Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 13:04

9782505010203FS.gif

 

 

Auteur : Yoko Kamio

Editeur : Kana

Prix : 6,75 €

Résumé :

 

Keito s’est expliquée avec Nako et elle est enfin prête à dire adieu à son lourd passé. A présent, c’est l’avenir qu’elle doit affronter. Après avoir tourné un clip diffusé sur une chaîne internationale, la voilà devenue une célébrité poursuivie par ses fans et les médias. Mais la célébrité n’est pas éternelle et Keito le sait. De plus, Rei lui annonce qu’il voudrait aller vivre au Brésil plus tard.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le clip que Keito a tourné est un énorme succès. Il passe sur les chaînes nationales et sur les écrans géants des buildings.

Les gens la reconnaissent dans la rue et elle se fait de plus en plus abordée pour des photos souvenirs, ou pour l'inviter à boire un verre, pour papoter, etc ...

Bien que touchée, elle se sent très mal à l'aise par rapport à ces personnes venant la voir, mais aussi et surtout vis à vis de ses amis, qui se trouvent mis à l'écart par ses nouveaux "fans".

Heureusement, elle sait qu'elle peut vraiment compter sur eux, et Rei propose qu'ils aillent tous au parc d'attractions.

Kôichi doit rester chez lui pour terminer un travail, et Momiji tombe malade, ça sera donc une balade à deux au parc !

L'occasion pour Rei de se rapprocher un peu plus de la naïve Keito qui, décidément, ne voit jamais rien venir ...

 

A côté de ça, des rumeurs horribles comment à circuler, El Listo serait à deux doigts de fermer ses portes à cause d'une ancienne sale affaire, le directeur ayant fait de la prison dans le passé.

Des élèves commencent déjà à s'éloigner et à penser à ce qu'ils feront à la place des cours de l'école libre.

Certains sont prêts à beaucoup pour se faire un peu d'argent, quitte à harceler une petite célébrité montante pour obtenir des photos exclusives ...

 

J'ai encore eu énormément de plaisir à la lecture de ce tome, ce parfait mélange entre douceur/ calme et force/révélation est on ne peut plus présent.

J'aime beaucoup la tournure que prend l'histoire, car je n'arrive pas à deviner comment celle-ci va se terminer ! Après tout, il n'y a "que" 8 tomes.

On sent que Keito est partagée pour ses sentiments envers Rei. Elle l'apprécie sincèrement et le voit vraiment comme un ami. Mais après cette ... déclaration (si on peut vraiment appeler ça comme ça !  xD ), on voit qu'elle est perturbée, et elle risque de remettre en questions ce qu'elle éprouve.

 

Maiiiiis, en même temps, il y a Kôichi.

Et bien qu'ils n'ont pas l'air très proche, que le jeune homme soit toujours d'un abord froid et travailleur avant tout, on sent très bien qu'il y a quelque chose de sous-jacent.

Est-ce juste une profonde amitié, ou est-ce plus que ça ?

Bon, bien sûre, personnellement, je préfèrerais que ça soit plus ! 

Mais là où en est l'histoire, je ne saurais vraiment pas dire quel partit prendra la mangaka.

Le suspens reste donc entier !

 

Tant qu'on est dans les personnages, j'aimerais bien qu'on développe un peu celui de Momiji.

J'adore ce p'tit bout de femme, pleine de pêche, d'énergie, de vitalité, et en même temps, énorme condensé de tendresse et d'affection.

 

Vivement le tome 5 ! Qui annonce beaucoup de boulversements pour Keito, qu'ils soient privés ou professionnels.

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 14:15

big_image_10130.jpg

 

 

Auteur : Akimine Kamijyô

Editeur : Pika Edition

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Un soir, alors qu’elle est dans le bus qui la ramène chez elle, Sakura aperçoit dans un parc plusieurs personnes consumées par d’étranges flammes bleues. Au milieu de ce brasier, le supposé responsable de ce crime, un garçon de son âge,  contemple la scène, insensible aux cris de ses victimes.
Quelle n’est pas sa surprise, le lendemain, quand ce jeune homme débarque dans sa classe au lycée. Sakura décide alors d’enquêter sur ce nouvel élève, Rei Ôgami, pour tenter de le confondre. Il lui apprend qu’il est un CODE:BREAKER, "celui qui n’existe pas", chargé de débarrasser le monde de tous ceux que les lois n'atteignent pas grâce à ses pouvoirs !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Dans le bus, en rentrant de l'école, Sakura voit une scène des plus étranges : plusieurs personnes sont en train de mourir brulés par d'étranges flammes bleues, pendant qu'un homme se tient au milieu, sans réagir, jouissant du spectacle.

Le lendemain, elle se rend compte que cet homme est le nouveau de l'école, Rei ! L'effet de surprise passé, elle décide de directement aller vers lui pour lui dire qu'elle l'a vue faire, dans le parc, le soir passé.

Il nie farouchement, l'air innocent, souriant, mais ça ne suffira pas à convaincre la jeune fille qui retourne sur les lieux le soir même.

Malheureusement, elle se retrouvera confrontée à une bande de brutes qui ne supportent pas les gêneurs ...

Rei fera une arrivée fracassante à ses côtés, et il ne pourra plus nié son identité à la jeune fille.

 

Sakura est une jeune fille qui a droit aux regards de tout les garçons du lycée.

Elle est jolie, mais surtout, a cet air fragile dont les mecs raffolent. Elle a toujours l'air un peu en retrait, dans la lune, plongée dans un livre qui la fait doucement rigoler ou qui l'émeut tellement qu'elle en verse de délicates larmes.

Sauf que ...

Elle a la force d'un boeuf, un caractère bien trempé, et les livres qui l'a font pleurer sont les magazines d'art martiaux qui parlent d'un combat intense qu'elle trouve magnifique.

Elle reçoit toujours le même type de déclaration, du style "J'ai trop envie de te protéger", alors que la plupart du temps, c'est plutôt elle la plus apte à protéger l'homme qui l'accompagne.

Ce côté-ci du personnage apporte bien sûr une touche comique, avec des situations assez marrantes, bien que encore un peu clichées.

 

Rei, quant à lui, reste le personnage mystérieux. Bien que l'histoire soit en grande majorité focalisée sur lui, ce premier tome est à peine suffisant pour le présenter.

Je ne peux donc pas bien encore juger le jeune homme, il me faudra attendre les tomes suivants pour ça.

En attendant, on peut le résumer par quelques mots : dangereux, secret, manipulateur, froid mais (y a des chances) avec un bon fond.

Pas trop mal pour un début je crois  =)

 

Franchement, il n'y a vraiment pas grand chose à dire sur ce premier tome, c'est vraiment juste une présentation de l'histoire.

Cela dit, bien développée, l'histoire peut être vachement sympa, les bases ont l'air de contenir les bons éléments pour en faire quelque chose de très intéressant au final : action, charisme des persos, sentiments (?), magie, émotion, ...

Le dessin est assez classique pour ce genre d'histoire, pas de surprises à ce niveau-là. Loin d'être moche, mais pas non plus extraordinaire. Il est joli et rend très bien dans les scènes de combats.

 

Donc voilà, j'en dirais sûrement plus au deuxième tome, qui devrait être chez nos libraires le 06 avril 2011. Au Japon, la série est en cours avec 13 volumes jusqu'à présent.

Pour en savoir un maximum sur ce manga, il a droit à son site officiel français : On clique ici !

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 22:08

1441583logo-noir-jpg.jpg

 

 

Encore un concours ! Cette fois-ci sur Lire Ou Mourir, autre site littéraire cher à mon coeur (et non, ce n'est pas QUE parce que j'y officie également et parce que l'équipe est composée de gens formidables ).

Bref, ce qui vous intéresse, ce sont les cadeaux mis en jeux, après tout.

Trêve de bavardage donc, les voici :

 

Alera.jpeg

 

À la perspective d'épouser l'homme que son père a choisi pour lui succéder à la tête du royaume d'Hytanica, la princesse Alera a la désagréable impression qu'on lui impose un destin dont elle ne veut pas. Lorsque Narian, séduisant et mystérieux jeune homme originaire du royaume ennemi de Cokyri, arrive avec un passé obscur dont il refuse de parler, les nouveaux désirs d'Alera menacent alors de détruire le royaume. La découverte du secret de Narian va plonger Alera dans un monde terrifiant de complots, de querelles familiales et de guerres ancestrales. Alera, désemparée, ne sait plus que croire, ni à qui elle peut encore faire confiance.

 

hercule-barfuss.gif

 

Hiver 1813, dans une maison close de Königsberg, deux enfants naissent la même nuit. Hercule présente un corps atrocement difforme et particulièrement repoussant, tandis qu'Henriette se révèle être un ravissant nourrisson. Nain monstrueux, sourd et muet, Hercule découvre très vite qu'il possède le talent singulier de lire dans les pensées.

Le destin va brutalement séparer les deux enfants, et Hercule n'aura de cesse de rechercher sa bien-aimée, la douce et belle Henriette. Sa quête va alors le jeter sur les routes, l'entraînant d'un monastère jésuite à un asile d'aliénés en passant par un cirque ambulant qui exhibe des monstres.

A travers cette histoire d'amour étrange et émouvante, Carl-Johan Vallgren livre une peinture sombre et lumineuse de l'Europe du XIXe siècle, théâtre d'injustices et de persécutions.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Sympa, non ?

Deux livres différents, pour contenter différentes envies de lectures.

Pour les gagner, des questions simplissimes, mais ne tardez pas !! Les participations prennent fin le 19 février !

Pour participer, il suffit de cliquer ici.

 

~~BONNE CHANCE~~

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 18:50

victoria.jpg

 

 

Auteur : A. E. Moorat

Editeur : Eclipse

Prix : 18 €

Résumé :

 

Le personnel était nombreux à Kensington et s’acquittait de tâches très diverses. Le palais avait son propre dératiseur à demeure tandis qu’un autre était chargé de ramoner les cheminées. La présence d’un tueur de démons ne surprit donc pas Victoria outre mesure, à ceci près qu’elle ne s’attendait pas à ce que ce rôle lui incombe !


LONDRES, 1838. La reine Victoria est couronnée. Elle se voit confier l’orbe, le sceptre et tout un arsenal d’armes terrifiantes. En effet, même si la Grande-Bretagne est en passe de devenir l’empire le plus puissant de tous les temps, il lui reste un petit problème à régler au préalable, celui des démons. Mais au lieu de rêver de chasse aux démons, c’est le prince Albert qui occupe toutes ses pensées. Comment peut-elle consacrer sa vie à la protection de son pays alors que son cœur appartient à un autre ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

La couverture m'avait tapé dans l'oeil, le résumé m'avait allechée, il n'en fallait pas plus pour que je me jette sur ce livre. Grand bien m'en a fait !

 

Un noble apprend l'existence de l'invention d'un appareil révolutionnaire pouvant capturer sur image une scène : un dessin photographique ! Il a d'ailleurs quelques idées d'utilisations très intéressantes incluant lui-même, des prostituées peu farouches et peut-être même des fruits, quand il voit dans la rue se dérouler un évènement assez étrange ... Une horde de rats, dont certains à deux têtes sont en train d'attaquer de pauvres passants.

L'intrigue fera place à la vraie surprise quand les prostituées, dont il comptait découvrir les moindres atouts cette nuit, commencent à hurler de frayeur dans la cave, les pauvresses étant en train de se faire dévorer par des cadavres se relevant pour marcher, l'estomac criant famine.

Au même moment, on apprend la mort du roi d'Angleterre. Vive la reine.

La jeune Victoria apprend donc qu'elle va acceder au trône, et bien qu'elle soit au courant de cette éventualité depuis sa plus tendre enfance, elle ne peut empêcher l'angoisse de l'étreindre.

C'est tout un tas d'autres sentiments qui vont l'assaillir quand un démon fera irruption dans sa chambre, suivit de près par une jeune femme maniant l'épée avec beaucoup d'adresse, et se présentant comme étant protectrice officielle de la noblesse contre les forces démoniaques ...

Car, que ce soit en politique ou parmi les forces obscures, ils sont nombreux à ne pas porter dans leur coeur la nouvelle reine, bien jeune, et s'emmourachant d'un homme que l'on ne lui a pas choisit.

A quoi ressemblera donc le royaume avec ces attaques incessantes et ces complots humains et surnaturels ?

Plongez-vous dans ce livre délicieusement incroyable pour le découvrir.

 

Raaaah ... Que de jubilations à lire cet ouvrage ! 

C'est gore, c'est horrible, c'est prenant, haletant, stressant, dégoûtant, et terriblement drôle, burlesque et cocasse !

On entre directement dans le vif de l'action et dans le ton du récit, avec le personnage de Quimby, noble pervers, avide d'expériences sexuelles en tout genre et qui s'assume totalement.

Certaines de ses paroles m'ont fait hurler de rire ! Ce mélange de vocabulaire guindé sur fond complètement déviant est juste savoureux. C'est le personnage que j'ai préféré, ses dialogues (surtout avec Perkins, son valet) sont les meilleurs de tout le livre.

Vraiment, je l'aime !

 

En fait, vu le résumé, je m'attendais un petit peu à me retrouver devant un titre bit-lit historique un peu gore.

Mais pas du tout ! Tout est vraiment axé sur l'horreur, les démons, les zombies et autres joyeuses créatures des ténèbres.

Victoria n'est pas une jeune fille qui se découvre justicière hyper puissante face à des ennemis. C'est juste une jeune femme qui tient à son pays, à son peuple et aux personnes qui lui sont chères. Pour la protéger des démons, il y a le protektorat qui veille dans l'ombre. Mais elle, tout ce qu'elle veut, c'est gouverner en paix, avec celui qu'elle aime.

Mais bien sûr, quand son entourage est menacé, elle peut faire preuve de beaucoup de courage et de détermination.

 

Ce que j'ai le plus retenu, qui m'a le plus marqué, et que j'ai préféré, c'est ce magnifique mélange de gore et d'humour décalé.

Non mais franchement, vous en connaissez beaucoup, vous, des livres où on peut voir des serviteurs zombies avec les ongles de pieds vernis, des enfants ramoneurs décapiteur et des loups-garous en perruques poudrées ?!

Moi, je ne connais que celui-là, et ce fut juste un pur bonheur à lire !

 

Rajoutez à cela un style fluide et visuel, des chapitres à la longeur idéale, des intrigues bien construites et une palette de personnages incroyables qui marquent les esprits, et vous avez entre les mains une petite perle de littérature horrifico-comique. Vous ne regarderez plus jamais vos livres d'histoire du même oeil !

Repost 0
Published by Archessia - dans Horreur
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 14:21

http://www.eclipse.fr/images/stories/couvertures/urban_fantasy/marla_mason_1.jpg

 

 

Un nouveau concours sur Place To Be, et pour un livre que j'ai vraiment adoré en 2010 ! Vous pouvez d'ailleurs y lire mon avis en cliquant ici.

Ce concours vous permettra de gagner un exemplaire de Sacrifices Divins, premier tome des aventures de Marla Mason.

 

Bienvenue à San Francisco ! Vous connaissez ses tramways, ses rues pentues, sa célèbre prison, son pont du Golden Gate et sa baie … Mais connaissez-vous ses tueurs psychopathes aztèques, ses colibris sanguinaires, et, bien sûr, ses sorciers ?

 

Quatre questions simplissimes, n'oubliez pas d'envoyer vos coordonnées postales, et il vous suffira de croiser les doigts ! Les participations sont acceptées jusqu'au 19 février, donc ne tardez pas.

Pour le concours, rendez-vous par ici.

 

~~ Bonne Chance ! ~~

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 12:25

9782505010036.jpg

 

 

Auteur : Satoru Hiura

Editeur : Kana

Prix : 6,25 €

Résumé :

 

Makoto est heureux de pouvoir enfin faire des projets avec quelqu’un qu’il peut qualifier de "petite amie". Mais il ignore encore que Hotaru lui cache deux faits importants. Premièrement, sa prétendue colocataire n'est pas une fille. Il s'agit en fait de leur patron, Takano Seiichi. Deuxièmement, un autre homme habite avec eux depuis peu ! Il serait temps pourtant de tout lui avouer, car Makoto a invité Seiichi à boire un verre avec lui et au fur et à mesure de la discussion, ce dernier a bien envie de tout lui raconter et même de lui parler de la "face cachée" de la jeune femme...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ce tome commence avec le point de vue de Makoto. Qui il est, comment il a vécu sa rencontre avec Hotaru, les sentiments qu'il a éprouvé, son approche de la jeune femme, etc ...

 

Nous pouvons donc comparer avec plaisir les deux versions, où comment Hotaru stresse et se prend la tête pour un rien alors que Makoto, de son côté, a toujours été très touché et attiré par elle. Après l'évocation des premiers regards de ces deux-là, on a droit à leur premier "évenement" en amoureux : les fêtes de Noël (pour rappel, au Japon, Noël se fête la plupart du temps en couple). L'occasion pour de nouvelles tribulations, des quiproquos et de petites révélations sur l'un et l'autre.

 

Takano a également droit à sa part du récit, où il alterne scènes drôles et touchantes, en faisant un personnage attachant et charismatique. Au même titre que Matoko, d'ailleurs, qui en plus d'être séduisant et très gentil, cache une petite part d'ombre, un passé douloureux qui, apparemment, le suit encore maintenant.

 

Les fêtes de fin d'année nous permettent également de rencontrer la famille de Hotaru, doucement déjantée, avec des personnages assez forts qui marquent facilement les esprits. On comprend un petit peu mieux le comportement de la jeune femme quand on voit le foyer dans lequel elle a grandit.

 

Les personnages apprennent à se connaître mutuellement, au même rythme que nous, se dévoilant un peu plus à chaque chapitre. L'ambiance générale est douce et amusante, on sourit aux mésaventures d'Hotaru, sans pour autant être très surpris par celles-ci, le manga ne se mouillant pas trop et reprenant des recettes "classique" d'humour aux josei du même accabit. J'espère que la suite nous réservera plus de surprises, ou du moins nous montrera en quoi Hotaru pourrait se vanter d'être un manga qui sort du lot. Il n'empêche que cela reste une lecture agréable et facile qui plaira à un bon nombre de lecteurs.

 

J'avais oublié de vous en parler dans mon avis sur le premier tome (merci à Pascale de me l'avoir rappelé  ^^), mais ce manga a eu droit à une adaptation télévisuelle, un drama s'appelant Hotaru No Hikari, pour les amateurs :

 



Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 19:48

9782505010029.jpg

 

 

Auteur : Satoru Hiura

Editeur : Kana

Prix : 6,25 €

Résumé :

 

A 27 ans, Amemyia Hotaru ne vit déjà plus. Comme le dit son patron, Takano Seiichi, c'est un "poisson séché". Au travail, elle semble normale, mais chez elle, c'est une parfaite himono-onna : elle paresse en buvant de la bière et en mangeant devant des mangas. Elle ne sort jamais et sa dernière relation amoureuse remonte à la fac. Mais le jour où son patron va venir habiter chez elle et où un nouvel employé incroyablement beau, Makoto Teshima, va l'embrasser, elle comprendra que sa vie de Himono-onna ne peut plus continuer et qu'il lui faut réapprendre à vivre normalement si elle veut enfin être heureuse...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Hotaru est très satisfaite de la vie qu’elle mène. Elle a un bon travail qui lui plait et dans lequel elle a une apparence irréprochable, tandis que chez elle, elle peut paresser de tout son soûl. Elle ne fait pas attention au ménage, à la cuisine ou à son style. Son créneau ? Confort ! Il en va de même pour tout ce qui ne touche pas son travail. Sa vie amoureuse ? Tout simplement inexistante. Sa dernière relation date d’il y a 5 ans, et même si elle rêve de vivre une belle histoire, elle est bien consciente qu’elle ne saura pas s’y prendre avec un homme. Alors quand elle craque pour un jeune homme de trois ans son cadet, elle est vraiment perdue ! Rajoutez à ça que son patron strict et maniaque de 41 ans se retrouver à devoir cohabiter avec elle, et c’en est fini de sa petite vie pépère …

 

Hotaru est, de base, un manga somme toute assez classique. Une jeune femme un peu en décalage qui se retrouve dans une situation compliquée, prise entre deux hommes. L’histoire en elle-même est presque assez banale. Malgré ça, j’ai quand même passé un moment sympathique en le lisant. Il fait la part belle à l’humour et à toutes les situations cocasses ou étranges que peut vivre une jeune femme de presque 30 ans célibataire qui se laisse vivre sans jamais rien faire de spécial. Le début d’une relation amoureuse chamboule beaucoup tout ça, et on se plait à doucement rigoler en la voyant se dépatouiller comme elle le peut. Mais on peut être également un peu peinée pour elle, qui au final a beaucoup de mal à concilier celle qu’elle est vraiment, et celle dont elle veut donner l’image aux autres.

 

Les personnages, de par leur simplicité, sont facilement identifiables pour le lecteur. On peut rapidement se mettre à leur place, ou même reconnaître en l’un deux quelqu’un de notre connaissance. Hotaru, après tout, exprime beaucoup de peurs, d’envies et de doutes que la plupart des femmes de son âge. Cette « banalité » des personnages s’exprime également dans le trait, assez simple, joli sans être magnifique, mais qui rend bien et qui colle parfaitement avec le style narratif.

 

Au final, je dirais que ce manga ne brille donc pas par son originalité, que ce soit dans l’histoire ou dans le dessin, mais reste un récit pas prise de tête, agréable, que l’on lit avec facilité et qui nous fait passer un bon moment.

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 18:44

ne-jamais-te-croire.jpg

 

 

Auteur : Melissa Marr

Editeur : Albin Michel (Collection Wiz)

Prix : 14 €

Résumé :

 

Leslie est une fille particulière. Unique et obstinée. Irial est un fé d’une beauté vénéneuse. Il a besoin d’elle pour une raison qu’elle ignore. Elle est attirée par lui sans qu’elle sache pourquoi. Pour lui, la tentation est irrésistible. Pour elle, la fascination sera mortelle.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Presque un an après Ne Jamais Tomber Amoureuse, me voilà enfin plongée dans sa suite. J'ai eu un peu de mal à y rentrer, ne me souvenant plus de tout les détails du tome précédant. Heureusement (miracle ! ) je me souvenais des noms, et le reste m'est revenu petit à petit.

 

Aislinn est maintenant reine de l'été aux côtés de Keenan. Elle réussit à concilier sa vie de couple avec Seth et ses devoirs à la cour de l'été. Son seul gros soucis, c'est sa meilleure amie, Leslie.

Elle va tout faire pour essayer de la protéger du monde des Fés, et c'est peut-être cette protection qui va tout bousculer pour la jeune fille.

Leslie vit seule avec son père, qui a sombré dans l'alcool et n'assume plus rien à la maison, et son frère, drogué dangereux qui a déjà échangé sa dose contre les faveurs de sa soeur auprès de son dealer ...

Autant dire que sa vie est loin d'être simple et rose.

Alors, elle s'est fixée un objectif : arriver à économiser assez pour se faire tatouer.

Pour elle, cela signifiera se réapproprier son corps, avoir une marque indélibile qui lui rappelle que cette enveloppe est à elle et à personne d'autre. Une façon aussi de se prouver sa force, sa détermination, que rien ne peut plus l'atteindre.

Mais il faut toujours bien faire attention au motif que l'on choisit, surtout quand celui-ci peut vous lier à un monde hostile et mortel ...

 

J'avais adoré le premier tome, j'étais donc contente et impatiente de retrouver l'univers de Melissa Marr, bien que pas mal d'avis négatifs sur la toile m'avaient un peu inquiétée.

Et bien j'ai autant aimé, si pas un peu plus, ce tome-ci !

L'ambiance est encore plus sombre et inquiétante, mais également magique et envoutante.

Le ton est également plus adulte, plus mature, n'hésitant pas à être un peu brutal par moments, quitte à malmener les personnages ou le lecteur.

J'ai été complètement séduite par la passion, la poésie, le rêve et le danger que recelaient ces pages.

Leslie n'est pas ce que j'appèlerais un personnage attachant à proprement parler, mais il est assez facile de s'y identifier et d'éprouver les sentiments qui l'assaillent.

 

Ne vous attendez pas à une jolie histoire de romance adolescente, ici les choses ne se passent vraiment pas bien.

Leslie, bien qu'ayant attiré l'attention de deux fés très séduisants, va subir de dûres épreuves toute seule.

Bien qu'elle fait preuve de beaucoup de force, je l'ai vue comme une pauvre fille balottée un peu dans tout les sens, sans plus aucun contrôle sur sa vie.

Ce côté de l'histoire m'a vraiment touchée.

Voir cette fille, qui a déjà eu son lot d'horreur, continuer à se faire malmener comme ça, alors que la seule chose dont elle aspire est la liberté, est très émouvant.

J'ai ressentis sa détresse, son envie d'évasion, ses peurs.

 

Concernant les fés, malgré leur aspect très séduisant, je les ai plus vu comme les "méchants" de l'histoire.

Chacun veut Leslie pour des raisons différentes, mais au final, aucun des deux n'agit dans son intérêt à elle.

Bien que j'ai cru en l'amour de Niall pour elle, le fé a tellement souffert lui-même dans sa vie plus que centenaire, qu'il ne sait pas vraiment comment âgir.

Surtout qu'il est entrâvé par sa reine, par les fantômes de son passé, ses cicatrices personnelles.

En fait, je pense que j'ai préféré Irial, c'est encore celui qui a les intentions les plus "nobles", quand on y regarde de plus près. Et la fin du livre m'a serrée le coeur.

 

J'ai passé un merveilleux moment doux-amer avec ce roman. Melissa Marr signe une superbe série, enchanteresse et fascinante, dont la suite ne s'annonce que plus savoureuse encore.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 16:57

Pour ces deux mois, Gallimard Jeunesse fait fort en ne proposant QUE des titres que je veux (mon portefeuille ne les remercie pas ...) Regardez-moi ça si c'est pas beau les gens :

 

Clipboard03 A Comme Association - Tome 3 : L'étoffe fragile du monde, écrit par Erik L'Homme

 

Persuadé qu’Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec son compagnon Erglug, un troll à l’humour décapant. Catapultés au Moyen Âge par un sort du mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !

 

02 mars 2011 - 9,90 €

 

Clipboard04.jpg A Comme Association - Tome 4 : Le subtil parfum du soufre, écrit par Pierre Bottero

 

Lors d’une mission particulièrement éprouvante, Ombe sauve la vie d’un loup-garou. Elle ne l’aurait peut-être pas secouru si elle avait su qu’elle en tomberait amoureuse… Car son corps a beau être incassable, son coeur, lui, ne l’est pas.

 

02 mars 2011 - 9,90 €

 

Clipboard01.jpg La forêt des damnés - Tome 2 : Rivage Mortel, écrit par Carrie Ryan

 

Non loin de la mer, Gabry, 17 ans, vit en sécurité avec sa mère, Mary, dans une ville protégée des Mudos (revenus de la mort, affamés de chair humaine) par la Barrière. Un soir, Gabry et ses amis bravent l’interdit, franchissent la Barrière et se font attaquer par un Brisant (Infecté devenu bien plus rapide qu’un Mudo). Catcher, l’amoureux de Gabry est mordu et reste caché attendant sa fatale mutation, tandis que sa meilleure amie, Cira, est capturée par les Miliciens. Le jour où Gabry apprend par sa mère qu’elle l’a trouvée dans la Forêt des Damnés vers l’âge de 4 ans, elle est anéantie mais se décide à fuir par l’océan pour retrouver Catcher. Elias, un étranger, l’aide à le retrouver et à combattre des Mudos. Mary décide de retourner dans la Forêt sur les traces de son passé mais Gabry refuse de la suivre, terrorisée. Elle l’y retrouve plus tard alors qu’elle fuit les Patrouilleurs avec Catcher, Elias et Cira. C’est là que Gabry apprendra enfin d’où elle vient.

 

17 mars 2011 - 16,50 €

 

2961098265_1_5_knJBJSZr.jpg Promise, écrit par Ally Condie

 

Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Etrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse…

 

(j'ai raccourcis la présentation de l'éditeur, qui en dévoile vraiment beaucoup trop)

 

07 avril 2011

 

168139_496553181644_281821631644_6268696_2765436_n.jpg Le Chaos en Marche - Tome 3 : La guerre du bruit, écrit par Patrick Ness

 

«LA GUERRE… ENFIN… »
Trois armées marchent sur New Prentissville, chacune prête à anéantir les autres. La première, celle des Spackle qui avancent par milliers, attaque pour se venger. La seconde dirigée par le Maire, qui s’imagine déjà maître de Nouveau Monde. Celle enfin de Mistress Coyle, la terroriste, qui continue sa lutte de pouvoir avec le Maire. Todd et Viola n’aspirent qu’à être ensemble et sont confrontés à la complexité des choix à faire. Rapports de force, trahisons, ambitions… Comment espérer la paix? Faut-il tuer des milliers de vie pour en sauver une ? Alors qu’une paix est conclue, Todd est blessé. Soigné par les Spackle, il semble revenir lentement à la vie tandis que les vaisseaux des colons s’apprêtent à se poser sur la planète Terre. L’avenir sera peut-être meilleur…

 

14 avril 2011 - 15 €


Repost 0
Published by Archessia - dans Prochaines sorties
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 21:52

cat-street-3-kana.jpg

 

 

Auteur : Yoko Kamio

Editeur : Kana

Prix : 6,25

Résumé :

 

Keito fait la connaissance d’un nouvel élève de l’école « El Liston », un  certain Masa, un ex-mannequin qui s’est reconverti dans une carrière de maquilleur. Il prend Keito comme modèle pour s’entraîner à maquiller et celle-ci voit en lui un nouvel ami. Pourtant, Masa cache un secret : s’il s’est rapproché de Keito, c’est sur les ordres de Nako Sonoda, l’ancienne rivale de Keito, afin de l’espionner. Mais pour quelles raisons Nako s’intéresse-t-elle donc à Keito ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le début de ce tome se concentre plus sur Kôichi, chez qui Keito, Momiji et Masa vont aller pour lui rendre visite, alors qu'il est en train de boucler un projet sur lequel il travail pour une boite informatique.

Masa qui se rapproche de plus en plus de Keito, alors que l'on venait de faire sa connaissance à la fin du tome 2.

Envoyé par Nako pour espionner Keito, on ne peut s'empêcher de se dire qu'il ne fait pas ça de gaieté de coeur.

Il est ouvert, gentil, rend service et semble réellement se lier d'amitié avec la petite troupe d'amis.

 

On en apprend donc un peu plus sur Kôichi, on voit son appartement, comment il travaille ... et comment il peut se mettre en colère, en se radoucissant tout aussi vite  =)

On le voit très prévenant envers Keito, malgré sa froideur habituelle. On pressent que quelques sentiments plus forts pourraient se glisser entre ces deux-là, ce qui est loin de me déplaire, le jeune homme étant mon personnage masculin préféré du manga 

En tout cas, il a le charisme, le caractère, le physique, l'intelligence, et l'argent ! (tant qu'à faire  xD ) Il ne peut qu'attiser notre intérêt, au minimum.

 

Keito quant à elle se lâche de plus en plus, chaque jour qui passe, elle se sent plus à l'aise avec ses amis, et s'ouvre petit à petit à eux.

C'est grâce à ça qu'ils pourront vraiment être d'une aide précieuse pour elle, arrivant à la comprendre et à la guider au mieux pour son épanouissement.

Momiji est vraiment adorable, j'adorerais avoir une amie comme elle dans mon entourage.

Elle est excentrique, pétillante, exhubérante, câline, protectrice et en même temps très douce.

Certaines scènes avec elle m'ont vraiment fait rire, où elle se prend des délires ou quand elle nous fait des petits pétages de plombs (la façon qu'elle a de prendre son élan et de bondir sur Keito, j'adore !  ).

On voit beaucoup moins Rei dans ce volume, mais ça n'empêche pas que, le moment où on s'intéresse à lui, nous ayons un début de révélation qui risque de bouleverser pas mal de choses chez ce groupe d'amis.

 

On a également un apperçu du métier d'actrice dans lequel évoluait Keito, grâce à la présence de plus en plus marquée de Nako.

Qu'à t-elle derrière la tête ? Est-elle foncièrement mauvaise ? Veut-elle se rapprocher sincèrement de Nako ou est-ce encore une ruse pour s'attirer les feux des projecteurs ? Pas mal de questions qui nous viennent en tête pendant la lecture, mais qui, grâce à elles, vont nous permettre de voir Keito sous un autre jour, plus forte, plus sûre d'elle, et vraiment resplendissante.

Certaines scènes m'ont éblouies par leur beauté, et le trait doux de Yoko Kamio fait ressortir encore plus les émotions qu'elle veut véhiculer.

 

Vraiment, c'est un très beau tome qui promet beaucoup de changements pour la suite.

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis sur le tome 2

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2