Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 13:28

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv21043003.jpg http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv43576779.jpg

 

« C’est alors que je ressentis à nouveau la vibration qui accompagnait SA présence. Je levai les yeux. Bellotte se balançait devant moi, molle comme une grande poupée de chiffon, un peu transparente. Elle était pendue au grand lustre à pendeloques par une écharpe de soie enroulée plusieurs fois autour de son cou. Ses grands yeux noirs me regardaient fixement. Son visage était paisible, presque étonné. Mon Dieu, elle avait l’air si jeune ! »

 

Max et Isabelle avaient longuement planifié leur voyage en Bretagne, la terre de leur grand-père Legall. À dix-sept ans, ils pouvaient partir sans les parents. Au début, tout a été fantastique. Mais ça s’est gâté le jour où un monstrueux orage les a obligés à se réfugier au Manoir de Bellotte…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Pour remporter les tomes 1 et 2 de cette série, c'est très simple : répondez à la question et envoyez moi votre réponse et vos coordonnées à archessia@gmail.com avant le dimanche 27 mai à minuit.

 

Le tirage au sort sera effectué le lundi matin, et le résultat sera publié à ce moment-là.

 

Un minimum de politesse est demandé, s'il vous plaît. Je ne demande pas des courbettes ou mille formules alambiquées    Sachez juste que les mails ne contenant QUE la réponse et les coordonnées ne seront pas pris en compte, tout simplement.

 

Précision : comme ces concours sont organisés de ma poche, je ne ferais l'envois qu'en Belgique et en France, désolée pour tous les autres.

 

Vous pouvez obtenir des chances supplémentaires en :

- relayant ce concours sur Facebook [+1]

- relayant ce concours sur Twitter [+1]

- relayant ce concours sur votre site/blog [+1]

- relayant ce concours sur Google + [+1]

Envoyez moi le lien ou une capture d'écran si jamais vous le faites  =)

 

Maintenant, la question :

 

- Citez un livre que j'ai chroniqué sur ce blog qui parle de sorcière(s).


A vos claviers, et je vous dis à dans deux semaines pour le tirage au sort !

 

Bonne chance à tous ~~

 

La gagnante est :

 

Sylvie B. (1190)

 

Félicitations à elle, et merci à tous les participants !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 13:25

73962438.jpg

 

 

Auteur : Jess Rothenberg

Editeur : La Martinière J.

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

Un Petit Coin de Paradis, tel est le nom de cette pizzeria de l'Au-delà fréquentée par quelques âmes perdues ...

C'est là qu'échoue Brie, dépitée et déçue, après avoir eu le coeur brisé - littéralement - par son petit-ami.

Parmi les habitués de cet endroit, Patrick, un jeune homme séducteur et moqueur, lui propose d'être son guide.

Parviendra-t-elle, grâce à lui, à dénouer les secrets qui pesaient sur sa vie ? A faire le deuil de son amour perdu et à aimer de nouveau ?

Brie osera-t-elle enfin faire le grand saut vers la liberté ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ce qui est assez dommage c'est que, quand on lit le quatrième de couverture, on pourrait penser avoir à faire avec une petite romance gentillette, alors que ce livre est tellement plus que ça.

 

Brie avait tout pour elle. Des parents heureux en ménage et présents pour leurs enfants, un petit frère adorable, trois meilleures amies incroyables et un petit ami parfait, Jacob.

Mais un soir, Jacob lui dit la pire des phrases : Je ne t'aime pas. Cinq petits mots qui vont tout changer, et qui vont briser son coeur, tellement nettement qu'elle en mourra presque sur le coup.

Elle atterrit au Paradis ... qu'elle imaginait autrement, car apparemment, c'est sous la forme d'une pizzeria renommée de la région qu'il se présente.

Elle y rencontre Patrick, âme en peine comme elle, il lui apprendra comment passer le temps quand celui-ci dure l'éternité.  Il lui montrera  quelques trucs et astuces de la vie de fantôme, dont celui de se balader sur terre parmi les vivants.

Voilà l'occasion parfaite pour Brie de voir comment les gens vivent sans elle, et pourquoi pas, de se venger contre ceux qui l'ont fait souffrir.

 

Vu le résumé, je me doutais bien que ce n'était pas un livre drôle où j'allais éclater de rire à chaque page.

Mais bon sang, si je m'attendais à ça ...

Ce titre un un condensé d'émotions, que l'ont lit le coeur serré et une boule dans la gorge. J'ai éclaté en sanglots cinq fois, et l'auteur réussissait quand même à me surprendre à chaque fois.

Ce livre est construit comme une sorte de parcours initiatique, un chemin vers les différentes étapes du deuil, que Brie elle-même va devoir traverser.

Le plus dur, je pense, c'est de réaliser en même temps qu'elle, à quel point les apparences peuvent être trompeuses.

Quand elle a l'occasion de se balader sur terre pour voir comment vivent sa famille et ses amis, elle va découvrir toutes les fissures, les éléments laids et sales que les gens ont normalement l'habitude de cacher.

Se rendre compte qu'une bonne partie de sa vie, avant, n'était que mensonges et tromperies, c'est juste abominable, et la douleur que l'on ressent à cette lecture est sûrement aussi puissante que celle de la jeune fille.

 

Au début, pourtant, je n'étais pas certaine d'adhérer réellement.

Il faut dire que les premiers chapitres m'ont fortement fait penser à Lovely Bones. Je ne parle pas du livre La Nostalgie de l'Ange, mais bel et bien du film inspiré de celui-ci : Lovely Bones.

Alors, sur écran, c'est absolument époustouflant et d'une beauté subjuguante. Mais imaginez retranscrire le paradis du film, sur papier.

Ça donnait quelque chose de fortement onirique et brumeux. Très coloré mais beaucoup trop flou, et je n'ai vraiment pas trouvé évident de visualiser ce que l'auteur essayait de transmettre.

Pour le coup, j'ai eu un peu peur que tout le roman soit du même acabit : très joli dans les descriptions et les impressions, mais loin d'être clair et difficile de se plonger entièrement dedans.

Il n'a pas mis longtemps à me rassurer, et dès l'arrivée de Patrick dans le récit, tout paraît se solidifier et gagner en réalisme, en "réalité".

 

J'ai adoré la complexité et la richesse du personnage de Brie. Elle est on ne peut plus réaliste, et possède tout autant de qualités que de défauts, la rendant très vite proche du lecteur.

Son égarement, ses doutes, ses peurs, mais également sa colère et son envie de vengeance sont on ne peut plus compréhensifs et, à la limite, presque légitimes, au fond.

Bien sûr, rien n'est jamais tout blanc ou tout noir, et elle l'apprendra avec beaucoup d'amertume, en faisant des erreurs mais également en voulant les réparer.

Patrick apporte beaucoup à ce livre. Il fait presque office d'ange gardien pour Brie, et sera à ses côté à chaque pas qu'elle fera, chaque étape qu'elle passera. C'est un personnage très important dont il est facile de tomber amoureuse, d'ailleurs. Drôle, charmant, plein de bagou et sûr de lui, il fait également preuve de patience et de gentillesse envers Brie, ce qui le rend incroyablement craquant pour nous, et on ne peut plus précieux pour la jeune fille, plus désorientée que jamais.

 

Les errances de Brie sur terre, parmi les gens qui l'entouraient durant son vivant, sont absolument fascinantes et décrites avec une justesse extrêmement touchante.

Je ne sais pas si il est possible de lire ces passages avec détachement, tellement la richesse des émotions présentes se fait forte pendant ceux-ci.

J'étais entraînée, inexorablement, presque malgré moi, dans les sentiments de Brie, tour à tour sourds, confus ou intenses. Comment ne pas être touché quand elle voit comment vit le garçon qu'elle a aimé, la trahison de sa meilleure amie ou encore les côtés sombres de sa famille ?

Et, rigolez si vous voulez, mais il y a des scènes avec le petit chien de la famille qui m'ont tout simplement achevées.

Tant de peines, de tristesse, c'est presque trop.

Et en même temps, tout ceci ne sont que des étapes vers l'acceptation, dernier stade du deuil, celui où l'on peut sécher ses larmes, respirer un bon coup, et regarder vers l'avant.

Ce livre, dans son intégralité, est un message d'espoir, remplis d'amour et de soutient. J'ai été touchée en plein coeur, entièrement conquise par celui-ci.

Bravo, Jess Rothenberg. Et merci.

 

Mille merci à La Martinière Jeunesse pour cette lecture qui remue le coeur et les tripes.

 

logo martiniereJfiction (1)

 

D'autres avis chez Liliebook, alittlematterwhatever, Platinegirl et Seelie.

 

Commandez Eternité

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 16:08

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

 

Ca fait longtemps que je n'ai plus fait d'articles sur de prochaines sorties. Je recommence doucement avec celles de chez Rebelle, qui nous propose un mois de mai riche plein de lectures variées !

 

http://rebelleeditions.com/SITE/wp-content/uploads/2011/08/Parle-moi-damour...-version-all%C3%A9g%C3%A9-195x300.jpg Parle-moi d'amour ... Tu me fais rêver !, écrit par Anna Stark

 

« Se retrouver célibataire à presque trente ans, je ne l'ai pas du tout vu venir ! Mais ce que j'imaginais encore moins, serait le long parcours du combattant pour trouver le Prince Charmant. Mais je ne suis pas du genre à me laisser abattre ! En quelques clics, je me suis mise en quête de mon roudoudou en sucre d'orge que j'attends depuis si longtemps. Sauf que moi, Sacha, je me retrouve avec une marmite pleine de crapauds en tous genres mais aucun prince charmant à l'horizon ! Finalement, je me demande si je n aurais pas dû lui refiler directement mes coordonnées GPS... Ils m'ont parlé d'amour... Mais ils ont oublié l essentiel... me faire rêver ! »

 

20 mai 2012 - 156 pages - 16 €

 

Commandez Parle-moi d'amour... tu me fais rêver !

 

http://rebelleeditions.com/SITE/wp-content/uploads/2011/08/A-lencre-de-tes-veines-version-all%C3%A9g%C3%A9e-195x300.jpg A l'encre de tes veines, écrit par Céline Rosenheim

 

A l'image du diable, les vampires sont multiformes et savent dissimuler leur cruauté sous divers masques. Ils peuvent être aristocrates, peintres ou simple rêveurs. Elles peuvent être actrices, comtesses ou filles de joie. Ils arpentent le passé, le présent et l'avenir. Ils se jouent des frontières, de l'Irlande au Japon, de Venise au grand Nord. Ils s immiscent dans vos rêves de féerie, dans vos cauchemars futuristes. Et s ils font pleuvoir bien des larmes, ils sauront peut-être vous voler un sourire. Mais avant de pénétrer dans leur monde, il vous faudra faire une offrande car ce livre s'écrit à l'encre de vos veines.

En vingt nouvelles et cinq poèmes, A l'encre de tes veines voyage au gré des styles, du romantisme noir première passion de l'auteur à la fantasy et de la science-fiction à la parodie.

 

20 mai 2012 - 166 pages - 16 €

 

Commandez A l'encre de tes veines

 

http://rebelleeditions.com/SITE/wp-content/uploads/2011/08/Troubles-Songes-version-all%C3%A9g%C3%A9-195x300.jpg Troubles Songes, écrit par Stéphane Soutoul

 

Dans le labyrinthe des songes, suivre le fil d'Ariane amène à découvrir des histoires aux atours trompeurs. Des univers altérés qui voguent sur les genres de la fantaisie urbaine, du gothisme et de la poésie. Ils occultent le réel de notre monde pour laisser place à l imaginaire. Croyez-vous aux fantômes des amours de jadis, aux démons et aux vampires ? Quelles superstitions éveillent à vos sens sorcières malfaisantes, pulsions sanguinaires et justiciers d'outre-tombe ? À moins que les pouvoirs secrets d'une jeune flûtiste ou de Déesses nordiques ne suscitent en vous une irrésistible attraction ? Ces perspectives, écartelées entre innocence et perversion, sont le reflet des treize récits de Troubles Songes. Treize nouvelles pour vous convier sur les sentiers de mystérieux paysages... L'itinéraire d un voyage à la lisière du fantastique et de l'immoral.

 

20 mai 2012 - 276 pages - 17,80 €

 

Commandez Troubles Songes

 

http://rebelleeditions.com/SITE/wp-content/uploads/2012/03/NH03-version-all%C3%A9g%C3%A91-195x300.jpg Les étoiles de Noss Head - Tome 3 : Accomplissement, écrit par Sophie Jomain

 

« Je n'avais aucune idée de ce qu'allait devenir ma vie... absolument aucune. J'allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j'étais devenue ce que je n'aurais jamais dû être. Le destin m'avait surprise, j'étais magnifique, d'une allure renversante. J'aurais pu défier n'importe quelle reine de beauté, mais c'est bien tout ce qu il me restait... toute une vie dans la peau de quelqu'un que je n'étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j'étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

 

20 mai 2012 - 444 pages - 19,90 €

 

Commandez Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement

 

http://rebelleeditions.com/SITE/wp-content/uploads/2012/04/La-face-cach%C3%A9e-des-d%C3%B4mes-version-all%C3%A9g%C3%A9e-195x300.jpg La face cachée des Dômes, écrit par Anne Feugnet

 

La France, 26e siècle. Une trentaine de militaires qui ont survécu à l'extermination de la vie humaine et animale par des fanatiques religieux vivent dans des dômes artificiels. Deux mondes où l'argent n'existe plus, où chacun est égal en droits... Mais où toute liberté a disparu ; les hommes et les femmes vivent séparément et n'ont aucun rapport depuis longtemps. Antaldys, jeune mère porteuse non volontaire, va se rebeller contre le système qui l'oblige à abandonner son fils aux hommes. De son côté, Ethan, jeune homme frustré par une vie ennuyeuse qu'il n a pas choisie, n'a trouvé d autre moyen que de devenir père pour échapper à son destin. Antaldys et Ethan vont braver les interdits, découvrir de monstrueux secrets cachés par leurs dirigeants... La situation va leur échapper... mais cela en vaut-il peut-être la peine ?

 

20 mai 2012 - 426 pages - 19,90 €

 

Commandez La face cachée des dômes

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Prochaines sorties
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 14:37

candy pop

(Couverture non-officielle, crée par Accroc des livres)

 

 

Auteur : Lauren Laverne

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 14 €

Résumé :

 

Candy est catastrophée : comme si sa vie n'était pas assez déprimante, sa mère va épouser un type ringard. Aidée de sa meilleure amie, l'adolescente concocte un plan génial :

 

1) Empêcher le mariage de sa mère avec le président des loosers

2) Connaître la gloire avec son groupe de rock

3) Savoir enfin qui est son père4) Enrôler un ange gardien... vraiment très spécial.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Quand j'ai reçu ce livre et lu le résumé, j'avoue que j'étais pas hyper emballée. Ça me semblait quand même fort chick-lit classique, et ce n'est pas forcément le genre que j'affectionne le plus.

Bon, en fait, j'en lis jamais.

Mais Accroc des livres, l'ayant lu avant moi, m'a rassurée sur son contenu, et je me suis donc lancée, au final assez curieuse.

 

Candy est une adolescente passionnée de musique et avec la tête sur les épaules, bien que rêveuse et arborant un look souvent assez improbable.

Pour elle, le monde s'écroule autour d'elle quand sa mère lui apprend qu'elle va épouser Ray, son dernier petit ami en date. Ray, cet homme coach de vie totalement ridicule, qui déboule dans leur vie à deux et qui va lui prendre sa mère et toute la complicité qu'elles partageaient ... C'est officiel, elle le hait vraiment.

Le moment est parfaitement choisis pour tout envoyer valser, se lancer sérieusement dans on projet de groupe et découvrir enfin qui est son vrai père !

C'est quand elle ne sait même pas par quel bout commencer que débarque dans sa vie Clarence.

Qui est Clarence ? Une sorte de mini ange gardien qui est sorti d'une vieille guitare et qui a une façon très personnelle d'aider la jeune fille à réaliser ses rêves ...

Est-ce le début d'une vie formidable, ou le commencement des ennuis ?

 

Attention, condensé de vitamines en approche !

Car c'est bel et bien ce qu'est ce titre survitaminé, plein d'énergie et de fraîcheur, drôle et tendre, mignon à souhait, et porté par une bande son du tonnerre !

On est très vite emporté par le tourbillon excité et amusant de la plume de Lauren Laverne, grâce à des dialogues crédibles et prêtant à sourire, des descriptions imagées et colorées et des personnages uniques qu'on meurt d'envie d'avoir dans nos vies.

Candy, aux premiers abords, ressemble un peu aux ados qu'on peut trouver dans ce genre de bouquins, et je m'attendais à pas mal de clichés et d'impressions de déjà-vu de sa part.

J'ai été surprise de voir que l'auteur avait plus d'un tour dans son sac, et qu'elle n'hésitait pas à malmener son héroïne avec de VRAIS problèmes. J'avoue que pour certaines scènes, j'étais fortement partagée entre le fou rire et la grande inspiration choquée.

Du coup, je me suis vite rapprochée de Candy qui, avec un extérieur très extravagant et un peu fou-fou, est au fond comme n'importe quelle ado, pleine de questions, de doutes, de peurs, de fantasmes, de rêves et d'un grain de folie.

Tout cet "état d'adolescence" st super bien retranscrit, et plusieurs fois je me suis vue acquiescer pendant ma lecture, reconnaissant des situations ou des pensées qui avaient traversées mon esprit à 14-15 ans.

Nous ne sommes pas en reste avec les autres personnages, grâce, entre autre, à une maman un peu barrée, une garce de l'école étrangement sympathique, un beau mec qui fait chavirer notre coeur, d'un ange gardien has-been et excentrique et une meilleure amie absolument époustouflante et complètement cinglée !

 

J'ai adoré suivre les tribulations de cette jeune fille en quête de son destin et d'un père qu'elle s'imagine tellement cool.

Le tout est porté par la plume hyper agréable de Lauren Laverne, une artiste anglaise qui a toujours baigné dans la musique. Cela se ressent fortement ici, et ce titre est truffé de références à des artistes ou de métaphores musicales.

Ça donne un rythme plein de punch et les pages défilent avec la facilité d'une agréable mélodie dynamique.

Je trouve excellente la crédibilité de la narration adolescente. Par exemple, pour cet extrait, j'ai explosé de rire, en me disant que c'est exactement ce genre d'image que j'aurais eu en tête :

 

"Ray Hopping est le dernier petit ami de maman. Il est coach de vie. Je ne saurais vous dire en quoi cela consiste, même si je l'imagine en train de suivre ses clients au supermarché, quand ils font leurs courses de la semaine, en hurlant : 'VAS-Y ! FONCE SUR LES CAROTTES !' comme un entraîneur de foot au bord du terrain."

 

Voilà donc un livre frais, mélange de chick-lit version jeunesse avec une toute petite touche de fantastique, hyper mignon, très drôle, avec des dialogues percutants et des situation parfois abracadabrantes mais ô combien délectables.

C'est un super moment lecture garanti, qui recharge les batteries et met de sacré bonne humeur !

Vous pourrez trouver cette vitamine chez votre libraire le 23 mai 2012.

 

Mille mercis à Gallimard Jeunesse pour cet instant lecture qui m'a donné la pêche.

 

photo 73494333 small 1

 

Un autre avis chez Accroc des Livres.

 

Commandez Candy Pop En route pour la gloire !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Chick-lit
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 22:00

1203-who11-5.jpg

 

 

Auteur : Gary Russel

Editeur : Milady

Prix : 7 €

Résumé :

 

En 1936, des fouilles archéologiques mettent au jour les reliques d’une autre époque… et d’un autre monde, comme le comprendront rapidement le Docteur, Amy et Rory.

Lorsque l’artefact se réactive, le Docteur découvre qu’il ne peut se fier à rien ni personne. Les choses les plus réelles pourraient n’être que de dangereux mirages… Comment vaincre un ennemi capable d’altérer la matière à volonté ? Pour le Docteur, ses compagnons et l’humanité tout entière, les secrets du passé représentent une menace on ne peut plus actuelle…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Je dois avouer que, pour ce tome-ci, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et à m'imprégner de son ambiance et de ses personnages.

Par exemple, à part notre trio de choc, je n'ai trouvé aucun autre personnage particulièrement attachant. Exception faite peut-être pour Oliver Marks qui, je l'admet, m'a fait de la peine et m'a particulièrement émue lors de certains passages.

L'histoire en elle-même ne m'as pas marquée plus que ça.

Alors, certes, elle est vraiment sympa et, encore une fois, j'ai été impressionnée par l'imagination de l'auteur et par les explications fournies par celui-ci.

Nous nous retrouvons au plein milieu d'une guerre intestine entre deux races aliens, qui n'ont, bien sûr, pas trouvés d'autres terrains de jeu que la Terre.

J'ai aimé la particularité des extraterrestres déjà présent sur Terre (que je tairais, histoire que vous ayez la surprise, quand même), mais là encore, je m'attendais à un peu mieux. Pas spécialement une meilleure utilisation, car celle-ci, dans le récit, est excellente. mais peut-être une plus originale, plus surprenante, plus drôle aussi.

L'humour d'ailleurs, n'est pas beaucoup présent dans ce volume, plutôt remplacé par un ton grâce et plus sérieux.

Ceci dit, j'ai adoré comment le Docteur et ses compagnons découvrent le fin mot de toute cette affaire, et la fin est particulièrement réussie, très émouvante et vraiment surprenante !

 

Pour ces saisons avec Eleven (donc, le Docteur joué par Matt Smith), bien qu'appréciant un peu Amy, elle n'a jamais vraiment été ma préférée. J'ai toujours trouvé Rory bien plus intéressant, touchant, charismatique et, au final, plus patient et courageux.

J'ai été absolument ravie de voir que le jeune homme occupait une place très importante dans ce tome, et que nombre de ses qualités étaient mises en valeur.

Mon cher Rory fait ici preuve d'un bel esprit d'initiative, d'énormément d'humanité et de compassion, de calme quand tout autour de lui ferait paniquer n'importe qui, et, chose incroyable, même le Docteur reconnaît ses qualités ! Un fait à mettre en avant et qui me rend toute fière de ce précieux Rory (comment ça, pas objective ?)

En ce qui concerne les autres, on ne voit presque pas Amy (quel dommage) et le Docteur a un rôle très important et est, comme le tome précédent, bel et bien le personnage central.

Mais vraiment, le fait que Rory ai un très beau rôle et qu'il soit superbement mis en valeur, ça m'a mise en liesse et a rendu cette lecture vraiment très agréable, malgré un scénario auquel je n'ai pas forcément accroché à 100%.

 

En fait, j'ai donc trouvé celui-ci très original et bien pensé, bien construit.

Mais, je ne sais pas, j'avais l'impression que quelque chose manquait, dans l'ambiance, le rythme, je ne saurais pas vraiment dire.

En tout cas, malgré une histoire où tout fonctionne, j'ai trouvé qu'il manquait cette petite étincelle qui rend un récit vibrant et addictif.

Je ne dirais donc absolument pas qu'il était mauvais, mais j'avoue que je ne me suis pas ennuyée dans cette lecture grâce aux personnages et leurs interactions tellement vivantes et énergiques, pleines d'émotions.

 

Pour résumer, La chasse au Mirage n'est pas mon tome favoris, mais j'y ai adoré la forte présence de Rory (hiiiii) et sa fin vraiment très touchante.

 

Mille mercis à Milady pour cette virée dans le Tardis.

 

milady

 

D'autres avis chez DarkHawk et Pops.

 

Commandez Doctor who : la chasse au mirage

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Science-Fiction
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 13:49

fille_braises_ronces_rae_carson.jpg

 

 

Auteur : Rae Carson

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 14,90 €

Résumé :

 

Princesse d'Orovalle, Elisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée...

Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée.

Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour.

Il lui faudra puiser en elle le courage nécessaire à sa survie et à celle de son peuple. Accepter enfin d'être l'Elue de son propre destin.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Pour continuer dans sa lancée, la Collection R nous présente à nouveau un titre original, sortant de l'horizon de ce que nous propose généralement la littérature pour jeunes adultes, et possédant ce petit quelque chose qui en fait un livre unique et extrêmement agréable à lire.

Cette fois-ci, c'est un livre d'Heroïc Fantasy à la sauce YA !  Un sacré mélange.

 

Elisa est une princesse, et elle est en plein préparatifs de son mariage avec le souverain d'un Royaume voisin.

Ça fait rêver, non ?

Non. Pas pour elle. Elle est très grosse et ne rentre pas dans sa robe de mariage, elle transpire à cause du stress, s'attend déjà à recevoir des quolibets variés dans sa nouvelle demeure, a peur de partir loin de sa famille et n'a qu'une envie, se réfugier dans un coin pour pleurer et manger une réconfortante pâtisserie.

Le fait qu'elle soit l'élue du Destin et qu'elle possède une pierre incrustée dans son nombril lui rappelant qu'elle a une destinée hors du commun ne suffit pas à la réconforter, ni à la faire se sentir mieux dans sa peau.

Mais elle a beau déprimer, les évènements doivent quand même s'enchaîner, et elle est poussée devant l'autel.

Ça sera le début d'une nouvelle vie, pleine de peurs et de doutes, mais également de découvertes. C'est entourée de dangers et de gens différents d'elle qu'elle grandira. Mais cela sera t-il suffisant pour devenir une vraie Princesse et mériter le titre d'Elue ?

 

Déjà, Elisa est une anti-héroïne à laquelle je me suis attachée presque instantanément, et pour laquelle j'ai ressentis énormément d'empathie.

Je pense que n'importe quelle fille un minimum enrobée ne pourra que s'identifier à la jeune fille.

A 16 ans, elle ressent tous les complexes, toutes les hontes, tous les embarras qu'une fille à rondeurs peut endurer, et son statut de Princesse ne change absolument rien à tout ça.

Le rendu de ses pensées, ses doutes et son dégoût d'elle-même est incroyable de justesse et de réalisme. Sans pour autant ménager le lecteur ou édulcorer quoi que ce soit, d'ailleurs.

Rien que pour cet aspect, j'ai trouvé ce livre formidable et diablement prenant, très immersif.

 

Ce titre est avant tout un livre de Fantasy, un peu dans le genre du Trône de Fer.

Des personnages aux grandes destinées, des complots entre les puissants du Royaume, des guerres intestines, des espions, des alliances, de grandes épopées, etc ...

Il y a donc un important chapitre politique, qui prend une grande place dans l'histoire.

Tout ça, c'est pas vraiment mon truc. Je préfère suivre les aventures, les combats, les découvertes et les relations entre les personnages (si y a de la romance en plus, je suis aux anges).

Et bien le miracle a lieu, ici, grâce au savant équilibre entre Fantasy et YA, justement !

D'un côté nous avons beaucoup de politique et d'histoire du Destin (la religion en cours dans ce récit), mais portées par la vision d'une adolescente avec ses sentiments, ses doutes, ses peurs et ses envies.

Ça donne une toute autre dimension, du coup, à ces aspects-là, et ça les rend tout de suite beaucoup plus clairs et digestes, plus faciles à suivre.

 

L'aspect romance, quant à lui, est vraiment savamment dosé.

Il est fortement présent au début, grâce au mariage et aux pensées d'Elisa, assez typiques dans ce genre de situation.

Son futur époux est d'ailleurs vraiment séduisant et parfaitement mis en valeur par l'auteur et la vision émerveillée de la jeune fille.

Après, c'est vraiment intéressant de voir comment tout ceci évolue. Le regard que porte Elisa envers son époux évolue en même temps que celui qu'elle porte sur le monde et sur elle-même.

Le romantisme se fait beaucoup plus discret pendant une bonne partie du livre, pour s'insinuer doucement dans la narration et dans la vie de la Princesse. C'est à peine si on le remarque, et c'est une rafraîchissante surprise, très agréable, quand il pointe ouvertement le bout de son nez.

Bien que l'amour ne soit pas au centre de ce bouquin, il y apporte quand même une force considérable et sera, mine de rien, une raison pour Elisa de faire un premier pas en avant. Et comme on dit, c'est souvent le premier pas le plus important.

 

On évolue ici dans un univers vraiment riche, avec des personnages incroyables, des peuples étranges, des coutumes originales et pourtant pas si éloignées des nôtres.

Un élément qui m'a beaucoup plu mais qui pourrait en déranger plus d'un, à mon avis, c'est le côté très religieux de l'histoire.

Ici, c'est le Destin qui guide beaucoup de monde, à qui on consacre des églises, etc ...

Mais franchement, je n'y ai vu qu'une version à la mode Fantasy de la religion Catholique. Remplacez Dieu par le Destin, et le reste est un peu coulé dans le même moule.

Cela dit, c'est très bien écrit et son utilisation dans l'histoire est judicieuse et adaptée, donc j'ai trouvé ça plutôt génial. Mais je ne doute pas que beaucoup y verront des "bondieuseries" à profusion et pourront être gênés dans leur lecture par ceci.

 

C'est un roman vraiment passionnant et très riche, facile à lire, porté par une anti-héroïne hyper attachante et, au fond, très moderne.

J'ai passé d'excellents moments lors de cette lecture, et j'ai vécu une incroyable aventure en sa compagnie.

 

Mille merci à la Collection R pour ce livre original bourré de qualités !

 

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

D'autres avis chez MyaRosa, Kelith, petit-lips, Seelie, Mutinelle, Phooka, Setsuka, Galleane, nymeria, Matilda et Cirilai.

 

Commandez La fille de braises et de ronces, Tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 21:22

mademoiselle-se-marie--tome-3-658232.jpg

 

 

Auteur : Megumi Hazuki

Editeur : Kazé

Prix : 6,70 €

Résumé :

 

Le bonheur conjugal de Towako et Yûga est en danger ! En effet, Renjô, le mystérieux inconnu de l'île aux singes, s'avère être, outre un de leurs professeurs, l'héritier d'une des plus puissantes familles du Japon. Et il menace de ruiner la famille Gokurakuin et l'avenir de Yûga si la jeune fille n'accède pas à son désir de l'épouser. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, une redoutable rivale va s'interposer entre Towako et son mari ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Quand j'ai lu le résumé, j'ai méchamment ricané, un peu consternée par le cliché de celui-ci.

Et pourtant ! L'alchimie se fait, et un savant mélange entre humour et tendresse fait un boulot remarquable, rendant ce tome tout aussi chouette que les précédents.

 

Pour le cliché, on a : d'un côté, un jeune héritier qui veut la jeune fille pour l'utiliser comme objet de rebellion par rapport à sa famille, et de l'autre, une étudiante garce prête à tout pour faire casser le couple et avoir ainsi le garçon.

Deux personnages facilement détestables, surtout la fille, d'ailleurs.

Dans les mangas, ils ont quand même l'art de décrire des sales pestes (je me force à être polie) que l'on haït en un clin d'oeil. Hyper jolie et un brin provocante, usant et abusant de son charme pour tout, faisant la petite chose fragile pleine de larme devant sa proie tandis qu'elle poignarde sa victime dans le dos avec force de rictus mesquins.

Celle que l'on voit dans ce volume ne fait pas exception, et si elle n'avait pas été un personnage imaginaire, je l'aurais étranglée avec un plaisir non feint.

Une épreuve de taille pour le jeune couple qui va se retrouver séparé par ces deux viles créatures et qui, en plus de devoir gérer cela chacun de leur côté, vont devoir également s'affronter et regagner la confiance de l'autre.

Un défi qui pourrait très bien les détruire, ou, avec de la chance, renforcer leurs liens.

 

L'histoire en elle-même se veut un peu moins mignonne et le ton se durcit, se faisant un petit peu plus grave, pour mettre notre couple adoré en danger, face à des attaques humaines extérieures.

Mais bien que l'ambiance prend un ton légèrement différent, les dessins parfois très drôles et une Towako pleine d'énergie positive font que le rendu final reste quand même léger et donne une pêche !

Les réactions de la jeune fille arrivent d'ailleurs à me surprendre, c'est rare qu'une héroïne de manga fasse preuve de tant de réflexion et sache prendre autant de décisions saines. Elle est toujours mue des meilleures intentions, et fait preuve d'une innocence absolument désarmante et totalement adorable.

Elle est tout simplement rafraîchissante, je suis fan de ce p'tit bout de femme qui, bien que sachant se mettre dans de drôles de situations, sait également s'en sortir toute seule, comme une grande. J'adore !

 

J'avais oublié à quel point les dessins étaient d'une exquise beauté. Tout en finesse et en vigueur, les regards sont incroyablement expressifs et les tenues sont éblouissantes.

Les personnages sont d'une beauté effarantes, et même leurs formes SD sont adorables et très drôles, mais jamais ridicules ou laides.

Je suis également fascinée par les cheveux (en plus d'être fétichiste des couvertures de bouquins, je suis fétichiste des cheveux. Cela devait être dit), et je peux vous assurer que je prend un pied absolument incroyable à lire ce manga rien que pour les chevelures à couper le souffle des protagonistes.

Il n'y a pas une page où je n'ai pas envie de passer mes doigts dans les cheveux de l'un ou l'autre, c'est merveilleux  <3

 

Je prend toujours autant de plaisir à lire ce manga, c'est une petit pilule de bonne humeur, grâce à des personnages sortant du lot et hyper attachants, et des dessins absolument magnifiques où le rendu des expressions est excellent.

 

Commandez Mademoiselle se marie, Tome 3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 15:24

9782809806359_1_75.jpg

 

 

Auteur : Charlotte Bousquet

Editeur : L'Archipel (Galapagos)

Prix : 14,95 €

Résumé :

 

"Si je te revois, je te tue."

Pour avoir protégé Axel de ses frères d'armes, Cléo est condamnée à l'exil. Recueillie et soignée par les Chimères, la jeune fille découvre, malgré le soutien de Lyn sa jumelle, un monde dont elle se sent exclue. Par certains hybrides, qui voient en elle une menace. Par celui dont elle a sauvé la vie.

Et puis, il y a les cauchemars, toujours plus violents, plus réels. Qui sont les véritables meurtriers de ses parents? Déterminée à découvrir la vérité, Cléo, accompagnée d'Axel qu'elle aime sans espoir de retour, se risque sur une dernière piste. Une piste d'encre et de flammes...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'avais déjà lu le premier tome de La peau des rêves avec beaucoup de plaisir, bien que ma lecture ai parfois buté sur certains passages un peu longs ou brouillons.

Ce deuxième tome est une suite encore meilleure, plus riches, avec des personnages plus cohérents et plus travaillés, une histoire plus touchante et un univers plus fascinant.

 

Cléo s'est vue obligée de quitter les siens et de suivre la soeur Lyn dans son clan à elle, peuplé de chimères.

La jeune fille va devoir essayer de s'intégrer dans ce peuple alors qu'elle a été élevée uniquement dans le but de les exterminer.

Mais que faire quand les liens du sang sont en jeu ? Et quand ceux, plus douloureux encore, du coeur, se tissent ? Car il faut bien qu'elle se rende à l'évidence, Axel, l'ailé qu'elle a rencontré dès le début de cette histoire, est devenu l'homme auquel elle pense nuit et jour.

Réussira t-elle à se faire accepter par ce clan qui la voit comme une ennemie ? Est-ce possible de tourner définitivement le dos à celui qui l'a éduquée ? Celui qui l'aime la regardera t-elle avec autre chose que du dégoût dans le regard ? Et, surtout, arrivera t-elle à dénouer les fils du mystère de leur passé, à Lyn et à elle ?

 

Dans le premier volume, j'avais adoré les passages concernant les chimères. Qu'elle ne fut pas ma joie de découvrir que la grande majorité de cette suite se déroulait chez ces êtres fascinants !

D'ailleurs, je dois bien admettre que je n'avais pas su saisir tous les aspects de Cléo, et n'avais donc pas su l'apprécier à sa juste valeur. Nuit brûlée m'a permis de connaître d'autres facettes de sa personnalité, où elle fait preuve de beaucoup d'humilité, et d'une fragilité totalement désarmante, la rendant instantanément attachante et précieuse à mes yeux.

De plus, les sentiments qu'elle développe pour Axel sont intenses et poignants, on ne peut qu'être touché par cet amour à sens unique qui lui déchire le coeur. C'est tellement bien décrit, en plus ... je vous dis pas la douleur que j'ai pu éprouver lors de certaines scènes. Extrêmement beau.

Les autres personnages, bien que quelque peu éclipsés par Cléo, restent quand très intéressants et attachants, surtout grâce à la vision qu'en a la jeune fille.

Lyn est une soeur au grand coeur qui fera tout pour aider la seule famille qui lui reste. Et Axel ... pfiou, Axel ... En plus d'être incroyablement beau (il suffit de regarder la couverture pour se faire une idée), il dégage un charisme phénoménal et son caractère renfermé, autoritaire et secret n'enlève rien à son charme, je peux vous l'assurer !

 

J'ai adoré me baladé dans le clan des chimères en compagnie de Cléo, et en découvrir ses habitants. Bien que la majorité d'entre eux sont hostiles à la jeune fille, elle y trouvera quand même des visages sympathiques.

Et puis, franchement, rien que les descriptions de ces êtres mi-hommes, mi-animaux, c'est juste incroyable. Chaque nouvelle rencontre était pour moi prétexte à l'émerveillement. A chaque fois que l'auteur nous présentait une nouvelle chimère, je prenais énormément de plaisir à me l'imaginer. J'ai d'ailleurs trouvé les descriptions parfaites, avec assez d'éléments pour que l'on visualise le personnage, mais sans jamais nous inonder de détails, laissant un peu de place pour que notre imagination fasse le reste.

C'est un excellent équilibre et ça rend la lecture encore plus agréable.

 

Un élément que j'ai également trouvé excellent et très bien intégré, c'est le fait que ça soit une France en ruine, et qu'il est assez facile de reconnaître certains lieux connus. J'ai aimé ces petits clins d'oeil à certaines histoires ou certains objets, que les habitants de cette époque ne connaissent pas ou si peu, et qui sont habituels pour nous.

J'ai également aimé les histoires qu'ils se racontent, les poèmes qu'ils se récitent, etc ... Leur intégration est parfaite dans le récit et retranscrit superbement les sentiments de certains personnages. C'est une belle façon originale de communiquer, lorsque les mots ont du mal à faire le chemin du coeur aux lèvres.

Un de mes passage préféré, par exemple, c'est lorsqu'un personnage raconte l'histoire de Princess Bride à un autre. Super mignon, tout en douceur.

 

Nous avons ici un deuxième tome magnifique, sombre et intense, qui dépasse le premier en qualité, et qui nous emporte dans un univers riche, coloré et fascinant, porté par une écriture bourrée d'émotions et de poésie qui vous fera frissonner de plaisir.

Et, encore une fois, je mets en avant le fait que les images que vous pouvez trouver sur le net sont très loin de rendre justice à la beauté et la qualité de cette couverture. Le travail de Mélanie Delon est remarquable, je passais mon temps à l'observer sous toutes ses coutures. Et la texture est merveilleuse, toute douce, je ne pouvais pas m'empêcher de la câliner. Un véritable bijou !

 

Mille mercis à Galapagos pour cette plongée dans ce monde incroyable.

 

-LOGO GALAPAGOS DOS

 

Trouvez d'autres avis chez Lanyla, Karline05, petit-lips, Mycoton32, Seelie, Ella, Mathilde, Phooka, nymeria et LaureduMiroir.

 

Commandez La peau des rêves T.2 : Nuit brûlée

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 12:32

La-selection-Kira-Cass.jpg

 

 

Auteur : Kiera Cass

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 16,90 €

Résumé :

 

Trois cents ans ont passé et les Etats-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illéá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône.

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie reconcer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des caméras ...

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés ...

Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

En relisant le quatrième de couverture maintenant, j'ai un peu l'impression d'avoir lu un livre assez différent. Ou est-ce la perception que j'en ai eue ?

En tout cas, voici mon p'tit résumé maison :

 

America Singer est une cinq. Sans pour autant être aussi mal lotie que quelqu'un de caste 7, ça lui arrive pourtant, à elle et sa famille, de ne pas pouvoir manger à sa faim.

Le but de la majorité des habitants d'Illéá ? Pouvoir changer de caste, idéalement être deux ou trois.

Dans ces conditions, il est hors de question pour la jeune fille de vivre à découvert son histoire d'amour avec Aspen, un six. Pourtant, cela fait deux ans qu'ils se voient en cachette, et elle compte bien épouser le garçon qui lui apporte tant de bonheur.

Quand elle reçoit la lettre comme quoi elle est choisie pour la Sélection, elle est donc la dernière à s'en réjouir.

La famille royale a toujours voulu un équilibre, et quand le Prince héritier à atteint l'âge de la maturité, un casting est organisé dans tout Illéá pour trouver une "fille du peuple" qui deviendra la compagne du Prince et, ainsi, la future Reine.

Malgré des évènements bien sombres, c'est toujours amoureuse qu'Ame franchira les portes du palais, entourée de 34 jeunes filles excitées comme des puces.

Ce qu'elle y découvrira, et les expériences qu'elle y vivra, dépassent de loin tout ce qu'elle aurait pu imaginer ...

 

Ce livre dans son ensemble m'a laissé une drôle d'impression ...

Je n'ai pas aimé America pendant une grosse partie de l'histoire. La plupart des personnages et des dialogues sont assez clichés. Les sentiments et les relations entre certains personnages ne sont pas crédibles.

Et pourtant, j'ai vraiment adoré !

L'écriture de Kiera Cass est fluide et extrêmement agréable, et bien qu'il m'est arrivé plus d'une fois de rouler les yeux ou d'avoir les sourcils en accent circonflexe, je dois bien avouer que je me suis laissée prendre au jeu et que j'ai dévoré ce bouquin avidement en me demandant comment il allait finir.

Il y a vraiment quelque chose d'addictif qui se dégage de sa plume, et elle a touché une corde sensible dans mon coeur de grosse midinette.

Ces histoires de prince, de bals, de belles robes et d'amourettes secrètes, j'avoue, j'ai craqué.

Et pourtant, comme je l'ai dis, ça ne démarrait pas très fort pour moi.

 

America. Une héroïne qui s'appelle America Singer. Rien que ça, pour moi, elle partait avec un sérieux désavantage, cette fille. Je trouve ce nom ridicule, surtout compte tenu du fait que, pour vivre, cette jeune fille ... J'vous le donne en mille : elle chante ! N'est-ce pas merveilleux ?

En plus de ça, c'est la plus belle de la ville, rien que ça. Et bien qu'elle s'en défende souvent, c'est pas pour autant qu'elle est pas au courant de sa plastique, la cocotte. Attention, elle n'est pas prétentieuse du tout. Mais elle est plutôt du genre "Holala, ça m'ennuie vraiment TOUS ces gens qui disent que je suis belle, tout le temps, constamment. C'est pas qu'ils ont torts, mais c'est lassant quoi." Bien entendu, j'exagère. C'est surtout pour vous résumer en une phrase l'impression qu'elle m'a donnée.

En dehors de ça, elle est quelqu'un de très autoritaire, de râleuse, avec une tendance à n'en faire qu'à sa tête. Mais en même temps, elle est généreuse, ouverte et vraiment très amicale. C'est un mélange assez étrange qui a eu du mal à faire mouche, pour moi. Heureusement, au fil du récit, ce sont surtout ses qualités qui ressortent, et elle ressemble moins à une fille qui fait des caprices.

 

L'histoire en elle-même est très sympa, bien qu'elle fasse penser aux émissions de télé-réalité à la "Bachelor" et compagnie. Enfin, je dis "bien que", c'est parce que j'ai horreur de ça. Les amoureux du genre seront sûrement ravis de pouvoir lire ce livre, du coup.

Ceci dit, c'est dans le développement qu'il y a quelques petits soucis. Une fois que l'émission commence ... elle est oubliée.

Alors, d'accord, on y pense de temps en temps, et parfois, une fille y fait encore allusion. Mais c'est tout. Ce qui est sur le devant de la scène, ce sont la relation entre le Prince Maxon et Ame, et la relation de celle-ci avec le personnel du palais et les autres concurrentes.

Celles qui s'attendent, dans ce cas, à un livre à la Gossip Girls, seront assez déçues. Ici, à part une peste principale, il n'y a pas vraiment de méchantes à proprement parler, et les coups bas sont au final gentillets et ne font pas bien mal.

Personnellement, ça ne m'a pas dérangé plus que ça. Je trouve assez sympa, même, que l'auteur ai pris le parti de faire un livre plus lisse, plus gentil et bien moins dur que les autres dystopies qui sortent ces dernières années.

Je trouve donc qu'il y a un bon mélange, bien équilibré, entre intrigues saupoudré d'une touche d'action (avec les renégats dont, au final, on ne sait pas grand chose) et tout ce qui touche à la romance et l'amitié.

 

En fait, ce que j'ai le plus aimé, et ce, dès le début, c'est qu'on ne part pas du tout dans un schéma (désormais) classique du : l'héroïne a un ami qui l'aime mais elle ne le sait pas. Elle rencontre un homme qu'elle aime mais rien n'est facile. Elle découvre plus tard que son ami l'aime et elle se retrouve entre les deux à devoir faire un choix.

Ici, l'héroïne est DEJA amoureuse, et elle ne veut pas entendre parler du Prince. Elle n'accepte de se rendre au palais que parce que, à chaque semaine passé entre ses murs, sa famille reçoit une compensation financière.

D'ailleurs, j'aime beaucoup comment démarre sa relation entre elle et le Prince, et bien que la fin du livre reste assez convenue, tout ce qui se passe au milieu est assez délicieux.

 

C'est donc un livre qui m'aura surprise du début à la fin, surtout sur le fait de me faire changer d'avis tous les deux chapitres !

Des personnages que, tantôt je déteste, tantôt j'adore. Une histoire banale qui m'a surprise dans son évolution. Mais des sentiments qui ont fait chanté mon coeur de midinette, et une écriture qui reste agréable et étrangement addictive de la première à la dernière page.

Et, bien entendu, c'est un détail mais un qui a sa petite importance : la couverture est juste sublime. Les photos sur internet ne lui rendent pas justice, et elle est dotée d'une tranche de toute beauté, qui me fait fondre à chaque fois que je la vois *fétichiste des couvertures*

 

Mille mercis à la Collection R pour cette découverte toute en nuances qui, au final, aura été un excellent moment de lecture.

 

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

D'autres avis chez Cho0kette, LaureduMiroir, Michou, Ilnyak1pas, letteratura, Laety, MyaRosa et Mutinelle.

 

 

 

Commandez La sélection

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 19:49

1202-who11-4.jpg

 

 

Auteur : Oli Smith

Editeur : Milady

Prix : 7 €

Résumé :

 

Une course contre la montre, quand le temps file à rebours !

Colorado, 1981. Appletown a tout du village idyllique. À se demander ce que le Docteur, Amy et Rory ont à y faire… jusqu’à l’arrivée de deux étrangers pour le moins surprenants : un savant fou et le Docteur lui-même !

Et bientôt la mort frappe ! Le Tardis est cloué au sol ! Le Docteur est pris au piège ! Le temps file à rebours ! Seuls les secrets enfouis d’Appletown pourront peut-être sauver nos héros des couloirs du temps avant qu’il ne soit trop tard.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Youpi ! Un tome de Doctor Who où le héros est ... le Docteur ! Moi qui me posais des questions dans ma précédente chronique, me voilà amplement rassurée et contentée par ce titre.

Alors, oui, Amy et Rory sont présents. Et, comme souvent, ils se retrouvent séparés du Docteur. Mais cette fois-ci, nous avons presque uniquement que le point de vue du Docteur, que nous suivons avec plaisir dans cette étrange aventure.

 

Dans les précédents volumes, j'avais pu découvrir avec joie différents éléments trouvables dans la série TV. Cette fois-ci, l'histoire est entièrement axée sur le temps, ses aléas, sa façon d'être tordu et ses paradoxes.

Un bon gros tas de wibbly wobbly timey wimey stuff comme on les aime.

Ici, nos trois amis arrivent en 1981, dans un petit quartier de banlieue tout propre ... en plein milieu du désert.

Ils verront bien vite qu'il est peuplé d'androïdes programmés pour exterminer quiconque découvrira leur vraie nature. Ils ont été parqués là par des forces militaires, et une bombe nucléaire est à deux doigts d'exploser pour les éliminer définitivement.

Le Docteur profitera du Tardis, d'une montre et de l'énergie nucléaire pour se balader à l'envers dans le temps, examiner tout ce qu'il s'est passé pour en arriver là, et trouver un moyen pour éviter la mort de ses compagnons ainsi que le début d'une guerre avec la Russie ...

 

Alors, autant le dire tout de suite : j'ai pas tout compris ! 

Mais ce qui est génial avec Doctor Who, c'est que ce n'est absolument pas grave, et à la limite, même pas nécessaire, au final.

Le plus grand plaisir est de suivre le Docteur dans ses actions complètement folles, de suivre ses élucubrations insensées, et de se contenter de ses explications bizarres et scientifiques de Seigneur du Temps.

En ce qui concerne ces éléments, nous sommes vraiment servis ici, et c'est juste jouissif de lire cet épisode super immersif, passionnant et allant à 100 à l'heure (même si ça va à l'envers).

Le Docteur y est très drôle, avec un côté "chien-fou" bien mis en avant, mais également fonceur et très émouvant. La fin, d'ailleurs, m'a beaucoup émue et m'a serré le coeur.

J'y ai vraiment retrouvé le Docteur que j'aime voir sur mon petit écran, et rien que pour ça, ça fait de ce tome un excellent tome qui reste en mémoire.

 

Pour résumer, c'est donc un volume un peu confus et compliqué, ou le surf sur la vague du temps est mis en avant, mais où on y vit une aventure incroyable et passionnante avec un Docteur extrêmement attachant et des personnages secondaires hauts en couleurs et vraiment très touchants.

 

D'autres avis chez DarkHawk, Pops et lejournaldetara.

 

Commandez Doctor Who : L'Horloge Nucléaire

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Science-Fiction
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2