Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 20:25

puzzle-tome-3.jpg

 

 

Auteur : Ryô Ikuemi

Editeur : Editions Delcourt (Akata)

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Ai est montée sur Tôkyô pour y suivre des cours à l’université. Elle y rencontre Maya et tombe très vite amoureuse de lui. Mais ce dernier semble hanté par un douloureux souvenir... Quand il emménage, le temps d’un été, dans l’appartement voisin de celui du sien, la jeune fille y verra l’occasion rêvée de se rapprocher de lui. Mais qui est cette Kanna qui vient de réapparaître d'une manière imprévue ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Dans cette première partie, nous retrouvons Ai, amoureuse de Maya qui, lui, vient de renouer contact avec Kanna.

C'est un boulversement pour Ai, alors qu'elle commençait seulement à réussir à se rapprocher de Maya, elle a l'impression qu'il s'échappe d'elle, devant ses yeux.

C'est un gros coup dur, mais c'est sans compter la gentillesse et la bienveillance de Kanna, ainsi que les sentiments du jeune homme.

 

La suite de cette histoire est bien plus drôle que le début, bien que l'ambiance ne s'y prêterait pas vraiment.

Il y a un très bon équilibre entre la gravité des situations et l'humour dont fait preuve les personnages. Il y a beaucoup de blagues et de grimaces, sûrement pour "compenser" en quelque sorte le fait que des sujets assez graves et importants sont abordés.

En effet, avec l'arrivée de Kanna, beaucoup de souvenirs ressurgissent. L'occasion pour percer des abcès et parler franchement, de tout ce qui n'a pas été dit pendant des années.

C'est une très belle continuité à l'histoire, car on y parle de pardon, de franchise, d'espoir et de renouveau.

 

Dans la deuxième partie, on nous présente Ichie, jeune fille de 17 ans qui n'a jamais eu de petit copain. Son premier amour était Haruta, mais elle n'a jamais osé lui avouer ses sentiments.

Depuis sa mort dans ce tragique accident, elle se sent un peu perdue, et ne sait pas trop si elle a vraiment envie d'un copain ou non.

Elle fait la connaissance de Kiyo, garçon déluré qui aime les shojo et qui se rapproche tout de suite d'elle, malgré qu'il ai une copine (à gros seins ). Quand elle apprendra qu'il est le cousin de Haruta, ça va lui faire un choc et ça changera sa façon de voir les choses. mais de quelle façon ?

 

J'ai beaucoup aimé ce début d'histoire. Le fait que je craque complètement sur Kiyo doit y être pour quelque chose, mais bon, passons 

Ichie est très mignonne, dans sa façon d'être, ses pensées, ses petites manies, ... Elle est touchante dans sa façon de voir les autres et les relations en général. Elle a un certain recul sur les choses, mais dont bien sûr elle n'arrive pas à faire face quand il s'agit de ses propres sentiments.

Il y a également des passages drôles qui apportent de la légèreté au récit, mais cette mélancolie qui caractérise cette série ne la quitte pas, et on a souvent le coeur serré à l'évocations de certains souvenirs, ou certaines émotions.

La justesse de ceux-ci me touche beaucoup, ainsi que leur variété.

On voit bien qu'un même sentiment peut être vécu et interprété différemment par chaque personne, ce qui le rend d'autant plus fort à mes yeux.

 

Les liens raccordant les personnages sont définitivement en train de se tisser, et j'ai hâte de découvrir si il va y en avoir de nouveaux, et comment ceux existant déjà vont évoluer.

 

Commandez Puzzle, Tome 3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 19:48

big_image_11178.jpg

 

 

Auteur : Knoko Sakurakouji

Editeur : Pika Edition

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Peu m'importe que mes mains soient couvertes de sang ... Tant que je suis avec toi.

Mon corps et mon sang apportent la gloire et la fortune aux démons ...

Je suis la "senka", celle pour qui ils se battent ...

Tout ce que je voulais, c'était être avec toi. C'était mon seul souhait ...

Mais leur sang à tous se répand désormais sur nous ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Bon, je ne vais pas vous saoûler avec le fait qu'elle chiale encore sur la couverture ... (Nan mais vous avez vu ? Elle n'arrêtera ... jamaiiiiiis ! )

 

Nous retrouvons Misao en bien mauvaise posture, enfermée en compagnie de Shô, elle se retrouve complètement à sa merci.

Celui-ci n'est plus forcément intéressé par prendre la tête du clan, il a d'autres plans en tête, mais qui incluent bel et bien la jeune senka.

Un sort d'un clan ennemi a scellé l'endroit, et Kyô n'a aucun moyen d'aller sauver sa belle, malgré tout les efforts qu'ils mettent en oeuvre, lui et les grands Tengus.

La jeune fille fait preuve d'une force nouvelle, et ne veux plus être la demoiselle en détresse qu'il faut sauver à chaque fois. Mais jusqu'où est-elle prêt à aller, et combien de temps peut-elle encore tenir face à un tel adversaire ? Surtout que celui-ci est aussi doué dans les manipulations physiques que mentales ...

 

Il ne se passe pas spécialement énormément de choses à proprement parler dans ce tome, l'action principale étant accée sur le huit-clos que subit Misao.

Je suis contente, car au fil des volumes, elle fait preuve de plus de force et de détermination, et bien que l'on voit que tout cela est très dur à supporter pour elle, elle gagne en maturité et en courage.

Elle est vraiment portée par l'amour qu'elle porte à Kyô, et même si ça peut faire neuneu dit comme ça, je le trouve bien exprimé dans ce manga, et certaines scènes et paroles sont franchement belles.

Bien sûr, il y a beaucoup de fan service, aussi. Mais avouons que c'est bien pour ça qu'on aime ce genre de manga

 

Ho, un passage très intéressant dans ce tome, c'est un flash-back important concernant l'enfance de Shô.

C'est en quelque sorte une façon pour nous de voir sa version des faits, comment il a vécu dans ce clan, comment il y était considéré, comment s'est déroulé sa rencontre et sa relation avec Misao alors qu'ils n'étaient tous que de très jeunes enfants.

Tout ce passage apporte une autre dimension au personnage, lui amenant une profondeur et un background bienvenu.

Ca m'a beaucoup plu d'assister à ces scènes, et je dois bien avouer qu'elles étaient très émouvantes, levant le voile sur certains agissements, et donnant un semblant d'explication sur les liens qui unissent ces trois jeunes gens.

 

Du suspens (même si il n'est pas non plus à couper le souffle), des révélations, une touche de sensualité, des trahisons et même l'arrivée d'un nouvel ennemi et de nouveaux dangers, voilà ce que nous réserve ce tome 6.

Rendez-vous en octobre 2011 pour le 7 !

 

Commandez Black Bird T06

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 02:03

20975305.jpg

 

 

Auteur : Kaoru Mori

Editeur : Kurokawa

Prix : 6,90 €

Résumé :

 

C'est en rendant visite à son ancienne institutrice, Madame Stownar, que William Jones rencontre Emma, la domestique de la maison. Autour d'un portrait de William enfant, ils font connaissance et très vite William s'aperçoit qu'il n'est pas indifférent au charme de la soubrette. Pour la revoir, il va volontairement oublier ses gants. Une histoire d'amour impossible, entre un bourgeois gentilhomme et une domestique en plein cœur de l'Angleterre victorienne.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Après mon énorme coup de coeur pour Bride Stories, j'ai eu envie de me pencher un peu plus sur le travail de Kaoru Mori. J'avoue être passé plusieurs fois devant les tomes de Emma au fil des mois, quand je me rendais chez mon dealer vendeur de mangas, mais malgré la douceur du trait, je ne m'y étais jamais intéressé plus que ça, les couvertures me semblaient fades et ne me donnaient pas spécialement envie de voir plus loin.

Comme quoi, l'adage "Il ne faut pas juger un livre sur sa couverture" est encore bien valable maintenant.

Mon erreur est réparée, avec l'acquisition de ce premier volume. Et après la lecture de celui-ci, les autres vont suivre assez rapidement.

 

Ce premier tome sert de grosse introduction à l'histoire. Il met en place le décor et présente les personnages.

Nous avons ainsi Emma, domestique de Madame Stownar, jolie, intelligente, très calme et douce, elle fait palpiter le coeur de bien des messieurs.

Le dernier en date, William Jones, est l'ancien protégé de Madame Stownar, et c'est en venant la saluer qu'il rencontrera Emma. Il tombera sous son charme instantanément, et c'est le début d'une coure discrète et tendre qui va prendre forme devant nos yeux.

Mais William devra faire attention, car il n'est pas le seul à prétendre dérober le coeur de la douce, et ce n'est pas son exotique ami qui dira le contraire !

Hakim, prince issu de la famille royale d'Inde, débarque en Angleterre pour saluer son ami d'enfance William, et il n'y a pas que pour l'architecture et les technologies qu'il va s'émerveiller !

Ce jeune homme en décélage par rapport aux jeunes lords anglais va t-il réussir à sortir son épingle du jeu de la séduction ?

 

C'est un manga de grande qualité, aux dessins très travaillés et au trait doux et extrêmement agréable. L'ambiance y colle d'ailleurs parfaitement, oscillant entre la légèreté des romances et des détails plus pesant, que l'on ne fait qu'effleurer ici mais dont on sent qu'ils auront une importance cruciale dans la suite de la série.

Comme les devoirs de William envers sa famille et la société, ou encore la santé compromise et la mélancolie de Madame Stownar.

On aimerait également en savoir un peu plus sur Emma, et je me dis que le petit flash back auquel on a droit ne sera peut-être pas le dernier.

 

J'ai été complètement séduite par ce manga, dans lequel on sent des enjeux importants se tramer, alors que tout semble se dérouler de la façon la plus douce possible, dans une ambiance presque éthérée.

Les nombreuses cases sans paroles montrant parfois uniquement de simples gestes du quotidien y sont pour quelque chose, elles confèrent un aspect apaisant à l'histoire, très calme.

Le caractère enjoué de certains personnages est là pour équilibrer tout ça, histoire que le récit garde une certaine dynamique. Ils permettent aussi d'avoir des scènes d'humour qui nous font invariablement sourire (j'aime beaucoup les accompagnatrices indiennes, très drôles et mignonnes, bien qu'elles n'aient qu'un tout petit rôle  ^^ ).

Après un tome seulement, on peut déjà dire que l'on va profondément s'attacher à certains personnages, et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite pour savoir ce qu'il va arriver à chacun.

 

Ce premier volume est sorti en mars 2007, et la série s'est terminée en décembre 2009 avec la sortie du dixième et dernier tome.

 

Commandez Emma, Tome 1 :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 14:54

puzzle-tome-2.jpg

 

 

Auteur : Ryô Ikuemi

Editeur : Editions Delcourt (Akata)

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Mizuki est en terminale, et sur le point de partir étudier à Tokyo. Pendant de longues années, elle était secrètement amoureuse d’un de ses professeurs. Pourtant quelques semaines avant la fin de l’année, elle rencontre Kajima. Ce jeune élève de seconde, dont le comportement est plutôt incongru, commence à l’intriguer... Mais n’est-il pas trop tard pour faire de nouvelles rencontres ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mizuki, à 18 ans, est tout simplement adorable. On pourrait presque croire avoir une enfant devant les yeux, avec son visage poupon tout rond et son amour immodéré pour le lait et les sucreries.

C'est d'ailleurs grâce à une brique de lait qu'elle fera la connaissance de Kajima, un garçon qui l'intrigue vraiment beaucoup.

Cet intérêt grandit d'ailleurs quand elle apprend qu'il n'est qu'en seconde. Après tout, il est vraiment très mature pour son âge ...

Mais l'année scolaire est bientôt terminée, et Mizuki a prévu de déménager pour aller dans une université de Tokyo. Comment pouvoir gérer une relation à distance alors que celle-ci vient à peine de naître ?

 

C'est avec cette histoire que commence ce deuxième tome, divisé en deux partie.

Mizuki est vraiment choupinette, et je me suis vite attachée à elle, car malgré un extérieur un peu enfantin, elle est loin d'être gamine et arrive à faire preuve de maturité.

Là où ça se complique, c'est dans la gestion des relations. Parfois, ce n'est vraiment pas facile de savoir comment se comporter avec l'autre, au début. Savoir ce qu'il pense, comment il voit le couple, tout ça. Mais quand, en plus, vous devez partir loin, que faut-il faire ?

Proposer une relation à distance ? Ou vaut-il mieux redevenir libre ?

Mizuki devra faire face à ses choix et aux regrets qui peuvent en découler.

C'est une histoire tendre et triste, pleine de mélancolie mais également pleine d'amour et d'espoir.

 

Dans la deuxième histoire, nous rencontrons Ai, jeune fille travaillant chez un fleuriste et s'habituant bon gré mal gré à la solitude.

Son amie Moe plait beaucoup aux hommes et a souvent des rendez-vous galants, et cette fois-ci elle doit passer la soirée avec un étudiant ayant une image de playboy invétéré.

Moe demande donc à Ai de lui servir d'alibi si jamais le rendez-vous ne lui plait pas.

Arrivant plus tard sur les lieus pour aider son amie, Ai va se retrouver au dépourvu quand le rencard va faire venir un ami à lui pour tenir compagnie à Ai.

Nous retrouvons ici Maya, jeune garçon traumatisé par la mort de son ami dans le tome précédent.

Une façon de voir comment il s'en sort après quelques années, comment il fait face à ce deuil, ...

Encore une fois c'est un récit vraiment très touchant, qui oscille constamment entre l'humour et la tristesse, dans un mélange doux-amer parfaitement maîtrisé.

 

J'aime toujours autant les dessins, qui s'accordent parfaitement avec ce type d'histoires.

Le mélange des émotions est savament distillé et on passe souvent de la joie à la peine, avec des transitions tout en douceur.

On commence à voir des vies, des destins s'entrecroiser, j'ai vraiment hâte d'avancer dans la série pour voir ce qu'elle nous réserve.

 

Commandez Puzzle, Tome 2

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 21:27

american-vampire-1.jpg

 

 

Auteurs : Scott Snyder, Stephen King & Rafael Albuquerque

Editeur : Panini Comics

Prix : 17 €

Résumé :

 

Rusé, impitoyable et méchant comme un serpent à sonnette, Skinner Sweet l'était déjà avant de devenir vampire. Mais ce n'est pas ça qui le différencie des autres créatures de la nuit. Parce qu'il est le premier vampire engendré sur le territoire américain, il est aussi le premier d'une nouvelle espèce : ses crocs sont plus longs, ses griffes découpent tout, et même le soleil ne l'arrête pas.

Aux États-Unis, qu'il s'agisse de vampires ou de voitures, on fait les choses en grand.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Nous sommes en 1925 et Pearl accumule les rôles de figurantes au cinéma en rêvant de gloire et d'amour.

Ses fantasmes people vont vite tomber à l'eau quand elle se fera attaquer pas d'anciens vampires européens, aujourd'hui hommes du monde très influents, et laissée pour morte.

C'était sans compter l'arrivée de Skinner Sweet, qui décèlera un petit quelque chose chez la jeune femme, et décidera de la ramener à la non-vie.

Un détail, cependant : Skinner est le premier vampire américain, créé par accident. Et cet état lui donne une force absolument phénoménale qui fait trembler même les anciens vampires.

Voilà Pearl devenue une bête assoiffée de meurtres et de vengeance.

Ça va saigner.

 

Un comic avec de supers dessins.

Avec des vampires hyper badass.

Scénarisé par Stephen King.

*septième ciel*

 

Avec American vampire, Stephen King et Scott Snyder voulaient redorer l'image du vampire. Comprenez : effacer l'image de midinet amoureux qu'il a acquit ces dernières années, et lui rendre son rôle de prédateur sanguinaire dangereux et effrayant.

Pari gagné ! Dans tout les sens du terme, ce comics est juste une pure tuerie.

Que ce soit dans les dessins très vivants aux expressions très travaillées, ou dans le scénar super bien fichu et accrocheur, j'ai adhéré dès les premières pages et suis devenue accroc à la première goutte de sang versée  <3

 

Au début, j'étais un peu sceptique vis-à-vis du contexte historique.

Des vampires au Far-West et aux années folles ? Hmm ... moui, pourquoi pas, mais bon ...

Et pourtant, ça fonctionne du tonnerre, vraiment !

Après tout, quoi de mieux que ce décors en plein essor culturel et technique pour voir débarquer les premiers vampires américains ?

En plus, ça permet quelques scènes impossibles à notre époque, et il faut bien l'avouer, ça donne un cachet et une ambiance particulière à l'histoire, rendant le tout très savoureux.

On fait d'abord la connaissance de Pearl, jeune fille pleine d'énergie, de fraîcheur et d'ambition à laquelle il est facile de s'attacher. Nous assisterons à l'attaque qu'elle subit ainsi qu'à sa transformation, introduisant le personnage de Skinner. A partir de ce moment-là, nous ferons un bond dans le passé, et ça sera au tour de Skinner de se présenter à nous.

Haaaa, Skinner ... Autant le dire tout de suite, je suis tombée follement amoureuse de lui. C'est un méchant, un vrai, qui tue le sourire aux lèvres, que la cruauté met en joie et qui ne jure que par les mauvais coups.

Et malgré tout, il peut faire preuve de ... gentillesse ? et on pourrait même croire qu'il s'attache un peu à Pearl. Assez, en tout cas, pour la transformer et lui donner l'occasion de se venger contre ses tortionnaires.

Il est juste génial, vraiment, c'est tout simplement jubilatoire de suivre ses faits d'armes, et même si il fait souvent preuve de violence gratuite, même envers des "gentils", sa facette enjouée pleine d'humour est tellement contagieuse que je ne pouvais que le suivre gaiement dans ses massacres.

 

Vous l'aurez compris, c'est un gros coup de coeur, un vrai cocktail vitaminé d'horreur, de suspens, de tendresse (parfois), d'intensité dramatique, de personnages colorés et attachants et de vrais, bons, méchants vampires.

Enfermez-vous à double tour, protégez-vous et votre famille, cachez-vous, soyez effrayés, car le premier american vampire débarque.

 


 

Commandez American Vampire, Tome 1 : Sang neuf

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

challenge fang's addict

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 21:28

puzzle-1-delcourt.jpg

 

 

Auteur : Ryô Ikuemi

Editeur : Delcourt (Akata)

Prix : 6,95 €

Résumé : 

 

Attention, spoiler :

 

Imaginez une jeune fille se sentant coupable de la mort d'un de ses amis et un garçon qui n'arrive pas à oublier ce terrible accident survenu quand il n'était qu'un enfant. Ils ne se connaissent pas encore, mais pourtant...

 

A travers le regard de leur entourage, et à différentes époques de leurs vies, découvrez dans ce shôjo manga construit comme un véritable puzzle les destins entremêlés de ces jeunes en quête d'identité.

 

Tous les matins, dans le train, alors qu'elle se rend au lycée, Yuma est harcelée par un pervers. Suwa, un de ses camarades de classe, décide de l'accompagner afin de la protéger. Mais malgré l'intérêt que ce dernier semble porter à Yuma, la jeune fille n'a d'yeux que pour Kajima, son professeur de biologie.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Il n'est pas évident de parler de Puzzle sans spoiler le lecteur.

D'ailleurs, rien que le quatrième de couverture en révèle un gros, donc si vous n'aimez pas ça, je vous déconseille de le lire ...

Disons que dans ce premier volume, nous avons droit à des tranches de vies. Ce tome est divisé en deux, et chaque partie est axée sur une personne, sur sa version d'un épisode de sa vie.

Un peu comme une introduction, on sent déjà qu'après ces deux récits, tout va changer pour ces deux personnes.

 

Yuma est une jeune fille dont le plus gros problème est qu'elle se fait pelotée dans le train par de gros pervers.

En bonne petite japonaise qu'elle est, elle serre les dents et subit en silence (c'est quelque chose que j'ai toujours trouvé aberrant. Personnellement, un coup dans les valseuses et un hurlement indigné aurait réglé ce problème depuis longtemps. Mais bon, soit.).

Pour réussir à avoir des trajets un peu plus tranquille, elle demande à Suwa, un garçon de sa classe, de l'accompagner pour la "protéger".

Et bon, ça tombe bien, quand même, car elle craque pas mal sur lui, et ce sont des occasions idéales pour se rapprocher de lui.

C'est un vrai bout-en-train et tout le monde l'aime bien dans l'école.

Le jour où il décide enfin de sortir avec elle, elle ne pourrait pas être plus heureuse.

Sauf que ...

Plus le temps passe, et plus son regard est attiré par un de ses professeurs. Il est tellement discret et ses cours sont tellement soporifiques que personne ne fait attention à lui. N'y a t-il dont que la jeune fille qui passe tout son temps à le regarder ?

Pourra t-elle se contenter de simplement le fixer ?

 

La deuxième partie s'intéresse à Kanna.

Elle et son meilleur ami d'enfance, Haruta, se retrouvent encore dans la même classe cette année, et après une drôle de rencontre avec deux autres amis, ils forment maintenant un quatuor que rien ne semble séparer !

Kanna vit ces relations avec beaucoup de joie et de sérénité, elle est ravie de partager une très forte complicité avec Haruta, d'avoir une copine jolie et adorable comme Asami, et un ami qui a autant de classe que Maya.

Seulement, au fil du temps, elle se sent un peu perturbée et ne sait plus trop quoi penser des relations qui les lient, tout les quatre.

Ca fait quelques temps que Haruta l'embrasse, parfois. Mais plutôt comme on embrasserait un animal de compagnie, elle pense.

Et comment réagir quand Maya se rapproche d'elle ? C'est peut-être le début d'une merveilleuse histoire !

Mais du jour au lendemain, un bête incident peu tout changer, et le monde autour de vous s'écroule, changeant à tout jamais ...

 

Ce sont des histoires mignonnes et drôles, très douces et agréables.

Mais dès le début, on sent qu'il y a une sorte de mélancolie qui s'en dégage, une ambiance plus sombre, presque tragique, et on a la désagréable impression que, quoi qu'il puisse se passer pour nos héros, tout risque de se terminer mal pour eux.

Cette tristesse sous-jacente est extrêmement touchante, et ces sensations sont accentuées par un dessin également très doux, presque éthéré par moments.

Heureusement, pour que le tout garde une certaine légèreté, il y a également des scènes drôles, avec quelques grimaces prêtant à sourire, et des passages très tendres, adorables.

 

C'est une lecture qui m'a vraiment beaucoup plue, j'ai parcouru ces pages avec un mélange doux-amer de sourires et d'yeux qui piquent.

J'aime les récits poignants, surtout quand ils arrivent à faire ressortir du bon et de la lumière dans ce qui pourrait paraître tellement négatif.

Rien de déprimant ici, juste un mélange de sentiments variés. Qu'ils soient positifs ou négatifs, ils m'ont tous touchés à des degrés différents, et c'est bien pour ça que j'ai apprécié ce premier tome.

J'ai vraiment hâte de lire la suite, et de voir ce qu'elle nous réserve.

 

Ce premier tome est sorti le 9 juin 2010, le tome 9 sortira le 12 octobre 2011, et la série est en cours au Japon avec 13 tomes.

 

ban_puzzle.gif

 

Commandez Puzzle, Tome 1 :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 20:48

9782809405361.jpg

 

 

Auteurs : Vaughan, Guerra & Marzan Jr

Editeur : Panini Comics (Collection Vertigo)

Prix : 13 €

Résumé :

 

Dans le courant de l'été 2002, un fléau d'origine inconnue a détruit chaque spermatozoïde, chaque fœtus et chaque mammifère pourvu d'un chromosome Y... à l'exception d'un jeune homme et de son singe apprivoisé. Cette "maladie" a instantanément exterminé 48 % de la population mondiale, soit à peu près 2,9 milliards d'hommes. Aidé par la mystérieuse Agent 355, Yorick Brown, le dernier humain mâle, doit maintenant affronter de dangereuses extrémistes tandis qu'il est partagé entre l'espoir de retrouver sa petite amie à l'autre bout du globe et la volonté de découvrir ce qui a fait de lui l'unique survivant.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Yorick, jeune homme rêveur cherchant un but dans sa vie, va voir son quotidien entièrement bousculé en quelques secondes.

Personne ne sait ce qu'il s'est passé, mais tout les hommes sont morts, d'un coup, tous de la même façon. Vieillards, enfants, foetus, ou jeunes garçons, aucun n'a été épargné. Même pas les animaux !

Enfin, aucun, sauf Yorick ... et son singe.

Le voilà seul dans un monde post-apocalyptique remplis de femmes. Certaines tristes et abattues par cette éradication, certaines tombant dans le féminisme extrême.

Pas évident de survivre quand vous êtes la cible de mire de toute la planète ...

 

Voilà un comic original et vraiment très sympa à lire.

De base, j'avoue que, au vu de la couverture, ça ne me tentait pas des masses, le dessin ne m'attirait pas plus que ça.

Mais en feuilletant, j'ai découvert avec joie que le dessin de l'histoire était tout autre, et j'ai directement accroché à cette histoire aberrante au rythme halletant.

 

Quelques minutes avant le début de la catastrophe mondiale, nous faisons la connaissance de quelques personnes que l'on suivra tout au long du récit.

Yorick, d'abord, avec sa petite amie. Sa mère, ensuite, femme politique influante. Sa soeur, ambulancière aux moeurs légères. Une femme soldat en Cisjordanie, une agent spéciale du gouvernement, une chercheuse sur le clonage humain, etc ...

Avec tout cette personnes, nous avons droit à différente vision des évènements et de leur suite, ce qui permet de les aborder avec plusieurs angles, plusieurs points de vue, ce qui est non seulement agréable à suivre, mais également important et intéressant pour le scénario en lui-même.

On s'attachera à certains personnages, moins à d'autres, mais ils ont tous quelque chose à apporter, une pierre à poser à l'édifice du récit.

 

C'est un comic assez sombre dans son ensemble, mais grâce à beaucoup de couleurs, à des touches d'humour et à une grosse dose d'action, le tout est vraiment très digeste et ça ne tombe jamais dans une ambiance trop lourde et pesante.

C'est un bon thriller, genre comic catastrophe, montrant la survie d'un monde ... sans hommes (ou presque).

Pas mal original et sans tomber dans les gros clichés, il utilise les bonnes ficelles du genre tout en les tournant à sa sauce pour nous faire passer un moment unique plein de suspens et de questions.

 

Commandez Y : le dernier homme, Tome 1 : No Man's Land

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 14:51

berry-dynamite-manga-volume-1-simple-45783.jpg

 

 

Auteur : Aya Nakahara

Editeur : Editions Delcourt (Akata)

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Pour Mai Amane, c'est la cata' : montée à Tokyo avec l'espoir de devenir une star du rock, elle se retrouve chanteuse de pop acidulée, dans le duo « Star Berry » ! Si sa camarade, l'enthousiaste Kurumi, est enchantée par cette vie d'idole, Mai, quant à elle, songe à mettre un terme à cette carrière honteuse... Oui, mais voilà : rien n'est simple dans le monde du « showbiz », autant pour y entrer que pour en sortir !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mai est une rockeuse, une vrai, qui a ça dans le sang.

C'est d'ailleurs uniquement pour ça qu'elle est montée à Tokyo, et elle enchaîne les auditions pour pouvoir avoir la chance de percer dans cet univers.

Alors, oui, elle se fait un nom dans la musique ... au sein d'un duo de pop énergique et choupinou à souhaits.

Pour Mai, c'est juste l'enfer !

Mais après tout, avec une accolyte si adorable, et des fans si gentils, ça ne doit pas être si terrible, non ?

Sauf bien sûr, quand cette carrière, si ridicule soit-elle pour la jeune, commence à battre de l'aile ...

 

J'avais lu un extrait de ce manga qui m'avait bien fait rire, et le quatrième de couverture me tentait bien, donc me voilà plongé dans l'univers rose et sucré de ce shôjo musical gentiment déjanté.

C'est donc Mai que nous suivons dès le début, cette jeune fille de 15 ans complètement fan de rock et de punk depuis la plus tendre enfance et qui se retrouve dans un duo pop tout mignon.

Du coup, bien entendu, il y a pas mal de situations assez marrantes, dû au choc de ces deux univers.

Faut avouer que c'est bien drôle de la voir dans sa tenue de princesse des fraises, et péter un cable de rage parce que quelque chose ne va pas 

Sa collègue chanteuse, Kurumi, est l'archétype même de la fille choupinette.

Toujours dans son monde rose bonbon, douée pour la couture de costumes à fanfreluches, rajoute des mots mignons dans ses phrases, toujours le sourire aux lèvres et le coeur sur la main.

Rien de tel pour énerver Mai ! Elle la trouve niaise et stupide !

...

Bon, un peu mignonne, aussi, elle avoue ...

 

Alors que leur duo semble vraiment être mancé sur les chapeaux de roues, voilà que Mai a une ... altercation avec une très célèbre productrice de chanteuses.

La guerre musicale est déclarée, et tout les coups sont permis !

 

Cette vision de l'univers du showbiz japonais est dans l'ensemble très marrante, mais quelques scènes sont teintées de dure réalité, et il faudra beaucoup de courage à nos deux héroïnes pour pouvoir continuer leur rêve.

En auront-elles assez ?

Tout le manga est très énergique, que ce soit dans la narration, les dessins ou les situations, et c'est une vraie vague de vitalité que l'on se prend dans les mirettes en lisant ce premier tome.

Bien que je ne sois pas spécialement fan du style Lolita, je dois bien avouer que c'est un régal d'admirer les superbes dessins des tenues de nos deux chanteuses.

Très travaillées et regorgeant de détails kawaii, c'est un plaisir pour les yeux !

 

C'est très agréable de découvrir toute cette palette de personnages attachants et intéressants à suivre.

La rockeuse en chanteuse niaise, la fille dans son monde acidulé, le fan pas comme les autres et débordant d'amour et de respect, la jeune idole forcée à endosser un rôle qu'elle ne veut pas, etc ...

Ce n'est que le premier volume, et il s'est pourtant déjà déroulé une tonne de choses ! Mais grâce à la fluidité du récit, et à des dessins clairs et très jolis, le tout est vraiment très digeste et se lit d'une traite, avec le sourire.

 

Ce n'est peut-être pas LE manga de l'été, mais je l'ai franchement beaucoup aimé, et j'attends la suite avec impatience, je suis curieuse de voir comment va se dérouler le futur pour notre jeune duo.

Un titre vraiment très agréable, drôle, vitaminé, coloré avec juste ce qu'il faut de tendresse.

A lire pour les curieux qui ont de fortes envies de frais(es) !

 

Ce premier tome est sorti le 29 juin 2011 et le deuxième arrivera chez nous ce 14 septembre. La série se concluera au troisième volume le 6 octobre 2011.

 

ban-berry-dynamite.gif

 

Commandez Berry Dynamite, Tome 1 :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 23:21

COMICS-OF-THE-MONTH-Mars-2011-cro.jpg

 

 

Auteurs : Garth Ennis & Jacen Burrows

Editeur : Milady (Graphics)

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

Ils sont partout. Hommes, femmes et enfants, tous victimes d'une mystérieuse infection qui change les parents en tueurs et les amants en violeurs. Sans pitié, ils répandent le mal et traquent les derniers membres de notre espèce à l'agonie.

Dans une Amérique désolée, un petit groupe de survivants cherche à rejoindre l'Alaska, espérant y trouver le salut. Ils vont découvrir le prix de la survie... et de leur propre humanité.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Tout commence dans un café, un lieu où jamais rien ne se passe, d'ordinaire.
Ce soir, un homme en sang y entre, et c'est en souriant qu'il se jette sur le cuistot pour lui dévorer le nez.

A partir de là, c'est la folie, partout, prenant possession de plus en plus de personnes, à une vitesse affolante.

Les survivants doivent s'organiser et prendre de dures décisions si ils veulent s'en sortir.

Les lois, la moralité et l'humanité telles qu'elles étaient connues n'ont désormais plus cours.

 

Bien que l'on pourrait y voir des similitudes avec d'autres comics comme Walking Dead, ici ce ne sont pas les zombies qui sont à l'honneur.

D'ailleurs, on ne sait pas vraiment à quoi on a à faire. Tout ce que l'on sait, c'est que bon sang, c'est flippant ...

Je veux dire, déjà les zombies sont pas mal dans leur genre. Des êtres qui vous poursuivent pour vous dévorer vivant, c'est quand même assez stressant, vous en conviendrez 

Mais on pourrait dire que c'est l'instinct qui les pousse, et souvent, ils ne sont pas bien dégourdis, vu qu'ils sont mort.

Ici, ce ne sont pas des cadavres ambulants, et leur but n'est pas de nous manger tout crus. Ils sont bien vivants, et bien que l'on ne connaisse pas vraiment leurs objectifs, ils font de la terre un véritable enfer apocalyptique.

Torturer, mutiler, violer, trancher, mordre, arracher, brûler, éventrer, dépecer, ... voilà ce qu'aiment faire ces infectés. Et toujours, toujours avec le sourire.

C'est peut-être bien ça le plus effrayant, savoir que ces êtres prennent un plaisir jubilatoire à faire tout ça.

Brrr, à vous donner des frissons ...

 

En tout cas, moi qui aime le gore, le trash et l'extrême, je peux vous assurer que j'ai été servie, et largement, avec ce premier tome de Crossed.

C'est dégueulasse, ça pue, ça sointe, ça gicle, ... Mais surtout, ce qui m'a le plus surprise, c'est de trouver autant de sexe mélangé à toute cette horreur.

Comme si ce n'était pas déjà assez dégoutant, nous avons également droit à de très nombreux viols, et pas spécialement toujours par les ... cavités usuelles ...

Membres arrachés et plaies en tout genre vont également se retrouvées pénétrées par ces dégénérés, et bien que n'étant pas du genre petite nature, je dois bien avouer avoir ressentit un fort dégoût lors de certaines images ou descriptions.

Et j'ai adoré ça !    J'adore la façon dont ça part loin dans l'extrême, et comme certains taboux ont même explosés dans ce volume.

Ha, pour rassurer certains, ne croyez pas non plus que ça soit un ouvrage à caractère pornographique. Ce qui est sexuel n'est pas non plus directement explicite. Certaines scènes se passent loin dans le paysage, ou sont judicieusement censurées par le décors.

 

En ce qui concerne le dessin, rien d'extraordinaire ici, il est assez classique pour un comic, et comme pour beaucoup, je reprocherais ce manque de mouvement, de fluidité dans personnages.

Mais c'est un défaut que je trouve dans quasi chaque comic, donc bon, je ne m'en formalise pas.

Tout le reste est excellent, les détails gores sont bien rendus, les expressions du visage sont flippantes chez les infectés, les décors sont réalistes et les couleurs utilisées, très vives, contribuent à mettre l'accent sur le sang et sur le côté extrême et cauchemardesque.

 

Ha, petite remarque, au cas où vous auriez encore un doute là-dessus, ce tome n'est définitivement pas à mettre entre des mains jeunes et/ou impressionables  ^^"

Rien que les dialogues peuvent aller parfois très, très loin dans le trash.

C'est surprenant au début, surtout quand c'est, genre, à peine à 5 pages du début ! Mais au final on s'y habitue et on se rend compte que ça fait tout simplement partie intégrante de l'histoire et de son ambiance.

 

Vous l'aurez compris, j'ai vraiment a-do-ré Crossed, je trouve qu'il arrive à tirer son épingle du jeu dans la marée de comics de ce genre (façon invasion zombi-esque) grâce au fait qu'il va vraiment à fond dans un délire gore et vulgaire, où on jubilerait presque autant que les infectés, tellement tout va loin.

Je recommande aux amateurs de sensations fortes !

 

2902361527 12

 

 

Commandez Crossed, Tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 01:56

Fp10J_VAMOS_LA_T2.jpg

 

 

Auteur : Osada Yoshimi

Editeur : Doki Doki

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Pour l'équipe de futsal du lycée Otowanishi, les choses sérieuses commencent. Surprises par l'annonce de leur premier match amical, les filles naviguent entre panique et excitation. Alors pas de temps à perdre, il y a bien trop à faire : uniformes, position sur le terrain, composition de l’équipe... des questions compliquées à résoudre quand on connaît les caractères de nos héroïnes.
Mais c'est une fois le match lancé que les tensions arriveront à leur comble, surtout quand Yû se remet à faire des siennes : entre le banc de touche, le terrain et l'infirmerie, pleine de doutes et de bonne volonté, elle va en faire voir de toutes les couleurs à ses adversaires... mais aussi à ses coéquipières !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Maintenant, ça ne rigole plus. L'équipe de futsal du lycée va disputer son premier match.

Bon, amical, certes, mais match quand même !

Inutile de dire que la pression monte pour Yû, et qu'elle prend les choses vraiment très au sérieux !

D'ailleurs, elle n'est pas la seule, et c'est une véritable fièvre de la victoire qui s'empare de l'équipe.

Asami ne sait d'ailleurs plus trop où donner de la tête et, encore une fois, essaye de satisfaire au mieux tout le monde. Mais plutôt que de jouer les bons samaritains de l'ombre, il vaut parfois mieux savoir clairement ce que veulent les autres.

Entre compétitions, jalousies, espoirs, joies et angoisses, l'animation est belle et bien au rendez-vous !

 

Hmmm ...

Je suis vraiment partagée au sujet de ces couvertures. D'un côté, elles ont cet aspect frais et léger, estival et joyeux tout en étant doux. Mais de l'autre, il y a toujours ce côté genre sexy-sans-le-faire-exprès qui m'énerve un peu. Je ne trouve pas qu'il représente bien le contenu du manga.

Mais bon, bref, c'est surtout l'histoire qui nous intéresse.

 

Dans ce deuxième tome, les choses s'accélèrent pour nos héroïnes.

En effet, avec l'annonce et la préparation du premier mathc du club, tout se bouscule et les esprits ont tendance à s'échauffer.

De nouvelles alliances se créent, des inimités éclatent, des angoisses refont surface et des sentiments pointent le bout de leur nez.

Ce qui est sûr, c'est que l'on ne s'ennuie pas une seconde, et même pour ceux qui s'en contrefichent du sport (perso, c'est vraiment quelque chose que limite je déteste), le scénario est très agréable à suivre, et je me suis surprise à avoir le coeur qui battait plus vite pendant le match.

Non pas que j'étais admirative de telle ou telle action, mais surtout que c'est le côté humain, les sentiments et les pensées qui sont surtout mises en avant.

Savoir que chaque action sur le terrain peu avoir une incidence sur une des joueuse. Savoir comment Yû ressent chaque passe, chaque action manquée ou chaque but.

Ca peut paraître anodin ou même ennuyant, mais je peux vous assurer que ça prend aux tripes.

 

Il se passe vraiment énormément de choses dans ce volume, et c'est très agréable de voir des personnages déjà attachants, devenir encore plus proches pour nous pendant cette lecture.

On les vois évoluer, montrer des parties d'eux-même, se rapprocher d'autres personnes, oser s'avancer vers l'autre.

C'est tendre, drôle et beau à la fois. C'est plein de courage, de passion, de peur et d'amour.

Ce manga m'a gorgée de pleins d'éléments positifs, et ça fait du bien au coeur, tout simplement.

 

J'ai vraiment hâte de lire le prochain tome, j'ai envie de savoir comment les évènements vont évoluer pour tout ce beau monde, et bien sûr, qu'elles sont les romances qui vont se nouer 

 

Lisez un extrait du tome 2 en cliquant ici.


Commandez Vamos la !, Tome 2 :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2