Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 14:44

Le-Bureau-Des-Complots-Jeremy-Mahot

 

 

Auteur : Jérémy Mahot

Éditeur : Delcourt (Shampooing)

Prix : 12,50 €

Résumé :

 

Et si une agence secrète était derrière toutes les catastrophes de l'histoire ?
Et si personne n'avait jamais marché sur la lune, que Lee Harvey Oswald n'était pas le meurtrier de Kennedy et que toutes les théories conspirationnistes disaient la vérité ?

Le Bureau des Complots vous plonge au coeur du secret, dans le petit quotidien cynique de ces mystérieux hommes de l'ombre...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà une bien étrange petite BD !

J'ai été tentée par celle-ci d'abord pour son sujet, et apparemment par la façon cynique dont il est traité, ensuite pour son graphisme particulier.

Est-ce que tout cela est un mélange gagnant ?

Hmm, peut-être.

 

Comme vous l'aurez compris grâce au quatrième de couverture, nous entrons ici dans l'envers du décors d'une petite organisation gouvernementale, la plus secrète au monde, dont même le FBI et la CIA ignorent l'existence.

On y rencontre Henry, en 1999, un employé banal, qui nous raconte son quotidien pendant la préparation du prochain dossier de l'agence : des attentats dont la date est déjà prévue longtemps à l'avance.

 

"- Mais vous avez déjà une date de prévue ou pas ?

- Oui, le 11 septembre 2001.

- Hum... 'Les attentats du 11 septembre' ? Hey, ça sonne bien !"

 

Jérémy Mahot nous explique donc avec humour noir et grinçant comment les grandes catastrophes et autres évènements historique sont longuement préparés par un groupe d'experts.

Ici, donc, il FALLAIT que ces avions se crashent, et ces "bons américains" devaient faire tout ce qui était en leur pouvoir pour que tout se déroule comme prévu.

Après tout, sans leur aide, comment les terroristes auraient pu passer les sécurités à l'aéroport, par exemple ?

5212_p.jpg

(cliquez pour voir en plus grand)

 

Le graphisme épuré et très sobre, tout en nuances de gris, laisse toute la place à la narration et à l'humour corrosif du récit.

Le choix est judicieux et le tout passe parfaitement à la lecture, rendant le tout fluide et agréable.

Le problème, en fait, c'est que j'ai l'impression que tout n'est que survolé. J'ai refermé ce livre avec plein d'interrogations, en ayant l'impression d'avoir manqué quelque chose, d'être passée à côté de plusieurs éléments.

Le sujet est bien trouvé, mais peut-être pas si bien traité que ça, au final. J'aurais apprécié voir une BD plus développée, avec plus d'explications, plus de révélations. Ici, j'ai une impression d'inachevé, comme si ce n'était qu'effleuré.

Cela donne un arrière-goût de trop peu et de déception à cet ouvrage qui partait pourtant avec d'excellentes bases et es qualités indéniables.

Je serais curieuse de voir un éventuel deuxième tome pour obtenir plus de réponses à mes questions.

 

On passe quand même un chouette moment, c'est une histoire à lire au deuxième (voir troisième) degré, amusante et intelligente, mais dont il ne faut pas non plus attendre un feu d'artifice d'émotions ou de déclarations.

Une sortie discrète mais qui devrait plaire aux amateurs d'humour noir et de secrets gouvernementaux.

 

Mille mercis à Delcourt pour cette lecture particulière et originale.

500px-Delcourt logo.svg

 

Commandez Le bureau des complots

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 20:12

MonsieurNoir01

 

 

Auteurs : Griffo & Dufaux

Éditeur : Dupuis

Prix : Plus édité

Résumé :

 

L'Angleterre, au siècle dernier. Un château : Blacktales. Tous les sept ans, son propriétaire, l'inquiétant Monsieur Noir, vient y signer un nouveau bail avec son locataire. À Blacktales, deux clans, irréductiblement opposés, se livrent une lutte féroce et sournoise pour la possession d'une plume : elle seule permet d'apposer sur le contrat de location la signature qui donne le pouvoir absolu. C'est dans un climat d'effervescence que débarque Fanny, récemment orpheline : la plume, égarée depuis deux ans, a été localisée. Elle se retrouve entre les mains de deux êtres dont l'impitoyable sadisme terrorise tous les habitants du lieu...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

BD sympathique et atypique, son histoire m'a fait penser à un Alice au Pays des Merveilles en plus sombre et tourmenté.

On y trouve des créatures étranges, des personnages loufoques et inquiétants, des habitudes uniques et abracadabrantes, des mystères, des pièces incongrues, des passages secrets, des espions, des tableaux magiques et bien plus encore !

Pour ça, c'est vraiment très agréable à lire et on se laisse facilement entraîner par le côté mi-merveilleux, mi-lugubre de ce récit sous forme de conte macabre.

D'ailleurs, ce titre n'est vraiment pas conseillé aux enfants, car il contient du sang, de la violence et même des sous-entendus sexuels clairement explicites.

Vu comme ça, on dirait que je fais tout un plat de pas grand chose, mais vu l'aspect glauque et malsain du rendu, ce n'est pas vraiment une BD que je mettrais entre les mains d'un gosse.

 

Malgré tout ça, qui m'a beaucoup plu, je dois dire que je suis quelque peu déçue, et que je me suis même légèrement ennuyée par moments.
Cela, en grande partie à cause du côté "charivari" de l'histoire. Ça part un peu dans tous les sens, aussi bien au niveau des personnages que du récit, et j'avais du mal à réellement fixer mon attention, au final.

 

Quand j'ai refermé le deuxième et dernier tome, j'avais un arrière-goût un peu amer en bouche, ne sachant trop, en fait, ce que je venais de lire.

Il me semblait qu'il y avait eu beaucoup d'énergie dépensée pour en arriver là. Est-ce que ça valait la peine ?

En tout cas, une chose est sûre, que ce soit au Pays des Merveilles ou au Blacktales, tout le monde est fou ...

 

Commandez Monsieur Noir, édition intégrale

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 13:10

9782840553519v.jpg

 

 

Auteurs : Barral & Veys

Éditeur : Delcourt

Prix : 10,95 €

Résumé :

 

Saviez-vous que Watson doit une grande partie de sa popularité à une méduse ? Que Holmes pratique parfois le cambriolage ? Et seriez-vous capable de trouver un rapport entre un diable en boîte, un haltère, un réveil-matin, un cactus et une masse d'armes ? Non ? Eh bien plongez-vous dans les carnets secrets du Dr Watson, miraculeusement exhumés par deux "froggies"...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà une vision de ce célèbre duo Britannique que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir !

Dans celle-ci, c'est bel et bien l'humour qui a la part belle, aussi bien celui des dialogues que des situations, les uns comme les autres totalement drôlissimes.

 

Dans cette version, Watson a un peu tendance à faire des déductions plus pertinentes de Holmes, qui a un fort penchant pour le théâtral et le grandiloquent.

Parfois, la réponse est l'option la plus simple, pas besoin de chercher midi à quatorze heures !

Avec un Watson fort gourmand ayant la main leste avec les bouteilles, une Madame Huston brute de décoffrage aux recettes culinaires ... originales et un Lestrade gaffeur et quelque peu innocent, nous avons ici une belle brochette de champions et la certitude de passer un excellent moment tout à fait délectable.

 

J'aime que, bien que ce soit une BD 100% humoristique où les éclats de rire sont fréquents, les auteurs aient réussis à insuffler à l'oeuvre ce flegme so British qui caractérise l'oeuvre de Sir Conan Doyle.

C'est assez jubilatoire de retrouver ces personnages cultes dans des situations parfois complètement abracadabrantes, de les voir se faire gentiment ridiculiser de temps en temps. Je ne sais pas comment l'expliquer clairement, mais c'est comme si cela nous les rendait plus accessibles, plus proches.

C'est une BD réellement géniale, brillante, intelligente, extrêmement drôle tout en gardant une certaine finesse.

 

Je n'ai pas trouvé le dessin en lui-même exceptionnel ou de toute beauté, mais il faut bien dire que les expressions faciales ont un rendu parfait pour ce type d'ouvrage, et elles appuient à merveille sur l'effet comique.

J'ai adoré également le soucis du détail, et le fait qu'il faille parfois fouiller un peu du regard telle ou telle scène pour y trouver un élément humoristique supplémentaire.

 

Voilà un titre que je conseille pour ses énigmes à deux sous, ses personnages revisités et son ambiance toute particulière. Parce que, une chose est sûre, pour réussir une telle BD, je suis certaine que les auteurs sont de grands fans du célèbre détective, et bien que loufoque, cet ouvrage est, à n'en pas douter, un bien bel hommage !

 

Commandez Baker street t.1 : sherlock holmes n'a peur de rien

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 14:00

krrpk-couv-web.jpg

 

 

Auteur : Bill

Éditeur : Delcourt (Shampooing)

Prix : 12,50 €

Résumé :

 

Pauvre Krrpk, petit alien fraîchement débarqué sur la planète Grook, peuplée d'êtres franchement inhospitaliers, honteusement arrogants et ouvertement racistes. Dès son arrivée, il comprend qu'il n'est pas le bienvenu et qu'il va en baver. Mais Krrpk s'en fiche parce qu'il a un plan, parce qu'il sait qu'ils ne vont pas rigoler longtemps... et parce qu'il n'est pas très malin non plus.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un petit ovni qui attirera beaucoup de curieux et qui, je suis sûre, ravira un bon gros nombre de lecteurs !

 

Krrpk est un alien qui arrive sur une planète qu'il ne connaît pas.

Directement, il est confronté aux différences culturelles gigantesques, à l'impolitesse crasse de sa race prédominante, de leur racisme et leur fierté.

Il se fera arnaquer, draguer, roulé dans la boue, on se moquera de lui, bref, il va vraiment en baver.

Mais bon, c'est pas trop grave, après tout, il est là pour la prophétie que son peuple compte bien réaliser.

Sauf que, tout ne se passe pas toujours comme on l'a prévu ...

 

Au début, j'ai trouvé cette BD vraiment mignonne. Krrpk est adorable, plein d'innocence (pour ne pas dire bêtise), il a une vision du monde toute neuve, ils ne connaît presque rien, il patauge et fait des gaffes. On croirait voir un bébé apprendre à marcher.

Ses déboires pour se sociabiliser sont très rigolos à regarder.

Mais ensuite, on découvre autre chose ... Par exemple, que les personnages qui l'entourent sont incroyablement vulgaires, grossiers et usent et abusent d'un vocabulaire fleuri que je n'oserais jamais utiliser sur ce blog ! (bien qu'il m'a fait beaucoup rire et que j'utiliserais sûrement des expressions, maintenant  ).

On découvre la logeuse de Krrpk, qui veut bien l'aider avec ses problèmes d'argent ... à condition qu'elle peut lui enfoncer des objets dans certains orifices pendant qu'elle filme ...

Hahaha ! Mon Dieu c'est juste ignoble ! Je suis totalement fan !

Il y a un contraste incroyable entre le dessin tout en rondeur et en douceur, et les personnages et leurs discussions absolument abominables !

En fait, si vous connaissez, je pourrais quasi comparer à une sorte de Happy Tree Friends, mais version BD, et bien, bien plus subtile, drôle et jouissive !

 

3-arrivee-web.jpg

(cliquez pour voir en plus grand)

 

J'ai énormément ri, même si ça ressemblait plus à un grognement gras mêlé d'un peu de culpabilité ... (Rooooh, elle a dit ça et lui a fait ça, hinhinhin).

J'adore ce type d'humour, et l'auteur, malgré la teneur haute en sexe, scatophilie et autres joyeusetés du genre, arrive pourtant à l'utiliser avec une certaine dose de subtilité, qui rend le tout fluide et extrêmement agréable à lire.

Oui, c'est vulgaire. Mais ce n'est pas que ça.

C'est riche et varié, c'est même mignon par moments, on se pose des questions, il y a un vrai scénario, et une sorte de véritable intrigue pointe même le bout de son nez.

Il y a un véritable équilibre entre le côté gore avec sexe et compagnie, et le côté plus sérieux, plus tendre même, créé avec Krrpk et le coup de crayon assez incroyable de Bill.

C'est doux et coloré, teinté d'émotions et de folie, d'humour noir grinçant et de violence gratuite ... mais tellement mignonne !

Une oeuvre unique en son genre qui saura sans aucun doute se faire remarquer et trouvera définitivement son public !

Mais attention, pas les petits nenfants !

 

78-mots-d-estomac-web.jpg

(cliquez pour voir en plus grand)

 

Mille merci à Delcourt pour m'avoir entraîner dans les aventures loufoques de Krrpk, un vrai petit coup de coeur !

 

500px-Delcourt logo.svg

Commandez krrpk, Tome 1 : krrpk doit mourir

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 14:41

princesse-kilala-1.jpg

 

 

Auteurs : Nao Kodaka & Rika Tanaka

Editeur : Pika Éditions

Prix : 7,05 €

Résumé :

 

Un jour, Kilala rencontre un jeune garçon, Rei, qui possède une couronne magique. Son destin va alors changer. Guidés par cette couronne, ils se retrouvent dans un autre monde… qui n’est autre que celui de Blanche-Neige !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Bon sang, qu'est-ce que ce manga est adorable !

Au début, quand je regardais la couverture, je ricanais pas mal. Toutes ces couleurs flashy, le dessin se prêtant aux shôjo pour jeunes fille/enfants et le titre, tout était là pour que ça fasse super cliché.

Puis, un détail a attiré mon attention ... Ça ne serait pas des princesses Disney sur la couverture ? ...

J'hésitais quand même à tenter l'aventure, mais quand on a proposé de me l'envoyer, j'ai sauté sur l'occasion, et j'ai franchement bien fait !

 

Kilala est fan de Disney depuis toujours, en particulier des Princesses qui peuplent ces histoires. Elle envie leur beauté, leurs sublimes robes, leurs destins incroyables, la force et le caractère dont elles font preuve. Ce sont de véritables modèles pour la jeune fille, et elle rêve régulièrement de ces sublimes personnages.

Tout a l'air tellement plus beau que dans sa propre vie, où ses parents la délaissent et où les règles de l'école où elle étudie sont très strictes.

Heureusement, il y a Erica, sa meilleure amie. Elles sont tout pour l'autre et leur relation est la plus importante au monde. D'ailleurs, lorsqu'Erica s'inscrit au concours de Princesses, Kilala devient immédiatement sa plus grande fan et l'encourage de tout son coeur !

Un jour, en rentrant chez elle, elle trouve un jeune homme sans connaissance devant chez elle, avec une superbe couronne à ses côtés.

Cette découverte inhabituelle sera le début de grands changements dans la vie de Kilala, car à partir de là, tout va s'enchaîner. Entre la disparition de sa meilleure amie et la rencontre de Princesses de contes, le pire comme le meilleur est possible.

 

Rooooh, c'est tout simplement mignon comme tout !

Franchement, il n e faut vraiment pas s'arrêter à la couverture enfantine ou au début un peu simple et pas crédible pour un sous.

On rentre ici dans une véritable histoire de contes de fées, un monde de rêve issu tout droit de l'imaginaire. Quand vous vous serez dis ça, la lecture se fera toute seule et s'avérera vraiment très agréable.

J'idolâtre moi-même Disney (qui de ma génération ne le fait pas ?) et sérieusement, qui n'a jamais rêvé de vivre une aventure digne d'un de ces films et, dans la foulée, rencontrer des personnages incroyables dont les véritables Princesses Disney ?!

En tout cas, c'était mon cas, et je crois que je suis loin d'être la seule 

Princesse Kilala nous offre exactement ça, et moi, ça me fait directement replonger en enfance, c'est super sympa de ressentir ça en le lisant.

En plus, mine de rien, le récit se veut un minimum mature, n'hésitant pas à être un peu inquiétant, émouvant, dur et vraiment très tendre. pas mal d'émotions sont mises en avant, et j'ai été surprise de trouver cette richesse dans ce titre.

La lecture se fait toute seule, on passe par beaucoup d'action et tout plein de surprises, et j'ai également sacrément étonnée de me rendre compte que certaines scènes me touchaient beaucoup. Il y en a que j'ai trouvé particulièrement belles et émouvantes.

 

Autre surprise, c'est le dessin. Là encore, je trouve la couverture un peu trompeuse, car le trait à l'intérieur est bien plus travaillés, plus fin, plus vivant que ce que l'on pourrait croire.

On a ici de très jolies expressions du visage, des corps aux proportions correctes (ici, par de poitrines énormes, de fesses rebondies ou *gasp* de vulve apparente via la culotte. Ouf !), de belles tenues et, surtout, des Princesses Disney tout comme les vraies ! Les graphismes de celles-ci sont vraiment respectées, et ça, c'est quelque chose qui fait super plaisir !

L'immersion n'en est que facilité, et la joie de la lecture est augmentée, c'est excellent !

Le seul détail que je trouve un peu dommage, c'est que la dessinatrice a préféré se concentrer sur les personnages et leur visage. Ce qui est très bien en soi hein, je ne dis pas ! Mais j'aurais bien aimé voir plus de décors, ceux-ci sont au final quasi inexistants.

 

Pour un premier tome, il se déroule déjà beaucoup de choses, et malgré un début un peu simpliste et très rapide, le reste de la lecture se fait avec bonheur, bonne humeur et nostalgie. Et bien sûr, avec beaucoup, beaucoup de rêves en tête.

À conseiller surtout aux amoureux de Disney, bien sûr. Ce manga vaut le coup d'oeil, et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite ... et d'autres Princesses, évidemment !

 

Mille mercis à Pika,

 

pika-edition.png

 

Ainsi qu'à l'adorable contact de chez Eurekey qui m'a proposé ce titre.

 

Eurekey.gif

D'autres chroniques chez Galleane, Lady K, Laety, Mathilde et Lilichat.

 

Commandez Princesse Kilala T1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 12:40

9782756031507v.jpg

 

 

Auteurs : Evan Dorkin & Jill Thompson

Éditeur : Delcourt

Prix : 19,99 €

Résumé :

 

Bienvenue à Sommers Hill ! Une paisible banlieue comme les autres, avec ce qu'il faut de barrières blanches et d'herbe bien verte. Mais aussi un endroit où vit la plus étrange de toutes les équipes d'enquêteurs du paranormal...

Magie noire, grenouilles démoniaques et animaux zombifiés ne sont que le moindre des problèmes qui infestent la tranquille petite communauté. Les humains ne sont cependant absolument pas conscients des dangers qui les guettent, et la lourde charge qui consiste à les protéger incombe à une meute de chiens (et un chat !) extrêmement déterminés.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Tout commença avec une niche hantée.

Bégueule, le pauvre beagle, est sûr qu'un esprit habite sa belle niche offert récemment par ses humains. Ses amis, les autres chiens du voisinage, vont appeler le Sage Berger à la rescousse.  S'y connaissant en magie occulte et paranormal, il est à la tête d'une organisation aidant les autre chiens à résoudre leurs étranges problèmes. Il sentira chez cette troupe variée mais soudée un grand potentiel.

Il leur faudra bien ça, vu ce qu'il se prépare dans le quartier.

Aucun animal n'est en sécurité.

 

Je crois que c'est tout simplement le meilleur comics qu'il m'ait été donné de lire ces derniers mois.

Le résumé m'avait pas mal interpellée, et j'aimais ce concept d'animaux parlant face au surnaturel.

Mais je ne me serais jamais attendue à tomber sur un tel bijou, parfait mélange d'humour, d'angoisses et de drames.

Ce premier volume est divisé en plusieurs petites histoires dont on découvre le fil conducteur principal au bout de notre lecture. On s'attache extrêmement vite aux animaux qui peuplent ce récit, et ayant tous leur propre caractère, leurs qualités et leurs défauts, on trouve rapidement nos préférés.

Personnellement, je suis fan de Carl (le carlin) avec son sale caractère et son humour pourris ! Et bien sûr, impossible de ne pas éprouver de grands élans d'affection pour Cador (le husky, rien à voir), figure de chef de cette troupe, au coeur énorme et au courage exemplaire.

J'adore également Sans-famille, le chat errant qui a trouvé sa place dans ce groupe canin et qui s'avèrera vite indispensable !

 

Arg, c'est juste incroyable, je n'en revient toujours pas de la richesse de ce bouquin, de sa qualité indéniable et surprenante.

Franchement, je n'aurais jamais cru qu'une "histoire d'animaux qui parlent" soient aussi haletante, intense, flippante et émouvante. Certaines scènes m'ont fait éclater de rire, d'autres m'ont mises mal à l'aise et d'autres encore m'ont tout simplement brisées le coeur.

Chaque chapitre est juste génial et apporte son lot de surprises, c'est impossible de se lasser une fois que l'on a ouvert cet ouvrage. Le rythme est soutenu et fluide, les pages défilent sans que l'on ne s'en rende compte.

 

Les dialogues font partie des grosses qualités que recèle ce titre.

Chaque animal possède son propre ton, son vocabulaire, ses tics, bref, chacun d'eux est unique. Mais chaque personnage fait preuve au moins une fois d'humour, et c'est totalement brillant ! Avoir réussi à rendre hyper drôles des animaux sans les rendre ridicules ou infantiliser le tout, c'est un fameux pari que relèvent avec brio Evan et Jill, qui ont fait un travail absolument hallucinant, intelligent et merveilleux avec ce Bêtes de somme.

D'ailleurs, même avec les dessins, nous ne sommes pas en reste !

Le trait est magnifique, mêlant incroyablement réalisme et magie, nature et BD. Ce sont des mélanges surprenants et quelque peu déstabilisant au tout début, mais qui accrochent définitivement l'oeil qui aident grandement à rendre la lecture totalement addictive.

 

Honnêtement, je ne sais pas quoi dire de plus pour vous convaincre de la superbe qualité de ce titre.

C'est tellement beau, poignant, prenant, intense, hilarant, sombre et lumineux à la fois. C'est un énorme coup de coeur, et je ne saurais que le conseiller à tout le monde. Bien que n'étant clairement pas une lecture pour les tout petits (il y a quelques scènes assez gores), je pense qu'il peut sans problèmes être lu dès 12 ans, et continuer à séduire jusqu'aux grands-parents !

Pour ne rien gâcher, la présentation  est vraiment magnifique et en fait un très bel objet à posséder dans sa bibliothèque.

 

Mille mercis à Delcourt pour cette découverte époustouflante, pleine de magie et d'émotions.

 

500px-Delcourt logo.svg

Commandez Bêtes de somme, Tome 1 : Mal de chiens

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 19:25

9782756028828_cg.jpg

 

 

Auteur : Natsumi Aida

Éditeur : Delcourt (Akata)

Prix : 6,99 €

Résumé :

 

Leila vient d'arriver dans son nouveau collège et dès le premier jour, elle est surprise de découvrir une classe particulièrement calme et ordonnée. Très vite, elle comprend hélas que ses camarades sont sous l’emprise de Jin, le plus charismatique des élèves ! Ce dernier a instauré un système totalement arbitraire qui classe les élèves en fonction de leur popularité. Mais lorsque Leila se voit proposer d’intégrer le groupe des dirigeants, elle se rebelle et jure de mettre fin à cette aberration !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà le deuxième manga de la maman de Switch Girl !

Étant super fan de cette série complètement déjantée et débordant d'énergie, j'étais super impatiente et curieuse de découvrir ce titre, un one-shot.

Quel changement ! Vu que nous avons ici une histoire dramatique parlant d'ijime (brimades à l'école).

 

Comme c'est un tome unique, l'action démarre très rapidement, et on s'attache, heureusement, très facilement aux personnages.

Quand Leila change de collège, elle se rend immédiatement que quelque chose ne tourne pas rond. La classe est divisée distinctement et un élève en particulier semble contrôler tout le monde, y compris les professeurs !

Elle apprendra que des règles extrêmement strictes et injustes régissent ses camarades, et il est absolument hors de question qu'elles s'y plie !

Mais une personne est-elle assez forte pour faire exploser toute cette organisation ?

 

J'avoue, vu que je connais l'auteur via son travail avec Switch girl, je m'attendais à quelque chose d'un peu débile, plein d'humour et de gros délires. Du coup, j'ai quand même été surprise de me rendre compte qu'il n'étais pas du tout question de ça ici.

Stress, drames, suspens, violence physique et morale, ... Ce récit aborde les persécutions qui peuvent se dérouler entre élèves au sein d'une classe.

Mais du coup, avec un tel changement de registre, est-ce que ça fonctionne ? (me demandez-vous, l'oeil brillant et le front chaud, vous tordant les doigts d'anxiété).

Je vous répond oui, ça fonctionne même très bien. (voilà, ça va aller, prenez un bon thé).

Car, même si le ton est radicalement différent, on y retrouve quand même l'énergie, la fougue et les belles valeurs chères à l'auteur.

Leila est une jeune fille pleine de bonté et remplie d'une volonté de s'intégrer, de se faire des amis, de voir des gens heureux autour d'elle. Quand elle remarque le système de fonctionnement de sa classe, elle ne peut tout simplement pas l'accepter, et elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour que les gens qui le veulent puissent s'épanouir et faire comme bon leur semble.

 

C'est un très chouette manga, vraiment agréable à lire, avec des personnages variés et riches, ce qui n'est pas évident à développer quand on fait une histoire en un tome.

On s'y attache et on peine avec eux, on se bat à leurs côtés, ressentant leur colère, leur indignation et leur envie de liberté. Liberté de s'exprimer, d'être qui ils sont vraiment.

Il y a certaines scènes vraiment tristes, d'autres vraiment très belles, et bien que l'on ne s'attarde jamais beaucoup sur chacune d'entre elles, cela n'enlève rien à leur qualité.

On retrouve d'ailleurs beaucoup du dynamisme du récit dans le dessin de Natsumi Aida, qui se prête parfaitement à ce style de narration toute en rebondissements et action.

 

J'ai beaucoup aimé cette histoire, et bien que la fin ne soit pas vraiment surprenante, j'ai apprécié voir comment la mangaka nous présente son récit d'ijime.

Un manga qui tient ses promesses de nous divertir, et qu'on relira encore après avec plaisir.

 

Mille mercis à Akata pour cette découverte d'une autre facette de l'univers de Natsumi Aida.

monde manga akata

Commandez C.L.A.S.S

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 11:30

9782756032306_cg.jpg

 

 

Auteur : Ai Yazawa

Editeur : Delcourt (Akata)

Prix : 6,99 €

Résumé :

 

Kiyoshi et Takashi sont frères. Tous deux rêvent de réaliser le souhait de leur défunt père : faire remporter la première place du championnat de la ligue lycéenne de base-ball à leur équipe pour devenir un joueur professionnel. Mais seul l'un d'entre eux pourra obtenir ce privilège... Et pour ne rien arranger, Kumiko, dont Kiyoshi est amoureux depuis toujours, n’a d’yeux que pour Takashi. Pour le jeune frère, s’en est trop ! Comment trouver sa place dans l’ombre de cet aîné trop parfait ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Cela faisait une éternité que les fans francophones attendaient impatiemment de pouvoir lire d'autres oeuvres de Ai Yazawa. En ce mois de juin, Delcourt a réalisé le rêve de beaucoup d'entre eux.

 

A la mort de leur père, deux frères lui ont fait la promesse de passer professionnels au baseball, sport qu'ils pratiquaient tous ensemble.

Takashi, l'aîné, réussit tout ce qu'il entreprend et monte très vite les échelons du succès. Il a même gagné le coeur de Kumiko, l'amie d'enfance de Kiyoshi, le cadet.

Alors que son grand frère réalise tous les rêves de la famille, quel est la place de Kiyoshi ? Est-ce que cela vaut la peine de se battre et de faire des efforts ? Vu que Takashi fait tout, il ne reste plus qu'à Kiyoshi de rester dans l'ombre.

 

J'ai poussé des petits cris de bonheur quand le manga est arrivé entre mes mains. Un "nouveau" Aï Yazawa, c'est un évènement, quand même !

Avec le succès de Nana, on avait vu débarquer certaines de ses séries les plus populaires, mais les mangas plus anciens, les one-shot étaient quelque peu délaissés.

On redécouvre ce qui rend les histoires de l'auteur si addictives, avec des relations tendues et compliquées, de l'amour, de l'amitié, des histoires de familles, des rêves, des doutes, des pleurs, de la douleur, des surprises, des révélations, du bonheur, de l'espoir.

Tout ça en un seul tome unique !

Y a pas à dire, elle est réellement douée.

 

Au début, j'ai été un peu surprise par les dessins. En regardant les premières planches, je me suis dis "Ha oui, ça date ...". Et pourtant, quelques pages après, la magie opérait déjà, et je me retrouvais totalement émerveillée devant les expressions faciales des personnages.

C'est ce qui m'a frappée le plus quand j'ai découvert ses ouvrages, ce sont les yeux de ses personnages. Il y a tellement d'émotions qui s'y lisent, c'est tout simplement époustouflant.

Quand j'observe le visage de l'un ou l'autre pendant une scène triste, c'est juste impossible de ne pas sentir mon coeur se serrer, et une boule se former dans ma gorge.

C'est tellement précis, réel, naturel ... Ça me touche intensément.

À côté de ça, il y a toujours la délicatesse des traits, la finesse des corps, qui dégagent une certaine fragilité même quand le mouvement est énergique et puissant.

Ce coup de crayon est unique, et pour moi, je trouve qu'il fait mouche à chaque fois, tout simplement.

Aï Yazawa est une très grande artiste, et je pense que je ne me lasserais jamais de ses mangas.

 

Elle nous livre ici un manga triste, et tendre, l'apprentissage d'un jeune homme qui ne sait pas où se situer dans sa vie et dans celle des autres.

On se laisse emporter sans difficultés dans ce récit doux-amer aux parfums de cerisiers et de tournesols.

Un récit court mes très riche qui sent les changements de saisons et l'évolution délicate et difficile de l'enfance à l'âge adulte.

Ce one-shot nous fait traverser toute une palette d'émotions en les restituant à la perfection grâce à des dessins d'une rare qualité et à une narration qui touche le lecteur droit au coeur.

Une volume dans lequel les néophytes pourront se plonger pour goûter la saveur de l'univers de Yazawa, et que les fans dévoreront avec un plaisir manifeste.

 

Mille mercis à Akata pour cette évasion dans l'univers de cette ultra talentueuse mangaka.

monde manga akata

Commandez Une tempête aux couleurs des cerisiers

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 22:23

9782756028750.jpg

 

 

Auteur : Ayumi Komura

Editeur : Delcourt (Akata)

Prix : 6,99 €

Résumé :

 

Hinata Saotome, 15 ans, sort pour la première fois de sa vie avec un garçon. Et son amoureux, En Shinohara, a tout pour plaire ! Ravie d'avoir enfin un petit ami, Hinata va quand même déchanter en découvrant qu'En a une fâcheuse tendance à... se travestir en fille !! Pire : le résultat est tellement réussiqu'il a un énorme succès... auprès des garçons ! Comment Hinata va-t-elle gérer l'envahissante popularité de son amoureux ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'ai trouvé le résumé de ce manga sympa et attrayant, même si ce n'est pas la première fois qu'un manga aborde le thème du travestissement, je trouvais que ça pouvait être sympa de voir celui-ci, dès le début, via les yeux d'un couple.

 

Hinata reçoit sa première déclaration. C'est juste parfait ! L'ambiance est idéale, et le garçon, En, est vraiment extrêmement beau ! Comment résister ?

Même si elle ne le connaît pas, il est tellement beau qu'elle veut lui donner sa chance.

Quand elle découvre qu'en fait, il est connu dans l'école pour venir tous les jours habillé en fille, c'est le ciel qui lui tombe sur la tête !

En discutant avec lui, elle découvre les raisons de cette étrange façon de vivre, et elle se rend vite compte que c'est presque impossible pour lui de rester en garçon, son image le dégoûtant tellement qu'il a tendance à briser les surfaces la réfléchissant ...

En fait, le plus gros soucis d'Hinata, c'est qu'elle est quand même en train de tomber amoureuse.

Le temps des concessions et des efforts réciproques est venu !

 

J'étais un peu sceptique au début, je trouvais la base un peu "grosse", et que l'histoire avançait très vite.

Mais petit à petit, au fil de ma lecture, je me suis laissée séduire par ces personnages au final très attachants.

Même si j'ai eu du mal dans les premières pages à trouver En crédible, il se développe vraiment super bien et assez vite, et malgré que les explications premières à son travestissement sont difficile à croire, elles se fondent bien dans l'histoire, et on se retrouve à très vite accepter ces détails, pour se concentrer uniquement sur le couple et leurs façons de vivre leurs différences.

Hinata est énergique, pleine de bonne volonté, elle exprime très vite et assez facilement ses émotions, faisant d'elle un personnage franc et entier. C'est drôle de la voir s'emballer pour un oui ou pour un non, on sent qu'elle fait ça car elle est guidée par la passion  et son envie de bien faire.

 

Ce premier tome est, bien entendu, une introduction à la série. Mais malgré ça, il s'y passe quand même beaucoup de choses, et on en apprend déjà pas mal sur les personnages et leur univers !

On rentre très facilement dans l'histoire, c'est vraiment très agréable à lire.

C'est frais, léger, gai, drôle, mignon, coloré et peuplé de personnages forts et intéressants. Il y a plein de scènes adorables qui m'ont fait sourire, et l'entourage de nos deux héros peut se montrer vraiment hilarant (ces élèves sont tous tarés  ).

Le dessin est très chouette également. Bien que n'ayant rien de forcément original, il est joli et léger, et l'androgynie de En est parfaitement maîtrisée et crédible.

Le trait peut être également très énergique, à l'image des personnages, et j'aime beaucoup les visages très expressifs de ceux-ci.

 

C'est donc un premier volume vraiment agréable à lire, bien fourni et qui tient ses promesses de nous divertir pour un moment.

Je l'ai refermé le sourire aux lèvres, et je suis très curieuse de voir ce que réserve la série à nos deux héros pas comme les autres.

 

Mille mercis à Akata pour cette adorable lecture qui laisse présager de bons moments et des surprises !

 

monde manga akata

Commandez Lily la menteuse, Tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 15:07

mitsuko-attitude-2-delcourt.jpg

 

 

Auteur : Mamoru Kurihara

Editeur : Delcourt (Akata)

Prix : 6,99

Résumé :

 

Suite à son hospitalisation, Mitsuko est devenue une frénétique de la santé ! Mais elle n’est cela dit pas prête à se soumettre aux pratiques qu’elle juge trop extrêmes de sa nouvelle famille. Grâce aux bons conseils de sa tante, elle va commencer par apprendre les bienfaits d’une bonne alimentation. Oui mais... Sa conviction risque bien d’être ébranlée quand, en retournant au lycée, elle croise à nouveau Naruto !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mitsuko Attitude est vraiment un manga très étrange ...

Après avoir lu ce deuxième tome, je ne sais toujours pas réellement comment en parler, si je l'aime ou pas, si ses personnages me sont sympathiques ou pas, si j'accroche à l'histoire ou pas.

Je suis constamment partagée entre pas mal de sentiments différents, même si celui qui resort le plus, au final, est la perplexité !

 

Ce deuxième volume est une suite assez sympa, où on retrouve Naruto, ce garçon bizarre mais séduisant que Mitsuko avait rencontré à l'hôpital.

Il se trouve qu'il a toujours été élève dans la même école, mais il cumulait des records en terme d'absentéisme.

Maintenant qu'ils ont découvert l'un et l'autre qu'ils étaient dans la même classe, le quotidien de la jeune fille va devenir encore plus fatiguant qu'il ne l'était déjà.

Mais en tout cas, une chose est sûre : elle veut prendre sa santé en main ! Grâce aux bons conseils de sa famille, elle va faire ses premiers pas dans une vie plus saine et un corps en meilleure santé.

 

Comme je le disais plus haut, je suis vraiment perplexe à propos de ce manga.

Les personnages sont assez rigolos, les dessins me plaisent bien et il y a des cases ou des expressions vraiment marrantes.

Mais à côté de ça, les réactions de certains persos sont vraiment antipathiques, je reste sceptique à propos du thème et de son développement, et j'ai constamment l'impression de recevoir des jugements et des leçons de morale !

En fait, je crois que c'est ça qui me dérange le plus, l'impression que la lecture est constamment entrecoupée de conseils et d'astuces pour sa santé. Vous savez, du genre "Le saviez-vous ?" avec le personnage qui pointe le doigt en faisant un clin d'oeil ? J'exagère, bien sûr, mais pas de beaucoup.

Je trouve ça drôle et cocasse de suivre les péripéties d'une jeune fille faisant face à une famille qui voue un culte aux lavements et qui ont une passion pour la bonne digestion.

Mais si je voulais recevoir des leçons là-dessus, j'achèterais un magazine sur la santé.

 

A part ça, je crois que l'histoire a commencé à prendre son rythme de croisière vers la moitié de ce tome.

Les personnages sont bien implantés, on a un vrai fil conducteur et un rythme soutenu.

Si vous retirez les conseils de Mamie Santé toutes les cinq pages, c'est un manga rigolo totalement saugrenu, flirtant allégrement avec le choquant et le burlesque.

J'hésites constamment entre le froncement de sourcils et le sourire, et je finis bien souvent par faire les deux en même temps, tellement j'ai parfois du mal à croire ce que je suis en train de lire.

C'est totalement décalé, à se demander parfois si ça ne va pas un peu loin.

Mais au fond, ça reste une lecture agréable et sympathique, avec juste ce qu'il faut de bizarreries pour que l'on ai envie de continuer.

Vous savez, le syndrôme "Maintenant, faut que je sache !".

J'espère que l'auteur misera un peu moins sur les conseils et jouera à fond la carte de l'humour et des surprises.

 

Mille mercis à Delcourt pour ce tome qui va un peu plus loin dans le quotidien à part de Mitsuko.

 

monde manga akata

Commandez Mitsuko attitude, Tome 2

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2