Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 16:33

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2862462424_1.jpg

 

 

Auteur : Audrey Niffenegger
Editeur : Michel Lafon
Prix : 22€
Résumé :

Il arrive qu'un roman vous surprenne, vous réserve des plaisirs insoupçonnés, et vous envoûte, comme si son univers de papier vous happait tout entier. Le temps n'est rien produit cet effet-là.

Claire, ravissante artiste, et Henry, aventureux bibliothécaire, se rencontrèrent quand Claire avait six ans et Henry trente-six et se marièrent quand Claire avait vingt-trois ans et Henry trente et un. Impossible ? En théorie, seulement. Car Henry souffre d'un mal mystérieux, qui le « déplace » dans le temps, le contraint à visiter des moments cruciaux de sa vie, passée ou future. Comment jouir du présent, comme tous les amoureux du monde, ou s'imaginer un avenir lorsqu'on est sous l'emprise d'un phénomène irrépressible ?
De ce postulat insolite, Audrey Niffenegger a tiré un roman bouleversant et tout à fait inoubliable.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Etant donné que j'avais adoré Les Jumelles de Highgate, du même auteur (quelques articles en arrière) j'avais vraiment de lire celui-là, surtout que je n'en avais entendu que du bon.
Comme j'ai eu raison!

C'est tout simplement une sublime histoire d'amour, vraiment atypique, drôle et touchante. Très touchante.
Je vous avoue que pendant les premières pages, j'avais un peu de mal à m'y retrouver.
Il n'est pas facile au début d'arriver à suivre correctement les voyages temporels de Henry.
Mais ne vous inquiétez pas, franchement, c'est tellement bien écrit que l'on comprend très vite et que l'on arrive à parfaitement visualiser les allers et venues d'Henry

En parlant de lui, c'est un personnage incroyablement attachant, très courageux devant sa "maladie", ce qu'il essaye avant tout, c'est que ses "crises" ne posent de problèmes à personne.
Il les cache un peu par honte, mais énormément par soucis de blesser les gens qui l'entourent.

Au début du livre, on rencontre d'abord Claire, qui connait Henry depuis qu'elle est enfant, puisque ses envols temporels l'ont souvent conduis auprès de cette fillette.
Ca fait des années qu'elle attend de le rencontrer dans son présent, d'ailleurs leur première "vraie" rencontre est drôle et émouvante, vraiment une très jolie scène.

Ce livre est donc vraiment centré sur la vie de ce couple hors du commun qui, en plus de devoir supporter les mêmes tracas qu'ont chaque couple, devront en plus faire avec la maladie d'Henry qui peut fameusement handicaper socialement, quand même!  
Nous sommes donc servis en scènes très drôles, mais aussi parfois très tristes.
Les dialogues sont plus que savoureux, les situations bien qu'incroyables sont réalistes et le ton du livre nous emporte aux côtés de ces personnages sans que l'on se lasse un seul instant.

J'avais vraiment du mal à refermer le livre au moment d'aller dormir, et c'est les yeux brillant de larmes, mais le sourire aux lèvres que je l'ai refermé sur ses derniers mots.

Une fantastique aventure et une magnifique histoire d'amour, voilà ce que nous propose ici Audrey Niffenegger, et c'est avec un énorme plaisir que nous nous laissons entrainer 

 

Ce roman a été adapté en film, en voici donc la bande annonce

 

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 11:42

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2857802196_1.jpg

 

Auteur : R.A. Salvatore
Editeur : Milady
Prix : 19,50€
Résumé :

 

ATTENTION SPOILERS


« La nuit sans étoiles, c'est celle de Menzoberranzan, ma ville natale où ne lisent ni la lune ni les astres. Aujourd'hui, pour défendre mes amis, je dois encore affronter les ténèbres. »

Des rumeurs rapportent que des drows se sont aventurés sous Castelmithral. Craignant une attaque, Drizzt se résout à revenir à Menzoberranzan pour mener l'enquête. Il part seul, mais Cattie-Brie le suit. Dans la cité de la Reine Araignée, ils affronteront les pires dangers et se découvriront les alliés les plus inattendus. Car même dans la nuit la plus noire de l'Outreterre une étoile brille encore : celle de l'espoir.


~~~~~~~~~~~~~~~~

Alors que l'on croyait en avoir fini avec l'Outreterre, voici notre cher Drizzt qui décide d'y retourner, de s'y rendre tel un sacrifice pour que ses amis puissent enfin savourer des jours paisibles.
C'était sans compté la fougueuse Cattie-Brie pour qui il est hors de question de laisser Drizzt retourner seul à Menzoberranzan!

Nous retrouvons donc dans ce tome la noirceur du monde des drows, avec ses innombrables dangers, qu'ils soient naturels ou créés par la perfidie des elfes noirs.

Nous avons encore une fois tout ce qui fait le succès de cette incroyable saga.
Le développement de certains personnages que nous apprenons à connaître de mieux en mieux au fil des tomes, l'action quasi omniprésente, saupoudrée de suspens, qui rend la lecture haletante et addictive et bien sûr, tout simplement Drizzt, ce héro incroyable qui se voit sans cesse affronter ses propres démons, qui découvrent à chaque pas de nouveaux sentiments et de nouvelles façon de voir la vie, l'amitié, la famille.

Le côté le plus ahurissant de ce tome, pour moi, est la relation entre Drizzt et Artémis (et oui, il est encore là celui-là !) qui prend un tournant incroyable qui ne fut pas pour me déplaire!
La présence de Cattie-Brie va provoquer également le début de quelques étincelles. Seraient elles un présage pour de futures aventures?
Héhé, je l'espère bien! 

La fin de ce livre me laisse un peu sur ma faim, avec un milliard (au moins!) de questions en attente, et pleins d'espoirs sur la tournure des évènements.

Décidémment, La Légende de Drizzt, c'est que du bon pour tes mirettes!

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 11:21

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/3/8/9782723467834.jpg

 

Auteur : Julie Maroh
Editeur : Glénat
Prix : 14,99€
Résumé :

« Mon ange de bleu

Bleu du ciel

Bleu des rivières

Source de vie... »

La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir.

Elle lui permettra d'affronter enfin le regard des autres.

Un récit tendre et sensible.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour changer un peu, j'aimerais vous présenter une BD.
Première BD de Julie Maroh (Dans mes liens, Les coeurs exacerbés), cette histoire est avant tout une histoire humaine, l'histoire de Clémentine, ado qui se cherche, qui avance à taton dans la vie, et qui se trouve confrontée à son propre désir.
Désir qu'elle considère comme malsain, car "pas normal".
Ce désir, elle l'éprouve vraiment pour la première fois de sa vie, et l'objet de son désir, c'est Emma, jeune fille aux cheveux bleus croisée sur la grand place.
Elle ne lui a jamais parlé, elle ne sait rien d'elle.
Seuls leurs yeux se sont suivis, pendant un instant, le temps de quelques pas.

Le trait de Julie, et sa façon de raconter cette histoire, sont d'une finesse incroyable.
On pourrait même éliminer tout les phylactères de la BD tellement les expressions de ses personnages sont bien rendues.
Le ton employé dans cette BD, parlant de l'homosexualité mais aussi de l'adolescence, une période où on se cherche beaucoup, est vraiment juste.
Rien n'est caché, édulcoré.
Mais rien n'est exagéré non plus, pas de mélodrame pour faire larmoyer le lecteur.

Pour tout ces points, c'est un récit qui m'a émue, qui m'a révoltée par moment, qui a échauffé mes sens à d'autres.
Julie Maroh est une artiste qui débute très fort et qui, je l'espère, aura encore beaucoup de BD de cette qualité à nous proposer!

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 10:30

http://accel6.mettre-put-idata.over-blog.com/303x500/1/35/13/57/fevrier09/Couverture-La-Part-de-l-autre.jpg

 

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt

Editeur : Le Livre de Poche

Prix : 6,95€

Résumé :

 

8 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé.
Que se serait-il passé si l’École des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d’artiste ?
Cette minute-là aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Pendant ma lecture, j'avais exprimé à plusieurs personnes mon désarois face à ce livre.
J'hésitais à dire qu'il était génial, ou tout bonnement pas plaisant à lire.
Maintenant que j'ai fini ma lecture, je pense avoir mis mes idées au clair.

 

Ce livre est un mélange entre la biographie et une uchronie d'Hitler.

Ce changement, le fait d'avoir pris un chemin plutôt qu'un autre est arrivé à l'Ecole de Beaux-Arts de Vienne. C'est là que tout commence, c'est là que ce jeune homme qu'est Adolf Hit ler va entrevoir ce qu'il sera, dans le "bon" sens comme le "mauvais".

La moitié biographique du livre, je l'ai adoré.
On apprend à connaître Hitler, qui il était, ce qu'il a fait, quels étaient ses modes de penser et d'actions.
Tout celà pour nous conduire vers un des plus grand tyran que le monde ai connu.
Je me suis surprise à comprendre ce personnage, comprendre sa frustration, sa solitude, sa rage.
Mais comprendre ne veux pas dire pardonner.
Ce fut un incroyable salaud, et il le restera dans mon esprit.
Mais j'ai trouvé très intéressant et assez fascinant la façon dont Monsieur Schmitt nous conte son évolution.

 

On ne nait pas "mauvais", ce sont les choix que l'on fait, les personnes qui nous entourent, les aléas de la vie qui font que nous allons plutôt nous diriger vers une route ou une autre.

 

Je vais passer maintenant à ce que je n'ai pas aimé. Du tout.
La partie uchronie de Hitler. Appelé Adolf H. pour faire une différence assez nette avec Hitler.
Je veux bien que ça soit purement imaginé, le problème c'est que je crois que l'auteur s'est un peu trop emporté dans son imagination.
Genre "Ho! Et en fait, on dirait qu'à ce moment là il lui arrive ça! Et après il rencontre Untel! Formidable!".

 

Bon, d'accord, j'exagère un peu.
Mais je l'ai trouvé vraiment TROP romancé, et pas crédible du tout.
En fait, j'aurais simplement du lire une biographie d'Hitler! 
Non mais je reconnais que M. Schmitt écrit très bien et que son style est très agréable à lire.
Ce n'est ni lourd, ni chargé et il y a juste assez de description.

 

Donc, pour résumer, je suis vraiment mitigée par cette lecture, que j'ai trouvé un peu longue sur la fin, mais ça ne m'a pas empêché de passer de bons moments et d'en apprendre beaucoup sur la vie d'Hitler et sur le déroulement de la seconde guerre mondiale.

Repost 0
Published by Archessia - dans Historique
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 11:14

Noémie, une charmante jeune femme de chez  Versilio m'a contacté en me faisant part de la parution du deuxième tome d'Oscar Pill qui se nommera "Les Deux Royaumes" et qui sera donc dans nos librairies préférées le 5 mai!  ^^

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/9/9/3/9782226209399.jpg

 

Elle m'a fait partager également ce dossier ultra complet sur ce cher Oscar.

Pour y accéder, clique ici!

Tu y trouveras des extraits, des vidéos, des infos sur l'auteur, des photos ainsi que d'autre bonus interactifs vraiment géniaux!

La meilleure façon pour se plonger entièrement dans l'univers incroyable d'Oscar!

Le rendez- vous est pris pour le 5 mai! 

Repost 0
Published by Archessia - dans Jeunesse
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 10:14

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2854251956_1.gif

 

Auteur : Robert McCammon
Editeur : Milady
Prix : 7€
Résumé :

Hanté par les cauchemars de la guerre du Vietnam, Evan n'aspire qu'à une chose : la tranquillité. Il espère la trouver en s'installant dans la petite ville paisible de Bethany's Sin avec sa famille. Mais bientôt d'étranges détails viennent le perturber : les hommes de ce village semblent terrorisés, certains sont même horriblement mutilés. Pourtant aucun ne consent à en parler. La nuit, on entend dans les rues des bruits de sabots et des hommes, toujours des hommes, disparaissent sans laisser de traces. Et si les femmes de Bethany's Sin dissimulaient un horrible secret ? Evan ne pourrait même plus se fier à son épouse ou à sa propre petite fille...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je sors assez mitigée de cette lecture qui, pour moi, comporte autant de points positifs que négatifs.

Le style d'écriture est très agréable, on entre tout de suite dans l'histoire et on commence par visiter Bethany's Sin, véritable hâvre de paix où il a l'air de faire si bon vivre.

Par contre, on devine vite, très vite le sujet de l'intrigue.
Donc, pas de suspens ici, ce qui est assez dommage pour un livre "terreur" quand même ...

Malgré tout, ce livre reste sympathique à lire, avec des personnages intéressants.
On suit Evan principalement, un personnage difficile à décrire.
On a l'impression qu'il oscille constemment entre folie et esprit clair.
Les incroyables cauchemars dont il est victime presque tout les soirs n'arrangent en rien son état.
Surtout quand ces cauchemars ressemblent de plus en plus à des prémonitions ...

Je pense que ce livre est surtout destiné à ceux qui veulent lire un petit thriller teinté d'évènements historiques.
Les amoureux de l'épouvante risque d'être assez déçus par contre.

Repost 0
Published by Archessia - dans Horreur
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 10:01

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2842496386_1.jpg

 

Auteur : Beth Fantaskey
Editeur : Edition Du Masque (collection MsK)
Prix : 16€
Résumé :

Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n'en plus finir... Elle n'avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu !Soudain, elle découvre que ses parents l'ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s'appelait encore Anastasia. Et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l'excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd'hui aux Etats-Unis pour récupérer sa promise.
Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la fiancée en question a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu'il soit.

Beth Fantaskey signe une comédie romantique pleine de suspense et de rebondissements, où Jessica livre des conseils avisés aux amoureuses des vampires ... et aux autres!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J'ai été beaucoup surprise par ce livre, qui commence comme une chouette comédie qui fleure bon la romance.
Ce que j'ai aimé dès le début, c'est l'humour.
On rigole souvent pendant la lecture, quand Jessica parle du comportement de Lucius, ou encore quand on lit la correspondance que celui-ci entretient avec son oncle roumain.

Jessica est vraiment une chouette jeune fille. Un peu "fille de la campagne" sans tomber dans les clichés grotesques et en ayant un vrai caratcère. Tout ça nous la rend vraiment sympathique et ça en fait un personnage crédible dont on va aimer suivre l'évolution au fil des chapitres.

Lucius est charmant, charismatique, romantique, arrogant et enjoleur.
Bref, le personnage de dark vampire dans son excellence 
Ce qui fait du bien, c'est que l'on va apprendre à découvrir un autre Lucius, qui a peur, qui est seul ...
Ce revirement dans le personnage est excellement bien amené dans l'histoire et est vraiment bienvenu!

Celà change cette comédie romantique en une histoire où explose le suspense et la violence des coeurs, des corps, des mentalités.
Une très bonne surprise qui nous montre le livre et ses protagonistes sous un jour nouveaux, où certains devront s'armer de courage, et d'autres devront apprendre à ouvrir leur coeur.

Pour résumer, l'écriture est agréable à lire, les personnages sont crédibles, le récit est vivant et très visuel, le scénario est travaillé et les styles sont variés.
Pour ceux qui ont envie de lire autre chose que des livres fantastiques romantiques un peu sirupeux. C'est une bonne bouffée d'air frais  =)

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:59

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2844410018_small_1.jpg

 

Auteur : Patricia McKillip
Editeur : Pocket (n'est plus édité)
Prix : Possibilité de le trouvé en occasion sur différents sites d'achats ;)
Résumé :

Au coeur de la forêt d'Eld, dans une grande maison blanche, une magicienne aux cheveux pâles rêvait d'un oiseau aux ailes de cristal. Elle s'appelait Sybel; elle était la fille et petite-fille de magiciens, et douée de leurs talents.
Un jour, Coren, un chevalier de Sirle, vint lui confier l'enfant Tamlorn, héritier de deux royaumes, et menacé de mort par son père le roi Drede, furieux d'avoir été trompé par sa femme.
Elle l'éleva avec amour, au milieu de ses bêtes fantastiques : Cyrin le sangleir poseur d'énigmes, Gyld le dragon, Gules le lion, Ter le faucon aux yeux bleus, Moriah le chat noir jetteur de sorts ... qu'elle avait appelés auprès d'elle par magie.
Mais son bonheur ne pouvait durer, se leva le vent de la guerre et de la haine. Tamlorn lui fut enlevé, et elle dut choisir, dispenser la peur et le mort à son tour, au risque de se perdre.
Passant de son monde de paix au monde de la guerre, de la solitude à la quête d'un amour perdu, elle quitta son manoir à la poursuite d'un impossible rêve, elle devint celle par qui la mort surgit, la faiseuse d'empires et de guerres, jusqu'à trouver enfin l'animal fantastique capable de ramener la paix.


Patricia McKillip est l'auteur rare de romans de fantasy et de science-fiction qui sont autant de joyaux. Emule d'Anne McCaffrey et de Marion Zimmer Bradley, elle sait mieux que quiconque créer des mondes étrangers pleins de poésie, et des personnages attachants capables de vivre leurs passions à l'extrème. Le livre d'Eld est exemplaire de son oeuvre.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Après ce quatrième de couverture plus que fournis, il ne me reste plus grand chose à dire!
Je dirais quand même que j'ai adoré ce livre, qui m'a fait penser aux contes de fées de mon enfance, avec de belles magiciennes, des animaux incroyables et des destins tragiques.
C'est très joliment écrit, élégant, rafiné sans être présomptueux.

On se laisse bercer par cette histoire, sans brusqueries, mais plutôt comme l'on rêve en entendant parler de légendes incroyables.

Dommage qu'il ne soit plus édité, il mériterait vraiment de se retrouver une nouvelle fois sur le devant de la scène!
Et oui, Patricia avait gagné le Prix World Fantasy du meilleur roman en 1975 pour ce livre.
Récompense amplement méritée!

Pour ceux que ça pourrait rebuter, non, l'écriture de ce récit n'est absolument pas vieillote, je la trouve énormément mieux écrite d'ailleurs que bon nombres de romans fantasy actuelles qui ne font que reprendre des schémas déjà éculés depuis longtemps.

Bref, sous ses apparences de tout petit livre sans prétention, se cache une superbe perle dont je souhaite que vous puissiez un jour voir la douceur de l'éclat.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:58

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2840033408_1.jpg

 

Auteur : Anthony Burgess
Editeur : Pocket
Prix : 5€
Résumé :

Une bande de jeunes voyous décident de semer la terreur dans leur bonne ville de province, sous prétexte qu'ils ont ainsi l'impression d'exister plus intensément.

Le décor inquiétant de cette fable anti-utopique, nous le connaissons bien : c'est celui de la banlieue concentrationnaire qui va recouvrir peu à peu la surface habitable de la planète. Une immense zone urbaine d'ennui, de désolation et de peur.
Sur ce monde déshumanisé et ses habitants asservis, Alex, le voyou au charme pervers féru de musique classique et de langues anciennes, entend régner par la violence et la terreur. À la tête de sa horde adolescente, il matraque, viole, brûle, torture, et s'acharne à détruire une société programée pour le bonheur et le progrès.
Archange du Mal à l'état pur, il hante à jamais les pages cruelles de cet inoubliable thriller métaphysique.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Qui n'a jamais entendu parler d'Orange Mécanique, le film dérangeant de Stanley Kubrick?
Par contre, je n'ai appris que récemment qu'avant d'être un film, cette histoire était tirée d'un livre.

Ce qui marque en premier quand on ouvre ce roman ... c'est la façon de parler des protagonistes!
L'histoire se passe dans une Angleterre "futuriste", donc avec de nouvelles modes, qu'elles soient vestimentaires ou pas.
Ici donc, Alex et sa bande d'amis parle comme tout les jeunes de leur âge à ce moment là.
Ils parlent le nadat ...
Mais qu'est ce que donc? me demanderez vous
Et bien c'est un mélange de plusieurs langues comme le russe et l'anglais pour en faire une sorte de patois prisé par la jeunesse.

Je vous avoue qu'au début, j'étais plus que sceptique, un peu désorientée.
Mais au fil des pages, on s'y habitue assez facilement en fait, et la lecture se poursuit normalement, je vous rassure!

Pour ce qui est de l'histoire, elle est la parfaite représentation d'une société qui s'inquiète pour son présent et son évolution.
Peu de policiers dans les rues et ils ne sont pas très actifs dans leur lutte contre le crime.
Adultes se terrant chez eux dès le soir tombé, tremblants en imaginant quelle brute auraient-ils pu croiser au détour d'une allée.
Et surtout, jeunesse ultra violente pour qui le seule passe-temps digne de ce nom sont les vols, les baguarres, les viols et les meutres.

On ne peut que grincer des dents en se disant que ce récit est exagéré, mais pas autant qu'on le voudrait.

C'est bien entendu une histoire que je déconseillerais aux lecteurs plus jeunes et peut-être sensibles, car les scènes de violences décrites dans quelques chapitres sont parfois au-delà du supportable.

Malgré ces points qui peuvent paraître négatifs, je peux comprendre que ce livre ai choqué toute une génération et pourrait continuer avec les suivantes, de par la véracité de certains points. On reconnait la critique acide d'une société où les codes sont boulversés et où les autorités deviennent parfois débordées devant le flot de cette jeunesse perdue, errant dans une quête d'un certain bonheur, par tout les moyens possibles.

Repost 0
Published by Archessia - dans Roman noir
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:56

http://3a.img.v4.skyrock.net/3a3/archessia/pics/2837284982_1.jpg

 

Auteur : Bernard Lenteric
Editeur : Le Livre de Poche
Prix : 5,50€
Résumé :

Sélectionné parmi les meilleurs romans par toute la presse, La Nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d'où l'on sort ébloui.
Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu'il ne soit de leur côté...
Alors, s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un livre assez atypique qui va m'être difficile de résumer correctement   ^^
Pendant tout le long, il y a une ambiance assez étrange.
Ce qui m'a séduite dès le début, c'est l'humeur, vraiment omniprésent et très bien maîtrisé.
Les dialogues entre Jimbo et son ordinateur Fozzy sont juste excellents, on se demande presque qui est le robot!
Ensuite, on voit apparaître cette pointe d'angoisse, qui, premièrement, arrive à se mélanger parfaitement avec l'humour.
Mais plus les pages défilent, plus ce récit devient sombre, assez dérangeant, certains éléments commencent à nous mettre mal à l'aise.

Le personnage de Jimbo est assez difficile à cerner.
On nous le présente comme un génie de l'informatique. Non, pas un génie. LE génie.
Loins de se reculer de la société, on le voit épanoui, amoureux, avec une bonne situation et des amis fidèles.
Sa personnalité nous apparaîtra plus complexe à mesure que la lecture avance et avec l'arrivée de cette fameuse "bande des sept".
Sept enfants encore au-delà de l'appellation "surdoués", vont débarquer dans la vie de Jimbo, jusqu'à en faire entièrement partie, prenant toute la place de son esprit, ses préoccupations, son être tout entier.

Que se passerait-il si ces sept prodiges s'unissaient pour faire de mauvaises actions?
Jusqu'où iront-ils? A quel point Jimbo va t'il s'impliquer avec ces enfants dont il partage bien plus qu'un intellect incroyable?

Je vous laisse plonger dans cette histoire pour le découvrir

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2