Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 00:26

Insatiable.jpg

 

 

Auteur : Meg Cabot

Editeur : Hachette Jeunesse (Collection Black Moon)

Prix : 18 €

Résumé :

 

Vous en avez assez des vampires ?

Meena Harper aussi.

Il faut dire que le paranormal, ça la connaît.

La preuve : elle peut tout vous dire de votre mort prochaine. Mais dès que ça la concerne, Meena ne voit rien venir.

Du coup, elle ne pouvait pas imaginer :

- qu'elle allait rencontrer un beau brun ténébreux

- qu'elle en tomberait bêtement amoureuse

- que ce serait un prince au côté légèrement obscur

- que l'heureux élu serait déjà mort.

Pourtant, Meena finirait bien sa vie avec lui.

Bref, voici venue l'heure fatale ... de prendre son destin en main.

Mais Meena en a-t-elle les moyens ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Meena travaille pour la télévision, elle est dialoguiste pour un soap opera à succès : Insatiable. Elle aime ce qu'elle fait et les personnes avec qui elle travaille. Enfin, presque toutes ... Dans ce milieu de requins, il y a des femmes aux dents encore plus acérées, et Meena en fait assez régulièrement les frais.

Comme si son travail n'était pas déjà assez prenant moralement, la jeune femme a un don quelque peu spécial : en voyant les gens, elle peut voir quand et comment ils vont mourir.

On pourrait croire que c'est pratique, mais pour elle, c'est l'enfer. Ses parents ne veulent plus la voir, elle n'a qu'une amie à ses côtés et les hommes, n'en parlons même pas !

Il faut dire que ce n'est pas évident de partager le quotidien de quelqu'un en connaissant exactement tout les détails de son décès à l'avance ...

Donc, quand sa bourgeoise de voisine l'invite à un dîner où le cousin de son mari (un prince !) est invité, elle se dit qu'elle n'a rien à perdre, et y assiste avec des pieds de plomb.

Le courant passe de suite entre ces deux-là, et Meena est ravie de se rendre compte qu'elle n'a aucune vision le concernant ! Enfin, c'est sûrement parce qu'il est déjà mort ...

A aucun instant elle se doutera que son rencard est un de ces sales buveurs de sang dont les médias raffolent en ce moment, et qu'un très dangereux (et très sûr de lui) chasseur de démons envoyé par le Vatican est à ses trousses !

Décidément, c'est pas demain la veille qu'elle pourra avoir une vie normale ...

 

J'avais entendu beaucoup de bien de ce livre, et le trailer annonçant sa sortie m'avait bien fait rire.

J'étais donc impatiente de pouvoir y goûté, et j'ai eu le plaisir de le trouver extrêmement savoureux !

Meena est un personnage vraiment très drôle, sans vraiment le vouloir ! On a un peu tendance à rire d'elle plutôt qu'avec elle, et elle a l'art de se mettre dans des situations pas possible.

Impossible de la regarder conseiller à de parfaits inconnus comment ne pas mourir sans étouffer un rire.

Le fait de l'avoir mis dans le monde de la télévision est une excellente idée, et ça permet en plus de nombreuses références culturelles actuelles, dont, bien sûr, les vampires.

Il faut bien l'avouer, ils sont partout : dans les livres, au cinéma, à la TV et même dans certaines chansons !Et ça, Meena en a ras-le-bol !

Elle n'en peut plus de voir du vampire à toutes les sauces, et c'est vraiment drôle de voir des clins d'oeil à certains succès actuels tournés en dérision.

 

Lucien, le prince vampire, est très bien dans le rôle du héros créature de la nuit / tourmenté / beau à tomber / dark ténébreux / s'éprenant d'une seule et unique femme.

Le rêve de très nombreuses filles quoi.

Mais il sait sortir son épingle du jeu avec de l'humour savamment distillé, un comportement de parfait gentleman saupoudré d'un brin d'ardeur, histoire d'épicer un peu tout ça.

Il est facile de s'éprendre de lui, et j'avoue n'avoir pas mis longtemps avant de succomber à ses charmes.

 

Les personnages plus secondaires ne sont pas en reste, que du contraire !

Jon, le frère de Meena, m'a fait beaucoup rire et m'a furieusement fait penser à un certain Jason, autre frère d'une célèbre "médium".

Ceux qui connaissent reconnaîtrons le personnage : un peu beau gosse et légèrement prétentieux, pas un modèle d'intelligence mais plein de bonté, il saura se montrer courageux et protecteur. Un personnage drôle et attachant dont j'ai pris plaisir à lire chaque apparition.

Alaric, le chasseur de démons, est ... un cas !    Pas évident de le décrire ... On découvre quelqu'un de très fier de lui, voulant ce qu'il y a de mieux dans la vie (et ayant les moyens, pourquoi se le refuser ?), sûr de sa force et de ses charmes, c'est quelqu'un de très pragmatique à tendance légèrement snob, même si il s'en défend fermement !

C'est sans doute le personnage qui va le plus évoluer au cours du récit, et bien qu'au début il me faisait simplement rire avec son attitude un peu hautaine / ridicule, il a montré au fil des chapitres des côtés de lui assez touchant, ce fut étonnant et agréable à découvrir.

Les autres personnages qui peuplent ce livre sont vraiment tous savoureux, mais je ne vais pas gâcher votre plaisir en vous en parlant trop ici. Sachez juste qu'il n'y a pas un qui ne soit pas intéressant, nous avons droit à une palette riche !

 

J'ai trouvé l'histoire en elle-même vraiment géniale, et la plume de Meg Cabot fait mouche, n'hésitant pas à reprendre quelques références connues pour les tourner à sa sauce et, ainsi, nous offrir une vision moderne et pleine de peps qui se lit à vitesse grand V !

Imaginez l'histoire de Dracula, transposée en 2011 et sur fond de comédie romantique.

Bien sûr, ce livre ne se résume pas à ça, mais c'est un aspect qui m'a marquée, et que j'ai réellement adoré.

C'était également marrant de deviner les oeuvres dont elle faisait les clins d'oeil. Certains plus flagrants que d'autres. Mais j'ai toujours aimé les références culturelles modernes, j'aime bien retrouver des petits bouts de mon quotidien dans un livre, et ce fut le cas ici.

Parler de Twitter, de certains succès actuels de la télévision ou de la littérature, ... ça me faisait penser parfois "Héhé, moi aussi je fais ça ! Moi aussi j'ai lu ça !", j'aime beaucoup, ça permet une immersion encore plus intense dans une histoire, je trouve.

En tout cas, le côté drôle n'empêche pas le ton d'être plus grave par moments, et la tension se fait plus grande plus la fin approche.

Fin qui, d'ailleurs, me surpris énormément, je ne me serais jamais attendue à ça !

 

Bref, que des bons points pour ce livre, qui devient un coup de coeur et que donc, je ne peux que conseiller au plus grand nombre ! Vague de rire, de romantisme, de suspens et de fraîcheur en perspective

 

Un énorme merci à Hachette Jeunesse et en particulier à Cécile. Encore un Black Moon qui fait mouche !

Vous pouvez lire un extrait du roman en cliquant ici.

 

Découvrez d'autres avis chez JessMallou, Ilnyak1pas et chez Heclea.

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Et hop ! Encore un titre pour mon challenge Fang's Addict !

 

challenge fang's addict

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 20:54

J-ai-embrasse-un-zombie.gif

 

 

Auteur : Adam Selzer

Editeur : Albin Michel (Collection Wiz)

Prix : 13,50 €

Résumé :

 

Je suis là, devant la scène, il chante d'une voix rauque une chanson que j'adore. Il est pâle, timide, sublime dans ses vêtements noirs. Je craque complètement. Je suis amoureuse ... Le seul problème, c'est qu'il sent un tout petit peu le formol.

Et que c'est un zombie.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Alley prépare son entrée en fac depuis des lustres, pour elle, il est hors de question de rester dans ce trou pourris, petite ville où tout le monde se connait et où les perspectives d'avenir sont les même pour tout le monde.

Berk, hors de question.

D'accord, il y a un peu plus d'animation depuis que les vampires et les loups-garous se sont révélés au grand jour (ils ont profités du fait que les supermarchés Walmart avaient trouvés le moyen de relever des cadavres pour le travail, pour s'outrer de ces conditions et de révéler leur existence), mais franchement, pas de quoi en sauter partout.

Surtout que maintenant, les groupie des mecs aux dents longues sont légion !

Tsss, pitoyable et dégoutant.

Alley et sa bande d'amis, le Cercle Vicieux, se font les dents, eux, sur tout et n'importe quoi, mais surtout n'importe qui. Leur passe-temps favoris ? Se moquer.

Humour noir, piques acides, remarques provoquantes ... c'est bel et bien elle la Reine des Glaces !

Un soir qu'elle s'apprête à rédiger une chronique assassine sur le concert d'un pauvre groupe du coin, voilà qu'apparaît un invité du chanteur, qui entame deux morceaux chers à la jeune fille.

Enfin un mec de son âge avec du goût !

Il n'en faut pas plus pour qu'elle craque sur ce garçon étrange et décalé.

Tout s'annonce parfait avec lui, sauf que quelques signes sont vraiment étranges et, il faut dire ce qui est, il sent un peu bizarre, quand même ...

 

Dès la première page, je m'étais déjà marrée 2 fois.

On peut dire que ça s'annonçait bien !

Et la suite m'a donné raison, j'ai passé un excellent moment. Franchement, le seul défaut que je pourrais trouver à ce livre, c'est qu'il est trop court.

 

Déjà, j'ai a-do-ré Alley.

Avec son sarcasme et son cynisme, je l'ai immédiatement adoptée. C'est le genre de caractère que j'adore, fort et pimenté, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui s'en contrefiche de l'avis des autres.

Sans être une fille populaire, elle a assez de prestance que pour être connue et, si pas respectée, au moins crainte. Il faut dire que sa réputation de critiqueuse à la plume affutée en fait trembler plus d'un.

Elle est son groupe d'amis sont excellents, et j'aurais adoré traîné avec eux tous (en fait, ils m'ont fait penser à mon groupe d'amis quand j'avais 17 ans ).

En tout cas, elle sort carrément du cadre de la jeune héroïne que l'on peut voir dans les autres romances fantastiques.

Ce qui ne l'empêche pas de tomber amoureuse !

C'est d'ailleurs une évolution très mignonne, je trouvais ça adorable de presque bouder sur elle-même de ressentir des choses comme les papillons dans le ventre, limite à se traiter de chochotte ! Vraiment drôle.

 

J'ai beaucoup aimé d'ailleurs comment se développait l'histoire d'amour, comment elle était traitée.

Bien qu'étant un petit livre et donc qu'il ne contienne pas pléthore de détails, on a quand même le temps de pouvoir la savourer, et ce couple vraiment hors norme m'a beaucoup fait rire, et m'a fortement émue.

Vu le ton du livre en général, la fin m'a fortement étonnée, je ne m'y attendais pas du tout.

Mais au fond, je me dis que c'est très bien comme ça, qu'il n'y en aurait pas eu de meilleure.

Chapeau à Adam Selzer d'avoir réussis, déjà, a aussi bien rentrer dans l'esprit d'une fille, mais également à nous avoir servis une très, très jolie histoire d'amour, parsemée d'humour et de sarcasmes (miam) avec quelques messages cachés pleins d'espoir.

Au fond, je crois que ce livre nous apprend à savourer la vie, sous toutes ses formes, à croquer dedans à pleines dents et à profiter de chaque instant.

 

Je l'ai dévoré en quelques petites heures, et ce fut un très agréable moment de lecture qui m'a fait beaucoup rire, m'a fait réfléchir à certaines choses, et m'a touchée, aussi.

Franchement, à lire, je le conseille sans hésiter.

Rendez-vous chez votre libraire le 04 mai pour vous procurer votre exemplaire  ^-^

 

Un énorme merci à Wiz et à la très sympathique Anne pour, encore une fois, un excellent livre.

 

Haaaan, mais j'ai faillis oublier que ça me fait mon premier livre pour mon challenge Fang's Addict !  \o/

 

challenge fang's addict

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 15:41

rsz_1rsz_crescendo.jpg

 

 

Auteur : Becca Fitzpatrick

Editeur : Le Masque (Collection MSK)

Prix : 17 €

Résumé :

 

Après une année tourmentée, Nora a retrouvé Patch, l’homme qu’elle aime et qui est maintenant son ange gardien. Alors qu’elle devrait savourer ce bonheur nouveau, un passé menaçant refait surface. Hantée par le meurtre violent de son père, la jeune fille se retrouve plongée dans un mystère qui la dépasse. Son père a-t-il payé de sa vie son ascendance néphilim ? Quand elle cherche des réponses auprès de Patch, celui-ci s’éloigne. Peut-elle vraiment compter sur lui ou cache-t-il d’autres secrets plus sombres encore ? Malgré la menace qui pèse, Nora se risque à enquêter seule, consciente que la vérité qu’elle s’apprête à dévoiler est peut-être plus terrible encore que le mensonge.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Nora peut enfin savourer plusieurs semaines de calme avec Patch, et leur relation évolue délicieusement.

Elle se sent prête à la faire évoluer, des promesses sont échangées et elle envisage le futur avec ravissement.

Mais un soir, elle sent une gène chez Patch, et il disparait avant même qu'elle n'ai pu lui demander une explication sur son comportement.

Qui plus est, il se rapproche de plus en plus de Macie, la pire allumeuse de la ville !

C'en est trop pour Nora, qui ne sait plus où donner de la tête entre ses sentiments et ce que ses yeux voient, ainsi que ce qu'on lui raconte.

Comme si ça ne suffisait pas à la déboussoler, elle a parfois l'impression de voir son défunt père, la meilleure amie de sa mère revient en ville accompagnée de son fils qui semble cacher un lourd secret, et des rêves étranges l'assaillent pendant la nuit.

Elle en est sûre, elle est à deux doigts de découvrir quelque chose de très important, mais quoi ?

 

J'étais impatiente de retrouver Patch et ses répliques mémorables, j'ai donc été étonnée et un peu déçue de voir comment tournait ce tome.

Attention, je n'ai pas été déçue par le livre, par son style ou son scénario.

Disons que j'étais tellement dedans, que j'étais déçue par certains personnages, comme si je vivais personnellement ce que vivait Nora.

Ce fut donc une lecture assez intense et riche en émotions.

Malgré tout, je ne peux m'empêcher d'être partagée, je n'arrive pas à déterminer si je l'ai préféré au premier tome, ou si au contraire je l'ai moins aimé.

 

Ce deuxième tome est plus sombre, c'est certain.

Nora souffre, et Becca Fitzpatrick arrive tellement bien à décrire les sentiments de la jeune fille que nous ne pouvons que les ressentir profondément également.

J'ai plusieurs fois eu le coeur serré, une boule dans la gorge, je me suis sentie m'emporter contre certains personnages, énervée et outrée.

Je n'ai pas seulement lu ce livre, je l'ai vécu ! 

En fait, j'ai adoré le fait que ce livre m'ai fait ressentir des sentiments si négatifs, vous voyez ?

 

En dehors de ça, j'avoue avoir été quelque peu perdue par moments par les explications concernant les castes des anges, leurs légendes et leurs menaces.

Heureusement, à la fin, tout s'éclaire et nous avons droit à de nombreuses explications qui répondent à beaucoup des questions de Nora, et donc, aux nôtres également.

Les indices qui sont semés tout au long des pages mettent nos nerfs à rude épreuve.

On cherche, on retourne chaque élément dans tout les sens dans notre tête et on fait la liste des suspects.

L'auteur a réussit à mettre une touche de thriller soutenu et bien mené à cette histoire de romance paranormale.

Et quand on croit avoir enfin la solution et que les ennuis touchent à leur fin, Becca nous offre un switch final qui n'a rien à envié aux plus grands films !

Le dernier paragraphe de ce tome est tout simplement horrible et génial à la fois.

 

Pour éviter que l'histoire soit trop lourde, trop sombre, il y a Vee.

Haaa, Vee, véritable rayon de soleil.

Je l'aimais déjà beaucoup dans le premier tome, maintenant je l'adore véritablement.

Elle est typiquement le genre de fille qu'on aimerait avoir dans notre entourage, avec un petit plus qui la fait sortir du lot.

Elle est bourrée d'énergie, très drôle, a la réplique cinglante et sait être en même temps très présente pour son amie, elle va être une aide inestimable pour Nora.

Vee apporte une bouffée d'air frais et une belle lumière au récit.

 

Une suite extrêmement bien ficelée, bien qu'avec parfois un côté un peu brouillon, qui heureusement est rattrapé sans problèmes par une fin magistrale.

Bon, maintenant, à quand la suite ?!


Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 09:46

humaine-rebecca-maizel-L-kek_kp.jpeg

 

 

Auteur : Rebecca Maizel

Editeur : Albin Michel (Collection Wiz)

Prix : 15 €

Résumé :

 

Je te libère...

Je te libère, Lenah Beaudonte.

Garde espoir et sois libre...

 

Ce sont les derniers mots dont je me souviens. Avant eux, j'étais la vampire la plus belle et la plus cruelle de tous les temps. Maintenant, je suis une jeune fille de 16 ans, je veux sentir le soleil sur ma peau et ce que c'est qu'être amoureuse. Je veux savoir ce que ça fait de redevenir humaine...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Lenah est une vampire très agée, elle est même la femelle la plus puissante de sa race, avec plus de 500 ans au compteur.

Elle vit avec Rhode, celui qui l'a transformée, son premier amour, celui qui compte vraiment et qui est éternel, chez leurs semblables.

Seulement voilà, cinq siècles de vie, ça fait beaucoup. Et chez un vampire, on peut se lasser, ou devenir fou.

Elle n'a plus qu'un seul désir, redevenir humaine et terminer ses jours normalement, comme cela était prévu avant d'être transformée.

Il existe un rituel pour ça, dangereux, rare sont ceux qui le tentent.

Rhode l'a fait pour elle, sans hésiter. Il y a perdu la vie, pour en rendre une à Lenah.

Maintenant qu'elle est une adolescente de 16 ans (ou du moins, en apparence), elle va pouvoir vivre à fond, profiter de ces bonheurs simple que son ancienne condition lui interdisait. Même si pour cela, elle doit passer par le cursus normal et commencer le lycée ...

Son bonheur doux-amer est malheureusement de courte durée, car l'existence de son cercle la rappelle à lui. Ces quatre puissants vampires qu'elle a créé et qui sont liés à elle, à la vie, à la mort, pour l'éternité.

 

Quand ce livre est arrivé chez moi, j'ai d'abord été séduite par sa couverture, puis intriguée par son quatrième.

Je n'ai pas pu le lire tout de suite, mais mon regard n'arrêtait pas de retourner vers lui et je le feuilletais un peu assez souvent.

A croire qu'il me hurlait sa certitude que j'allais l'aimer.

Il avait raison !

J'ai été séduite dès les premières pages, qui étaient déjà très riches en sentiments forts, qui m'ont directement touchés. J'ai lu une centaine de pages le premier jour, en me retenant pour ne pas le finir trop vite. Le deuxième jour, j'engloutissais le reste d'une traite, ne pouvant (ne voulant) pas m'arrêter un instant.

Le personnage de Lenah apparaît dans toute sa complexité, montrant directement les failles de sa carapace vampirique qui s'est forgée au fil des siècles.

On assiste dès le début à sa renaissance et à la dualité des émotions qu'elle suscite.

La joie de redevenir humaine est indescriptible pour Lenah, c'est ce dont elle rêvait depuis si longtemps. Elle redécouvre les sensations, peut sentir le soleil sur sa peau, ressents des sentiments qu'elle avait oublié.

Mais toute chose a un prix, et c'est Rhode, le vampire qui l'a mordue et qui l'a accompagnée, qui l'a aimé de tout son soûl jusqu'ici qui va le payer. Le rituel demande un sacrifice, et c'est avec le sourire qu'il le fera pour elle.

Cette perte marque d'une pierre noire ce jour pour la (re-nouvellement) jeune fille.

 

Moi qui aime l'intense, je peux vous dire que j'ai été servie dès le commencement !

Du côté des personnages, j'ai également été comblée. C'est simple, je les ai presque tous aimé.

Lenah, déjà, à laquelle je me suis attachée très vite. Se plonger dans ses ressentis est d'une facilité déconcertante, et on se laisse emporter par ce qu'elle nous raconte, nous décris. Quand elle nous parle, on a l'impression d'évoluer dans une sorte de rêve éveillé où elle nous tiendrait par la main. J'ai vraiment été touchée par elle, elle est le genre de personne dont j'aimerais m'en faire une amie.

Tony est génial, un vrai rayon de soleil ! C'est le premier ami que Lenah se fait, en arrivant en cours.

Il attire instantanément la sympathie et on ne peut que l'aimer, c'est pas possible autrement !

En tout cas, ça a été mon cas, après Lenah, c'est le personnage que j'ai préféré et qui m'a le plus marquée.

Il m'a beaucoup fait rire et a été une lumière dans les ténèbres de la jeune fille. Son évolution est incroyable et, sans vous en dire plus, c'est également le personnage qui m'a le plus émue.

Les vampires présents sont comme tout vampire devrait être : incroyablement beaux et séduisants, joueurs, froids et définitivement dangereux et cruels. Un programme qui me plait !

Bizarrement, l'histoire d'amour que vit Lenah au lycée ne m'a pas fascinée plus que ça.

En fait, j'ai aimé la façon qu'elle a eu d'en parler, vivre avec elle les sentiments qu'il la submergeaient, etc ...

Mais le garçon en lui-même n'a pas été un coup de coeur pour moi, déjà, et de l'extérieur, je trouvais cette histoire assez plate, plus digne d'une amourette qu'autre chose.

Je l'aurais bien vue avec quelqu'un d'autre, personnellement ...

 

A part ça, ce livre est tout bonnement envoutant, j'en ai aimé chaque chapitre, chaque page.

Bien que nous suivons la vie d'humaine de Lenah, nous faisons régulièrement des bonds dans le passé, qui nous permettent de la comprendre elle, son entourage, ses motivations, ses sentiments.

Ces passages sont vraiment intéressants et palpitants, nous donnant même des détails sur la biologie des vampires ! (c'est peut-être un détail, mais ça m'a beaucoup plu !)

Pour le rituel servant à lui rendre son humanité, elle a du dormir pendant 100 ans, le 21e siècle est donc entièrement nouveau pour elle. C'est très drôle et attendrissant de voir Lenah faire face à notre quotidien, elle apporte un regard neuf à tout ce qui nous entoure et nous paraît banal.

Elle offre un regard neuf sur les vampires, vu qu'elle prend le chemin inverse que celui qu'on a l'habitude de voir jusqu'à présent dans la littérature : elle est vampire, et veut redevenir humaine !

C'est originale et permet une approche différente du mythe et des histoires YA de ce style en général.

 

Ce livre est intelligent, moderne, superbement écrit, contenant des personnages magnifiquement travaillés et férocement attachants. Je suis sous le charme, et je ne peux maintenant que réclamer à corps et à cris la suite.

C'est, vous l'aurez donc deviné, un très gros coup de coeur

Un énorme merci à la collection Wiz de Albin Michel et à Anne pour cette découverte qui m'a séduite en tout points.

Vous pourrez vous ruer chez votre libraire le 06 avril pour vous le procurer.

 

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 18:44

ne-jamais-te-croire.jpg

 

 

Auteur : Melissa Marr

Editeur : Albin Michel (Collection Wiz)

Prix : 14 €

Résumé :

 

Leslie est une fille particulière. Unique et obstinée. Irial est un fé d’une beauté vénéneuse. Il a besoin d’elle pour une raison qu’elle ignore. Elle est attirée par lui sans qu’elle sache pourquoi. Pour lui, la tentation est irrésistible. Pour elle, la fascination sera mortelle.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Presque un an après Ne Jamais Tomber Amoureuse, me voilà enfin plongée dans sa suite. J'ai eu un peu de mal à y rentrer, ne me souvenant plus de tout les détails du tome précédant. Heureusement (miracle ! ) je me souvenais des noms, et le reste m'est revenu petit à petit.

 

Aislinn est maintenant reine de l'été aux côtés de Keenan. Elle réussit à concilier sa vie de couple avec Seth et ses devoirs à la cour de l'été. Son seul gros soucis, c'est sa meilleure amie, Leslie.

Elle va tout faire pour essayer de la protéger du monde des Fés, et c'est peut-être cette protection qui va tout bousculer pour la jeune fille.

Leslie vit seule avec son père, qui a sombré dans l'alcool et n'assume plus rien à la maison, et son frère, drogué dangereux qui a déjà échangé sa dose contre les faveurs de sa soeur auprès de son dealer ...

Autant dire que sa vie est loin d'être simple et rose.

Alors, elle s'est fixée un objectif : arriver à économiser assez pour se faire tatouer.

Pour elle, cela signifiera se réapproprier son corps, avoir une marque indélibile qui lui rappelle que cette enveloppe est à elle et à personne d'autre. Une façon aussi de se prouver sa force, sa détermination, que rien ne peut plus l'atteindre.

Mais il faut toujours bien faire attention au motif que l'on choisit, surtout quand celui-ci peut vous lier à un monde hostile et mortel ...

 

J'avais adoré le premier tome, j'étais donc contente et impatiente de retrouver l'univers de Melissa Marr, bien que pas mal d'avis négatifs sur la toile m'avaient un peu inquiétée.

Et bien j'ai autant aimé, si pas un peu plus, ce tome-ci !

L'ambiance est encore plus sombre et inquiétante, mais également magique et envoutante.

Le ton est également plus adulte, plus mature, n'hésitant pas à être un peu brutal par moments, quitte à malmener les personnages ou le lecteur.

J'ai été complètement séduite par la passion, la poésie, le rêve et le danger que recelaient ces pages.

Leslie n'est pas ce que j'appèlerais un personnage attachant à proprement parler, mais il est assez facile de s'y identifier et d'éprouver les sentiments qui l'assaillent.

 

Ne vous attendez pas à une jolie histoire de romance adolescente, ici les choses ne se passent vraiment pas bien.

Leslie, bien qu'ayant attiré l'attention de deux fés très séduisants, va subir de dûres épreuves toute seule.

Bien qu'elle fait preuve de beaucoup de force, je l'ai vue comme une pauvre fille balottée un peu dans tout les sens, sans plus aucun contrôle sur sa vie.

Ce côté de l'histoire m'a vraiment touchée.

Voir cette fille, qui a déjà eu son lot d'horreur, continuer à se faire malmener comme ça, alors que la seule chose dont elle aspire est la liberté, est très émouvant.

J'ai ressentis sa détresse, son envie d'évasion, ses peurs.

 

Concernant les fés, malgré leur aspect très séduisant, je les ai plus vu comme les "méchants" de l'histoire.

Chacun veut Leslie pour des raisons différentes, mais au final, aucun des deux n'agit dans son intérêt à elle.

Bien que j'ai cru en l'amour de Niall pour elle, le fé a tellement souffert lui-même dans sa vie plus que centenaire, qu'il ne sait pas vraiment comment âgir.

Surtout qu'il est entrâvé par sa reine, par les fantômes de son passé, ses cicatrices personnelles.

En fait, je pense que j'ai préféré Irial, c'est encore celui qui a les intentions les plus "nobles", quand on y regarde de plus près. Et la fin du livre m'a serrée le coeur.

 

J'ai passé un merveilleux moment doux-amer avec ce roman. Melissa Marr signe une superbe série, enchanteresse et fascinante, dont la suite ne s'annonce que plus savoureuse encore.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 15:53

9782702434543.jpeg

 

 

Auteur : Becca Fitzpatrick

Editeur : Editions du Masque (Collection MSK)

Prix : 17€

Résumé :

 

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d’arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. 
Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? 

Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d'un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l'existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Nora a toujours passé la majorité de son temps avec sa meilleure amie, Vee. Les deux jeunes filles sont inséparables à l'école et se prennent même à rêver d'un lien très fort qui les unirait.

C'est donc l'horreur quand le prof de biologie se met en tête de changer les binômes en classe. Nora se retrouve assise à côté de Patch, un nouvel élève aussi séduisant qu'énervant.

Cet évènement anodin va être le début d'ennuis inexplicables et incompréhensibles : quelqu'un de masqué semble la suivre et même lui vouloir du mal, on fouille ses affaires et on s'en prend aux personnes qu'elle aime.

Chaque découverte semble pointer vers une seule personne, Patch, alors que celui-ci met tout en oeuvre pour se rapprocher d'elle et la séduire.

Quand tout les signes sont contradictoires, vaut-il mieux suivre ses doutes ou notre attirance ?

 

Alors, autant le dire tout de suite, oui, l'histoire est très simple (mais non, je n'ai pas dit simpliste) et le tout a un furieux goût de déjà-vu.

Mais, au final, tout cela est quand même bien digeste, sans prétention, et offre une belle lecture sans prise de tête, très agréable et légère.

 

Le point fort de ce livre ?

Patch, sans hésitation.

Voilà un personnage plein de piquant, joueur, séduisant, taquin, coquin, sauvage, amusant, fleurant bon la sensualité et le sexe.

Quel programme, n'est ce pas ?

Il faut dire qu'il se démarque pas mal des personnages masculins des autres récits de romance fantastique.

Ici, pas de choix entre le gentil garçon romantique qu'on a envie d'épouser OU l'homme un peu bestial qu'on croquerait bien au goûter. Patch est les deux, c'est aussi simple que ça.

Du coup, à côté de lui, Nora paraît bien fade. Il n'y a pas grand chose qui la distingue des autres filles, elle est assez banale et sans grand intérêt pour moi. Elle est même trop passe-partout que pour que l'on s'identifie à elle, je trouve.

Heureusement que Vee remonte le niveau des personnalités féminine.

Elle est drôle, enjouée, attachante, avec du caractère. J'ai beaucoup aimé lire chacune de ses interventions.

 

Ceux qui espèrent trouver un livre Young Adult novateur risquent d'être déçus, donc, mais ça n'empêche nullement la lecture d'être agréable, au contraire.

Le style de l'auteur est léger, fluide, avec assez de descriptions pour que le tout soit assez visuel, sans nous noyer sous les informations.

Les mystères sont bien présentés et bien amenés, mais hélas leurs développements sont assez basiques, rendant la fin un peu prévisible.

Le bon point, c'est que malgré ça, le tout est bien écrit, et même si on voit certaines scènes arriver grosses comme des maisons, ça ne nous empêche pas de ressentir de la tension, de l'angoisse, de la nervosité, ...

Les sentiments lors de la lecture sont bien présents, au final c'est ce que j'ai trouvé de plus important  ^^

 

En tout cas, ce livre m'a bien plus, j'ai a-do-ré Patch et j'ai hâte de voir comment va évoluer tout ça dans le deuxième tome, Crescendo.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 17:22

76190 153521854690379 108738942502004 252678 2064455 n

 

 

Auteur : Rachel Vincent

Editeur : Harlequin (Collection Darkiss)

Prix : 11,50 €

Résumé :

 

Au cours d'une fête, Kaylee s'aperçoit que tout le lycée est sous l'influence du Souffle de démon. Comment cette substance, venue du monde des ténèbres, a-t-elle pu s'étendre ainsi ? Qui tire les ficelles, et surtout dans quel but ? Relevant le défi, et déterminée à sauver l'âme du garçon qu'elle aime, Kaylee décide de s'immerger dans le monde des ténèbres. Mais elle est loin d'imaginer que ce qu'elle va découvrir est bien pire encore que ce qu'elle croyait...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Bon, déjà, le début du quatrième de couverture est faux. DEUX lycéens prennent du souffle de démon. Pas tout le lycée. Deux personnes. Ca fait une sacré différence, quand même, faut pas déconner ...

 

Donc, Kaylee et Nash, ça fait trois mois maintenant qu'ils sont ensemble, et bien qu'ils nagent dans le bonheur, faut bien avouer qu'ils ont l'art d'attirer les problèmes.

Cette fois-ci, c'est la jeune fille qui se rend compte qu'un des amis de son amoureux a l'haleine empuanté par du souffle de démon.

Pour rappel, c'est tout simplement ce qu'expire un démon, mais pour tout autre être, c'est une drogue puissante, hallucinogène et hyper addictive, dont les effets empirent très vite et dont la prise répétée entraîne soit la folie, soit la mort.

En prêtant attention à ce que dit le jeune drogué, ils apprennent qu'un deuxième garçon est devenu accro à cette substance, transportée dans des ballons et dont ils aspirent le contenu dès que le manque se fait sentir.

Complètement paniqués à l'idée que cette nouvelle drogue se transforme en mode dans le lycée, ils traquent sans répis la personne qui pourrait être derrière ce deal.

Ce que Kaylee va découvrir va bouleverser sa vie, peut-être à jamais ...

 

J'ai trouvé ce tome encore plus sombre que le précédent, ce qui m'a vraiment ravie 

On a affaire à des histoires de drogues, et bien que celle-ci ne soit pas humaine, on est bel et bien face à des comportements "classiques" de drogués, avec la réaction de l'entourage, leur désarroi, leurs peurs ainsi que leur incapacité à pouvoir aider concrètement et rapidement leur ami.

J'ai trouvé cet aspect très bien traité, les sentiments bien exprimés et le tout a un rendu très réaliste.

On ne peut qu'être touché par cette déchéance, au final bien trop présente déjà dans la vraie vie.

 

La façon dont évolue leur enquête pour connaître l'identité du dealer ainsi que ses motivations est haletante, alternant montée d'adrénaline et moments plus calmes pour garder notre intérêt éveillé jusqu'à la fin.

Nous avons droit à quelques révélations choquantes, dont une qui m'a particulièrement touchée.

Je ne vais bien sûr rien en dire, mais sachez juste que Nash est descendu dans mon estime, et pas qu'un peu !

Certaines scènes, dues à ces révélations, sont très émouvantes, nous montrant des facettes jusque là cachées de certains personnages.

 

Je suis juste un peu déçue, je trouve que Tod pourrait être bien plus exploité que ça. C'est une personne que j'aime beaucoup, et j'aimerais en savoir bien plus sur lui, sur sa vie actuelle, ses sentiments, etc ...

Mais malgré que son histoire n'est pas spécialement développée dans ce tome, il est mis en avant dans le récit, et ça lui va bien, ça m'a fait plaisir.  ^^

 

J'aimais déjà beaucoup cette série, mais vu la fin de ce volume, je sens que la suite risque d'être encore meilleure, l'histoire prenant un tournant complètement inattendu.

Pas encore de date de sortie pour la suite, mais j'espère qu'elle ne tardera pas, vu la tension qui m'a gagnée en fermant ce livre !

Le quatrième tome est sorti en Amérique le premier janvier 2011, je craint avoir enore le temps avant de me plonger dedans.

Avec un peu de chance, en attendant, on verra peut-être arriver la préquelle de cette série, un livre se passant à l'hopital psychiatrique où Kaylee a été enfermée avant de rencontrer Nash.

 

Vous pouvez lire le début du roman en cliquant ici.

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 20:03

http://i63.servimg.com/u/f63/13/43/30/72/sans-t12.gif

 

 

Auteur : Andrea Cremer

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 18€

Résumé :

 

Calla n'est pas comme les autres filles de son âge, car elle peut se transformer en louve. Elle sert les Gardiens, des sorciers qui veillent sur les humains depuis la nuit des temps. Son destin est tout tracé : appartenant à la meute Nightshade, elle est promise au séduisant Ren de la meute rivale. Mais quand elle viole les lois de ses maîtres en sauvant Shay, un jeune homme audacieux, Calla commence à remettre en question son sort, son existence et l'essence même du monde qu'elle a toujours connu. En suivant son coeur, elle pourrait tout perdre - y compris sa propre vie. Mais l'amour interdit vaut-il le sacrifice ultime ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Alors, pour commencer, si vous n'aimez pas trop être spoilés sur une histoire, je vous en supplie, ne lisez pas les présentations de l'éditeur sur Amazon ou sur les sites qui ont utilisés le même résumé.

Celui-ci raconte tout simplement la fin, rien de moins !

Si vous le lisez, vous n'aurez AUCUNE surprise. Vous voilà prévenus.

 

Donc, les Gardiens, ce sont de très puissants sorciers, appelés également Anciens, existant depuis presque la nuit des temps, aux pouvoirs incroyables. Les Chercheurs sont des personnes qui traquent les Gardiens, essayant de les éradiquer et de les mettre hors d'état de nuire.

Il y a ensuite les Protecteurs. Un groupe de personnes existant uniquement pour protéger les Gardiens. Pour les aider dans leur tâche, ils ont la faculté de se transformer en loup en un clin d'oeil, dès qu'ils le veulent.

 

Calla est une Portectrice, et une vraie guerrière, qui plus est. Elle préfère passer son temps à chasser plutôt qu'à faire du shopping. Elle est l'Alpha de sa propre meute, elle dirige donc un autre petit groupe de Protecteurs de son âge, s'entraînant à reprendre le rôle des adultes. Etant fille d'Alpha, sa meute porte son nom de famille, Nightshade.

Depuis petite, elle sait qu'elle est promise à Ren, l'Alpha d'une jeune meute d'une autre famille.

Bien que s'entendant bien avec lui, elle ne se voit pas pour autant s'unir à lui pour toujours.

Il est plutôt le tombeur du lycée, celui qui est déjà sortit avec toutes les plus belles filles des alentours.

Calla quant à elle, doit rester vierge et ne doit pas fréquenter d'autres garçons que son promis.

Non pas que ça la préoccupe plus que ça, mais elle trouve quand même cette situation injuste.

Un jour de patrouille, elle découvre un jeune homme se faisant attaquer par un ours.

Elle va briser une loi essentielle en se transformant devant lui pour le sauver, et en commençant à ressentir un très forte attirance pour lui, les tabous qu'elle fera exploser n'en seront que plus nombreux ...

 

Nightshade, c'est le livre dont on parle beaucoup en ce moment, surtout depuis que Gallimard a envoyé les exemplaires à son panel de lecteurs.

Considéré comme la nouvelle bombe de romance fantastique pour débuter 2011 (il sort le 13 janvier).

J'en avais déjà entendu un peu parler, et j'étais tombée amoureuse de la couverture sublime, j'étais donc assez impatiente de me plonger dedans.

Et bien, par rapport à tout le battage qui l'entoure, j'ai été assez déçue.

 

En fait, tout les ingrédients sont là pour en faire une superbe histoire, vraiment.

Un triangle amoureux plein de passion, un scénario de base très intéressant, une nouvelle vision rafraîchissante de la lycanthropie, de l'action, des mystères et une touche de sexy pour saupoudrer le tout.

Bon, alors, c'est quoi mon problème ?

Et bien ... l'alchimie ne s'est pas faite, tout simplement.

J'ai trouvé l'ensemble assez fade et un peu palot.

Bien que le style de l'auteur soit agréable et très facile à lire, j'ai trouvé qu'aucune passion ne se dégageait du récit.

Les personnages ne sont pas spécialement charismatiques, certains étant carrément ennuyeux.

Heureusement, Calla est une personne dont il est agréable de suivre les pensées et les actions.

Mais, par exemple, Shay qui est sensé être LE mec qui va faire changer toute la vie de Calla ... mouais, bof ... il me faisait plus penser à un petit frère embêtant qu'autre chose.

Niveau homme, j'ai beaucoup plus préféré Ren, qui lui, au moins, a du caractère, une bonne dose de testostérone et dégage une certaine dose de sex-appeal.

 

Pour ce qui est du scénario, il est bien imaginé, parfaitement ficelé et l'action se déroule de manière très fluide.

Mais pour moi, le soucis était que tout était trop "propre", très gentillet.

Pas vraiment de surprises ici, on voit les intrigues arriver à des kilomètres, et les scènes de bagarre ne sont pas vraiment là pour relever le niveau.

Par contre, j'ai trouvé intéressant cette hiérarchie et la mentalité des différents personnages "au-dessus".

J'ai trouvé que c'était une bonne critique dissimulée de la société actuelle et même de certaines religions un peu extrémistes.

On peut d'ailleurs retrouver certains préceptes religieux, comme le fait que Cala doit rester vierge avant le mariage, par exemple.

J'ai apprécié ce côté-là du livre, me surprenant à être parfois outrée par certaines choses que l'on imposait à Calla. Et encore plus de la façon dont elle les acceptent sans presque broncher, d'ailleurs ...

 

Heureusement, la fin du livre rattrape un peu la mollesse du reste.

Un peu de piment vient se glisser dans les dernières pages, et l'action se fait enfin un peu plus retentissante.

D'ailleurs, si on en croit la toute fin, le deuxième tome risque d'être quand même bien plus passionnant, heureusement ! Enfin, j'espère.

Je lui donnerais sûrement sa chance à sa sortie, en automne 2011, car je suis curieuse de lire ce qui se passe après la déclaration finale de ce premier tome ...

 

En deux mots donc, ce n'est vraiment pas la lecture de l'année pour moi, un peu trop fade à mon goût, mais avec une fin qui remonte le niveau, et une construction de société intéressante qui ne demande qu'à être développée dans les prochains tomes.

 

Un grand merci à Gallimard, pour Onlitplusfort, et en particulier à l'adorable Charlotte.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 11:05

Couv-Les-etoiles-de-Noss-Head-amazon.jpg

 

 

Auteur : Sophie Jomain

Editeur : Elzévir

Prix : 19,90 €

Résumé :

 

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter
l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'avais un peu entendu parler de ce livre à gauchet et à droite, et les avis que j'avais pu lire sur la toile étaient tous vraiment très enthousiastes.

Ma curiosité avait été piquée à vif, et après quelques temps, me voilà avec le livre en main.

Gniiiiiii !!!

Ca faisait longtemps que je n'avais plus ressentis ça pour une histoire et pour des personnages.

Je vais essayer de vous en parler au mieux, avec des papillons encore plein le ventre ...

 

Hannah a toujours passé sa vie entre Paris et l'Ecosse, où vit sa grand-mère. Elle passe chaque fois ses vacances d'été à Wick, dans les Highlands.

Même si la capitale lui manquait à chaque fois, elle se faisait à la petite bourgade, lui trouvant de bons côtés, se faisant des connaissances ou profitant simplement de la présence de son adorable grand-mère.

Cette année par contre, elle va avoir 18 ans. Et fêter sa majorité avec ses parents à la mer du Nord, ce n'est pas vraiment ce qu'elle s'imaginait de mieux ...

Heureusement pour elle, les personnes qu'elle connait n'ont pas toutes désertées la ville, et elle retrouve avec plaisir Davis, qu'elle connait depuis longtemps et dont la soeur est une de ses amies.

Malheureusement, elle se rend compte que les gens changent en grandissant, et pas toujours pour le meilleur.

C'est quand son moral est au plus bas qu'elle fait la connaissance de Leith Sutherland, un garçon un peu plus agé qui la fascine immédiatement.

Malgré sa quasi obsession à vouloir le voir, elle n'arrive pas à empêcher une peur grandissante en elle au contact du jeune homme.

Osera t-elle se rapprocher de lui ? Cette décision aura des conséquences éternelles pour eux deux, ainsi que pour chacun de leurs proches.

 

Bon, autant en parler tout de suite.

Ouiiiiiiii ça "ressemble" à Twilight. Ouiiiiiii ces romances paranormales de ce type, on en a déjà lu. Ouiiiiii c'est encore le schéma "fille presque banale, mec à se damné qui n'est pas très très humain".

Oui, oui, trois fois oui.

MAIS.

Bon sang, la saveur n'est vraiment pas la même !

Sophie Jomain arrive, rien qu'avec la puissance de sa plume, à nous emporter complètement dans un tourbillon de sentiments à la limite de la suffocation, à nous faire exploser le coeur en mille morceau, à nous taillader le ventre pour en faire jaillir une multitude de papillons.

Oui, mes métaphores sont gores. Mais c'est pour bien mettre l'accent sur la force limite violente des sentiments qui vous assaillent à la lecture.

 

Hannah est une jeune fille intelligente, cartésienne, raisonnable et peut-être un peu vieux jeu.

Malgré ça, elle a une vraie force de caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds, affirme ses idées et ses opinions et quand quelque chose ne va pas, elle ne va pas tourner autour du pot pendant trois semaines.

Ce que j'ai aimé dans ce personnage, c'est la facilité avec laquelle on peut s'identifier à elle.

Ses défauts sont de VRAIS défauts, pas le genre "Oh bon sang, je suis trop renfermée donc ça me rend mystérieuse, je suis malheureuse bouhou". Mais elle râle, a un sacré caractère, est vraiment timide, bafouille quand elle est embarrassée, et est limite rabat-joie.

Ok, le portrait que je dépeind ne donne peut-être pas envie, mais je trouve que c'est grâce à tout ça qu'on l'aime, car elle n'est pas un personnage sur lequel on pourrait fantasmer, c'est juste une nana comme vous et moi.

 

Passons aux personnages masculins.

Bien entendu, on va mettre l'accent sur Leith.

Huhu ... Leith ...

J'en ai encore des étoiles dans les yeux.

Leith, c'est un sanguin. Un mec, un vrai, avec tout pleins de testostérone partout partout

Et le plus beau dans tout ça, c'est que toute cette virilité, il ne la consacre pas à faire des concours de beuverie avec ses potes, ou pour aller à la chasse le dimanche.

Mais simplement pour être un homme fiable, tendre, protecteur, aimant, drôle et coquin.

Ses conversations sont toujours un délice à lire, ses réactions sont parfois vraiment surprenantes et il a un côté coquin, souvent en train de flirter, qui est très, très agréable.

 

Il n'y a pas une floppée de mecs qui tournent autour d'Hannah comme des abeilles, mais, sans vous en dévoiler trop, même les hommes qui ne sont pas du tout sensé être proches d'elle ont, je trouve, énormément de charisme !

D'ailleurs, il faudrait que je parle au plus vite avec quelqu'un qui a lu le livre pour savoir si je suis une grosse déviante d'aimer un personnage en particulier 

Donc, lecteurs, lectrices, manifestez-vous ! C'est pour le bien de ma santé mentale (si si).

 

En tout cas, cette histoire m'a transportée, c'est un énorme coup de coeur, la meilleure histoire romantique que j'ai lue depuis des mois.

L'auteur est excellente dans l'art de décrire les sentiments et tout les petits détails qui passent par la tête d'une fille amoureuse. Je me suis d'ailleurs reconnue dans pas mal d'angoisses un peu naïves d'Hannah. Haaaa, les premiers amours  ^^

Comme si ce n'était pas assez, elle nous offre un vrai suspens, de bonnes scènes d'action, des personnages très travaillés et certains qui sortent carrément du cadre de ce que l'on a déjà pu lire avant.

 

C'est beau, c'est puissant, c'est émouvant, c'est douloureux, c'est haletant.

Je. Veux. La. Suite.

 

Vous pouvez trouver une interview très intéressante de l'adorable Sophie Jomain sur le site Lire Ou Mourir (on clique ici).

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 21:47

fievre.jpg

 

 

Auteur : Maggie Stiefvater
Editeur : Hachette Jeunesse (Black Moon)
Prix : 18€
Résumé :

Grace et Sam ne se quittent plus, mais leur avenir s'annonce fragile. Sam se débat avec son passé de loup qui lui colle à la peau. Grace, elle, se heurte à l'autorité de ses parents et souffre d'une étrange fièvre, qui pourrait bien mettre son amour, et sa vie, en péril.
Survient alors Cole. Lui aussi, doit affronter ses démons, et il menace encore plus l'équilibre précaire qui s'est instauré à Mercy Falls. Quant à Isabel, elle ne se pardonne pas la mort de son frère, mordu par les loups. Irrésistiblement attirée par Cole, elle sait pourtant que lui ne rêve que de rejoindre la meute.

Quand un monde s'écroule, seul l'amour subsiste.
Pour toujours ?


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Waaah ...
Maggie Stiefvater est une magicienne des mots, une dompteuse de phrases, une poétesse, une compositrice. C'est une incroyablement émouvante conteuse.
Tout ce livre chante et murmure. Il m'a susurré son histoire, et c'est fébrilement que j'essayais d'en attraper la moindre nuance.

Sam et Grace sont plus amoureux que jamais, ils ont un quotidien ensemble maintenant, bien que toujours caché des parents de celle-ci.
Beck a disparu, et c'est à Sam que revient la charge de s'occuper des nouveaux loups que son père adoptif avait amené à Mercy Fall.
Dans ces jeunes garous, il y a Cole. Star déjantée d'un groupe de rock, il n'aspire qu'à une chose : la mort, et l'oubli qui l'accompagne.
Isabel, quant à elle, peine à se remettre de la mort de son frère, et c'est toujours aussi hautaine et froide qu'elle affronte la vie et ses aléas. Mais, ne serait-ce pas simplement qu'une façade pour conserver les apparences?

Le premier tome donnait le ton, et on sait en commençant le deuxième qu'il vaudra mieux garder une boite de mouchoirs à ses côtés.
Pas de larmes cette fois-ci pour moi, mais je suis ressortie de cette lecture complètement soufflée, fatiguée et le coeur abîmé.
L'auteur a une telle façon d'écrire ... c'est indescriptible comme ça, c'est une expérience à vivre, vraiment.
Après Frisson, retrouver ces paragraphes entrecoupés de bribes de chansons et d'extraits de poèmes, c'est tout bonnement délicieux, enivrant.

En ce qui concerne le scénario, les implications de la lycanthropie nous apparaissent presque plus horribles encore que dans le tome précédant.
Nous allons en découvrir une facette inattendue, qui mettra à l'épreuve le couple inséparable, et qui les forcera à faire des choix durs, qui auront des conséquences sur le reste de leur vie.

Ce que j'ai beaucoup aimé dans Fièvre, c'est que l'on a eu droit à deux autres narrateurs !
Isabel et Cole prennent souvent la parole, pour notre plus grand plaisir !
Ils apportent un plus au récit, et leur histoire à chacun est tout aussi touchante que celle des personnages principaux.
Ils nous donnent droit également à un regard extérieur bienvenu, l'un comme étant le nouveau, rebelle et je-m'en-foutiste à mort, l'autre ayant déjà des connaissances sur l'histoire et ses protagonistes.
Ils réussiront même à faire naître quelques rires dans cette étendue douce-amère de cet amour que tout semble vouloir brisé.

Vous l'aurez compris, j'aime définitivement cette trilogie ! Dire qu'il va falloir attendre au moins un an d'avoir la suite ... quelle horreur !!

Un extrait est disponible en cliquant ici.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2