Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 16:41

MOLIERE.JPG

 

Passer un bon moment dans une librairie tout en faisant une bonne action ?

Grace à l'association entre Médecins du Monde et la librairie Filigranes à Bruxelles, c'est possible.

 

Le rendez-vous est pris pour le jeudi 9 décembre 2010, de 20h15 à 23h.

Pendant ce laps de temps, 25% des recettes des ventes de livres, et 100% des recettes du bar seront versées à Médecins du Monde !

 

Une superbe initiative combinée à une bonne façon de faire ses achats de Noël.

Passer un bon moment entre passionnés dans une ambiance chaleureuse et détendue, je pense que c'est plutôt pas mal comme programme 

 

La librairie Filigranes propose des livres (bien entendu) mais également des jouets, des CD et des DVD, entre autres choses.

 

Pour résumer :

 

Quand ? Le jeudi 9 décembre 2010 entre 20h15 et 23h

Où ? Librairie Filigranes - Avenue des Arts, 39-40 à 1000 Bruxelles (Station de métro Arts-Loi)

 

Pour toutes autres infos : www.medecinsdumonde.be

 

http://www.filigranes.be/files/filigranes-logo-hp.png

 


medecindumonde from Filigranes Tv on Vimeo.

Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 13:54

9782811202057.jpg

 

 

Auteur : Laurell K. Hamilton

Editeur : Milady

Prix : 9€

Résumé :

 

Les hommes sont tous les mêmes ! Bon, c’est vrai que Jean-Claude et Richard se distinguent… N’empêche ! Je les évite tous les deux depuis des mois pour tenter de remettre de l’ordre dans ma tête. Mais lorsque des métamorphes fraîchement débarqués à Saint Louis enlèvent mes léopards pour les torturer, je n’ai pas d’autre choix que d’appeler au secours les deux mâles de ma vie.
Seul problème : pour m’aider, ils ont besoin que nous fusionnions nos pouvoirs, ce que je refuse depuis le début. J’en ai toujours redouté les conséquences… et la suite prouvera que j’avais bien raison !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Un seul mot me vient, maintenant que j'ai terminé ce dixième tome.

...

Caliente !

 

Car, oui, ça chauffe fameusement pour Anita (et pour nous aussi, du coup). Je ne suis pas ce que l'on peut appeller une prude, mais je dois bien avouer qu'il m'est arrivé quelques fois de rougir pendant ma lecture et de glousser comme une petite dinde.

Ca, c'est pour vous situer un peu l'ambiance.

Pour ce qui est de l'histoire.

 

Anita est donc revenue de sa petite escapade avec Edward et elle est consciente qu'il faudra bien qu'elle "affronte" incessamment jean-Claude et Richard. Ca ne l'enchante pas des masses, surtout après avoir passé 6 mois sans donner signe de vie.

N'empêche, pendant ces 6 mois, elle n'a pas chômé !

Elle a beaucoup travaillé ses pouvoirs, pour essayer de dompter au mieux son munin, sa bête et l'influence des marques vampiriques.

A côté de ça, elle a appris à vivre avec ses léopards-garous, en tant que Nimir-ra. Elle s'est assez bien faite à la promiscuité, aux marques de soumitions et tout simplement aux membres de son pard (sa "meute").

 

Elle est appelée un jour par Gregory, lui annonçant que Nathaniel était retenu prisonnier dans un club BDSM. Ben tiens ! Et pas par n'importe qui, puisque ce sont des serpents-garous qui l'attendent sur les lieux, rien que ça.

Il lui faut une "escorte", elle ne peut pas prendre le risque d'y aller seule.

pas trop le choix, un p'tit coup de fil à Jean-Claude s'impose.

Il est plutôt content de revoir sa petite, mais elle ne pourra pas s'échapper avec une courbette. Les marques vampiriques ont besoin d'être ouvertes, et cela va déclencher bien plus de choses qu'elle n'aurait jamais pu imaginer ...

 

Haaa, les marques vampiriques ... Quelle formidable invention de Laurell pour amener pleins de scènes coquines !

Les pouvoirs déjà évoqués dans de précédents tomes, qui lui tombaient dessus à cause de ces marques, ne sont pas les seuls qui vont déferler en elle.

Jean-Claude a lui aussi ses poids à porter, et malheureusement, ces marques vont transmettre cette malédiction de lui à Anita.

 

Comme si ça ne suffisait pas à hausser la température (et comme si il n'y avait pas déjà assez de bellâtres dans son entourage ...), elle va apprendre que chez les léopards-garous, le coup de foudre existe bel et bien ! Elle va se découvrir une âme soeur, et elle ne pourra rien faire contre ça, c'est limite biologique, dans ses "gènes" de Nimir-ra.

 

Pour résumer, beaucoup de problèmes vont arriver à cause du sexe.

D'autres soucis vont être réglé grâce au sexe.

On va découvrir une autre facette de Anita, à travers le sexe.

Oh, et quand elle a un peu le temps, elle s'envoie en l'air, aussi.

 

Non mais sérieusement, ça ne m'a pas dérangé. C'était gros comme une maison et ça m'est arrivé souvent de lever les yeux au ciel à certains passages, mais au final, c'est assez bon !

Tout est expliqué et chaque scène sexuelle à une raison d'être, bien entendu. Pas de sexe gratuit messieurs-dames ! Voyons !

 

N'empêche, à côté de ça, on sent une réelle évolution chez Anita.

Elle ouvre les yeux sur pas mal de choses, et elle se rend compte que parfois, il faut laisser ses idéaux et ses principes de côtés. Que dans certaines occasions, on n'a tout simplement pas le choix, si on veut avancer.

Il y a des épreuves qui vont la faire avancer, quitte à laisser une part de son innocence derrière elle (et oui, les mauvaises langues, je vous vois venir ! Anita a de grandes parts innocentes en elle ).

 

Bref ! C'est un tome très agréable, où on en apprend énormément sur la politique lycanthrope et sur le passé de Jean-Claude, entre autre.

Vous l'aurez compris, beaucoup de sexe, mais également beaucoup d'action et de bastons, avec même un côté gore plus prononcé que dans les autres livres, il me semble.

Ca reste du Anita, ça reste du bon !

 

Ho, ça faisait longtemps ...

Mon premier bit-lit pour le challenge Milady !

 

challengemiladytranspa

Repost 0
Published by Archessia - dans Bit-lit
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 16:21

Logo Place To Be

 

 

Encore une fois, je vous présente les concours de Place To Be, webzine culturel où j'officie en tant que rédactrice.

Deux thèmes sont abordés cette fois-ci.

Le premier, c'est le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse 2010.

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs124.ash2/39549_173583955990756_133221210027031_677608_707862_n.jpg

 

A cette occasion, on vous offre plusieurs cadeaux !

Tout d'abord, des places pour aller au salon, et faire le pleins d'infos et de surprises. C'est aussi l'occasion d'aller voir nos écrivains jeunesses qui seront présent sur place.

Pour ce concours, on clique ici.

 

Deuxième concours maintenant.

Il est organisé en partenariat avec MSK, qui vous propose de gagner des exemplaires du quatrième tome de Micah et les Voix de la Jungle.

 

http://www.lesvoixdelajungle.com/blog/wp-content/uploads/2010/06/couverture-piege-de-sang3.jpg

 

C'est la mousson au camp des éléphants. Antoine s'inquiète au sujet d'un botaniste parti la veille dans la jungle. Des militaires le retrouvent, abattu d'une balle dans la tête. Après enquête, il s'avère que le propriétaire du pistolet n'est autre qu'Antoine ! Tandis que les militaires emmènent son père, Micah ne pense qu'à le sortir de ce mauvais pas. Il découvre aussi le mystère de ses origines.

 

Pour gagner Piège de Sang, on clique ici !  

 

Troisième concours, toujours pour le Salon Livre et Presse Jeunesse, c'est cette fois-ci les Editions Pocket Jeunesse qui vous permettent de gagner des exemplaires de Krotokus 1er, Roi des Animaux.

 

http://www.yodawork.com/IMAGES/POCKET%20JEUNESSE/ZF/9782266197199R1.JPG

 

ATTENTION ! COUP DE COEUR !
Une fable déjantée et drôle qui, sous couvert d'aventures de pirates, nous parlera d'amour, de liberté et de notre société !

Une fable irrésistible pour les enfants de 9 à 99 ans !

 

Pour ce concours, c'est ici qu'on clique.  

 

Quatrième concours !!

On rentre maintenant dans le thème de Noël qui, mine de rien, arrive doucement à nos portes !

Et c'est pour être la plus en beauté et au top de sa forme que Lush et Place To Be vous offrent des produits à croquer !

 

http://www.lush.fr/dokumente/artikel/FotoMittel/3227_feeneige_levres_big.jpg

 

Et on clique ici pour tenter sa chance.

 

Si avec tout ça, vous ne trouvez pas votre bonheur, je ne sais plus quoi faire ! 

 

N'oubliez pas la page Facebook de Place To Be, pour être au courant de toutes les news, articles et nouveaux concours. En cliquant sur "j'aime", vous gagnez également une chance de gagner un cadeau, si vous êtes le 1100ème fan, ou si vous inviter des amis dont un de ceux-ci serait ce 1100ème fan.

 

Sur ce, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter

 

BONNE CHANCE !


Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 22:53

943588la_vampire1.jpg

 

 

Auteur : Christopher Pike

Editeur : J'Ai Lu

Prix : 8,90 €

Résumé :

 

Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un formidable appétit de vivre.
J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, tout pour plaire et pour être heureuse.
Il n'y a qu'un petit problème... On me donne 18ans, mais j'en ai plus de 5000. Et surtout, je suis une vampire. La dernière de mon espèce.
Parfois, je me sens terriblement seule... Surtout maintenant qu'un mystérieux ennemi me traque sans relâche ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Son nom est Alisa, du moins cette année. Elle est obligée d'en changer quand passe une nouvelle génération, ou quand elle change de pays, histoire de brouiller les pistes.

Et à notre époque, il est de moins en moins aisé de passer inaperçu.

Elle l'apprendra bien vite, quand un détective privé l'invite à un entretien et lui fait savoir qu'il a été chargé d'enquêter sur elle.

Il a appris beaucoup de choses étranges sur elle, pas mal d'éléments illogique et mystérieux.

Mais ce qu'il ne sait pas, et qu'il découvrira à ses dépends, c'est que c'est une vampire, et la dernière, qui plus est.

 

Alisa n'est pas vraiment un personnage attachant, de prime abord.

Elle est prétentieuse, orgeuilleuse, froide et hautaine. En même temps, elle a 5000 ans, est hyper balèze, et sait ce qu'elle vaut, tout simplement.

Pourquoi s'encombrer de fausse modestie lorsque l'on est immortelle et qu'on bousiller des murs de béton à coup de poings ?

 

Elle n'a plus connu de grands frissons depuis bien longtemps, et la monotonie la guette un peu plus chaque jour.

Ce détective s'intéressant à elle et l'homme qui l'a engagé, elle voit presque ça comme une distraction bienvenue.

D'ailleurs, elle recommence à vivre pas mal de trucs intéressants, grâce à ça.

Elle retourne un peu au lycée, histoire de se rapprocher du fils du détective, pour lui soutirer des informations importantes sur son père et les dossiers qu'il tient.

Il y a quelque chose d'étrange dans ce jeune homme, surtout dans ses yeux. Comme si elle l'avait déjà vu, sans arriver à mettre le doigt dessus ...

Et le looser de la classe, par qui elle se sent attirée. Pas sexuellement, non non, elle a de meilleurs goûts que ça ! Mais plutôt comme si ce garçon arrivait, malgré lui, à lire en elle, un tout petit peu.

Les ennuis commenceront réellement pour elle quand elle comprendra qui a engagé cet homme pour l'espionner.

 

C'est vraiment très sympa d'avoir l'avis du vampire, de vivre l'histoire par son point de vue, un peu comme un journal intime. On vit la soif, l'ennuis, l'envie de continuer à vivre, pourtant accompagnée d'une certaine lassitude.

De par ses souvenirs, on en apprend sur ses origines, et par la même occasion, les origines même du vampirisme. Car, bien qu'elle ne soit pas la première vampire, elle a très bien connu le premier, qui est né quand elle était une petite fille.

Le récit est d'ailleurs parsemés de petits clins d'oeils à de grands évènements de l'histoire, Alisa nous racontant "la vérité", qui est parfois loin de ce que disent les livres d'histoire.

 

C'est un livre très agréable, très vite lu, à l'écriture fluide et légère. L'auteur ne s'encombre pas de descriptions superflues et va à l'essentiel.

Il possède les éléments pour en faire une bonne histoire. Action, intrigues, une toute petite touche de romance et même un côté tragique et triste, qui la parsème d'un léger voile de poésie.

Les personnages sont intéressants et la manière dont ils sont développés apportent un réel plus au livre.

Franchement, je n'ai rien à redire à l'hisoire en elle-même, j'attends la suite avec impatience, surtout après cette fin ...

Le "moins" du livre, pour moi, c'est le prix. Franchement, pour un bouquin de 189 pages, qui tient donc plus de la novella que du roman, 8,90 € est un peu trop demandé.

Mais bon, ce n'est que mon avis. La qualité est au rendez-vous, c'est déjà pas mal !

 

Un grand merci à BOB et à J'Ai Lu pour cette découverte que je ne regrette pas du tout !

 

Vous pouvez lire le premier chapitre en cliquant ici.

 

D'autres avis sur les blogs de : Fée Bourbonnaise, Basset et Light Butterfly.

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 19:57

http://storage.canalblog.com/16/18/768679/56520384.jpg

 

 

Auteur : Carrie Ryan

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 15, 50 €

Résumé :

 

Dans le monde de Mary, il y a des vérités simples.
Les Sœurs savent toujours le mieux.
Les Gardiens protègent et servent.
Les Damnés, revenus de la mort, ne renonceront jamais.
Et il faut se méfier de la clôture qui entoure le village.
La clôture qui les sépare de la Forêt des Damnés.
Mais lentement, les vérités de Mary s'effondrent et son monde est plongé dans le chaos.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Mary est une jeune fille qui vit dans un petit village entouré de grillage. Tout autour de ces grillages, il y a la forêt de mains et de dents, où vivent les Damnés. Ces gens qui ont été infectés et qui n'ont qu'une envie : dévorer quiconque s'approcherait d'un peu trop près d'eux.

Son père est parmi eux depuis quelques temps, elle l'a perdu tragiquement, et depuis, sa mère n'est plus la même. Elle passe son temps à observer la forêt, en espérant peut-être voir son défunt mari.

Le pire se produit un jour, et sa mère se retrouve infectée.

Voilà Mary orpheline, avec son frère plus âgé, marié et futur père.

En rentrant à la maison, la voilà chassée par ce frère qu'elle aime tant !

Maintenant qu'elle n'a plus de parent, et qu'à

son âge, personne ne lui a encore demandé sa main, elle est obligée d'aller chez les Soeurs et de faire sa vie avec Dieu pour seul compagnon.

Complètement dévastée, elle se rend chez les Soeurs la mort dans l'âme, ne comprenant plus rien à ce qui lui arrive.

La seule chose qui va lui faire tenir bon, c'est de s'occuper de son ami d'enfance, grâvement blessé.

Elle passe le voir tout les jours, et des sentiments incroyablement forts commencent à tourbilloner dans son être.

Mais elle ne peut pas se laisser submerger.

Comment pourrait-elle se laisser à l'aimer, alors que la mort guête chaque jour, alors que le chaos se trouve tout auteur d'eux, alors que cet homme est fiancé à sa meilleure amie ...

 

Ecrire une histoire d'amour sur fond d'histoire apocalyptique pleine de zombie ? Est ce que ça peut vraiment fonctionner ?

Oh bon sang, oui !!

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce livre, mais sûrement pas à la déferlante de sentiments et la puissance de la plume de Carrie Ryan.

J'en suis sortie à moitié dévastée, un peu chancelante, les yeux rougis et le nez qui coule (glamour, quand tu nous tiens).

J'aurais jamais cru que ce livre me fasse autant d'effet, je ne m'y attendais vraiment pas.

On m'avait dit qu'il était bien, mais je croyais lire quelque chose de sympa, vaguement inquiétant.

Hahaha, quelle naïve j'étais ...

 

On passe vraiment par pleins d'états d'esprits différent pendant la lecture, par moment, mon coeur battait vraiment plus vite à cause du stress, j'étais réellement nerveuse de lire certaines scènes !

Surtout que le récit est vraiment très visuel, j'avais parfois l'impression de regarder un film, tellement c'est vivant et imagé.

Les histoire d'amour du livre sont ... pfff ... je n'arrive même pas à les décrire correctement. Roméo et Juliette à côté, c'est de la gnognotte.

C'est tragique, c'est beau, ça vous déchire le coeur, ça vous coupe le souffle et c'est juste incroyablement triste et passionné à la fois.

 

Mary est juste une jeune femme qui veut encore rêver et croire à un meilleur, à quelque chose d'autre, alors que son monde n'est que pertes, morts et désastres.

On ne peut s'empêcher d'être ému par sa détermination et son envie d'évasion. Et pourtant, parfois on a envie de la gifler, de lui dire que, non, l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, qu'elle devrait faire plus attention aux sentiments des autres, être plus rationnel, car c'est son monde qui l'exige. Il en va de sa survie et de celle des gens qui comptent pour elle.

 

Non, ce n'est pas un livre rose bonbon, où l'amour peut tout affronter et nous rend plus fort.

C'est un récit dur et poignant, que l'ardeur de la passion amoureuse, pourtant brulante, n'arrive pas à réchauffer.

La moindre éclaircie, la moindre scène plus légère est acceuillie avec des hourra dans notre coeur, tellement on a envie de s'y accrocher, de s'y cramponner de toutes ses forces en espérant que cet instant puisse durer plus longtemps.

Malheureusement, ce n'est qu'une brandille sur laquelle notre espoir pèse, et en dessous de nous se trouve le gouffre des réalités.

Et la réalité, pour Mary, c'est la mort.

Dans cet environnement sombre au possible, c'est bien la beauté qui en resort le plus. La beauté des sentiments purs et incontrolables, la beauté de l'espoir, même si celui-ci est vain, et la beauté de la vie, tout simplement. A quel point elle est précieuse et fragile.

 

Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se jetent dessus.

Ce n'est pas un livre, c'est une expérience à vivre.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 15:36

http://www.e-monsite.com/s/2010/10/07/lireoumourir/1441583logo-noir-jpg.jpg

 

Lire Ou Mourir, nouveau site littéraire qui monte, qui monte (comme la p'tite bête), organise un concours avec les éditions Ad Astra.

A gagner, les deux excellentes premières parutions de l'éditeur : Les Pilleurs d'Âmes, que j'avais adoré (mais siii, souvenez-vous), et Contes de Villes et de Fusées, sublimissime anthologie de contes de fées remaniés, tordus, manipulés et modernisés (mon avis par ici).

http://s3.e-monsite.com/2010/11/03/02/resize_250_250//couverture-contes-de-villes-et-de-fuseesSITE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des questions simples et de superbes livres à gagner ...

Ben alors, qu'est ce que vous attendez ?!

 

Le concours est valable pour la Belgique et la France, et il dure jusqu'au 14 novembre.

 

Ah oui, pour bien faire ... Pour jouer, c'est en cliquant ici !

 

http://s3.e-monsite.com/2010/10/11/10/resize_250_250//les-pilleurs-dame.jpg

Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 17:01

1073108_3044842.jpg

 

Auteur : Scott Westerfeld

Editeur : Pocket Jeunesse

Prix : 13,50 €

Résumé :

 

Tally est enfin devenue une sublime Pretty. Elle a de grands yeux pailletés, un visage et un corps parfaits ; tout le monde l'apprécie, et son petit copain est craquant. Ses rêves les plus fous sont devenus réalités.
Mais au coeur de cette vie de fête, de luxe high-tech et de liberté, perce un sentiment de malaise : quelque chose ne va pas, quelque chose d'important. Un jour, Tally reçoit un message, écrit de sa propre main lorsqu'elle était Ugly... A mesure qu'elle le lit, les souvenirs reviennent : sous la beauté parfaite et le bonheur absolu des Pretties se cache une effroyable vérité.
Désormais pour Tally un choix cruel s'impose : oublier à tout prix cette vérité ou fuir la cité pour sauver sa peau.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Malgré avoir attend un p'tit temps avant de lire cette suite de Uglies, je me suis directement replongée dans l'histoire, avec beaucoup de facilité et tout autant de plaisir.

 

Tally est Pretty maintenant. Son quotidien se résume à faire la fête et à profiter de la vie avec ses amis. Elle a retrouvé Shay et Peris, et ils coulent des jours heureux à New PrettyTown.

Chez les Pretties, il y a plusieurs bandes. Des jeunes qui se rassemblent ayant les mêmes passions par exemple.

Tally, comme ses amis, c'est Les Crim qu'elle vise ! Ce sont les Pretties qui font les 400 coups, préparent des évènements intenses et se font le plus souvent repérer par les autorités et les autres jeunes Pretties.

Lors d'une soirée costumée déterminante pour son adhésion au groupe, Tally voit quelqu'un porter un drôle de déguisement ...

Elle a du mal à se souvenir, mais cette tenue provoque en elle de drôles de sensations.

Ne voulant pas en rester là, elle va lui courir après, et la montée d'adrénaline amènera d'autres légers souvenirs.

Aucun doute, cette personne vient de La Fumée, et est venue pour elle ...

 

C'est vraiment étrange de retrouver Tally en tant que Pretty.

Elle a perdu un peu de sa fougue de Ugly, et ne se souvient de presque rien. Elle a toujours ses souvenirs de quand elle était moche, mais ceux de son séjours à La Fumée sont ... flous, pas entiers.

L'arrivée de cet ancien compagnon à la fête va réveiller beaucoup de choses chez Tally, et elle trouvera un énorme soutient chez Zane, un jeun Pretty, chef de la bande des Crim, qui cherche toujours à être intense et qui a l'air d'avoir vécu tout autant de choses que la jeune fille.

 

Ce tome est le digne succèsseur du premier, il allie avec brio l'action intense, les grandes questions morales, la psychologie, le suspens et même une touche de romance.

On en vient encore à se poser la question : "Est-ce si horrible que ça d'être transformé en Pretty?".

Après tout, ils n'ont plus de conflis, ne connaissent plus la guerre, sont écologiques et, en fait, ne possèdent presque plus aucun des défauts humains qui ont faillis conduire l'humanité à sa perte.

 

Scott Westerfeld nous pousse à nous poser pas mal de questions, tout ça sur fond d'une histoire haletante et très addictive.

Sa plume est légère et fluide, même les passages où il ne se passe pas forcément grand chose sont écris de telle façon qu'ils sont intéressant et que l'on en apprend quand même beaucoup sur les personnages et leurs façon de penser.

La fin est ... pfffff, complètement dingue ! C'est sadique un suspens comme ça !!

Je n'ai pas vu le temps passer avec cette lecture, et je suis déjà en train de m'arracher les cheveux car je n'ai pas la suite sous la main ...

Enfer et damnation.

Repost 0
Published by Archessia - dans Science-Fiction
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 12:38

Décembre arrive à grand pas maintenant, pour moi, ça veut surtout dire la sortie des prochains romans de la collection Darkiss d'Harlequin ! Les couvertures des trois publications ont été dévoilées, et vous pourrez trouvez ces livres chez votre libraire dès le 1er décembre !

 

76190_153521854690379_108738942502004_252678_2064455_n.jpg

 

Sauve mon âme !

Troisième et dernier tome de la trilogie de Rachel Vincent, Les Voleurs d'Âmes.

Lire un extrait.

 

74185_153521871357044_108738942502004_252679_284588_n.jpg

 

Les Secrets d'Opale

Troisième et dernier tome de la trilogie de Maria V. Snyder, Les Portes du Secret.

Lire un extrait.

 

150374_153521814690383_108738942502004_252677_3531712_n.jpg

 

Chamane

Livre de P.C. Cast qui se déroule dans le même univers que La Prophétie Maudite.

Lire un extrait.

 

 

Elles sont beeelles, hein ?   (*___*)

Ca ne fait qu'augmenter mon impatience tout ça.

Bien sûr, je vous tiendrais au courant dès qu'il y a d'autres infos, comme les quatrième de couverture.

Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 22:32

9782759500512.jpg

 

 

Auteur : Kaori Yuki

Editeur : Tonkam

Prix : 6,25 €

Résumé :

 

Il était une fois un prince se prénommant Ludwig. Par sa beauté et son esprit tout le monde s’accordait à le considérer comme le meilleur parti qui soit. Tout charmant qu’il fut, Ludwig se cherchait donc une fiancée à la hauteur de son parti. Ainsi, sur les conseils de son père, il partit en voyage à la recherche d’une princesse tout aussi charmante que lui. Dans sa quête pour trouver l’Amour, la première prétendante qu’il rencontra fut Blanche, une jeune fille à la peau pâle comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et au cœur noir comme l’ébène…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ludwig, alias Louis, est un prince puissant, intelligent, calculateur, manipulateur, Don Juan, extrêmement beau et tout aussi prétentieux.

Un jour que son père en a ras le bol de le voir célibataire à s'amuser avec toutes les jolies filles qu'il croise sur son chemin, Ludwig se voit quasi mettre à la porte du palais, forcé à trouver épouse.

Il va parcourir les pays afin de trouver LA femme parfaite, faite uniquement pour lui, qui saura lui apporter tout ce dont il a toujours rêver (et qui a des gros nichons, aussi, parce que c'est important).

 

Ce manga en 4 volumes m'a beaucoup plu, et je le relis encore régulièrement avec toujours autant de plaisir.

On ne peut s'empêcher d'adorer Ludwig, bien que ce soit un bel enfoiré, en fait. Peut-être que c'est exactement pour ça qu'on l'aime bien ...

Dans sa quête de l'épouse parfaite, il est accompagné de Wilheim, son homme de compagnie depuis qu'il est petit. Discret, complètement dévoué à Ludwig et légèrement souffre-douleur de celui-ci, il est également très attachant, et plutôt beau gosse, pour ne rien gâcher.

 

A eux deux, ils vont donc parcourir plusieurs pays, et rencontrer une femme dans chaque.

Mais pas n'importe quelles femmes ! Vu que nous allons retrouver toutes les princesses des contes de fées de notre enfance !

Mais, sous la plume de Kaori Yuki, les demoiselles ont bien changées.

Blanche Neige par exemple, n'a pas que les cheveux qui sont noirs comme l'ébène, mais également le coeur ! L'histoire nous montre une princesse abominable, un vrai monstre qui est prêt à toutes les bassesses pour parvenir à ses fins.

 

Ludwig Revolution est du Kaori Yuki comme on l'aime. Des dessins superbes, du magique et du merveilleux, mais aussi du macabre et de l'horreur. Ici, le plus que j'ai adoré, c'est l'humour présent dans chaque histoire, qui allège un peu l'histoire et qui fait réellement mouche à chaque fois.

C'est très agréable et ça change tout le récit.

Je n'aime pas spécialement tout ses mangas, mais celui-là est vraiment un régal.

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 11:05

Couv-Les-etoiles-de-Noss-Head-amazon.jpg

 

 

Auteur : Sophie Jomain

Editeur : Elzévir

Prix : 19,90 €

Résumé :

 

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter
l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'avais un peu entendu parler de ce livre à gauchet et à droite, et les avis que j'avais pu lire sur la toile étaient tous vraiment très enthousiastes.

Ma curiosité avait été piquée à vif, et après quelques temps, me voilà avec le livre en main.

Gniiiiiii !!!

Ca faisait longtemps que je n'avais plus ressentis ça pour une histoire et pour des personnages.

Je vais essayer de vous en parler au mieux, avec des papillons encore plein le ventre ...

 

Hannah a toujours passé sa vie entre Paris et l'Ecosse, où vit sa grand-mère. Elle passe chaque fois ses vacances d'été à Wick, dans les Highlands.

Même si la capitale lui manquait à chaque fois, elle se faisait à la petite bourgade, lui trouvant de bons côtés, se faisant des connaissances ou profitant simplement de la présence de son adorable grand-mère.

Cette année par contre, elle va avoir 18 ans. Et fêter sa majorité avec ses parents à la mer du Nord, ce n'est pas vraiment ce qu'elle s'imaginait de mieux ...

Heureusement pour elle, les personnes qu'elle connait n'ont pas toutes désertées la ville, et elle retrouve avec plaisir Davis, qu'elle connait depuis longtemps et dont la soeur est une de ses amies.

Malheureusement, elle se rend compte que les gens changent en grandissant, et pas toujours pour le meilleur.

C'est quand son moral est au plus bas qu'elle fait la connaissance de Leith Sutherland, un garçon un peu plus agé qui la fascine immédiatement.

Malgré sa quasi obsession à vouloir le voir, elle n'arrive pas à empêcher une peur grandissante en elle au contact du jeune homme.

Osera t-elle se rapprocher de lui ? Cette décision aura des conséquences éternelles pour eux deux, ainsi que pour chacun de leurs proches.

 

Bon, autant en parler tout de suite.

Ouiiiiiiii ça "ressemble" à Twilight. Ouiiiiiii ces romances paranormales de ce type, on en a déjà lu. Ouiiiiii c'est encore le schéma "fille presque banale, mec à se damné qui n'est pas très très humain".

Oui, oui, trois fois oui.

MAIS.

Bon sang, la saveur n'est vraiment pas la même !

Sophie Jomain arrive, rien qu'avec la puissance de sa plume, à nous emporter complètement dans un tourbillon de sentiments à la limite de la suffocation, à nous faire exploser le coeur en mille morceau, à nous taillader le ventre pour en faire jaillir une multitude de papillons.

Oui, mes métaphores sont gores. Mais c'est pour bien mettre l'accent sur la force limite violente des sentiments qui vous assaillent à la lecture.

 

Hannah est une jeune fille intelligente, cartésienne, raisonnable et peut-être un peu vieux jeu.

Malgré ça, elle a une vraie force de caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds, affirme ses idées et ses opinions et quand quelque chose ne va pas, elle ne va pas tourner autour du pot pendant trois semaines.

Ce que j'ai aimé dans ce personnage, c'est la facilité avec laquelle on peut s'identifier à elle.

Ses défauts sont de VRAIS défauts, pas le genre "Oh bon sang, je suis trop renfermée donc ça me rend mystérieuse, je suis malheureuse bouhou". Mais elle râle, a un sacré caractère, est vraiment timide, bafouille quand elle est embarrassée, et est limite rabat-joie.

Ok, le portrait que je dépeind ne donne peut-être pas envie, mais je trouve que c'est grâce à tout ça qu'on l'aime, car elle n'est pas un personnage sur lequel on pourrait fantasmer, c'est juste une nana comme vous et moi.

 

Passons aux personnages masculins.

Bien entendu, on va mettre l'accent sur Leith.

Huhu ... Leith ...

J'en ai encore des étoiles dans les yeux.

Leith, c'est un sanguin. Un mec, un vrai, avec tout pleins de testostérone partout partout

Et le plus beau dans tout ça, c'est que toute cette virilité, il ne la consacre pas à faire des concours de beuverie avec ses potes, ou pour aller à la chasse le dimanche.

Mais simplement pour être un homme fiable, tendre, protecteur, aimant, drôle et coquin.

Ses conversations sont toujours un délice à lire, ses réactions sont parfois vraiment surprenantes et il a un côté coquin, souvent en train de flirter, qui est très, très agréable.

 

Il n'y a pas une floppée de mecs qui tournent autour d'Hannah comme des abeilles, mais, sans vous en dévoiler trop, même les hommes qui ne sont pas du tout sensé être proches d'elle ont, je trouve, énormément de charisme !

D'ailleurs, il faudrait que je parle au plus vite avec quelqu'un qui a lu le livre pour savoir si je suis une grosse déviante d'aimer un personnage en particulier 

Donc, lecteurs, lectrices, manifestez-vous ! C'est pour le bien de ma santé mentale (si si).

 

En tout cas, cette histoire m'a transportée, c'est un énorme coup de coeur, la meilleure histoire romantique que j'ai lue depuis des mois.

L'auteur est excellente dans l'art de décrire les sentiments et tout les petits détails qui passent par la tête d'une fille amoureuse. Je me suis d'ailleurs reconnue dans pas mal d'angoisses un peu naïves d'Hannah. Haaaa, les premiers amours  ^^

Comme si ce n'était pas assez, elle nous offre un vrai suspens, de bonnes scènes d'action, des personnages très travaillés et certains qui sortent carrément du cadre de ce que l'on a déjà pu lire avant.

 

C'est beau, c'est puissant, c'est émouvant, c'est douloureux, c'est haletant.

Je. Veux. La. Suite.

 

Vous pouvez trouver une interview très intéressante de l'adorable Sophie Jomain sur le site Lire Ou Mourir (on clique ici).

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2