Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 11:49

birth-marked-bannie-6219-450-450.jpg

 

 

Auteur : Caragh M. O'Brien

Editeur : Fleurus Editions (Collection Mango)

Prix : 18 €

Résumé :

 

Quand un simple baiser est un crime, aimer peut vous coûter la vie.

Gaia a quitté l’Enclave, fuyant ses lois cruelles, pour partir à la recherche de sa grand-mère dans la Forêt Morte. Mais ce qu’elle y découvre est bien loin de l’asile qu’elle espérait… La jeune sage-femme devra une nouvelle fois puiser au plus profond d’elle-même pour sauver ceux qu’elle aime et briser les interdits.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Gaia est perdue dans le désert avec sa soeur Maya. Celle-ci est au bord de la mort, et quand un cavalier les trouve pour les ramener dans un village, pour la jeune fille, c'est comme un rêve qui se réalise, elle va enfin pouvoir découvrir cet endroit habitué qui n'est qu'une rumeur à l'Enclave.

Mais arrivé sur place, elle déchante vite en découvrant les drôles de lois des habitants, ainsi que sa Matriarche sévère et intransigeante.

Ce village dirigé par les femmes où elles sont d'ailleurs en grande minorité a tout pour intriguer, et Gaia n'est pas sûre de réussir à complètement s'intégrer, surtout sans Leon à ses côtés, et avec ces jeunes hommes qui semblent lui faire du charme.

Mais chez ce peuple où le moindre contact est fortement puni, pourrat-elle vraiment continuer à être elle-même ? ...

 

J'avais vraiment adoré le premier tome de Birth Marked, histoire dystopique surfant sur la vague des Hunger Games et compagnie mais avec ce petit je ne sais quoi qui le faisait se démarquer sans peine.

Une fois reçu, je n'ai eu qu'une hâte, le commencer, et il a été dévoré à vitesse grand V !

C'est dans un environnement radicalement différent que nous retrouvons Gaia, et pourtant, de grands thèmes continuent à être abordés, et les émotions sont toujours aussi fortes, touchant notre corde sensible à maintes reprises.

On retrouve Gaia au moment où on la laissait à la fin du premier, en pleine fuite de l'Enclave avec sa soeur, à peine un nouveau-né. Après plusieurs jours d'errance, elle est trouvée par un jeune homme à cheval qui les amènent toutes deux dans son village, celui-là même qui nourrissait pas mal de légendes, spécialement depuis que sa grand-mère y était partie.

Arrivée sur place, elle va découvrir tout un nouvel écosystème et une politique radicalement différente.

Neufs naissances sur dix sont des garçons, et le nombre de femmes diminuent dangereusement à chaque génération. Les femmes règnent d'ailleurs et forment à elles-seules le "gouvernement" de ce village, appelé Zile. Comme il est étrange pour Gaia, et pour nous, de voir les rôles ainsi échangés, et d'observer les hommes s'occuper des basses besognes et servir les femmes, quand celles-ci dictent les lois et font office de chef de famille.

Gaia n'est pas certaine de vraiment apprécier cet aspect d'ailleurs, la Matriarche ne se montrant pas spécialement flexible, et certaines lois étant étranges pour elle, voir carrément incongrue. Un homme vous sert dans les bras ? C'est considéré comme une tentative de viol et il termine en prison.

Dans ce climat où la reproduction est le maître mot et où les rapports humains sont sur haute surveillance, la jeune fille va vivre encore bien des épreuves ...

 

Gaia émeut ici par sa force bien sûr, mais également par ses faiblesses, au final si humaines, la rendant incroyablement proche de nous. Elle fait des erreurs, elle tombe, se trompe, se blesse et peut même faire mal aux autres de par ses actes ou ses paroles.

Mais là où on elle force le respect, c'est qu'elle s'en rend compte, y réfléchit, et se relève toujours pour mieux avancer avec de nouveaux acquis.

Et des épreuves, elle va en avoir tout au long de sa route. Quant aux erreurs, elle en fera tout autant. C'est ça aussi qui fait, pour moi, la force de ce livre. C'est que son héroïne est loin d'être parfaite et est comme nous : elle prend de mauvaises décisions, elle peut agir sous le coup d'une impulsion, elle ne comprend pas toujours ce que l'on attend d'elle ou comment se comporter. Il est facile de s'y identifier ou, au moins, d'éprouver une grande affection pour elle.

 

L'arrivée à Zile est également le prétexte de rencontrer pleins de nouveaux personnages tous plus intéressants et travaillés les uns que les autres ! L'auteur a une façon tellement naturelle et agréable de nous les présenter, l'air de rien, les uns après les autres, que jamais nous ne sommes perdus et il est extrêmement aisé de les identifier et de retenir leur nom et leurs caractéristiques.

Ainsi, certaines femmes attireront directement notre sympathie par leur bonne humeur et l'amitié qu'elles offrent à Gaia, ou encore par leur douce fragilité émouvante.

D'autres, plus hostiles ou difficiles à cerner provoqueront pas mal de questions chez nous, et justement à cause de ça, j'ai trouvé encore plus intéressant de les suivre et d'apprendre à les connaître.

Du côté des hommes, je peux vous assurer que les coeurs de midinette (comme moi) seront servis !

Nous aurons du jeune homme fougueux et sauvage au coeur tendre, nous aurons du mystérieux solitaire et romantique, mais également du franc, joyeux et souriant au passé douloureux.

Un bel échantillon de jeunes hommes à croquer, et je dois bien admettre que mon coeur a balancé de l'un à l'autre tout au long du récit ! Haaaaa, qu'il est dur de choisir un prétendant quand ils se multiplient 

Heureusement, bien que ce genre de situation ai déjà été vue un bon million de fois, j'ai trouvé que ça ne tombait jamais dans le cliché ou la caricature, et que c'est tellement bien écrit que le tout reste crédible (et donc, furieusement émouvant) d'un bout à l'autre de l'histoire.

Ha, ça, je peux vous assurer que j'ai été servie en émotions et en romantisme !

 

Quand le tout est doucement mêlé à une critique discrète de la société et de la problématique des droits de l'homme, ça donne un livre puissant, intelligent et vibrant, qui nous entraîne dans son monde avec une facilité déconcertante et dont on ressort chamboulé et la tête pleine de questions et d'idées.

Ce deuxième volume des aventures de Gaia est vraiment un coup de coeur, et pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de découvrir son histoire poignante et haletante, je ne peux que leur conseiller de se la procurer, et vite. C'est un livre à côté duquel on ne peut pas passer et qui vous apportera de bonnes doses d'émotions en tout genre !

Ca va être une torture d'attendre fin 2012 pour le troisième tome : Captive.

 

Mille mercis Fleurus/Mango pour cette délicieuse lecture qui a fait mon bonheur.

 

Editions Mango

 

Trouvez d'autres avis chez Matoline, Karline05 et Livrons-nous.

 

Commandez Birth Marked - Tome 2 : Bannie

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

challenge-jeunesse-1

Repost 0
Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 16:49

Divergent.jpg

 

 

Auteur : Veronica Roth

Editeur : Nathan (Collection : Blast)

Prix : 15,90 €

Résumé :

 

Dans le Chicago dystopique de Beatrice Prior, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée au culte d'une vertu particulière : l’honnêteté (les Sincères), l'abnégation (les Altruistes), le courage (les Audacieux), l'amitié (les Fraternels), et la connaissance (les Érudits). Lors d'un jour désigné chaque année, tous les adolescents âgés de 16 ans doivent choisir la faction à laquelle ils se consacreront toute leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est vraiment, mais elle ne peut avoir les deux. Alors, elle fera un choix qui surprendra tout le monde, y compris elle-même.

 

(traduction du résumé VO)

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Attention, grosse claque dans la tronche en perspective.

Je pense pouvoir affirmer sans aucun problème que Divergent sera LE roman Young Adult dystopique de cet automne.

Autant j'ai lu de très bons livres ces temps-ci, autant celui-ci se plasse directement en haut de mon classement de cette année.

Il m'a remué les tripes et m'a vraiment secouée par moments, je ne m'attendais pas à trouver autant de violence dans un roman estampillé jeunesse, tant de rage et de détermination.

 

En fait, au début, j'avoue m'être légèrement moquée.

Beatrice a 16 ans, et à cet âge-là, elle doit passer des tests d'aptitude qui lui diront dans quelle faction elle serait le plus à sa place.

Il y a le choix entre 5 factions, et bien que la plupart des adolescents restent dans la faction qui les a vus naître, cela arrive quelques fois qu'ils veulent aller ailleurs, car leur caractère conviendrait plus à une faction différente, par exemple.

Ce qui m'a amusée, c'est que j'avais un peu l'impression de me retrouvé dans Harry Potter, avec la scène du Choixpeau    Du coup, je m'attendais un petit peu à ce genre d'ambiance, une sorte de roman écolier fantastique.

Et bien pas du tout !

Déjà, lors des tests d'aptitude, Beatrice apprend qu'elle est une Divergente : il n'y a pas une faction qui est faite pour elle, mais plusieurs ! L'ordinateur n'a pas réussis à trancher son cas, et elle va devoir faire son choix absolument toute seule, sans être vraiment guidée.

Ce statut, elle devra le cacher, car la personne qui lui a fait passer les tests la prévenue : être Divergent est une tare que l'on doit dissimuler, car ils ont tendance à mystérieusement disparaître une fois leur existence connue ...

Elle va donc faire un choix extrême, qui va la choquer, autant que les membres de sa famille et de sa faction.

Et à partir de là, les ennuis et les épreuves ne vont que commencer.

 

Waw ... Sérieusement, ce livre est juste énorme. Ca me faisait mal au coeur de le reposer avant de m'endormir, et j'ai lu la seconde moitié d'une traite car je n'aurais tout simplement pas pu remettre cette lecture à plus tard, il FALLAIT que je sache comment tout cela allait se terminer, c'était presque vital.

Je crois bien d'ailleurs que j'ai passé une bonne partie de ma lecture les yeux écarquillés 

C'est le premier roman de Veronica Roth, et à seulement 23 ans, j'ai trouvé incroyable la maturité qui se dégage de ce récit.

D'accord, on parle essentiellement d'adolescents dedans, mais l'histoire est vraiment très adulte. Il y a beaucoup de violence (jamais gratuite, rassurez-vous), beaucoup de noirceur. Notre héroïne est sans arrêt confrontée aux différentes difficultés que la vie peut mettre sur notre chemin.

Elle doit faire beaucoup de choix, et ensuite faire face à leurs conséquences. Elle doit affronter ses peurs et les détruire. Elle doit se dépasser, physiquement et mentalement.

Elle devra se détruire pour commencer à vivre.

C'est un personnage tout simplement époustouflant, de par sa complexité, de par l'intensité de ses émotions, de ses pensées, de ses idéaux.

Je l'ai trouvé impressionnante dans son humanité.

 

Alors, bien entendu, dans (presque) tout roman young adult qui se respecte, il y a une part de romance.

Et quelle romance mes amis !

Celle-ci m'a vraiment fait vibrée, et le personnage masculin aux côté de Beatrice est tout aussi puissant et intense qu'elle.

Cette tension que l'on sent entre eux dès le début est palpable à chaque fois qu'ils sont l'un à côté de l'autre, et elle est décrite à la perfection, avec beaucoup de justesse.

Le rendu est juste impeccable, savoureux.

On peut dire que mon coeur a battu la chamade pour ces deux-là !

D'autant plus que, dans cette histoire de violence, d'épreuves, de solitude et de peurs, le moindre élément un tant soi peu romantique apparaissait comme un phare en pleine nuit, et je ne pouvais qu'être éblouie, même si ce n'était pas la partie la plus importante du livre.

 

Sérieusement, je pourrais encore écrire trois pages sur mon avis, mes ressentis. Mais non seulement ça serait soûlant à lire, mais en plus il y aurait tôt ou tard des spoilers    Et franchement, j'ai été bien contente de lire ce livre sans rien en savoir, je trouve que le plaisir en est plus grand.

Donc, je vais me retenir et m'arrêter là, mais je ne peux que très chaudement vous le conseiller, c'est un énorme coup de coeur qui m'a transportée, fait rire et pleurer, qui m'a choquée par moments, mais qui m'a avant tout captivée du début à la fin.

Maintenant, je ne peux que me lamenter en attendant la suite qui sortira courant de l'été 2012.

Retrouvez ce premier tome chez votre libraire dès le 6 octobre 2011 !

 

Un gigantesque merci à Nathan pour cette lecture décoiffante et totalement addictive.

 

logo nathan

 

Retrouvez d'autres avis chez Korto, Heclea, Liliebook, Belladouce, Galleane et Calypso.

 


 

Pré-commandez Divergent tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 13:09

birth_marked_rebelle.jpg

 

 

Auteur : Caragh M. O'Brien

Editeur : Fleurus (Mango)

Prix : 18 €

Résumé :

 

Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l’Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l’extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. À peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

L'Enclave est une ville entourée par un mur, où vivent les privilégiés. Gaia vit en dehors de l'Enclave, dans un petit village à l'extérieur du mur, où la vie n'est pas toujours facile.

Comme sa mère, elle veut devenir sage-femme, et après des années de théorie, voici qu'arrive maintenant la pratique. Ses premières naissances commencent.

Malheureusement, les naissances sont comptées, à l'extérieur, et les trois premiers bébés de chaques mois doivent être donnés à l'Enclave, où ils seront élevés dans des familles aimantes. Ils auront le choix, à 13 ans, entre rester dans l'Enclave et revenir dans leur famille d'origine.

Avec tout ce que l'Enclave a à offrir, personne ne part jamais.

Ces premières naissances sont douloureuses pour Gaia, mais ce n'est rien comparé à ce qu'il attend en revenant à la maison.

Ses parents ont été arrêtés par les soldats, et emmenés à l'intérieur de l'Enclave. Apparemment, ils cachaient bien des choses depuis des années.

Qu'ont bien pu faire ses parents pour mériter un tel traitement ?

Gaia va devoir prendre une décision, si elle veut les revoir. Il va falloir franchir le mur.

 

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre lors de sa sortie, les avis étant dans l'ensemble unanimes sur sa qualité.

J'étais donc vraiment contente de pouvoir enfin découvrir ce qui cachait derrière cette jolie couverture (en vrai, le titre est sur un ruban de tissus qui entoure le roman, c'est vraiment magnifique).

On rentre vraiment très vite dans l'action de l'histoire, et on sent dès les premières pages que ça sera un récit intense en émotions.

Moi qui aime ça, on peut dire que j'ai été servie.

Il n'y a pas souvent de moments où l'on peut se réjouir pour Gaia, car à partir du moment où ses parents se font enlever par les soldats, ça sera une succession d'épreuves et de dangers pour la jeune fille.

Depuis enfant, déjà, elle a du apprendre à vivre avec le regard des autres, car la moitié de son visage a été brûlé, et elle arbore une grande cicatrice dont beaucoup de personnes se sont déjà moquées, par exemple. A cause d'elle, Gaia a toujours été à l'écart et traîtée légèrement différemment.

Alors vivre sans ses parents, sa source de chaleur et d'amour, c'est impensable pour elle.

Elle va être prêt à tout pour arriver à les retrouver et les faire revenir à la maison, mais les embûches sont nombreuses, et les déceptions tout autant ...

C'est étrange de dire ça, mais j'ai aimé justement qu'il y ai autant de déceptions pour elle. Non pas que je ne l'aime pas, que du contraire, elle est très attachante ! Mais cela rendait l'histoire très réaliste.

Ce n'est pas un conte de fées, et les plans que l'on prépare ne fonctionnent pas toujours.

Il y a beaucoup de douleurs dans ce roman, de peines, de désillusions, de trahisons, de mélancolie.

Mais il possède également son lot d'espoir, d'amour, d'entraide et de courage, pour y ajouter la lumière dont on a besoin, et pour distiller des valeurs importantes au fil des pages.

 

On trouve beaucoup de personnages intéressants et très bien travaillés. Ce que j'ai aimé chez la plupart d'entres eux, c'est qu'aucun n'est vraiment manichéen.

Des "gentils" seront obligées de faire des choses "méchantes" parfois, ne fut-ce que pour survivre, ou pour servir un objectif plus grand. Et les "méchants" ne le sont que rarement gratuitement, ce n'est pas quelque chose d'ancré en eux.

Grâce à cette riche palette de personnes, on hésite souvent quand à celles à qui on peut accorder notre confiance, ce qui ajoute un suspens supplémentaire, des questionnements en plus au scénario initial.

Il faudra que Gaia arrive à donner sa confiance aux bonnes personnes, et qu'elle se méfie furieusement des autres, si elle veut réussir à survivre et à sauver ses parents et les personnes auxquelles elle tient.

J'ai beaucoup aimé Léon, qui est le parfait exemple de ce que j'ai cité plus haut, concernant la complexité des caractères des gens.

Torturé entre son éducation et qui il est vraiment, il n'aura de cesse de montrer différentes facettes de sa personnalité, et nous le verrons se découvrir lui-même au fil des chapitres et des épreuves qu'il traversera également.

Pour moi, c'est le développement le plus riche du livre, il m'a beaucoup émue.

 

C'est un livre qui m'a beaucoup touchée, au rythme haletant et soutenu, et au contenu plein de contrastes. Un magnifique premier tome mêlant habilement le drame familial, l'envie de rebellion d'un peuple, la quête d'un grand mystère et la découverte discrète mais bien présente de l'amour.

Un roman riche et passionnnant dont j'ai vraiment hâte de connaître la suite !

 

Un grand merci à Fleurus/Mango pour cette superbe découverte !

 

 

D'autres avis chez Galleane, Ilnyak1pas et Jess.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 18:14

2961098265 1 5 knJBJSZr

 

 

Auteur : Ally Condie

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 18 €

Résumé :

 

 

Dans la Société, les Officiels décident.

Qui aimer. Où travailler. Quand mourir.

Cassia a toujours cru en leurs choix. La voie toute tracée pour une longue vie, un travail adapté, un partenaire idéal. Aussi lorsque le visage de son meilleur ami, Xander, apparaît sur l’écran de couplage, Cassia sait avec certitude qu’elle lui était promise … jusqu’à ce qu’elle aperçoive un autre visage, le temps d’un flash, celui de Ky Markham, juste avant que l’écran ne devienne noir. Une erreur, lui dit-on. Pourtant, plus elle fait la connaissance de Ky plus Cassia est troublée, de plus en plus tiraillée, entre perfection et passion …

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Cassia est vraiment très excitée. Le hasard fait que son bal de couplage tombe le jour de ses 17 ans. Comme beaucoup de jeunes, aujourd’hui elle va découvrir avec qui elle se mettra en couple et fondera un foyer. C’est une grande cérémonie officielle très importante dans la Société, et tout les jeunes gens sont impatients et nerveux à l’idée de voir à quoi ressemble la personne avec qui ils feront leur vie. Le tour de Cassia arrive et, bonheur ! C’est le visage de Xander qui s’affiche, son meilleur ami depuis l’enfance. Ils se connaissent et s’entendent si bien, c’est juste parfait. C’est rare que deux promis se connaissent avant la cérémonie, mais malgré tout, ils respectent la tradition et se retrouve chacun avec une carte électronique contenant des informations sur leur promis respectif. Rêveuse, Cassia insère la sienne dans son lecteur une fois rentrée chez elle. Alors que l’écran se trouble, il laisse apparaître le visage de Ky, un garçon avec qui ses amis et elle traînent de temps en temps. Troublée, elle ne sait pas trop quoi faire, et décide de se rapprocher de Ky pour apprendre à le connaître mieux. Le jeune homme a un sombre passé et un quotidien très dur. Cassia commence à se poser des questions sur la façon dont la Société est gérée. Le fait que son propre grand-père la pousse à la réflexion et lui offre un objet interdit va la conduire là où elle n’aurait jamais cru aller, pour le meilleur ou pour le pire …

 

Comme beaucoup de personnes, j'avais énormément entendu parler de ce livre.

Les critiques américaines étaient très enthousiastes et avant même sa sortie, les studios Disney ont achetés les droits pour en faire une adaptation.

Bref, ce livre s'annonçait comme LE romand distopyque de ce début d'année.

Je dois avouer que j'ai passé un excellent moment pendant sa lecture.

Cassia, déjà, est très attachante et a évolué avec un parfait équilibre de la fille qui a une totale confiance en la Société, à la jeune femme qui est à deux doigts de la rebellion.

Ce passage se fait tout en douceur, c'est très naturel et crédible. Elle n'a pas un jour une révélation qui va la métamorphoser du tout au tout.

Non, elle doute, elle a peur, elle ne comprend pas ce qu'il se passe.

Et c'est sa soif de comprendre et d'analyser qui la pousseront petit à petit à vouloir voir au delà que ce que les Officiels veulent bien montrer.

 

Le permier personnage qui nous touche, c'est le grand-père.

Rebelle dans l'âme, c'est lui qui déposera la première pierre du doute en Cassia, en lui révélant un secret qu'il avait tu jusque là.

A la soirée de sa mort (programmée, comme tout dans la Société), il se permet de se confier, et de donner cette responsabilité du secret à Cassia, qu'il sent assez forte pour pouvoir faire les bons choix, et peut-être faire une différence, au moins à son échelle.

Je suis un peu déçue que le personnage de Xander reste si souvent dans l'ombre.

D'accord, Ky c'est LE mec du bouquin. Mais quand même, Xander est adorable et aurait mérité qu'on s'attarde plus sur lui.

J'espère qu'on le verra plus dans le deuxième tome.

Ky, quant à lui, bien que je n'ai pas été spécialement attirée par lui, m'a profondément touchée.

Quand je pensais à ce livre, je m'imaginais ce garçon très beau, séduisant, joueur, au caractère fort, etc ...

En fait, l'auteur prend le parti de nous présenter un garçon brisé, blessé, traumatisé par une expérience passée absolument abominable, et maintenant traité presque comme un esclave par les Officiels.

Sans être une victime, il a cette douleur présente en lui, ces cicatrices qui font de lui un personnage vraiment intéressant et très émouvant.

Certaines de ses scènes m'ont serré le coeur, il m'a vraiment émue.

Et pourtant, il possède une force en lui, une lumière capable de nous éblouir, et qui va subjuguer Cassia, jusqu'à la faire tout risquer rien que pour rester proche de lui.

 

L'écriture est très douce, très fluide. Presque poétique, j'avais l'impression de me laisser bercer par elle, de me laisser entraîner par les mots de Ally Condie.

Mais, comme les poèmes interdits que découvrent Cassia, la douceur des mots peut cacher une puissance incroyable, et c'est là la grande force de ce roman.

Bien que n'étant pas un grand chef d'oeuvre, ou qu'il contienne des éléments que nous avons déjà pu lire ailleurs (Uglies, Hunger Games, Terrienne, ...), il arrive quand même à nous séduire et à attiser notre intérêt grâce à une histoire truffée de messages importants - comme la liberté d'expression et de faire ses choix - et des personnages très bien travaillés dont les images et le caractère nous trotte dans la tête même après avoir terminé notre lecture.

 

Un grand merci à Gallimard Jeunesse qui, décidément, arrivent toujours à toucher juste avec leurs envois !  ^^

Rendez-vous en librairie le 7 avril pour faire la connaissance de Cassia, Xander et Ky.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2