Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 17:40

le-temps-contre-nousdefinitive.jpg

 

 

Auteur : Tamara Ireland Stone

Éditeur : La Martinière Jeunesse

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

Il ne se passe pas grand chose dans la petite ville d'Evanston. Alors, quand Bennett intègre son lycée, Anna Greene est aussitôt sous le charme. Mais Bennett est solitaire et mystérieux, et, s'il semble l'apprécier, il garde ses distances. Car il possède un secret. Un secret incroyable qui lui interdit d'aimer Anna. Ou du moins le croit-il. Car l'amour, parfois, peut déplacer des montagnes !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Quel livre agréable à lire.

J'en ai encore des soupirs de contentement quand j'y pense.

Bon, ça va être extrêmement dur de vous en parler sans RIEN spoiler, car c'est le secret de Bennett qui fait, en grande partie, la saveur de ce bouquin. Mais pour vous mettre sur la voie, pour ceux qui connaissent, cette histoire m'a fait penser à Le temps n'est rien, mais orienté YA.

 

C'est une histoire d'amour vraiment magnifique, qui nous emporte dans un tourbillon d'évènements et de mystères, dont la profondeur ne nous sera réellement dévoilée qu'à la toute fin.

Dès le début, j'ai été intriguée par l'introduction. On se pose directement des questions et on y va de ses théories.

Qui est vraiment Bennett ? Que cache-t-il ? Que sait-il ? Quel est son rôle dans la vie d'Anna ?

Autant de questions qui ne vont qu'en augmentant au fil des chapitres.

Le sujet abordé est de ceux que j'adore, mais qui peut être facilement gâché avec une utilisation maladroite ou des explications bancales.

Ici, l'auteur le maîtrise merveilleusement, et mélangé à une histoire d'amour pleine d'émotions qui m'ont étreintes le coeur, j'ai été entièrement séduite d'un bout à l'autre.

C'est émouvant, drôle, romantique à souhait sans tomber dans le sirupeux, c'est dramatique et joyeux, tout en contenant même une dose de suspens.

 

J'ai beaucoup aimé Anna qui, sans être complètement banale, fait assez "girl next door" pour que l'on s'identifie à elle, mais possède assez de qualités et de choses bien à elle pour que l'on comprenne facilement l'intérêt de Bennett à son égard.

Quant à lui, il est le héros que l'on adore suivre dans ce genre de récit, et il est aisé de s'éprendre de lui. Il fait rêver, possède un don qui nous met des étoiles plein les yeux, est tendre et dort, mais possède également des blessures, ce qui nous le rend attachant et nous donne presque envie de le protéger.

Ces deux personnages sont équilibrés, crédibles et extrêmement agréables à suivre.

Leur relation commence et s'épanouit en douceur, devenant une de ces romances qui, sans forcément marquer le lecteur à jamais, laisse de superbes souvenirs en tête.

 

C'est frais, doux, très attendrissant et touchant, et l'aspect fantastique du récit ajoute une touche particulière, un goût unique qui rend la lecture plus agréable encore.

Sans être forcément un titre hyper original, il l'est assez (et assez bien maîtrisé) que pour se démarquer et offrir une histoire inédite qui nous emporte avec plaisir dans son tourbillon d'émotions.

C'est un livre qui m'a apporté beaucoup de plaisir, que j'ai dévoré avidement en mourant d'envie d'en découvrir le dénouement.

Une histoire superbe, mignonne mais puissante, dont le sujet absolument magique apporte une bien belle dose de rêveries.

 

Mille mercis à La Martinière Jeunesse pour ce roman qui m'a énormément plu.

logo martiniereJfiction (1)

 

D'autres avis chez Alittlematterwhatever, Fangtasia, Iwry, Nessa et Platinegirl.

 

Commandez Le temps contre nous

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 14:27

CVT_Phaenix-Tome-2--Le-brasier-des-souvenirs_1069.jpeg

 

 

Auteur : Carina Rozenfeld

Éditeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant.

Depuis l’origine des temps, ils se retrouvent pour former le Phænix et faire perdurer la légende.

Mais pour que l’oiseau mythique renaisse ce ses cendres, pour qu’ils puissent se rejoindre, elle doit regagner la mémoire, et le chemin qui la mènera à sa moitié.

Anaïa a découvert qu’elle était détentrice d’un secret oublié depuis longtemps. Deux garçons qu’elle a rencontrés à la fac, Eidan et Enry, attendent d’elle qu’elle se souvienne, qu’elle recouvre sa véritable identité.

Pour y parvenir, Anaïa doit explorer les recoins les plus sombres de son inconscient et emprunter un chemin où musique et sentiments se mêlent étroitement.

Prise dans le brasier des souvenirs, il lui faudra affronter bien plus que sa mémoire oubliée, et faire face aux démons de son passé.

Mais l’amour pourra-t-il suffire à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui la guette ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'avais a-do-ré le premier tome, et j'attendais donc avec impatience cette suite et fin, avec beaucoup de confiance d'ailleurs, me disant que, en reprenant la recette du premier, ce deuxième volume ne pouvait qu'être savoureux.

Et bien ... pas de suspens, j'avais raison  =D

 

On se replonge directement dans l'ambiance onirique et musicale qui fait tout le charme de ce récit. Ce sont d'ailleurs sûrement les deux éléments que j'ai préféré dans ce titre, tellement ils sont maîtrisés à la perfection et confèrent à l'ouvrage une saveur toute particulière qui lui est propre.

J'ai retrouvé avec énormément de plaisir Anaïa, torturée par une situation qu'elle a du mal à comprendre et encore plus à accepter.

Bon, alors, on vous dit que vous êtes une part primordiale du Phénix, la créature fantastique, et que vous avez besoin de retrouver la mémoire à ce sujet pour arranger tout plein de choses.

C'est bien beau tout ça, mais un peu difficile à avaler. Et comment retrouver la mémoire si on ne vous donne aucun indice à son propos?

Dur à encaisser et à croire, hein ?

Et bien, pour Anaïa aussi, et j'ai vraiment aimé que Carina Rozenfeld parle de ces doutes, ces questions, car on aurait tous eu les mêmes, dans une telle situation.

Ça, et le fait qu'il y ai toujours ces statuts Facebook en début de chapitre, et je trouve que ça ajoute beaucoup de crédibilité à l'histoire, en plus de bien appuyer le fait que c'est un évènement extraordinaire qui se déroule à notre époque moderne.

C'est un moyen vraiment intéressant et intelligent pour faire des références à la culture populaire, j'ai beaucoup apprécié !

 

On en apprend plus sur le phénix en lui-même, sur sa mythologie, la façon dont Anaïa est une part de lui, tout ça. C'est écrit de façon détaillée et claire, c'est très compréhensible et le concept en lui-même est vraiment superbe et réellement émouvant.

Je ne vais pas trop m'étaler là-dessus, mais grâce à quelques intrusions dans certains souvenirs, on a des scènes, des histoires de toute beauté, touchantes, enivrantes et magique.

Encore une fois, j'ai été 100% séduite par ce récit très musicale. La musique a en effet une place de choix dans ce livre, et on trouve souvent des paroles de chansons pour illustrer une scène ou des sentiments.

Rajoutez à ça une écriture très visuelles, utilisant des métaphores variées d'un esthétisme littéraire incroyable et vous avez des moments d'émotion bouleversants qui vous entraînent dans un tourbillon vibrant de couleurs, de sons et de sensations.

 

J'ai adoré la direction qu'a pris ce titre, et quelques craintes lors de ma lecture du tome 1 concernant certains personnages ont complètement été effacées avec celui-là ! C'est avec soulagement et émerveillement que j'ai vu le récit se développé et éclore de la plus géniale des manières. Et j'ai également eu mon quota de surprises, jamais je n'aurais imaginé que ça se passerait (et finirait) comme ça que j'avais commencé Les cendres de l'oubli.
Ce bouquin, sérieux, c'est un bonbon. On a envie de fermer les yeux pour le savourer pleinement, on laisse ses saveurs exploser en nous et, quand on l'a terminé, on soupire de satisfaction en affichant un sourire béat.

C'est une histoire tout simplement merveilleuse, reprenant un mythe d'une façon novatrice et unique, et nous offrant des moments d'émotions et de romantisme à faire chavirer le plus endurci des coeurs.

Un titre à retenir, sans aucun doute, à lire et à relire avec délice.

 

Mille mercis à la Collection R pour cette petite merveille aussi impressionnante et enchanteresse que le Phénix lui-même.

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

D'autres avis chez LaureDuMiroir, Jess, Alittlematterwhatever, Mutinelle, Mycoton32 et Melisende.

 

Commandez Phaenix, Tome 2 : Le brasier des souvenirs

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 15:04

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41SPk2Dq6BL.jpg

 

 

Auteur : Sophie Jomain

Éditeur : Rebelle Éditions

Prix : 19,90 €

Résumé :

 

« Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ha ben il était temps que je m'y remette, hein ! Alors que le tome 4 est sorti, je me suis enfin décidée à déterrer ce troisième volume qui attendait depuis un sacré moment dans ma PAL, honte sur moi ...

Bref !

 

Nous retrouvons Hannah qui doit faire face à sa nouvelle condition, celle d'ange noir.

On va la suivre pendant ses premières semaines, où elle apprendra à vivre au quotidien en étant vampire, avec tous les avantages mais aussi les inconvénients que cela comporte.

Quand elle arrive enfin à trouver un rythme, à se faire peu à peu à cette vie, une information cruciale va tout perturber et, alors qu'elle ne le croyait pas possible, compliquer encore plus de choses ...

 

J'avais oublié à quelle point l'écriture de Sophie Jomain est agréable, fluide et m'emporte avec une facilité déconcertante.

C'est dingue, parce que j'ai trouvé quelques défauts à ce tome, comme par exemple le fait qu'Hannah soit une grosse Mary Sue (dédicace à PF pour les explications) et pouvait par moments me faire lever les yeux au ciel, ou que certains retournements de situations pouvaient être assez prévisibles.

Et bien malgré tout, j'ai pris un pied de malade à le lire, et toutes les qualités font reléguer les défauts en coulisse !

C'est sans aucun doute mon tome favoris depuis le début de la saga, pour plein de raisons que je vais essayer de vous expliquer ici.

 

Dans les personnages, Hannah et Leith, on les connaît, c'est bon. Malgré ça, j'ai vraiment eu l'impression de redécouvrir la jeune fille, comme elle-même s'est redécouverte dans ce volume. Différents aspects d'elle font surface, d'autres se développent, évoluent. Elle gagne en maturité, en capacité de réflexion, en ouverture d'esprit. Au final, on pourrait presque faire un parallèle entre sa transformation et la transition de l'enfance à l'âge adulte. C'est quelque chose de vraiment très intéressant et fascinant à lire, tellement l'auteur a mis un point d'honneur de visiter et examiner les moindres détails d'une façon ludique, rigolote ou émouvante.

J'ai beaucoup aimé qu'il y ai une explication pour tout, même les questions qu'on s'est toujours posées en lisant des livres de vampires !

Mais, mon coup de coeur perso de ce titre, c'est Darius. L'ange noir qui prend Hannah sous son aile et va lui apprendre tout ce qu'il sait.

Il n'y a pas un seul truc que je n'ai pas aimé chez lui, que ce soit dans son caractère, sa façon de se comporter avec Hannah et les autres personnes autour de lui, son histoire personnelle, son humour, sa gentillesse, ...

Je l'adore vraiment, il dégage un charisme phénoménal, et je suis super fan de la relation qui naît entre la jeune vampire et lui, c'est une très belle amitié qui m'a fait sourire comme une niaise plus d'une fois.

En général, d'ailleurs, j'ai développé une grande tendresse pour les vampires que l'on croise dans ce livre, j'aime vraiment beaucoup comment Sophie les a dépeints, ça a été LE gros point positif de ce volume, pour moi.

 

Ensuite, malgré ce que je vous ai dit plus haut concernant quelques éléments prévisibles, j'ai été soufflée de découvrir, peu à peu, le chemin que prenait le bouquin !

C'est original, inattendu et réellement très surprenant, pour une romance fantastique comme Noss Head. Je ne m'y attendait pas et ça a été extrêmement agréable de voir les évènements prendre cette route peu commune.

J'ai aimé que les personnages réfléchissent autrement, qu'ils prennent des décisions logiques et réalistes, que leurs plans soient crédibles, etc ...

Ok, c'est un récit fantastique, mais les réflexions de chacun sont quasi toutes humaines, je trouve ça énormément plus facile, du coup, pour le lecteur, de s'identifier et de trouver sa place dans l'histoire.

 

Accomplissement est divisé en plusieurs parties bien distinctes, et chacune d'entre elles a ses propres intrigues, ses moments forts, sa dose de stress et de découvertes.

C'est un tome vraiment très, très riche, que ce soit dans la diversité des personnages et des émotions, que dans l'action et les évolutions de chacun.

C'est juste énorme, et je ne peux qu'applaudir le talent de Sophie pour nous entraîner dans son univers avec une facilité déconcertante et nous surprendre encore et toujours de mille et une façons.

Et franchement, vu comment ce tome se termine, je peux vous assurer que je n'attendrais pas trois plombes pour me jeter sur la suite ...

Car, maintenant on le sait, un autre talent de Sophie est de jouer avec nos émotions et nos nerfs. Et vous savez quoi ? Je crois qu'elle adore ça.

Ça tombe bien. Moi aussi.

 

Mille mercis aux Éditions Rebelle pour ce récit fascinant et palpitant !

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

 

D'autres avis chez Mycoton32, Sabruhu, Matoline et Lire ou Mourir.

 

Commandez Les étoiles de Noss Head, T3 : Accomplissement

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 00:04

3118465873_1_3_7M1xm53c.jpg

 

 

Auteur : Sophie Jordan

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 15,50 €

Résumé :

 

"À moitié endormie, somnolente, je me souviens de ce que Will m'a promis : Notre histoire n'est pas terminée ... je viendrais te chercher. Je te retrouverai. Je te le jure. On sera réunis un jour.

Puis l'atroce vérité me revient. Je gémis de douleur. Il n'en aura aucun souvenir. Il ne se rappellera pas qu'il m'a fait cette promesse."

Jacinda parviendra-t-elle à retrouver son grand amour, malgré les rivalités qui l'opposent à son clan et à sa soeur ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'avais vraiment adoré le premier tome de Lueur de Feu ! Un an après cette lecture, voici enfin cette suite tant attendue.

Et, ravissement : elle est totalement à la hauteur de mes attentes *happy Archessia is happy*

 

Alors que Jacinda, sa soeur, leur mère et Cassian font faces au groupe de chasseurs de Will, une chose extraordinaire se produit qui va tout changer pour les Drakis.

Un phénomène incroyable qui va faire perdre la mémoire aux humains présents, et va permettre aux Drakis de rejoindre leur village.

Mais sur place, c'est l'hostilité et la solitude qui attendent Jacinda, accompagnés de la douleur d'avoir dû laisser Will derrière elle, sans souvenirs de ce qu'il s'est passé.

Que va être sa vie maintenant ? Peut-elle faire comme si rien ne s'était passé ? Peut-elle reprendre un quotidien normal ?

Plus rien n'est comme avant, et les chamboulements ne font que commencer, pour tous ...

 

J'ai retrouvé Jacinda avec vraiment beaucoup de plaisir, surtout que ce tome apporte un sacré lot de changements et de surprises !

Étant donné que la quatrième de couverture ne donne AUCUN spoiler, je ne vais même pas vous révéler ce qu'il se passe dès les premières pages, et pourtant, bon sang que c'est énorme.

Rien qu'avec cet évènement, le ton est donné, et on se retrouve réellement au beau milieu de l'action dès l'ouverture du livre. C'est génial, on vibre dès la lecture entamée, je trouve ça extra.

Ce que j'ai aimé, par exemple, c'est que l'on se penche beaucoup plus sur d'autres personnages, comme Tamra, la soeur jumelle de Jacinda, qui a un grand rôle ici, mais aussi Cassian, qu'on apprend à mieux connaître (et apprécier, miam), et comme on passe plus de temps dans le village, on rencontre d'autres Drakis, on s'y attache, on les comprend mieux, on en déteste certains, etc ...

Moi qui adorait justement les Drakis créés par Sophie Jordan, je suis servie. On en sait plus sur leurs coutumes, leurs habitudes, leurs légendes, comment ils vivent, se défendent, s'organisent. C'est extrêmement intéressant à lire, et le livre fourmille de petits détails intrigants.

L'univers imaginé par l'auteur est tout simplement fascinant et magique, qu'il me tarde déjà de retrouver pour la suite.

 

Je dois admettre, par contre, que je n'ai pas eu beaucoup d'atomes crochus avec Jacinda. Elle est trop impulsive, fait souvent de mauvais choix, prend des décisions irréfléchies, veut toujours agir solo en pensant bien faire mais en mettant clairement des gens en danger, alors que ça ne lui saute pas aux yeux tout de suite.

J'ai trouvé qu'elle faisait souvent preuve d'immaturité et il m'a été difficile de m'identifier ou même de m'attacher vraiment à elle.

Les personnes qui l'entourent, par contre, ont été beaucoup plus dignes d'intérêt à mes yeux.

Sa soeur, Tamra, gagne en charisme et en force, et bien qu'elle reste encore assez discrète, ses apparitions sont plus marquantes et, parfois, brillent plus que celles de sa soeur. C'est un personnage avec beaucoup de potentiel, et je suis curieuse de voir ce que l'auteur va faire d'elle.

Cassian est un homme aux multiples facettes, difficile à déchiffrer, plein de secrets. Ajoutez à cela un côté sombre et un comportement ambigu envers Jacinda, et vous avez là un personnage qui gagne quelques points de charisme en plus !

Lui qui ne m'avait pas spécialement flashé au premier volume, a définitivement capté mon intérêt dans cette suite !

Je vais m'en tenir à ces personnages et ne pas m'étaler sur d'autres, de peur de vous dévoiler des détails par inadvertance, mais tous les protagonistes gagnent en profondeur et sont bien plus travaillés et fouillés que précédemment.

 

L'histoire adopte un ton plus sombre et le danger est présent à chaque page, et bien que la romance aie toujours une place prépondérante dans le récit, elle laisse quand même la part belle à l'action, au fantastique et à la réflexion.

La plume toute en fluidité et en émotions de l'auteur se marie à merveille avec cette ambiance, et j'avais franchement de mal à lâcher le bouquin même quand je tombais de fatigue dans mon lit.

J'ai été accrochée du début à la fin, qui nous offre d'ailleurs sur un beau cliffhanger bien intense !

C'est franchement une lecture géniale, portée par un rythme soutenu, avec une trame bien construite et bourrée d'éléments intéressants et de surprises et révélations en tout genre.

Impossible de s'ennuyer, et je trépigne vraiment d'impatience en attendant de pouvoir me jeter sur le troisième et dernier tome !

Voilà une aventure de dragons comme vous ne l'avez jamais lue.

 

Mille mercis à Gallimard Jeunesse pour cette lecture coup de coeur !

photo 73494333 small 1

 

D'autres avis chez Juliah, Clara0709, Louve et Acsylé.

 

Commandez Lueur de Feu : Tome 2 - Soeurs rivales

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 20:19

1339747-gf.jpg

 

 

Auteur : Becca Fitzpatrick

Éditeur : Le Masque (MSK)

Prix : 17 €

Résumé :

 

En tombant amoureuse de Patch, un ange déchu, Nora a dit adieu à une vie ordinaire. Pourtant, elle ne s'attendait pas à se retrouver à la tête d'une armée de néphilims, les ennemis jurés de celui qu'elle aime. Alors que leur histoire d'amour est plus dangereuse que jamais, Nora se retrouve face à un choix impossible : prendre le commandement des néphilims et déclarer la guerre à Patch ou refuser le combat et condamner à mort sa famille et ses amis.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voici enfin la fin attendue de cette saga fantastico-romantique qui a séduit plus d'un lecteur !
Je dois dire que, après le tome 3, j'avais pas mal de questions, mais je me demandais si un quatrième tome était vraiment nécessaire. Et bien au final, je suis ravie que Becca Fitzpatrick aie décidé d'étaler un peu plus son histoire, car ce volume est génial et totalement indispensable !

 

Avec Hank mort, Nora se retrouve à la tête de l'armée des néphilims, avec des responsabilités énormes et des choix qu'elle n'est pas certaine de pouvoir assurer.
Heureusement, il lui reste Patch, Scott qui est toujours à ses côtés, et Dante, un néphil qui est là pour rendre la tâche plus aisée et pour l'entraîner à fond. Malgré tout, son chemin est semé d'embûches, avec Marcie qui vient emménager chez elle, le démonium, "boisson énergisante" aux effets dévastateurs, et des décisions qui ne semblent la mener qu'à une impasse.
Tout s'emballe très vite, et elle n'est plus sûre d'avoir aucun contrôle sur la situation.
Et si la guerre qui gronde entre néphils et déchus était la fin de tout ?...

 

Une chose est sûr, ce volume est d'une tension palpable.
Le danger est omniprésent, dans chaque chapitre, et l'affrontement final qui se prépare petit à petit s'annonce épique.
J'ai adoré cette lecture, beaucoup plus intense que les précédentes. Il s'y passe toujours quelque chose d'intéressant, et on a droit à quelques retournements de situations et quelques révélations tout bonnement savoureuses et surprenantes !
En ce qui concerne les personnages, on les vois évoluer sous nos yeux, surtout Nora. Elle devient beaucoup plus forte, plus active, plus combattante. Elle sait que les prochains jours vont être décisifs, et elle prend le taureau par les cornes pour essayer qu'il y ai le moins de pertes possibles.
Ce que j'ai aimé, c'est la crédibilité. Elle ne se transforme pas en super-héroïne d'un claquement de doigts. Elle tâtonne, tombe, se relève, fait des erreurs, doit en assumer les conséquences, etc ...
Rien n'arrive comme par miracle, et c'est une véritable lutte, autant physique que mentale, qu'elle va devoir vivre.
Je la vois sous un nouveau jour maintenant, et son évolution est d'une belle fluidité et d'un réalisme vraiment très agréable.
Autant, avant, c'était surtout Patch qui attirait le regard et qui tirait à lui la couverture de la popularité (pour moi, c'était également Vee, que j'ai toujours adoré), autant là, Nora se dresse fièrement et possède maintenant réellement sa propre aura, forte et brillante.
Dans les autres personnages intéressants et bien construits, on a Dante. Je l'ai trouvé tout bonnement génial, de la première à la dernière page ! Un protagoniste fort et très charismatique qui recèle beaucoup d'éléments invisbles en lui, que j'ai découvert petit à petit avec un plaisir renouvelé.
Je vous laisse la joie de découvrir le reste par vous-même, car ça vaut vraiment le coup d'oeil !

 

On monte vraiment d'un cran dans l'action, et le stress se fait palpable au fur et à mesure que l'ambiance s'assombrit.
C'est vraiment un volume très sombre, où l'auteur n'hésite pas à malmener ses personnages et à aller un peu plus loin dans les émotions.
Dans l'ensemble, c'est une très belle saga, aussi bien drôle qu'émouvante, légère et dramatique, romantique et plein d'action. Becca Fitzpatrick m'a séduite avec son univers riche et travaillé, parsemé de coups d'éclats extraordinaires et de personnages marquants et attachants.
On se laisse facilement emporter, et je ne regrette pas un instant de m'être lancée dans cette aventure. J'ai refermé ce livre avec un petit pincement au coeur.
C'était bon. Vraiment bon.

 

 

Commandez Finale

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 02:24

9782226242730.jpg

 

 

Auteur : Stephen Tunney

Éditeur : Albin Michel (Wiz)

Prix : 19,50 €

Résumé :

 

Quand un Lunaire montre ses yeux à une terrienne, il fait une chose totalement illégale.

Quand elle l'embrasse avec passion, elle fait de lui un hors-la-loi recherché par toutes les polices.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre bien étrange, il va m'être assez difficile de vous en parler ...

 

La Lune a été colonisée il y a bien longtemps. L'Homme a réussit à adapter son atmosphère et à la peupler d'animaux et de végétaux.

Le problème, c'est que ce n'est pas la Terre, et au fil du temps, la faune et la flore s'y sont adaptées et ont mutées. L'Homme aussi. Il y a donc des enfants étranges qui naissent parfois, avec une drôle de particularité : leurs yeux sont de la quatrième couleur primaire, et ils peuvent distinguer celle-ci dans l'environnement. Ils s'appellent les Cent pour Cent Lunaires. Ils sont les seuls à y arriver, et pour cela, ils sont un danger pour les autres.

Si un humain "normal" regarde cette nouvelle couleur primaire, son cerveau ne peut pas l'accepter, et il risque des dégâts cérébraux, la folie, voir la mort.

Hiéronymus est un Cent pour Cent Lunaire, et quand il rencontre et tombe amoureux d'une terrienne en vacances sur la Lune, il est prêt à beaucoup de choses pour elle, dont satisfaire la curiosité de celle-ci concernant ses yeux ...

 

Je vais commencer par les défauts de ce titre, car je préfère toujours terminer par une note positive.

Ce qui m'a déplu, aux premiers abords, se sont les interminables tergiversions de l'auteur. Il s'égare, nous sort des descriptions à n'en plus finir, nous donne les historiques et les motivations des moindres personnages que l'on croise, emprunte une dizaine de chemins différents pour arriver à un but parfois assez simple, bref ! c'est long. Et lent.

À un moment, j'ai même hésité à abandonné ma lecture, car je n'arrivais pas à voir où il voulait en venir, si on allait arriver à un moment dans le coeur de l'histoire.

L'introduction est vraiment trop tirée en longueur, j'ai eu peur que tout le roman ne soit qu'un enchaînement d'évènements pas trop importants qui nous expliqueraient la scène du tout début.

Heureusement, à partir d'à peu près la page 150, ça bouge, ça évolue, ça avance !

À partir de ce moment-là seulement, j'ai découvert une histoire intéressante qui mérite le coup d'oeil.

 

J'ai fait la connaissance de personnages hauts en couleurs, au fil des pages.

Même si j'ai eu du mal à m'habituer à certains, je me suis surprise moi-même à finir par beaucoup les apprécier, à leur trouver du charme, de l'intérêt et pas mal de qualités qui valent le coup d'oeil.

Hiéronymus, malgré qu'il soit le héros de cette aventure, ne brille pas spécialement par son caractère ou son charisme. Sa seule véritable particularité, au fond, est d'être un Cent pour Cent Lunaire. J'ai trouvé bien plus divertissant d'accompagner les personnes qui l'entourent !

Que ce soit son amie Cent pour Cent Lunaire qui réserve des surprises au lecteur, ou ses camarades de classes de rattrapage, qui m'ont enchantée par leurs différences et leurs exubérances.

On a également ce flic bien étrange et plein de mystères qui enquête sur le crime de Hiéronymus. Il m'a mise mal à l'aise quelques fois, et je trouve que c'est une force pour un personnage de roman, spécialement quand, de base, c'est une romance fantastique.

 

Ce titre s'avère bien plus que ça, en fait. On a une enquête et une traque policière, une recherche effrénée de réponses, une quête existentielle, une aventure sur une Lune peuplée de créatures incroyables et remplie de nouvelles mentalités et habitudes.

Il s'avère que ce bouquin qui, de prime abord, m'ennuyait un peu, m'a fait passer un moment plus agréable et plus riche que prévu !

Même si je ne suis toujours pas fan du style de l'auteur, que j'ai trouvé parfois un peu prétentieux et qui s'attarde sur trop de détails sans importance, j'admets qu'il a une belle imagination colorée et qu'il a réussit à me séduire par la complexité de l'univers qu'il a créé.

Je conseillerais donc à ceux qui seraient un peu rebutés par son début de s'accrocher un peu pour pouvoir finalement découvrir un livre qui vaut le coup d'oeil.

Et ceux qui vont directement aimer cette lecture, et bien, enjoy ! C'est encore mieux après.

 

Mille mercis à Albin Michel pour cette lecture originale, intelligente et aux jolis messages.

Logo-Albin-Michel-Wiz

 

Commandez Quand on s'embrasse sur la lune

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 21:23

ames-soeurs.jpg

 

 

Auteur : Rebecca Maizel

Éditeur : Albin Michel (Wiz)

Prix : 16 €

Résumé :

 

Promets-moi. Promets-moi que quoi qu'il arrive tu seras toujours là pour moi.

Je le promets, Lenah, quoi qu'il arrive.

 

Mais c'était trois cents ans plus tôt, alors que Lenah et Rhode étaient enlacés, éblouis par l'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. Aujourd'hui, Rhode a disparu, Lenah est redevenue humaine, plus fragile encore que la toute jeune fille qui succombait à Rhode dans le cimetière sous la lune. Et Lenah subit une nouvelle épreuve : retourner dans le passé et ne jamais connaître Rhode, son âme soeur, ou rester ici et maintenant pour lutter contre Ava, la vampire nouvelle venue qui s'acharne sur elle ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

L'attente aura été longue, pour la suite du merveilleux Humaine (ma chronique du premier tome ici).

J'avais été soufflée par la qualité de ce premier titre, qui détonnait vraiment des autres dans cet univers vampirique. Et Dieu sait que c'est difficile d'apporter du sang frais (haha) à ce sujet ! Rebecca Maizel avait signé un ouvrage aussi fascinant que bouleversant.

Mais ce qui nous intéresse ici, c'est donc sa suite. Vaut-elle le coup ? Est-elle de la même qualité ?

 

Lenah se redresse très difficilement des évènements qui viennent de passer, et l'été s'annonce douloureux et vraiment dur à vivre.

Mais jamais elle ne se serait attendue à ça ... le retour de Rhode ...

Comment est-ce possible ? Elle était pourtant persuadée qu'il était mort pendant le rituel lui ayant rendu son humanité !

Et il ne revient pas seul, il est entouré des êtres les plus puissants de la création, et ils ne sont vraiment pas contents ... Ce que Rhode et Lenah ont fait défie toutes les lois naturelles, et il va falloir payer. Payer de ce qu'ils ont de plus précieux.

Quels choix Lenah va devoir faire ? Comment décider de son propre bien-être quand celui de son amour et des autres gens qu'elle aime sont dans la balance ? Et comment réussir à combattre une vampire totalement enragée et son Cercle quand on n'est qu'une simple humaine ?

Les questions fusent et s'amoncellent. Aura t-elle le temps d'y répondre avant qu'il ne soit trop tard ?...

 

Et bien, quel programme !

Je dois bien avouer que j'ai été quelque peu perdue et déconcertée à la lecture du début.

Rhode est là, il est vivant ... Plaît-il ? Il est entouré d'êtres étranges qui parlent en messages sibyllins et presque codés, ils donnent un choix étrange et presque impossible à Lenah, et s'en vont aussi abruptement et étrangement qu'ils sont arrivés.

Et voilà, ceux qui restent doivent se débrouiller avec le peu qu'ils savent.

Heu ... C'est un peu perturbant, vous en conviendrez. Du coup, j'ai eu un petit peu de mal à remettre tous les éléments de l'histoire en place, vu comme tout est un peu mélangé dans ces premières pages.

Heureusement, tout s'éclaircit assez vite, et on se sent rapidement plus à l'aise.

Malgré tout, je n'ai pas été emportée comme je l'avais été avec le premier volume.

 

Et pourtant, pas mal d'éléments positifs étaient présents : la poésie qui se dégage de certaines scènes est indéniable, et j'avais toujours l'impression de me déplacer dans un récit délicatement brumeux, au doux parfum du passé, m'entraînant dans une valse d'émotions et de souvenirs.

Oui mais. C'est fou comme un "oui mais" peut tout gâcher. Il y a un je ne sais quoi qui n'est plus pareil. Comme si, alors que dans le tome 1, la plume de l'auteur était naturelle et d'une légèreté indéniable, ici on dirait qu'elle se force. Qu'elle se force à reproduire quelque chose,une ambiance, une saveur, une mélodie. Le résultat n'est au fond qu'un ersatz un peu plus médiocre que l'original.

C'est très amer ce que je dis là, en fait, mais c'est surtout parce que j'ai absolument adoré l'histoire, et qu'elle était tellement riche en promesse, que de me trouver face à une suite moins bonne est un peu comme une petite blessure.

Cela dit, je dois bien admettre que ça reste un bon livre, avec de très bons ingrédients, d'excellents personnages et un univers unique et tout simplement magique !

Et je lève quand même mon chapeau à Rebecca qui a réussit à donner des réponses à toutes ses questions, à expliquer clairement et de façon crédible tous les mystères qu'elle avait créé dès le début. Et avec de telles intrigues, j'ai été impressionnée du talent avec lequel elle arrive à tout agencer !

 

J'ai retrouvé certains personnages avec beaucoup de joie, certains m'ont énormément manqués, et j'ai mieux connu certains avec enchantement.

Ha, et je dois préciser aussi que c'est avec un grand ravissement malsain que mes soupçons sur l'un d'eux se sont avérés vrais ! Mouhahaha, je le sentais !

Après avoir savouré sa condition d'humaine dans bien des aspects, Lenah doit faire face aux faiblesses de celle-ci, aussi bien mentales que physiques. Avis aux coeurs sensibles : il y a bien des pertes dans ce livre, et j'ai été étonnée du nombre de morts au fil des chapitres.

Rebecca Maizel n'a pas peur de maltraiter aussi bien le lecteur que ses personnages, mais c'est pour mieux nous faire vivre les émotions qu'elle veut faire passer, et les descriptions de celles-ci sont très souvent justes, riches, judicieuses et délicieusement intenses.

 

C'est un tome tout en demi-teinte, qui m'a un peu déçu au début, m'a happée dans le premier tiers, m'a un peu lassée au milieu, a fait battre mon coeur plus vite au trois quart, et qui m'a positivement surprise à la fin (fin qui m'a un peu brisée le coeur et qui m'a fait venir les larmes aux yeux).

C'est une lecture étrange, au fond, que j'ai encore du mal à cataloguer, aussi bien de par son contenu que par ce qu'elle m'a fait ressentir.

À côté de ça, Rebecca Maizel a une plume très, très agréable à suivre, et même si, scénaristiquement parlant, elle avait parfois du mal à se poser ou à trouver son rythme, j'ai toujours pris du plaisir avec les scènes riches en sentiments, ou celles de souvenirs, par exemple.

Je conseillerais de toute façon cette suite pour que vous puissiez vous faire votre propre avis, et parce que, quand même, Lenah, Rhode et Vickens sont sans doute les ex-vampires les plus inoubliables que j'ai pu rencontrer.

 

Mille mercis à Albin Michel pour cet intense moment de lecture.

Logo-Albin-Michel-Wiz

 

D'autres avis chez Mycoton32, L@ura, Cayha et Nemy.

 

Commandez Âmes soeurs

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 22:45

9782280271547.jpg

 

 

Auteur : Melissa Darnell

Éditeur : Harlequin (Darkiss)

Prix : 16 €

Résumé :

 

En apparence, Jacksonville est une tranquille bourgade du Texas. Mais sous le voile de la normalité, les magiciens règnent sur la ville : The Clann, c'est eux. Ils dominent tout, ils savent tout. Et, au milieu d'eux, vivent leurs pires ennemis, les vampires. Savannah, seize ans, découvre ce secret le jour où, se relevant d'une étrange maladie, elle apprend qu'elle est en pleine mutation : elle est en train de devenir sorcière, comme sa mère, et vampire, comme son père. Une hybride. Une paria...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'ai horreur des spoilers.
Je déteste en entendre, je déteste en raconter, et j'essaye de faire en sorte que mes chroniques n'en contiennent jamais. Je suis pour les surprises, en fait.
J'ai pas mal grincé des dents en lisant le quatrième de couverture. Sachant que la collection Darkiss ne s'est jamais gênée pour mettre d'énormes révélations sur les 4èmes, je me disais que, voilà, j'étais en train de me gâcher quelques surprises.
Et bien non, pas du tout ! Parce que là, ce n'est que le début du bouquin dont on parle. Après, il se passe tout plein de choses.
Ou pas.

 

Donc. Savannah est élevée par sa mère (très accaparée par son job) et sa grand-mère (qui lui interdit de même prendre du paracétamol et préfère lui faire boire des litres de tisanes aux plantes). Elle a très vaguement des nouvelles de son père qui a toujours l'air d'être embarrassé par la présence de sa fille.
Un jour, elle commence à se sentir très mal, et remarque quelques changements dans son corps. Ses parents se réunissent pour lui apprendre l'incroyable vérité : elle est une métisse vampire/sorcière. Ce statut fait d'elle une paria, rejetée par les sorciers qui croient qu'elle sera l'alliée des vampires, et rejetée par les vampires qui voient en elle une arme de sorciers.
Pas de bol, quand on vit dans une ville dirigée par les sorciers et dont les descendants de ceux-ci peuplent le lycée.
Encore plus pas de bol ! Elle est amoureuse du fils du chef du Clann, Tristan, depuis qu'elle est toute petite ! Si ça c'est pas ballot ça.
Mais l'apprentissage de nouveaux dons qui s'éveillent en elle risque de changer pas mal de choses dans sa vie et dans ses relations avec les autres, surtout avec le Tristan en question ...
Chaque jour va désormais être une lutte de tous les instants contre ses origines, ses effrayants pouvoirs, et ses sentiments.

 

Seigneur que c'est loooong, et leeeeeent ...
Je ne dis pas que c'est mauvais, au contraire, j'ai passé de bons moments.
Les personnages sont assez sympathiques, le background est pas mal pensé et assez original (bien qu'au final, ça ne soit qu'une sorte de Roméo et Juliette chez les suceurs de sang), les pouvoirs de Savannah sont chouettes à découvrir et certaines scènes sont drôles/mignonnes/intéressantes/intenses.
Oui, mais c'est LONG. TOUT traîne en longueur, et honnêtement, ce livre pourrait très facilement être amputé de 200 pages sans RIEN perdre de son intrigue.
Il y a un nombre hallucinant et assez impressionnant de scènes inutiles et totalement superficielles, il y a une tonne de répétitions et de déjà-vus, et on tourne autour du pot pendant des siècles.
C'est quand même super dommage car, au fond, à part quelques dialogues niais et peu crédibles, c'est très bien écrit. Le récit est dirigé par une écriture fluide, légère et très visuelle qu'il est vraiment très agréable de suivre.
C'est complètement une lecture détente, et il est très gai de suivre l'évolution du scénario et des personnages, mais sérieusement, LE gros défaut est que ça prend des plombes, tout ça. Ça m'a vraiment gâché une bonne partie de mon plaisir, tellement je levais les yeux au ciel à chaque fois, par exemple, que je lisais une scène qu'on avait déjà vu deux chapitres en arrière. Et ça, c'est surtout à cause de l'histoire d'amour.
Savannah, ma pauvre petite, je sais que tu es jeune, mais tergiverser comme ça pendant une éternité, c'est tout simplement ridicule. J'avais envie de la baffer tellement elle m'énervait par moments, à en arriver à des conclusions débiles, à faire des choix aberrants, à constamment se faire des réflexions à la rien à voir.
Raaaah, rien que d'y repenser, je fulmine !

 

Bon, à part ça, comme je le disais, il y a pas mal de qualité, comme la mythologie des vampires et des sorciers, la dynamique entre eux, leurs modes de fonctionnements, tout ça.
Ce titre apporte un petit regard neuf à l'ensemble, et j'aimais bien certaines explications assez sensées.
J'ai bien aimé certains personnages secondaires également, j'aimerais bien que, par la suite, ils soient plus mis en avant. D'ailleurs, à part Savannah qui est vraiment énervante et peut-être même un peu simplette, les personnages que l'on voit le plus sont assez fouillés et bien développés.
J'aime bien le fait que l'on alterne la narration entre elle et Tristan (même si, c'est horrible, à chaque fois je voyais le clavier des Bee-Hive, dans Lucille Amour et Rock'n Roll ...). C'est quelque chose que j'apprécie beaucoup dans un livre, quand c'est bien maîtrisé (ce qui est le cas ici), car cela nous permet de vraiment rentrer dans l'esprit des protagonistes et de s'en rapprocher un maximum.

 

En gros, cela reste un bon livre qui nous fait passer un très agréable moment, mais qui pourrait facilement rebuter le lecteur avec le peu d'action qu'il contient et qui est étirée au maximum.

Vraiment dommage, car il possède une belle richesse, une belle histoire d'amour et un sacré potentiel.
À suivre pour voir ce que donne la suite !

 

D'autres avis chez Mycoton32, Galleane et Liliebook.

 

Commandez Le baiser interdit

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 12:58

phoenix--les-cendres-de--loubli.jpg

 

 

Auteur : Carina Rozenfeld

Éditeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs.

À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis...

Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours...

Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre aussi brûlant et fascinant que l'oiseau de légende dont il est inspiré !

J'étais absolument ravie de recevoir les épreuves de ce premier tome de Phænix, d'abord parce que la couverture m'avait séduite au premier coup d'oeil, ensuite parce que je trouvais le thème original et intriguant, et finalement parce que, à part Kaleb, aucun livre de la Collection R ne m'a déçue, et ils avaient tous une saveur particulière, unique.

En tout cas, je ne connaissais pas du tout Carina Rozenfeld, mais après avoir lu ce bouquin, une chose est sûre, c'est que je veux lire tous ses autres titres !

 

Le résumé est assez complet et détaillé (trop à mon goût, d'ailleurs), donc ça ne sert pas à grand chose que je revienne dessus.

Anaïa m'a tout de suite plue, et pourtant, on ne peut pas dire qu'elle soit extraordinaire, à première vue. Mais je pense que c'est ça qui me l'a rendue sympathique, le fait qu'elle soit simplement ... "normale". C'est un personnage très réaliste et crédible, une ado assez banale, au final, à laquelle on peut facilement s'identifier.

Le fait qu'elle soit passionnée de musique a achevé de m'attacher à elle, et j'ai aimé la relation qu'elle a avec celle-ci, ses sentiments, ses évasions quand elle est transportée par l'une ou l'autre chanson. D'ailleurs, le livre en lui-même est très "musical", comprenant pas mal de références à des chansons, et même les paroles de certaines pour rajouter de la profondeur et de l'émotion à une scène. Très bonne idée qui se fond parfaitement avec le récit.

Les personnes qui l'entourent ont tous ce je-ne-sais-quoi qui les rend sympathiques et attachants. Que ce soit les parents attentionnés mais très occupés, les amis laissés en arrière ou Garance, l'amie d'enfance retrouvée, ils ont tous été, autant qu'ils sont, agréables à suivre.

Bien entendu, il y a également ces deux jeunes hommes qui semblent en savoir beaucoup sur Anaïa.

Eidan et Enry ... Haaa, ça c'est un sacré duo ... Même si il m'a été très facile de choisir mon favoris très vite, je dois bien admettre que les deux ont de sacrés arguments pour eux (par exemple, Enry est décrit comme un jeune Chris Hermsworth. Ca vous donne une idée).

J'ai adoré le développement de ces personnages, comment on les rencontre, comment ils s'intègrent petit à petit à la vie d'Anaïa, comment ils évoluent chacun différemment, et comment leur place dans le récit se fait de plus en plus importante et indispensable. Comme dans le quotidien d'Anaïa ?

Deux véritables bombes de charisme, mais pas tout lisses pour autant, et ce sont bien leurs défauts, les fêlures qu'ils cachent avec plus ou moins de succès, qui les rendent si attrayants et intéressants. Ils dégagent une véritable profondeur et une dose incroyable de mystères et d'émotions.

Ils sont indéniablement un des énormes points forts de ce roman.

 

L'histoire en elle-même, je l'ai tout simplement adorée.

J'ai aimé que le sujet en soit le phoenix, créature qui, je pense, n'avait pas encore été abordée dans le cadre d'une romance fantastique.

Et bien que l'on sache qu'il est le pilier central du récit, rien n'est vraiment dévoilé pendant une très grosse partie de la lecture. Comme Anaïa, on reste dans le flou, dans la recherche et les questions, et les surprises qu'elle vit en sont pour nous également.

Le mythe possède d'ailleurs une très chouette mythologie, ici, bien qu'elle ne soit qu'abordée en surface (j'espère en apprendre plus encore dans les prochains tomes, il y a ici un potentiel énorme). Évidemment extrêmement romantique et dramatique, mais découverte et racontée de sorte qu'elle n'en reste pas moins crédible et, du coup, extrêmement touchante.

L'auteur a une gestion des émotions assez impressionnante, et la façon dont elles sont distillées au fil du récit, pour atteindre, à certains moments, un paroxysme déstabilisant, est renversante.

Je me suis retrouvée emportée par les sentiments de Anaïa sans aucun moyen de résister. Pendant ma lecture, j'ai partagé entièrement ses joies, ses doutes, ses questions, ses découvertes, ses passions, ses vides. Il y a une sorte d'empathie exacerbée qui se dégage de la plume de Carina Rozenfeld, je ne sais pas comment l'exprimer autrement.

On ne peut qu'être touché, chamboulé, véritablement ému par l'histoire qui se déroule devant nous, tant notre coeur n'est qu'une petite chose fragile et malléable entre les mains expertes de Carina.

Impressionnant et bouleversant.

Le rythme, en même temps que l'ambiance, sont vraiment bien gérés également. On commence en douceur, sous le soleil, dans la bonne humeur et la légèreté, pour tout doucement, sans que l'on s'en rende vraiment compte, tomber dans quelque chose d'haletant, intense, plus sombre et plus déchirant.

Et pourtant, ce changement assez radical se fait avec une fluidité et une facilité assez déconcertantes.

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de lire un livre de cette auteur, je vous conseille vivement de vous y mettre, elle a un talent précieux pour ce qui est de nous remuer le coeur et le ventre avec une palette d'émotions d'une intensité surprenante.

 

C'est un livre absolument enchanteur, qui m'a fait rêver, qui m'a énormément émue, qui m'a fait glousser, pleurer, frissonner et soupirer de langueur.

Phænix est un véritable tourbillon qui dévaste nos coeurs et nous laisse pantelant, étourdis, avec une sensation de vide et de manque.

J'ai été complètement séduite, autant par les personnages que par l'histoire et la plume de l'auteur, et je gage que ce titre va faire sacrément parler de lui dans les semaines à venir !

En tout cas, je ne peux vous donner qu'un seul conseil : lors de sa sortie, ce 10 septembre, courrez chez votre libraire le plus proche et jetez-vous dessus. Une fois ouvert, plus rien n'existe autour, et vous voilà plongé dans l'ambiance si particulière, au goût doux-amer, de ce roman-bijou.

J'ai du mal à quitter ces gens que j'ai appris à aimer, à émerger de cette romance douloureuse, enchanteresse et intense. Je ne peux espérer qu'une chose, que la suite arrive vite. Viiiiite !

 

Mille mercis à la Collection R pour, encore une fois, m'avoir offert un moment lecture unique, riche et complètement addictif !

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

Un autre avis chez Tessa.

 

Commandez Les Cendres de l'Oubli - Phænix T1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 09:13

9782352945277.jpg

 

 

Auteur : Isaac Marion

Éditeur : Bragelonne

Prix : 17,30 €

Résumé :

 

R est un zombie. Il n’a pas de nom, aucun souvenir, pas de pouls, mais il rêve. Il est un peu différent des autres morts. Dans les ruines d’une ville abandonnée, il rencontre Julie, une jeune fille à l’opposé de tout ce qu’il connaît : chaleureuse, intelligente et pleine de vie. Pour des raisons qu’il ne comprend pas, R décide de sauver Julie au lieu de la dévorer. Il n’est plus satisfait de vivre dans une tombe. Il veut respirer et vivre. Julie est prête à l’aider. Mais pour réussir, ils vont devoir combattre la dure réalité d’un monde en décomposition…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ce titre me faisait envie depuis sa sortie. Son résumé original a attisé ma curiosité et les avis dans les médias me faisaient trépigner d'envie.
On peut dire que je suis on ne peut plus ravie d'avoir, enfin, pu le dévorer.

Comment vous parler de Vivants ? L'idéal serait de le faire avec justesse et émotions, en choisissant les mots appropriés, en pointant du doigt les divers éléments ressortant fortement et le rendant tout à fait unique.
Le problème c'est que, maintenant que j'ai refermé ce bouquin, tout ce que je sais faire quand j'ai envie d'en parler, c'est m'agiter, grogner et baver, tel les zombies le peuplant.
Bon, je me ressaisis, et je me lance :
Ce qui m'a directement interpellée et, du coup, beaucoup plu, c'est le personnage même de R. C'est un zombie, et c'est la seule chose dont il est certain. Il ne se souvient plus de son nom, seulement qu'il commençait par R. Il a un bon ami, M, un zombie à part qui a le sens de l'humour. R se sent souvent à l'écart, car il a l'impression d'être le seul à rêver, à penser plus loin, à philosopher. Comment cela se fait ? Et pourquoi ?
Un jour, alors qu'il part en chasse avec d'autres de ses congénères, il tombe sur un groupe de jeunes, et dévore avidement le cerveau de l'un d'entre eux. En le mangeant, il a des flashs de souvenirs de cette personne. Il était amoureux, amoureux fou. De Julie. Julie est cette jeune fille, à côté, qui va se faire dévorer.
Mu par un mouvement qu'il ne s'explique pas, R va défendre Julie.
Ce geste va tout changer. Pour R. Pour Julie. Pour le monde entier.

 

"Pour moi, l'avenir est aussi flou que le passé. Seul le présent semble m'intéresser, et encore. La mort m'a rendu plutôt zen, en fait."


Bon sang de bonsoir. Comment je vais pouvoir vous transmettre toute l'incroyable beauté de ce livre ?
Je pourrais vous dire que son personnage principal est tout à fait unique, un mort qui se balade et qui pense, qui espère, qui veut aimer, qui veut changer, qui veut vivre. Du coup, on suit un personnage d'une profondeur incroyable, dont l'existence même est une erreur, un monstre pour les Vivants, un outsider pour les Morts. Ses questions, ses désirs, ses rêves, ses doutes, ... rien ne nous est épargné, et tout nous est offert, sans concession, sans faux-semblant, sans édulcoration. Jamais je n'aurais cru éprouver autant de sentiments pour un mort-vivant, et pourtant R a maintenant une place de choix dans mon coeur.
Je pourrais vous parler de son ambiance, si particulière et tellement difficilement descriptible. On passe d'une roman fantastique flirtant avec l'horreur, avec zombies mastiquant avidement, gerbes de sang et chairs déchiquetées, à la quête initiatique remplie d'espoir, en passant par la romance à couper le souffle ou le récit philosophique d'une beauté renversante.
Je pourrais également tout simplement vous dire qu'il est unique, d'une intensité absolument vertigineuse, que ce soit dans les actes, les émotions ou les idées transmises. Qui aurait pu croire qu'une "histoire de zombies" puisse être si bouleversante, si incroyablement recherchée et si tragiquement romantique ?

 

L'écriture d'Isaac Marion est tout simplement parfaite. Elle nous emporte avec une facilité et une fluidité déconcertante, nous fait ressentir des émotions fortes et incroyables sans pour autant en faire des tonnes, nous rend les situations les plus invraisemblables complètement réalistes et plausibles.
J'ai terminé cette lecture en pleurs, ayant du mal à reprendre ma respiration et à retourner dans la réalité. Et pendant plus de 300 pages, j'ai ri, j'ai frissonné, j'ai été attendrie, j'ai eu peur, j'ai été dégoûtée, j'ai espéré. Je suis passée par une palette d'émotions riches et intenses, j'en étais presque étourdie, mon esprit brinquebalé dans tous les sens telle une simple poupée de chiffons par cette plume hallucinante.
Cet auteur possède un talent rare et je trépigne déjà à l'idée de lire d'autres de ses oeuvres.

 

"Suis-je issu des fondations de mon ancienne vie ou me suis-je levé d'entre les morts avec une ardoise vierge ? De quoi ai-je hérité et qu'est-ce qui est ma propre création ? Ces questions, longtemps restées à l'état de rêvasseries, semblent avoir pris un caractère plus pressant. Suis-je fermement enraciné dans le monde d'avant ? Ou puis-je choisir de m'en écarter ?"


C'est un livre précieux, un joyaux brillant dans les ténèbres, dont les messages qu'il transmet m'ont transpercés le coeur avec une vivacité et une clarté étrange et éblouissante.
Le fait d'avoir le point de vue d'un zombie, ce qu'il fait de ses journées, ses habitudes, ce qu'il pense, etc ... est déjà d'une originalité fascinante, mais le fait de l'avoir rendu incroyablement attachant, et d'une humanité dépassant de beaucoup celle de nombres de Vivants, c'est juste époustouflant, un challenge qu'a osé relevé Isaac Marion, et qu'il a réussit avec un brio remarquable.
C'est un titre marquant, qui se hisse tout droit dans mon panthéon de livres préférés. Un coup de coeur, sans équivoques.

 

D'autres avis chez Amadis, Chou:), Belladouce, Ilnyak1pas, Thalia, Cecile, Elyssandre et Crunches.

 

Commandez Vivants

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2