complètement des sentiers battus, et qui propose une histoire hyper fun, mélange de fantastique, d'humour et d'horreur, le tout pour la jeunesse !

Tout simplement génial et brillant !

La première moitié du récit m'a très légèrement fait penser à un Harry Potter un peu gore et déjanté, pour vous situer un peu l'ambiance. Wilmuth a été élevé par une mère, sorcière de son état, qui ne l'aime pas et qui a toujours tout fait pour qu'il se sente menacé, mais aussi pour le renforcer un maximum !

Il n'est encore qu'un enfant quand il participe à ses premiers massacres et qu'il découvre la jubilation et la satisfaction que rapportent un bon meurtre bien exécuté.

Il atterrira au séminaire Inferno et enchaînera les cours étranges et diaboliques, le tout sous la direction de Triple-Mort, un monstre mi-hydre, mi-végétal.

Après de longues décennies (pendant ce temps, son corps n'a pas changé !), il est envoyé pour sa première mission, avec un compagnon d'infortune qu'il a trouvé dans l'enceinte de l'académie.

Les voilà tous les deux en route pour assassiner Charlemagne ! Mais là n'est pas une chose des plus aisées, et n'en faisant qu'à sa tête, Wilmuth va vite se tourner vers d'autres desseins, entraînant dans son ombre des vagues incessantes de sang.

 

C'est un livre plein d'humour, mais qui n'est pas vraiment un comique de situation. Il se situe surtout dans la façon de penser et de faire de Wilmuth, tellement en décalage par rapport aux gens "normaux" !

Ce qui est marrant, d'ailleurs, c'est que malgré ça, il arrive encore à trouver des personnes qui pensent comme lui. Je vous dit pas la bande colorée qu'on voit par moments dans ces pages

Le côté un peu gore de l'histoire apporté avec tous les meurtres et la cruauté, est franchement atténué par cet humour d'ailleurs, et si vous auriez des doutes quant à laisser ce livre entre les mains de lecteurs plus jeunes, franchement, ne vous tracassez pas. Dès le début, on sait que Wilmuth est étrange et en décalage constant par rapport au monde qui l'entoure, et ses agissements bestiaux ne sont jamais décrits dans le détail.

Imaginez un enfant qui n'a jamais rien connu de beau dans sa vie, et qui associe le bonheur avec la mort. Vous avez un gosse qui bat la campagne en sautillant et en massacrant tout sur son passage, le sourire aux lèvres. Voilà voilà 

Personnellement, j'ai trouvé le concept absolument génial, et vu qu'en plus, il est manipulé de main de maître par l'auteur, on a ici une bonne grosse dose de bonheur sur papier.

Je n'ai jamais lu un livre de la sorte, qui mélange avec tant d'habileté le cynisme, l'humour très noir et l'aventure bourrée d'action, avec des personnages bougrement attachants, de belles relations et même, un joli message bien sympa à la fin ! (qui m'a d'ailleurs fait penser à une fin de saison de Doctor Who. ceux qui connaissent reconnaîtront.)

 

Ça a vraiment été une lecture super agréable, qui apporte de nouvelles couleurs au paysage des livres jeunesse et que je ne peux que vivement recommander !

 

Mille merci aux éditions Les Grandes Personnes pour ce titre si singulier et enchanteur.

 

les-grandes-personnes

 

Commandez Au service du mal

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 17:39

coeur-de-jade-3.jpg

 

 

Auteur : Kristoff Valla

Editeur : Matagot / Nouvel Angle

Prix : 15 €

Résumé :

 

Il y a plus de 2200 ans, en Chine…La libération du démon Shiryu est désormais imminente.
Est- ce la fin du temps des hommes, enlisés dans leurs rivalités et leurs intrigues de pouvoir ?
Portée par la puissance de Dao Long, Cœur de Jade pourra-t- elle empêcher l’inéluctable ?
Et surtout, quel sera le choix du clan des Neuf Lunes, ultime rempart face aux forces maléfiques, dont la reine nourrit d’inquiétantes et secrètes ambitions ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

La guerre fait trembler le Zhongguo.

Plusieurs clans, des centaines de personnes s'affrontent sur le champ de bataille, mais un seul ennemi surpasse les autres : Chiyou.

Si il arrive à ses fins, s'en est fini de la vie telle qu'on la connaissait.

Coeur de Jade et ses compagnons devront tout donner pour cet ultime combat qui décidera de l'avenir du monde.

Il faudra rassembler courage, pouvoirs magique et un maximum d'alliés. Mais que faire quand ceux que l'on croyait fidèles, au final, se retournent contre vous ? ...

 

Voilà donc le dernier tome des aventures de Coeur de Jade (même si l'auteur laisse la porte entre-ouverte pour d'éventuelles suites).

Comme d'habitude, il m'a fallut le temps pour me ré-habituer aux noms et aux termes chinois, mais une fois ce détail passé, j'étais repartie en plein Zhongguo.

J'ai retrouvé les qualités que j'avais aimées dans les deux premiers tomes, c'est à dire une plume très visuelle, par exemple.

Quand l'auteur nous décrit un personnage, on le voit, vraiment. Les descriptions sont riches, colorées et précises sans pour autant surcharger le récit ou le ralentir.

C'est un des aspects que j'ai préféré au récit, car par moment, cela nous donne vraiment l'impression de regarder un film, plutôt que de lire un livre. Tout est en mouvement, on voit les couleurs, la lumière et les ombres, les personnages se mouvoir devant nous, ...

 

Ce qui m'a un peu perturbée, c'est que bien 85% du livre soit axé sur les combats.

Alors, j'aime bien quand il y a de l'action, quand ça se bat un petit peu dans une histoire (enfin, quand ça s'y prête, hein ), mais par exemple je n'aime pas les récits de guerre.

Là, il faut bien dire que c'en est un peu un. Du coup, à cause de ça, il y a certains passages, j'y allais un peu avec des pieds de plomb pour les lire.

Cela dit, il y a quand même quelque chose qui relevait le tout et qui ajoutait du positif à tout ça, c'est la magie !

En fait, de toute la trilogie, c'est dans ce volume que j'ai le plus reconnu un jeu de rôle (pour rappel, cette trilogie est inspirée du jeu de rôle Qin).

Dans certaines scènes de combats, dans certains sorts lancés, dans certaines révélations ou décisions des personnages, je reconnaissais totalement la dynamique JDR.

Du coup, ça a rendu ma lecture plus palpitante et bien plus sympa.

D'ailleurs, cet aspect m'a également rappelé quelques jeux vidéos de type RPG, comme les Final Fantasy. Surtout dans les incantations, en fait. J'ai trouvé ça assez fun.

 

En vrac, en évitant les spoilers d'autres éléments m'ont plu : tout le passage dans les sources jaunes, le fait que l'on développe bien plus des personnages secondaires, le fait que l'auteur ne verse pas dans la facilité du manichéisme, l'honneur et la rage dont font preuve les personnages dans les combats, la présence de Dao Long qui est un peu plus importante qu'avant, les sentiments entre certains personnages se faisant plus présents également, ...

 

Dans mes déceptions, il y a principalement le fait que les combats soient un peu longs (bien que très travaillés et aussi éblouissants qu'un feu d'artifice), il y a énormément de personnages et je me perdais parfois un petit peu au milieu de cette foule de noms, et j'avoue que j'aurais aimé en savoir encore plus sur Coeur de Jade, et découvrir encore plus d'aspects de la jeune femme, que j'aimais beaucoup.

 

En tout cas, une chose est sûre, c'est qu'en tant qu'objet, ces livres sont vraiment des bijoux.

Ce troisième tome ne fait pas exception, et nous offre non seulement une couverture sublime (cent fois plus belle qu'en photo) mais contient également lexiques et extraits de carnets pour des compléments d'informations et des invitations au rêves et à la magie, histoire de faire encore un bout de chemin avec ces amis à qui on s'est attaché au fil du temps.

Je le conseille aux amoureux d'aventures et de la Chine, ainsi qu'aux amateurs de jeux de rôles.

 

Un grand merci à Matagot / Nouvel Angle, de m'avoir fait vivre à leurs côtés cette aventure épique.

 

Logo

 

Trouvez d'autres avis chez Phooka, Karline05, LiliebookNymeria ou encore chez Snow.

 

Et ça me fait déjà un deuxième titre pour le challenge Jeunesse / YA

 

challenge-jeunesse-1

 

Commandez Coeur de Jade, Lame du dragon, Tome 3 : L'éclipse des neuf lunes

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 08:39

via-temporis.jpg

 

 

Auteur : Joslan F. Keller

Editeur : Scrineo Jeunesse

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

Paris, 14 décembre 2012.

 

Mathias Brume et son amie Charlotte Champlain sont deux étudiants comme il en existe des milliers : ils étudient et ils s’aiment ! En répondant à l’invitation d’Aimery de Chalus, un vieux professeur de la Sorbonne inconnu, ils sont loin de se douter de l’incroyable découverte qui les attend. Sous prétexte de déchiffrer une énigme particulièrement retorse, nos deux héros vont d’abord apprendre l’un des secrets les plus gardés de tous les temps. Mais surtout, la menace tangible d’une prophétie oubliée, de nature à balayer l’humanité, va les emporter dans une série d’aventures déconcertantes qui leur fera découvrir les moments clés de la Révolution française. Mathias et Charlotte découvriront-ils qui se cache derrière cette terrible intimidation ? Comment échapperont-ils aux pièges du passé ? Et, au terme de cette aventure extraordinaire, sauveront-ils le monde de sa fin annoncée ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mathias est étudiant en histoire et se passionne pour les mystères historiques. C'est d'ailleurs en allant sur un forum consacré à ceux-ci qu'il reçoit l'invitation d'un professer de la Sorbonne, lui demandant de venir le rencontrer pour résoudre une énigme.

La curiosité est plus forte, et il invite sa petite-amie Charlotte, étudiante en journalisme, à l'accompagner.

Jamais il ne se serait douté de ce qui l'attendait.

Voilà le couple assoiffé d'aventures emportés dans le temps jusqu'à la Révolution française pour découvrir un de ses grand mystère.

Arriveront-ils à trouver la clé de toute cette histoire à temps ? Car il y a plus que la soif de découvertes, l'avenir du temps, et du monde lui-même, est entre leurs mains !

 

Ce livre me faisait de l'oeil avant sa sortie, et pourtant je l'ai laissé traîné sur ma table de chevet pendant un bon moment avant de me pencher sérieusement dessus.

Un coup de pied aux fesses de la part de Mélisande, et me voilà plongée dans cette aventure défiant les lois du temps.

 

Ce premier tome commence avec la présentation de Mathias et Charlotte, couple d'étudiants amoureux, sans aucun nuage à l'horizon.

La rencontre avec le vieux professeur va pas mal changer la donne, vu qu'il va leur apprendre qu'il a en sa possession un appareil capable de voyager dans le temps, et qu'il leur sera très utile pour résoudre des énigmes historiques dont les réponses pourraient éviter la fin du monde.

Rien que ça !

Vu comme ça, je vous l'accorde, c'est un peu "gros".

Et pourtant, franchement, l'alchimie se fait dès les premières pages, et j'ai été entièrement envoutée par sa dynamique et sa fluidité.

 

En fait, le seul élément qui m'a vraiment dérangé, c'est ... Charlotte.

J'ai vraiment eu du mal avec ce personnage, que j'ai trouvé, dans le fond, pas mal cliché.

Elle est bavarde, sans gênes, un peu futile, dragueuse et ce n'est pas toujours une lumière.

Hmmm ... c'est moi ou on dirait une vieille image un peu macho de la femme?

Cela dit, rendons à César ce qui revient à César, ces aventures ont l'air de lui faire du bien, à la Charlotte, vu qu'au fil du récit, elle gagne en profondeur et devient bien plus intéressante à suivre.

J'espère que cette évolution continuera dans les tomes suivants, car c'est un personnage bourré de potentiel, et je trouverais ça dommage de la laisser se cantonner dans un rôle de potiche, alors qu'elle peut faire preuve de beaucoup de jugement et de bons traits d'esprit.

Donc, wait and see, en espérant qu'elle nous réserve de bonnes surprises !

 

A part ce détail, il n'y a vraiment rien à jeter.

Nous avons de l'action, de l'humour, du mystère, des découvertes, une touche de romance et beaucoup d'intrigues.

Via Temporis est un véritable jeu de piste à travers les siècles, et c'est un pur plaisir de voyager avec ces personnages à un rythme effrenné.

L'écriture ultra fluide et énergique de l'auteur y est beaucoup dans l'addiction que ce livre suscite, car une fois entamé, ce n'est pas possible de le reposer sans le terminer.

En toute confidence, je n'ai jamais été une férue d'histoire (ok, c'est LA matière pour laquelle je n'ai jamais eu la moyenne ...), et pourtant, tout est clair dans Opération Marie-Antoinette, et je n'ai pas été larguée un seul instant (ça, il faut le faire !).

Joslan F. Keller ne se contente pas des faits historiques, mais il y met également son grain de sel, et nous offre des scènettes de la vie de l'époque, très utiles pour nous immerger dans les moeurs et les façons de penser des habitants à ce moment-là.

Nous avons aussi quelques clins d'oeil à des oeuvres artistiques et nous rencontrons même quelques personnalités qui ont marquées les siècles suivants.

 

En fait, ça m'a un peu fait penser à une sorte de Da Vinci Code fantastique et plus axé jeunesse.

Ces courses-poursuites, ces nombreuses énigmes, ces références historiques et artistiques mais également ses personnages hauts en couleurs (tiens, mais qui est cet étrange homme en noir qui se retrouve toujours à leurs côtés, peu importe l'époque ?), tout ça fait de Via Temporis un excellent livre, qui n'a rien à envier aux "plus grands" et qui gagne à être connu.

Un merveilleux moment lecture qui se dévore sans voir le temps passer ...

 

Découvrez d'autres vais chez Mélisande, Phooka, Fée Bourbonnaise ou encore chez Iwry.

 

 

 

Commandez Opération Marie-Antoinette

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 12:38

9782354501358

 

 

Auteur : Kristoff Valla

Editeur : Matagot / Nouvel Angle

Prix : 15 €

Résumé :

 

Tandis que les royaumes se déchirent, Coeur de Jade, Xian, Trois Vérités et l’impétueuse Lune de Sang luttent contre la secte des Masques. Pour empêcher la résurgence du démon Shiryu, ils doivent aller là où aucun vivant n’est autorisé à pénétrer. Ils doivent traverser les royaumes des morts, affronter les périls des Sources jaunes... et espérer en réchapper.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

On retrouve nos quatre amis en plein milieu de leur quête, comme on les avais laissé à la fin du premier tome.

Coeur de Jade devant concilié son hôte trop bavard, Lune de Sang pensant à sa soeur retenue captive, Xian avec ses propres démons intérieurs et Trois Vérités ... et bien, Trois Vérités s'inquiète toujours de beaucoup de choses, même si il lui arrive plus souvent de sourire que de froncer les sourcils.

Les quatre aventuriers ont encore beaucoup de pain sur la planche, et c'est rien de le dire !

En plus de retrouver la puissante secte qui s'est emparée de la tête de Poing de Bronze et de libérer Coeur Noir, les voilà carrément embarqués dans le monde des démons !

Combattre des démons, ils connaissent tous ça, mais se retrouver en plein dans leur territoire, c'est une autre histoire ...

Rajoutez à cela de nouveaux ennemis, de nouvelles associations prêtent à tout pour le pouvoir et la chute de la dangereuse Coeur de Jade.

Non, ils ne sont vraiment pas sortis de l'auberge ...

 

J'avoue avoir eu un peu de mal, au début, à remettre toute l'histoire en place.

De nouveau à cause des noms et des termes chinois. Ils sont très nombreux et variés, il est facile de les confondre ou d'en oublier.

Je peinais donc un peu dans ma lecture, et voilà le quatuor qui débarquent ... en enfer !

Génial !

J'ai vraiment adoré cette plongée dans cet univers (au passage, superbement dépeint), et à ce moment-là, ma lecture s'est retrouvée plus fluide, et le plaisir s'est agrandit.

Cela nous permet de faire un grand pas dans le folklore chinois et d'en admirer les démons, les images de l'enfer et leurs croyances en l'au-delà.

C'est assez drôle d'ailleurs, de pouvoir observer le côté administratrif de la chôse. Comme quoi, la modernisation des façons de faire n'est pas que pour les humains !

 

Un autre point que j'ai bien aimé, c'est le fait que l'on soit souvent du côté des "méchants".

En effet, dans ce tome, on suit beaucoup plus souvent les opposants à Coeur de Jade, que la jeune femme et ses compagnons.

On en apprend ainsi beaucoup plus sur les jumeaux inquiétants (pour ne pas dire flippant et carrément psychotiques !) ou sur Mort Ecarlate.

Je ne m'y attendais pas, mais je me suis même un peu attachée à certains de ceux-ci, ou du moins, ai réussit à comprendre leurs motivations, la raison de leur fureur ou de leur rancoeur.

Parmi les personnages qui m'ont touchées et que je retiendrais de ce tome, il y a Second Choix, qui m'a fait rire autant qu'il m'a fait de la peine, et Ideogramme Hasardeux, que j'ai trouvé très intéressant, et je serais curieuse de voir si il y a moyen d'en savoir plus sur lui, ou si son rôle pourrait être plus important dans le troisième tome.

J'aime beaucoup également Coeur Noir, et le fait que l'on ne sache pas véritablement la cerner.

En fait, ce qui me plait dans le développement des personnages, c'est qu'il n'y a aucun manichéisme ! Chaque gentil peut cacher de la noirceur, et chaque méchant peut montrer des signes de bontés (je n'ai pas dit qu'ils sont tous comme ça, mais ils pourraient ! ).

 

Le défaut de ce livre pour moi (à part les noms et autres termes, qui pour moi ne sont pas des défauts), ce sont ses longueurs. Honnêtement, une bonne centaine de pages auraient pu être enlevées, pleines de descriptions à rallonge et d'introspections de personnages, pas spécialement nécessaires.

Malgré tout, on peut dire que ce sont des éléments qui font partie de l'ambiance même de l'histoire, mais quand même, certains lecteurs risque de malheureusement se lasser au fil des pages.

Heureusement, comme pour le premier tome, il y a encore de nombreuses pages explicatives en fin de volume, certaines magnifiquement illustrées, qui arrivent à point nommé pour les esprits un peu perdus (le mien, dans ce cas-ci  ^^)

Je suis contente de m'être accrochée, car, y a pas à dire, Kristoff Valla sait y faire avec ses fins !

Je suis vraiment curieuse de savoir comment tout cela va se terminer, pour tous.

Une chose est sûre, ça sera épique !

 

Encore une fois, un énorme merci aux Editions Matagot / Nouvel Angle, et en particulier à l'agréable (et patiente, surtout) Mathilde !

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 14:46

CDJ01_couverture.jpg

 

 

Auteur : Kristoff Valla

Editeur : Matagot - Nouvel Angle

Prix : 15 €

Résumé :

 

Il y a plus de 2.200 ans, en Chine...

Pour venger sa famille, Su Yi, une jeune villageoise, lie un pacte avec le dragon Dao Long. Elle devient Coeur de Jade, justicière implacable.

Des années plus tard, face à une menace ancestrale à laquelle elle semble liée, la guerrière sort de sa solitude et renoue avec d’anciens compagnons.

Contre la secte des Masques, elle joue son destin, et son âme...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

En pleine Chine antique, un village se fait attaquer par les terribles mercenaires du roi Zhao, avec à leur tête l'ignoble et l'impitoyable Poing de Bronze.

Su Yi a 15 ans, s'est faite capturer, comme les autres femmes du village. Mais au moment où elle croit que s'en est fini d'elle, une étrange femme arrête le geste du bourreau, lui interdisant de tuer l'enfant, prétextant qu'elle est porteuse de la Marque.

Réussissant habillement à s'enfuir après cette déclaration, la voici perdue dans une grotte, prise au piège.

Loin d'être vide, la caverne s'avère être le repère d'un dragon qui, reconnaissant également la Marque, prendra possession de Su Yi, lui promettant de l'aider à se battre pour ainsi prendre sa vengeance.

Su Yi est morte, voici que vient de naître Coeur de Jade.

Plusieurs années se sont écoulée, et malgré d'innombrables combats et tout autant de victoires, les anciens démons de son passé semblent poursuivre Coeur de Jade, et elle va devoir retrouver d'ancienc compagnons et tisser de nouvelles alliances improbables pour pouvoir vaincre le mal qui rôde sur les Sept Royaumes.

 

Coeur de Jade est de base un jeu de rôle, et l'histoire de celui-ci a été remanié pour pouvoir paraître sous forme d'une trilogie de romans.

Le récit commence par un court flash-back, nous apprenant la "naissance" de Coeur de Jade, et on ne peut que s'attacher immédiatement à cette pauvre fille qui a cotoyer l'horreur de beaucoup trop près.

Ce prologue nous plonge directement dans l'ambiance, avec du drame, de l'action et une bonne dose de mystères. Le ton est donné.

L'histoire ne perd pas de temps en palâbres inutiles, nous sommes instantanément en plein coeur de l'aventure.

Nous faisons ainsi la connaissance d'un noyaud de personnages sombres ou drôles, odieux ou justiciers, mais en tout cas tous charismatiques.

En fait, je crois que c'est le terme qui convient le mieux à l'ensemble du livre : charisme. Tout est "beau", que ce soit le style d'écriture qui arrive à contenir toute l'esthétique que nous inspire la Chine ancienne, tout en restant très accessible à la lecture; les combats, nombreux mais toujours agréables à suivre, il s'en dégage une grande classe, ou tout simplement les personnages, tous très différents et complémentaires, parfaits mélanges entre la douce beauté du lotus et la tranchant acéré du sabre (oui, je sais, c'est cliché, mais j'aime l'image, donc je m'en fiche ! ).

 

Si je devais retenir un défaut, par contre, qui m'a par moment un peu gâché le plaisir de la lecture, c'est la surabondance des personnages.

Il y en a beaucoup ... vraiment beaucoup. Bon, normalement, avec une écriture fluide et imagée, ça n'est pas un trop gros problème.

Mais avec les noms chinois, comme on n'a pas toujours l'habitude d'en lire, j'avoue avoir eu du mal et mêtre sentie vachement perdue par moments.

J'espère d'ailleurs pouvoir lire le deuxième tome assez vite, histoire de ne pas oublier la majorité de ces noms entre-temps  ^^"

 

Mais bon, pour moi ce fut vraiment le seul défaut prédominant, le reste du livre étant palpitant, mené à tambour battant, avec des descriptions très visuelles, un mélange équilibré entre scènes d'action, discutions et autres présentations de personnes.

Le point fort de ce récit, pour moi, ce sont les personnages. Hauts en couleurs, attachants et, je me répète, mais véritablement très charismatiques (bon, d'accord, j'avoue avoir bel et bien un petit faible pour Xian ).

Une aventure épique qui fleure bon le wu xia pian (films chinois mêlant combats de sabres et fantastique), avec son lot de démons, d'énigmes et de lieux incroyables.

 

Un grand merci aux éditions Matagot / Nouvel Angle, et en particulier à la gentille Mathilde.

 

Coeur de Jade a son propre site, avec une vidéo de présentation qui me donne des frissons à chaque fois que je la vois  <3 Pour le découvrir, on clique ici.

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 11:27

rose-aimee-rose-porte-malheur.jpg

 

 

Auteur : Béatrice Bottet

Editeur : Editions du Matagot (Collection Nouvel Angle)

Prix : 16,90 €

Résumé :

 

San Francisco, mai 1851

Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d’or, l’homme aux cheveux gris haussa la voix :
– J’ai quelque chose d’important à te demander...
Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles.
– Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu’un ?
– Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez.
– Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d’une voix grave et lugubre sans s’expliquer davantage.
Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent.

 

Paris, avril 1852

Fifi -Bout-d’Ficelle sourit au public et s’inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre. Tous sauf un.
Le piano et le violon jouèrent un prélude d’une grande intensité dramatique. Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des « chuuut » impatients.
Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Martial est un jeune homme vivotant à San Francisco. Il a réussit à accumuler son petit pactole d'or en "jouant avec intelligence" avec les imbéciles du coin. Frauder et tricher ? Voyons, ce n'est pas son genre !

En tout cas, il commence à avoir un peu trop d'ennemis ici, il serait peut-être temps qu'il rentre en France, son pays.

C'est alors qu'un homme arrivé de nulle part va lui donner la chance qu'il attendait !

Il lui a sauvé la vie, Martial a donc une dette énorme envers lui, ce qui tombe plutôt bien, car le vieil homme lui demande un énorme service.

L'homme est écrivain, et il cherche désespérément un manuscrit lissé en France, sous la possession de sa nièce, Fifi les Guibolles, chanteuse et danseuse dans un cabaret.

Martial promet à l'homme de prendre le prochain bateau, et de revenir dans deux ans avec le fameux manuscrit, qui serait rempli d'écrits socialistes, interdits à l'époque.

 

Arrivé en France, et en suivant les indications de l'homme, il rencontre la jolie Fifi, qui chante comme personne, faisant pleurer le plus rustre des hommes, et dansant tel un ange sur la piste, entrainant qui le veut dans sa ronde enchantée.

Talentueuse et belle comme le jour, aucun homme ne partage son quotidien, car une terrible malédiction poursuit la jeune fille.

Quiconque l'approchera avec un peu trop de rudesse se verra terrassé par le sort, et retrouvé mort dans les instants qui suivent.

Cette fille qui n'a jamais connu l'amitié ou la promiscuité avec personne, et cet homme féru d'aventures mais au coeur fermé aux sentiments vont se trouver dans un Paris en plein bouleversement, sous fond de complots, d'aventures, de musique, d'or et de malveillance.

 

J'ai adoré suivre les aventures de Martial et Fifi. J'avoue être directement tombée sous le charme désinvolte du jeune homme, tandis de son côté, Fifi avait tendance à légèrement m'agacer. Elle repousse tout le monde, se drapant dans la protection de sa malédiction, elle en est devenue froide, impolie et un peu trop directe.

Heureusement, elle saura au fil du temps ouvrir un peu son coeur, et on découvrira une enfant apeurée, blessée, traumatisée, qui se défend comme elle le peut.

Niveau histoire, franchement, rien à redire. C'est passionant, il y a des intrigues, des personnages attachants, des mystères, de l'action et même un peu de peur, également.

Malheureusement, j'ai trouvé que le défaut principal était le récit trop chargé, le style étant parfois très lourd, l'histoire bien trop dense.

 

Quand j'aime un personnage, j'adore me perdre dans son histoire, me plonger dans son passé, dans son esprit, le connaître aux mieux.

Oui mais, parfois, c'est juste trop.

Béatrice Bottet veut étoffer et enrichir un récit déjà excellent, c'est une bonne chose en soi, mais parfois, à vouloir bien faire, on en fait trop, et cela gâche l'effet final.

Trop riche, trop dense, le rythme en est cassé et certains passages sont à la limite de l'ennuis, ce qui est vraiment, franchement dommage.

Comme je l'ai dit, j'ai sincèrement aimé ce livre, mais sa densité me laisse un goût amer dans la bouche. J'espère que le deuxième tome saura se montrer un peu plus léger, plus digeste.

Surtout pour un livre qui est vendu comme étant disponible à partir de 13 ans. Je ne crois pas que certains enfants de cet âge pourront garder leur intérêt intact jusqu'à la fin, malgré le fait qu'ils adoreront sans aucun doute les bagarres, les anecdotes de l'époques et autres scènes croustillantes.

 

Je reviens un instant sur les personnages, qui m'ont vraiment touchées. J'ai adoré la façon dont se développe la relation entre Martial et Fifi. Elle est naturelle, prend son temps, et explose dans un feu d'artifice de sentiments qui m'a fait sourire à plus d'une reprise.

Ils sont accompagnés par d'autres personnes hautes en couleur, surtout Fifi, qui travaille quand même dans un cabaret bas de gamme, se transformant en bordel une fois les instruments rangés dans leurs étuis ...

 

En tout cas, ce premier tome laisse présager un deuxième peut-être plus haletant, plus déchirant et mélancolique aussi, peut-être.

Détail qui mérite d'être soulevé, pour moi : la fin de ce livre s'accompagne d'une sorte de glossaire superbement illustré, donnant des explications détaillées sur certains points de l'histoire, comme les vêtements de l'époque, la pègre, la ruée vers l'or, etc ...

Très intéressant et enrichissant, et les dessins sont vraiment magnifiques.

 

Un grand merci aux Editions Matagot, et en particulier à la gentille Mathilde.

 

A noter que Rose-Aimée possède son propre site, très beau et bourré d'infos. Il vous suffit de cliquer ici pour vous y rendre.

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 22:19

33493_416396474693_527299693_4455161_8281283_n.jpg

 

 

Auteur : Laurent Whale
Editeur : Ad Astra
Prix : 18€
Résumé :

1666...
« Les grosses balles de plomb claquent sur le bois de la chaloupe. Je prends conscience que j'ai de l'eau jusqu'aux chevilles.
Peu importe : c'est un voyage à sens unique.
Plonger, tirer, plonger, tirer...
Un choc sourd. Nous avons touché.
— Lancez les grappins ! À l'abordage ! »

Suivez les pas de Yoran LE GOFF dans ce trépidant roman d'aventures où espionnage intergalactique se mêle à la flibuste du XVIIè siècle, et à ses marins gouailleurs !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce livre a été une grosse et superbe surprise!
Parfait mélange entre la SF et l'univers des pirates, il surprend par la fluidité de son écriture, par ses personnages très bien travaillés et par l'évolution complètement inattendue de son histoire.

"Yoran Le Goff" est envoyé en mission sur terre en 1666 pour intercepter un "recruteur d'Imix". Imix étant le terme pour désigner les personnes enlevées de leur propre monde pour en faire des esclaves utilisés sur d'autres planètes. Cette pratique est devenue illégale et Yoran fait partie d'une équipe créée pour retrouver et punir les personnes responsables de ce trafic d'êtres humains.

Et justement, il est sur une piste, mais pour cela, il doit se fondre dans la masse du quotidien des pirates, et ce n'est vraiment pas chose aisée, même avec toute la technologie du monde, quand on n'a jamais vécu dans cette ambiance et ces façons de penser et d'agir.

On voit clairement que Laurent Whale s'est éclaté à écrire ce roman, tellement le plaisir ressenti à sa lecture est fort. Il a réussit à mixer deux genres diamétralement opposés pour nous offrir un petit bijou d'aventures!
J'avais un peu peur de me retrouver cernée de termes compliqués et d'histoires tirées par les cheveux (je ne suis pas, de base, une super fan de SF) mais, au contraire, le côté science-fiction est tellement bien utilisé qu'il se fond dans le paysage bariolé des pirates et que, au final, c'est surtout une excuse pour amener certains éléments sur le devant de la scène.

Pour moi, c'est un vrai coup de coeur et je verrais bien une suite des épopées incroyable de ce voyageur de l'espace si attachant.
C'est le premier livre des éditions Ad Astra. Mon conseil : suivez la de très près, son catalogue s'annonce original, atypique et brillant!

Vous pouvez trouver une interview de Laurent Whale sur le blog de l'éditeur à cette adresse.

Une chronique est également sur Place To Be par ici.

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 20:02

2890518111_1.jpg

 


Auteur : Patrick Ness
Editeur : Gallimard Jeunesse (Pôle Fiction)
Prix : 8,50€
Résumé :

C'est l'année de ses 13 ans et Todd va devenir un homme de Nouveau Monde, uniquement peuplé d'hommes, où chacun peut entendre la pensée des autres : c'est le bruit, incessant, obsédant. Un jour, Todd découvre un lieu où le bruit se tait...
Une quête de liberté et d'amour, portée par une écriture qui vous happe.


Ce qu'en dit l'auteur:
«Ma seule règle a été d'écrire le genre de livre que j'aurai aimé lire adolescent : honnête sans être moralisateur, jamais insultant pour mon intelligence, et si excitant que j'aurais presque été gêné d'en parler...» (Patrick Ness).


~~~~~~~~~~~~~~~~~~


J'avoue qu'au début, l'écriture m'a quelque peu déstabilisée.
C'est Todd qui nous parle, et à cause d'un certain manque d'éducation, n'a pas un vocabulaire "parfait".
Il y a des mots mal orthographiés, ou raccourcis et mélangés à d'autres.
Assez perturbant donc au début.
Mais ce détail a très vite été mis de côté!

Todd vit dans un petit village uniquement composé d'hommes, où le Bruit est omniprésent.
Le Bruit, ce sont les pensées de toute le monde, tout les habitants du Nouveau Monde.
Imaginez, vous entendez constamment les pensées de tout le monde, quand ils se baladent, mangent, travaillent et même quand ils dorment!
Cette situation a déjà rendu fou plus d'une personne.

Lors d'une journée où il est envoyé à la ceuillette, Todd entend ... un trou, un trou de rien, un espace de vide.
Un espace de silence.
Ce qu'il va découvrir à ce moment là va changer sa vie à jamais, et la vie de toute une civilisation.

Dès les premières pages, le ton est donné.
Ce n'est pas un livre drôle.
C'est dur, c'est triste, il est emplis de violence contenue, difficilement retenue par ce jeune homme qui souffre.
On a envie de l'épauler, de le prendre dans ses bras en lui soufflant que tout va bien se passer.
Mais ce n'est pas le cas, rien ne se passe bien à Prentissville.
Quand Todd va se retrouver obligé de fuir sa ville et ses habitants, certains qui étaient comme des pères pour lui, il va devoir grandir, et apprendre à se défendre, à survivre.

C'est un livre halletant, où le danger transpire de ses pages et où on cherche avidement une lueur d'espoir.
J'ai eu peur à beaucoup de chapitres, j'ai pleuré à certains passages, j'ai souffert dans d'autres paragraphes.
C'est un enfant forcé à grandir qui nous parle, et le rendu des émotions est incroyablement juste, ses actes et réactions étant crédibles.
Rien n'est exagéré, rien censuré pour nous protéger.
C'est entre autre ce qui fait de cette histoire, une GRANDE histoire, que je conseille aux enfants comme aux adultes, malgré ses moments durs mais nécessaires.

Il m'a tenu en halène jusqu'à ses derniers mots, et c'est les yeux écarquillés et un "Non!" outré que mon attente pour le tome deux a commencée.

 

Merci à On Lit Plus Fort de Gallimard Jeunesse qui m'a permit de découvrir ce livre fantastique en tant que chroniqueuse.

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2