Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 17:16

9782743624422.jpg

 

 

Auteur : George Pendle

Éditeur : Rivages

Prix : 9,65 €

Résumé :

 

Et si la Mort racontait sa vie ? Pour faire taire les ragots, ce personnage incompris du grand public a enfin décidé de dicter ses mémoires à un jeune journaliste anglais. Né en Enfer, fils unique de Satan et du Péché, il avoue qu'il est de sexe masculin et se confie avec une franchise désarmante sur son enfance maltraitée, son addiction presque fatale à la vie puis sa douloureuse cure de désintoxication ;  il évoque ses liaisons avec des mortelles et dévoile les dessous pas très propres de l'«affaire Jésus».

Son intimité macabre avec toutes les grandes civilisations fait de son témoignage une véritable histoire de l'Humanité, et ses sombres révélations apportent un éclairage insolite sur le monde dans lequel nous mourons.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'ai entamé ce livre en pensant trouver une histoire intéressante et sûrement fascinante, vu que racontée par la Mort elle-même.

Il se trouve que cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi hilarant qui soit si intelligent en même temps.

 

"[...] Je trouvai mon père déjà attelé à ses oeuvres tentatrices. Étendu sur le flanc, il essayait de convaincre un moustique qui voltigeait à ses côtés de boire du sang plutôt que de la sève."

 

George est un jeune journaliste qui, après une existence on ne peut plus banale et "propre", s'est trouvé une passion dans la rédaction d'autobiographies tristes et tragiques.

Un jour, il est contacté par un homme qui veut raconter son histoire. Son identité ? La Mort.

George retranscrit tout, de son enfance en enfer (fils de Satan et Péché), son incursion dans l'Éden et la découverte de son utilité, et ses pérégrinations au fil de l'Histoire.

Et croyez-moi, il y en a des choses à raconter, car après tout, la Mort est absolument partout, tout le temps.

 

Ce livre est tout bonnement in-croya-ble. J'ai rarement autant ri pendant une lecture, et pourtant, il m'a totalement éblouie par la qualité de sa plume et par l'intelligence de sa narration et de son contenu.

Ce bouquin mélange très habilement la satire, la philosophie, la parodie et la poésie, c'est totalement bluffant.

Par bien des aspects, il me faisait penser à un titre de Pratchett, avec un petit quelque chose en plus qui m'a rendue accro du début à la fin.

Sûrement parce que ce n'est pas de la Fantasy mais bel et bien de l'Histoire, revisitée pour notre plus grand plaisir.

On y trouve de tout, de toutes les époques, une floppée de personnages que l'on voit sous un autre jour.

Que ce soit Adam et Eve débiles et imbuvables, des Anges paumés, des dieux mythologiques à deux balles, un Jésus en sale gosse un peu abruti, ou tout un tas de figure historiques qui nous offre des versions désopilantes d'eux-même.

 

"[...] Écoutez, je suis assez pressé. Je suis juste venu vous dire de ne pas manger les fruits de l'arbre de la Connaissance, d'accord ? [...] C'est le grand, là-bas. [...] Celui avec le gros badge qui dit "Arbre de la Connaissance" [...] Je l'ai planté l'autre jour, tonna Dieu. Je trouve qu'il ajoute vraiment quelque chose à l'harmonie d'ensemble du jardin [...] Je dis ça parce que vous avez déjà dévoré mon massif d'Impatience. Et j'aurais vraiment aimé voir ce qu'il allait donner."

 

Je ne sais même pas quoi vous dire pour vous faire comprendre à quel point ce livre est génial ! Tout ce que j'arrive à faire, c'est crier intérieurement comme une grosse fangirl pendant que j'écris cette chronique.

En plus de l'écriture absolument merveilleuse et délicieusement intelligente de l'auteur, vous êtes certain de trouver des surprises à chaque page.

Je me répète, mais j'ai été ravie de découvrir l'Histoire à travers les yeux de la Mort. Il a un ton cynique parfait, et un regard entre émerveillement et lassitude sur l'Homme et ses créations.

Ce qui est formidable, c'est qu'au lieu d'avoir un livre "juste marrant", j'ai été agréablement étonnée d'y trouver également beaucoup d'émotions et de tendresse. C'est un titre incroyablement riche qui apporte un lot de sentiments et de fascination qui semble inépuisable.

Sérieusement, j'ai été hyper triste quand je l'ai terminé, j'aurais pu continuer à le lire pendant des semaines, c'est dingue.

 

Fous-rires, romance, aventures, découvertes, réflexions, amitiés, ... ce roman est une expérience à lui tout seul, et je m'étonne qu'on ne parle pas plus de lui, tellement je suis persuadée qu'il est apte à séduire tous types de lecteurs !

J'ai rarement été aussi étonnée, surprise et séduite par un livre. Il est tout simplement complet, j'y ai trouvé TOUT ce que j'aime dans la lecture, et je l'ai trouvé brillamment écrit, avec une finesse et une justesse rare.

Je me lève et applaudis chaleureusement George Pendle, c'est un bijou, une pépite de la littérature qu'il nous offre ici.

Sérieusement les gens, n'y réfléchissez même pas deux fois : foncez !!

 

"Finalement, alors que les pertes causées par le monstre ne cessaient de s'accroître, un appel désespéré fut lancé à Oedipe, un excentrique notoire qui avait épousé sa propre mère afin de ne plus jamais avoir à ranger sa chambre - même si cela ne le dispensait pas d'aller au lit à sept heure. Après quelques réflexions, une grosse colère et un petit coup de pouce de sa femme, Oedipe annonça au Sphinx que la réponse était "l'homme" ("une pieuvre qui boite" aurait aussi pu passer)."

 

Mille mercis à Babelio pour cette découverte phénoménale qui devient un énorme coup de coeur !

 

Commandez Autobiographie de la mort

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 21:29

9782916546544.jpg

 

Auteur : Barney Stinson et Matt Kuhn

Editeur : Florent Massot

Prix : 9,90€

Résumé :

 

La vie de chacun est régie par un code de conduite interne. Certains l'appellent la morale. D'autres l'appellent la religion. Mais les Bros appellent ce Saint Graal le « Bro Code ». Issue d’une tradition orale transmise d'une génération à l'autre, le code de conduite pour les Bros officiels paraît ici sous sa forme papier pour la première fois. En défendant les principes de ce document sacré et légendaire, n'importe quel type peut apprendre à réaliser la Bro-attitude.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Pour ceux qui connaissent la série How I Met Your Mother, il est inutile de vous présenter cet ouvrage. Le Bro Code étant indispensable à tout Bro qui se respecte.

Pour ceux qui ne connaissent pas ... Bon sang ! Mais qu'attendez-vous ?!

 

Déjà, qu'est ce qu'un Bro ? Un Bro est le mec qui pourrait tout faire pour toi. Être ton wingman en soirée, bien entendu (co-pilote pour aider à draguer), te laisser en prem's sur la plus jolie fille, trouver des excuses à ta copine qui sonne pour savoir où tu es, t'empêcher de te marier quand t'es à deux doigts de te faire passer la corde au cou, etc ...

 

Le Bro code est donc l'enseignement ultime de Barney Stinson, le meilleur et le plus célèbre des Bro, qu'il lègue aux futures générations de Bro.

Une mine de conseils utiles, intéressants et originaux qui serviront en toutes occasions.

 

Bon, en vrai, bien entendu, c'est juste hi-la-rant. C'est rare quand je ris autant en lisant, parfois au bord du fou-rire. C'est incroyable car on a vraiment l'impression d'entendre Barney parler. les même expressions, le même phrasé.

 

Un exemple, en quatrième de couverture : A propos de Barney, par Barney.

 

Barney Stinson est un bel homme célibataire polymathe, bien connu pour avoir explosé la blogosphère avec son site www.barneysblog.com. Barney joue de quatre-vingt-trois instruments de musique, détient le record de levé de poids pour chevilles, a fait le tour du monde en pilotant un avion de chasse les yeux bandés, est premier dans le classement mondial de laser tag et dans celui des hommes les plus sexy, a inventé la voiturette pour chiens handicapés et siège actuellement au conseil d'administration de l'une des cinq cents plus grosses entreprises américaines, c'est pourquoi il ne vous rappellera certainement pas.

 

Bien entendu, je crois qu'ils n'y a que les personnes connaissant la série tv qui pourront vraiment apprécier ce livre, concentré unique de second degré du au personnage complètement hallucinant de Barney.

Etant une fan, je ne pouvais pas passer à côté, et je ne suis vraiment pas déçue !

Une perle d'humour, qu'il soit de second degré, débile ou subtile, il y en a pour tout les goûts et on ne se lassera pas de le feuilleter pour quelques morceaux choisis.

 

This book is just legen ... wait for it ... dary !!

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 22:10

nothomb_livre_8.jpg

 

 

Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Le Livre de Poche
Prix : 4,50€
Résumé :

L'ensevelissement de Pompéi sous les cendres du Vésuve, en 79 après Jésus-Christ, a été le plus beau cadeau qui ait été offert aux archéologues. A votre avis, qui a fait le coup ?
Pour avoir deviné un des plus grands secrets du futur, la jeune romancière A. N. est enlevée pendant un bref séjour à l'hôpital, et se réveille au xxvie siècle, face à un savant du nom de Celsius. Entre ces deux personnages que tout oppose – elle, furieuse contre ce rapt, lui, contre cette fille qui en sait trop – s'instaure une conversation où il sera question de la grande guerre du xxiie siècle, du réel et du virtuel, de voyages dans le passé, mais aussi d'art, de philosophie, de morale.
Science-fiction, satire, finesse psychologique d'un affrontement verbal où chacun cherche la faille de l'autre : dans ce mélange détonant on retrouve l'humour acide, l'insolence, l'éclat du style qui placent la romancière d'Hygiène de l'assassin au tout premier rang des écrivains de sa génération.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Que dire de plus après ce quatrième de couverture?
A. N., auteur, rêvasse à propos de Pompéi et du fait que c'est quand même un incroyable hasard qu'une telle civilisation ai été préservée grâce à la lave d'un volcan.
D'ailleurs, et si c'était prévu? Imaginons que quelqu'un, dans le futur, avec son incroyable technologie, arrive à faire en sorte que Pompéi reste quasi intacte pour les générations suivantes.
Ce dont elle ne se doute absolument pas, c'est que ses pensées fantaisistes et innocentes contiennent une grande part de réalité.

Après une légère opération à l'hôpital, elle se réveille devant un homme qui lui explique qu'elle est en 2580 et qu'elle a été enlevée à son époque car elle a évoqué une théorie qui se rapprochait trop de la réalité.
Peu importe si la personne à qui elle faisait la conversation ne l'a pas crue. D'ailleurs, peu importe si personne ne la croyait jamais.
La voilà punie à rester jusqu'à la fin de sa vie dans cette ère où elle ne connait rien, avec cette homme qui doit la surveiller.
Va s'en suivre un long dialogue continue, évoquant tout les thèmes possibles et imaginables, tout ça dans le seul but ... de faire s'énerver son geôlier !
Et on peut dire que A. N. est très douée pour ça

Bien que ce n'est pas mon Nothomb préféré, je l'ai trouvé très drôle et savoureux.
Bon sang ! Ces dialogues ! Cette incroyable conversation est tout bonnement délicieuse.
C'est génial de voir les répliques fuser d'un côté et de l'autre, de voir ces deux personnes se renvoyer la balle constamment, lançant un sujet et en entamer un autre 2 minutes après, rebondie sur une phrase évoquée 20 pages avant, etc ...

Malgré la qualité de cette conversation, je l'ai trouvée un peu tirée en longueur vers la fin. Un peu dommage, mais cela n'a, malgré tout, pas altérer mon plaisir de lire.

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 17:32

le-cercle-litteraire-des-amateurs-d-epluchures-de-patates.jpg

 

 

Auteur : Mary Ann Shaffer et Annie Barrows
Editeur : Nil Editions
Prix : 19€
Résumé :

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman.

Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ?
Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) – délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité – Juliet est conquise.

Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle – et même d'autres habitants de Guernesey –, découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey.

Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L'occupation allemande a pris fin depuis peu et Juliet se trouve en panne d'inspiration quand arrive chez elle une lettre lui parlant d'un de ses livres. Un fermier habitant d'une île anglo-normande lui demande des précisions concernant l'écrivain dont la vie et l'œuvre sont le sujet de ce roman.
Il évoque un cercle littéraire dont il fait partie, Le cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates de Guernesey.
Il n'en faut pas plus à Juliet pour être intriguée par cet étrange nom, et de cette toute première lettre va en découler plusieurs dizaines d'autres, avec au final tout les membres de ce club de lecture .
Il lui vient alors l'idée d'écrire son prochain livre sur cette île, ses habitants, comment ils ont vécus l'occupation allemande de leurs terres et comment ce cercle les a aidé à survivre à cette guerre.
Ces gens vont peu à peu devenir des amis, et elle trouvera sur cette île et auprès de ses habitants, bien plus que de quoi écrire un roman.

J'ai engloutis ce livre d'une traite sans pouvoir m'arrêter avec sa fin.
Cette histoire est d'une grande fraîcheur et sa narration sous forme de correspondances échangées par tout les personnages rend la lecture amusante et extrêmement facile. Elle nous rend ces même personnages très proches, comme si c'était nous-même qui envoyions et recevions ces lettres.
L'humour est omniprésent dans ces pages, et nous faisons la connaissance de personnes plus adorables, plus attachantes et plus rigolotes les unes que les autres.
On comprend vraiment très vite pourquoi et comment Juliet tombe amoureuse de cette île, et on ne peut que partager ses sentiments.

Chaque habitant va nous raconter une ou plusieurs anecdotes sur la guerre ou sur le cercle littéraire, qu'elles soient drôles, émouvantes, touchantes, pleines de joie ou de tristesse. Je me suis surprise à pleurer plusieurs fois pendant ma lecture, que ce soit de peine ou de bonheur, tellement la façon de raconter des auteurs est troublante et criante de crédibilité. Car, au final, tout ce que nous raconte cette histoire, ce n'est que la vie de différentes personnes, réunies par des circonstances et des expériences partagées.

A la fin de cette lecture, on rêve d'entrer dans un club de lecture aussi mouvementé, on meurt d'envie d'entamer une correspondance suivie, et aimerait bien goûter un morceau de cette tourte aux épluchures de patates ...

Un gros coup de cœur que je ne peux que conseiller à tous !

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 12:27

17068.jpg

 

 

Auteur : Terry Pratchett
Editeur : Pocket
Prix : 6,50€
Résumé :

ATTENTION SPOILERS DANS RESUME


Une vieille sorcière à l'agonie lègue sa baguette magique (qui transforme toutes choses en citrouilles) à Magrat Goussedail, à charge pour celle-ci d'aller à Genua, au bout du monde, et d'empêcher le mariage du prince local avec une servante. Deux autres sorcières, Mémé Ciredutemps et Nounou Ogg, l'accompagnent dans un voyage qui fera traverser vien des royaumes. Arrivées à destination, elles rencontrent le petit chaperon rouge et les trois petits cochons. Il faut se rendre à l'évidence : les trois sorcières sont sur le territoire des contes, où elles seront soumises aux redoutables pouvoirs de l'imaginaire manipulés par la "bonne fée" Lilith. Les servantes sont là pour épouser les princes et les mères-grands pour se jeter dans la gueule du loup. Mais quand Magrat vient au bal chaussée de verre, le destin hésite et Mémé Ciredu temps se bat contre sa propre soeur, semant la panique chez les convives. On a l'impression qu'elles se sont trompées de conte, mais une chance leur sera encore donnée de rentrer chez elles pour y raconter leurs exploits.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Encore une plongée tête la première dans l'univers hilarant du Disque-Monde!

Cette fois-ci, revoilà Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail en plein univers des contes de fées! Car les sorcières savent à quel point ils sont réels et importants.
Magrat a hérité d'une baguette magique d'un Marraine Fée. Le problème? Elle ne sait ni comment s'en servir, ni comment agir en tant que Marraine Fée ...
Elle doit se rendre très loin à l'étranger pour qu'une jeune fille ne se marie PAS avec un prince.
Ni une, ni deux, la voilà à faire cet étrange voyage avec Mémé et Nounou!

Rien que le voyage est tordant du début à la fin.
Avec Nounou qui se plait à goûter les alcools typiques (tout en changeant ses fameuses chansons comme "Le bourdon du mâge à un noeud au bout") et Mémé qui ne se demande si elle ne va pas retirer un châle ou même ... *jingle dramatique* ... un gilet!!
Elles vont se retrouver au milieu, entre autre, d'une course de taureaux, ou encore dans un village hanté par un vampire.
Autant vous dire qu'il y a donc au programme des hâltes plus loufoques les unes que les autres!

Terry Pratchett remania des contes à sa sauce, c'est juste jouissif. Je ne compte même plus les éclats de rire que j'ai eu pendant cette lecture, ni les images mentales délirantes qui me sont venues en tête.
C'est toujours du pur bonheur que de lire un de ses livres, mais là je crois qu'il a atteint des sommets dans l'humour, l'absurde, et même l'action!
Certaines scènes sérieuses et dramatiques sont écrites avec beaucoup de justesse et de crédibilité.

En tout cas, voilà un tome qui ravira les amoureux de ces sorcières, on peut dire qu'elles sont au mieux de leur forme! Nous arriverons même à découvrir pas mal d'éléments sur Mémé Ciredutemps, et Nounou Ogg nous étonnera encore avec son côté canaille qu'on aime tant.
Un must to read pour les fans de Pratchett!

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 12:56

Ca devait arriver, et ça arrive à grand pas!

La parodie qui fait déjà beaucoup parler d'elle s'appelle donc "Vampire Suck" ("Mords-moi : Sans hésitation" en est le titre français).

 

http://images.allocine.fr/r_450_x/medias/nmedia/18/78/69/02/19474626.jpg

 

 

 

Pour d'autres infos, ainsi que le trailer officiel, c'est par là!

Je ne sais pas vous, mais les dernières images m'ont bien fait marrer! Vivement la sortie

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 10:42

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2890352889_1.jpg

 

 

Auteur : Terry Pratchett
Editeur : Pocket
Prix : 5,90€
Résumé :

Le vent, l'orage et les éclairs... Tout cela dans l'horreur d'une profonde nuit. Une de ces nuits, peut-être, où les dieux manipulent les hommes comme des pions sur l'échiquier du destin.
Au coeur des éléments déchaînés luisait un feu, telle la folie dans l'oeil d'une fouine. Il éclairait trois silhouettes voûtées. Tandis que bouillonnait le chaudron, une voix efffrayante criailla :
"Quand nous revoyons-nous, toutes les trois ?"
Une autre voix, plus naturelle, répondit :
"Ben, moi j'peux mardi prochain."
Rois, nains, bandits, démons, héritiers du trône, bouffons, trolls, usurpateurs, fantômes, tous sont au rendez-vous. Shakespeare n'en aurait pas rêvé autant. Ou peut-être que si ? Mais l'avantage du roman par rapport au théâtre, c'est que l'on peut s'autoriser beaucoup, beaucoup plus de personnages. Et même le ravitaillement en vol d'un balai de sorcière !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Encore une fois, ce fut un Pratchett où se succédèrent les fous rire!
Je ne louerais jamais assez les talents d'écrivains de cet homme.
Ses délires incroyables, ses jeux de mots hilarant, ses personnages tous plus dingues les uns que les autres, des situations abracadabrantes à la pelle, et tout ça dans des récits qui se tiennent et qui nous accrochent dès les premières lignes.
Franchement, que demander de mieux?

Cette fois-ci, nous retrouvons cette chère Mémé Ciredutemps, la charmante Nounou Ogg et une sorcière assez récente dans la profession, Magrat Goussedail.
Le roi Vérence vient de se faire assassiner (mort naturelle pour un roi, après tout) et le fils héritier, à ce moment là bébé, va se retrouver dans les mains de nos trois sorcières.
Les voilà en pleins milieu d'une classique histoire de "Méchant nouvain souverain qui, un jour, sera détrôner par le vrai héritier revenu prendre sa place".

Classique? Hum ... Ce serait mal connaître Terry Pratchett.

Comme je l'ai dit au début, ce tome est vraiment très drôle. Que ce soit avec les situations cocasses (Mémé Ciredutemps découvre le théâtre ... et a un peu de mal avec ce principe), les jeux de mots très savoureux (les noms des personnages sont encore une fois très "recherchés") ou simplement par les explications de l'écrivain au cours du récit, les annotations en bas de page étant nombreuses dans ce récit.

Il n'est pas facile de décrire l'univers du Disque-Monde en rendant correctement hommage à tout ce qui le compose et qui en fait une des saga fantasy / comique les plus appréciée au monde.
Le mieux, et ce que je vous conseille à TOUS, c'est de la lire, tout simplement!

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 12:40

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2882105224_1.jpg

 


Auteur : Caren Lissner
Editeur : Harlequin (Darkiss)
Prix : 11,50€
Résumé :

Pas facile de vivre sa vie quand on se sent une fille à part, et qu'on trouve le monde hypocrite. Sans cesse déçue et fatiguée de se poser mille questions, Carrie se réfugierait bien définitivement sous sa couette. Pourtant, une voix secrète lui souffle de se donner une seconde chance... en se lançant quelques défis. Notamment, faire une rencontre importante et Dire 'Je t'aime' à quelqu'un ...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En débutant ce livre, j'avais peur qu'il soit un petit peu trop "girly", un peu à la Bridget Jones.
Mais j'ai eu une superbe surprise plus j'avançais dans l'histoire.

Carrie est une surdouée, asociale, cynique et possédant un regard très désabusé sur le monde qui l'entoure.
Son père, un peu désespéré de voir sa file aussi solitaire, lui offre des séances chez un psy, espérant de tout coeur qu'il aidera son enfant à se sentir mieux dans sa vie.
Après plusieurs séances à tourner en rond, ce psychologue propose à Carrie une liste de défis dont le but serait de se sociabiliser petit à petit et ainsi découvrir d'autres facettes d'elle-même et des gens en général.

Ce livre fait dorénavant partie de mes coups de coeur!
Carrie est acide au possible, à un sens de la répartie acéré, et son côté blasé de l'être humain fait partie intégrente de sa façon de penser.
Ce qui pourrait nous montrer une jeune fille odieuse et énervante en fait, au contraire, quelqu'un d'extrèmement attachant et vraiment très drôle.
Je me suis surprise à rire de bon coeur à l'un ou l'autre de ses réparties, ou encore lors de ses conversations avec son psy qui sont tout bonnement savoureuses!

C'est une histoire qui s'adresse à tout les âges. L'écriture est directe et réaliste, l'auteur ne voulant pas enfantiser son héroïne ainsi que son lectorat, mais elle a également cette pointe de douceur qui séduira les plus jeunes lectrices.
Je le conseille aux personnes qui en ont marre des héroînes classiques, trop féminines ou aux histoires toujours prévisibles.
Un vrai bol d'air frais!

 

 

Pour se faire une idée, lisez les premières pages de la vie de Carrie Pilby par ici

Repost 0
Published by Archessia - dans Humour
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 13:42

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2761396756_1.jpg


Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Albin Michel (Le livre de Poche)
Prix : 5€
Résumé :

Prétextat Tach, prix Nobel de littérature, n'a plus que deux mois à vivre. Des journalistes du monde entier sollicitent des interviews de l'écrivain que sa misanthropie tient reclus depuis des années. Quatre seulement vont le rencontrer, dont il se jouera selon une dialectique où la mauvaise foi et la logique se télescopent. La cinquième lui tiendra tête, il se prendra au jeu.
Si ce roman est presque entièrement dialogué, c'est qu'aucune forme ne s'apparente autant à la torture. Les échanges, de simples interviews, virent peu à peu à l'interrogatoire, à un duel sans merci où se dessine alors un homme différent, en proie aux secrets les plus sombres.
Premier roman d'une extraordinaire intensité, où Amélie Nothomb, 25 ans, manie la cruauté, le cynisme et l'ambiguïté avec un talent accompli.


~~~~~~~~~~~~~

C'est juste un pur délice de voir ces pauvres journalistes rejetés les uns après les autres par cet auteur odieux, qui prend un malin plaisir à cet excercice.
A chaque entretien, on hésite entre avoir pitié pour ces pauvres hommes, et sourire de la facilité avec laquelle Monsieur Tach les fait tourner en bourrique!

Quelle surprise de voir arriver ce dernier journaliste, qui va rentrer dans le jeu malsain de Prétextat, et même le retourner à son avantage!
Cette rencontre va les boulverser tout les deux à un point qu'ils n'auraient jamais imaginer ...

Un livre plein de vigueur qui se dévore d'une traite.

Repost 0
Published by archessia.over-blog.com - dans Humour
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2