Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 17:01

monster-high.jpg

 

 

Auteur : Lisi Harrison

Editeur : Castelmore

Prix : 12,90 €

Résumé :

 

Frankie Stein vient tout juste de s'inscrire à Merston High, le lycée de la petite ville de Salem. Elle a hâte de voir ce qui l'y attend : des fêtes incroyables, des virées shopping et des garçons sexy, c'est sûr ! Mais Merston High renferme un secret monstrueux : les rejetons des monstres les plus célèbres de tous les temps y côtoient des ados tout à fait normaux. Même si elle n'est âgée que de quinze jours, Frankie est assez maligne pour se douter que si jamais son secret était découvert, tous ses rêves s'écrouleraient...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

D'un côté, Frankie Stein.

Petite-fille du célèbre Frankenstein, elle a été créée il y a peu, et bien qu'elle ne soit sur terre que depuis très peu de temps, elle a déjà tout de l'adolescente hype et tendance.

Rien ne manque à sa panoplie de fashionista branchée, et elle n'a qu'une hâte, rentrer au lycée pour se faire des amies et rencontrer l'amour, comme celui qu'elle voit dans ses magazines ou les séries TV qu'elle regarde.

Ses parents la mettent pourtant en garde, les monstres, ce n'est pas vraiment accepté dans le vrai monde ...

Si elle se rend en cours avec sa peau verte et ses boulons apparents, elle risque fort de s'attirer des ennuis.

Mais qu'importe ! Les magazines le disent tous : la mode est au naturel, acceptez-vous, qu'ils disent. Alors pour Frankie, une chose est sûre : elle montrera sa peau menthe à l'eau au monde !

 

De l'autre côté, Mélodie.

Fille d'un père chirurgien esthétique renommé, et d'une mère célèbre dans le milieu de la mode, ce n'est vraiment pas évident d'être une sorte de vilain petit canard avec un nez qui ressemble à un dromadaire. Surtout quand sa soeur est une bombe anatomique qui a tout les mecs à ses pieds.

Donc, quand ils quittent tous Beverly Hills pour aller chercher de l'air pur à Salem, dans l'Oregon, Melodie voit ça comme une occasion de recommencer à zéro. Surtout que son père a réussit à la convaincre de passer sur le billard, chose que la jeune fille a beaucoup de mal à assumer ... Il lui manque, son nez de "monstre".

Heureusement, la première personne qu'elle rencontre est son nouveau voisin, un peu ringard, mais tellement adorable ! Si seulement il n'avait pas ces absences constamment, on pourrait croire qu'il est schizophrène, à force ... A bien y penser, ce n'est peut-être pas la seule personne bizarre de la ville ...

 

Voilà un spitch original et attractif !

En tout cas, le tout a parfaitement fonctionné avec moi.

C'est drôle, frais, léger, il y a du suspens, des histoires d'amour, plein de découvertes et de surprises !

C'est vraiment marrant et agréable d'avoir les deux points de vue qui s'alternent. Chacune des filles raconte ce qu'elle vit, et bien que leur vision est radicalement différente, elles ont les mêmes aspirations, les mêmes rêves et envies.

Au final, que l'on soit véritablement un monstre, ou que l'on ai la sensation de l'être, on peut ne pas être si différent que ça l'un de l'autre 

Derrière des abords futiles et parfois infantiles, il y a une vraie leçon sur les apparences qui comptent parfois plus que la réalité, et les différences qui nous rendent unique.

 

Ce que j'ai adoré, c'est la tonne de références et de clins d'oeil à la culture pop.

Marques, noms de stars, d'émission, de films, de chansons, ...

Un vrai quizz qur les tendances actuelles !

Que l'on aime ou pas les personnes citées, je trouve ça vraiment rigolo d'en retrouver un paquet parmi ces pages.

Mais derrière le strass, les paillettes et le glamour, il y a malgré tout la vraie vie, même si elle est bourrée à ras bord d'éléments fantastiques.

Des problèmes d'adolescents resteront des problèmes d'ado, que l'on soit goule, vampire, momie, zombie ou humaine 

Merston High, Lycée de Salem, possède un vrai florilège de monstres, toutes les créatures rendues célèbres via le cinéma, sont là, derrière ses murs.

Bien qu'ils soient tous habitués de se cacher des êtres humains (les normies), il est parfois complique de se fondre entièrement dans la masse, surtout quand une adolescente rebelle veut faire exploser les tabous !

 

Voilà un livre qui change radicalement et qui apporte un véritable vent de fraîcheur dans la littérature fantastique pour jeunes adultes.

Amusant, bourré de références culturelles modernes et 100% glam, un roman horriblement prenant !

Rendez-vous le 11 mars chez votre libraire pour vous le procurer.

 

Un grand merci aux éditions Castelmore et en particulier à l'adorable Marie.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 09:21

irrésistibme-Alchimie

 

 

Aujourd'hui, on commence la semaine sous le signe de la romance et du concours, puisque j'ai trois exemplaires de Irrésistible Alchimie à vous offrir, en partenariat avec les éditions La Martinière Jeunesse !

 

Irrésistible Alchimie (dont vous trouverez mon avis ici), c'est LA romance de ce début d'année, vous ne pouvez pas passer à côté !

 

Pour remporter votre exemplaire, rien de plus facile. Vous trouvez la bonne réponse à la question simplissime, et vous me l'envoyez, avec vos coordonnée complètes (Nom + adresse postale + adresse email) à cette adresse => archessia@gmail.com

 

La question : Comment s'appelle le gang dans lequel est Alex ?

 

Le concours durera jusqu'au 15 mars à minuit, je procéderais au tirage au sort le 16 mars, grâce au logiciel The Hat.

En attendant, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter

 

~~ BONNE CHANCE ~~

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 19:18

fight-girl-1-delcourt.jpg

 

 

Auteur : Izumi Tsubaki

Editeur : Delcourt (Akata)

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Chef d’une bande de voyous, Mafuyu est renvoyée de son lycée suite à une violente bagarre. Promettant à sa mère de ne plus jamais se battre, elle intègre l’établissement privé Midoriagoka. Mais la veille de son arrivée, elle est confrontée à une rixe en pleine rue et sauve un jeune homme en danger... En danger, vraiment ? Ce dernier est en fait son professeur principal : un brin sadique, il va forcer Mafuyu à continuer de se battre ! Quelles sont les raisons de son comportement tyrannique ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Encore un manga bien délirant, Delcourt nous gâte vraiment à ce niveau-là !

 

Mafuyu s'est fait renvoyer de son ancien lycée car elle n'arrêtait pas de se battre. Elle avait d'ailleurs à ses pieds toute une bande d'admirateurs, des tas de petits voyous qui la suivent comme si elle était leur leader.

Ses parents l'envoient dans un lycée assez moyen, où n'importe qui (élève comme professeur) est accepté.

Pour Mafuyu, c'est une occasion unique de démarrer une nouvelle vie !

C'est décidé, elle sera mignonne, féminine, douce et aura pleins d'amis comme elle !

...

Plus facile à dire qu'à faire, quand on a l'action dans le sang.

Surtout que dès son arrivée dans son nouveau quartier, elle donne une bonne correction à des jeunes qui menaçaient un garçon.

Bien sûr, histoire d'en remettre une couche, elle découvrira que le mec qu'elle a sauvé n'est autre que ... son nouveau prof principal !

Cerise sur le gateau, c'est un sadique qui va adorer en faire voir de toutes les couleurs à la jeune fille ...

Rajoutez à cela un bagarreur qui se trompe complètement sur la véritable personnalité de Mafuyu, un masque de lapinou et des souvenirs d'enfance assez perturbants qui refont surface, et vous avez là un concentré d'humour et de bonne humeur !

 

Même si les premiers éléments prédominants restent assez classique, à première vue, l'originalité de ce manga se situe dans les personnage, complètement barrés et loufoques.

Mafuyu est pleine de contradictions, oscillant tout le temps entre son envie d'être une "vraie" fille très féminine et appréciée de tous, et ses pulsions naturelles de jouer des poings pour sauver les plus faibles qu'elle.

Niveau délire, le prof n'est pas en reste !

Quand Mafuyu fait preuve d'un bon fond indéniable dans ce qui la motive à se battre, ce prof est juste l'opposé.

On découvre quelqu'un d'égoïste, de fénéant, de sadique et de cruel. Il le sait et l'assume parfaitement, ajoutant la nonchalance au tableau.

 

Les dessins sont très agréables, parfaits pour le shojo, mais rendant également très bien pour les scènes de baston, pleines de peps.

Les expressions des visages sont bien rendues, et la mangaka arrive à faire des mimiques vraiment tordantes, rajoutant au comique des situations ou des dialogues.

Pour un premier tome, on rentre directement dans l'histoire et avons une idée assez précise de ce que peut donner le reste de la série.

Très drôle, avec des personnages bourrés de charisme et une tonne d'action. Je veux la suite !

 

Le deuxième tome sortira le 09 mars 2011, et il y a actuellement 9 tomes au Japon, la série y étant encore en cours.

 

Allez lire les premières pages  =>

 

ban_fight-girl.gif

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 03:04

Skeleton-Creek.jpg

 

 

Auteur : Patrick Carman

Editeur : Bayard Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

 

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes.
Avec Sarah, ma meilleure amie, j’ai tenté de percer un sinistre secret. J’ai failli en
mourir. À présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus
faire confiance à personne. C’est à peine si j’ose croire à ce que j’ai vu et entendu.
Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m’efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. À chacune de ses découvertes, elle m’envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette.
Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité.
Mais, nous le savons, rien n’est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme Skeleton Creek.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Skeleton Creek, c'est toute une aventure que j'ai vécue !

Elle a commencé avec l'arrivée dans ma boite mail d'un message d'une certaine Sarah Finsher, me complimentant sur mon blog, disant que nous avions des points communs, et que donc elle aimerait me faire part d'un problème qu'elle vit en ce moment.

Elle m'envoyait le lien d'une vidéo très étrange qui, je dois bien l'avouer, m'avait mise un peu mal à l'aise.

Son meilleur ami et elle avaient commencer à découvrir des choses étranges dans leur village.

Des secrets qui remontaient à la surface, des mystères entourant cette petite ville et ses habitants, et surtout, la découverte d'une sorte de fantôme dans un batiment abandonné.

Etant rentrée dans le jeu, j'ai répondu à Sarah, qui s'est empressée de me renvoyer un mail en me demandant mon adresse postale.

En effet, tout le monde semble être contre les deux amis, et leurs parents se sont mis en tête de les séparer, ils ne peuvent plus se contacter.

Quelques jours après qu'elle m'ai envoyée une étrange lettre, j'ai reçu un livre, le journal de Ryan.

Le jeune homme a consigné dedans tout ce qu'il s'est passé, depuis le début, et comment leur enquête a évolué.

Lui, c'est l'écrivain, il faut qu'il note absolument tout.

Sarah, c'est la cinéaste, elle film tout ce qu'elle peut dès qu'elle en a l'occasion.

D'ailleurs, la seule façon qu'ils ont trouvés pour communiquer, c'est un site internet qu'a créé Sarah, sur lequel elle poste des vidéos pour parler à Ryan, et lui montrer ce qu'elle a filmé de son côté.

Grâce à des mots de passe, nous avons également accès à ces vidéos, et nous avançons dans l'enquête en même temps qu'eux deux, nous faisant submerger petit par l'horreur cachée par Skeleton Creek ...

 

Plusieurs choses m'ont beaucoup plues dans ce livre.

Déjà, la façon dont plusieurs autres bloggeurs et moi-même avons été prévenus de son existence. J'ai trouvé ça très original, et c'était une excellente façon d'attiser notre curiosité et de nous mettre déjà un pied dans l'ambiance de l'histoire.

Le journal de Ryan en lui-même est superbe. On dirait un véritable carnet, dans un bel écrin, manuscrit et contenant dessins et photocopies d'emails.

L'interactivité est bien pensée et extrêmement bien réalisée !

C'est un véritable travail de pro, Sarah et Ryan étant très crédibles, et les vidéos étant très réalistes.

Bon, j'avoue ... j'ai vraiment flippé !!

Rien qu'à la deuxième vidéo, je faisais un bon énorme en me retenant de crier (pour une fan de film d'horreur, je ne suis pas vraiment fière ...).

Si je devais parler d'un défaut (qui n'en est pas vraiment un dans l'absolu, c'est plutôt personnel), c'est que j'ai l'habitude de lire le soir, dans mon lit.

Chose impossible avec ce livre, vu qu'il faut être à côté de son ordinateur, pour être prêt à taper les mots de passe et ainsi visionner les vidéos de Sarah.

Mais bon, c'est vraiment parce que je chipotte là.

En dehors de ça, j'ai trouvé le concept amusant et vraiment très addictif.

Le style de l'auteur ne casse pas des briques, ça reste un langage assez simple, très facilement accessible aux plus jeunes, mais la façon dont tout est raconté fait de cet ouvrage un de ceux que l'on ne peut absolument pas lacher avant de l'avoir terminé.

 

Nous avons ici un fantastique mélange entre le cinéma et la littérature, entre le plaisir que nous apporte la lecture, combiné à celui d'un bon film.

Voilà qui risque de réconcilier les amoureux des films avec les histoires sur papier !

Un grand bravo pour cette initiative originale qui fonctionne à merveille.

Et un grand merci à Bayard pour m'avoir donné l'occasion de vivre cette aventure.

Skeleton Creek : Psychose, sera disponible chez votre libraire le 10 mars.

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 11:59

irresistibme-Alchimie.jpg

 

 

Auteur : Simone Elkeles

Editeur : La Martinière Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

 

Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l'équipe de football. Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood. Tout les oppose jusqu'à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme. Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent. Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir... mais à quel prix ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Si vous vous tenez au courant des sorties en littérature jeunesse, vous n'avez pas pu passer à côté de ce titre qui est LE livre romance de ce début d'année.

 

Brittany est une jeune fille de 18 ans, complètement conditionnée par ses parents pour montrer un extérieur aussi parfait que possible. A la moindre erreur, elle reçoit les foudres d'une mère autoritaire et perfectionniste. Son père, trop absent, sait à peine ce qu'il se passe dans sa maison, et Brittany s'occupe également énormément de sa grande soeur, handicapée mentale et moteur. Ce sont de lourdes responsabilité pour quelqu'un qui, une fois à l'école, est la reine des pompoms girls, sort avec le capitaine de l'équipe de foot, est enviée de toutes les filles et désirée de tout les garçons.

Alex, Mexicain des quartiers pauvres, vit avec sa mère et ses petits frères. Il a du endosser le rôle de chef de famille lorsque son père est tué par une balle. Il se voit obligé d'intégrer le gang local pour ainsi assurer la sécurité de sa famille, alors que tout ce qu'il voudrait, c'est se détacher de tout ça et s'occuper de ses études, dans lesquelles il sent qu'il pourrait avoir un avenir. Faire attention à ce que le gang ne déborde pas trop sur sa vie déjà trop réglée par lui, surveiller ses petits frères pour qu'ils ne se fassent pas enrôler, veiller sur sa pauvre mère et ramener de bonnes notes à la maison, ça fait beaucoup ...

Ces deux personnes pas si différentes vont se retrouver forcés à partager une partie de leur quotidien, et après qu'un ami d'Alex lui lance le pari qu'il n'arrivera pas à mettre dans son lit la Blanche Neige des beaux quartiers, le jeu malsain va peu à peu échapper à son contrôle pour devenir quelque chose de plus fort et d'irrésistible.

 

Alors qu'il n'était encore disponible qu'en anglais, on me l'avait chaudement recommandé, mais étant encore trop froussarde pour tenter les livres en vo, j'avais un peu laissé tomber.

J'ai donc été ravie d'apprendre que La Martinière le sortait en français.

 

Alors, oui, bien sûr, on peut dire que c'est cliché à mort.

Je préfère dire que ce roman aborde des thèmes universels et intemporels, qui sont toujours aussi efficaces. Le style de l'auteur y est pour énormément, grâce à une fluidité extrêmement agréable et des situations dans lesquelles on peu facilement se retrouver.

Les références sont nombreuses, les plus évidentes étant bien entendu Roméo et Juliette, ou Grease.

Le ton arrive à être très moderne, sans tomber dans la facilité, le mélodrame ou l'exagération.

 

En tout cas, j'ai été emportée par cette histoire avec une facilité déconcertante !

Je me suis complètement prise au jeu et j'ai dévoré ce livre en quelques heures à peine, d'une traite.

J'ai été séduite par le développement des sentiments, par les caractères des personnages, par les situations de leur vie respective, par la façon dont les journées de chacun se mêlent peu à peu pour finir par s'imbriquer.

Ce que j'ai adoré, c'est le fait que l'on passe d'un personnage à l'autre à chaque chapitre.

On rentre vraiment dans l'esprit des deux héros, ce qui nous permet d'appréhender l'histoire sous des angles nouveaux, et avoir l'avis de chacun sur telle ou telle scène.

Le fait, par exemple, qu'Alex utilise des mots ou expressions espagnoles dans ses phrases lui donne un charme fou et rajoute une couche à ce côté bad boy, un peu exotique, qui est loin de me déplaire !

 

Pour un livre ayant des abords superficiels fleurant le romantisme de gare, il se révèle au final puissant, intelligent, original et complètement addictif.

J'ai été émue, je me suis marrée, j'ai eu peur, j'ai eu le coeur serré, je suis tombée amoureuse, j'en ai appris plus sur la tolérance et sur la force de l'amour, sur les endroits incongrus dans lesquels il peut se cacher.

Ce roman est une belle leçon sur les apparences souvent trompeuses, il m'a vraiment touchée et je ne peux que le conseiller au plus grand nombre.

 

Un énorme merci aux éditions La Martinière Jeunesse, et en particulier à Charlotte.

 

Le livre possède même sa page Facebook, n'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil, l'auteur vient même y faire coucou ! On clique ici pour y accéder.

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 21:23

Logo Place To Be

 

 

Et ouais, sur Place To Be, c'est un peu Noël toute l'année, et mars s'annonce riche en concours avec, pour l'instant, pas moins de 3 concours au programme, et que des titres très attendus !

On commence avec Numéro quatre, chez J'Ai Lu, dont on parle beaucoup grâce à son adaptation cinématographique.

 

couverture-roman-numero-quatre-pittacus-lore-L-1Vu2Vj.jpeg

 

Neuf d'entre nous sont venus ici. Nous vous ressemblons. Nous parlons comme vous. Nous vivons parmi vous. Mais nous ne sommes pas comme vous. Loin de là. Nous pouvons faire des choses dont vous rêvez. Nous avons des pouvoirs dont vous rêvez. Nous sommes plus forts et plus rapides que ce que vous avez pu voir jusque là. Nous sommes les superhéros que vous admirez dans les films et les BD, mais nous sommes bel et bien réels. Notre objectif est de grandir, de nous entraîner, de devenir forts, de ne faire qu'un et les combattre. Mais ils nous ont trouvés et ils ont commencé à nous pourchasser. Maintenant, nous sommes tous en train de fuir, nous nous cachons tous. Nous passons nos vies dans l'ombre, dans des endroits où personne ne nous chercherait. Nous essayons de nous fondre dans la masse. Nous avons vécu parmi vous sans que vous le sachiez. Mais ils savent.

Ils ont capturé Numéro Un en Malaisie.

Numéro Deux en Angleterre.

Et Numéro Trois au Kenya.

Ils les ont tous tués.

Je suis le numéro quatre, et je suis le prochain.

 

Ce concours durera du 3 au 24 mars et vous permettra de gagner un exemplaire du livre ainsi qu'une place de cinéma pour aller voir le film.

 

rebecca-kean-1-couv.jpg

 

Burlington...Nouvelle-Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

 

Ce concours durera du 1er au 16 mars et mettra en jeu 5 exemplaires du premier tome des aventures de Rebecca Kean.

 

149926_171041416253299_163074430383331_474601_5123628_n.jpg

 

Il ne se passe pas grand-chose dans la ville somnolente de Venus Cove. Mais tout change quand trois anges sont envoyés du ciel pour protéger la ville contre les forces des ténèbres grandissantes, Gabriel le guerrier, Ivy la guérisseuse et Bethany qui est la moins expérimentée du trio. Ils travaillent dur pour dissimuler leur véritable identité mais aussi et surtout leurs ailes. Cependant leur mission est mise à mal lorsque la plus jeune des anges, Bethany, est envoyée au lycée et tombe amoureuse du beau délégué de classe, Xavier Woods. Défiera-t-elle les lois du Paradis en l'aimant ? Les choses se compliquent lorsque les anges se rendent compte qu'ils ne possèdent pas les seuls pouvoirs paranormaux de Venus Cove. Il y a un nouvel arrivant en ville, il est charmant, séduisant et mortel. Pire encore, il en a après Bethany.

 

Ce concours durera du 10 mars au 6 avril, et vous pourrez tenter de gagner un des exemplaires mis en jeu.

 

Tout ça, c'est sur Place To Be, et si vous voulez vous tenir au courant des concours, des news et des articles, n'hésitez pas à aller sur notre page Facebook. Vous aurez directement toutes les exclus !

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 19:43

mad-love-chase-2-delcourt.jpg

 

 

Auteur : Kazusa Takashima

Editeur : Delcourt (Akata)

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Yamato découvre le concept des « vacances » et il compte bien en profiter ! Peut-être un peu trop : dès le premier soir, il fini complètement ivre. Pourra t-il protéger son identité secrète alors qu’il ne se maîtrise plus et qu'il a toujours un zombie, un vampire et un loup-garou sur le dos...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Rolala, ce tome est juste é-no-rme !  xD

 

Les vacances d'été vont commencer, et Yamato en est déjà tout fou. Après tout, toute nouveauté du monde des humains est très excitante pour lui.

Manque de bol, il n'y bien que lui que ça rend heureux, car lui et la bande de rigolos qui lui tournent autours sont partis pour des cours de rattrapage.

Heureusement, les vacances ne se résument pas à ça, et sont aussi l'occasion d'assister au festival de la ville et de faire une sortie entre amis.

Enfin ... amis, faut le dire vite, en fait ...

Les personnes gravitant autours de Yamato sont divisées entre celles qui veulent vérifier qu'il est bien le prince, et celles qui veulent cacher sa vraie nature.

Autant le dire tout de suite, les journées sont mouvementées !

 

Gros gros coup de coeur pour ce manga.

Le premier tome m'avait déjà bien plu, mais alors là, je suis vraiment accro.

Déjà, je me suis marrée du début à la fin, je ne compte même pas le nombre de fois où j'ai juste explosée de rire.

Que ce soit pour les dessins parfois juste hilarants (les mimiques de certains personnages sont tordantes), dans les situations ou certains dialogues, c'est fous rires assurés !

Ensuite, certains personnages sont plus développés, on en apprend plus sur eux et on s'y attache férocement.

Je pense en particulier à Taiki, qui est bien parti pour devenir le personnage préféré de ce manga.

Maiiis, en même temps, niveau charisme et sexytude, on a droit à quelques superbes dessins de Sôya, Tôma et Yamato sous sa forme de prince qui m'ont fait glousser comme une vraie dinde.

 

Au début, je n'étais pas très fan de Haga alias Leven, chat/bombasse.

Mais là, elle a gagné des points de sympathie de ma part, on découvre d'autres facettes de sa personnalité, et c'est très agréable, je l'aime bien, au final  =)

En fait, même les personnes qui m'étaient plus antipathiques au début, maintenant me plaisent beaucoup plus !

Quand elles ne sont pas adorables, elles sont hyper marrantes ou super attirantes.

Franchement, comment voulez-vous résister à une telle brochette de personnages incroyables ?

Moi, je n'ai pas réussis.

Je les aiment, j'aime ce manga  ♥

Autant je trouve quelques mangas très drôles, autant c'est très rare quand j'ai de vrais éclats de rire. Mad Love Chase m'en fait pousser toutes les 5 pages, au moins.

Vite, viiiiite la suite !! Heureusement, elle arrive déjà le 9 mars !

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 15:09

2976041661_2_7_uUwDOML8.jpg

 

 

Auteur : Judy Blundell

Editeur : Gallimard Jeunesse (Collection Pôle Fiction)

Prix : 6,60 €

Résumé :

 

Floride, 1947...

Un ancien soldat au passé trouble, une femme trop belle, un homme aussi séduisant qu'énigmatique... quel fil invisible les relie?

Dans un hôtel au luxe défraîchi et la chaleur étouffante de septembre, Evie surprend l'ombre de mensonges et de terribles secrets.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Evie a 15 ans, presque 16. Et en cette année de 1947, elle n'est plus une enfant, mais on ne la considère pas encore comme une adulte. Avec sa meilleure amie Margie, elles s'entraînent à fumer avec des cigarettes en chocolat, et gloussent en imaginant des baisers échanger avec le beau Jeff.

Pendant longtemps, elle a vécu seule avec sa mère, son père les ayant abandonnées quand elle était petite.

Sa mère ? Une vraie star de cinéma ! Incroyablement belle et séduisante, tout les hommes se retournent sur son passage.

Evie est ravie quand elle se remarie avec Joe, un homme bien, qui doit partir pour la guerre.

A son retour, ils forment une vraie famille, et les affaires marchent plutôt bien pour Joe.

Sur un coup de tête, ils décident de prendre des vacances, et partent pour la Floride, dans un bel hôtel.

C'est la saison morte, donc il n'y a vraiment pas beaucoup de clients. Evie apprend vite à connaître ceux-ci, et en particulier Peter, un jeune homme de 23 ans qui l'attire instantanément.

Le problème, en dehors de la grande différence d'âge, c'est que Joe et Peter se connaissent, ils ont fait la guerre ensemble, et Joe semble bien décidé à les séparer coûte que coût.

Que cache t-il ? Et pourquoi Evie a t-elle l'impression que tout lui échappe, que tout va s'écrouler, comme emporté par un ouragan ? ...

 

La première moitié du livre raconte les journées paisibles d'Evie, jeune fille ayant encore un pied dans l'enfance.

Elle veut profiter de son séjour en Floride pour être quelqu'un d'autre, en quelque sorte. Nouveaux vêtements, nouvelle confiance en soi, apprentissage du maquillage, et, bien entendu, découverte de l'amour.

Le puissant, celui qui nous prend au ventre, au coeur et à la gorge.

Le premier, tout simplement.

Malheureusement pour elle, rien ne va se passer comme elle l'espérait, et son passage vers l'âge adulte se fera d'une manière brutale, traumatisante, suffocante.

Un évènement va venir tout bouleverser, et bien que l'on sentait que quelque chose clochait dès le début, on ne peut s'empêcher d'être choqués de voir les indices se mettre bout à bout, pour nous révéler l'horreur et la déception.

 

La première partie de ce livre peut paraître très longue (et elle l'est), mais au final, elle est nécessaire, histoire d'installer une vraie ambiance, de développer au maximum les personnages, de comprendre au mieux Evie et de se mettre à sa place.

Ce qui fait que la deuxième partie du récit n'en est que plus douloureuse, plus poignante.

J'ai vraiment été touchée par tout ce qu'il lui est arrivé, et la façon dont l'auteur décrit les ressentis accroit ce sentiment de promiscuité avec les personnages.

 

Ce livre m'a beaucoup plu, un étrange mélange de roman noir, d'histoire adolescente, de passage à l'âge adulte sur fond de temps d'après-guerre.

Evie représente l'innocence de l'enfance, et, l'entourant, tout ce que le monde des adultes recèle de plus sombre : mensonges, secrets, avidité, trahison, douleur, ...

 

Un grand merci à Gallimard Jeunesse et en particulier à Charlotte, pour cette belle découverte.

 

Vous pouvez lire les premières pages de ce roman en cliquant ici.

 

Trouvez d'autres avis chez Fée Bourbonnaise, chez Désirdelire ou encore chez MyaRosa.

Repost 0
Published by Archessia - dans Roman noir
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 20:29

black-bird-3-pika.jpg

 

 

Auteur : Kanoko Sakurakouji

Editeur : Pika

Prix : 6,95 €

Résumé :

 

Même si je dois te faire souffrir, jamais je ne t'abandonnerais. Ton charme m'a captivée, moi, la proie des démons ... la "senka" ...

Si mon destin fait qu'ils cherchent à me tuer et à se repaître de moi, je n'ai qu'un seul espoir ...

Celui que ce soit toi qui me prennes, fidèle à tes promesses ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Bon sang, mais pourquoi faut-il qu'elle chiale sur chaque couverture celle-là ? C'est d'un ridicule affligeant.

En même temps, elle pleure 9 cases sur 10, donc bon ...

 

Misao se pose beaucoup de questions sur ce qui l'attend.

Que lui adviendra t-il si elle accepte d'épouser Kyô ? Devra t-elle dire adieu à sa famille et ses amis? Restera t-elle même une humaine normale ? Que sera sa vie, en tant que femme du chef de clan ?

Heureusement pour elle, il existe un livre, écrit par un clan ennemi, contenant les réponses à ses questions.

Il décrit comment se déroule le rituel du mariage, et ce qu'il advient de la fiancée du yôkaï.

Il se trouve chez Kuzunoha, et il veut bien lui montrer.

Mais, elle le sait maintenant, on n'a rien sans rien chez les démons, et les machinations pour s'emparer d'elle ne font que commencer ...

 

Dans la continuité des deux premiers, j'ai trouvé ce tome divertissant, sexy et très plaisant à lire.

Je commence vraiment à m'attacher aux personnages, bien que Misao m'énerve franchement par moments, à chouiner constamment.

Je suis heureuse => je pleure. Je suis en colère => je pleure. Je me sens perdue => je pleure. J'embrasse mon copain => je pleure (WTF).

Que quelqu'un lui offre une opération des glandes lacrymales, ayez pitié !

Mais bon, à part cette ... particularité, elle reste mignonne, avec son côté fragile, qu'on a envie de protéger (le but des larmes à outrance, je suppose).

Kyô me plait beaucoup, on a droit à quelques cases très sexy avec lui, le montrant charmeur, joueur, sensuel et protecteur.

Bref, tout pour taper dans l'oeil de la lectrice (j'avoue, ça fonctionne avec moi).

On fait la connaissance de nouveaux personnages, toujours très charismatique, et un en particulier que je trouve déjà très attachant.

 

Concernant l'histoire, elle évolue aussi, doucement mais sûrement.

De nouveaux mystères arrivent et j'admets être vraiment curieuse de savoir ce qui se cache derrières tout ces secrets.

Ce n'est peut-être pas LE manga de l'année, mais il a le mérite de m'évader et de me faire passer un moment très agréable.

Mon côté fleur bleue, fangirl et midinette est exacerbé quand je le lis

Vivement le 6 avril pour la suite !

 

Pour lire un extrait de ce volume, on clique ici.

 

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 16:52

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/hs014.snc6/166456_1830187599426_1382441793_2156948_2615798_n.jpg

 

 

C'est reparti pour un vent de concours chez Place To Be !

Cette fois-ci, on vous fait gagner un exemplaire de Fedeylins, de Nadia Coste.

 

Comme tous les fedeylins, petits être ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.

 

Le concours dure jusqu'au 02 mars à minuit, et il vous suffit de répondre à 2 questions ultra simples !

Pour participer, on clique ici.

 

 

~~BONNE CHANCE~~

 


Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2