Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 17:43

i_hunt10.jpg

 

 

Auteur : Barry Lyga

Éditeur : J-C Lattès (Collection MSK)

Prix : 16,50 €

Résumé :

 

Jazz est le fils d'un serial killer.

Après l'arrestation de son père, il tente de reprendre une vie normale dans la petite ville de Lobo's Nod. Jusqu'à ce qu'on retrouve un corps. Puis deux. Un meurtrier sévit à nouveau dans la région. Quel meilleur coupable que le fils du monstre ? Pour prouver son innocence, Jazz décide d'aider la police à traquer le coupable. Mais est-ce si facile quand on a reçu le goût du sang en héritage ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Roooh, qu'est-ce que j'ai aimé lire ce bouquin !

J'ai trouvé cette lecture vraiment fascinante et quelque peu jubilatoire, en fait.

 

Pour vous résumer vite fait, donc, le père de Jazz est un serial killer maintenant sous les barreaux. Mais avant d'être arrêté, il a appris à son fils, au fil des années, tout ce qu'il savait sur le meurtre en général. Comment enlever quelqu'un, trouver des moyens de torture, comment le tuer proprement pour ensuite cacher le corps au mieux, etc ...

Inutile de vous dire que Jazz est lééégèrement perturbé, et c'est un combat de chaque instant pour lui de sauver les apparences et de faire comme les autres jeunes de son âge.

Malgré tout, il garde une fascination pour les meurtres, et quand il apprend qu'un corps a été retrouvé dans sa ville, il accourt sur les lieux.

Et il le sent, tout au fond de lui, il en est certain : ça ne sera pas le seul corps, il y en aura d'autres. Un nouveau serial killer est en ville.

Mais comment persuader la police alors qu'il n'y a aucune preuve et que Jazz a déjà une image bien particulière qui lui colle à la peau ? ...

 

C'est vraiment bien fichu comme histoire, et on rentre très vite dans la tête de Jazz, comprenant petit à petit comment il fonctionne, quelles sont ses pensées, etc.

Ces dernières années, on a vu arriver cette petite mode du "Vis ma vie de serial killer", avec surtout des séries comme Dexter et, plus récemment, Hannibal.

Je pense qu'on a tous un peu ce plaisir malsain qui nous démange de savoir ce qu'il se passe dans la tête d'un tueur. Savoir comment il agit, ce qui le pousse à tuer, ses motivations, ses fêlures, ce qui fait qu'il est différent des autres tout en évoluant parmi nous sans attirer les soupçons.

I hunt killers n'a rien à envier à ces productions Hollywoodiennes à succès, tout est là !

On a le passé horrible de Jazz avec quelques scènes flashback d'une enfance aux côtés d'un dangereux assassin, on a l'esprit torturé constamment torturé par des pensées qu'il sait inhumaines et on a le côté policier avec une enquête bien ficelée.

Ici, ce qui est très intéressant, c'est d'observer le combat constant de Jazz. Ces pensées qu'il a, sont-elles les siennes ou sont-elles celles que son père a implanté en lui ?

Combien de temps tiendra t-il à lutter contre elles ? ...

 

J'ai pris énormément de plaisir avec ce livre, qui dénote clairement des thrillers jeunesse que j'ai pu lire, et qui possède même plus d'originalité que bon nombre de trhillers "adulte" !

D'ailleurs, j'ai adoré le fait que l'auteur malmène un peu ses lecteurs avec des scènes parfois bien sanglantes, et que ses personnages ont un vrai vocabulaire d'adolescents. Parce que bon, je ne sais pas vous, mais j'ai plus souvent entendu des gens dire "j'en ai rien à branler" que "je n'en ai cure".

On voit de plus en plus d'auteurs qui ont arrêté de prendre leurs jeunes lecteurs pour de pauvres petites choses fragiles ou, même, pour des cons. Barry Lyga fait partie de cette vague d'auteurs sans langue de bois, fournissant des romans estampillés YA extrêmement bien travaillés et de grande qualité.

Rien que pour ce côté que je trouve absolument délicieux et rafraîchissant, je ne peux que vous conseiller ce titre.

Je dois cependant admettre que la fin de ce livre, et la façon dont l'enquête est résolue, est un peu vite expédiée et un peu trop "facile" à mon goût. Mais à part ça, j'ai trouvé le tout excellent.

Divertissant, drôle, glauque, plein de suspens, un aspect psychologique hyper bien travaillé, une base originale et des personnages très attachants, voilà entre autre ce dont se compose ce roman.

Le rayon YA aurait-il enfin son propre sociopathe emblématique ? Ce premier tome, en tout cas, le laisse présager !

 

Mille mercis à MSK pour cette lecture absolument géniale !

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

 

D'autres avis chez Karline05, Megmars, Sita, NineGorman, Herisson08 et Sia.

 

Commandez I Hunt Killers

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 17:09

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/RL/P3/9782221134108.jpg

 

 

Auteur : Jeanne Ryan

Éditeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 16,90 €

Résumé :

 

Addict est un jeu qui diffuse sur le net des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, ne sait pas si elle aura le cran d'y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre avec des cadeaux qu'elle ne peut refuser, et un partenaire irrésistible ...

Dès qu'elle fait équipe avec le beau Ian, Vee ne peut qu'accepter le défi suivant, puis un autre, et encore un autre ... D'autant que l'engouement des milliers d'Observateurs en ligne la pousse à dépasser ses limites et ses peurs. Bientôt, le jeu prend un tournant plus que malsain : dangereux. Mais comment décrocher quand on est devenu complètement addict ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Attention, livre estampillé "claque dans la tronche".

Bien que le quatrième de couverture m'a un tout petit peu énervé à cause de la mention quasi inévitable d'un beau mec (alors que franchement, dans ce bouquin, limite on s'en fout), il pose bien les bases de l'intrigue et nous explique clairement qu'on va plonger dans une histoire dérangeante et pleine de suspens.

 

Dès les premières pages, j'ai été complètement happée par l'ambiance bien particulière de ce titre.

Bien qu'un peu futuriste, on peut sans aucun problèmes se retrouver dans cet univers quasi dominé par internet et ses réseaux sociaux.

L'un d'entre eux propose que des gens se filment en train de faire des défis, en échange de cadeaux. Vee, fille timide et effacée, après une expérience personnelle décevante, décide de sortir de sa zone de confort et de se lancer dans un de ceux-ci. Quand Addict lui propose d'en réaliser d'autres, avec des prix de plus en plus incroyables à la clef, il devient vraiment difficile de refuser ...

J'ai adoré le fait que la progression soit tout à fait crédible et s'effectue d'abord en douceur, naturellement, avant de prendre des virages radicaux. Avant qu'elle ne s'en rende compte, Vee va complètement perdre pieds et se retrouver englué dans un système qu'elle n'aurait jamais cru exister.

C'est vibrant, ultra-rapide, intense, flippant et on ne peut plus stressant.

Même si on s'amuse avec elle, au début, des petits défis rigolos qui la font se sentir plus franche et aventureuse, on ne peut s'empêcher de frissonner en se demandant "Oui, mais après ?...".

 

C'est difficile de vous en parler sans spoiler, tellement ce livre est riche d'évènements, d'anecdotes intéressantes et de moments importants.

Chaque détail a son importance et nous aide à comprendre Vee et sa façon de penser, ce qui peut la motiver à se lancer dans ce jeu, etc ... mais également nous plonge un peu plus dans l'envers du décor d'Addict.

Qui se cache derrière cette organisation ? Quels profit en retirent-ils ? Jusqu'où leur puissance s'étend ?...

C'est très effrayant de voir à quel point un réseau social peut emmagasiner comme pouvoir, et on a bien entendu une belle critique bien acide sur les dangers d'internet et du fait d'y mettre ses informations, même si elles nous semblent sans importances (nos goûts, nos humeurs, ...).

L'écriture de l'auteur est d'ailleurs à l'image de son roman : incisive, directe, fluide, elle gère le suspens et les scènes d'action avec brio, nous offrant de sacrés montées d'adrénaline.

Je l'ai trouvé vraiment bien équilibrée, nous permettant de nous questionner pas mal sur certains sujets, mais nous offrant également énormément de distrayants et récréatifs, faisant de ce titre une lecture aussi intéressante que divertissante.

 

Je l'ai quasi lu d'une traite, ayant réellement beaucoup de mal à le fermer pour faire des pauses, tellement il est addictif et bourré d'action et de suspense.

Angoissant, inquiétant, dynamique, drôle, effrayant, décoiffant, il m'a collé à mon fauteuil et j'ai passé un moment dingue et génial avec ce livre !

Un véritable coup de poing qui prête à la réflection tout en étant super agréable et vraiment intense.

Est-ce un avant-goût de ce que nous réserve les nouveaux médias, ou échapperons-nous au pire ?

 

Mille mercis à la Collection R pour ce concentré de puissance bourré de qualités !

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 nD'autres avis chez Ilnyak1paslink, Artemissialink, Mycoton32, Tchoups, Matoline et Alittlematterwhatever.

 

Commandez Addict

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 13:52

logo_11872.jpg

 

 

Auteur : Michele Jaffe

Éditeur : Hachette Jeunesse (Black Moon)

Prix : 18 €

Résumé :

 

100.000$

100.000$ pour se glisser dans la peau d'une étrangère. Voilà le marché que proposent Baine et Bridgette à Eve Brightman, le parfait sosie de leur cousine.

100.000$ pour vivre la vie d'une autre, une vie de luxe absolu, alors qu'Eve n'a connu que les familles d'accueil, la misère et la faim.

Le prix de cette mission de rêve ? Convaincre une famille entière du retour de la fille prodigue, Aurora. Empocher l'héritage. Le partager. Et disparaître.

Un jeu d'enfant ... sauf que rien ne va se passer comme prévu.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ho. Wow. Ok.

Ça ne s'est pas déroulé comme je le pensais ...

 

Comment vous parler de ce livre ?

Déjà, c'est un thriller très particulier. Au début, je pensais que ça allait être une sorte de thriller dramatique, un genre comme on en voit en téléfilm le dimanche après-midi à la télévision.

Une jeune fille doit se faire passer pour une autre, entraînant plein de situations embarrassantes, elle se fait des amis, tombe amoureuse, un danger plane et son identité risque d'être découverte, etc ...

Vous voyez le schéma, j'en suis sûre, ce genre d'histoire a déjà été accommodée à toutes les sauces.

Sauf que là, on est en face de quelque chose de différent.

Quelque chose d'incroyablement stressant et malsain, qui prend aux tripes et laisse un goût amer en bouche.

Rien ne s'est passé comme je l'imaginais, Michele Jaffe a réussit à me surprendre d'un bout à l'autre, à proposer quelque chose d'unique et effrayant.

 

Tout le récit est enveloppé dans une chape de brouillard, conférant une ambiance sombre et presque onirique à l'histoire.

On avance à tâtons, comme Eve, sans trop savoir où l'on va, ni même où nous sommes. C'est vraiment une expérience de lecture étrange, qui met mal à l'aise mais qui apporte une dose incroyable de suspense, merveilleusement distillé et gardé intact jusqu'à la toute dernière page.

J'avais l'impression de me trouver au beau milieu d'un Christie mélangé à un Hitchock très noir.

On rencontre les personnages de ce grand tableau petit à petit, et au fil de leurs apparitions, on nous donne des pièces d'un puzzle. Celles-ci s'accumulent, parfois s'emboîtent, parfois non, et l'image finale reste difficile à discernée jusqu'à l'ultime pièce.

On ne sait jamais à qui faire confiance, qui nous ment, qui veut nous aider. On se retrouve emberlificoté dans un gigantesque noeud de mensonges et de conspirations, avec Eve en son centre.

Que cache cette famille ? Pourquoi Aurora a disparu ? Qu'est-ce qu'on attend réellement d'Eve ?

les questions s'enchaînent et s'accumulent, et quand on commence à entrevoir les éléments de réponses, on se rend compte que ce n'est que le début et que ce qui nous attend est encore bien pire que ce que l'on pourrait imaginer.

Rajoutez à cela une dose de fantastique avec la présence très angoissante d'une entité hantant Eve, et vous avez un livre délicieusement suffocant qui vous fera frissonner un peu plus à chaque chapitre.

 

Par contre, je dois bien admettre que j'ai été quelque peu perdue par moments.

Autant j'adore les puzzles, autant ici, j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de pièces à mon goût ...

"Houuu, donc en fait, il a fait ça ...", "Ha non, parce que du coup elle a fait croire ça.", "Attends, en fait, ils mentaient et donc il a fait croire qu'elle lui a fait croire et ainsi pouvoir inculper untel alors qu'unetelle était dans la confidence pour pouvoir ainsi piéger il et elle sans que l'autre ne soit au courant ..."

*fumée qui s'échappe des oreilles*

Bon, heureusement pour moi, la toute dernière explication finale ultime (oui, il faut autant d'adjectifs) amène la lumière sur tous les évènements depuis le début, et fournit vraiment tous les détails dont on avait besoin pour réellement saisir toute l'étendue des complots que l'on avait sous les yeux depuis le commencement.

C'est brillant, choquant, super bien amené et franchement, vraiment, complètement surprenant.

L'auteur a construit et mené à son terme une enquête d'une grande complexité de façon intelligente mais également pleine d'émotions.

On plonge pas mal dans la psychologie des personnages, leurs motivations, leurs désirs, leurs peurs, ...

C'est une façon intéressante et, je trouve, très attirante, de mieux les connaître et de mieux saisir qui est qui.

 

Un thriller casse-tête, peut-être, mais dont l'ambiance m'a tellement séduite (et, j'avoue, m'a fait passé 1-2 soirées bien flippantes chez moi) que je ne peux qu'applaudir et vanter les qualité d'une telle plume et d'une telle maîtrise du suspens et du développement d'enquête.

 

Mille mercis à Hachette Jeunesse pour cette expérience de lecture vraiment fascinante.

partenariat-LA

 

D'autres avis chez Ilnyak1pas, L@ura, Sakinia, Heclea et MyaRosa.

 

Commandez Fleur de fantôme

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 21:10

1356560-gf.jpg

 

 

Auteur : Robinson Wells

Éditeur : Le Masque (MSK)

Prix : 17 €

Résumé :

 

Bienvenue à Maxfield Academy.

Vous pouvez rejoindre les gangs suivants :

La Société

Le Chaos

Les Variants 

 

Un seul mot d'ordre : Survivre 

Une seule issue : La fuite 

Et surtout : Na faites confiance à personne.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Roh bon sang la claque ...

Voilà un livre qui sait installer un suspens et le faire monter petit à petit, de plus en plus, jusqu'à un paroxysme quasi insoutenable ...

 

Benson est orphelin et, à 17 ans, il n'a jamais réussi à s'intégrer ni dans une famille d'accueil, ni dans aucune école. Quand il apprend l'existence de la Maxfield Academy, de ses bons programmes et de ce qu'elle pourrait lui apporter comme liberté et indépendance, il est assez content de pouvoir y faire son entrée.

Mais dès le début, il sent que quelque chose cloche. À part la responsable qui le conduit et le dépose devant les grilles, toute l'école est régie par les élèves. Chacun a des tâches à exécuter, se surveille entre eux, s'occupe de la cafétéria, la sécurité et même les cours !

Il y a trois gangs bien distincts, avec chacun des façons de faire et de penser différentes, et malgré la violence et la tension sous-jacente, il y a un ordre établi très clair entre chaque élève.

Mais il est hors de question pour Benson de s'y tenir, et il n'a plus que deux obsessions : découvrir se que cache la Maxfield Academy, et s'enfuir. À tout prix.

 

Ce bouquin est hallucinant, et je tire d'ores et déjà mon chapeau à l'auteur pour avoir réussit à nous pondre une telle bombe de suspens et de tension.

Nan mais vraiment, qu'est-ce que c'est bien foutu !

Comme Benson, on débarque devant les grilles de l'école, un peu paumés, et on fait directement face à des questions et des mystères énormes.

Ces interrogations vous nous suivre durant tout le récit, et cette ambiance sombre, violente et incompréhensible ne va que s'épaissir au fil des chapitres.

Franchement, jamais je n'aurais pu m'imaginer ce qu'il se passait, et pourtant, bon sang que je me suis triturée les méninges pour essayer de trouver des solutions !

À ce fameux passage, où on a enfin une révélation absolument énorme, je n'ai pu qu'arrêter ma lecture quelques instants pour pousser un gros "WHAT ?!" et assimiler l'information.

C'est dingue. Tout dans ce livre est dingue et tellement, tellement brillant.

 

J'ai bien aimé suivre Benson comme narrateur, car il est assez facile de s'identifier à lui dans une situation pareille. Ce n'est pas le héros en armure brillante qui peut renverser le système grâce à son incroyable charisme. C'est juste un mec de 17 ans qui ne veut pas, ne peut pas accepter ce qu'on veut lui forcer de faire. Il se rebelle, s'interroge, essaye de trouver des réponses, fouille, ...

C'est chouette de voir un héros qui n'utilise pas forcément son physique ou son bagou, mais tout simplement son cerveau et ses capacités de réflexion pour se tirer d'une situation difficile.

En ce qui concerne les autres personnages, là aussi l'auteur a fait preuve d'une maîtrise absolument géniale : on ne sait jamais à qui on peut faire confiance.

Qu'est-ce que les autres savent qu'ils nous cachent ? Qui peut nous aider ? Qui est avec ou contre nous ?

Ce sont des questions que l'on se pose tout le temps, et c'est juste magistral d'arriver à conserver cette sensation de danger totalement intacte pendant tout un livre.

 

Il y a tellement de mystères, d'éléments à découvrir, de recherches à faire, que j'ai peur de vous spoiler en vous en parlant de trop.

J'aimerais juste soulever un dernier point : ... C'EST QUOI CETTE FIN ?!!

Nan mais sérieusement, Robinson Wells, qu'est-ce qui t'as pris de faire une fin pareille, hein ?!

Je n'ai jamais, jamais lu une fin aussi frustrante. J'étais à deux doigts de m'arracher les cheveux et de crier de dépit. Qui plus est, je l'ai lue dans un lieu public, les gens ont dû se demander quoi en me voyant tirer une tête pareille et en faisant des p'tits bruits en évitant de gueuler ...

Si quelqu'un veut m'envoyer un MP pour me donner son avis, sa façon de penser, son explication sur ce final, ... je ne suis absolument pas contre !

 

C'est un titre énorme, qui tient en haleine de la première à la dernière page sans s'essouffler un seul instant, qui instaure et maintient une ambiance oppressante et on ne peut plus stressante, et qui nous offre des scènes mémorables et hallucinantes. Une véritable montagne russe pour les nerfs !

Franchement, bravo, j'ai été bluffée par ce bouquin, et j'en ressors frustrée, secouée, mais éblouie !

 

Mille mercis à MSK pour cette ... expérience de lecture unique !

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

 

D'autres avis chez Mycoton32, Well-Read-Kid, LaureduMiroir, Moody, Fangtasia, Artemissia et Sia.

 

Commandez Les Variants

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 19:41

9782221130919.jpg

 

 

Auteur : C.J. Daugherty

Éditeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Humiliée de devoir la vie sauve à d'autres qu'elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain ...

La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d'élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s'exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu'ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l'ombre.

Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l'Organisation. Mais que faire quand l'amour et la mort s'invitent au bal de menteurs ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Nous avions eu la confirmation à la fin du premier tome : pas de fantastique ici, nous sommes face à un véritable thriller mêlant complots, romance et enjeux politiques.

Bien que le suspens était prenant et haletant, j'avais été un peu déconcertée par le fait que je ne savais pas trop, au fond, ce que j'étais en train de lire. En tant que lectrice, je n'arrivais pas à me situer, je ne savais pas comment prendre le récit.

Maintenant que le décors est bel et bien planté, j'étais curieuse de savoir comment allait se passer mon retour à Cimmeria.

 

Après une fin de vacances dangereuse et mouvementée, Allie revient à Cimmeria où Isabelle lui fait une proposition qu'elle ne peut qu'accepter avec enthousiasme : elle intègre la Night School.

Elle sera donc enfin au courant de tout ce qui se trame dans la face cachée de l'école, aura droit à un entraînement qui lui permettra de se défendre au mieux et, cerise sur le gâteau, elle pourra passer plus de temps avec Carter et vivre un quotidien de couple normal (si tant est que cela soit possible dans cette institution).

Mais bien entendu, rien ne se passe jamais idéalement : Elle attire jalousie et colère, des amies s'éloignent d'elle, les programme de cette classe spéciale sont très éprouvants, il y a de la friture avec Carter et, plus important que tout, la menace de Nathaniel est plus présente que jamais, et sa soif de pouvoir n'acceptera rien, ni personne, dans son chemin.

 

Une chose est sûre, C.J. Daugherty est douée pour créer de sacrés ambiances !

J'ai pris énormément de plaisir à lire ce second volume, bien plus que pour le premier, d'ailleurs. Dès que j'ai su que c'était un thriller, j'ai pu aborder l'histoire avec un regard neuf, et l'apprécier à sa juste valeur.

Bon, par contre, je vais quand même commencer par les petits défauts qui, moi, m'ont fait tiquer.

D'accord, j'adore les romances, et j'aime le fait qu'il y en ai même dans les scénario qui ne s'y prêtent pas forcément (je suis la première à essayer de former des couples dans n'importe quel(le) film/série/livre). Mais ici, j'ai trouvé que l'intrigue principale était parfois quelque peu noyée par les relations des personnages.

Elles sont bien écrites, et il y a des scènes que j'ai particulièrement aimé lire, mais il me semblait qu'on s'éloignait quand même pas mal du sujet initial.

Et puis, il n'y a que moi qui trouve un peu bizarre que Allie se préoccupe TELLEMENT de savoir qui elle aime, qui l'aime, avec qui sortir, etc ... Alors que SA VIE est en danger ?

J'dis pas, si j'avais d'aussi gros problèmes, j'aimerais avoir quelqu'un à mes côtés pour me soutenir, me regonfler à bloc, m'apporter de l'affection quand j'ai peur, tout ça. Mais j'avais un peu l'impression qu'elle était en plein Dallas alors que mort plane au-dessus de sa tête et qu'une partie de l'avenir de nombreuses personnes reposent sur ses épaules (en quelque sorte).

Encore une fois, je précise, mon âme de midinette a adoré, réellement. Mais quand je prenais du recul et que j'étais un minimum pragmatique, j'avais un peu envie de lui foutre des claques et de lui dire de s'occuper de choses autrement plus importantes.

Ha ! Et ça, c'est juste personnel, mais il y a un personnage dont je n'étais pas vraiment fan dans le tome 1 qui voit son image complètement redorée ici ... et je ne suis pas sûre que ça me plaise !  (è__é)

Ça me semble un peu trop facile et trop "parfait", j'en viens à espérer que ce n'est qu'une façade, je trouverais ça beaucoup plus réaliste que ce qu'il nous montre pendant tout ce volume.

Du coup, j'ai vraiment, vraiment hâte de lire la suite pour voir ce qu'il en est à son propos, et comment le personnage va évoluer !

 

À part ces deux aspects qui m'ont parfois un peu dérangée, franchement, le reste, c'est que du bon.

L'auteur a une plume des plus agréables, c'est rythmé, fluide, très visuel avec de belles descriptions (mais pas trop), l'évolution se fait naturellement, sans accrocs, on se laisse emporter avec énormément de facilité dans les mystères de Cimmeria et on a hâte de voir arriver chaque coup de théâtre, chaque révélation, chaque avancée dans l'intrigue.

C'est franchement bien imaginé et bien construit.

Il y a des petits détails, comme ça, qui n'ont l'air de rien, mais qui rajoutent un plus indéniable au livre, et rend le tout réaliste et crédible, comme le fait que, par exemple, Allie elle-même se fait la réflexion que c'est dingue, tout ce qui arrive.

Elle se dit même, à un moment, "Nous ne sommes que des enfants". À cet instant, j'avais un peu envie de crier "Victoire !", car dans la littérature YA, on voit régulièrement des enfants et des adolescents face à des situations incroyables et périlleuses, parfois même cruelles, et pourtant, c'est rare de les voir remettre en question le fait qu'ils ont énormément de responsabilités à porter.

J'ai beaucoup apprécié que là, ce soit le cas.

 

C'était chouette de retrouver les personnages et de voir qu'ils ont chacun un peu évolués. Les évènements passés ont laissé des marques, et aussi bien les élèves que les professeurs doivent vivre avec. C'est bien retranscrit, tout en nuances et discrétion.

J'ai découvert également avec plaisir une nouvelle élève, Zoé, véritable boule d'énergie et de force, faisant preuve de beaucoup de caractère pour son jeune âge. Une p'tite jeune fille toute en contradictions qu'il est vraiment génial de connaître un peu mieux au fil des chapitres.

L'auteur n'hésite pas à maltraiter ses personnages, et à les faire aller là où ils ne sont pas à l'aise, sur la défensive. Cela ajoute une belle dimension dramatique à l'ensemble, et on ne peut qu'éprouver de sérieux pincements au coeur lors de certaines scènes (je pense notamment à l'important exercice qui est donné aux élèves de la Night School, où leur confiance et leur intimité sont mis en jeu).

 

Je trouve que c'est un très bon tome, meilleur que le précédent. Bien sûr, le fait que l'on ne savait pas du tout à quoi l'on avait à faire ajoutais un je-ne-sais-quoi excitant et effrayant, mais je trouve cet Héritage mieux construit, mieux maîtrisé. On sent que l'auteur gagne en confiance autant que son récit gagne en richesse et en qualité.

Je l'ai trouvé moins stressant, mais bien plus immersif, et je me suis sentie plus proche des personnages et de leurs peurs, leurs responsabilités et de tout ce qu'ils doivent mettre en jeu dans ces évènements qui les dépassent un peu.

J'espère juste une chose pour la suite : que l'on se concentre plus sur les dimensions criminels et politiques, et un petit peu moins aux relations amoureuses des élèves.

À part ça, j'ai vraiment, vraiment hâte, et si Daugherty se décide à aller encore plus loin, on risque bien d'avoir un troisième tome explosif !

 

Mille mercis à la Collection R pour ce titre original et addictif !

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 nD'autres avis chez Ilnyak1pas, Alittlematterwhatever, Phooka, Mycoton32, Mutinelle et MyaRosa.

 

Commandez Night School, Tome 2 : Héritage

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:10

trackers1.jpg

 

 

Auteur : Patrick Carman

Éditeur : Bayard

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

Sur Internet, tout le monde laisse des traces. Méfiez-vous de ceux qui les suivent.

Adam Henderson est un petit génie de l'informatique. Depuis l'âge de neuf ans, il passe sa vie enfermé dans le Caveau, une pièce que son père a aménagée pour lui au fond de sa boutique. Le garçon y répare les ordinateurs et disques durs les plus récalcitrants, il y invente des logiciels et des pare-feux d'une incroyable efficacité, mais aussi des gadgets de haute technologie. Son rêve : devenir le nouveau Bill Gates.

Un jour, il rencontre ses premiers amis : Finn, un mordu de skateboard, Lewis et Emily, des geeks, comme lui. Ensemble, ils fondent le groupe des Trackers. Leur objectif : tester les inventions d'Adam en détectant les failles de sécurité sur Internet et dans des lieux protégés. Mais les prouesses du garçon ne passent pas inaperçues sur la Toile, et bientôt le piège se referme, obligeant Adam à raconter son histoire... dans les bureaux de la police.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Après les originaux et très prenants Skeleton Creek, Bayard nous offre une nouvelle série de Patrick Carman, et je peux vous assurer que le divertissement est encore plus grand ici !

 

Nous suivons ici Adam, un génie de l'informatique, tête d'une bande composée de lui et trois autres têtes brûlées : Les Trackers.

Adam adore inventer de nouveaux programmes, de nouvelles caméras et autres engins sophistiqués. Avec ses amis, ils s'inventent des épreuves pour les tester.

Un jour, ils sont repérés par des personnes qui veulent les mettre à l'épreuve. Mais cette fois-ci, c'est du sérieux, et tous les quatre, ils risquent gros.

 

C'est dans un poste de police que l'on rencontre Adam, et tout le livre est écrit comme un interrogatoire. Personnellement, je trouve ça génial ! Non seulement ça change la dynamique du récit et nous permet une narration originale et rythmée, mais le personnage qui interroge le jeune homme pose toutes les questions qui pourraient nous venir en tête. C'est clair, fluide, naturel et très immersif.

Et en parlant d'immersion, bien sûr, on ne peut pas parler d'un livre de Patrick Carman sans parler de ses vidéos !

Celles-ci sont toujours bel et bien présentes, avec même de l'interactivité en plus. Ha, ça, je peux vous dire que je me suis bien amusée avec les Trackers ! Car en plus des vidéos qui représentent les scènes avec le plus d'action, on a aussi droit à des jeux, des puzzles et à des bonus caméras que je vous laisse découvrir par vous-même.

Je ne m'attendais pas à autant d'options, je dois dire, et grâce au jeu, on a presque l'impression de participer également à l'enquête, et à donner un coup de pouce au groupe pour trouver les réponses.

Si moi je me suis déjà amusée comme une gosse, imaginez l'effet de ce livre sur un enfant.

J'aurais a-do-ré avoir ce genre de bouquin quand j'avais la dizaine. C'est juste super jubilatoire d'entrer à ce point dans l'histoire d'un livre. On vit quand même une époque merveilleuse 

 

En ce qui concerne le scénario en lui-même, je dois bien avouer que je me suis demandée plusieurs fois ... "Pourquoi ?!".

Qui irait confier des missions d'une telle importance à des adolescents ? Pourquoi font-ils telle ou telle chose ? Comment se retrouvent-ils dans cette situation ? Etc ...

Mais bon, franchement, au bout de quelques chapitres, on se dit de toute façon que c'est un roman axé jeunesse, que ça n'a pas besoin d'être crédible à 100% et que, au fond, quand on arrête de se prendre la tête, c'est quand même vachement fun à lire.

Ha ! Une excellente initiative de la part de Bayart : Ils ont laissés les vidéos en anglais et les ont sous-titrées en français. *chant angélique*

Bonheur, félicité et magnificence ! C'est merveilleux.

La plupart d'entre-vous trouveront que j'exagère. Mais vraiment, y a rien à faire, il y a toujours beaucoup qui est perdu lors d'une traduction, surtout en vidéo. Et j'admets, pardon, mais c'est rare quand j'apprécie un doublage français.

Sérieusement, pour moi, ça a transformé cette expérience, vraiment. Ca l'a rendue beaucoup plus "réelle", plausible et immersive que ne l'avait été Skeleton Creek en français.

Mille bravos et merci pour cette initiative géniale, en tout cas !

Autre nouveauté extra : ils ont pensés à ceux qui ne voulaient pas lire devant l'ordinateur, et ont ajoutés des annexes en fin de livre qui décrivent précisément les vidéos. C'est brillant et ça a un côté hyper sympa, je trouve. Pour ceux qui lisent au lit par exemple, et qui ne veulent pas se déplacer à chaque fois vers leur bureau. Un coup d'oeil en fin de livre, et on a une description précise et très visuelle de la vidéo !

 

J'ai passé un super moment avec les Trackers, et je suis vraiment impatiente de voir ce qu'ils nous réservent pour la suite.

Milles mercis à Bayard pour cette aventure trépidante dans les méandres de la traque informatique !

Bayard-Jeunesse1

Un autre avis chez Wilhelmina.

 

 

Commandez Trackers, tome 1 : Glyphmaster

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 14:36

La-Trace.jpg

 

 

Auteur : Christine Féret-Fleury

Éditeur : Hachette Jeunesse (Black Moon)

Prix : 15 €

Résumé : 

Elles sont trois dans cette voiture qui fonce, d'un océan à l'autre, vers la côte Ouest des Etats-Unis. Au volant, Sarah. Sarah qui avait tout pour être heureuse. La beauté. Le talent. Un fiancé de rêve.

Sarah qui a pris la fuite, le matin de son mariage.

Pourquoi ? Qu'est-ce qui terrorise à ce point Sarah ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Petit livre étiqueté thriller jeunesse, j'étais assez curieuse de découvrir ce qu'il contenait, surtout au vu des avis plus que mitigés qui ont fleuris sur la toile.

Au final, ce qui m'a fait lire (et terminer) ce titre, c'est qu'il est assez court et qu'il se lit très facilement. Ce n'est pas vraiment son contenu qui sera gravé dans ma mémoire à jamais ...

 

Sarah va se marier à Adrian, l'homme de sa vie. Cela va être le plus beau des jours pour elle.

Jusqu'à ce que quelque chose tourne mal, et elle n'arrivera jamais jusqu'à l'autel. Fuyant vers une voiture, elle se sera suivie par sa jeune cousine Rebecca, et sa grand-mère Lavinia.

Elles ont toutes les trois quelque chose à fuir, quelque chose à cacher, quelque chose à retrouver.

Y arriveront-elles sans encombres ?

 

Mouais, bof, sans plus. Voici les mots qui me viennes en tête quand je pense aux premières impressions que m'ont laissé ce bouquin.

En fait, je crois qu'au final l'auteur s'est un peu égarée ne chemin. Je pense qu'elle a voulu faire un récit riche et complet, qui ne s'arrête pas seulement à un genre mais arrive à en exploiter plusieurs. Le problème étant que le résultat n'est pas probant : tout se mélange, on ne s'attarde sur rien en particulier, et on n'arrive pas réellement à "fixer son esprit" sur l'histoire.

On a d'abord l'aspect thriller, avec la femme qui s'échappe d'une menace planant au-dessus d'elle et essayant de fuir un danger. Accompagnée d'une cousine qui lui en veut, et d'une grand-mère qui révèle sa vraie personnalité au grand jour, ça aurait pu super bien donner. J'ai même pensé à un moment à Rose Madder, de Stephen King (mon favoris), c'est dire !

Mais la sauce ne prend jamais vraiment, et on s'égare avec une sorte de road-trip un peu cheap, mélangé à de la quête initiatique et à de la recherche de soi très vite expédiée.

Il y a un peu de révélations qui sont faites à la va-vite et rien ni personne n'est vraiment développé.

 

Il me semble que c'est vraiment ça le gros problème de ce livre, c'est que l'on ne s'attarde sur rien, que tout est pris à la légère, et que tout est expédié en un temps record.

Le suspens n'a pas le temps de s'installer car le ton est trop "spirituel" et l'histoire se penche trop sur les trois femmes dans la voiture et sur leurs désirs, leur vie, ce qu'elles sont réellement, etc ...

On pourrait dire que, du coup, ça peut être sympa cette part philosophique sur fond de "traque".

Ha mais oui mais non, parce que même cet aspect n'est pas proprement développé. Tout se mélange constamment, sans vraiment s'attarder sur un élément en particulier.
C'est assez frustrant et, maintenant que je l'ai terminé, j'ai même du mal à vraiment expliquer de quoi parlait ce récit.

Il y a tellement d'éléments qui paraissent insignifiants, que le rendu final est vide et plein de trous.

C'est dommage, car avec un scénario et une idée de base pareille, l'auteur aurait pu nous offrir quelque chose d'intense et prenant.

Au fond, on s'ennuie un peu et on est fort détachés aussi bien de l'histoire que des personnages, l'un comme l'autre superficiels.

 

Mille mercis quand même à Hachette pour cette découverte.

partenariat-LA

D'autres avis chez Tchoups, Seelie, Yumiko, Liliebook, MyaRosa, Petit-lips, Cajou, Melisende, Bookenfolie et Simi.

 

Commandez La trace

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 22:30

Couverture_On_ne_peut_pas_lutter_contre_le_systeme.jpg

 

 

Auteur : J. Heska

Éditeur : Seconde Chance

Prix : 13,59 €

Résumé :

 

Le système financier mondial vient de s’écrouler. Il ne s’en relèvera pas, plongeant toute une civilisation dans le chaos. Lawrence Newton a accepté sa destinée. Il a renoncé à ses espoirs, à ses convictions, et à l’amour de sa vie pour suivre les traces de son père au sein du consortium HONOLA.

Samson Bimda est le chef d’un village au nord de l’Ouganda. Les semences OGM vendues par la compagnie ruinent ses champs et ne lui permettent plus d’assurer sa subsistance.

Clara, Hakim et Louise sont trois militants au sein du mouvement écologiste GreenForce. Au hasard d’une de leurs actions, ils tombent sur des documents compromettants qui vont les dépasser.

À la veille du plus grand sommet européen déterminant l’avenir de millions de personnes, chacun doit défendre ses intérêts, quitte à en payer le prix le plus lourd.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Après son premier roman, Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir, j'attendais avec curiosité, impatience et un peu de crainte le nouveau titre de J. Heska.

Quand il m'a proposé de participer à son opération livre voyageur, impossible de refuser, donc !

Par contre, passer d'un livre contemporain optimiste, rafraîchissant et drôle, à un thriller économique haletant et extrêmement dense, est-ce possible ?

 

Le quatrième de couverture nous expose les grandes lignes de l'histoire sans trop nous en dévoiler, j'aime.

Mais il ne montre en rien à quel point ce roman est puissant, lourd et stressant.

Honnêtement, ce genre de sujet n'est vraiment pas ma tasse de thé, je me demandais d'ailleurs si ma lecture allait se dérouler sans encombres. Pour tout vous avouer, cela n'a pas été le cas.

Non pas car je n'ai pas aimé, que du contraire ! Uniquement à cause de la densité du récit. Aux trois quart, j'ai eu besoin d'une pause, d'une bouffée d'air frais. Le temps de lire un livre et je me suis replongée dans la suite, que j'ai avalée presque d'une traite.

Mais bon sang, comment je vais bien pouvoir vous parler de ce bouquin ?! Il y a tellement d'éléments que j'ai envie d'aborder, de mettre en avant. Mais le faire sans vous spoiler est tout bonnement impossible, alors on va essayer d'y aller doucement, hein.

 

Déjà, ce que j'ai absolument adoré, c'est la facilité déconcertante à laquelle je me suis attachée à certains personnages, ou à quel point j'en ai détesté d'autres.

Franchement, J. Heska nous livre des personnages tellement vivants, tellement réels, qu'il nous mène par le bout du nez exactement à l'endroit, et de la façon dont il veut le faire depuis le début. Entre les mains de cet auteur, nous ne sommes qu'un pantin désarticulé se laissant brinqueballer dans les flots de sa plume.

Comme je l'ai dis plus haut, c'est un livre assez lourd, pesant, très, très dense. Il y a beaucoup de termes techniques, de jargon financier ou scientifique, et beaucoup d'éléments, d'évènements et de personnages à prendre en compte. Il y a tellement de ficelles qui relient tout et tout le monde que l'on se croirait pris dans les fils d'une toile d'araignée.

Et bien malgré ça, j'ai pu poser un visage sur chaque personne. Chacune d'entre elles. Et ça, pour moi, c'est vraiment un exploit, moi qui me mélange toujours les pinceaux et ne retient que rarement les noms des protagonistes, films ou livres.

Mais chaque personne est tellement vibrante de réalisme et de crédibilité, c'en est bluffant. Il y a des intonations différentes pour chacune d'entre elles, une gestuelle, des habitudes, des tics de comportement, etc ...

J'ai rarement vu un tel soucis du détail sans pour autant plomber l'ambiance ou le rythme.

Je crois que c'est réellement ça le gros point fort de ce livre, et au fond, celui de l'écriture de l'auteur.

 

Ensuite, ce que j'ai trouvé complètement renversant, ce sont ces fils, mentionnés plus haut, qui relient les gens et les évènements.

C'est vertigineux, la façon dont ils sont posés, agencés et ensuite comment l'auteur joue avec, de la même façon qu'il joue avec notre esprit et nos nerfs.

Lire ce livre ou regarder un excellent thriller sacrément bien foutu, ça revient presque à la même chose. La tension est là, le stress étant prédominant, les révélations ne se dévoilant qu'au compte-gouttes, pour atteindre un véritable maelström  d'informations dans les dernières pages.

Essayer de deviner, et de saisir tous les détails qui se déroulent sous nos yeux, est un exercice assez périlleux, fatigant mais amusant. Mais alors, quand à la fin, tout nous est révélé, les moindres points d'ombres enfin éclaircis, c'est limite miraculeux.

Si vous me permettez l'expression, j'en suis restée sur le cul.

J'étais tout simplement bouche bée, avalant un flot d'informations et de révélations que je n'aurais jamais pu soupçonner. Jamais je n'aurais pu imaginer un tel degré de machinations. Fascinant, à donner le vertige.

 

J. Heska nous montre ici qu'il aime jongler, aussi bien avec les genres, les codes ou nos émotions, et qu'il le fait bien. On ne peut pas écrire un livre pareil, et le mener de cette façon, sans passion. Celle-ci est indéniablement présent, comme elle l'était pour son premier titre.

Qui aurait cru que je me passionnerais pour les crises et les malversations financières ?

Un livre que je ne peux que conseiller aux fans de l'auteur, aux curieux, aux amoureux des thriller bien ficelés, ou à ceux qui ont envie d'élargir leur horizon littéraire.

Respirez un bon coup, tendez la main et ayez confiance. C'est J. Heska qui vous guide.

 

D'autres avis chez Petite Fleur, Eulimène, Marmotte, bouquinovore, Aveline, Nathalie, Paikanne, StellaBloggueuse et Iluze.

 

 

Commandez On ne peut pas lutter contre le système

 

Commandez On ne peut pas lutter contre le système (ebook)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 14:45

9782021076875.jpg

 

 

Auteur : Kim Harrington

Éditeur : Seuil Jeunesse

Prix : 16,90 €

Résumé :

 

Claire Fern est extralucide et, depuis qu'elle a résolu une affaire de meurtre, elle est devenue la star du lycée. Mais Claire se sent menacée ; elle a l'impression qu'on l'observe, qu'on la suite.

Et qui lui envoie ces messages anonymes ?

Gabriel, le fils de l'inspecteur de police qui lui fait tourner la tête ? Son ex petit-ami qui semble prêt à tout pour la reconquérir ? Claire est d'autant plus troublée qu'elle ne parvient pas à utiliser son don pour le découvrir. Et qu'au lycée, une nouvelle disparition laisse présager le pire ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Hmmm, étrange choix de couverture, pour un thriller, même si il est plutôt axé jeunesse.

À part ça, j'étais vraiment ravie de retrouver Claire et sa famille hors du commun !

 

Cette fois-ci, pas de partenariat avec la police pour Claire, ce n'était qu'une unique fois, et ce n'est pas à son programme de l'année.

Par contre, le côté positif de cette expérience, c'est qu'on ne la traite plus comme un monstre au lycée (à part Tiffany, la pire des garces). Il semblerait même qu'elle puisse se faire une véritable amie ! Rajoutez à ça que ses relations avec Justin sont moins tendues et plus agréables, et vous avez un tableau assez satisfaisant pour la jeune fille.

Mais les ennuis vont vite débarquer, avec une séance de lecture qui tourne bizarrement, un admirateur secret un peu envahissant et la disparition d'une fille du quartier.

Claire va vite se rendre compte qu'elle est impliquée bien plus qu'elle ne le pensait dans ces évènements inquiétants ...

 

Comme je l'ai dis plus haut, j'étais vraiment contente de retrouver les Fern ! J'avais adoré suivre cette famille et l'enquête que devais mener la cadette (Visions).

Le détail qui m'a directement sauté aux yeux et qui m'a légèrement déçue par rapport au premier tome, c'est l'humour. Celui-ci était vraiment très présent dans le volume 1, grâce, entre autre, aux dialogues et au grand frère, Perry.

Ici, on commence directement avec une ambiance plus pesante et plus tendue. Les aventures du livre précédent ont laissés des traces sur tout le monde, et cela se ressent fortement.

Claire a perdu un peu de son innocence et de sa légèreté, et Perry n'est plus du tout le même après cette sombre expérience.

Ça m'a fait beaucoup de peine de le voir comme ça, lui qui était un de mes personnages préférés. Ici, il n'est plus que l'ombre de lui-même.

Même la maman loufoque est reléguée loin derrière, et on ne la voit qu'en de rares occasions.

Donc, en ce qui concerne le rire et l'amusement, nous avons ici un sacré changement.

 

Par contre, pour le côté thriller, rien à redire !

Bon, apparemment je suis du genre assez naïve, en ce qui concerne les livres. Mais en tout cas, jusqu'à la fin je me suis demandée qui pouvait bien être cet admirateur, et quels pouvaient être les liens entre lui et les autres évènements survenant au même moment.

C'est bien ficelé, rondement mené, le suspens est savamment distillé et on a juste assez d'indices et de révélations pour garder notre intérêt éveillé et en alerte tout du long.

Ce n'est pas évident de parler de ce type d'histoire sans avoir peur d'en dévoiler de gros morceaux, donc je ne vais pas m'éterniser des heures dessus, mais j'ai passé un excellent moment, la lecture avançant rapidement et j'ai même été stressée par certaines scènes un peu glauques ou angoissantes bien écrites.

Le petit plus de ce titre étant, bien évidemment, les pouvoirs de Claire qui ajoutent une dimension fantastique et qui permettent de courts points de vue d'autres personnages sur telle ou telle scène.

Ce don n'est pas omniprésent, donc ne gâche pas le côté réaliste et plausible de l'histoire et de son intrigue, mais est juste assez présent pour y ajouter de l'originalité.

L'auteur a trouvé ici un bel équilibre et le rendu est hyper fluide, me faisant passer un excellent moment sans temps mort ou ennuis !

 

Mille mercis à Seuil Jeunesse pour cette lecture haletante et divertissante.

 

174866 112915142131742 6678647 n

D'autres avis chez Yukarie, Platinegirl et Sakinia.

 

Commandez Perception

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 13:24

9782253162490-T.jpg

 

 

Auteur : Zoran Drvenkar

Éditeur : Le Livre de Poche

Prix : 7,60 €

Résumé :

 

Berlin. Tamara, Frauke, Kris et Wolf se sont connus au lycée. Dix ans plus tard, après une succession de petits boulots, de drames personnels, de défaites diverses et de blessures secrètes, c’est sans trop d’illusions qu’ils abordent la trentaine. Les choses vont néanmoins changer très vite quand ils ont l’idée de créer une agence nommée Sorry, dont l’objet est de s’excuser à la place des autres. Le succès est immédiat, ils aident des hommes d’affaires qui s’estiment s’être mal comportés envers un salarié, un associé ou une entreprise à alléger leurs remords en allant à leur place chercher le pardon auprès de leurs victimes. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où un mystérieux assassin désireux de soulager sa conscience en obtenant l’absolution pour les horribles souffrances qu’il inflige décide de recourir aux services de Sorry. C’est le début d’une longue descente aux enfers pour les quatre amis. Pris dans un piège infernal et mortel, ils n’auront d’autre solution que de découvrir au plus vite l’identité et les mobiles de ce tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Wow, c'est rare que je mette autant de temps à lire un livre, mais là, impossible de faire autrement.

Sorry est un thriller "envahissant", on ne peut que prendre son temps en le lisant.

 

Le quatrième de couverture est vraiment parfait et il n'y a pas grand chose à rajouter. Ce qui est quand même digne d'être salué, car un bouquin comme ça, chapeau pour le résumer correctement.

Ce livre est complètement fou, aussi bien dans son ambiance, ses personnages, leurs relations, les mystères et le suspens, c'est un truc de dingue, je n'en reviens toujours pas.

On va suivre ces quatre jeunes adultes dans un grand tournant de leur vie qui vont être embarqués par un tueur dans ses meurtres. On suivra également le tueur. D'un autre côté, on a aussi le point de vue d'une personne connaissant les victimes et voulant se venger. Et enfin, nous avons le passé du tueur, pour apprendre à le connaître et savoir ce qui l'a amené à assassiner ces personnes en particulier.

Complètement hallucinant.

On assiste à un chasser-croiser comme je n'en ai jamais vu, j'ai été bluffée de voir se faire et se défaire quantité de liens, de connexions, tout au long de ma lecture.

Et je peux vous assurer que TOUT, chaque personnage, chaque narrateur, chaque point de vue, chaque histoire. Tout est intéressant et tout simplement fascinant.

Franchement, dans un bon gros thriller comme ça, je trouve ça rare d'être à ce point immergée, et de n'y trouver QUE du positif.

 

Dès le début, j'ai adoré le groupe de quatre amis. Ils ont mon âge, ils sont paumés, certains sont sans emplois, d'autres coincés dans des jobs qu'ils n'aiment pas vraiment, ils se questionnent sans arrêt sur leur avenir, sur ce que la vie peut leur offrir, ils se laissent aller à la mélancolie, on peur de grandir tout en voulant être des adultes convenables. Je pense que beaucoup de personnes de ma génération se reconnaîtrons, ou en tout cas, ça leur parlera, définitivement.

Du coup, l'attachement à ses personnages fut quasi immédiat et vraiment intense, très profond.

Après, chose assez incroyable, on arrive à ressentir le même genre d'attachement au tueur ... Je ne vous dirais pas pourquoi ni comment, mais j'ai trouvé ça très perturbant, comme si on ne savait pas trop sur qui diriger son affection et sa pitié, à l'homme, ou au tueur ?

J'ai adoré l'ombre qui plane sur son identité du début à la fin. Malgré qu'il soit le narrateur assez fréquemment, on n'est jamais sûr de sa réelle identité. Est-il vraiment celui qu'il dit être ? Est-ce vraiment lui dont les amis ont les coordonnées ?

Ce n'est qu'à la toute fin que la lumière se fera sur les identités de chacun, sur leurs motivations, leurs désirs, leurs fautes, leurs regrets. Lire tout ça va s'avérer aussi extraordinairement intense qu'incroyablement douloureux.

 

Je vais quand même parler d'un élément du livre qui, je pense, est important à signaler pour ceux qui veulent tenter la lecture.

C'est un thriller, et logiquement, la plupart de ceux-ci ont leur dose de violence (psychologique comme physique) et de sang. Ici, on y parle beaucoup de pédophilie, entre autre. Et je préfère prévenir qu'il y a des scènes de viol sur des enfants qui sont détaillées et d'une cruauté difficilement supportable. J'ai souvent du fermer le livre quelques instants pour reprendre mon souffle et chasser des larmes de mes yeux. Je sais que cela peut extrêmement choquer certaines personnes, il est donc important de préciser cette partie du contenu, je pense.

Franchement, le seul point moins positif que je pourrais mentionner, c'est le fait que ma lecture a vraiment été très longue, et lente. Moi qui aime passer d'un univers à un autre très rapidement, cela m'a quelque peu frustrée. Mais à côté de ça, vous en avez carrément pour votre argent, du coup ! Et vraiment, on n'a pas le choix que de le savourer, profiter de chaque page, découvrir chaque nouveauté, essayer de décortiquer le moindre indice, le moindre souvenir, ...

C'est un livre riche, furieusement intelligent et réellement très dense.

De la première à la dernière page, l'intrigue ne s'essouffle à aucun instant, elle garde son intensité intacte et puissante, nous entraînant toujours plus loin dans la folie et cette enquête aux nombreux tiroirs.

 

C'est un livre que je conseillerais définitivement. Peut-être pas aux âmes sensibles, mais à tout ceux qui veulent faire une plongée incroyable dans la psyché humaine et dans un polar torturé et tortueux, sacrément bien fichu, remplis de personnages proches de nous, si proches que ça en devient presque dérangeant de les suivre dans cette histoire hallucinante.

Une chose est sûre, vous n'en sortirez pas vraiment indemne.

 

Mille mercis au Livre de Poche pour ce thriller sacrément efficace qui m'a bien secouée pendant de nombreuses heures.

logo.png

D'autres avis chez Nelfe, Virginiie, joyeux-drille, Lisalore, Vepug, Mimigogotte et petit-lips.

 

Commandez Sorry

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2