Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 14:30

night-school-1188362-1-.jpg

 

 

Auteur : C.J. Daugherty

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire.

Contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser ...

Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète "Night School", dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.

Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre que j'ai commencé en ne sachant absolument pas à quoi m'attendre. J'avais bien quelques théories, mais celles-ci m'ont explosées au visage pendant ma lecture !

Mais dans ce cas, joie ou déception ?

 

Allie est un vrai voyou. Garçon manqué et ne manquant jamais une occasion de faire une connerie, elle passe la plupart de son temps à traîner et à boire avec ses potes. Tout, plutôt que de rester chez elle avec ses parents, où l'ambiance a carrément changée depuis la disparition de Christopher, son grand frère.

Alors qu'elle est encore une fois raccompagnée chez elle par les flics, ses parents craquent. Ils n'en peuvent plus et l'envoient dans un internat chicos au fin fond de la campagne Anglaise.

D'abord complètement paniquée et effrayée, elle se rendra compte que c'est pas si mal que ça. Les élèves ne sont pas les gros snobs auxquels elle s'était attendue, la directrice est amicale et proche des élèves et la masse constante de devoirs est motivante et permet de penser à autre chose.

Et bon, il faut dire aussi qu'il y a Sylvain, l'étudiant français au charme dévastateur qui lui fait de l'oeil ... Ça aide à l'intégration !

Mais Allie va vite découvrir que ce n'est pas toujours tout rose à Cimmeria. Attaques d'un animal dans les jardins, accidents, bruits sur les toits et rumeurs effrayantes, est-ce qu'elle est vraiment en sûreté entre ces murs ? Que cache l'école ? Et, surtout, à qui peut-elle faire confiance, quand on lui dit de se méfier d'absolument tout le monde ? ...

 

Comment vous parler de Night School ?

Je pourrais vous parler de son ambiance, d'abord. La première chose qui m'a séduite. Mise en place par l'écriture très visuelle et vibrante de C. J. Daugherty, elle se fait rapidement pesante, planant comme une chape de plomb au-dessus de tout le récit.

Plus d'une fois, j'ai ressentis une véritable gêne en lisant, j'en étais presque à penser que j'étais observée, tellement les sentiments d'Allie, ses doutes et ses peurs sont bien rendues. Attention aux paranoïaques, il est facile de se laisser entraîner par ce genre d'émotions avec ce bouquin.

Je dois d'ailleurs dire que la jeune fille a l'air d'avoir des nerfs d'acier ! Quand elle arrive à Cimmeria, elle est sujette aux crises d'angoisse et souffre même de quelques petits tocs dûs à la nervosité. Et pourtant, je trouve qu'elle gère vachement bien tout ce qui lui arrive. Personnellement, j'aurais déjà appelé mes parents en pleurant, ou aurait piqué une crise pour que la directrice appelle la police. Mais bon, admettons, on pourrait dire que la jeune fille se découvre une force et une confiance en soi justement en étant confronté à une sorte différente de danger.

J'ai fortement ressentis cette ambiance stressante et vraiment très lourde, impossible de passer à côté. Grâce à elle, on est happé d'une force incroyable dans l'histoire, et une fois dedans, c'est quasi si on ne lit pas en étant sur ses gardes.

 

Je pourrais vous parler des personnages, qui m'ont surprises par leur richesse, loin d'être apparente au début.

En fait, au final, c'est peut-être bien Allie que j'ai le moins appréciée. J'ai adoré la suivre hein, et j'ai aimé les changements qui s'opéraient en elle petit à petit. Mais ce n'est pas la personne qui m'a le plus tapé dans l'oeil.

J'ai aimé Sylvain, qui possède un charme époustouflant auquel il est difficile de résister et qui, malgré son statut assumé de bellâtre, cache sa part de vraie noirceur.

J'ai aimé Joe, qui non seulement est une amie formidable et une personne à qui on s'attache presque instantanément, mais qui est bien riche et profonde que ça. Pour moi, elle est le personnage le plus intéressant du bouquin. Très recherchée, elle est complexe et renferme quelque chose de très fort et très dur en elle, elle est fascinante et j'adorerais lire une histoire de son point de vue, histoire de la sonder un peu plus.

J'ai aimé Carter, qui m'a tout de suite beaucoup plu, malgré (grâce à ?) son caractère de merde et son attitude de râleur solitaire (à laquelle je n'ai pas cru, bien sûr. On ne l'a fait pas, à moi, mon coco !).

J'ai même adoré détester Kathie, la peste pourrie gâtée, fille à papa, qui veut faire de la vie de Allie un enfer. Ce genre de personnage est là juste pour qu'on la déteste, et malgré ça, ici, elle a réussit à me surprendre !

 

Je pourrais également vous parler de l'histoire de fond qui, bien qu'elle se fait pas mal oublier au profit des relations d'Allie qui se font et se défont, se fait de plus en plus présente au fil des chapitres, gagnant ainsi en profondeur et en clarté.

Cette trame de fond m'a fait m'arracher les cheveux plus d'une fois, tellement mes théories changeaient à son sujet. L'auteur sème de tout petits indices au fil des pages, dans une conversation, une rumeur, un bruit, un regard, ... t jusqu'à la toute fin, on ne sait absolument pas de quoi il s'agit !

Du coup, je suis vraiment fortement partagée pour ce final.

J'ai été réellement surprise, positivement, de découvrir que ce n'était absolument pas ce à quoi je m'attendais. J'avais tout imaginé sauf ça.

Et en même temps, après toutes ces idées, ces pensées, ces soupçons, une seule phrase me venait à l'esprit : "Ho, c'est vraiment ça ? C'est tout ?..." Je suis un peu déçue de me rendre compte que ce n'est pas aussi "intense" que ce à quoi je m'attendais.

Surtout que, une fois qu'on nous a donné la réponse ... on n'a absolument aucune explication, ou presque ! Et pas une seule fois, Allie ne se demande "Pourquoi moi ?", perso, ça aurait été la première question que j'aurais posée.

On termine ce livre avec une tonne d'espaces vides, de cases noires et de questions.

Je suppose que c'est fait exprès, pour pouvoir les développer entièrement dans la suite, mais c'est assez déstabilisant de garder AUTANT de mystères, et que certains personnages ne se posent pas plus de questions.

Je trouve que la fin aurait pu être mieux gérée, car elle est très abrupte et, je ne sais pas, elle fait vraiment très "brouillon". Dommage, j'ai refermé ce roman sur une note un peu négative, du coup.

 

En fait, je vais tout simplement vous dire que c'est un livre vraiment génial, au final. Les personnages ont tous quelque chose à apporter et sont bien plus profonds et travaillés que ce à quoi on pourrait s'attendre. L'ambiance pesante regorgeant de suspens est maîtrisée à la perfection et le stress devient un des personnages principaux. Dommage de "gâcher" cette merveille avec une fin un peu bâclée mais, hé ! ça n'augure que plus de découvertes pour la suite du coup, non ?

Night School est hyper prenant, et j'ai du mal à croire que c'est le premier livre de l'auteur tellement la plume est maîtrisée et efficace.

Et vous, arriverez-vous à découvrir les secrets de Cimmeria avant la fin ?

 

Mille mercis à la Collection R pour ce moment de lecture incroyablement addictif.

 

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

D'autres avis chez Ilnyak1pas, Artemissia, MyaRosa, Laety, Mycoton32, Cookies, Kelith, Lilichat et Serega.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
~~ Extrait Version Beta ~~

"LORSQUE J’AI OUVERT LES YEUX pour la première fois, je ne connaissais pas le concept de mère. J’avais les lacunes caractéristiques du clone émergent. Si j’avais hérité de mon Originale des connaissances basiques en termes de langage, je ne disposais pas de la capacité à contextualiser. Tandis que mes paupières se soulevaient lentement, j’ai découvert, en premier, un visage. Celui, je l’apprendrais ensuite, du Dr Lusardi. Elle observait mon réveil. Ma vision était trouble, cependant cette apparition paraissait si contrastée que je me suis aussitôt focalisée sur ses traits flous. Une masse de cheveux en tire-bouchons rouges entourait une figure pâle et constellée de taches orange, faisant ressortir des yeux couleur sang. Elle portait une blouse de laboratoire blanche. J’ai identifié le ronronnement sourd des machines derrière elle, ainsi que les ding et les bip composant une douce symphonie électronique à laquelle je ne comprenais rien. Si j’avais pu, j’aurais bondi de la table et pris mes jambes à mon cou. Mais ça n’était pas possible. Je ne m’expliquerais que plus tard ce qui s’était passé lors de mes premiers instants de conscience, alors que je m’étonnais de sentir des objets moites au bout de mes bras – mes mains –, tandis que celui dans le coin supérieur gauche de mon buste – mon cœur – semblait faire la course contre l’autre dans ma tête – mon cerveau. À croire qu’ils cherchaient chacun à prendre le dessus sur l’autre. Je n’ai compris qu’après que c’était ce qu’on appelle une crise de panique. Grâce à mon interface, je n’aurais plus jamais à éprouver cette sensation superflue. Ça n’arrivait qu’au tout début."

~~ Indice ~~

Quel blogueur a dit à propos de Phaenix : "J’ai terminé ma lecture en étant complètement chamboulée par tant d’émotions et vraiment, je ne vois pas comment on pourrait oublier…" ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Commandez Night School, Tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article

commentaires

Lilika 08/06/2012 14:26

Du même avis que toi, j'ai eu un peu de mal à me sortir la tête du livre, tellement j'étais dedans, même après avoir fini sa lecture, j'étais encore dans mes pensées Night Schoolesque, bref j'ai
trop hâte de lire la suite, ça va être long à attendre ^^

Fidlansi 22/05/2012 13:24


Bonjour,


Je viens d'ouvrir un forum sur le thème de la romance (aventures et passions, bitlit, harlequin historiques), j'espère t'y retrouver ! : )


Lien : http://love-romance-passion.forumculture.net/

sosobooks 20/05/2012 19:52


j'ai vraiment trop envie de le lire!!!!:) cette collection est vraiment géniale^^

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2