Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 14:20

artimage_462762_3196762_20110202155415.jpg

 

 

Auteur : Tiffany Schneuwly

Editeur : Mon Petit Editeur

Prix : 20 €

Résumé :

 

Eurielle est une jeune fille de vingt ans, discrète et de nature très solitaire. Malgré le fait que sa vie soit plutôt calme et banale, elle savoure l’autonomie qu’elle a pu acquérir grâce à des parents peu présents qui ne souhaitaient pas avoir d’enfant.
Elle voit cependant les barrières qu’elle a dressées autour d’elle se fragiliser lorsqu’elle rencontre deux étranges personnages qu’elle semble être la seule à voir.
Malgré tous les efforts qu’elle fait pour se persuader que ces deux êtres sont le simple fruit de son imagination, la réalité la rattrape lorsqu’elle subit un accident et se retrouve propulsée dans un autre monde, le Royaume des Anges, auquel elle ne semble pas si étrangère. Eurielle va alors devoir trouver sa place entre ces deux mondes qui semblent dépendre entièrement d’elle

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Eurielle a des parents très riches et elle vit dans une certaine opulence depuis toujours.

Ca pourrait être assez sympa, mais elle, ça ne la tente pas du tout.

Elle se coupe même des gens, histoire de ne pas être embêter par eux ou de subir des remarques à cause de ses parents.

Enfin, parents, faut le dire vite ... c'est à peine si elle les appelle ses géniteurs.

Il faut dire qu'ils n'ont jamais fait attention à elle. Enfant non désirée, elle a directement été posée dans les bras d'une nounou dès sa naissance.

D'ailleurs, elle et Lydia, sa meilleure amie, sont les deux personnes au monde qu'elle aime vraiment, et qui l'aiment en retour.

Un jour, en se rendant en cours, elle découvre un étrange spectacle : un gamin s'apprêtant visiblement à faire une grosse bêtise est entouré de deux jeunes hommes, radicalement différents, chacun en train de chuchoter à l'oreille de l'enfant.

Intirguée, elle les observe un moment, quand ils la remarquent et que sur leur visage se peint la plus grande des surprises.

A partir de ce moment, elle ne cessera de les voir, ces deux êtres se rapprochant de plus en plus d'elle, et elle devra bien accepter la vérité : ils ne sont pas humains, et elle est la seule à les voir.

Quels étranges secrets se cachent derrière ce fait ? Et pourquoi se sent-elle plus heureuse qu'elle ne l'a jamais été à leurs côtés ? ...

 

Le résumé m'avait beaucoup intrigué, et j'avais hâte de me plonger dans ce livre.

Malheureusement, je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal à vraiment l'apprécier et à véritablement me fondre dans ses pages.

Du moins, pendant la première moitié.

En effet, Eurielle ne m'a pas paru spécialement attachante, et j'ai trouvé beaucoup de ses réactions vraiment désarçonnantes.

C'est une jeune fille intelligente et réfléchie, et quand elle se retrouve face à deux hommes lui disant qu'ils sont des anges ... ok, c'est cool, elle y croit sans se poser de questions ou presque.

Et trois pages après, voilà que l'un d'entre eux devient son meilleur ami.

Enfin, je suis d'accord que, lors de circonstances particulières, des liens peuvent se tisser très rapidement. Mais quand même ...

L'humour présent n'a pas fait mouche avec moi. Les "blagues" que fait subir un ange à une certaine personne, plutôt que d'être drôles, je les ai trouvées vraiment cruelles et quelques peu bizarres.

En fait, le problème que je reproche à cette antrée en matière de cette histoire d'anges, c'est que ce n'est ni naturel, ni crédible.

Tout se passe trop vite, trop facilement, et cette mise en bouche comme les personnages sont, à mon goût, pas assez travaillés.

 

Heureusement, j'ai préféré la deuxième partie de ce récit.

Même si il y a encore pas mal de réactions d'Eurielle que je ne comprenais absolument pas, le ton et l'ambiance se fait un peu plus sombre, et l'auteur ne cherche pas à faire de l'humour inutile, mais se plonge bel et bien dans un monde de chaos et de destructions.

Les combats sont bien écrits et agréable à suivre.

 

En fait, je crois que je suis trop âgée pour ce livre.

Comment m'expliquer correctement ? ...

Ce genre d'histoire, j'en ai déjà lu énormément dans des mangas quand j'étais petite, par exemple.

Personnellement, je l'ai donc trouvé très clichée, avec des choses que je voyais arriver gros comme une maison.

Si je l'avais lu à 11-12 ans, je suis sûre que j'aurais vraiment adoré ce bouquin.

Malheureusement, maintenant il ne m'a pas fait trop d'effet, j'étais plutôt blasée et il m'est arrivé de ricaner plus d'une fois en roulant des yeux.

Je le conseille donc surtout à un public plus jeune, ou aux personnes qui n'ont que rarement lu ce genre d'histoires et qui pourront encore s'en émerveiller  =)

 

Cependant, je pense que l'auteur ne peut que gagner en maturité avec le temps et la pratique, après tout, ce n'est que son premier livre !

Je serais donc curieuse de voir comment son style et ses livres vont évoluer avec elle.

 

Lisez les premières pages en cliquant ici.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 17:01

monster-high.jpg

 

 

Auteur : Lisi Harrison

Editeur : Castelmore

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

Frankie Stein vient tout juste de s'inscrire à Merston High, le lycée de la petite ville de Salem. Elle a hâte de voir ce qui l'y attend : des fêtes incroyables, des virées shopping et des garçons sexy, c'est sûr ! Mais Merston High renferme un secret monstrueux : les rejetons des monstres les plus célèbres de tous les temps y côtoient des ados tout à fait normaux. Même si elle n'est âgée que de quinze jours, Frankie est assez maligne pour se douter que si jamais son secret était découvert, tous ses rêves s'écrouleraient...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

D'un côté, Frankie Stein.

Petite-fille du célèbre Frankenstein, elle a été créée il y a peu, et bien qu'elle ne soit sur terre que depuis très peu de temps, elle a déjà tout de l'adolescente hype et tendance.

Rien ne manque à sa panoplie de fashionista branchée, et elle n'a qu'une hâte, rentrer au lycée pour se faire des amies et rencontrer l'amour, comme celui qu'elle voit dans ses magazines ou les séries TV qu'elle regarde.

Ses parents la mettent pourtant en garde, les monstres, ce n'est pas vraiment accepté dans le vrai monde ...

Si elle se rend en cours avec sa peau verte et ses boulons apparents, elle risque fort de s'attirer des ennuis.

Mais qu'importe ! Les magazines le disent tous : la mode est au naturel, acceptez-vous, qu'ils disent. Alors pour Frankie, une chose est sûre : elle montrera sa peau menthe à l'eau au monde !

 

De l'autre côté, Mélodie.

Fille d'un père chirurgien esthétique renommé, et d'une mère célèbre dans le milieu de la mode, ce n'est vraiment pas évident d'être une sorte de vilain petit canard avec un nez qui ressemble à un dromadaire. Surtout quand sa soeur est une bombe anatomique qui a tout les mecs à ses pieds.

Donc, quand ils quittent tous Beverly Hills pour aller chercher de l'air pur à Salem, dans l'Oregon, Melodie voit ça comme une occasion de recommencer à zéro. Surtout que son père a réussit à la convaincre de passer sur le billard, chose que la jeune fille a beaucoup de mal à assumer ... Il lui manque, son nez de "monstre".

Heureusement, la première personne qu'elle rencontre est son nouveau voisin, un peu ringard, mais tellement adorable ! Si seulement il n'avait pas ces absences constamment, on pourrait croire qu'il est schizophrène, à force ... A bien y penser, ce n'est peut-être pas la seule personne bizarre de la ville ...

 

Voilà un spitch original et attractif !

En tout cas, le tout a parfaitement fonctionné avec moi.

C'est drôle, frais, léger, il y a du suspens, des histoires d'amour, plein de découvertes et de surprises !

C'est vraiment marrant et agréable d'avoir les deux points de vue qui s'alternent. Chacune des filles raconte ce qu'elle vit, et bien que leur vision est radicalement différente, elles ont les mêmes aspirations, les mêmes rêves et envies.

Au final, que l'on soit véritablement un monstre, ou que l'on ai la sensation de l'être, on peut ne pas être si différent que ça l'un de l'autre 

Derrière des abords futiles et parfois infantiles, il y a une vraie leçon sur les apparences qui comptent parfois plus que la réalité, et les différences qui nous rendent unique.

 

Ce que j'ai adoré, c'est la tonne de références et de clins d'oeil à la culture pop.

Marques, noms de stars, d'émission, de films, de chansons, ...

Un vrai quizz qur les tendances actuelles !

Que l'on aime ou pas les personnes citées, je trouve ça vraiment rigolo d'en retrouver un paquet parmi ces pages.

Mais derrière le strass, les paillettes et le glamour, il y a malgré tout la vraie vie, même si elle est bourrée à ras bord d'éléments fantastiques.

Des problèmes d'adolescents resteront des problèmes d'ado, que l'on soit goule, vampire, momie, zombie ou humaine 

Merston High, Lycée de Salem, possède un vrai florilège de monstres, toutes les créatures rendues célèbres via le cinéma, sont là, derrière ses murs.

Bien qu'ils soient tous habitués de se cacher des êtres humains (les normies), il est parfois complique de se fondre entièrement dans la masse, surtout quand une adolescente rebelle veut faire exploser les tabous !

 

Voilà un livre qui change radicalement et qui apporte un véritable vent de fraîcheur dans la littérature fantastique pour jeunes adultes.

Amusant, bourré de références culturelles modernes et 100% glam, un roman horriblement prenant !

Rendez-vous le 11 mars chez votre libraire pour vous le procurer.

 

Un grand merci aux éditions Castelmore et en particulier à l'adorable Marie.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 17:51

74185 153521871357044 108738942502004 252679 284588 n

 

 

Auteur : Maria V. Snyder

Editeur : Harlequin (Collection Darkiss)

Prix : 12,50 €

Résumé :

 

La Magie est-elle un mal ? Menacée, Elena renonce à son apprentissage et fuit rejoindre Valek, à Sitia, où la magie est interdite. Mais un phénomène inquiétant l'arrête en chemin : des gens disparaissent mystérieusement. Qui les capture ? Pour les emmener où ? Confrontée à une nouvelle épreuve, contrainte de repousser l'heure tant attendue de retrouver Valek, Elena accepte de suivre dans le monde du Feu un étrange personnage qui détient des réponses...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Moi qui avait hâte de retrouver Elena pour ce dernier tome, je suis au final assez déçue.

L'histoire commence très vite et on est directement submergés par pleins d'éléments, de détails, de personnages.

Bon, j'avoue que ma petite mémoire a jouer ... Au début je me demandais parfois qui était qui. Elena, Valek, Kiki, ça va, je retiens, quand même   mais il y a quelques personnages secondaires du précédent tome qui arrivent ici au premier plan, et j'avais quelques fois du mal à me remémorer certains caractères.

 

Donc, cette fois-ci nous retrouvons Elena prête à commencer pour de bon son apprentissage de la magie.

Apprentissage qui sera retardé par un message envoyé par son Tisseur d'histoires, lui donnant rendez-vous pour lui fournir quelques informations qui pourraient lui être bien utile pour éviter la guerre entre Ixia et Sitia.

Elle va découvrir un énorme complot, beaucoup plus gros que ce qu'elle aurait pu s'imaginer, avec des conséquences s'annonçant désastreuse pour l'avenir du monde et de la magie.

Elle va devoir apprendre qui sont ses vrais alliés, et trouver en elle des trésors de détermination et de courage pour pouvoir éliminer les forces obscures s'activant pour leur accession au pouvoir suprême.

 

Comme je l'ai dit au début, on a une énorme vague d'informations en tout genre dès les premières pages.

Parfois, j'avais un peu de mal au deuxième tome avec Sitia, Ixia et les Tisseurs d'histoires. Ca fait déjà pas mal de monde. Ici, on rajoute les Déformeurs et autres Vermine, deux "castes" oeuvrant main dans la main pour prendre le pouvoir.

Je ne saurais dire précisemment ce qui m'a déplu dans ce livre, car le style de l'auteur n'a pas changé, il est toujours fluide et agréable.

Les personnages principaux sont toujours présents et sympathiques. Surtout Kiki, au final c'est peut-être mon personnage préféré  ^^

Non je crois vraiment que le problème est que le récit à tendance à s'éparpiller un peu trop. Ca part dans tout les sens, y a des trahisons tout les 3 chapitres (conscientes ou non), découvertes de nouveaux ennemis, de nouveaux alliés, de nouveaux pouvoirs, de nouveaux peuples, ...

Ca fait certe un dernier volet plein de rebondissements, mais trop c'est trop, et là on s'égare.

C'est vraiment dommage, car j'aimais beaucoup cette série. Les secrets d'opale me laissent un goût amer dans la bouche, j'aurais imaginé autre chose.

 

Les deux précédents nous donnaient une trame simple mais intense et fascinante.

Ici, la magie est retombée comme un soufflé raté.

Je suis sûre que beaucoup aimeront cet aspect complexe plus "travaillé, en quelque sorte. Mais ce n'est pas mon cas.

Enfin, je ne vais pas cracher dans la soupe, j'ai quand même adoré le fin mot de l'histoire, et trouve ce final très réussi !

 

Vous pouvez lire les premières pages en cliquant ici.

 

Mon avis sur Le Poison écarlate.

Mon avis sur Le Souffle d'émeraude.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 18:39

9782362310034 1 75

 

 

Auteur : Richelle Mead

Editeur : Castelmore

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

Les vacances de Noël ont débuté à Saint-Vladimir mais Rose n’a pas la tête à s’amuser. Une attaque Strigoï a mis l’école sur alerte rouge et des Gardiens viennent renforcer la sécurité. Cette année, le séjour au ski de la Vampire Academy est obligatoire pour tous alors que la menace se rapproche. Même si faire face au danger ne fait pas peur à Rose, Lissa et leurs amis, l’héroïsme a un prix.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Etant donné que j'avais beaucoup aimé le premier tome, j'avais hâte de voir ce que donnait la suite. Après quelques mois, j'ai enfin pu dévorer ce deuxième tome.

 

Alors que Rose stressait déjà assez de devoir passer un examen en retard de tout ses camarades (bien que ça lui permettait de passer quelques heures seule avec Dimitri ... ), son mentor et elle découvrirent, dans la demeure de l'examinateur, un massacre d'une rare cruauté.

C'était une famille Royale Moroï, et personne n'a été épargné, pas même les enfants ...

Il semblerait qu'un groupe de Strigoï se servant d'humains serait décidé à exterminé toutes trace des familles Royales Moroï.

Alors que les vacances de Noël approchent, l'Académie Saint-Vladimir décide que, pour le bien de tous, ils allaient mettre à disposition une immense demeure dans les Alpes pour que les familles puissent se réunir en tout sécurité pendant les fêtes.

Là, Rose et ses compagnons vont pouvoir se détendre, se laisser aller à l'amusement et aux romances.

Malheureusement, le danger va bien  vite les rattraper, avec une autre famille assassinée pas très loin de là.

Les esprits s'échauffent et une révolte des pensées se prépare, surtout avec l'arrivée de deux personnes, toutes deux étranges à leur façon : la tante de Christian, et un certain Adrian qui semble connaître certaines choses à propos de Rose ...

 

Ca y est, je suis fan.

Le premier tome m'avait bien plu, le deuxième me conforte dans l'idée que c'est une série qui promet d'être juste géniale.

Rose a déjà un peu changé, se faisant moins allumeuse ou provocante. Par contre, l'amour et le besoin de protéger qu'elle porte à Lissa sont plus présents que jamais.

D'ailleurs, elle avoue prendre un peu mal la relation de celle-ci avec Christian, étant un peu jalouse du temps qu'ils passent ensemble, de ne plus être la seule personne de l'univers de sa meilleure amie.

Ca ne l'aide pas à moins penser à son bel instructeur, Dimitri.

Malgré que les choses ont été on ne peut plus claire à la fin du premier tome, Rose ne peut empêcher ses sentiments, parfois contradictoires mais tellement forts qu'elle se voit incapable d'y renoncer.

 

En dehors de la romance, il y a donc l'action hyper présente dans ce livre.

Les scènes d'entrainements intenses, les combats acharnés, les révélations qui nous font tourner la tête, ...

C'est bien simple, c'est juste impossible de s'ennuyer pendant cette lecture.

Richelle Mead a l'art de passer d'un sujet à l'autre avec une grande fluidité, c'est tellement facile qu'on se laisse emporter par le récit sans même s'en rendre compte.

Il ne m'a fallut que quelques heures pour le lire, et je ne remarquais même pas à quel point les pages défilaient vite.

L'arrivée de plusieurs personnages phares y sont pour beaucoup dans l'addiction que provoque cette histoire.

La tante de Christian est très attachante et on ne peut que l'admirer.

Une personne proche de Rose va faire son arrivée, mais je ne vous en dis pas plus pour que vous ayez la surprise. En tout cas, elle a été de taille pour moi ! Surtout que cette personne va chambouler pas mal notre héroïne, pas toujours en bien.

 

Et puis, il y a Adrian.

Haaaaa ... Adrian ....

J'entendais pas mal de personnes parler de lui, maintenant je comprends pourquoi !

Charisme, répartie, un air canaille, un léger côté bad boy, ce qui semble être une grande attirance pour Rose, des regards et des sourires en coin ...

Tout pour en faire un personnage masculin qui marque et auquel on s'attache immédiatement.

 

Bref, énormément de nouveautés dans ce Morsure de Glace, tout pleins d'excellentes surprises, tout simplement une lecture que j'ai adoré.

Heureusement que je ne dois pas attendre pour le troisième tome !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 16:28

9782070634682_1_75.jpg

 

 

Auteur : Erik L'Homme

Editeur : Gallimard Jeunesse / Rageot Editeur

Prix : 9,90 €

Résumé :

 

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l'adresse ultra secrète de l'Association. L'organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d'ail !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ca y est, j'ai enfin pu m'acheter ce tome. j'avais pris beaucoup de plaisir à lire Les limites obscures de la magie, et j'avais hâte d'en savoir plus sur Jasper.

 

Jasper, donc, a été engagé il y a peu par l'Association, groupe obscure qui s'occupe de gérer tout le paranormal en contact avec les humains.

Chaque stagiaire entrant est recruté grâce à une habilité particulière, pour Jasper, c'est la magie.

C'est un vrai génie en la matière, parlant courament divers langues pour la plupart inconnues (comme l'elfique) et arrivant (presque) sans problèmes à créer ses propres charmes et formules.

 

Sa première affaire en tant que stagiaire est d'intercepté un vampire louche, tâche qu'il exécute assez facilement. Fier de son succès, c'est très confiant qu'il accepte sa deuxième mission, qui est d'enquêter sur un possible trafic de drogues ... pour vampires !

Bien que sûr de lui au début, il va avoir un peu plus de mal que prévu à assumer tout ce qui va lui tomber sur la tronche !

 

C'est fou comme l'écriture d'Erik et de Pierre s'accorde !

Bien qu'elles soient différentes (logique), elles sont en harmonie totale, et le fond de l'histoire ainsi que les personnages créés sont juste parfaits pour le ton employé.

C'est drôle, léger, piquant, accrocheur, très facile et très agréable à lire.

 

Les jeux de mots pourris de Jasper m'ont fait rire, ainsi que sa propention à en faire des tonnes, malgré qu'il soit un peu le nerd de l'école, à trainer avec ses copains musiciens un peu ringards.

On sait tout de suite qu'il est amoureux de Ombe, ou en tout cas qu'il est très attiré par elle, ce qui rend la lecture du tome de la jeune fille encore plus drôle !

C'est génial d'avoir ces deux regards complètement différents qui se complètent si bien, ces deux auteurs ont eu une idée grandiose !

 

C'est une série que j'ai été ravie de pouvoir découvrir, et donc je vais suivre l'évolution avec joie !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 16:18

2960254217_2_3_0APXJkXN.jpg

 

 

Auteur : Jean-Claude Mourlevat

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : ?

Résumé :

 

Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche. Accompagnée d'un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l'autre côté.

Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d'eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisionnère, quelque part, et qu'elle est en danger.

Anne va tout tenter ... jusqu'au péril de sa vie.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Gallimard Jeunesse m'a envoyé ce livre il y a 2-3 semaines, et j'avoue un peu honteusement avoir repoussé sa lecture car le résumé ne m'emballait pas plus que ça.

Haha, quelle petite idiote je fut.

En même temps, ça me permet de terminer l'année sur un formidable coup de coeur, ce qui est une bonne chose, non ?

 

Etienne est un vieil homme un peu déprimé en ce moment. Il est écrivain et il sent bien que sa plume n'est plus aussi bonne qu'avant. Son dernier livre, qui sortira bientôt, est complètement nul, il ne l'a fait publié qu'à cause du cirage de pompes de son agent et autres personnes de son entourage professionnel.

Il voit une jeune fille qui fait du stop, elle a l'air d'avoir le même âge que sa petite fille, il la prend donc, et elle lui dit qu'elle va à Campagne, à quelques kilomètres d'ici.

Il la trouve tout de suite étrange, elle ne parle que de choses assez personnelles, presque intimes. Elle est franche dans ces questions, et à un moment, il pense même qu'elle a peut-être un petit retard mental.

Après l'avoir recroisée quelques jours plus tard, il se prend à la trouver attachante, et espère la revoir un autre jour, faisant du stop.

Sa prochaine rencontre avec elle va se dérouler d'une façon extraordinaire ... à travers sa radio ! Après avoir entendu un appel au secours via les ondes de sa radio, il se dirige vers Campagne, et va entrer dans un monde dont il n'aurait jamais soupçonné l'existence, un monde où les émotions n'existent pas, où le goût n'est présent nulle part, où des choses naturelles comme rire, pleurer, transpirer, ne se fait pas.

C'est dans ce monde qu'Anne se rend depuis quelques temps, pour retrouver sa soeur qui a disparu du jour au lendemain.

Cet univers parallèle où personne ne respire cache bien des horreurs, mais au milieu de tout ce fade, ce blanc, cette absence de naturel, on peut encore trouver des perles qui brillent doucement dans le crépuscule.

 

Ce livre est tout simplement sublime.

L'écriture, d'une fluidité incroyable, nous emporte réellement dès les premières pages et plaçant immédiatement les personnages dans nos coeurs.

Dès le début, nous nous interrogeons. Déjà, sur le chemin que va prendre cette histoire, ensuite, sur ce qui est arrivé à la soeur d'Anne, pour au final, se ronger les sangs au sujet d'Etienne et d'Anne.

Il m'est arrivé de suffoquer littéralement pendant ma lecture, tellement ce manque de tant de choses que décrit l'écrivain est étouffant, invivable.

Ce livre m'a fait prendre conscience de mon propre souffle, de ma vie en tant qu'humaine, de la chance que l'on a de pouvoir faire tant de choses, et d'éprouver des centaines de sentiments.

 

La beauté incroyable de ce livre, c'est qu'il est fait de contrastes.

Dans ce monde si froid, la chaleur nous éclabousse merveilleusement.

Dans cet univers aseptisé et blanc, la moindre couleur nous saute aux yeux avec délice.

Dans ce récit où l'on pourrait croire que tout est mort, c'est une véritable ôde à la vie que l'on découvre.

Pendant ma lecture, j'ai eu peur, j'ai espéré, j'ai frissonné et j'ai pleuré, de tristesse comme de bonheur, de reconnaissance, presque.

 

Je vais éviter de trop m'étaler, je ne veux surtout pas trop en dire, pour que vous puissiez au mieux vous faire votre idée lors de la lecture, mais j'ai juste envie de terminer en disant un grand merci à Jean-Claude Mourlevat qui, dans ces temps de doute et de peur, nous fait aimer la vie, et la terre sur laquelle nous vivons.

 

Un énorme merci à Gallimard Jeunesse et à Charlotte, pour ce si beau cadeau de fin d'année !

 

Ce livre sera chez votre libraire le 20 janvier 2011, vous pouvez lire un extrait en cliquant ici.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 22:53

943588la_vampire1.jpg

 

 

Auteur : Christopher Pike

Editeur : J'Ai Lu

Prix : 8,90 €

Résumé :

 

Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un formidable appétit de vivre.
J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, tout pour plaire et pour être heureuse.
Il n'y a qu'un petit problème... On me donne 18ans, mais j'en ai plus de 5000. Et surtout, je suis une vampire. La dernière de mon espèce.
Parfois, je me sens terriblement seule... Surtout maintenant qu'un mystérieux ennemi me traque sans relâche ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Son nom est Alisa, du moins cette année. Elle est obligée d'en changer quand passe une nouvelle génération, ou quand elle change de pays, histoire de brouiller les pistes.

Et à notre époque, il est de moins en moins aisé de passer inaperçu.

Elle l'apprendra bien vite, quand un détective privé l'invite à un entretien et lui fait savoir qu'il a été chargé d'enquêter sur elle.

Il a appris beaucoup de choses étranges sur elle, pas mal d'éléments illogique et mystérieux.

Mais ce qu'il ne sait pas, et qu'il découvrira à ses dépends, c'est que c'est une vampire, et la dernière, qui plus est.

 

Alisa n'est pas vraiment un personnage attachant, de prime abord.

Elle est prétentieuse, orgeuilleuse, froide et hautaine. En même temps, elle a 5000 ans, est hyper balèze, et sait ce qu'elle vaut, tout simplement.

Pourquoi s'encombrer de fausse modestie lorsque l'on est immortelle et qu'on bousiller des murs de béton à coup de poings ?

 

Elle n'a plus connu de grands frissons depuis bien longtemps, et la monotonie la guette un peu plus chaque jour.

Ce détective s'intéressant à elle et l'homme qui l'a engagé, elle voit presque ça comme une distraction bienvenue.

D'ailleurs, elle recommence à vivre pas mal de trucs intéressants, grâce à ça.

Elle retourne un peu au lycée, histoire de se rapprocher du fils du détective, pour lui soutirer des informations importantes sur son père et les dossiers qu'il tient.

Il y a quelque chose d'étrange dans ce jeune homme, surtout dans ses yeux. Comme si elle l'avait déjà vu, sans arriver à mettre le doigt dessus ...

Et le looser de la classe, par qui elle se sent attirée. Pas sexuellement, non non, elle a de meilleurs goûts que ça ! Mais plutôt comme si ce garçon arrivait, malgré lui, à lire en elle, un tout petit peu.

Les ennuis commenceront réellement pour elle quand elle comprendra qui a engagé cet homme pour l'espionner.

 

C'est vraiment très sympa d'avoir l'avis du vampire, de vivre l'histoire par son point de vue, un peu comme un journal intime. On vit la soif, l'ennuis, l'envie de continuer à vivre, pourtant accompagnée d'une certaine lassitude.

De par ses souvenirs, on en apprend sur ses origines, et par la même occasion, les origines même du vampirisme. Car, bien qu'elle ne soit pas la première vampire, elle a très bien connu le premier, qui est né quand elle était une petite fille.

Le récit est d'ailleurs parsemés de petits clins d'oeils à de grands évènements de l'histoire, Alisa nous racontant "la vérité", qui est parfois loin de ce que disent les livres d'histoire.

 

C'est un livre très agréable, très vite lu, à l'écriture fluide et légère. L'auteur ne s'encombre pas de descriptions superflues et va à l'essentiel.

Il possède les éléments pour en faire une bonne histoire. Action, intrigues, une toute petite touche de romance et même un côté tragique et triste, qui la parsème d'un léger voile de poésie.

Les personnages sont intéressants et la manière dont ils sont développés apportent un réel plus au livre.

Franchement, je n'ai rien à redire à l'hisoire en elle-même, j'attends la suite avec impatience, surtout après cette fin ...

Le "moins" du livre, pour moi, c'est le prix. Franchement, pour un bouquin de 189 pages, qui tient donc plus de la novella que du roman, 8,90 € est un peu trop demandé.

Mais bon, ce n'est que mon avis. La qualité est au rendez-vous, c'est déjà pas mal !

 

Un grand merci à BOB et à J'Ai Lu pour cette découverte que je ne regrette pas du tout !

 

Vous pouvez lire le premier chapitre en cliquant ici.

 

D'autres avis sur les blogs de : Fée Bourbonnaise, Basset et Light Butterfly.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 19:57

http://storage.canalblog.com/16/18/768679/56520384.jpg

 

 

Auteur : Carrie Ryan

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 15, 50 €

Résumé :

 

Dans le monde de Mary, il y a des vérités simples.
Les Sœurs savent toujours le mieux.
Les Gardiens protègent et servent.
Les Damnés, revenus de la mort, ne renonceront jamais.
Et il faut se méfier de la clôture qui entoure le village.
La clôture qui les sépare de la Forêt des Damnés.
Mais lentement, les vérités de Mary s'effondrent et son monde est plongé dans le chaos.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mary est une jeune fille qui vit dans un petit village entouré de grillage. Tout autour de ces grillages, il y a la forêt de mains et de dents, où vivent les Damnés. Ces gens qui ont été infectés et qui n'ont qu'une envie : dévorer quiconque s'approcherait d'un peu trop près d'eux.

Son père est parmi eux depuis quelques temps, elle l'a perdu tragiquement, et depuis, sa mère n'est plus la même. Elle passe son temps à observer la forêt, en espérant peut-être voir son défunt mari.

Le pire se produit un jour, et sa mère se retrouve infectée.

Voilà Mary orpheline, avec son frère plus âgé, marié et futur père.

En rentrant à la maison, la voilà chassée par ce frère qu'elle aime tant !

Maintenant qu'elle n'a plus de parent, et qu'à

son âge, personne ne lui a encore demandé sa main, elle est obligée d'aller chez les Soeurs et de faire sa vie avec Dieu pour seul compagnon.

Complètement dévastée, elle se rend chez les Soeurs la mort dans l'âme, ne comprenant plus rien à ce qui lui arrive.

La seule chose qui va lui faire tenir bon, c'est de s'occuper de son ami d'enfance, grâvement blessé.

Elle passe le voir tout les jours, et des sentiments incroyablement forts commencent à tourbilloner dans son être.

Mais elle ne peut pas se laisser submerger.

Comment pourrait-elle se laisser à l'aimer, alors que la mort guête chaque jour, alors que le chaos se trouve tout auteur d'eux, alors que cet homme est fiancé à sa meilleure amie ...

 

Ecrire une histoire d'amour sur fond d'histoire apocalyptique pleine de zombie ? Est ce que ça peut vraiment fonctionner ?

Oh bon sang, oui !!

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce livre, mais sûrement pas à la déferlante de sentiments et la puissance de la plume de Carrie Ryan.

J'en suis sortie à moitié dévastée, un peu chancelante, les yeux rougis et le nez qui coule (glamour, quand tu nous tiens).

J'aurais jamais cru que ce livre me fasse autant d'effet, je ne m'y attendais vraiment pas.

On m'avait dit qu'il était bien, mais je croyais lire quelque chose de sympa, vaguement inquiétant.

Hahaha, quelle naïve j'étais ...

 

On passe vraiment par pleins d'états d'esprits différent pendant la lecture, par moment, mon coeur battait vraiment plus vite à cause du stress, j'étais réellement nerveuse de lire certaines scènes !

Surtout que le récit est vraiment très visuel, j'avais parfois l'impression de regarder un film, tellement c'est vivant et imagé.

Les histoire d'amour du livre sont ... pfff ... je n'arrive même pas à les décrire correctement. Roméo et Juliette à côté, c'est de la gnognotte.

C'est tragique, c'est beau, ça vous déchire le coeur, ça vous coupe le souffle et c'est juste incroyablement triste et passionné à la fois.

 

Mary est juste une jeune femme qui veut encore rêver et croire à un meilleur, à quelque chose d'autre, alors que son monde n'est que pertes, morts et désastres.

On ne peut s'empêcher d'être ému par sa détermination et son envie d'évasion. Et pourtant, parfois on a envie de la gifler, de lui dire que, non, l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, qu'elle devrait faire plus attention aux sentiments des autres, être plus rationnel, car c'est son monde qui l'exige. Il en va de sa survie et de celle des gens qui comptent pour elle.

 

Non, ce n'est pas un livre rose bonbon, où l'amour peut tout affronter et nous rend plus fort.

C'est un récit dur et poignant, que l'ardeur de la passion amoureuse, pourtant brulante, n'arrive pas à réchauffer.

La moindre éclaircie, la moindre scène plus légère est acceuillie avec des hourra dans notre coeur, tellement on a envie de s'y accrocher, de s'y cramponner de toutes ses forces en espérant que cet instant puisse durer plus longtemps.

Malheureusement, ce n'est qu'une brandille sur laquelle notre espoir pèse, et en dessous de nous se trouve le gouffre des réalités.

Et la réalité, pour Mary, c'est la mort.

Dans cet environnement sombre au possible, c'est bien la beauté qui en resort le plus. La beauté des sentiments purs et incontrolables, la beauté de l'espoir, même si celui-ci est vain, et la beauté de la vie, tout simplement. A quel point elle est précieuse et fragile.

 

Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se jetent dessus.

Ce n'est pas un livre, c'est une expérience à vivre.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 21:57

9782070312863FS.gif

 

 

Auteur : Dan Simmons

Editeur : Folio (2€)

Prix : 2€

Résumé :

 

Été 1863, aux États-Unis, la terrible bataille de Gettysburg fait rage et s'achève, dans un bain de sang, par la victoire du Nord sur le Sud.
Été 1913, un jeune scout participe aux commémorations qui rassemblent les vétérans de la guerre de Sécession. Mais parmi les anciens combattants, il rencontre de bien étranges soldats...
Avec Les Fosses d'Iverson, l'auteur de L'échiquier du mal se livre à une incroyable dénonciation de la guerre et de sa barbarie.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mon avis sera très court, étant donné qu'il s'agit ici d'une nouvelle. Qui se lit à une vitesse folle d'ailleurs.

 

Lorsqu'un jeune scout apprend qu'il va participer à une reconstitution de la guerre de Sécession, il balance entre la crainte et la joie. Quoiqu'il en soit, il est en tout cas très excité par l'expérience.

Arrivé auprès d'un responsable, on lui assigne un vétéran un peu bizarre, qui a l'air d'avoir quelques cases en moins ...

Il va l'emmener faire un petit tour au-delà des tentes des autres participants à la reconstitution, et le jeune garçon va se trouver face à quelque chose qu'il n'aurait jamais imaginé.

 

J'avais un peu peur que la lecture m'ennuie, au début. Je ne suis, mais alors là ,absolument pas férue de récits de guerre ...

Je ne vous dis pas ma joie quand j'ai vu avec délice que l'histoire glissait de plus en plus dans le fantastique !

 

Le changement de style se fait légèrement, avec beaucoup de subtilité, et on a un peu l'impression de se balader en plein rêve (ou cauchemar, en fait). Un ton onirique nous fait flotter au fil des pages qui nous emportent à un rythme de plus en plus rapide, jusqu'à un dénouement absolument incroyable !

 

Jamais je n'aurais cru lire une telle histoire au commencement de ce livre, et ce fut une superbe petite découverte, je le conseille sans hésiter.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 14:21

2928680651_2_5.jpg

 

 

Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Gallimard Jeunesse / Rageot Editeur
Prix : 9,90€
Résumé :

Elle s'appelle Ombe, est lycéenne à Paris et adore la moto. Elle a aussi l'incroyable pouvoir
d'être incassable ou presque. C'est pourquoi L'Association l'a recrutée comme agent stagiaire.
Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués en explosant une bande de gobelins devant tous ses camarades de classe. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L'Association, comme le lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer tête
baissée, Ombe l'incassable risque fort de comprendre ce que « ou presque » veut dire.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ombe est une jeune fille de 18 ans au caractère aussi acéré que son vocabulaire ! Elle a toujours vécu en se débrouillant seule et elle ne compte absolument pas changer. Même quand elle est recrutée pour faire partie de L'Association. C'est quand un agent spécial vient la trouver qu'elle apprend l'existence de plusieurs catégories d'êtres vivants. Les normaux, les simples humains quoi, pas besoin d'en faire un dessin, elle le savait déjà ...
Les Anormaux, loup-garou, vampire, gobelin, goule, troll, ... bref ! toutes ces créatures qui sont sensées être des mythes.
Et enfin, les Paranormaux. Ce sont des humains avec ... certaines aptitudes pas franchement normales. Appelez ça dons, pouvoirs, ce que vous voulez.
Devinez dans quelle catégorie se trouve Ombe ? Dans le mille ! Mais je ne vais pas vous dévoiler ce qui la rend spécial, ça ne serait pas drôle sinon ;)

En tout cas, la voilà majeure et (logiquement ...) apte à remplir des missions. C'est bien sûr sans compter son tempérament rebelle et anarchiste, incapable de tenir sa langue ou de se soumettre à une quelconque forme d'autorité. Ce qui n'arrange évidemment rien quand le mot d'ordre de L'Association est discrétion ...

Waaaah, une vraie bouffée de fraîcheur vient de me traverser les yeux et la tête ! :D
Aventure, humour, action, suspens, personnages incroyables et rythme haletant . Sérieusement, que demander de plus ?
Qu'est ce que c'est drôle ! Non mais vraiment, j'ai eu quelques éclats de rire pendant la lecture, tout ça grâce à Ombe et sa répartie impayable ! Ses mots filent plus vite encore que ses poings (c'est pas peu dire) et ses réactions sont vraiment géniales ! En fait, elle dit et fait tout l'opposé de ce que l'on ferait dans la même situation. C'est grisant à souhait ! Une vraie tête brûlée, elle est géniale !

L'écriture de Pierre Bottero est rapide et fluide. Les chapitres, assez courts, défilent agréablement et sa plume légère mais intense nous emporte sans peine en plein cœur de son histoire. C'est un véritable plaisir que de suivre ses délires avec Ombe, on voit qu'il s'est vraiment éclaté à écrire ses aventures ! On ne peut donc que sourire en lisant, et, en tout cas pour moi, il fut impossible de le fermer avant de l'avoir terminé, je l'ai lu d'une traite, et je suis sûre que de nombreux lecteurs feront pareil. Maintenant, il ne me reste plus qu'à trépigner en attendant la suite.

 

Petite précision : j'ai commencé par le tome 2, le numéro des tomes n'ayant pas d'importance pour ces deux premiers. Dans le 1, nous suivons le personnage de Jasper, jeune homme travaillant également pour l'Association et dont le chemin croise parfois celui de Ombe. J'ai vraiment hâte de pouvoir lire (peut-être) un tome où ces deux personnages agiront de concert !

Un énorme merci à Gallimard Jeunesse (On Lit Plus Fort) pour m'avoir permis, encore une fois, de découvrir un livre vraiment génial !

Le site officiel est par ici, et la page Facebook par là !

Vous trouverez les deux premiers tomes de cette série qui fleure bon le succès dans vos librairies à partir du 14 octobre 2010.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2