Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:54

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2838753836_1.jpg

 

Auteur : Djénane Kareh Tager
Editeur : Editions Plon
Prix : 13€
Résumé :

Que disent les religions de la communication avec l'au-delà?
Comment se sont développées les techniques de contact avec les morts, depuis l'invocation des oracles de l'Antiquité jusqu'à l'utilisation d'Internet ?
Que recouvre la doctrine spirite ?
La science expliquera-t-elle un jour les fantômes ?

C'est à ces questions que répond cet ouvrage qui guide le lecteur le long de la frontière trouble entre au-delà et ici-bas.

Djénane Kareh Tager est journaliste, rédactrice en chef du Monde des Religions et auteur de Vivre la mort, Voyage, à travers les traditions (Philippe Lehaud, 1999).


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voici un livre très bien documenté sur le spiritisme.
Il plaira à ceux qui veulent en découvrir les différentes facettes ou à ceux qui veulent approfondir leurs connaissances.

Pas de prêchi-prêcha ici, juste un historique très complet du spiritisme à travers les âges.
L'auteur ne prône aucune religion en particulier et ne donne son avis à aucun moment.
C'est un ouvrage vraiment neutre, qui n'essaie pas de vous faire croire à ce dont vous ne croyer pas.

Ce livre nous parle donc des origines du spiritisme en parlant de toutes les ères qu'il a traversé, les personnages historiques qui en ont parlé, comment cette croyance a traversé les âges, qu'est ce qui a changé depuis, jusqu'à notre époque.

Comme je l'ai dit plus haut, c'est un ouvrage vraiment très bien documenté, avec pleins de références. On sent que l'auteur a fait de son mieux pour nous offrir un guide complet sans vouloir nous enfoncer ses idées dans la tête.

Je le trouve parfait pour les amoureux de la parapsychologie mais aussi pour les simples curieux que cette facette étrange de notre histoire intrigue

Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:52

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2833502812_1.jpg

 

Auteur : Marie-Aude Murail
Editeur : L'Ecole des Loisirs
Prix : 10€
Résumé :


Ils sont frère et soeurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu'on ne les séparerait pas. Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier: surdoué, prépare actuellement son bac. Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier: les adultes oublient tout le temps qu'elle existe. Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d'avoir. Signe particulier: fait vivre des histoires d'amour torrides à ses Barbie. Ils n'ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. À cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L'une n'est pas très sympathique, l'autre est irresponsable, et... Ah, oui! ces deux personnes se détestent.


" Ce livre a obtenu le "Prix Jeunesse France Télévision 2000", décerné par un public de lecteurs de 11 à 14 ans, le "Prix Tam-Tam Je Bouquine" 2000, le "Prix Pot de Bille" de Montbéliard 2000, le "Prix Sésame" décerné par la ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux, le prix "Julie des lectrices" décerné par les lectrices du magazine Julie (Milan presse), le "Prix Ados" de la ville de Rennes 2001, le Prix "LIVRENTETES" 2001 et le "Prix Farniente" 2001 (Belgique)."


~~~~~~~~~~~~~~~~~

C'est un livre facile à lire, c'est frais, ça aère la tête, c'est drôle, émouvant, cocasse, ...

Premier point, c'est absolument impossible de ne pas s'attacher aux enfants Morlevent.
Ils ont tous des particularités bien à eux qui font qu'on ne peut que les aimer.
Ils posent sur la vie et ses évènements un regard déjà très adulten lucide. Ils ne vont pas par quatre chemins pour exposer leurs pensées.

Un personnage que j'ai adoré, c'est Bart, leur demi-frère homosexuel et irresponsable.
Derrière ses actes maniérés et sa grande immaturité se cache un personnage attachant, qui au final fera tout pour avoir ces enfants dans sa vie et leur apporté ce dont il a été privé : une famille.

Le style d'écriture est très énergique, l'auteur va droit au but.
Elle a bien comprit la façon de penser des enfants et leurs façons de parler, ce qui rend les dialogues très naturels et criants de réalisme.

Pour résumé, c'est un livre vraiment agréable, que l'on pourra relire sans se lasser.

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:51

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2833055316_1.jpg

 

Auteur : N.H. Kleinbaum
Editeur : Le Livre de Poche
Prix : 4,50€
Résumé :

Il fut leur inspiration. Il a transformé leur vie à jamais.
A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau professeur de lettres, M. Keating.
Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l'anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales.
Même si le drame - le suicide d'un adolescent - déchire finalement cette expérience unique, même si Keating doit quitter le collège, il restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie.

Le roman du film-événement de Peter Weir, Oscar 1990 du meilleur scénario, qui a bouleversé des centaines de milliers de spectateurs.


~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ayant adoré le film, j'ai voulu lire le livre dont il est tiré, me disant que sous ce format, l'histoire risquait d'être encore meilleure.

Malheureusement j'ai été un peu déçue.
Le rythme est saccadé, les personnages pas si attachants que ça et la fièvre anti conformiste de Keating ainsi que celle des élèves envers la poésie semble un peu fade.

Peut-être est ce parceque j'avais tendance à beaucoup comparer, mais j'ai trouvé le livre plus plat que le film.

Celà reste quand même une excellente histoire, avec de nobles valeurs véhiculées et de magnifiques tirades et extraits poétiques.

Je le conseillerais plutôt à ceux qui n'ont jamais vu le film, pour commencer la lecture de façon neutre et pouvoir apprécier pleinement l'histoire sans apprioris.

Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 10:50

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2821650082_1.jpg

 

Auteur : John Connolly
Editeur : L'Archipel
Prix : 18,50€
Résumé :

Inconsolable depuis la mort de sa mère, David, 12 ans, se réfugie dans les livres pour fuir le remariage de son père et se consoler de la naissance de Georgie, son demi-frère. Un jour, il découvre un trou caché derrière des buissons, au fond du jardin, et se retrouve propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange et hostile peuplé de trolls, de sires loups, de créatures hybrides, mi-homme mi-animal, et d'autres personnages issus de ses lectures et de son imaginaire...
Grâce à l'aide du Garde-Forestier et de Roland, un preux chevalier, il va, après bien des épreuves - combats, énigmes à résoudre... - rencontrer un vieux roi qui conserve ses secrets dans un volume mystérieux, Le Livre des choses perdues. Ce dernier, conseillé par l'Homme Biscornu, être maléfique qui suit David depuis son arrivée, lui propose un pacte : la vie de son demi-frère contre son royaume. David trahira-t-il Georgie ? Parviendra-t-il à regagner le monde réel sain et sauf ?


~~~~~~~~~~~~~~~

Ce livre m'a un peu fait penser au film Labyrinth, mais en plus cruel.
C'est un peu un conte de fées, mais sûrement pas pour les enfants!
Ici nous apprenons à connaître David, jeune garçon qui voit sa vie sombrer après le décès de sa mère.
Il ne s'entend pas avec sa belle-mère, et ne veut même pas entendre parler de son demi-frère, qui reçoit l'amour de son père.
Il voudrait que les choses redeviennent comme avant.
Alors quand il entend la voix de sa mère l'appeller au fond du jardin, il hésite à peine et s'enfonce derrière le mur qui cache un tout autre monde.

Un monde où les contes de fées de notre enfance prennent vie, mais pas tout à fait comme on les connait ...

Un chaperon rouge s'accouplant avec un loup, une Blanche Neige obèse et tyrannique, etc ...
John Connolly nous montre un univers où les joies de l'enfance n'ont pas leur place, où vous devez grandir et apprendre à être fort pour survivre.
Vous ne pouvez faire confiance à personne et devez vous méfier des promesses que l'on vous fait.

Dans ce récit où les couleurs ont laissés leur place au noir de la nuit la plus effrayante, l'auteur a réussit le pari de quand même nous émerveiller, en saupoudrant son histoire de petites touches d'espoir, de sentiments et de beauté de certaines relations humaines.

On se laisse happer avec joie dans cette noirceur, et on redécouvre certains contes classiques sous un nouveau jour.

C'est avec plaisir que l'on suit l'aventure de David, magnifiquement écrite et au final doux-amer.
Le parfait mélange entre rêves et cauchemars.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 10:49

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2816485572_1.jpg

 

Auteur : Markus Zusak
Editeur : Oh! Editions
Prix : 19,90€
Résumé :

Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter.
Une histoire étrange et émouvante où il est question :
* d'une fillette
* des mots
* d'un accordéoniste
* d'Allemands fanatiques
* d'un boxeur juif
* de vols

Traduit en 20 langues, le best-seller 2007.


~~~~~~~~~~~~~~~

Voici le parfait exemple de livre dont il est impossible de rester indifférent pendant sa lecture.
Dès le début, le ton est donné : le narrateur ici, c'est la mort.
Elle va nous raconter une histoire dont elle se souvient, une histoire qui l'a marquée, malgré ces millénaires passés à récolter les âmes.

L'histoire de Liesel, petite fille atterrissant dans une famille adoptive en Allemagne Nazie, peu de temps avant le début de la seconde guerre mondiale.

Nous allons apprendre à la connaître petit à petit, avec sa nouvelle maman, qui possède un coeur bien dissimulé sous plusieurs couches d'agressivité verbale et physique.
Son nouveau papa, qui lui apprend à lire, qui lui fait des clins d'oeil et qui lui joue de l'accordéon.
Son nouvel ami, qui a choqué tant de familles en ayant pour idole un sportif noir.
Sa nouvelle rue, qui va changer sa vie pour toujours en lui apportant ses plus grandes émotions, ses premières expériences, ses plus beaux sourires et ses larmes les plus emplies de désespoir.

Le style narratif unique nous emporte dans cette rue, on apprend à connaître ses habitants, à les aimer ou les détester.
La mort nous montre cette histoire de son point de vue, avec des notes insérés entre certaines paragraphes, des dessins, des ressentis, des explications.

C'est un livre qui touche, qui émeut, on rit et on pleure à chaque chapitre, qui sont comme des pas nous conduisant vers sa conclusion, même si dès le début nous savons comment certains personnages vont finir, le narrateur nous explique que le plus important, c'est comment tout celà s'est déroulé avant d'en arriver à ces conclusions.

Pour résumer, ce livre m'a vraiment touchée, m'a tenu la main pour me montrer la vie de plusieurs personnes si différentes et pourtant si proches dans l'horreur de l'attente de la guerre.
Mais, avant d'être un livre sur la guerre, c'est d'abord un livre sur les mots, sur ce qu'ils nous apportent, et sur ceux qui les aiment, qui les font vivre.
Un récit boulversant de beauté.

Repost 0
Published by Archessia - dans Historique
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 10:46

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2824149866_1.jpg

 

Auteur : R. A. Salvatore
Editeur : Milady
Prix : 19,50€
Résumé :

ATTENTION SPOILERS


Drizzt se sent enfin chez lui à Castelmithral et tout le monde s'affaire pour préparer le mariage de Wulfgar et Catti-Brie. Mais son bonheur est précaire. Des nains disparaissent, et Drizzt découvre bientôt qu'ils ont été massacrés par un drow ! Sa véritable famille se rappelle à lui de la pire des manières : sa soeur, son frère et le mercenaire Jarlaxle complotent dans l'ombre pour assurer sa chute et leur vengeance. Pendant que Drizzt mène son propre combat, Bruenor et les autres doivent faire face à une invasion de gobelins. L'héritage de l'elfe noir représente un bien lourd fardeau pour lui et ses proches !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce tome débute avec la préparation du mariage de Catti-Brie et de Wulfgar. Castelmithral est en liesse et Bruenor plus heureux que jamais.
Malheureusement, le bonheur ne semble jamais durer éternellement dans les Royaumes Oubliés.

Après qu'il ai cru laisser pour toujours l'Outreterre derrière lui, Drizzt se voit confronté une nouvelle fois à son ancienne famille.
La maison Do'Urden n'existant plus, la seule façon pour Vierna de retourner dans les bonnes grâces de la Reine Araignée est de lui apporter le sacrifice de son renégat de frère.

Drizzt se retrouve emmelé dans un affreux piège, dont ses fidèles amis vont tout faire pour l'en libérer.
Seulement, aucun de ceux-ci n'ont jamais été habitués par les terres sombres du pays des Drows, et les guerriers elfes noirs sont plus cruels et combatifs que jamais.
De nombreux affrontements se préparent, et ils ne se termineront pas sans pertes ...

En dehors des combats de l'Outreterre, on retrouve le couple Wulfgar/Catti-Brie, battant de l'aile malgré l'ambiance festive de leur union.

Monsieur étant avant tout un barbare, a du mal à laisser de côté les façons de faire de son peuple, où se sont les hommes qui décident et les femmes qui subissent.
Quand à Mademoiselle, elle a été élevée par un grand combattant nain et est loin d'être effrayée par le danger et la bagarre.
Ouch, étincelles en vue!

On en apprend également plus sur le peuple des nains et sur l'histoire de Castelmithral, revenant sur le passé de la famille de Bruenor, les courageux Marteaudeguerre.

Ce tome est vraiment génial, alternant combats, sentiments, introspection, peurs, doutes, pleurs et joies.

Les réflexions de Drizzt nous font nous sentir encore plus proche du Drow, et nous comprenons de mieux en mieux cet être torturé entre son passé qu'il veut renié, et un futur si incertain.

J'ai encore une fois passé un excellent moment pendant sa lecture, et c'est en trépignant d'impatience que j'attend le prochain tome!  ^_^

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 10:44

Out

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2830628428_1.jpg

 

Auteur : Natsuo Kirino
Editeur : Points
Prix : 8,50€
Résumé :

Dans une usine de Tôkyô, quatre femmes travaillent de nuit. Leurs maris sont tous infidèles ou violents, et détestés. Lorsque Yayoi finit par étrangler son conjoint, c'est une véritable descente aux enfers qui commencent pour elle et ses complices. Leur route croise celle de Mitsuyoshi, un ancien homme de main hanté par le supplice qu'il a fait subir à... une femme. S'engage très vite une terrifiante lutte à mort.

« Retournements, vigueur du récit et conclusion, voilà qui ravirait Hannibal Lecter. »

Library Journal


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Out est avant tout une histoire humaine, montrant la dureté des conditions de vie de femmes aux foyer japonaises.
Ces femmes dont les vies se résument à s'occuper d'autres personnes (parents, enfants, maris, etc..) sans rien avoir en retour, car, après tout, ce ne sont que des femmes, elles sont là pour ça.
Que se passe t'il quand l'une d'elle, pour la première fois de sa vie, agit égoïstement, en tuant son mari dans un accès de rage, d'angoisse et désespoir?

Solidarité féminine? Besoin de contrôler une situation? Envie d'argent pour démarrer une nouvelle vie?
Peut importe les raisons, mais trois collègues de Yayoi vont lui venir en aide pour camoufler son meurtre.
Ces quatre ménagères dont la vie ne mène nulle part vont réaliser le crime parfait.
Mais, est ce que le crime parfait restera impuni? Existe t'il réellement?

Ce livre est un thriller angoissant, dont l'action arrive vite et la conclusion prend son temps.
L'intrigue va s'épaissir au fil des chapitres, en nous amenant différents personnages, tous complètement différents, et pourtant dont le destin est lié dans la pire des horreur.

Chacune de ses femmes restera marqué à jamais par ce qu'elles ont fait, et chacune se retrouvera poursuivie par leur démon personnel, celui qui ronge à l'intérieur, qui vous observe constamment.

Comment peut on vivre avec tout ces questionnements qui peuvent virer à la parano?
Et, pire que tout, comment on peut éviter cet effroyable assassin, accusé injustement par le crime que vous avez commis?

Bref, avant de vous en dévoiler trop, je vous conseille de le lire si les thriller très noirs ne vous font pas peur, et si vous avez plus de 18 ans, aussi, car il y a quand même des scènes assez trash qui pourraient choquer les plus jeunes d'entre vous

Ce qui est intéressant aussi, c'est de voir une part du Japon que l'on n'a pas spécialement l'habitude de voir, qui sont les conditions de vie des femmes japonaises d'une certaine génération.
Ce livre vous montre cette facette, sans rien cacher, enjoliver ou exagérer.
C'est la réalitée nue, et c'est peut-être pour ça qu'elle si teintée de ce léger désespoir qui les enveloppent.

Repost 0
Published by Archessia - dans Polar
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 09:29

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2797810447_1.jpg

 

Auteur : Dorothy Koomson
Editeur : Belfond
Prix : 19,50€
Résumé :

Quand votre ex-meilleure amie vous demande l'impossible... Un roman émouvant et drôle sur la profondeur et la complexité de l'amitié féminine.

À trente-deux ans, Kamryn Matika est une assistante marketing énergique et sans complexes à qui tout réussit... En apparence, du moins. En réalité, elle ne s'est jamais remise de la trahison d'Adele, celle qui fut sa meilleure amie au lycée quand tous les autres se moquaient d'elle pour ses rondeurs un peu trop généreuses.
Or un soir, champagne aidant, Adele a passé la nuit avec Nate, le fiancé de Kamryn. Depuis, les deux jeunes femmes ne se sont plus jamais parlé.

C'est pourquoi Kamryn tombe des nues quand Adele reprend contact. Atteinte d'une leucémie à un stade avancé, Adele sait que ses jours sont comptés. Sa dernière requête est de taille : elle souhaite confier à Kamryn sa petite fille de cinq ans, Tegan...
Éberluée, Kamryn s'apprête à refuser. Mais a-t-elle le choix ?


~~~~~~~~~~~~~

Ce roman mélant le doux-amer nous présente Kamryn, un peu une Bridget Jones à sa manière (la trentaine, célibataire, copines du boulot, etc...) qui va voir sa vie boulversée du jour au lendemain, tout ça pour une carte.
Un appel au secour de son ancienne meilleure amie, déguisée en carte d'anniversaire.

Adele est en phase terminale d'un cancer, et ne voit qu'une seule personne au monde capable d'élever sa fille et de l'aimer comme si elle était la sienne, Kamryn.

Une Kamryn qui ne voulait plus entendre parler de cette amie qui l'avait trahie de la pire façon, mais comment refuser sa dernière volonté à une mourante et laisser son enfant dans les bras de grand-parents abominables et violents?

Nous allons donc suivre son quotidien de "jeune maman par accident", traverser avec elle les débuts chaotiques, se trouver confronter à tout les problèmes dont elle va devoir faire face en même temps.
Mais comment résister à ce petit ange blond?
La fillette a même le don de calmer sa maman Ryn, d'habitude si froide et aux colères faciles.

J'ai trouvé ce livre très agréable à lire ... Jusqu'au moment où un homme fait son apparition.
Ca y est, un mâââle arrive sur son beau cheval blanc, et tout va pour le mieux.

...

Bon, d'accord, j'exagère.
Mais quand même, par moment j'avais l'impression d'avoir un roman à l'eau de rose du genre "Harlequin" (non pas que je critique ces livres, c'est juste que ce n'est pas ma tasse de thé).
Du coup, j'ai trouvé ça un peu dommage et le soufflé est retombé.

Disons pour résumer que j'ai préféré la première moitié du livre, j'aurais aimé que l'histoire évolue autrement, d'une façon un peu moins "téléphonée".

Repost 0
Published by Archessia - dans Chick-lit
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 09:28

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2804570711_1.jpg

 

Auteur : Laurell K. Hamilton
Editeur : Milady
Prix : 9€
Résumé :

ATTENTION SPOILERS


Depuis que mon métier d'exécutrice de vampires m'amène à me colleter avec des méchants de tout poil, Edward est un peu mon Batman : il débarque en ville, il me sauve la mise et il disparaît.
Le reste du temps, c'est un assassin si froid et si dangereux qu'on l'a surnommé « la Mort ». Mais j'ai une dette envers lui. Et quand il m'appelle en renfort afin de résoudre une mystérieuse affaire de meurtres en série, je n'ai pas d'autre choix que de sauter dans le premier avion pour le Nouveau-Mexique, où je ne tarde pas à découvrir que mon adversaire de la semaine est peut-être un dieu d'un panthéon oublié... rien que ça ! Mais le plus étonnant, c'est quand même d'apprendre qu'Edward est sur le point de se marier...


~~~~~~~~~~~~

Quelle joie de retrouver Anita après que je l'ai "délaissée" plusieurs mois.
Un tome qui change un peu des autres car ici, Anita s'éloigne de Jean-Claude et de Richard pour partir en mission avec Edward au Nouveau-Mexique.

Elle va y trouver des cadavres ainsi que des survivants d'attaques horriblement mutilés.
Tout semble mener vers d'étranges croyances normalement enfouies depuis des siècles.

A côté de ça, on découvre une des facettes d'Edward, sous le pseudo de Ted, il mène une vie de couple heureuse avec une mère célibataire de deux enfants.
Où est la frontière entre la réalité et les rôles qu'il joue pour garder sa couverture?
On va découvrir qu'elle est très fine, et pour finir nous allons apprendre à connaître Edward un peu mieux, avec d'étranges révélations, assez perturbantes, autant pour lui que pour Anita.

Malgré l'absence de ses deux amants dans ce tome, on retrouve une Anita toujours aussi tiraillée entre ses états d'âme et ce qu'elle devient de plus en plus : une tueuse de sang froid.
Ce 9ème tome est bourré de peps, d'enquêtes, de massacre et de sensualité.
Un cocktail détonnant qui nous fera le dévorer du début à la fin sans s'essouffler un seul instant.

Repost 0
Published by Archessia - dans Bit-lit
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 09:26

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2809245157_1.jpg

 

Auteur : Terry Pratchett
Editeur : L'Atlante
Prix : 18€
Résumé :

L'esprit de l'hiver s'est épris de Tiphaine Patraque. Il lui offre des icebergs, se déclare par des avalanches et la couvre de flocons – témoignages d'amour un peu rudes pour une apprentie sorcière de treize ans, mais qui ne manquent pas de... fraîcheur.
« Miyards ! »
Ah! oui, et revoici les Nac mac Feegle, les ch'tits hommes libres, venus donner un coup de main, que ça lui plaise ou non. Car si Tiphaine ne fait pas entendre raison à son soupirant, il n'y aura plus jamais de printemps.


~~~~~~~~~~~~~~~

Les livres de Terry Pratchett sont déjà un pur délice à lire, avec leur humour, leurs personnages absurdes et leurs situations complètement dingues.
Ici, c'est sur fond d'histoire d'amour insensée, l'esprit de l'hiver s'est épris d'une petite sorcière de 13 ans.
Les situations sont toujours aussi burlesques, mais il y a ici un fond de poésie, la lecture est très agréable et rapide, on se laisse emporter par le récit teinté de neige.

Un des point fort du livre pour moi, est la présence des Feegle, complètement déjantés, ils vous provoqueront des tonnes d'éclats rire. Impossible de leur rester insensible.

D'ailleurs, les personnages sont vraiment tous attachants, entre Tiphaine qui se retrouve embarqué dans une histoire dont personne ne connait la fin, et les maîtresses sorcières qui l'entourent, avec leurs manies et "secrets de pipo", c'est juste excellent!

Il est difficile d'en dire beaucoup plus sans spoiler, mais en tout cas il fait partie des livres que je recommande chaudement!

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2