Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 18:04

1008-enclume1_2.jpg

 

 

Auteur : Cam Banks

Editeur : Milady

Prix : 19,50€

Résumé :

 

La guerre de la Lance est bel et bien terminée, mais le monde de Krynn est toujours en danger, même après la défaite de la Reine des Ténèbres, car un disciple de l’empereur Ariakas a réussi à s’imposer à la tête du Nordmaar grâce aux armes et à la magie.
Mais c’est sans compter sur Vanderjack, un mercenaire au passé des plus troubles, armé d’une lame hantée par des fantômes. Il se retrouve au Nordmaar pour racheter sa liberté et régler quelques vieux comptes.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Un mercenaire, seul avec son passé, ses démons, ses espoirs pour l'avenir.
Seul ? Pas tant que ça en fait.
Avec Fossoyeuse, l'épée qu'il ne lâche pas depuis 20 ans, il a toujours toute la compagnie qu'il veut, et même qu'il ne veut pas!
Cette épée est hantée par les êtres tués par elle trop tôt. Les innocents qui n'avaient pas encore fait son temps sur terre.
On dit qu'elle peut accueillir 9 âme, et qu'à cette neuvième, l'épée sera détruite.
Vanderjack considère cette arme comme son bien le plus précieux, étant autant une source d'ennuis que de bienfaits, les esprits étant parfois très utiles (quand ils ne sont pas agaçants et de passent pas leur temps à se mêler de tout).

C'est un jour qu'il s'ennuie en dépensant ses dernières pièces pour une bière insipide qu'il reçoit une proposition qu'il ne peut refuser : secourir la superbe fille d'un Baron dans une de ses demeures se trouvant envahie par d'effroyables créatures.
Avec une énorme récompense à la clé, il accepte sans hésiter et, affublé d'une assistante au physique repoussant, et d'un gnome fou, le voilà parti sur les traces de ce château pris par l'envahisseur, dans une quête qui, comme il le dit lui-même, fleure gentillement le romantisme.
Mais c'est sans compter sur d'anciens ennemis, donc un Maître demi-elfe possédant un dragon que tout le monde craint, ou un mage au reflet bizarrement apeuré dans le miroir ...

D'un côté, on suit la route de Vanderjack, remplie de combats, de découvertes, d'accidents, d'animaux fabuleux et ... d'humour !
De l'autre, nous avons le point de vue des "méchants", avec magouilles politiques et organisations criminelles.
La quête du mercenaire est semée d'embûches et comporte quelques scènes et dialogues très drôles.
Les personnages du gnome et de l'assistante ajoutant beaucoup d'humour au récit, le rendant beaucoup plus léger.

Car je dois bien avouer que le côté géopolitique énormément présent dans le livre m'a bien soûlée par moments. Le fait que je n'ai pas lu les cycles précédents de LanceDragon a peut-être joué, je ne sais pas.
Pourtant, à part ça, je n'ai pas l'impression qu'il faut avoir lu les livres antérieurs pour s'immerger dans l'histoire.
C'est drôle, épique, avec des personnages intéressants.
Ce que je pourrais également lui reprocher, ce sont ses combats, il y en a beaucoup (trop?) et ils se succèdent à un rythme un peu trop rapide à mon goût.
Je ne sais pas encore si je lirais la suite, n'étant pas tombée amoureuse de la vie de ce mercenaire, mais pour les fans, il reste un must to read !

 

 

Ce livre a été chroniqué dans le cadre d’un partenariat avec Chroniquesdelarentreelitteraire.com et Ulike 

 

Et hop, un DragonLance pour le challenge Milady ! 

 

challengemiladytranspa

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 12:10

53221093.jpg

 

 

Auteur : Laura Gallego Garcia
Editeur : Bayard Jeunesse
Prix : 19,90€
Résumé :

Le jour où survient la conjonction astrale des trois soleils et des trois lunes, Ashran prend le pouvoir sur Idhun. Un guerrier et un magicien, exilés de cette planette, organisent la Résistance. Leur objectif : renverser Ashran et ses alliés, de redoutables serpents ailés. or, Ashran a envoyé sur Terre Kirtash, en lui donnant pour mission de tuer deux adolescent, Jack et Victoria. Sauvés par la Résistance, ils découvriront qu'un lien étrange les unit au monde d'Idhun ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jack est à l'école quand il ressent un étrange pressentiment. Il se dépèche de rentrer chez lui, et ce sont ses parents tués qu'il trouvera.
Les assassins sont encore dans la maison, ils l'attendait pour terminer le travail.
Quand Jack croit qu'il en a finit avec la vie, c'est à ce moment là qu'un étrange guerrier vient à son secour et lutte contre le plus puissant des assassins.
Au même instant, un magicien s'empare de Jack et l'emmène avec lui dans un monde étrange où il fait tout le temps nuit ...

Ce que j'ai adoré dès les premières ligne de ce livre, c'est que l'action arrive immédiatement.
Dès le tout début on est plongé dans l'intrigue, la magie et la douleur.
Avec l'horreur dont Jack se trouve confronté, la perte de ses parents, on ne peut que s'attacher à lui et éprouver des sentiments de détresse et de chagrin pour ce tout jeune garçon se retrouvant orphelin et catapulté dans un monde dont il ne connait rien.
D'ailleurs, ce n'est pas le seul personnage auquel on va s'attacher.

Shail, le gentil magicien curieux et compréhensif, Alsan le guerrier fier et déterminé, et enfin Victoria, petite fille adorable et très courageuse.
L'auteur a bien travaillé ses personnages, nous les présentant précisément et les faisant évoluer avec beaucoup de réalisme au fil du récit.
Elle n'hésite pas à choquer et bouleverser le lecteur en tuant ses personnages! J'avoue avoir admiré ce passage, je trouve que ce n'est pas toujours facile pour un écrivain de tuer un élément important dans son livre, c'est quelque chose que l'on ne voit pas si souvent que ça, surtout dans un livre destiné à la jeunesse.

Pour l'histoire, j'ai adoré le fait que celà se passe à notre époque, qu'il y ait un mélange entre l'actualité et le modernisme de la Terre, et la magie et les créatures fantastiques d'Idhun.
Surtout que tout celà est vraiment bien mené par L.G. Garcia, l'écriture est fluide et les descriptions sont riches sans être trop lourdes.

Mon coeur d'artichaut a craqué pour la romance présente pendant une bonne partie du récit.
On suit l'évolution des sentiments des personnages, on passe des pensées de l'un à l'autre et celà nous aide à parfaitement les comprendre et à se mettre à leur place.
Victoria m'a beaucoup touchée par son innocence, ses doutes, la force de son amour et sa difficulté à choisir.
Je l'ai d'ailleurs trouvée très crédible, ses réactions étant on ne peut plus humaines, surtout pour une toute jeune adolescente.

Pour finir, je dirais que j'ai trouvé ce livre très riche en tout point de vue. On y trouve du suspens, de l'action, de la romance, de la fantasy, des créatures fantastiques, un côté très sombre et de la magie.
Je pense qu'il pourrait plaire aux filles comme aux garçons, et peut être lu à tout les âges. C'est un récit fait pour rêver et pour voyager, et j'ai hâte de m'envoler de nouveau pour Idhun dans le deuxième tome de cette trilogie déjà culte en Espagne.

 

 

Idhun possède son propre jeu sur internet par ici.

Vous trouver à cette adresse, la vidéo bande annonce et une interview de l'auteur.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 10:16

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2888450111_small_1.jpg

 

 

Auteur : R.A. Salvatore
Editeur : Milady
Prix : 19,50€
Résumé :


ATTENTION SPOILERS

 

La guerre est en marche. Aidés par des démons, les drows s'apprêtent à envahir Castelmithral et les royaumes environnants. Drizzt et ses compagnons représentent le seul rempart. Sauf s'ils parviennent à se rallier les opposants de la Maison Baenre : les mages du clan Harpell et les gnomes. Mais l'aide la plus précieuse sera aussi la plus inattendue. Car les elfes noirs sont à l'image de leur déesse : maléfiques, mais aussi terriblement imprévisibles et versatiles.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Encore un tome incroyable, bien que j'ai été un peu perdue par moments.

Du côté de nos amis, nous les retrouvons essayant de faire leur deuil de Wulfgar, le barbare qui était un de leur plus proche ami, mort avec bravoure au combat.
Nous avons d'ailleurs un aperçu de la vie à Calmepierre, avec Berkthgar comme nouveau chef de cette tribu barbare.
On a droit à une scène assez amusante, avec ce fier barbare et une Catti-Brie au caractère bien trempé!

Bruenor, en tant que roi de Castelmithral, prépare comme il le peut son royaume contre l'invasion drow que l'on sent de plus en plus proche.
Cette guerre s'annonce énorme, et il faudra plusieurs peuples pour faire face aux terribles elfes des profondeurs.
Le roi nain se verra acceuillir des alliés précieux, parfois inattendus, qui nous permettrons de revoir d'anciens visages avec beaucoup de plaisir.

Du côté ennemis, rien ne va plus chez les drows!
Le Temps des Troubles fait beaucoup de dégats chez ce peuple déjà que trop chaotique, et il s'en ira en laissant la maison Baerne plus orgeuilleuse et sûre d'elle que jamais!
Le présence de Lolth en personne auprès de la grande Matrone cellera le destin de ce peuple pour les siècles à venir.
Eux aussi se préparent à la grande guerre, et ils sont prêts à tout pour la remporter, quitte à créer des alliances dangereuses.

Comme vous pouvez vous en douter, il se passe beaucoup de choses dans ce tome.
Nous avons de la mélancolie, en pensant à Wulfgar, de l'humour avec certains nains (Gaspard est hilarant!) et d'autres magiciens (un passage d'intervertion de cerveau qui m'a fait éclater de rire!).
Mais aussi une pointe de romantisme, avec un duo Drizzt / Catti-Brie qui se cherchent plus que jamais! Ce qui est loin de me déplaire (comment joliment dire que j'étais au bord de l'hystérie  ).

Par contre, pour ce tome, j'ai un point négatif à signaler.
Pour moi, en tout cas ... Il y a beaucoup trop de personnages!
Il y a les actuels, que l'on connait bien maintenant.
Les anciens, dont on se rappelle petit à petit les noms et le visage.
Mais il y a en plus une bonne tripotée de nouveaux!
Honnêtement, j'étais vraiment perdue au milieu de tout ces noms, ces caractères à retenir, ces physionomies à me remémorer ... Non, c'était beaucoup trop.
Jusqu'à la fin du livre je suis restée avec de gros espaces noirs pour certains personnages.

Par contre, malgré les tristes évènements qui secouent les Royaumes, l'humour est très présents, et il fait mouche!
Non seulement on a le sourire aux lèvres presque tout du long, mais je me suis surprise à éclater de rire plusieurs fois.
Pour résumer, un tome aussi bon que les précédents, plus drôle mais un peu plus complexe.
Encore une fois, ça sera un supplice pour moi d'attendre le tome X.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 09:13

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2868741266_1.jpg

 

Auteur : Terry Pratchett
Editeur : Pocket
Prix : 5,90€
Résumé :

Sentant venir sa mort prochaine, le mage Tambour Billette organise la transmission de ses pouvoirs, de son bourdon, de son fonds de commerce. Nous sommes sur le Disque-Monde (vous y êtes ? Nous y sommes). La succession s'y effectue de huitième fils en huitième fils. Logique. Ainsi opère le mage. Puis il meurt. Or, il apparaît que le huitième fils est cette fois... une fille. Stupeur, désarroi, confusion : jamais on n'a vu pareille incongruité. Trop tard, la transmission s'est accomplie au profit de la petite Eskarina. Elle entame son apprentissage sous la houlette rétive de la sorcière Mémé Ciredutemps...

Après " La huitième couleur " et " Le huitième sortilège ", voici la troisième " Huitième ". Ne craignez pas la réplétion :comme tant d'autres avant vous, " vous en redemanderez ", selon l'incontournable adage de Jérôme Bosch.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Encore un voyage dans le délire et l'absurde avec Monsieur Pratchett!
Comme d'hébitude, c'est un pur délice de lire ses histoires loufoques et tellement originales.

Ici donc nous suivons le destin d'Eskarina, huitième fille d'un huitième fils qui, à cause de la confusion d'un mage (elle aurait du être un garçon) se retrouve héritière de grands pouvoirs ... de mage!
As t'on jamais vu une femme mage sur le Disque-Monde?
Grands Dieux non!! Les femmes peuvent devenir sorcière, mais n'ont pas le droit d'apprendre la même magie que les hommes.

En parlant de sorcière, nous retrouvons Mémé Ciredutemps, toujours très à cheval avec ses principes, qui va devoir s'occuper de l'édication magique d'Eskarina.
C'est bien beau tout ça, mais Mémé n'y connait rien en magie de mage et ne veut pas en entendre parler dans sa maison!
Malheureusement, il n'est pas aussi simple pour la magie de se faire oublier, et le bourdon (baton de mage qui a été donné en héritage à Eskarina) va tout faire pour se faire remarquer!

Eskarina est un personnage vraiment adorable. Cette petite fille très travailleuse et très curieuse saura attirer votre sympathie dès le début, avec son intelligence teintée de naïveté et son caractère bien trempé.
Quand à Mémé Ciredutemps, c'est impossible de ne pas sourire quand elle part dans des explications incroyables ou quand elle nous raconte comment doit se comporter une sorcière.

Je me répète, mais telle une bonne histoire de Pratchett, ce livre fait rire, vraiment! Avec ses concepts sur la magie et ses personnages incroyables, il ne vous faut pas plus de quelques pages pour être complètement entraînés dans ce monde et en redemander par la suite!
Car il est difficile de quitter le Disque-Monde une fois qu'on l'a connu 

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 11:42

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2857802196_1.jpg

 

Auteur : R.A. Salvatore
Editeur : Milady
Prix : 19,50€
Résumé :

 

ATTENTION SPOILERS


« La nuit sans étoiles, c'est celle de Menzoberranzan, ma ville natale où ne lisent ni la lune ni les astres. Aujourd'hui, pour défendre mes amis, je dois encore affronter les ténèbres. »

Des rumeurs rapportent que des drows se sont aventurés sous Castelmithral. Craignant une attaque, Drizzt se résout à revenir à Menzoberranzan pour mener l'enquête. Il part seul, mais Cattie-Brie le suit. Dans la cité de la Reine Araignée, ils affronteront les pires dangers et se découvriront les alliés les plus inattendus. Car même dans la nuit la plus noire de l'Outreterre une étoile brille encore : celle de l'espoir.


~~~~~~~~~~~~~~~~

Alors que l'on croyait en avoir fini avec l'Outreterre, voici notre cher Drizzt qui décide d'y retourner, de s'y rendre tel un sacrifice pour que ses amis puissent enfin savourer des jours paisibles.
C'était sans compté la fougueuse Cattie-Brie pour qui il est hors de question de laisser Drizzt retourner seul à Menzoberranzan!

Nous retrouvons donc dans ce tome la noirceur du monde des drows, avec ses innombrables dangers, qu'ils soient naturels ou créés par la perfidie des elfes noirs.

Nous avons encore une fois tout ce qui fait le succès de cette incroyable saga.
Le développement de certains personnages que nous apprenons à connaître de mieux en mieux au fil des tomes, l'action quasi omniprésente, saupoudrée de suspens, qui rend la lecture haletante et addictive et bien sûr, tout simplement Drizzt, ce héro incroyable qui se voit sans cesse affronter ses propres démons, qui découvrent à chaque pas de nouveaux sentiments et de nouvelles façon de voir la vie, l'amitié, la famille.

Le côté le plus ahurissant de ce tome, pour moi, est la relation entre Drizzt et Artémis (et oui, il est encore là celui-là !) qui prend un tournant incroyable qui ne fut pas pour me déplaire!
La présence de Cattie-Brie va provoquer également le début de quelques étincelles. Seraient elles un présage pour de futures aventures?
Héhé, je l'espère bien! 

La fin de ce livre me laisse un peu sur ma faim, avec un milliard (au moins!) de questions en attente, et pleins d'espoirs sur la tournure des évènements.

Décidémment, La Légende de Drizzt, c'est que du bon pour tes mirettes!

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:59

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2844410018_small_1.jpg

 

Auteur : Patricia McKillip
Editeur : Pocket (n'est plus édité)
Prix : Possibilité de le trouvé en occasion sur différents sites d'achats ;)
Résumé :

Au coeur de la forêt d'Eld, dans une grande maison blanche, une magicienne aux cheveux pâles rêvait d'un oiseau aux ailes de cristal. Elle s'appelait Sybel; elle était la fille et petite-fille de magiciens, et douée de leurs talents.
Un jour, Coren, un chevalier de Sirle, vint lui confier l'enfant Tamlorn, héritier de deux royaumes, et menacé de mort par son père le roi Drede, furieux d'avoir été trompé par sa femme.
Elle l'éleva avec amour, au milieu de ses bêtes fantastiques : Cyrin le sangleir poseur d'énigmes, Gyld le dragon, Gules le lion, Ter le faucon aux yeux bleus, Moriah le chat noir jetteur de sorts ... qu'elle avait appelés auprès d'elle par magie.
Mais son bonheur ne pouvait durer, se leva le vent de la guerre et de la haine. Tamlorn lui fut enlevé, et elle dut choisir, dispenser la peur et le mort à son tour, au risque de se perdre.
Passant de son monde de paix au monde de la guerre, de la solitude à la quête d'un amour perdu, elle quitta son manoir à la poursuite d'un impossible rêve, elle devint celle par qui la mort surgit, la faiseuse d'empires et de guerres, jusqu'à trouver enfin l'animal fantastique capable de ramener la paix.


Patricia McKillip est l'auteur rare de romans de fantasy et de science-fiction qui sont autant de joyaux. Emule d'Anne McCaffrey et de Marion Zimmer Bradley, elle sait mieux que quiconque créer des mondes étrangers pleins de poésie, et des personnages attachants capables de vivre leurs passions à l'extrème. Le livre d'Eld est exemplaire de son oeuvre.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Après ce quatrième de couverture plus que fournis, il ne me reste plus grand chose à dire!
Je dirais quand même que j'ai adoré ce livre, qui m'a fait penser aux contes de fées de mon enfance, avec de belles magiciennes, des animaux incroyables et des destins tragiques.
C'est très joliment écrit, élégant, rafiné sans être présomptueux.

On se laisse bercer par cette histoire, sans brusqueries, mais plutôt comme l'on rêve en entendant parler de légendes incroyables.

Dommage qu'il ne soit plus édité, il mériterait vraiment de se retrouver une nouvelle fois sur le devant de la scène!
Et oui, Patricia avait gagné le Prix World Fantasy du meilleur roman en 1975 pour ce livre.
Récompense amplement méritée!

Pour ceux que ça pourrait rebuter, non, l'écriture de ce récit n'est absolument pas vieillote, je la trouve énormément mieux écrite d'ailleurs que bon nombres de romans fantasy actuelles qui ne font que reprendre des schémas déjà éculés depuis longtemps.

Bref, sous ses apparences de tout petit livre sans prétention, se cache une superbe perle dont je souhaite que vous puissiez un jour voir la douceur de l'éclat.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 10:46

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2824149866_1.jpg

 

Auteur : R. A. Salvatore
Editeur : Milady
Prix : 19,50€
Résumé :

ATTENTION SPOILERS


Drizzt se sent enfin chez lui à Castelmithral et tout le monde s'affaire pour préparer le mariage de Wulfgar et Catti-Brie. Mais son bonheur est précaire. Des nains disparaissent, et Drizzt découvre bientôt qu'ils ont été massacrés par un drow ! Sa véritable famille se rappelle à lui de la pire des manières : sa soeur, son frère et le mercenaire Jarlaxle complotent dans l'ombre pour assurer sa chute et leur vengeance. Pendant que Drizzt mène son propre combat, Bruenor et les autres doivent faire face à une invasion de gobelins. L'héritage de l'elfe noir représente un bien lourd fardeau pour lui et ses proches !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce tome débute avec la préparation du mariage de Catti-Brie et de Wulfgar. Castelmithral est en liesse et Bruenor plus heureux que jamais.
Malheureusement, le bonheur ne semble jamais durer éternellement dans les Royaumes Oubliés.

Après qu'il ai cru laisser pour toujours l'Outreterre derrière lui, Drizzt se voit confronté une nouvelle fois à son ancienne famille.
La maison Do'Urden n'existant plus, la seule façon pour Vierna de retourner dans les bonnes grâces de la Reine Araignée est de lui apporter le sacrifice de son renégat de frère.

Drizzt se retrouve emmelé dans un affreux piège, dont ses fidèles amis vont tout faire pour l'en libérer.
Seulement, aucun de ceux-ci n'ont jamais été habitués par les terres sombres du pays des Drows, et les guerriers elfes noirs sont plus cruels et combatifs que jamais.
De nombreux affrontements se préparent, et ils ne se termineront pas sans pertes ...

En dehors des combats de l'Outreterre, on retrouve le couple Wulfgar/Catti-Brie, battant de l'aile malgré l'ambiance festive de leur union.

Monsieur étant avant tout un barbare, a du mal à laisser de côté les façons de faire de son peuple, où se sont les hommes qui décident et les femmes qui subissent.
Quand à Mademoiselle, elle a été élevée par un grand combattant nain et est loin d'être effrayée par le danger et la bagarre.
Ouch, étincelles en vue!

On en apprend également plus sur le peuple des nains et sur l'histoire de Castelmithral, revenant sur le passé de la famille de Bruenor, les courageux Marteaudeguerre.

Ce tome est vraiment génial, alternant combats, sentiments, introspection, peurs, doutes, pleurs et joies.

Les réflexions de Drizzt nous font nous sentir encore plus proche du Drow, et nous comprenons de mieux en mieux cet être torturé entre son passé qu'il veut renié, et un futur si incertain.

J'ai encore une fois passé un excellent moment pendant sa lecture, et c'est en trépignant d'impatience que j'attend le prochain tome!  ^_^

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 09:26

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2809245157_1.jpg

 

Auteur : Terry Pratchett
Editeur : L'Atlante
Prix : 18€
Résumé :

L'esprit de l'hiver s'est épris de Tiphaine Patraque. Il lui offre des icebergs, se déclare par des avalanches et la couvre de flocons – témoignages d'amour un peu rudes pour une apprentie sorcière de treize ans, mais qui ne manquent pas de... fraîcheur.
« Miyards ! »
Ah! oui, et revoici les Nac mac Feegle, les ch'tits hommes libres, venus donner un coup de main, que ça lui plaise ou non. Car si Tiphaine ne fait pas entendre raison à son soupirant, il n'y aura plus jamais de printemps.


~~~~~~~~~~~~~~~

Les livres de Terry Pratchett sont déjà un pur délice à lire, avec leur humour, leurs personnages absurdes et leurs situations complètement dingues.
Ici, c'est sur fond d'histoire d'amour insensée, l'esprit de l'hiver s'est épris d'une petite sorcière de 13 ans.
Les situations sont toujours aussi burlesques, mais il y a ici un fond de poésie, la lecture est très agréable et rapide, on se laisse emporter par le récit teinté de neige.

Un des point fort du livre pour moi, est la présence des Feegle, complètement déjantés, ils vous provoqueront des tonnes d'éclats rire. Impossible de leur rester insensible.

D'ailleurs, les personnages sont vraiment tous attachants, entre Tiphaine qui se retrouve embarqué dans une histoire dont personne ne connait la fin, et les maîtresses sorcières qui l'entourent, avec leurs manies et "secrets de pipo", c'est juste excellent!

Il est difficile d'en dire beaucoup plus sans spoiler, mais en tout cas il fait partie des livres que je recommande chaudement!

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 09:26

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2756897664_1.jpg

 

Auteur : Henri Loevenbruck
Editeur : Le Livre de Poche
Prix : 6,20€
Résumé :

Aléa, une jeune orpheline de treize ans, hérite, sans le vouloir, d'un don étrange et unique. Obligée de fuir sa ville natale pour de menus larcins, elle va devoir faire face à de redoutables ennemis : le conseil des druides, qui lui envient son pouvoir. Dans l'ombre, une louve solitaire vit une aventure étrangement parallèle à celle de la jeune orpheline.


~~~~~~~~~

J'adore cette histoire, dès les premières pages on est plongé dans cet univers fantastique remplis de Druides, de paysages magnifiques et de créatures incroyables. On découvre d'un côté Aléa, jeune orpheline errant dans les ruelles de la ville pour survivre, qui voit sa vie bouleversée à tout jamais par la découverte d'une étrange bague chargée de pouvoirs. D'un autre côté, on suit Imala, la louve blanche et solitaire rejetée par son clan. Le destins de ces deux êtres sont liés, mais par quoi ? Voilà ce que l'on arrivera à découvrir au fil des chapitres où l'on va s'attacher à des personnes très touchantes, comme Mjolln le nain aventurier ou encore Phelim le druide. Ce livre est parfait pour les amoureux de grandes épopées saupoudrées de magie. Personnellement, il m'a conquise par de nombreux aspects, je ne peux que le conseiller chaudement.

Repost 0
Published by archessia.over-blog.com - dans Fantasy
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 15:14

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2756428714_2.jpg

 

 

 

Auteur : R.A. Salvatore

Editeur : Milady
Prix : 19,50€ 
Résumé :

Drizzt est un elfe noir, un drow, né en Outreterre, un monde souterrain où abondent les créatures maléfiques et où le pouvoir s'obtient par la guerre ou le meurtre. L'honneur, l'amitié, l'amour n'y ont pas leur place. Drizzt y fait le rude apprentissage d'une vie de servitude au sein d'une société où chaque maison est dirigée par une matrone. Bien qu'il ait été élevé dans un système de valeurs totalement perverti et qu'il soit rompu à l'art du combat, Drizzt prend peu à peu conscience qu'il n'est pas comme les autres drows. Il aspire à une vie différente et refuse de devenir un assassin au service de sa maison. Mais il sait que, s'il veut survivre, il doit dissimuler et peut-être nier sa véritable nature. Jusqu'au jour où cela ne suffira plus. Et ce jour-là, Drizzt devra se battre seul contre tous. Pour les vingt ans de L'Elfe noir, l'éditeur américain Wizards of the Coast a réédité la saga de Drizzt dans l'ordre chronologique. Terre Natale est donc le premier de cette série où nous assistons à la naissance de Drizzt et à ses premières années parmi les siens.

~~~~~~~~~~~~

Cette série m'a été conseillée par mon filleul.
Je lui fait officiellement passer un message ici ... Merciiii Mic de me l'avoir fait découvrir, je t'aime! *_*
Aheum ...
Donc, comme vous devez vous en douter, j'ai complètement adoré.
Dès les premières pages nous sommes emportés dans un monde incroyable, complètement fascinant, peuplé des êtres les plus incroyables qui soient, le peuple des Drow.

Que ce soit le style d'écriture, l'histoire ou les personnage s, il n'y a rien à jeter!
Drizzt est un "héro" incroyable, un personnage très travaillé, on ne peut qu'être envouter par son parcours.
Ce jeune Drow qui se sent étranger dans sa propre culture, sa propre famille, qui ne se retrouve absolument pas dans les comportements de sa race, ne peut que nous toucher et nous intriguer.
Son parcours atypique en fait un personnage fort, que l'on oublie pas, et on ne peut s'empêcher que de se retrouver quelque fois dans ses questionnements et ses remises en question.

Je le conseille aux personnes qui veulent s'évader et parcourir des territoires nouveaux, en quête de sensations :)

Repost 0
Published by archessia.over-blog.com - dans Fantasy
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2