Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 16:47

9782756021522v

 

 

Auteurs : Nelson & Shalvey

Editeur : Delcourt (Collection Contrebande)

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

Selena a pu s'échapper d'Angleterre. L'île est devenue en quelques mois une véritable réserve de zombies à ciel ouvert depuis la propagation d'un virus mortel. Réfugiée dans un camp en Norvège, la jeune femme s'apprête à servir de guide à une équipe de reporters chargée d'informer le reste du monde de la situation au Royaume- Uni. L'infection reste circonscrite, mais pour combien de temps ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Cet album est une suite directe au film 28 Jours Plus Tard, de Danny Boyle, et fait la transition avec 28 Semaines Plus Tard.

 

Selena est une survivante, elle vit dans un camp avec d'autres rescapés.

Quand un journaliste vient la trouver pour qu'elle serve de guide à son équipe jusque Londres, elle accepte, considérant sûrement qu'elle n'a de toute façon rien d'autre à perdre.

Elle va se retrouver avec 5 personnes dont la connaissance du désastre n'est qu'extérieur et qui n'ont encore aucune idée de l'étendue de l'horreur qui est en train de gangrener le monde.

Cette mission d'information va se transformer en quête pour la survie, et Selena trouvera peut-être ici une raison de continuer à se battre.

 

Bon, honnêtement, à part le fait qu'il y ai des infectés, je ne vois pas trop le rapport avec le film 28 jours plus tard. L'ambiance n'est pas la même, le ressentis est différent.

Mais bon, je me dis que c'est le premier tome, et que c'est un aspect qui ne demande qu'à être travaillé et à se révéler au fil des volumes.

Car, bien que ça ne me rappelle pas vraiment le film, ça reste une excellente BD de zombies !

Il y a des personnages intéressants, de l'action, de beaux dessins, du suspens, un peu de gore, des infectés flippants, etc ...

 

On sent une grande profondeur dans le personnage de Selena, et le peu qu'on en découvre sur elle au fil des pages donne un peu une idée de la femme qu'elle était et de celle qu'elle est devenue après la catastrophe.

Il y a beaucoup de contrastes entre elle, comme le fait qu'on la sent comme un gouffre de désespoir, comme une coquille vide, et en même temps on se doute qu'elle est très riche, et pleine d'éléments qui ne demandent qu'à exploser au grand jour, mais qu'elle réfrenne sûrement.

Les autres personnages sont surtout là pour mettre en avant Selena, mais il y en a un ou deux qui resortent un peu, et qui risqueraient de titiller notre intérêt dans les tomes suivants.

 

Au final, j'ai passé un très bon moment pendant cette lecture, et je vais me procurer le deuxième tome au plus vite !

 

Ce premier tome est sortit en France et Belgique le 21 avril 2010, le deuxième est dans nos librairies depuis le 06 octobre 2010.

 

Vous pouvez feuilleter quelques pages de ce tome en cliquant ici.

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 00:46

Hop, partie sur ma lancée, voici les sorties de janvier 2011 de chez Eclipse, petit label déjà chouchou d'un bon nombre de lecteurs et qui ne cesse d'étoffer son catalogue avec des titres originaux, variés et de qualité.

La preuve en images et en résumés :

 

http://posterous.com/getfile/files.posterous.com/truebloodaddict/yvkqAHcCHDAHtslzeEuGyfzmjynAulwnuApcjkezdIfDqaAFJwwwHJxmrnoh/media_httpsphotosakfb_yelAg.jpg.scaled500.jpg Death Dealer - Tome 1 : Le Heaume Maudit, écrit par Frank Frazetta et James Silke.

 

Bien avant l’avènement de l’Atlantide, dans un monde sombre pétri de violence et de sorcellerie, la Terre tremble sous les sabots de la horde des Kitzakks tout-puissants. Ils sont invaincus. Ils veulent conquérir le monde entier, et surtout cette vallée luxuriante qui, bien des siècles plus tard, deviendra la mer Méditerranée. Personne n’ose se dresser contre eux. Personne, sauf un homme : Gath de Baal. Afin de sauver le peuple de la forêt, il devra déjouer les ruses des dieux, et porter le heaume maudit, devenant ainsi l’incarnation de la Mort en personne, le Death Dealer.


"La terre s’ébranla. Le tonnerre résonna. À nouveau, des pierres se détachèrent du plafond et traversèrent l’autel. Gath tomba à genoux. La roche lui brûla les paumes. Dans la bouche grande ouverte, l’écran de flammes avait repris sa place. Le heaume était inaccessible, objet à peine visible derrière un mur rouge et crépitant. Le barbare se jeta en avant et plongea les mains dans le feu en poussant un grondement. Triomphant, il extirpa le trésor de métal de sa prison de flammes."

 

28 janvier 2011 - 416 pages - 22 €

 

http://posterous.com/getfile/files.posterous.com/truebloodaddict/etJBglldfqfejbogGlhqsEmopgFvJiAffbwyyJImlIBxcIjlfAEqtCcDazCm/media_httpsphotosakfb_zogca.jpg.scaled500.jpg Les Traqueurs d'Ombre - Tome 1 : La Lame des Ombres, écrit par Seressia Glass.

 

Pour Kira, la normalité n’a jamais été une option.
De jour, c’est une experte en antiquités, mais sa vraie nature se révèle la nuit : c’est une traqueuse d’ombres. Entraînée depuis son plus jeune âge pour devenir la plus mortelle des traqueuses, Kira sert la Commission Gilead, et s’occupe des Déchus qui sèment la discorde et le chaos.
Ce n’est pas une vie facile, mais aujourd’hui, elle a un problème bien plus sérieux : Bernie, son ancien mentor, lui a apporté une dague vieille de 4000 ans pour l’authentifier, et, au premier contact, Kira a senti qu’elle appartenait à un Déchu du monde des ombres. Mais lorsqu’un démon tue Bernie, Kira doit faire face aux forces du Chaos, tout en résistant à l’étrange appel insidieux qui provient de la dague, et en évitant de tomber sous le charme de son ancien propriétaire, un guerrier nubien plusieurs fois millénaire dont le regard ne laisse pas Kira de glace.

 

"Certaines étaient du côté de la Lumière ; d’autres servaient l’Ombre. Toute une population vivait entre les deux, se mêlant aux Fils de l’Homme et engendrant une progéniture hybride qui avait donné naissance à des histoires de vampires, de mutants, de sirènes et autres."

 

28 janvier 2011 - 400 pages - 18 €

 

http://posterous.com/getfile/files.posterous.com/truebloodaddict/pjaEAEyEraguJkwdsFBoaxeAzwpGjBGbjukbmztzntfxlxkgknomrkacDryy/media_httpsphotosakfb_dJsgi.jpg.scaled500.jpg Les Chroniques des Vampires d'Airain - Tome 1 : La Légende de Kell, écrit par Andy Remic.

 

Les terres de Falanor sont attaquées par une armée de guerriers albinos.
Un petit groupe de survivant s’échappe pour prévenir le roi Leanoric de l’invasion. Composé du légendaire héros Kell, de sa petite-fille Nienna et son amie Katrina, ainsi que de Saark, l’ancien champion du roi, disgracié après son aventure avec la reine. Faisant route vers le sud, le groupe est assailli de tous côtés par des créations monstrueuses qui drainent le sang de leur victime pour le ramener à leurs maîtres, des créatures, mi-vampire, mi-machine. Ce sang est raffiné pour devenir de l’huile-de-sang, qui est pour eux semblable à un combustible alimentant leur corps mécanique et leur donnant l’immortalité.
Mais alors que Falanor tente de repousser l’invasion, Nienna découvre la vérité sur son grand-père Kell : la légende qui fait de lui un héros semble bien plus belle que la réalité…

 

"Comme des automates ou des insectes, les soldats albinos avancèrent d’un même pas derrière les rangées gelées des fantassins de la première garnison du Falanor, leurs cheveux blancs volant dans le vent et leurs armures noires contrastant violemment avec leur teint de cire. Quand les épées noires furent dégainées, le général fit un simple geste de la main en se détournant. Les lames s’abaissèrent, tranchèrent la peau, la chair et l’os, et huit mille têtes tombèrent et roulèrent à terre avec un bruit sourd."

 

28 janvier 2011 - 460 pages - 19 €

 

http://posterous.com/getfile/files.posterous.com/truebloodaddict/fbBCwkvBDFzqnmiFhBJJGpJgeJqphxbHIDjlsAArrIwhlsfszkGhpsiIoxgo/media_httpsphotosakfb_mxlmn.jpg.scaled500.jpg Les Ténèbres de Londres - Tome 1 : Magie Urbaine, écrit par Caitlin Kittredge.

 

Son nom est Pete Caldecott. Elle n’a que 16 ans quand elle rencontre Jack Winter, un mage charismatique qui l’initie au monde de la sorcellerie. Mais un esprit invoqué par Jack le tue devant les yeux de Pete… enfin c’est ce qu’elle pensera pendant toute son enfance.
Devenue détective de la police de Londres, Pete enquête sur le kidnapping de Bridget, une jeune fille, dans les rues de Londres. Un informateur veut donner des indices à la police, mais lorsque Pete rencontre cet homme, elle découvre que ce dernier n’est autre que Jack. Il n’est plus que l’ombre de lui-même, mais il sait où sont les kidnappeurs : ils se cachent dans le monde magique des faes.
Bien qu’elle ait passé de nombreuses années à essayer d’oublier le monde surnaturel, elle ne peut que suivre Jack dans le royaume invisible des faes, où elle espère découvrir la vérité sur la disparition de Bridget, et ce qui est arrivé à Jack plusieurs années auparavant.

 

28 janvier 2011 - 400 pages - 18 €

 

http://posterous.com/getfile/files.posterous.com/truebloodaddict/CmCaiyFArhBBjhEwDiGJktAGkAjIfJaHCFtttrEakscJwjJkleqvFvJCspcz/media_httpsphotosakfb_Axxtw.jpg.scaled500.jpg Victoria Reine et Tueuse de Démons, écrit par A. E. Moorat.

 

LONDRES 1838
Au palais de Kensington, il y a de nombreux domestiques pour remplir chaque rôle : un homme est chargé d’attraper les rats, un autre de nettoyer les cheminées. Qu’il y ait donc quelqu’un pour chasser les démons n’a pas étonné la reine, mais savoir que c’était à elle de tenir se rôle fut une réelle surprise !
Victoria est couronnée, elle reçoit l’orbe, le sceptre et un arsenal sanglants d’armes magiques. L’Angleterre est en passe de devenir la plus grande puissance de tous les temps, et pour y parvenir, il va falloir s’occuper de quelques démons au passage.
Rempli d’entrailles fraîches, de décapitations et de démons monstrueux, ce roman est un portrait qui met sous un nouveau jour la vie d’une femme remarquable, une monarque légendaire et probablement la plus grande chasseuse de démons que le monde ait jamais vu.

 

28 janvier  2011 - 400 pages - 18 €

 

Encore un menu bien alléchant qui va nous permettre de commencer 2011 du bon pied !

Repost 0
Published by Archessia - dans Prochaines sorties
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 13:42

On continue le tour des prochaines sorties de nos éditeurs chéris. Aujourd'hui, coup de projo sur Orbit, qui nous a sortis de très bons livres en 2010, entre autre le premier tome de Danny Valentine, que j'avais adoré, rappelez-vous.

Voici donc ce qu'ils nous réservent pour 2011 :

 

http://i69.servimg.com/u/f69/14/49/55/72/sansam10.jpg Le Protectorat de l'Ombrelle - Tome 1 : Sans Âme, écrit par Gail Carriger

 

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

 

12 janvier 2011 - 350 pages- 16,50 €

 

http://www.resumedelivre.net/wp-content/uploads/couvertures/2010-12/2187_g.jpg Métisse - Une aventure de Sabina Kane, écrit par Jaye Wells

 

Ne pas oublier : 
1. d’infiltrer le clan rival et d’assassiner leur chef, 
2. de se débarrasser du démon qui s’est incrusté à la maison, 
3. de laisser tomber ce vaurien de mage, même s’il est canon, 
4. de trahir ma famille. Sabina est une sang-mêlé, une métisse.

Moitié-vampire moitié-mage, elle exerce le seul métier possible pour une paria dans son monde : assassin. Mais la guerre couve entre les vampires et les mages ; Sabina est envoyée pour infiltrer un des deux clans et assassiner son chef. 
Complots sanglants, secrets de famille et pouvoirs inattendus… n’importe laquelle de ces choses toute seule serait déjà difficile à gérer. Toutes ensemble, elles pourraient bien être fatales à Sabina !

 

09 février 2011 - 350 pages - 16 €

 

http://media.librairiedialogues.fr/47/attachments/original/7/3/5/000841735.jpg Chroniques d'Isyllt aux morts - Tome 1 : La CIté des Eaux, écrit par Amanda Downum

 

Symir, port foisonnant, jungle urbaine aux senteurs exotiques, refuge des exilés et des expatriés, repaire des pirates et des contrebandiers. Sans oublier de violents révolutionnaires, déterminés à renverser le gouvernement impérial corrompu. Pour Isyllt Iskaldur, espionne et nécromancienne, cette révolution est une chance de prouver qu’elle mérite sa couronne au sein de son clan. Pour cela, elle doit aider à faire tomber les palais de Symir. Mais dans cette cité trempée par la mousson, les eaux montent et les digues menacent de craquer, tandis que les monstres des canaux se réveillent… Isyllt devra bientôt choisir entre sa mission, ses amis et la vie d’un homme qui a pourtant juré sa perte.

 

02 mars 2011 - 350 pages - 19 €

 

http://4.bp.blogspot.com/_1yYNgfCrqdY/TPUSiksaIdI/AAAAAAAAACQ/AR2HX5JfMr8/s1600/pardelalescendres.jpg Danny Valentine - Tome 2 : Par-delà les cendres, écrit par Lilith SaintCrow

 

Quand la mort appelle, elle répond. Chasseuse de prime est un sacré job, mais ça paye les factures. Et ça aide la Nécromante Danny Valentine à oublier Et un morceau du passé de Danny qu'elle pensait avoir enterré rôde dans la nuit avec une vengeance. D'ommage qu'elle n'arrive pas à dire de quel démon - ou ami - elle peut croire. Ou que ses plus horribles cauchemars se rassemblent pour dérouiller un chasseur de prime pour de bon. Mais ce n'est que le commencement. Le Diable vient d'appeler. Il cherche l'amour de Danny, celui qu'il a tué ... ses problèmes - Comme le fait de se battre avec son côté demi-démon, ou la mort de son amour. Maintenant, les personnes dotés de pouvoirs psychiques de toutes les villes sont sauvagement tués.

(traduction par bibi)

 

16 mars 2011 - 350 pages - 14,90 €

 

Voilà encore de quoi passer de longues heures palpitantes !

Repost 0
Published by Archessia - dans Prochaines sorties
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 11:27

rose-aimee-rose-porte-malheur.jpg

 

 

Auteur : Béatrice Bottet

Editeur : Editions du Matagot (Collection Nouvel Angle)

Prix : 16,90 €

Résumé :

 

San Francisco, mai 1851

Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d’or, l’homme aux cheveux gris haussa la voix :
– J’ai quelque chose d’important à te demander...
Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles.
– Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu’un ?
– Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez.
– Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d’une voix grave et lugubre sans s’expliquer davantage.
Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent.

 

Paris, avril 1852

Fifi -Bout-d’Ficelle sourit au public et s’inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre. Tous sauf un.
Le piano et le violon jouèrent un prélude d’une grande intensité dramatique. Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des « chuuut » impatients.
Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Martial est un jeune homme vivotant à San Francisco. Il a réussit à accumuler son petit pactole d'or en "jouant avec intelligence" avec les imbéciles du coin. Frauder et tricher ? Voyons, ce n'est pas son genre !

En tout cas, il commence à avoir un peu trop d'ennemis ici, il serait peut-être temps qu'il rentre en France, son pays.

C'est alors qu'un homme arrivé de nulle part va lui donner la chance qu'il attendait !

Il lui a sauvé la vie, Martial a donc une dette énorme envers lui, ce qui tombe plutôt bien, car le vieil homme lui demande un énorme service.

L'homme est écrivain, et il cherche désespérément un manuscrit lissé en France, sous la possession de sa nièce, Fifi les Guibolles, chanteuse et danseuse dans un cabaret.

Martial promet à l'homme de prendre le prochain bateau, et de revenir dans deux ans avec le fameux manuscrit, qui serait rempli d'écrits socialistes, interdits à l'époque.

 

Arrivé en France, et en suivant les indications de l'homme, il rencontre la jolie Fifi, qui chante comme personne, faisant pleurer le plus rustre des hommes, et dansant tel un ange sur la piste, entrainant qui le veut dans sa ronde enchantée.

Talentueuse et belle comme le jour, aucun homme ne partage son quotidien, car une terrible malédiction poursuit la jeune fille.

Quiconque l'approchera avec un peu trop de rudesse se verra terrassé par le sort, et retrouvé mort dans les instants qui suivent.

Cette fille qui n'a jamais connu l'amitié ou la promiscuité avec personne, et cet homme féru d'aventures mais au coeur fermé aux sentiments vont se trouver dans un Paris en plein bouleversement, sous fond de complots, d'aventures, de musique, d'or et de malveillance.

 

J'ai adoré suivre les aventures de Martial et Fifi. J'avoue être directement tombée sous le charme désinvolte du jeune homme, tandis de son côté, Fifi avait tendance à légèrement m'agacer. Elle repousse tout le monde, se drapant dans la protection de sa malédiction, elle en est devenue froide, impolie et un peu trop directe.

Heureusement, elle saura au fil du temps ouvrir un peu son coeur, et on découvrira une enfant apeurée, blessée, traumatisée, qui se défend comme elle le peut.

Niveau histoire, franchement, rien à redire. C'est passionant, il y a des intrigues, des personnages attachants, des mystères, de l'action et même un peu de peur, également.

Malheureusement, j'ai trouvé que le défaut principal était le récit trop chargé, le style étant parfois très lourd, l'histoire bien trop dense.

 

Quand j'aime un personnage, j'adore me perdre dans son histoire, me plonger dans son passé, dans son esprit, le connaître aux mieux.

Oui mais, parfois, c'est juste trop.

Béatrice Bottet veut étoffer et enrichir un récit déjà excellent, c'est une bonne chose en soi, mais parfois, à vouloir bien faire, on en fait trop, et cela gâche l'effet final.

Trop riche, trop dense, le rythme en est cassé et certains passages sont à la limite de l'ennuis, ce qui est vraiment, franchement dommage.

Comme je l'ai dit, j'ai sincèrement aimé ce livre, mais sa densité me laisse un goût amer dans la bouche. J'espère que le deuxième tome saura se montrer un peu plus léger, plus digeste.

Surtout pour un livre qui est vendu comme étant disponible à partir de 13 ans. Je ne crois pas que certains enfants de cet âge pourront garder leur intérêt intact jusqu'à la fin, malgré le fait qu'ils adoreront sans aucun doute les bagarres, les anecdotes de l'époques et autres scènes croustillantes.

 

Je reviens un instant sur les personnages, qui m'ont vraiment touchées. J'ai adoré la façon dont se développe la relation entre Martial et Fifi. Elle est naturelle, prend son temps, et explose dans un feu d'artifice de sentiments qui m'a fait sourire à plus d'une reprise.

Ils sont accompagnés par d'autres personnes hautes en couleur, surtout Fifi, qui travaille quand même dans un cabaret bas de gamme, se transformant en bordel une fois les instruments rangés dans leurs étuis ...

 

En tout cas, ce premier tome laisse présager un deuxième peut-être plus haletant, plus déchirant et mélancolique aussi, peut-être.

Détail qui mérite d'être soulevé, pour moi : la fin de ce livre s'accompagne d'une sorte de glossaire superbement illustré, donnant des explications détaillées sur certains points de l'histoire, comme les vêtements de l'époque, la pègre, la ruée vers l'or, etc ...

Très intéressant et enrichissant, et les dessins sont vraiment magnifiques.

 

Un grand merci aux Editions Matagot, et en particulier à la gentille Mathilde.

 

A noter que Rose-Aimée possède son propre site, très beau et bourré d'infos. Il vous suffit de cliquer ici pour vous y rendre.

Repost 0
Published by Archessia - dans Aventure
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 09:04

1755510571251542010photo.jpg

 

Oui, oui, je sais, je suis à la bourre. La plupart des blogs et sites littéraires ont déjà relayés l'info. Mais bon, au cas où, ça ne fait pas de mal une petite piqure de rappel.

Fleuve noir lancera donc, dès Avril 2011, une nouvelle collection appelée Territoire, et qui sera centrée sur la littérature jeunes adultes, hommes ou femmes, tout le monde y trouvera son compte !

L'éditeur a déclaré  : " Notre intention avec les romans publiés sous la bannière de Territoires est de proposer une littérature d’évasion, divertissante et captivante, qui passionnera le plus grand nombre. Territoires s’adresse à un public mixte et regroupera différents univers :

• SF-Fantasy
• Fantastique
• Bit-lit
• Thriller

 

Maintenant, place aux livres !

 

Les Faucheurs - Tome 1 : Chat Blanc, écrit par Holly Black

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs616.ash2/156833_1783616995190_1382441793_2053009_6428749_n.jpg

 

À 17 ans, Cassel a tué sa meilleure amie mais il ne s’en souvient pas. Un jour il surprend de troublantes conversations entre des membres de sa famille suggérant que sa mémoire a été altérée. Il découvre que Lila est toujours vivante, sous la forme... d’un chat blanc... Sa famille de magiciens lui cache-t-elle la vérité ?


Date de parution : 7 avril 2011

 

Un blog trop mortel, écrit par Madeleine Roux

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs393.ash2/67157_1783617075192_1382441793_2053010_2931029_n.jpg

 

Les Infectés ont envahi le monde entier. Allison Hewitt est recluse et son seul contact avec le monde extérieur et les autres survivants du pays est son blog. Armée de sa hache, elle affronte le chaos et devient une combattante de choc, symbole d’espoir pour les derniers humains.


Date de parution : 7 avril 2011

 

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de Dragons, écrit par Jasper Fforde

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs1178.snc4/155043_1783617155194_1382441793_2053011_6883455_n.jpg

 

15 ans, Jennifer Strange a été désignée pour tuer le dernier dragon. Devenue une célébrité malgré elle, elle commence à douter du bien-fondé de sa mission et va devoir songer à la portée de ses actes.


Date de parution : Juin 2011

 

Le bar de l'enfer, écrit par A. Lee Martinez

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs404.ash2/68213_1783617235196_1382441793_2053012_7057678_n.jpg

 

Un vampire et un loup-garou font taire leurs querelles pour sauver une petite ville de l’emprise d’une sorcière en pleine crise d’adolescence ! Bientôt adapté au cinéma par DreamWorks.


Date de parution : Septembre 2011

 

Mortilège, écrit par Blake Charlton

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs696.snc4/63682_1783617315198_1382441793_2053013_342902_n.jpg

 

Nicodème est un jeune magicien très prometteur. Son problème : il est dyslexique..


Date de parution : Octobre 2011

 

(Source)

 

Je ne sais pas vous, mais moi je les veux tous ! 

Ils ont tous l'air excellents, qu'ils soient stressant, paliptant ou marrant.

Il ne reste plus qu'à prendre son mal en patience et à remercier Fleuve Noir pour ce superbe arrivage !


Repost 0
Published by Archessia - dans Prochaines sorties
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 19:53

Wiz est la collection jeunesse de l'éditeur Albin Michel. Voici un échantillon de leurs sorties pour le début de la nouvelle année.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/981252Bal_de_givre..._sortie_janvier_2011.jpg Bal de Givre à New York, écrit par Fabrice Colin.


Présentation de l'éditeur : Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte l’aide du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?


Sortie : 05 janvier 2011 - 400 pages - 13,50 €.

 

http://1.bp.blogspot.com/_3p_JxBLXpdQ/TOwCSiVpVoI/AAAAAAAAA4k/WQDmsJiIaIs/s1600/Mortels+petits+secrets.JPG Mortels Petits Secrets, écrit par Laurie Faria Stolarz

 

Présentation de l'éditeur : Camelia échappe de peu à un accident de voiture : elle est sauvée par Ben, un mystérieux garçon qui disparaît avant qu’elle ait pu le remercier. Depuis, Camelia ne cesse de penser à lui, et à l’étrange sensation ressentie quand il l’a touchée. Pourtant, lorsqu’elle le revoit au lycée, Ben l’évite. La rumeur dit qu’il aurait tué son ex-petite amie. De son côté, Camélia reçoit des lettres de menaces. Pourquoi ne peut-elle résister à son attirance pour Ben ? Peut-elle vraiment lui faire confiance ?


Date de sortie : 05 janvier - 288 pages - 13,50 €

 

http://s3.e-monsite.com/2010/12/15/08/resize_550_550//image0032.jpg Bloody Valentine, écrit par Melissa de la Cruz

 

Présentation de l'éditeur :  Vous pensiez tout savoir sur les Vampires de Manhattan ? Découvrez les amours maudites des héros dans ce volume inédit de la saga, avant la révélation finale du tome 6 (à paraître en 2011). Allegra a osé aimer un humain. Oliver a subi les affres de sa passion pour Theodora. Et surtout, Theodora et Jack ont défié les lois implacables des Sang-Bleu, une certaine nuit à Florence. Passions inavouables et ténèbres romantiques, liens cruels et pactes nocturnes, toutes les affres amoureuses de vos vampires préférés. Bloody Valentine ou la vie privée des Vampires de Manhattan !


Date de parution : 02 février 2011 - 200 pages

 

http://2.bp.blogspot.com/_g1RImRRq-Y0/TO6xY7DW_UI/AAAAAAAAATI/T1y5n_QuLGE/s1600/si+tu+m%2527entends.jpg Si tu m'entends, écrit par Sharon Dogar

 

Présentation de l'éditeur : Hal se sent étrangement connecté à sa sœur plongée dans le coma. Le jeune homme croit même que Charley essaie de communiquer avec lui. En effet, c’est Hal qui a découvert la jeune fille inanimée sur la plage de Cornouailles où ils passaient les vacances en famille. Maintenant qu’il est de retour sur les lieux de la tragédie, Hal se demande pourquoi il ne parvient pas à chasser sa Docs présence. Devant la plage, au son des vagues qui vont et viennent, Hal se laisse envahir par la voix de sa sœur. Jusqu’à l’ultime vérité.


Date de sortie : 02 février 2011 - 400 pages

 

http://img.tesco.com/pi/Books/L/42/9780230715042.jpg (Couverture US) Belladonna Johnson, tome 1 de Helen STRINGER

 

Dans le monde de Belladonna Johnson, parler aux morts est une chose parfaitement normale. Elle vit même avec deux d’entre eux : son père et sa mère qui bien que décédés sont très impliqués dans la vie de leur fille. Mais soudain, les esprits commencent à disparaître. D’abord la mère de Belladonna puis son père qui avant de quitter sa fille a juste le temps de l’avertir. La porte entre le monde des vivants et celui des morts est en train de se refermer. 
Date de sortie : Mars 2011 - 400 pages
Bien sûr, ce n'est qu'une partie des sorties, et j'avoue avoir surtout mis en avant celles qui me tentent le plus    Mais rien qu'avec ça, ça nous fait déjà un beau programme lectures en perspective !
Bientôt d'autres agenda de sorties.
(Source)

 


Repost 0
Published by Archessia - dans Prochaines sorties
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 18:15

http://www.albin-michel.fr/images/couv/6/6/1/9782226195166g.jpg

 

 

Auteur : Isabelle Méténier

Editeur : Albin Michel

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

Pourquoi une crise professionnelle peut-elle autant nous ébranler ? Parce que le monde du travail et la vie privée sont en interaction constante. Nous exprimons notre personnalité dans notre activité, et les changements qui s’y jouent se répercutent dans l’intimité.

Pour Isabelle Méténier, psychosociologue, comprendre les origines de nos motivations et saisir le sens de nos actes quotidiens dans le travail nous éclaire sur nous-mêmes.

En s’appuyant sur de très nombreux cas, elle montre en quoi reconnaître les échos de notre histoire personnelle dans notre travail peut nous permettre de nous en dégager et d’évoluer différemment. Car se libérer de ses carcans intérieurs passe par un renoncement à nos loyautés inconscientes. Et il n’est jamais trop tard pour commencer une nouvelle étape de notre vie en allant dans le sens que nous désirons vraiment.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le résumé en dis déjà beaucoup, mon avis risque donc d'être assez court, vu que, comme vous l'aurez remarqué, ce n'est pas un roman, mais un livre axé psychologie.

Ici, Isabelle Méténier nous parle du parallèlle très important entre vie personnelle et travail.

On a tous dit, ou entendu dire un jour : "Moi, je ne mélange jamais le privé et le travail ! ".

Le problème que l'on a du mal à réaliser parfois, c'est que c'est chose impossible. Peu importe ce qu'il se passe dans nos vies, ou ce qu'il s'est passé, ça influence toujours à un moment ou à un autre notre travail.

C'est ce que l'auteur essaye de nous expliquer, avec patience et délicatesse.

 

Chaque chapitre aborde un sujet bien défini, et est développé grâce aux explications d'Isabelle et de nombreux témoignages de ses patients.

Les témoignages sont d'ailleurs très importants, nous permettant de mieux nous identifier, ou en tout cas à mieux visualiser certains cas de figure.

 

Je trouve que c'est un livre qui peut être mis dans beaucoup de mains, aussi bien les adolescents que les personnes plus agées, les employés, les chefs d'entreprise, les professeurs, les chômeurs, etc ...

Ce livre peut être un coup de pouce pour gérer une situation, comprendre un façon de vivre ou de voir les choses, apprendre à avoir une meilleure interraction avec ses collègues et supérieurs, savoir où aller dans la vie et pourquoi on y va, ... tellement de sujets qui ont, au final, une importance capitale dans la vie de bien des gens, surtout à notre époque.

 

Ce livre n'a pas la prétention de pouvoir aider quiconque le lira, mais il permet au moins de parfois pouvoir mettre des mots sur des maux qui pourraient nous ronger, et au moins savoir que l'on n'est pas seul, que c'est normal et logique, par rapport à notre passé, notre éducation, et d'autres facteurs qui nous entourent au quotidien.

 

J'avais un petit peur de tomber sur un livre trop pomeux, et je dois dire que le début m'a un peu conforté dans cette crainte. L'auteur parlant de façon très (trop) académique, utilisant des termes parfois difficilement accessibles au lecteur lambda.

Mais au fil de la lecture, j'avais l'impression qu'elle se détendait, en fait. L'écriture se vulgarise un peu, on a de plus en plus l'impression qu'elle nous parle à nous, plutôt que d'exposer une thèse devant un parterre de professionnels.

Ce revirement qui se fait au fur et à mesure m'a rendu la lecture plus fluide et beaucoup plus agréable, et je me suis surprise plusieurs fois à m'identifier réellement dans certaines explications ou autres témoignages.

 

Donc, un livre très intéressant et enrichissant, qui serait très utile dans le plus de mains possibles, il pourra déculpabiliser plus d'une personne, et peut-être donner un coup de pouce pour se comprendre et/ou comprendre les autres et les réactions de chacun dans le milieu du travail.

 

Un grand merci à Albin Michel, et en particulier au charmant Xavier.

Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 20:57

http://www.trefle.com/images/livres-bd/full/livre-les-enfants-des-collines-virginia-c-andrews.14953205-70044047.jpg

 

 

Auteur : Virginia C. Andrews

Editeur : J'Ai Lu

Prix : Varié, il n'est plus édité, vous le trouverez sur des sites d'objets d'occasions.

Résumé :

 

Heaven vit dans une cabane sordide en compagnie de ses parents, de ses grands-parents et de ses quatre frères et soeurs. Perchée dans les collines, démunie de tout, la vie est un véritable cauchemar pour la jeune adolescente. Son père, un minable contrebandier qui passe ses nuits à jouer, la déteste. Sa mère adoptive, de nouveau enceinte, met au monde un enfant mort-né avant de s'enfuir du foyer maudit. Seule pour veiller sur la famille, Heaven doit abandonner l'école et voler de la nourriture pour survivre. Et l'horreur poursuit son chemin... Tour à tour les enfants sont vendus, Heaven devient l'esclave d'un couple riche. Mais envers et contre tout, malgré la malédiction qui pèse sur elle, elle garde intact l'espoir de retrouver ses frères et soeurs disparus !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Enfin. ENFIN j'ai terminé mon livre pour le défi Livre qui dort. Après des mois à repousser l'échéance, j'me suis dit qu'il était peut-être temps de m'y mettre, vu que le défi se termine fin du mois.

 

Bon ... attention, ici, c'est du lourd. Tellement lourd que, je vous prie de m'excuser d'avance, mais cette critique sera délibérément remplie de spoilers. Il le faut !

Il faut que vous puissiez ne fut-ce qu'effleurer du doigt l'incroyable contenance de ce récit, et pour cela, je suis obligée d'en dévoiler beaucoup.

A ceux qui adorent les surprises donc, tant pis, ne lisez pas.

Aux autres, attention, accrochez votre ceinture.

C'est parti.

 

Heaven Leigh Casteel est une enfant des collines. Elle fait partie des familles pauvres qui habitent cette partie de la ville, et elle vit avec toute sa famille, composée de ses grands-parents, de son Pa et sa Ma, ses frères Tom et Keith, et ses soeurs Fanny et Jane.

Tout ce petit monde vit dans une cabane d'une pièce, les cabinets étant dehors, il n'y a que les gens de la ville qui arrivent à se payer le luxe de toilettes intérieures.

Il n'y a que les parents qui dorment dans un lit, le reste de la famille dort à terre, à même le plancher qui laisse passer le moindre courant d'air.

Heaven est l'ainée, Tom la suit de près et lui est très dévoué. Fanny, à 11 ans, est déjà la trainée de l'école (charmant) et favorite du père. Keith est un petit garçon discret qui passe son temps à s'occuper de la souffreteuse petite Jane, pourtant délicieuse enfant dont le sourire réchauffe le coeur de quiconque la regarde.

Heaven sent bien que son père ne l'aime pas, et que sa mère, au mieux, la traite avec indifférence.

Une nuit où tout le monde dort encore, sa grand-mère l'emmène jusqu'au cimetière plus loin dans la colline, où elle lui apprend que Sarah n'est pas sa vraie mère, mais la seconde épouse de son père. Sa mère est morte très jeune, elle était une jeune bourgeoise, issue d'une famille aisée de Boston, et était venue dans les collines par amour pour son père.

PAF.

Première révélation.

 

A partir de là, beaucoup d'évènements s'enchainent pour Heaven (bon sang que ce prénom m'exaspère).

A l'école, un nouvel élève fait son arrivée. Il s'appelle Logan et n'est pas comme les autres garçons de son âge, beaucoup plus rafiné et avec beaucoup de bonnes manières, il vient d'une famille riche.

Vous devinez ou je vous le dit ?

Donc, oui, il tombe fou amoureux de Heaven, c'est officiel, elle sera sa future femme.

En attendant, à la maison, son père et Sarah ne s'entendent plus. En désespoir de cause, la femme tombe enceinte, et met au monde un enfant mort-né et difforme. Elle en devient folle.

Sous le choc de cette naissance, la grand-mère meurt d'une crise cardiaque.

Avec toutes ces mauvaises nouvelles, le père se barre, et du coup la belle-mère s'enfuit !

Heaven arrête l'école pour s'occuper de ses frères et soeurs et de son grand-père.

Un jour, alors que tout le monde allait mourir de faim, le père revient ... et revend un à un ses enfants !

Il n'y a que Heaven qui a le choix entre deux familles, et celle qu'elle choisit n'est peut-être pas forcément la bonne, bien entendu, sinon ça ne serait pas marrant.

Hop, fin de la deuxième partie.

 

Elle tombe dans un monde bourgeois, duquel elle ne connait rien, mais bien sûr, elle s'y fait très vite et s'habitue assez bien au luxe. Tout en restant humble, faut pas déconner non plus, c'est l'héroïne pure et innocente.

MAIS !!

Sa mère adoptive est limite psychopate, lunatique, bipolaire. Carrément flippante.

Elle va choyer Heaven un jour, et la battre en la laissant pour morte le lendemain.

Heureusement, il y a son père adoptif, Cal. Elle a enfin toute l'affection qu'elle voulait d'un père.

Enfin, peut-être trop en fait ...

OUI ! Oui, vous avez deviné ...

Cal, étant fatigué de cette femme à moitié folle, trouve du réconfort dans les bras de Heaven, qui, bonne comme le bon pain, n'ose pas le repousser, de peur de le blesser.

Si c'est pas de la bonté d'âme ça ma p'tite dame.

Heureusement, elle réussit à avoir des contacts avec Tom et Logan, par courrier. Evidemment, elle leur ment en leur racontant à quel point sa nouvelle vie est formidable.

Un jour, sa mère adoptive craque pour de bon, et Cal et elle sont obligés de la ramenée chez ses parents ... qui habitent là où Heaven habitait !

Après d'autres péripéties absolument incroyables et inattendues, elle se retrouve avec l'adresse des parents de sa vraie mère, à Boston.

Nous quittons Heaven à l'aéroport, où elle attend l'avion qui la conduira vers son destin ...

 

La vache, que d'émotions !

Je l'ai dit dès le début, c'est le mélange parfait de La petite maison dans la prairie, Rémi sans famille et Princesse Sarah.

C'est hallucinant, je n'avais plus vu ça depuis petite, où on adorait à l'époque créer ce genre de programmes.

Le but ultime complètement assumé ? Faire pleurer les ménagères.

C'est exactement la même chose ici, même si du coup, ça m'a plutôt fait doucement rigoler.

Ce qui ne m'a pas empêché de rester estomaquée tout au long de cette lecture.

Tout est tellement ENORME, on voit tout arriver à des kilomètres, et pourtant on continue à être surpris : "Wow, elle va pas oser écrire ça ? *...* OUI ! Punaise, elle a osé ! "

Le style est fade, compensé par une surenchère d'évènements dramatiques sensés mettre un peu de relief et d'action dans cette histoire.

Les personnages sont limite caricaturés et leurs réactions sont très souvent complètement contradictoires, sûrement par facilité pour adapter le récit au fur et à mesure.

Et bien, malgré ou à cause de toutes ces facilités, ça se lit super vite !

Et au final, je ne pouvais m'empêcher de me dire "Mais maintenant, faut que je sache !!". Je me suis retrouvée plongée dedans, en ayant du mal à le fermer.

Et vous savez c'est quoi le pire ?

...

J'ai bien envie de lire la suite.

 

PS : c'est la couverture la plus flippante que j'ai jamais vu pour un livre. Sur le net, c'est rien. En vrai, c'est une abomination. Cette cover, c'est le croque-mitaines.

 

Ah oui, et aussi :

 

DEFI TERMINE !!

 

http://bouquins.cowblog.fr/images/divers/okviergeCopieCopie.jpg

Repost 0
Published by Archessia - dans Défis
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 22:23

big_image_9408.jpg

 

 

Auteur : Kanoko Sakurakouji

Editeur : Pika

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Un bourgeon à maturité, étrange et précoce ... Tu seras le prochain à fleurir et à t'envoler ...

Si l'un des leurs boit mon sang, il prolonge sa durée de vie. S'il mange ma chair, il devient immortel ...

Et s'il fait de moi sa femme, il assure la prospérité de son clan.

Mon destin est-il scellé depuis que je suis tombée sous ton charme ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'ai retrouvé avec plaisir Kyô et Misao dans ce deuxième tome.

La jeune fille s'y pose beaucoup de questions, sur les choix qu'elle doit faire, et sur la véritable raison pour laquelle elle a oublié la majorité de ses souvenirs d'enfance.

Les sentiments que lui porte le Tengu la tracasse énormément aussi. Doit-elle se laisser aller dans ses bras en toute sérénité ? Ou la séduit-il uniquement pour assurer la pérénité de son clan ?

 

L'arrivée des 7 vassaux de Kyô va amener pas mal de chamboulement dans la fille de Misao, même si cinq d'entre eux sont, il faut bien l'avouer, de très beaux hommes !

Malgré ce superbe étalage de chair fraîche, elle n'a d'yeux que pour son chef Tengu, qui donne, quant à lui, des signes de jalousie et de possessivité, ce qui, au final, est loin de déplaire à Misao ...

Malheureusement, on ne peut pas toujours compter sur tout ses hommes de main, surtout quand l'un d'entre eux éprouvent de très vieilles rancoeurs à votre égard, et serait prêt à tout pour vous le faire payer ...

 

Misao et Kyô vont devoir traverser une épreuve pénible, et rien n'est dit que tout se passera sans problèmes.

 

Moins d'humour que dans le premier tome, mais toujours autant de passion, de doutes et de sentiments très forts.

On se laisse emporter par l'histoire ambigüe qu'entretiennent les personnages, et même si certaines réactions de Misao sont, il faut l'avouer, vraiment très cliché, Kyô est là pour retourner quelques situations (et Misao ?) et changer une scène dégoulinante et trop sirupeuse, en un instant beau et intense.

Que les amateurs d'humour se rassurent quand même, quelques cases sont là pour nous faire sourire, et j'ai bien rigolé 2-3 fois, surtout justement aux réactions parfois incongrues des personnages.

 

En tout cas, après avoir fait la connaissance de nouvelles têtes, j'ai hâte de voir ce que l'auteur nous réserve pour la suite, les possibilités étant vraiment nombreuses et variées !

 

Ce deuxième tome est sortit le premier décembre, le suivant sera dans nos librairies le 02 février 2011. Le volume 12 est sortit il y a peu au Japon et la série y est toujours en cours.

Si vous voulez lire les premières pages de ce tome, il vous suffit de cliquer ici.

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:45

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs395.ash2/67367_132005896851336_131970220188237_185341_1493437_n.jpg

 

 

Le site Lire Ou Mourir organise, en partenariat avec Albin Michel, un gros concours pour la fin de l'année .

En jeu ? Pas moins de trois titres de leur catalogue !

Et pas n'importe quoi, en plus. Voyez donc :

 

Léviatemps, de Maxime Chattam

 

http://s3.e-monsite.com/2010/11/07/09/resize_550_550//Leviatemps.jpg

 

A trop désirer la mort, on y brûle son âme.

Paris, 1900.
Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu'il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous. Un Léviathan d'ombres, un golem de violence.
Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le Mal.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Les Larmes de Diamant, de Deborah Crombie

 

http://4.bp.blogspot.com/_67Fh15_jrJE/TPK6FV75sWI/AAAAAAAAAlM/pO6QfuamPQY/s1600/larmes_diamant.jpg

 

En 1939, les Rosenthal ont quitté l’Allemagne nazie pour se réfugier en Angleterre. C’est tout ce que sait l’inspectrice Gemma James du passé de son amie Erika. Mais aujourd’hui, la vieille dame a besoin de son aide. Une broche en diamants réalisée par son père, célèbre joaillier art déco, volée durant leur fuite, figure au catalogue d’une prestigieuse vente aux enchères londonienne. Qui la détenait durant toutes ces années ? David, le mari d’Erika, a-t-il été assassiné ?
Autant de questions auxquelles les milieux feutrés de la haute société londonienne aimeraient ne pas avoir à répondre... Le secret de la broche semble mettre en danger tous ceux qui l’approchent : premier d’une série, le meurtre de l’adjointe du commissaire-priseur vient semer le trouble. Chargé de l’affaire, le commissaire à Scotland Yard Duncan Kincaid, compagnon de Gemma, se lance dans une enquête dont les répercussions pourraient bien s’avérer redoutables.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le Rire du Cyclope, de Bernard Werber

 

http://www.albin-michel.fr/images/couv/1/9/2/9782226215291g.jpg

 

Un coffret renferme l'arme absolue. La plus inattendue, la plus imparable. Le célèbre comique, le Cyclope, est mort d'avoir voulu le posséder. On ne l'ouvre qu'à ses risques et périls...

Après Le Père de nos pères et L'Ultime Secret, une nouvelle enquête de Lucrèce et Isidore au coeur d'un des grands mystères humains : le rire.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Vous l'aurez compris, ce sont trois livres intenses qui vous attendent, pour commencer l'année 2011 sous les meilleures auspices !

3 exemplaires de chaque titre sont en jeu, pour tenter votre chance, il suffit de cliquer ici.

Ne traînez pas, le concours se termine le 31 décembre à minuit.

 

Et, comme d'habitude :

 

BONNE CHANCE !


Repost 0
Published by Archessia
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2