Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 12:32

9782021050943

 

 

Auteur : Kim Harrington

Éditeur : Seuil

Prix : 14 €

Résumé :

 

"Mon nom est Claire Fern et je suis extralucide. Mon frère est médium. Et ma mère télépathe. À Eastport, station balnéaire de Cape Cod, les touristes nous adorent. Mais les gens d'ici nous méprisent."

 

Lorsque Victoria, une très belle adolescente, est retrouvée assassinée, Claire se retrouve malgré elle étroitement mêlée à l'enquête, avec Gabriel, le beau et ténébreux fils du nouvel inspecteur de police !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ca me fait toujours rire quand je vois sur un quatrième de couverture ou dans un résumé quelconque qu'on parle d'un jeune homme "beau et ténébreux". Personnellement, ça me fait lever les yeux en ricanant, c'est tellement cliché !

Heureusement que je ne me suis pas arrêtée à ce détail en commençant ce livre, cela aurait été bien dommage, vu le super moment qu'il m'a fait passer .

 

Claire vient d'une famille aux riches dons psychiques. Quand le sien s'est développé quand elle était petite, elle n'a donc pas vraiment été surprise, c'était dans l'ordre des choses.

En touchant des objets, elle arrive à avoir des visions sur la personne qui l'a touché avant elle.

Avec sa mère qui entend les pensées, et son grand frère qui sait communiquer avec les fantôme, ils font une sacré famille ! Mais bon, ils en vivent comme ils peuvent, et à part le fait qu'ils sont traités comme des gros loufoques en ville, ça va plutôt pas mal.

Jusqu'au jour où tout bascule. Une jeune femme, touriste qui passait quelques jours en ville, se fait assassiner dans sa chambre d'hôtel.

À partir de ce moment-là, la vie de Claire va se compliquer plus qu'elle ne l'aurait jamais cru possible : elle va se retrouver à aider la police par le biais du fils du nouvel inspecteur, avec l'appuis de son ex petit-ami, pendant que son frère lui révèle qu'il est possible qu'il soit impliqué dans cette histoire.

Ses donc ne seront peut-être pas suffisant pour trouver toutes les réponses, cette fois-ci ...

 

"On a compris quel était le don de Perry le jour où, à l'âge de douze ans, il a simplement dit à maman que grand-mère nous passait le bonjour. Le fait qu'elle soit morte était un indice de taille."

 

J'ai été séduite dès le début par cette petite famille hors du commun et de leur quotidien entre "lectures" psychiques et essayer tant bien que mal de vivre normalement.

Le ton est léger et l'humour est présent, aussi bien dans les situations que dans les dialogues.

Claire m'a apparue très vite sympathique. Bien qu'elle ne soit pas spécialement extraordinaire, elle a juste ce je-ne-sais-quoi qui la rend intéressante, piquante. Du caractère et du répondant sans pour autant être irritante ou dure à cuire, de la gentillesse et de la générosité sans être une bonne soeur, et une bonne dose de curiosité et de courage.

On a donc quelqu'un de juste assez "ordinaire" pour s'y identifier, et de juste assez spécial pour avoir envie de la suivre un moment. L'auteur a trouvé un bon équilibre avec ce personnage, et l'alchimie se fait très facilement, très rapidement.

Les autres personnages bénéficient d'ailleurs du même traitement, et bien qu'il n'y en a pas vraiment un qui ressort fort par rapport aux autres, ça ne m'a pas dérangé du tout, et j'ai pris beaucoup de plaisir à tous les rencontrer.

J'ai vu que pas mal de personnes reprochaient justement à ce livre de contenir des personnages un peu fades et sans grand intérêts. Je trouve au contraire que, justement par leur "banalité", ils ont des côtés furieusement humains qui les rends très crédibles.

Bien sûr, il y a l'aspect des pouvoirs psychiques pour notre petite famille, mais à part ça, ils sont un mélange super bien équilibré entre plausibles et intéressants.

J'ai adoré Perry, le grand frère bourreau des coeurs mais super attachant, la mère espiègle qui ne se gène aucunement pour écouter les pensées de tout le monde, et bien sûr, ce délicieux triangle entre Claire, Justin son ex et Gabriel le fils de l'inspecteur.

 

Mais attention, le plus important ici n'est pas la relation de la jeune fille avec l'un ou l'autre jeune homme, mais bien l'enquête policière dont le danger grandit au fil des chapitres et dont l'ampleur nous enveloppe complètement jusqu'à la fin.

Véritable thriller paranormal, c'est un livre haletant avec une intrigue, somme toute assez classique de base, bien construite et parfaitement développée.

Je me suis posée des questions durant toute ma lecture, et ce n'est vraiment qu'à la fin que j'ai eu mes réponses, en même temps que Claire.

Le suspens est subtilement géré et bien dispersé sur tout le récit, laissant constamment la part belle à l'humour, aux relations entre les personnages et au quotidien de Claire.

J'ai adoré la voir jongler avec ce dont elle devait faire face, et ses réactions sont d'ailleurs assez logiques ne général, augmentant le réalisme de l'histoire.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre qui, bien que destiné à la jeunesse, n'a rien de niais.

L'écriture est fluide et extrêmement agréable, on se laisse porter sans aucune difficulté et les pages défilent sans que l'on ne s'en aperçoive.

C'est un titre que j'éi découvert avec beaucoup de joie, que j'ai dévoré avec enthousiasme et dont j'ai très hâte de me plonger dans la suite !

 

Mille mercis à Seuil pour cette plongée intense dans le quotidien quelque peu différent de Claire.

 

174866 112915142131742 6678647 n

 

D'autres avis chez L@ura, paikanne, Kassie, Karline05, Liliebook, Ilnyak1pas, Sia, Platinegirl et Yukarie.

 

Commandez Visions

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 18:02

9782749916439.jpg

 

 

Auteur : Maureen Johnson

Editeur : Michel Lafont

Prix : 15,95 €

Résumé :

 

A Londres, un assassin hante les rues, réveillant la légende de Jack l’Éventreur. Malgré l'omniprésence des caméras, le tueur est indétectable.

Aurora, arrivée depuis peu sur son campus, se rend compte qu'elle est la seule capable d'apercevoir son ombre.

Accompagnée d'un mystérieux jeune homme, elle plonge au plus profond des brumes de la cité pour arrêter le meurtrier avant qu'il ne récidive. A moins que son don ne fasse d'elle la prochaine victime ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Je l'avoue tout de suite, je voulais lire ce livre uniquement à cause de sa couverture.

Je n'ai pas pris la peine de lire le quatrième de couverture ou de me renseigner un peu sur l'histoire ou l'auteur. Cette cover m'a tapée dans l'oeil et dégage quelque chose qui m'a irrémédiablement attirée.

C'était d'une simplicité enfantine : il me le fallait.

Mais du coup, en ouvrant le livre, ça donne quoi ?

 

J'adore ouvrir un livre en ne sachant pas du tout à quoi m'attendre. C'est la raison pour laquelle il est rare que je lise les quatrièmes de couverture, d'ailleurs.

Je suis donc entrée dans ce bouquin en me demandant quelle surprise j'allais avoir.

J'ai donc fait la connaissance d'Aurora (Rory), vivant en Luisianne mais accompagnant ses parents en Angleterre, et décidant par la même occasion de se scolariser à Londres, dans un internat.

On s'aperçoit très vite que Rory va être agréable à suivre, comme narratrice. Elle est drôle, futée, un peu maladroite, gourmande et vient d'une famille très farfelue.

Son arrivée à Wexford se déroule assez bien, et elle attire assez facilement la curiosité et les amis, grâce à sa nationalité Américaine.

Mais il y a du remue-ménage en Angleterre en ce moment, il semblerait qu'un homme ai décidé de reproduire les meurtres de Jack l'Éventreur, et la police piétine totalement dans son enquête, pendant que les médias s'affolent complètement et en font leurs choux gras.

Quand un soir, Rory tombe sur un homme étrange qui lui dit une phrase la mettant mal à l'aise, elle se dit qu'elle a peut-être touché du doigt dont tout le monde parle.

A partir de ce moment-là, tout va se déchaîner autour d'elle. Elle va faire la rencontre de nouvelles personnes et va découvrir certaines facettes de Londres et d'elle-même dont elle n'aurait jamais pu soupçonner l'existence ...

 

Et si, à notre époque, Jack l'Éventreur revenait ?

Déjà, construire une histoire en partant de cette question, je trouve ça juste brillant.

On a ici tous les ingrédients pour passer un moment absolument génial, à 100% prenant, aussi bien grâce à ses personnages qu'à son scénario et son développement.

Au final, on a ici un thriller fantastique où enquête policière, histoires de fantômes et faits historique se croisent et se mélangent pour un rendu final vibrant et haletant.

J'ai bien aime l'équilibre subtile entre lecture adolescente et adulte. Ce livre, en fait, c'est un peu le parfait exemple pour illustrer l'expression "littérature YA".

Une adolescente à la narration, un quotidien scolaire, de l'humour, des questions sur soi et les autres, de l'amitié et même une amourette. Mais à côté de ça, on a une ambiance sombre et pesante, avec une menace planant les trois quart du récit, des meurtres sanglants ne nous épargnant pas grand chose, des mystères savamment orchestrés et dosés et un suspens réussissant à tenir en haleine sur la durée.

 

En fait, le seul élément que j'aurais à déplorer, et qui est vraiment dommage, c'est la découverte finale.

Ce n'est pas qu'elle est mal écrite, ou mal imaginée. Je ne sais pas, je m'attendais à autre chose. Plus énorme ? Plus réaliste ? Plus fantastique ? Je ne saurais l'expliquer avec précision, mais cette révélation avait un petit goût de déception.

Mais bon, du coup, cela n'engage que moi, bien entendu, je pense que cette explications pourrait ravir de nombreux lecteurs. Juste, moi, j'ai trouvé ça bof. Bien, mais moyen. Meh.

 

Sinon, c'est un plaisir de suivre Rory, elle est chouette comme tout cette fille ! J'adorais ses histoires ahurissantes sur sa famille un peu barjo, c'était vraiment drôle, et on a envie de l'avoir comme amie, du coup.

La première qu'elle se fait sur les lieux, Jazza, est également très sympa, c'est d'ailleurs dommage qu'elle disparaisse peu à peu au fil du récit. Et Jérome. Haaa, Jérome, le choupinet bouclé. Il n'a pas énormément de charisme, mais il est mignon comme tout, et apporte un petit côté coquin et effronté, très agréable à lire.

Quant aux autres, hmmm, je ne vais pas en dire trop, mais bien entendu, Stephen a grandement retenu mon attention. Et je me demande ... suis-je la seule à complètement craquer sur un certain personnage hantant la bibliothèque ? Je serais curieuse d'avoir votre avis dessus, histoire que je sache si je possède encore un semblant de normalité ou pas 

 

C'est un livre génial, dans lequel on est plongé directement grâce à la plume fluide et très imagée de Maureen Johnson, même si pendant le premier quart, on se demande un peu où on va.

On s'attache vite aux personnages, et c'est agréable de voir des personnages secondaires très affirmés, originaux, avec beaucoup de caractère et de couleurs.

La fin de ce premier tome en laisse présager un deuxième totalement décoiffant ! Et c'est les yeux écarquillés et un "Noooon ..." soufflé du bout des lèvres que j'ai refermé ce volume.

Nous sommes très loin d'être au bout de nos surprises. Pour notre plus grand plaisir, bien entendu.

Je frôle le coup de coeur avec ce titre délicieusement sombre et néanmoins dynamique, mais parti comme c'est, je pense qu'il a de grandes chances de se confirmer à l'avenir, si l'histoire et ses personnages gagnent encore en richesse.

 

Mille mercis à Babelio, qui m'a permis de lire ce titre grâce à sa Masse Critique, et à Michel Lafon pour sa générosité.

 

logo4

 

Michellafon.JPG

D'autres avis chez Liliebook, Moody, Mycoton32, Manie, Galleane, Thalie, Karline05, TheChouille, Mutinelle, Seelie, MyaRosa, Belledenuit, Candyshy et Cho0kette.

 

 

Commandez Hantée - tome 1 : les Ombres de la ville

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 14:22

abbott-la-fin-de-linnocence1.gif

 

 

Auteur : Megan Abbott

Editeur : JC Lattès

Prix : 21 €

Résumé :

 

Lizzie et sa voisine Evie Verver, treize ans, sont inséparables. Elles partagent tout, de leurs maillots de bains à leurs crosses de hockey sur gazon. Elles vivent dans l'ombre de la grande soeur d'Evie, qui leur laisse entrevoir le pouvoir de la séduction féminine. Pour Lizzie, la maison des Verver est le paradis sur terre, avec à sa tête le père, tellement gentil et charismatique.

Mais un jour, Evie disparaît. Le seul indice : la voiture que Lizzie a aperçue en rentrant du collège. La panique gagne rapidement cette tranquille communauté et tout le monde se tourne vers la jeune fille. Hantée par la disparition d'Evie, émoustillée par la place centrale qu'elle occupe dans les recherches, Lizzie découvre qu'elle est loin de tout savoir sur sa meilleure amie ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre qui change radicalement des lectures que j'ai l'habitude de faire, mais ça n'empêche pas que c'est un genre qui m'attire pas mal, et le pitch m'a beaucoup plu, attisant ma curiosité.

Le quatrième de couverture est déjà bien complet et très bien écrit, ça ne sert pas à grand chose que je vous serve un résumé à ma façon, donc.

Passons directement à mon avis.

 

Ce que l'on peut tout de suite dire, en tout cas, c'est que c'est une histoire qui interpelle. Que l'on aime ou que l'on aime pas, elle ne laisse pas indifférent.

C'est un roman qui va fasciner mais également pas mal déranger, abordant ici un sujet sensible et choisissant une narration assez osée, prenant une vraie prise de risque.

La narrateur ici est Lizzie, 13 ans, qu'on va suivre du début à la fin, et qui nous ouvre totalement son esprit, ses pensées les plus secrètes.

Ce n'est pas un livre "pour adolescentes", vous ne verrez pas ici de rose, de garçons romantiques et de délires entre copines. Parce que même cette période étrange entre l'enfance et l'adolescence, ce n'est pas que de l'insouciance et des jeux, loin de là.

On a tendance à oublier, par exemple, à quel point le sexe et la vision que l'on  s'en fait est complexe et riche.

A 13 ans, on sait comment sont fait les bébés, mais le reste à tendance à être extrêmement flou.

C'est un mélange bizarre et riche de fascination et de dégoût, de curiosité, de désir et de peurs.

A travers cette histoire de disparition d'enfant, Megan Abbott va surtout aborder ce sujet, cette vision de la sexualité et du désir, avec tout ce que cela comporte de points sombres, via les yeux et la mentalité d'une fille de 13 ans.

 

C'est comme si la disparition d'Evie n'était que prétexte à l'ouverture de tout un monde pour Lizzie.

Par exemple, elle va vouloir se rapprocher du père de Evie, sous prétexte de ne pas le laisser tout seul. Elle ne sait pas ce qu'elle ressent pour lui. L'image d'un père qu'elle n'a pas ? Le désir d'une femme pour un homme ? L'image de la maturité, la connaissance et la sécurité d'un adulte envers un enfant ?

Avec cette relation très complexe et fragile, que Lizzie aborde entre peurs et envies, j'avais parfois l'impression de lire Lolita à travers les yeux de Lolita.

Malgré son jeune âge et le ton très mature et sérieux de ce livre, Lizzie est un personnage vraiment très intéressant. Le regard qu'elle a sur toute chose est primordial et nous offre une vision bien particulière, parfois dérangeante et difficilement compréhensible, mais totalement fascinante.

En tant que meilleure amie de Evie, dès la disparition de celle-ci, elle va se retrouver en plein milieu de beaucoup d'attention et de curiosité, et c'est autant excitant qu'effrayant, ça a quelque chose de totalement grisant.

Il va falloir qu'elle se remémore leurs conversations, qu'elle essaye de se rappeler le moindre détail qui pourrait avoir son importance.

Evie a-t-elle laissé des indices ? Est-ce que quelque chose aurait pu laisser deviner ce qui allait se produire ?

Dans cette épreuve, elle va avoir l'impression de se sentir changer et grandir, mais au final, elle découvrira des facettes de sa meilleure amie dont elle n'aurait jamais soupçonné l'existence.

 

Tout cette lecture m'a laissé un drôle d'arrière-goût. Il y avait vraiment un mélange de fascination et de répulsion, presque.

J'avais l'impression de m'immiscer dans quelque chose qui ne me regardait pas, de regarder par le trou de la serrure.

Il est beaucoup question de sexe, surtout de la vision dont on s'en fait.

Celle-ci, quand on est enfant et à l'aube de l'adolescence, est très complexe et étrange, on a chacun un univers de fantasmes et de questions, d'envies et de peurs qui n'appartiennent qu'à nous.

Le fait d'en trouver exposés ici à la vue de tous m'a un peu dérangée, alors que je ne pouvais en détacher les yeux.

C'est une impression très étrange, qu'il m'est difficile de décrire, comme si je ne voulais en parler qu'à demis mots.

Mais sinon, j'ai trouvé le scénario excellent, et malgré qu'il y ai parfois de grandes longueurs qui s'étirent un peu de trop, il est brillamment développé, et le suspens est savamment dosé.

La fin est surprenante, presque choquante, et les révélations de l'un et l'autre personnage sont bouleversantes et extrêmement crédibles et réalistes.

 

Pour faire une autre comparaison, je dirais que ce livre pourrait également vaguement faire penser à Lovely Bones (La nostalgie de l'ange).

Une fois Evie disparue, Lizzie recueille les réactions des uns et des autres. Les parents d'Evie, sa grande soeur, les élèves à l'école, les voisins, les policiers, et même la mère et le frère de Lizzie. On a une vision globale très riche, des différentes réactions de tous ceux qui ont touchés de près ou de loins la vie d'Evie. Et les voir analysés, presque savourés, en quelque sorte, par une fille de 13 ans, a quelque chose de très touchant et vrai.

On verra même, assez rapidement, son avis sur le kidnappeur d'Evie, et comment elle verra cette "relation".

 

C'est un livre qui m'a profondément partagée de par ses messages lancés de-ci, de-là, et de par la vision de Lizzie sur le sexe et les gens qui l'entourent.

Ca n'en fait pas pour autant un mauvais livre, et je l'ai dévoré avidement, avec presque un plaisir coupable.

Au final, je ne sais pas trop à qui je pourrais le conseiller, mais si vous êtes ne fut-ce qu'un peu curieux, alors lancez-vous !

 

Mille mercis aux éditions JC Lattès pour cette étrange lecture dont je retiendrais surtout la fascination qu'elle a provoqué en moi.

 

JC-Lattes

 

Un autre avis chez Sakinia.

 

Commandez La fin de l'innocence

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 14:30

night-school-1188362-1-.jpg

 

 

Auteur : C.J. Daugherty

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire.

Contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser ...

Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète "Night School", dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.

Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre que j'ai commencé en ne sachant absolument pas à quoi m'attendre. J'avais bien quelques théories, mais celles-ci m'ont explosées au visage pendant ma lecture !

Mais dans ce cas, joie ou déception ?

 

Allie est un vrai voyou. Garçon manqué et ne manquant jamais une occasion de faire une connerie, elle passe la plupart de son temps à traîner et à boire avec ses potes. Tout, plutôt que de rester chez elle avec ses parents, où l'ambiance a carrément changée depuis la disparition de Christopher, son grand frère.

Alors qu'elle est encore une fois raccompagnée chez elle par les flics, ses parents craquent. Ils n'en peuvent plus et l'envoient dans un internat chicos au fin fond de la campagne Anglaise.

D'abord complètement paniquée et effrayée, elle se rendra compte que c'est pas si mal que ça. Les élèves ne sont pas les gros snobs auxquels elle s'était attendue, la directrice est amicale et proche des élèves et la masse constante de devoirs est motivante et permet de penser à autre chose.

Et bon, il faut dire aussi qu'il y a Sylvain, l'étudiant français au charme dévastateur qui lui fait de l'oeil ... Ça aide à l'intégration !

Mais Allie va vite découvrir que ce n'est pas toujours tout rose à Cimmeria. Attaques d'un animal dans les jardins, accidents, bruits sur les toits et rumeurs effrayantes, est-ce qu'elle est vraiment en sûreté entre ces murs ? Que cache l'école ? Et, surtout, à qui peut-elle faire confiance, quand on lui dit de se méfier d'absolument tout le monde ? ...

 

Comment vous parler de Night School ?

Je pourrais vous parler de son ambiance, d'abord. La première chose qui m'a séduite. Mise en place par l'écriture très visuelle et vibrante de C. J. Daugherty, elle se fait rapidement pesante, planant comme une chape de plomb au-dessus de tout le récit.

Plus d'une fois, j'ai ressentis une véritable gêne en lisant, j'en étais presque à penser que j'étais observée, tellement les sentiments d'Allie, ses doutes et ses peurs sont bien rendues. Attention aux paranoïaques, il est facile de se laisser entraîner par ce genre d'émotions avec ce bouquin.

Je dois d'ailleurs dire que la jeune fille a l'air d'avoir des nerfs d'acier ! Quand elle arrive à Cimmeria, elle est sujette aux crises d'angoisse et souffre même de quelques petits tocs dûs à la nervosité. Et pourtant, je trouve qu'elle gère vachement bien tout ce qui lui arrive. Personnellement, j'aurais déjà appelé mes parents en pleurant, ou aurait piqué une crise pour que la directrice appelle la police. Mais bon, admettons, on pourrait dire que la jeune fille se découvre une force et une confiance en soi justement en étant confronté à une sorte différente de danger.

J'ai fortement ressentis cette ambiance stressante et vraiment très lourde, impossible de passer à côté. Grâce à elle, on est happé d'une force incroyable dans l'histoire, et une fois dedans, c'est quasi si on ne lit pas en étant sur ses gardes.

 

Je pourrais vous parler des personnages, qui m'ont surprises par leur richesse, loin d'être apparente au début.

En fait, au final, c'est peut-être bien Allie que j'ai le moins appréciée. J'ai adoré la suivre hein, et j'ai aimé les changements qui s'opéraient en elle petit à petit. Mais ce n'est pas la personne qui m'a le plus tapé dans l'oeil.

J'ai aimé Sylvain, qui possède un charme époustouflant auquel il est difficile de résister et qui, malgré son statut assumé de bellâtre, cache sa part de vraie noirceur.

J'ai aimé Joe, qui non seulement est une amie formidable et une personne à qui on s'attache presque instantanément, mais qui est bien riche et profonde que ça. Pour moi, elle est le personnage le plus intéressant du bouquin. Très recherchée, elle est complexe et renferme quelque chose de très fort et très dur en elle, elle est fascinante et j'adorerais lire une histoire de son point de vue, histoire de la sonder un peu plus.

J'ai aimé Carter, qui m'a tout de suite beaucoup plu, malgré (grâce à ?) son caractère de merde et son attitude de râleur solitaire (à laquelle je n'ai pas cru, bien sûr. On ne l'a fait pas, à moi, mon coco !).

J'ai même adoré détester Kathie, la peste pourrie gâtée, fille à papa, qui veut faire de la vie de Allie un enfer. Ce genre de personnage est là juste pour qu'on la déteste, et malgré ça, ici, elle a réussit à me surprendre !

 

Je pourrais également vous parler de l'histoire de fond qui, bien qu'elle se fait pas mal oublier au profit des relations d'Allie qui se font et se défont, se fait de plus en plus présente au fil des chapitres, gagnant ainsi en profondeur et en clarté.

Cette trame de fond m'a fait m'arracher les cheveux plus d'une fois, tellement mes théories changeaient à son sujet. L'auteur sème de tout petits indices au fil des pages, dans une conversation, une rumeur, un bruit, un regard, ... t jusqu'à la toute fin, on ne sait absolument pas de quoi il s'agit !

Du coup, je suis vraiment fortement partagée pour ce final.

J'ai été réellement surprise, positivement, de découvrir que ce n'était absolument pas ce à quoi je m'attendais. J'avais tout imaginé sauf ça.

Et en même temps, après toutes ces idées, ces pensées, ces soupçons, une seule phrase me venait à l'esprit : "Ho, c'est vraiment ça ? C'est tout ?..." Je suis un peu déçue de me rendre compte que ce n'est pas aussi "intense" que ce à quoi je m'attendais.

Surtout que, une fois qu'on nous a donné la réponse ... on n'a absolument aucune explication, ou presque ! Et pas une seule fois, Allie ne se demande "Pourquoi moi ?", perso, ça aurait été la première question que j'aurais posée.

On termine ce livre avec une tonne d'espaces vides, de cases noires et de questions.

Je suppose que c'est fait exprès, pour pouvoir les développer entièrement dans la suite, mais c'est assez déstabilisant de garder AUTANT de mystères, et que certains personnages ne se posent pas plus de questions.

Je trouve que la fin aurait pu être mieux gérée, car elle est très abrupte et, je ne sais pas, elle fait vraiment très "brouillon". Dommage, j'ai refermé ce roman sur une note un peu négative, du coup.

 

En fait, je vais tout simplement vous dire que c'est un livre vraiment génial, au final. Les personnages ont tous quelque chose à apporter et sont bien plus profonds et travaillés que ce à quoi on pourrait s'attendre. L'ambiance pesante regorgeant de suspens est maîtrisée à la perfection et le stress devient un des personnages principaux. Dommage de "gâcher" cette merveille avec une fin un peu bâclée mais, hé ! ça n'augure que plus de découvertes pour la suite du coup, non ?

Night School est hyper prenant, et j'ai du mal à croire que c'est le premier livre de l'auteur tellement la plume est maîtrisée et efficace.

Et vous, arriverez-vous à découvrir les secrets de Cimmeria avant la fin ?

 

Mille mercis à la Collection R pour ce moment de lecture incroyablement addictif.

 

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

D'autres avis chez Ilnyak1pas, Artemissia, MyaRosa, Laety, Mycoton32, Cookies, Kelith, Lilichat et Serega.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
~~ Extrait Version Beta ~~

"LORSQUE J’AI OUVERT LES YEUX pour la première fois, je ne connaissais pas le concept de mère. J’avais les lacunes caractéristiques du clone émergent. Si j’avais hérité de mon Originale des connaissances basiques en termes de langage, je ne disposais pas de la capacité à contextualiser. Tandis que mes paupières se soulevaient lentement, j’ai découvert, en premier, un visage. Celui, je l’apprendrais ensuite, du Dr Lusardi. Elle observait mon réveil. Ma vision était trouble, cependant cette apparition paraissait si contrastée que je me suis aussitôt focalisée sur ses traits flous. Une masse de cheveux en tire-bouchons rouges entourait une figure pâle et constellée de taches orange, faisant ressortir des yeux couleur sang. Elle portait une blouse de laboratoire blanche. J’ai identifié le ronronnement sourd des machines derrière elle, ainsi que les ding et les bip composant une douce symphonie électronique à laquelle je ne comprenais rien. Si j’avais pu, j’aurais bondi de la table et pris mes jambes à mon cou. Mais ça n’était pas possible. Je ne m’expliquerais que plus tard ce qui s’était passé lors de mes premiers instants de conscience, alors que je m’étonnais de sentir des objets moites au bout de mes bras – mes mains –, tandis que celui dans le coin supérieur gauche de mon buste – mon cœur – semblait faire la course contre l’autre dans ma tête – mon cerveau. À croire qu’ils cherchaient chacun à prendre le dessus sur l’autre. Je n’ai compris qu’après que c’était ce qu’on appelle une crise de panique. Grâce à mon interface, je n’aurais plus jamais à éprouver cette sensation superflue. Ça n’arrivait qu’au tout début."

~~ Indice ~~

Quel blogueur a dit à propos de Phaenix : "J’ai terminé ma lecture en étant complètement chamboulée par tant d’émotions et vraiment, je ne vois pas comment on pourrait oublier…" ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Commandez Night School, Tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 16:09

418086 319310754786384 162301533820641 920387 1638116272 n

 

 

Auteur : Patrick Carman

Editeur : Bayard Jeunesse

Prix : 14,20 €

Résumé :

 

Sarah et moi sommes sur le point de percer le mystère de notre petite ville et de mettre la main sur le troisième trésor du Crâne, la société secrète qui y complote depuis des siècles. J'ai en ma possession un second rébus : le Rébus du Corbeau. Je dois le décrypter pour que Sarah, en rentrant de son stage de cinéma, puisse visiter les quatre lieux hantés qu'il désigne. J'en tremble.

L'imaginer seule dans ces lieux m'effraie. Savoir que le fantôme de Joe Bush la suit partout où elle va me terrifie. Mais ce n'est rien comparé à l'idée que le Corbeau m'espionne. Le Corbeau est un membre du Crâne. C'est même le plus dangereux. Je l'ai vu dans les bois, armé de sa hache, et je suis convaincu qu'il est prêt à tout pour nous empêcher d'aller au bout de notre quête. Pourtant, je suis obligé de rester là, de tenir mon journal, d'attendre que Sarah m'envoie ses vidéos.

Tout a commencé ici, tout se finira ici, à Skeleton Creek.

Lisez mon journal. Regardez les vidéos. Menez l'enquête.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ca y est, c'est le dernier tome de Skeleton Creek.

J'ai pris plus de temps à le lire que pour les autres, j'ai traîné exprès, faisant fréquemment des pauses. Je n'avais pas envie que ça se termine.

Ce qui est dommage, c'est que la première moitié m'a pas mal déçue, j'avais l'impression que ça se répétait beaucoup par rapport au tome 3. C'était le même schéma.

Ryan et Sarah ont un nouveau rébus à résoudre, et Sarah parcours les routes à la recherches des indices indiqués sur une mystérieuse carte.

Ce jeu de piste macabre les conduira jusqu'à la révélation finale de la société du Crâne, et sur le plus grand secret de Skeleton Creek.

Cette dernière aventure changera leur vie à tout jamais.

 

La tension est vraiment palpable du début à la fin, il y a un vrai sentiment d'urgence qui se dégage de ce volume. La fin est proche, et on la ressent plus que jamais.

Le danger, qui était quand même assez diffus jusqu'à maintenant, se fait vraiment présent et se rapproche de plus en plus des deux ados, et je dois bien dire que, plusieurs fois, j'ai cru qu'il allait véritablement leur arriver malheur.

Les vidéos sont toujours aussi impressionnantes, et j'ai encore eu droit à ma dose de sursauts !

Par contre, je l'ai trouvé moins clair que les tomes précédents. Il était un peu trop "fouillis" et brouillon, et je me dis que les vidéos sont un véritable avantage ici, car combinées avec le récit, elle l'éclaire parfaitement et font le point sur les avancements de l'enquête, etc ...

 

Ma chronique sera vraiment courte, mais il est impossible de s'étaler en parlant de ce livre sans en dévoiler des éléments clés. Je préfère bien entendu vous laisser le plus de surprises possibles, et Dieu sait qu'il y en a !

Il y a d'ailleurs un évènement dans l'histoire qui m'a laissée bouche bée, et j'ai même du faire une pause dans ma lecture pour bien encaisser la nouvelle ...

En tout cas, une chose est sûre : je ne me serais jamais attendu à un tel dénouement ...

 

Mille mercis à Bayard Jeunesse pour m'avoir entraînée à Skeleton Creek, et de m'avoir permis de m'y balader jusqu'au bout.

 

Bayard-Jeunesse1

 

Trouvez un autre avis chez Wilhelmina.

 

Commandez Skeleton Creek, Tome 4 : Le corbeau

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 22:51

skeleton-creek--tome-3---le-crane-268696.jpg

 

 

Auteur : Patrick Carman

Editeur : Bayard Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

 

Sarah et moi avons levé un mystère... pour nous retrouver plongés dans un autre.

Nous pensions que le Crâne était une petite société secrète, limitée à notre petite ville. En fait, son influence néfaste dépasse les frontières de Skeleton Creek. Elle hante des lieux plus inquiétants les uns que les autres, aux quatre coins des Etats-Unis.

Bien sûr, Sarah n'a pas pu résister, et elle se met de nouveau en danger. Plus tête brûlée que jamais, elle a pris sa caméra, et à présent elle sillonne en voiture les routes du pays, déterminée à découvrir ce que cache chacun de ces lieux.

Moi, je suis coincé ici. J'écris tout dans mon journal, je l'aide comme je peux, à distance, en visionnant ses films et, comme toujours, en tremblant pour elle. Mais ce n'est pas le plus effrayant. Le plus effrayant, c'est que le fantôme de Joe Bush m'a envoyé une vidéo où il me met en garde.

Il est de retour, il est là, à Skeleton Creek.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Haaaa, ça faisait longtemps que je n'avais plus été faire un tour de Skeleton Creek !

C'est avec joie et excitation que je me suis plongée dans ce troisième tome, digne suite des deux premiers.

On garde le même esprit, les mêmes personnages, les même vidéos flippantes et on recommence ! Le changement ? De nouveaux mystères, bien sûr.

Ryan et Sarah doivent de nouveau mener l'enquête, et cette fois-ci, ils doivent faire face à un problème de taille : ils sont séparés.

En effet, depuis l'histoire de la drague, les parents de la jeune fille n'ont plus voulu rester à Skeleton Creek et ont déménagés, au grand malheur des deux amis.

Heureusement que maintenant, les moyens de communication ne manquent pas, et nous suivons leurs conversations à travers les sms, les mails et, bien entendu, les vidéos dont Sarah a le secret.

Mais malgré ça, le manque se fait ressentir chez l'un et l'autre, et le danger se fait plus pesant quand on est seul que quand on est à deux.

On peut remercier cette fonceuse de Sarah qui n'hésite pas à prendre la route pour résoudre toutes les énigmes qu'ils ont en main.

Car lorsque Henry s'échappait de la drague à la fin du deuxième tome, il a laissé tomber une lettre que Ryan a été le seul à remarqué.

Elle contient un rébus qui devrait révéler de grands secrets sur la société du Crâne. Les deux amis sont prêt à aller jusqu'au bout pour dénouer ce sac de noeuds.

 

Y a pas à dire, j'adore vraiment ce mélange de livre et de vidéos, ça permet une plus grande immersion dans l'histoire, et une bonne dose d'adrénaline en supplément !

Soyons honnêtes, Skeleton Creek ne brille pas spécialement par ses enquêtes complexes. On va dire que Ryan et Sarah se rapprochent plus de Scoobidoo que de Holmes et Watson.

Qu'à cela ne tienne ! On est happé dès les premières pages grâce au journal du jeune homme qui entre rapidement dans le vif du sujet, et aux fameuses vidéos de Sarah dès qu'elle découvre quelque chose de nouveaux et/ou d'effrayant.

Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce volume, c'est le petit tour d'Amérique en voiture de Sarah, version road-trip de l'horreur.

Pour résoudre les énigmes du Crâne, elle va devoir visiter quelques endroits assez connus aux USA, réputés pour être hantés. Pour chaque lieu, nous avons par exemple droit à un court reportage concocté par la jeune cinéaste en herbe, accompagné de la vidéo de ses pérégrinations.

Immersion garantie !

 

Ce sont des livres très courts, qui sont facilement lus en 1-2h. Ils sont tout simplement parfaits pour un break entre deux lectures plus importantes. Ils apportent une bonne dose d'évasion et de fun qui ravira aussi bien les enfants que les plus grands, chacun se prenant rapidement au jeu de ces enquêtes intrépides menées à tambours battants !

Pour ceux qui sont facilement impressionnables, comme moi, je précise que, encore une fois, j'ai sursauté quelques fois devant mon écran ! 

Vraiment, j'adore ces petites vidéos, je suis fan !

 

Un grand merci à Bayard Jeunesse pour ce moment d'évasion lugubre et haletant.

 

Bayard-Jeunesse1.gif

 

Découvrez d'autres avis de ce titre chez TheChouille, Crouton, Babynoux et wilhelmina.

 

Commandez Skeleton Creek, Tome 3 : Le crâne

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 11:28

La-Couleur-de-l-ame-des-anges.jpg

 

 

Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.
Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy cherche à supprimer à tout prix ce témoin indésirable...
Alors que des Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d'elle ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Jeremy observe, piteusement, sa tête rouler sur le sol, pas très loin de son corps déjà en train de refroidir.

Bon ... Donc, pour résumer, il vient de se faire trancher la tête par un cinglé équipé d'un katana. Voilà qui est original, mais également difficile à avaler. L'information a du mal à passer, et heureusement qu'un ange assistant à la scène va venir en aide à Jeremy pour lui expliquer un peu ce qu'il se passe !

Il lui dire donc que, oui, il est mort, et qu'il est à présent un ange, comme toutes les personnes qui décèdent. Il apprendra vite qu'il faut qu'il se nourrisse de "brume", qui est exaltée par les vivants dès qu'ils éprouvent un sentiment. Brume bleue pour sentiments positifs, et rouge pour négatifs. C'est comme ça que l'on repère les anges "bons" des anges "mauvais", la couleur de leur peau.

Ca fait beaucoup de choses à assimiler pour Jeremy, et après une petite période d'acclimatation, il décide de mener l'enquête pour savoir pourquoi on l'a tué.

Il découvrira un complot incroyable dans lequel est également mêlée, sans le vouloir, Allison.

S'attachant à elle au fil du temps, le jeune Ange va tout faire pour la protéger de la menace qui plane au-dessus d'elle.

Mais comment aider les gens que l'on aime quand on n'a plus aucune influence sur la vie de ceux-ci ?

Paradis ou enfer, la frontière est fine entre les deux, et Jeremy est très loin d'être au bout de ses surprises ...

 

Au moment où j'écris ces lignes, je me demande encore comment je vais bien pouvoir réussir à parler de ce livre ...

Il est tellement riche, complexe, travaillé et recherché, il aborde tellement de thèmes et son histoire évolue tellement que je ne sais pas par où commencer !

En tout cas, on peut dire que l'auteur ne perd pas de temps, car nous sommes plongé dès les premières lignes dans un mélange de thriller en de fantastique, car nous découvrons, en même temps que Jeremy, ce qu'il se passe après la mort, mais nous commençons également l'enquête sur la mort du jeune homme, donnant cet aspect "polar" et menaçant au livre.

Mais d'abord, la découverte de la vie après la mort.

Tout simplement brillant ! L'univers qu'à créer Sophie Audouin-Mamikonian est tout simplement incroyable, tellement bien travaillé que je n'ai eu absolument aucun mal à y croire, et même maintenant, après ma lecture, j'ai bien envie de laisser vagabonder mon imagination en me disant "Pourquoi pas ?".

On y découvre au fur et à mesure toutes les règles qui le font tourner, ce qu'est la brume, qu'elles sont ses utilités, comment vivent les anges au quotidien, comment ils influencent les vivants depuis la nuit des temps, comment ils peuvent gagner en puissance, ou simplement que font-ils pour passer le temps, alors qu'ils ont l'éternité devant eux.

Tout cela est vraiment extraordinairement riche et détaillé, à croire que l'auteur a été y passer ses vacances ! Le rendu est absolument passionnant, et les chapitres sont dévorés goulûment.

J'ai juste trouvé qu'il y a eu un moment, vers le milieu, où on tournait un peu en rond, sans trop savoir vers où l'histoire allait se diriger. Quelques répétitions et tergiversions ont fait ralentir ma lecture, mais ça n'a pas duré trop longtemps, et j'ai dévoré le reste du roman d'une seule traite.

 

On s'attache rapidement à Jeremy, jeune génie de la finance et de l'analyse qui n'a jamais vraiment eu l'occasion de profiter de sa vie. Quelle déception de devoir si tôt la quitter !

C'est quelqu'un de foncièrement gentil, mais également curieux et débrouillard, qualités qui vont bien entendu beaucoup l'aider dans ses débuts en tant qu'Ange.

D'autres personnages, parfois très connus, colorent cette histoire de leur caractère, ou simplement par le clin d'oeil de leur présence.

Je ne vais pas tous vous les citer, histoire que vous ayez l'entière surprise de leurs découvertes, mais sachez qu'un de mes favoris fut Einstein. Le célèbre savant a effectivement son p'tit rôle dans le scénario, et la façon dont il est dépeint est vraiment savoureuse, j'ai adoré !

Le fait d'avoir intégré des personnages historiques dans son livre est, je trouve, un pari assez risqué. Mais ici, tout est parfaitement maîtrisé et leur présence dans le récit est justifiée, tout cela nous parait normal.

Allison, qui prend de plus en plus d'importance au fil des chapitres, est également quelqu'un de très intéressant à suivre. Je vais éviter de trop parler d'elle, je ne voudrais pas dévoiler de spoilers par mégarde, mais je trouve que c'est elle qui a droit au développement le plus marqué et le plus intéressant.

Lorsque nous faisons sa connaissance, c'est une jeune fille un peu réservée, qui aime la simplicité et qui tient à ses valeurs, plus importantes que tout dans sa vie.

Elle devra faire face à des choix cruciaux où ces valeurs seront mises à mal. Acceptera t'elle de les laisser derrière elle pour arriver à ses fins ?

 

En plus du fantastique et du thriller, il y a également un côté romance très important dans ce livre.

Celle-ci, amenée de façon un peu pataude et pas bien subtile, gagnera cependant en beauté et en complexité au fil du récit, prenant de l'ampleur, gagnant en force, en couleurs, en finesse et en intensité.

Je me suis également rendue compte, pendant ma lecture, que ce titre n'était d'ailleurs pas tout à fait un titre jeunesse, mais bel et bien un Young Adult !

Moi qui m'attendait à lire une romance mignonne et chaste, je ne vous dis pas ma tête quand j'ai lu la première scène légèrement teintée d'érotisme !

Et oui, il y a donc du sexe dans ces pages, mais assez peu, et sachez que rien ne tombe jamais dans la vulgarité ou la facilité.

Belles et très joliment écrites, ces scènes exsudent la sensualité, et je dois bien avouer que certaines d'entre elles peuvent émoustiller le lecteur ...

En tout cas, la "relation" entre Jeremy et Allison est comme l'histoire en elle-même : complexe et très riche, traversant des hauts et des bas, elle devra faire face à de nombreuses épreuves et connaîtra l'amer goût du sacrifice et de la perte. Le tout est de savoir si, au final, tout cela en valait-il la peine ?

 

Je pourrais en parler des heures tellement ce livre possède de facettes différentes, tellement d'éléments incroyables que j'aimerais faire partager.

C'est une magnifique histoire qui nous en mettra plein les yeux et nous fera ressentir mille sentiments différents ! C'est un coup de coeur qu'il m'est impossible de ne pas conseiller, il vous peindra votre coeur et votre tête d'une myriade de couleurs ♥

 

Un énorme merci à Robert Laffont pour cette découverte époustouflante.

 

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

Trouvez d'autres avis chez Mycoton32, Ilnyak1pas, Seelie, Melisende, Karline05, Phooka et Galleane.

 

challenge-jeunesse-1

 

Commandez La couleur de l'âme des anges

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 14:57

9782226230942.jpg

 

 

Auteur : Laurie Faria Stolarz

Editeur : Albin Michel (Collection Wiz)

Prix : 13,50 €

Résumé :

 

La nuit, je m'agite dans mon lit, incapable de trouver le sommeil. Et incapable de ne pas penser à lui. A ses mains. A son odeur, un mélange de sucre et de sueur. Et à la cicatrice sur son bras.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ça fait 4 mois que Ben est partit, et depuis, Camélia n'arrête pas de penser à lui.

Aux circonstances de leur rencontre, à leur relation courte mais intense, au don de Ben, ...

Ce qu'elle a vécu à cause de Matt est derrière elle, elle ne veut pas s'attarder dessus et essaye de reprendre sa vie le plus normalement possible.

Pas facile quand on commence à entendre des voix et à avoir l'impression qu'on nous observe.

De plus, depuis quelques temps, il y a d'étranges coïncidences autour d'elle, comme le fait qu'elle tombe sur des objets qu'elle a sculpté quelques jours auparavant.

Et voilà que Ben revient au lycée et que celui-ci agit de façon vraiment perturbante !

Maintenant, elle en est sûre, ses ennuis sont loin d'être terminés ...

 

Suite directe de Mortels Petits Secrets, nous retrouvons donc ici Camélia, apparemment de nouveau en proie à quelqu'un qui lui voudrait du mal.

J'avoue avoir un peu ricané en me disant que, décidément, elle les attirait ...

Mais au final, comme pour le premier tome, j'ai passé un agréable moment, un peu court car ce livre se lit très vite, gentiment stressant dans certaines scènes, et avec juste une pointe de romance pour donner un peu d'intensité au niveau des émotions positives.

 

Soyons honnête, ce n'est pas le thriller du siècle, et il est clairement axé "jeunes lecteurs". Certains passages sont téléphonés, on s'attend quelques fois à certaines actions, l'histoire traîne un petit peu dans une sorte de suspens pour avoir, dans les 10 dernières pages, toutes les révélations en même temps.

Malgré tout, franchement, ça se laisse lire, et je ne l'ai pas lâché avant de l'avoir terminé.

Même si j'avais cette impression de lire quelque chose de très "facile", j'ai néanmoins été happée par l'ambiance et les mystères du récit, et je dois bien avouer que la touche de fantastique a titillée ma curiosité.

 

J'étais contente car, dans ce tome, on en sait un peu plus sur la tante de Camélia, car le récit est entrecoupé d'extraits du journal intime de celle-ci lorsqu'elle était adolescente.

On découvre une jeune fille étrange et fragile, en proie à ses propres démons et devant faire face à une mère tyrannique ne supportant même pas la vue de sa propre enfant.

Face à ces courts morceaux de vie, on ne peut qu'éprouver de l'attachement pour elle, et certains témoignages sont durs à lire de par leur cruauté.

Ça m'a par contre beaucoup frustrée de devoir me contenter de ces simples extraits de journal. J'espère vraiment qu'il y aura un troisième volume (Ha, je viens de vérifier, il y a même un quatrième tome qui sortira en anglais en décembre) et que l'on en saura beaucoup plus sur cette étrange tante au passé si troublant.

 

J'ai beaucoup aimé ce mélange de fantastique et de thriller, et je dois bien admettre que certains passages m'ont fait frissonner.

Mais encore une fois, j'ai du mal à comprendre la façon d'agir de Camélia. Je veux dire, elle se fait kidnapper quelques mois auparavant, s'en sort heureusement indemne, mais recommence à recevoir des lettres de menace, des photos étranges, etc, et ... ne préviens ni la police ni même ses parents.

Heu ... il y a quelque chose qui cloche là, non ?

Je crois que c'est le plus gros défaut du livre : son manque de crédibilité dans les faits et gestes de ses personnages.

Au-delà de ça, j'ai beaucoup aimé le dénouement et les explications concoctées par l'auteur. Elles sont bien pensées, je n'ai vraiment rien vu venir, et tout trouve une explication logique à la fin.

La façon dont sont amenées petit à petit les prédictions de camélia est pas mal écrite non plus, et laisse la part belle à l'imagination. Que se passe t-il vraiment pour elle ? Est-ce que ça a un rapport avec Ben ?

L'arrivée de Adam est intéressante pour l'évolution du récit aussi, et elle permet à la jeune fille d'évoluer, en quelque sorte, et de voir sa vie et ses sentiments sous un jour nouveau.

C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé, j'espère le revoir lui aussi plus tard.

 

Au final, même si ce titre n'est pas exceptionnel, je l'ai trouvé très divertissant, et il est idéal pour se changer les idées et passer le temps. C'est le genre de livre qui est parfait pour lire cet hiver au coin du feu !

 

Un grand merci à la collection Wiz, de Albin Michel.

 

Logo-Albin-Michel-Wiz

 

challenge-jeunesse-1

 

Trouvez d'autres avis chez Lyanne, L@ura et Soleya.

 

Commandez Mortels petits mensonges

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 17:19

14866710.jpg

 

 

Auteur : Laurie Faria Stolarz

Éditeur : Albin Michel (Collection Wiz)

Prix : 13,50 €

Résumé :

 

A la seconde où Ben touche Camélia, elle sait qu'il cache quelque chose.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Il y a quelques mois, Camélia a vu la mort de près, en manquant de se faire renverser par une voiture sur le parking de son lycée.

Heureusement, un garçon l'avait poussée à temps, lui évitant ainsi une fin tragique.

Elle ne l'avait jamais vu avant, et elle a très souvent pensé à lui après cet incident, surtout parce que, à terre tous les deux, il lui avait touché le ventre d'une manière qui l'a beaucoup perturbée.

Qu'elle n'est donc pas sa surprise quand elle se rend compte que le nouvel élève est ce garçon, Ben.

Mais sa joie est de courte durée, car les pires rumeurs circulent sur lui, comme le fait qu'il aurait assassiné son ex-copine.

Pas évident de trier le vrai du faux, surtout quand son comportement est vraiment très étrange, et que tout les signes montrent que Camélia est suivie par quelqu'un d'étrange ...

 

Petit livre dont le quatrième de couverture ne dit rien ou presque, j'avais entendu des avis très mitigés sur ce livre.

Il me tentait quand même bien, et je ne regrette pas d'avoir été curieuse pour ce titre.

Je m'attendais à une sorte de romance paranormale, et voilà que je me retrouve en train de lire un thriller jeunesse ! En voilà une surprise qu'elle est bonne ! (même si j'adore quand même la romance paranormale, hein)

 

Ici donc, le plus intéressant, c'est de suivre Camélia et ses doutes constants à propos de Ben.

Est-il vraiment le garçon dont tout le monde parle ? Est-ce lui qui a tué la fille avec qui il sortait ?

Ce n'est pas évident de lui faire confiance, mais la jeune fille ne peut s'empêcher d'éprouver une énorme attirance pour lui, c'est plus fort qu'elle, elle ne peut lutter.

Mais voilà qu'elle commence à recevoir des lettres anonymes menaçantes, d'étranges coups de fil, sa chambre semble être visitée pendant son absence et elle a de plus en plus l'impression d'être suivie.

Ce que j'ai préféré, c'est que, de temps en temps entre deux chapitres, nous avons droit à un extrait de journal intime de la personne qui suit Camélia.

Ça nous permet d'avoir le point de vue de ce psychopathe, et ça rajoute un ton dramatique au livre, une sensation d'urgence, l'impression qu'il se rapproche toujours plus de la jeune fille.

J'en avais parfois des frissons !

Les questions fusent, on change souvent d'avis sur l'identité du traqueur, l'auteur nous lance sur une piste pour nous en présenter une autre deux chapitres plus loin, ...

Franchement, même si ce n'est pas non plus le thriller de l'année, c'est vraiment bien ficelé, et ça m'a tenue en haleine jusqu'au bout. Je n'ai pas réussis à deviner qui était après Camélia avant la révélation, et du coup, j'ai trouvé ça bien sympa !

 

Le détail qui m'a perturbé, c'est que l'on parle souvent de ses parents, et en particulier de la relation qui unit sa mère et la soeur de celle-ci.

C'est un sujet de beaucoup de peine et de chamboulements dans la maison, et pourtant, on n'a jamais vraiment le fin mot de l'histoire ...

Est-ce un sujet qui sera abordé dans un tome suivant ? Pourquoi pas, ça pourrait être très intéressant en tout cas.

 

J'ai bien aimé l'entourage de Camélia, et bien qu'ils aient tous un goût d'inachevés, je me rassure en me disant que certains personnages seront plus travaillés dans la suite.

J'aime Wes, le meilleur ami à la langue acérée et à la répartie facile. Kimmie, la meilleure amie artiste gothico-punk-lolita super attachante. Mais aussi les parents un peu baba-cool, le patron potier qui semble draguer gentiment Camélia, et bien sûr Ben, avec qui la tension sexuelle atteint son comble dans certaines scènes.

Car, vous le verrez assez vite, avec Ben, tout est une histoire de toucher ...

Ce sens a une importance capitale pour le jeune homme, et cette particularité donne des passages doucement érotiques, intenses et très bien écris.

 

J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre, je ne m'attendais pas du tout à ce style en l'entamant, et j'ai été ravie de ce que j'ai trouvé au fil de ma lecture.

Maintenant, au vu de la fin de ce tome, je suis d'autant plus curieuse de découvrir ce que pourrait nous cacher la suite ...

 

Un grand merci à la collection Wiz d'Albin Michel pour ce titre intense qui se lit quasi d'une traite.

 

Logo-Albin-Michel-Wiz

 

challenge-jeunesse-1

 

Commandez Mortels petits secrets

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 22:18

Sans-titre-5.jpg

 

 

Auteur : Patrick Carman

Editeur : Bayard Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

 

Voilà ce qui arrive quand on est trop curieux.

Sarah et moi avons voulu percer les mystères de notre ville. A tout prix. Et nous nous sommes fait piéger. Car les secrets enfouis dans Skeleton Creek sont plus sombres qu'ils ne le paraissaient aux premiers abords.

Pièce après pièce, je tente de reconstituer le puzzle du passé. Il y a la drague, le fantôme de Joe Bush, il y a une société secrète, l'alchimiste, mon père...

Tout est lié. Tout est dangereux.

Tout est écrit dans mon journal.

Sarah, elle, prend de plus en plus de risques. Caméra à l'épaule, elle s'introduit partout ; elle n'ignore pourtant pas que quelqu'un - vivant ou mort - nous observe.

Chacun de ses films est plus terrifiant que le précédent.

Mais, nous le savons tout les deux, rien ne nous fera renoncer à découvrir ce que cachent les habitants de Skeleton Creek.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Bon, déjà, je vous rassure, la couverture est loiiiin d'être aussi laide en vrai !   (et en plus, y a une faute dessus, il y a bien un "s" à Engrenages).

Je n'ai malheureusement pas réussis à trouver mieux sur le net, et comme je n'ai pas de scanner ... Dès que j'en verrais une se rapprochant plus de l'original, je remplacerais celle-ci qui pique les yeux  ^^

 

Donc, ici, nous retrouvons Sarah et Ryan après une fin de premier tome plein de suspens !

Le livre commence d'ailleurs directement avec une vidéo, où l'on voit les dernières images du volume précédent, et les premières de celles qui entameront ce récit.

Pour les deux amis, les mystères s'épaississent, mais les indices se font également plus nombreux.

Des noms se rajoutent à la liste, la présence de l'alchimie se fait plus importante que jamais, et des éléments historiques de première importance font leur apparition.

Mais comment relier tout ça pour trouver des réponses à toutes les questions ?

Pour cela, il va falloir de la jugeotte, pas mal de recherches, et vraiment énormément de courage.

Heureusement, avec la curiosité et le côté studieux de Ryan, combiné avec l'intrépidité (ou stupidité, selon certains  ) de Sarah, les éléments vont s'imbriquer aussi vite que les évènements se succèderont !

Mais jusqu'où seront-ils prêts à aller pour obtenir des réponses ?...

 

J'ai trouvé ce tome-ci plus palpitant et plus sombre que le premier.

Les vidéos m'ont souvent données des sueurs froides, surtout à cause de ce fichu fantôme ! (et à une blague pourrie de Sarah, qui m'a fait bondir de mon siège. Didju, je l'aurais étranglée ! )

Ryan prend de l'assurance, et comme sa jambe va de mieux en mieux, il participe de plus en plus aux investigations sur le terrain.

Et puis, même si il ne se trouve pas sur place, il y a toujours Sarah et sa caméra pour lui transmettre en direct ses épopées pour le moins dangereuses !

N'empêche, même si on peut ne pas être convaincus par le jeu des acteurs, ce style "caméra à l'épaule" me fera toujours de l'effet.

Il donne du réalisme à l'histoire, et les scènes pleines de tension n'en sont que plus stressantes.

 

L'enquête va à toute allure, et bien que l'on patauge encore pas mal au début du livre, la fin nous donneras (presque) toutes les réponses, et quelles réponses !

Honnêtement, je n'ai rien vu venir, je ne me serais jamais doutée de la tournure que prendraient les évènements.

Bien que les réactions des adolescents ne soient pas tout le temps bien crédible, franchement, je m'en fichais un peu, j'étais à fond dans le récit, et j'ai avalé les pages avec beaucoup de facilité, à toute vitesse, presque sans m'en rendre compte.

 

Encore une fois, Skeleton Creek m'a fait passé un très bon moment lecture plein d'originalité et de ... sursauts !

Vivement la suite !

 

Merci énormément à Bayard Jeunesse et à la toujours adorable Cécilia de Nineteen.

 

Rendez-vous en librairie le 23 juin pour vous procurer votre exemplaire.

Et n'oubliez pas, la page Facebook de Skeleton Creek pour avoir toujours les dernières infos.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2