Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 16:59

9782012023796FS.gif

 

 

Auteur : Suzanne Collins

Editeur : Hachette Jeunesse (Tixmee)

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

"Un guerrier de Surterre, un fils du soleil, nous rendra la lumière, ou ne nous rendra rien."

Comment cette prophétie pourrait-elle concerner Gregor, adolescent ordinaire, menant une vie ordinaire dans une ville que chacun pense connaître ?

Mais New York a ses secrets. Et un jour, Gregor bascule dans un nouvel univers, dans une ville sous la ville, un monde derrière le monde, plein de défis et de créatures insolites.

Un monde qui attend sa venue depuis des siècles.

Car Gregor est un vrai héros.

Seulement, il ne le sait pas encore ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Je vous avoue que, si j'ai lu ce livre, c'est surtout pour son auteur, connue maintenant pour être la "maman" de la trilogie Hunger Games, que l'on ne présente plus.

Gregor est résolument un titre axé enfance, et je m'attendais, au mieux, à lire quelque chose d'agréable et divertissant. Ce qui est génial, c'est qu'il a été bien plus que ça, et que j'ai passé vraiment un super moment en compagnie de Gregor et sa petite soeur, Moufle.

 

Gregor a 11 ans et vit dans un petit appartement en plein centre de New York avec sa mère, ses deux petites soeurs et leur grand-mère. Il assume un peu le rôle d'homme de la famille depuis que son père a mystérieusement disparu il y a deux ans.

Un jour qu'il descend à la buanderie laver du linge avec sa plus jeune soeur, Moufle, deux ans, le voilà, d'abord attiré par quelque chose d'étrange, en train de tomber dans un trou que l'on dirait sans fin !

Il atterrira en Souterre, un monde étrange où les animaux comme les cafards ont la taille de cheveaux et où les chauve-souris servent de montures. Dans ce décors, il apprendra une tonne de choses nouvelles, sur ce peuple, mais également sur lui, car il semblerait bien qu'il soit au coeur d'une prophétie qui pourrait sauver ce monde, et sa famille, par la même occasion ...

 

Ce livre a été une belle découverte, vraiment surprenante ! Non seulement j'ai passé un excellent moment plein d'aventures où je ne me suis pas ennuyée un instant, mais j'ai également découvert des personnages très bien travaillés et extrêmement attachants, un univers fouillé et fascinant, et j'ai ressentis avec étonnement une bonne palette d'émotions me traverser au fil des chapitres.

Alors, lecture pour enfants, oui. Mais sans tous les a prioris que l'on pourrait avoir. C'est un récit créatif et intelligent, qui n'infantilise jamais son lecteur et qui véhicule de belles valeurs sans pour autant faire de son héros quelqu'un d'inaccessible. N'importe qui, même un lecteur plus âgé, pourrait se retrouver en Gregor, car il a des "faiblesses", des petits défauts de caractère, des doutes et des questionnements que nous avons, ou avons tous eu à un moment ou à un autre de notre vie.

 

Ce que j'ai préféré, ce sont les personnages et les créatures qui peuplent la Souterre.

Gregore, j'ai surtout aimé son côté très réaliste et accessible, en tant que héros. Luxa est également quelqu'un de très intéressant avec énormément de potentiel. J'espère qu'il sera bien exploité pour la suite. Mais vraiment, ma chouchoute, c'est Moufle.

Bon, franchement, les tout jeunes enfants dans la littérature, c'est pas trop trop ma tasse de thé. Ils sont souvent très énervants et sales gosses, ou alors absolument pas plausibles un seul instant.

Ici, Moufle est juste parfaite, je vous assure !

Elle est incroyablement mignonne et adorable, j'avais envie de lui faire des gouzis-gouzis, de lui croquer les joues et de lui faire prrrrffft sur le bidou. Vous voyez le genre ? Je gagatisais à FOND pendant ma lecture ! Et en même temps, elle est vraiment réaliste. Y a rien à faire, c'est une toute petite fille : elle fait des caprices, ne comprend pas tout, est trop amicale et sans-gêne avec les gens, etc ...

Mais pour moi, tout ces petits à-côtés ne la rendait que plus réelle, donc plus craquante. Un vrai petit coup de coeur pour cette mistinguette en couche-culotte.

Les créatures de Souterre sont formidables aussi. Elles sont un des plus beaux aspects de l'histoire, de mon point de vue. Je préfère ne pas trop vous en parler car ils réservent énormément de surprises, mais pour vous donner une idée, jamais je n'aurais cru que, un jour, je pleurerais pour un cafard. Et de vrais sanglots, je vous prie de me croire !

 

Non, vraiment, c'est un livre génial, que les parents vont piquer à leur enfant, sans aucun doute ! En tout cas, même sans enfants, je ne me suis pas gênée pour le dévorer, et je vous conseille de faire pareil.

 

Mille mercis à Hachette Jeunesse pour cette découverte surprenante et ô combien agréable.

 

partenariat-LA

 

Découvrez d'autres avis chez Alittlematterwhatever, Amadis et Ilnyak1pas.

 

 

Commandez Gregor - Tome 1 - La Prophétie du Gris

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 12:35

Car nos coeurs sont hantés

 

 

Auteur : Erik L'Homme

Editeur : Gallimard Jeunesse / Rageot Editeur

Prix : 10,05 €

Résumé :

 

Mission : Sauver sa peau ... et l'honneur de l'Association.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Jasper est toujours sur les traces du chamane Otchi. Il se fait réveiller par Fafnir qui lui donne de précieux renseignement sur l'emplacement de celui-ci.

Alors que le jeune homme, accompagné de Nina, franchit la porte de l'appartement, ils tombent sur Jean-Lu et trois hommes inconscients sur le pas de la porte ! Visiblement des mercenaires lourdement armés envoyés par l'Association. Mais, dans quel but ? ... Pourquoi l'Association semble-t'elle en avoir après Jasper ?

Pas le temps d'y réfléchir, il a l'air de se tramer quelque chose d'énorme sous les fondations d'un grand hôtel, et le fait que, pendant ce temps-là, Mademoiselle Rose se pare d'une véritable tenue de combat, ne fait que confirmer ce que l'on redoute tous : un combat décisif est sur le point d'avoir lieu ...

 

Bon, moi, j'attends désespérément qu'un jour, un éditeur décide de sortir l'intégrale de cette série en un seul gros tome.

Ca doit être possible, non ? Après tout, chaque tome est assez fin, et franchement, le suspens à la fin de chacun d'eux me TUE !

C'est pas possible, c'est de la torture mentale à ce point-là.

Bon, venons-en d'abord à l'histoire.

 

Pour ce volume-ci encore, nous avons droit au point de vie de Mademoiselle Rose, que j'adore vraiment suivre. Les conversations entre elle et le démon qu'elle garde prisonnier dans un miroir sont excellentes, et je me demande d'ailleurs si on en saura plus sur celui-ci dans le dernier tome.

En tout cas, on voit tout ce dont Rose est capable ici, et c'est avec émerveillement qu'on la voit se transformer en femme de terrain, une véritable combattante qui ne peut que forcer l'admiration. C'est impressionnant.

Jasper, quant à lui, voit sa vie se compliquer de jour en jour, si pas d'heure en heure. La présence de Nina lui plaît beaucoup, et il semblerait bien qu'elle pourrait même lui être d'un grand support. Mais la jeune fille supportera-t'elle ce qu'elle s'apprête de vivre, et de découvrir, en étant avec le magicien ?

Car le moment est aux bouleversements, et Jasper n'est pas au bout de ses surprises. Les flashs étranges et sanglants l'assaillent de plus en plus souvent, et au grand damne de celui-ci, ils commencent doucement à prendre sens ...

Il savait qu'en suivant le chamane, il aurait des réponses à quelques-unes de ses questions. Mais il n'aurait jamais imaginé l'ampleur de celles-ci, ainsi que le danger qu'elles recèlent ...

 

Ça se confirme, la noirceur de l'histoire gagne en intensité, et chaque tome est plus sombre et plus mature que le précédent.

Il est bien loin le temps de l'insouciance et de l'amusement des débuts de la série.

Les évènements s'enchaînent à un rythme endiablé, et les personnages n'ont d'autre choix que de changer, s'endurcir pour y faire face du mieux qu'ils le peuvent.

Mais il ne faut pas oublier que ce ne sont que des ado, et il faut avoir des épaules sacrément solides pour affronter tout ce qui leur tombe dessus, ce n'est pas donné à tout le monde, et même un magicien plein de ressources peut vite se retrouver submergé, perdu face à ce déferlement d'horreurs.

Autant j'aimais bien Jasper au début pour son côté un peu nerd, à côté de ses pompes, avec un humour à deux balles, autant là je l'aime pour ses faiblesses, son courage, la tristesse et l'amour qu'il peut ressentir, les questions et les doutes qui l'assaillent, sa solitude face à la perte et à l'incompréhension.

C'est un personnage fortement attachant, dont on prend toute l'ampleur du potentiel en le suivant jour après jour, livre après livre. C'est un très beau développement, tout en finesse, réalisme et avec beaucoup d'humanité.

 

En fait, j'ai envie d'embrasser chaleureusement Erik L'Homme pour tous les sentiments qu'il arrive à faire passer dans ce récit, mais d'un autre côté, j'ai quand même vachement envie de l'étrangler, aussi ...

Sérieusement, cette fin ... Je crois que c'est la PIRE depuis le début ! Elle sent à plein nez le dénouement final, et les révélations chocs ne font que commencer.

Bon sang, mais que nous réserve cet ultime tome ? ... *stresse*

 

Trouvez d'autres avis chez Crunches, Wilhelmina, Marmotte, TheChouille, Crouton et Melisande.

 

Commandez A comme Association - Tome 7

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 19:40

DESTIN-DE-L-EPOUVANTEUR-LE-T8_ouvrage_popin.jpg

 

 

Auteur : Joseph Delaney

Editeur : Bayard Jeunesse

Prix : 13,50 €

Résumé :

 

"Tu appartiens à cette lame. Elle te possède. Tu lui appartiendras jusqu'au jour de ta mort ..."

John Gregory,  Tom Ward et son amie Alice, fuyant la guerre qui fait rage dans le Comté, accostent en Irlande. Là, ils vont affronter des mages particulièrement malfaisants, prêts à tout pour accroître leurs pouvoirs maléfiques et se débarrasser de l'Epouvanteur comme de son apprenti. Au cours d'une dangereuse mission, Tom se voit remettre la Lame du Destin, une épée venue de l'Autre Monde. Cette arme puissante lui permettra-t-elle de vaincre le Malin ?Mais s'il veut survivre, il doit encore s'entraîner ... Et la seule personne capable de l'aider n'est autre que Grimalkin, la sorcière tueuse ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le Comté est toujours sous l'emprise de la guerre, et par un concours de circonstances, l'Epouvanteur et ses deux compagnons arrivent en Irlande.

Sur place, ils se rendront vite compte que leurs services de combattants de l'Obscur seront rapidement mis à contribution.

Entre nouveaux types d'esprits, sorcières revanchardes et mages utilisant la magie noire, leur séjours sera tout sauf paisible !

Mais, plus que tout,  c'est la menace du Malin qui se fait le plus sentir. La fiole que Tom porte autour du cou commence à se briser, et le jeune homme sent la présence du Malin se rapprocher de plus en plus de lui.

Ils n'ont plus le choix, ils ne voient qu'une personne à même de leur donner un coup de main : Grimalkin la sanguinaire ...

 

Je crois que nous avons là un des (si pas le) meilleur tome de la série.

Il regroupe tout ce que l'on a aimé dès le début (l'action, les liens entre les personnages, les différentes créatures de l'Obscur, les scènes effrayantes, la tension, l'humour, les mystères, la magie, ...) et bien plus encore !

On dirait que le danger les assaille de toutes parts, et on a parfois du mal à savoir où donner de la tête tellement cette aventure est riche, complexe et pleine de rebondissements.

Les mages noirs sont effrayants surtout parce qu'ils sont avant tout humains, et qu'ils ont choisis de s'adonner à l'Obscur. Ils sont l'occasion de rencontrer Pan, le Dieu qu'ils invoquent lors de messes noires, et qui m'a donné les plus gros frissons de peur.

Je vous jure, il y a une scène, j'avais du mal à déglutir et j'avais les yeux écarquillés, j'étais super tendue à cause du stress, l'image était vraiment intense et flippante à souhait !

Je pense que c'est le volume le plus sombre et le plus dur depuis que la série a débutée. Rien n'est épargné à nos amis, et Tom va vivre ce qui sera sûrement les épreuves les plus terribles de sa vie.

 

Ce que l'on retiendra surtout de cet opus, c'est le grand retour de Grimalkin.

La sorcière, en effet, est appelée par Alice pour aider Tom et l'Epouvanteur à entraver le Malin.

Oui oui, vous avez bien lu, John Gregory est au courant, et a accepté ! Depuis le choc des dernières aventures, le vieil Epouvanteur commence effectivement à changer, petit à petit, et l'amitié entre Tom et Alice n'y est pas pour rien.

C'est lui, le Maître, qui apprend petit à petit que tout n'est pas manichéen, que parfois, il faut savoir utiliser l'Obscur pour combattre l'Obscur, même quand on est du côté du bien.

En tout cas, la sorcière amatrices de lames tranchantes débarque pour se battre, et bon sang mes amis, ça déménage !

Elle apporte une dose de piment, de sang et de légère folie qui rend la lecture encore plus excitante par moments. Quelle étrange association que voici ! Espérons qu'elle soit efficace contre le Malin ...

 

Les amoureux de la série vont tout simplement adorer ce tome qui ne laisse aucun répit au lecteur. Je me suis en tout cas régalée à sa lecture, et je trépigne déjà d'impatience à l'idée d'avoir la suite !

 

Mille mercis à Bayard Jeunesse pour cette série qui ne s'essouffle absolument pas mais qui, au contraire, gagne toujours en intensité et en maturité.

 

Bayard-Jeunesse1

 

Trouvez l'avis de Phooka chez Book en Stock.

 

Commandez Le Destin de l'Epouvanteur

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 20:21

1295890314.png

 

 

Auteur : Joseph Delaney

Editeur : Bayard Jeunesse

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

" Je rêvais de Lime l'Osseuse... Elle trônait dans une grande salle. Le Malin se tenait à côté d'elle, une main posée sur son épaule. Des prisonniers hurlant de terreur attendaient d'être décapités, et le sol était rouge de sang. "

 

La guerre. qui faisait rage au sud du Comté, a maintenant gagné l'ensemble du pays. A leur retour de Grèce. Tom Ward et John Gregory découvrent que les soldats ont mis le feu à la maison de Chipenden, réduisant en cendres la précieuse bibliothèque. De plus, pendant leur absence, les sorcières de Pendle ont libéré Lizziee l'Osseuse, que l'Epouvanteur avait enfermée dans une fosse. Rester dans le Comté s'avère trop dangereux. En compagnie de la jeune Alice, et des trois chiens, Griffe, Sang et Os, Tom et son maître s'embarquent pour l'île de Mona, gouvernée par le cruel lord Barrule. Seulement, ils n'y sont pas les bienvenus...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Cela faisait longtemps que je n'avais plus rejoint Tom et l'Epouvanteur pour de nouvelles aventures.

Le manque commençant à se faire sentir, j'ai décidé de retourner faire un tour dans le Comté.

Celui-ci se trouve en grand danger, car la guerre décime tout sur son passage. La maison de l'Epouvanteur n'est pas épargnée, et c'est les larmes aux yeux et le coeur serré que l'on découvre l'étendue des dégâts.

Voir le Maître de Tom, sans voix, ébranlé au milieu des cendres de ce qui était sa bibliothèques, est tout simplement déchirant.

Mais les temps ne permettent pas à nos amis de s'apitoyer sur leur sort, car il faut fuir au plus vite les soldats qui traquent la moindre trace d'obscur avec acharnement.

Comme si la menace humaine n'était pas assez pesante, ils apprennent avec effroi que Lizzie l'Osseuse a été libérée. Celle-ci a des rêves de grandeur et d'incroyables désirs de vengeance.

Est-ce que cette fois-ci, Tom, Alice et l'Epouvanteur ont trouvés un ennemi trop puissant ?

Alice trouvera t-elle le courage d'affronter sa mère jusqu'au bout ? ...

 

Je pense que c'est le tome le plus intense de la série. Définitivement plus sombre, plus mature et plus excitant, on sent qu'un grand tournant est sur le point d'être pris dans l'histoire.

Tom prend de plus en plus de décisions par lui-même, et elles vont souvent à l'encontre des principes de son Maître.

Que faut-il en tirer ? Qu'il faut évoluer avec son temps ? Que l'Epouvanteur aurait pu faire autrement toutes ces années ? Que Tom est sur une mauvaise pente qui lui réserve de mauvaises surprises ?

Seul l'avenir nous le dira.

Mais, je ne sais pas pour les autres lecteurs, mais à chaque fois que Tom désobéit à son Maître, je ne peut m'empêcher de siffler entre mes dents en grimaçant et en présageant le pire pour le jeune garçon.

Sûrement car la frontière entre un bon et un mauvais choix est tellement mince dans ce récit.

En fait, c'est une des raisons pour lesquelles ces livres sont tellement géniaux. Au final, rien n'est totalement manichéens. Les bons peuvent parfois faire de mauvaises choses pour arriver au bien, et les méchants sont de temps en temps capable de signer une trêve pour servir leurs desseins.

 

Il se passe plein de choses dans ce tome, aussi bien du côté des humains que du côté de l'obscur.

On découvre de nouvelles créatures, et avec elles, de nouvelles raisons de frissonner pendant la lecture.

Dans le fond, c'est assez jubilatoire de savoir Lizzie l'Osseuse en liberté. Ca nous permet d'en savoir plus sur elle, et la sensation de frôler constamment le danger est totalement grisante.

La folie, chez certaines personnages et quand elle est bien écrite, est fascinante. Et bien, je peux vous assurer que cette sorcière l'est indéniablement !

C'est elle le personnage phare de ce tome, mais pourtant, c'est vraiment le vieux Gregory qui m'a interpellée.

L'Epouvanteur est profondément blessé par ses récentes aventures ainsi que par la dévastation du Comté. On le sent diminué, effacé. C'est dur de le voir comme ça, et on a l'impression de voir un monument s'effriter petit à petit.

En arriverait-il à baisser les bras ?...

 

Une tonne de surprises, de dangers, de choix à faire, d'avancée dans l'apprentissage de Tom et de déconvenues et de pertes aussi bien chez les humains que chez l'obscur.

Voilà ce que vous réserve ce 7ème tome on ne peut plus palpitant !

Les lecteurs de la première heure vont adorer, et je ne peux que conseiller cette série à ceux qui ne la connaissent pas encore. Une des meilleures saga de fantasy jeunesse en cours actuellement !

 

Trouvez d'autres avis chez Horror, Enya, Yumiko et Siana.

 

Commandez L'Epouvanteur, Tome 7 : Le cauchemar de l'épouvanteur

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 12:48

9782702435328.jpg

 

 

Auteur : Neal Shusterman

Editeur : Le Masque (MSK)

Prix : 17 €

Résumé :

 

Tout commence par un accident.

Nick et Allie ne se connaissent pas. Pourtant, après la collision de leurs deux voitures, c'est ensemble qu'ils se réveillent dans la forêt brumeuse de l'Éternéant.

Ensemble qu'ils entament une course effrénée vers la vie, au coeur d'un monde qui va bouleverser tout ce qu'ils croyaient savoir de l'existence.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Nick et Allie étaient chacun dans une voiture, avec leurs parents.

En une fraction de seconde, tout s'écroule pour eux, et une collision entre les deux véhicules vont les tuer sur le coup.

Alors qu'ils sont projetés dans un tunnel où ils voient une lumière au bout, ils sont tous les deux bousculés et traversent la parois de ce tunnel, pour se réveiller, neuf mois plus tard, dans une étrange forêt.

Ils devront accepter leur nouvelle condition, et ils partiront à la découverte de ce drôle de monde, l'Éternéant, et de ses règles bien particulières ...

 

Voilà un livre particulier qui m'a vraiment enchantée !

Un mélange de Sa majesté des mouches, de Peter Pan et de mondes à la Tim Burton avec une ambiance tantôt sombre et tantôt joyeuse. C'est une histoire originale qui m'a séduite surtout par l'univers dans lequel on évolue et par ses nombreuses règles parfois vraiment cocasses.

Déjà, il semblerait que l'Éternéant, sorte de territoire situé entre la vie et la mort, n'accueille que les enfants. Pourquoi ? Personne n'en a aucune idée.

Ils évoluent dans un pays qui ressemble exactement à celui des vivants, mais comme si il était superposé à celui-ci.

Ils peuvent se balader dans les bâtiments qu'ils connaissent, ils peuvent voir les gens qui vivent encore, mais ils ne peuvent pas interagir avec ce qui ne fait pas partie de l'Éternéant.

Allie et Nick feront aussi assez rapidement la connaissance de Mary, une petite fille qui est là depuis des siècles, et qui a pris le parti de réunir tout les enfants chez elle, de s'en occuper comme si elle était leur mère.

Elle écrit des livres sur les règles de l'Éternéant et elle est toujours la première pour donner conseils et mises en garde.

Mais est-ce vraiment totalement désintéressé ?

Les deux enfants, liés par le destin et leur mort, vont chacun devoir faire face à des ennemis, à de dures épreuves, qui les aideront à grandir et à mieux se connaître, ainsi que le monde qui les entoure.

 

C'est un livre extrêmement agréable, dans lequel on se retrouve très vite happé, et dans les pages duquel on se perd avec joie.

L'écriture est fluide, légère et très imagée, ce qui ravira les plus jeunes lecteurs, surtout grâce à certaines scènes très drôles ou beaucoup plus épiques qui, j'en suis sûre, ne peuvent que les enchanter !

Les personnages sont attachants mais montrent également des défauts sommes toutes assez fréquents, mais que l'on a pas spécialement l'habitude de voir dans des héros pour la jeunesse.

Allie peut faire preuve d'égoïsme et Nick de lâcheté, mais ils sauront reconnaître ces défauts, y faire face et les affronter pour pouvoir avancer. J'ai trouvé que ça les rendait très proche du lecteur, c'était d'autant plus chouette de suivre leurs aventures.

J'ai adoré me balader dans l'Éternéant, et l'auteur a réussit à transformer quelque chose qui pourrait être très sombre et déprimant, en un lieu magique plein de découvertes, où l'aventure se trouve à chaque coin de rue.

 

Ce n'est pas évident de parler de ce livre sans rien en révéler, car il s'y passe tellement de choses, il est tellement riche que je risquerais de faire des spoilers en vous racontant tel ou tel passage.

C'est toute une épopée que vivent Allie et Nick, et je n'ai pas trouvé un élément qui ne m'ai pas intéressé. Que ce soit les différents enfants que l'on croise, les épreuves qu'ils traversent, les légendes parcourant l'Éternéant, les monstres qui s'y cachent, les révélations et autres découvertes.

Tout est vraiment bien écrit et construit pour nous mettre des étoiles pleins les yeux et pour nous entraîner dans un monde magique !

 

Merci beaucoup aux éditions du Masque pour cette découverte qui m'a fait voyager.

 

167393_158310624217059_158310477550407_304906_621801_n.jpg

 

Trouvez d'autres avis de ce titre chez Laure, Seelie et Paikanne.

 

Commandez L'Eternéant

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:34

9782092529003.jpg

 

 

Auteur : Steven Knight

Editeur : Nathan

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

[Attention Spoilers]

 

Depuis la mort de son roi, le royaume des Fels, monde magique caché sous les glaces du Grand Nord, menace de sombrer dans le chaos. Le sinistre Helva Gulkin veut s'emparer du pouvoir.

Toby et Emma, deux adolescents mi-Fels, mi-humains, sont les descendants du défunt roi. Ils vont devoir se battre pour leur survie, et pour celle d'un peuple tout entier.

Comment pourront-ils sauver les Fels des griffes du terrible despote Gulkin ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Je trouve ça dommage qu'il y ai autant de spoilers dans le quatrième de couverture, heureusement que je ne fais que les parcourir vaguement, j'ai donc eu droit à 100% de surprises ici.

 

Toby vit dans un couvent, avec des Soeurs. Il a toujours vécu dans un fauteuil, étant entièrement paralysé par une horrible maladie depuis sa naissance, il y a quatorze ans et demi.

Ne sachant ni parler, ni bouger la moindre partie de son corps, ses journées sont rythmées par son imagination, ses rêves et le temps que lui consacre la douce et gentille Soeur Mary.

Il imagine vivre des aventures incroyables avec le chat du couvent, se voyant batailler sur la lune ou parcourant d'étranges pays.

Quand, un jour comme les autres, un jeune homme vient voir Toby en lui disant être le chat qui lui rend visite depuis toutes ces années, et en lui annonçant qu'il est promis à un destin dépassant tout ses rêves les plus fous, Toby a du mal à y croire.

Et si il pouvait effectivement vivre une fantastique épopée hors de son fauteuil, quels choix ferait-il ?...

 

Alors là, voilà le livre parfait pour vivre d'incroyables aventures, au coin du feu, quand il fait froid dehors. Il est un peu tard pour le déposer au pied du sapin, mais c'est un titre à offrir en cadeau tardif aux enfants en janvier, je suis convaincue qu'ils vont tout bonnement l'adorer ! (en plus, après, les parents pourront le leur piquer pour le lire aussi  )

J'ai trouvé le début de l'histoire très émouvante et écrit avec beaucoup de tact et de justesse. J'imagine que ça ne doit pas être facile d'écrire (et bien) quand son héros est une personne handicapée. Et pourtant, l'auteur arrive à nous décrire avec beaucoup d'émotions de quel façon Toby peut percevoir le monde qui l'entoure.

C'est touchant et beau à la fois, il m'est arrivée d'avoir les yeux humides alors qu'un sourire se dessinait sur mes lèvres. C'est tout en nuances et en subtilités, j'ai beaucoup aimé.

Mais ceci n'est que pour présenter le personnage principal et son envie d'aventures, car la suite s'annonce bien mouvementée et pleine de surprises !

 

Je ne vais pas trop dévoiler de détails sur cet extraordinaire évènement qui va propulser Toby là où il n'aurait jamais pu imaginer aller, mais sachez juste que j'ai été happée dès les premières pages, et que ça a été un réel plaisir de savourer ce récit.

Ce n'est pas un livre que j'ai dévoré de la première à la dernière page, le souffle coupé. C'est plutôt un conte que je fermais avec le sourire, en attendant patiemment le lendemain pour découvrir ce que me réservait Steven Knight comme surprise.

Chaque chapitre a son lot de découvertes, et c'est un enchantement d'y faire face en même temps que Toby.

Chacune d'entre elle est également une raison d'apprendre des choses sur lui-même, sur la vie, la famille, l'amitié, l'honneur, le respect, ... Ce sont des valeurs qui sont mises en avant délicatement, sans forcing, et je suis certaine que les parents adoreront cet aspect du livre.

 

Les personnages sont très attachants, surtout Toby, auquel on peut facilement s'identifier. Il a du mal à gérer tout ce qui lui arrive, et il fera des erreurs, il hésitera et fera parfois de mauvais choix dans son aventure, mais qui l'aideront à se connaître et à avancer.

Il y a une énorme dose d'humour grâce à Egil, qui a été mon personnage préféré pendant cette lecture.

Drôle, taquin, blagueur, courageux, mystérieux et ... très félin, il apporte de la couleur et des rires à l'histoire.

C'est un récit magique qui amènera forcément des étoiles dans les yeux du lecteur, grand ou petit. Gageons que Steven Knight fera parler de lui avec cette série trépidante !

 

J'ai été vraiment très surprise par la fin, je ne m'y attendais pas et j'ai été très émue lors de sa lecture. J'espère que le tome 2 sera à la hauteur de ce premier volume plein de magie !

Rendez-vous chez votre libraire le 12 janvier 2012 pour découvrir tout ça.

 

Mille merci à Nathan pour m'avoir fait voyager avec ce titre enchanteur.

 

logo nathan

 

Découvrez d'autres avis chez Petit-lips, Mycoton, Belledenuit et Karline05.

 

challenge-jeunesse-1

 

Commandez L'héritage des Fels

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 09:15

forteressedeslapins.jpg

 

 

Auteur : Linda Zuckerman

Editeur : Seuil Jeunesse

Prix : 16 €

Résumé :

 

Qui est ta vraie famille ? Le frère qui te ment ou l'adversaire qui se bat à tes côtés ?

Suite à un hiver particulièrement rigoureux, la société des renards est ravagée par la famine. Des lapins malveillants en profitent pour faire fortune en enlevant leurs congénères pour les revendre en pâtés...

Deux frères ennemis, Quentin le lapin et Harry le renard, vont s'entraider pour mettre fin à cet odieux trafic.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Harry est un renard, et son peuple vit un hiver dur et mortel. La nourriture se fait quasi inexistante, et seuls les plus riches survivent en s'achetant des aliments hors de prix.

Son frère, Isaac, est un des renards les plus influants de la région, et quand il vient vers Harry en lui proposant d'espionner la forteresse des lapins à quelques kilomètres de là, le jeune renard a du mal à refuser, surtout en voyant la coquette somme mise en jeu.

Ce qu'il découvrira lors de cette mission dépasse les pires horreurs qu'il aurait pu imaginer ...

Du côté des lapins, c'est la paranoïa qui règne.

Bien que la sécurité soit augmentée jour après jour, et que le gouvernement semble s'activer pour trouver une solution, des lapins continuent à disparaître au fil du temps, sans laisser de traces.

Quentin est un jeune étudiant qui n'aime rien de plus que de passer son temps dans ses livres. Quand son meilleur ami et lui rencontrent un ancien professeur dans un café, ils commencent à envisager quelques théories sur ces mystérieuses disparitions.

Les voilà décidés à sortir de la forteresse pour rejoindre un groupe de lapins rebelles dans la forêt. Mais cette échappée ne sera pas sans risques ...

 

Voilà un livre étrange et atypique, qui se présente comme un conte pour enfants, mais qui au final est destiné à un public bien plus large.

Politique, meurtres, mystères, secrets, complots, survie, et l'éternelle bataille du bien contre le mal, à une échelle en définitive très proche de nous, voilà ce que nous propose ce titre, avec en plus des thèmes déjà vus mais qui touchent toujours autant, comme le courage, l'amitié, le dépassement de soi, l'espoir, ...

En fait, c'est un récit très mature, où des sujets importants et (malheureusement) toujours d'actualité sont abordés, le tout déguisé grâce à l'anthropomorphisme.

Le thème qui ressort le plus ici est celui de la traîte d'être intelligent, que ce soit l'esclavage ou, comme ici, le "ravitaillement", l'être doué de raison en est rendu à être une chose, un objet commerciable et consommable, et le fait qu'ici, tout les personnages soient sous forme animale, ne diminue en rien l'horreur dont nous sommes témoins.

 

Je ne me serais pas attendue à trouver une histoire aussi sombre et aussi cruelle, mais après tout, n'est ce pas comme ça que sont nos contes de notre enfance ?

Car rien ne nous est épargné ici, et c'est avec beaucoup de douleurs qu'une scène, par exemple, nous décrit la découverte de petits corps dans un sac en toile.

Ca peut paraître bête à dire, mais vraiment, les personnes sensibles risquent d'avoir du mal à lire certains passages un peu plus durs (et étrangement, le fait que ça soit des lapins rend parfois la chose encore un peu plus difficile à lire. Ce mélange d'innocence mignonne et de barbarie est si ... absurde et triste).

 

Je me rends compte que mon avis a l'air d'être négatif, alors que j'ai vraiment aimé ce livre !

C'est surtout que je voulais d'abord mettre en avant l'aspect dur et froid du fond de l'histoire.

Mais à côté, nous avons quand même des héros courageux et très attachants. On nous présente d'abord deux êtres pleins de défauts et de faiblesses.

Par exemple, au début, on est loin d'apprécier Harry. Il est fourbe, mesquin, revenchard, solitaire et ne fait rien pour attirer notre sympathie. Ce qui est plaisant avec lui, c'est justement de suivre son évolution et comment cette aventure traumatisante va le changer.

Au final, que ce soit le renard débrouillard ou le lapin intellectuel, ils sont tout les deux totalement ignorant du monde qui les entourent. Les renards ne voient les autres races que comme de la nourriture, et les lapins ne voient que des prédateurs.

Aucune race ne se doute qu'il en existe d'autres, intelligentes, qui ... parlent et portente des vêtements ! Rendez-vous compte !

Ces constatations donnent lieu à des scènes assez drôles, mais nous renvoient également quelques décennies en arrière, en nous montrant la propre ignorance humaine à l'encontre de différentes cultures et d'autres peuples.

 

Ce récit animalier se révèle donc furieusement humain, avec des émotions très fortes, autant négatives que positives.

Des sujets forts et très durs sont abordés, mais heureusement, pour contrebalancer, nous avons beaucoup de belles valeurs qui sont mises en avant, rehaussées par ce climat sombre et déprimant, elle n'en paraissent que plus brillantes.

Pour les enfants et les plus grands, il touchera plusieurs générations de par ses thèmes, son ambiance et ses héros.

 

Mille mercis aux Editions Seuil pour cette découverte toute en nuances.

 

174866_112915142131742_6678647_n.jpg

 

challenge-jeunesse-1

 

Commandez La forteresse des lapins

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 09:48

9782362310225.jpg

 

 

Auteur : Ellen Schreiber

Editeur : Castelmore

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

Raven, 16 ans, est une originale, avec son look gothique et son esprit rebelle. Elle vit à Dullsville, la ville de l'ennui. C'est bien simple: il ne s'y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours.

Enfin, c'était vrai avant l'événement du siècle: des nouveaux habitants emménagent au sommet de la colline, dans le manoir étrange et prétendument hanté qu'on croyait abandonné depuis des lustres. Qui sont ces gens? Et surtout, qui est le beau, sombre et insaissable Alexander Sterling? Si les rumeurs disent vrai, ce sont des vampires.

Raven, qui rêve d'un baiser avec un vampire depuis la maternelle, est prête à risquer sa vie pour découvrir la vérité.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Quand, en maternelle, la prof demande aux enfants ce qu'ils veulent faire plus tard.

Après les classiques infirmière, astronaute, princesse et policier, vient le tour de Raven qui, fièrement, déclare vouloir être vampire quand elle sera grande !

En voyant les réactions qu'elle suscite, elle se conforte de plus en plus dans cette idée qui ne la quittera pas de toute son enfance et son adolescence.

Elle se gave de films de vampires, porte le full look gothique, se balade dans les cimetières, vénère les chauves-souris et n'a peur de rien.

Bien sûr quand on vit dans une ville où tout le monde joue au golf ou au tennis, ça ne passe pas inaperçu ...

Véritable souffre-douleur de son école, elle s'en sort grâce à un caractère bien trempé et une répartie sanglante et acérée comme les canines d'un vampire !

Son quotidien noir et solitaire risque d'être pas mal bouleversé, car le manoir surplombant la ville a enfin trouvé des nouveaux pensionnaires, et à ce qu'il paraît, ils sont très étranges, ne sortent que la nuit et ont un fils adolescent qui adorerait se balader dans les cimetières ...

Alors là, c'est une occasion que Raven ne peut pas manquer !

 

Et bien, comme quoi, l'adage "il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture" est encore valable quelques fois !

J'ai acheté ce livre pour participer à la Lecture Commune avec le forum de Lire Ou Mourir.

En voyant la cover, je m'attendais à une romance fantastique comme on en trouve pas mal (ce qui m'allait parfaitement hein, j'adore ce genre).

J'ai eu l'agréable surprise de découvrir tout autre chose !

Au final, Vampire Kisses se révèle être un livre très moderne, extrêmement rafraîchissant et drôle, et j'ai passé un excellent moment avec lui !

 

Déjà, Raven est excellente. Elle est gothique, mais dans un style limite caricatural. Elle pousse sa passion à l'extrême et se roule dans les clichés à outrance.

Cimetières, créatures de la nuits, films d'horreur, musique ténébreuse, crucifix, chauve-souris et noir à toutes les sauces, voici ce qui passionne la jeune fille.

Son rêve ultime ? Rencontrer un vampire pour qu'il puisse la transformer. C'est une véritable obsession pour elle !

Du coup, quand la rumeur commence à courir en ville que les nouveaux habitants sont des vampires, elle va tout faire pour se rapprocher d'eux et s'incruster dans leur vie. Ce qui donne des scènes assez drôles et montre le culot incroyable et désarçonnant de Raven 

Les autres personnages sont également vraiment sympa, surtout Trevor, dans le rôle de star du lycée qui s'est déjà tapée toutes les pom-pom girls, avec papa très riche et influent derrière lui, monsieur se croit le roi de la ville et pense tout naturellement que tout lui est dû.

Pas de bol, Raven est la seule personne à lui tenir tête, tout simplement parce qu'elle n'en a absolument rien à faire de la quelconque influence des parents de ce p'tit con.

Cela donne des dialogues très savoureux et épicés, des disputes mémorables et des vengeances qui vous laisseront bouche bée !

La seule et meilleure amie de Raven est également une outsider, comme elle.

Avec une famille de fermiers, une timidité gigantesque et une estime de soi dans les chaussettes, elle fait un personnage très attendrissant qu'on a envie de prendre sous son aile.

La présence de Raven à ses côtés lui donne envie de s'émanciper et d'oser plus ! Mais bon, faut pas exagérer non plus, c'est parfois too much pour elle ...

 

En fait, c'est une histoire très contemporaine qui pourrait parler de pas mal de jeunes filles de cet âge-là qui vivent dans leurs rêves et leurs fantasmes d'un être de la nuit venant les enlever de leur morne quotidien.

Qui n'a jamais rêvé trouver quelqu'un de mystérieux, un peu dangereux, qui n'aurait d'yeux que pour nous et qui chamboulerait notre vie ?

Sauf que pour Raven, cette personne sera un vampire ou ne sera pas !

Au risque d'en décevoir certains, pas de fantastique ici, que des rumeurs, des non-dits, des secrets et des sous-entendus.

Cette famille est-elle réellement composée de vampires ? Jusqu'où Raven ira pour avoir réponses à ses questions ?

 

Un livre qui m'a vraiment beaucoup plu, une grosse bouffée de fraîcheur, d'humour et d'originalité qu'il m'a été très agréable de lire.

Il se lit très vite, d'ailleurs, et j'ai vraiment hâte de pouvoir aller me procurer la suite pour avoir, moi aussi, des réponses à mes questions !

Je le conseille à ceux qui veulent lire autre chose que les désormais classiques histoires de vampires romantiques.

 

Découvrez d'autres avis chez Belladouce, Setsuka, Liliebook, Slay ou encore chez Nyx.

 

Hop, un livre en plus pour mon challenge Fang's Addict

 

challenge fang's addict

 

Et mon premier livre pour le challenge Jeunesse / YA !

 

challenge-jeunesse-1

 

Commandez Vampire Kisses, Tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 19:06

3010472885_1_3_fEPunnQR.jpg

 

 

Auteur : Erik L'Homme

Editeur : Gallimard Jeunesse / Rageot Editeur

Prix : 9,90 €

Résumé :

 

Mission de Jasper : Venger son amie Ombe.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

ATTENTION : SPOILERS !

 

Jasper se réveille à l'hôpital.

D'abord, tout est confus. Que s'est-il passé ? Comment est-il arrivé là ? Et où est Ombe ?

Ombe ...

Les souvenirs reviennent, et la dure, la cruelle réalité le cogne en pleine tête et en plein coeur. Ombe est morte.

Sur la moto, ce fameux soir de Noël, où ils ont été plus proches que jamais, trouvant l'un chez l'autre un véritable compagnon. Un homme avec un taser spécial, une lumière vive, un choc, la moto qui fonce s'encastrer dans une vitrine.

Ombe n'existe plus, son existence devient déjà un simple souvenir.

Maintenant, une certitude pour Jasper, et un nouveau but : il ne sera jamais en paix tant qu'il n'aura pas vengé la mort de son amie. Pour ça, il sait qu'il n'y a qu'une solution, il va falloir traquer l'assassin, et le tuer.

 

Pfff ...

Je crois que, dès la première page, je pleurais déjà. J'avais déjà fermé le tome précédent en pleurant, et comme j'ai entamé ce volume directement après, mes larmes ont redoublées.

Non, vraiment, Erik L'Homme nous offre ici un début de roman extrêmement émouvant.

Personnellement, il m'a été tout simplement impossible de ne pas faire un parallèle avec le décès de Pierre Bottero, ce qui a rendu encore plus profonde la tristesse dégagée par ce livre.

Mais, pour ceux que ça inquiéterait, pas de déprime ici. Il se dégage également une sorte de rage, de colère, exprimée par Jasper, qui se refuse à accepter la mort de son amie. Comme si le fait de se battre, de chercher une vengeance, pourrait apaiser un tant soit peu sa douleur et le sentiment de perte et d'injustice qu'il ressent.

C'est un tome puissant, vibrant et intense, autant dans sa tristesse que dans sa force.

 

On s'attache encore plus à Jasper, on partage sa peine, sa douleur, sa colère et sa soif de vengeance.

On le découvre sous un jour nouveau, et on a la confirmation qu'il est bien plus qu'une jeune homme timide, un peu geek et pataud.

La première moitié du livre est consacrée entièrement à comment il vit son deuil, comment il y fait face et comment il se prépare à traquer le tueur qui lui a retiré son amie.

La seconde moitié s'intéresse aux révélations, et aux questions qu'elles soulèvent.

Qui est vraiment cet homme ? Quel est le rapport entre lui et les ennemis qu'Ombe et Jasper ont affrontés par le passé ? Pourquoi, depuis le début, met-il tout en oeuvre pour les éliminer ?

On se rend compte que, depuis le premier tome, tout se regroupe, chaque élément entre en résonnance avec les autres et tout pointe vers Ombe et Jasper.

 

Ce que j'ai particulièrement adoré, c'est le mélange des narrateurs.

Nous avions bien sûr Jasper, notre héro, mais nous avions également des passages entiers du point de vue de Rose et Walter, par exemple.

C'est étrange car ça permettait d'installer une bonne ambiance chargée de mystères, tout en soulevant un côté du voile en nous montrant des éléments qui nous étaient jusque-là inconnus.

 

C'est un volume grandiose, qui marque un tournant décisif dans l'histoire.

Il va vraiment être difficile d'attendre octobre avant d'avoir la suite sous la main, car après ce que l'on a appris ici, une myriade de question se bousculent dans ma tête.

 

Vous trouverez d'autres avis chez Metyuro, MaxoO, Thalie, Snow et Azilis.

 

Commandez A comme association 5 Là où les mots n'existent pas

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 18:10

A-comme-Association-Le-subtil-parfum-du-soufre.jpg

 

 

Auteur : Pierre Bottero

Editeur : Gallimard Jeunesse / Rageot Editeur

Prix : 9,90 €

Résumé :

 

Mission de Ombe : Sauver la vie d'un loup-garou et éviter d'en tomber amoureuse.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ombe est envoyée en mission pour vérifier une prétendue activité suspecte dans des entrepots.
Elle y trouvera le troll Erglug, toujours sous l'influence du puissant sort du mage noir, qui lui en fera baver, mais également un groupe de loups-garous en train de torturer l'un des leurs pour lui soutirer des informations.

Bien entendu, Ombe et la discrétion ça fait 10.000, mais grâce à son statut d'Agent de l'Association (après tout, ils n'ont pas besoin de savoir qu'elle n'est qu'une apprentie), elle échappe de peu à une confrontation qu'elle n'était pas sûre de pouvoir assumer ...

Maintenant, il faut faire vite, car il faut sauver le loup-garou laisser pour mort. Il détient sûrement des informations utiles à l'Association !

Et pour ne rien gâcher, il est vraiment canon, en fait ...

 

Emportée dans mon élan, je n'ai pu que dévorer ce tome 4. D'ailleurs, sachez déjà que la prochaine chronique postée sera celle du tome 5, je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin 

 

Des deux personnages, depuis le début, c'est quand même Jasper que je préfère.

Ombe est sympa dans le genre héroïne badass qui dépote et botte des fesses, mais je la trouvais pas mal prétentieuse, assez imbue d'elle-même, en fait.

Soyons d'accord, il y a une différence entre la confiance en soi et l'arrogance. Je trouvais qu'Ombe avait allégrement passé cette frontière.

Mais qu'à celà ne tienne, étant fan de l'ambiance A comme Association, j'étais quand même super heureuse de retrouver cet univers.

J'ai donc été doublement ravie en découvrant d'autres facettes d'Ombe !

Elle a toujours ce caractère piquant et très (trop?) sûre d'elle, mais la carapace montre des fissures. Miss je-frôle-la-perfection a des défauts, et franchement, ça fait vraiment du bien.

Non pas que j'avais envie de la "rabaisser", mais c'est surtout que ça montre simplement qu'elle est humaine avant tout, et j'ai pu me sentir plus proche d'elle pendant cette lecture.

 

Le style de Pierre Bottero y est pour beaucoup, bien sûr. Avec ce volume, il a eu l'art de jouer au yo-yo avec nos sentiments.

On vibre et jubile quand Ombe mène des combats ahurissants, on frémit et on sourit quand son coeur commence à éprouver des choses qui la perturbe, et enfin on se brise et on pleure quand, décidément, la vie ne lui fait pas de cadeaux.

C'est un récit intense, très visuel et très vivant, qui déborde d'énergie et d'émotions diverses, presque à l'excès. On est parfois submergés par l'intensité émotionnelle de certains passages, surtout quand on ne s'attend pas vraiment à en voir de la sorte avec la jeune fille.

C'est une impression qui est également amplifiée par le fait que le livre est assez court, donc tout se passe vite et se vit avec force.

 

Ce tome m'a réconcilié avec Ombe, j'ai aimé la voir sous un nouveau jour, plus vulnérable, plus touchant.

Mais Ombe reste Ombe, et la jeune Agent fait toujours autant preuve d'aplomb, de culot et de force physique ! Mais en est-il autant de son mental ?...

Vu la fin de ce volume, et vu le fait que c'est le dernier qu'ai écrit Pierre Bottero avant de décéder, je suis un peu angoissée mais également excitée de voir quel tournant va prendre la série.

La plume de Pierre a laissé la porte est ouverte à tout les scénarios, je me demande vraiment quel est celui qu'a choisit Erik L'Homme.

 

D'autres avis chez Lelf, Heclea, Snow et Thalia.

 

Commandez A comme Association, Tome 4 : Le subtil parfum du soufre

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2