Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 19:02

1204-who11-6.jpg

 

 

Auteur : Una McCormack

Editeur : Milady

Prix : 7 €

Résumé :

 

Le Charmant, Ça ensorcelle, ça fait perdre le sens des réalités et ça fait tourner le commerce.Un peu trop beau pour être honnête ?

La cité de Geath est placée sous le signe de l’abondance et du bonheur. Du moins en apparence. En creusant un peu, le Docteur, Amy et Rory découvrent une ville rongée par les secrets. D’étranges créatures se dissimulent dans les bas-fonds, et l’immense dragon caché au coeur du royaume suinte le Charmant, un métal précieux qui ressemble à s’y méprendre à l’or, à ceci près qu’il a le pouvoir de manipuler les émotions.

Ce trésor attire toutes les convoitises. Le roi l’abandonnera-t-il face à la menace ? Une terrible guerre se prépare. Seul le Docteur et ses amis ont le pouvoir de sauver Geath…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ouiiiiiii, encore une merveilleuse plongée dans l'univers du Docteur ! *fait des petits bonds*

J'ai trouvé cette histoire vraiment excellente, pour plusieurs raisons que je m'en vais vous expliquer ici.

*petit jingle*

 

1) L'histoire. On se retrouve sur une planète où tout semble sorti tout droit d'un film Moyenageux. Chateau, cité l'entourant, moyens de transports, castes et même un peu les mentalités semblent sorties tout droit de cette époque.

Ajoutez à cela un dragon, un conteur ensorcelant et un materiau magique et on se croirait dans de la Medieval-Fantasy. Et maintenant, disposez le Docteur, Amy, Rory et des aliens. Tadaaaam ! Vous avez un récit brillant et tout simplement génial.

Le scénario de base paraît tout simple comme ça : une cité se retrouve totalement sous l'emprise d'un métal, le Charmant, et à cause de la tonne de Charmant accumulé par tous les habitants, la cité se fait repérer par des aliens qui veulent prendre possession de celui-ci.

Ce qui est surtout intéressant, c'est de suivre le développement, de s'interroger sur le déroulement, de rencontrer les personnages et de voir les réactions des uns et des autres qui vont devoir faire le tri entre la réalité et ce que la force du Charmant leur fait croire. Confiances, trahisons, choix, amitiés, doutes et beaucoup, beaucoup de stress sont au programme.

 

2) Les personnages. L'auteur nous offre ici quelques personnages extrêmement bien travaillés et plus recherchés, plus profonds que ceux que j'ai déjà pu rencontrer dans d'autres volumes de Doctor Who. Est-ce que le fait que l'auteur soit une femme a joué là-dedans ? En tout cas, c'est ce tome qui contient le plus d'émotions, pour moi. En tout cas, elles sont merveilleusement retranscrites et portées par des personnages incroyables, auxquels on s'attache profondément et que l'on adore aimer ou détester, pour certains. Mais même ceux qui nous parraissent au premier abord moins sympathique, arrivent quand même à nous arracher des sourires au fil du récit, voir même un pincement au coeur.

C'est vraiment dans cette histoire que j'ai découvert les "personnages secondaires" les plus intéressants et les plus importants. Ils sont un élément fondamental de celle-ci et son merveilleusement décris.

 

3) Nos trois voyageurs. Qu'est-ce que je les ai a-do-rés ici. J'ai pris un plaisir incroyable à lire ce bouquins où Amy, Rory et le Docteur sont au plus proches de leurs personnages dans la série.

Depuis le premier tome que j'ai lu, c'est la première fois que j'ai réellement, 100% l'impression de voir un épisode de la série TV. A aucun moment je n'ai trouvé qu'un acte ou une parole de l'un ou l'autre sonnait faux, autant de justesse et de soucis du détail, j'ai trouvé ça extraordinaire à lire.

 

Je me suis totalement laissé emporter par ce Dragon du roi, et il se hisse sans difficulté dans mes tomes favoris des aventures du Docteur.

Fantastique !

 

Mille mercis à Milady grâce à qui je fais autant de voyages à bord du Tardis.

 

milady

 

ChallengeDragonSpecial

 

Un autre avis chez Pops.

 

Commandez Doctor Who : le Dragon du Roi

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Science-Fiction
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 15:09

1205-maeve1.jpg

 

 

Auteur : Marika Gallman

Éditeur : Milady

Prix : 7,60 €

Résumé :

 

Avant, ma vie était simple : l’université si j’en avais envie, les hommes quand j’en avais envie. Et je n’avais aucun problème qu’un barman ne puisse m’aider à résoudre.

Mais là, depuis un moment, rien ne va plus.Le type sexy qui me draguait a rendu son déjeuner quand on a voulu concrétiser.

J’ai cassé le nez du copain de ma meilleure amie, et elle ne l’a pas très bien pris. Lui non plus, d’ailleurs.

Ensuite, je me suis mise à faire des cauchemars.

Et tout ça, c’était avant qu'une bande de vampires décide de redécorer mon appart et qu’un colosse me kidnappe.

Quand je vous dis que ce n’est pas ma semaine…

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

[Attention les petits nenfants, cette chronique contient des gros mots]

 

Cela faisait longtemps que je n'avais plus lu un titre bit-lit. Il faut dire que pendant une période, je ne lisais presque que ça, du coup, j'ai légèrement saturé.

Seulement, là, ça faisait déjà des mois que j'entendais parler de cette Maeve et du premier tome de ses aventures. Elle s'était fameusement faite remarquée lors de sa première publication aux éditions du Petit Caveau, et j'ai souvent hésité à sortir ma carte de banque pour passer commande. Première auteur francophone (Marika Gallman est Suisse) écrivant de la bit-lit ayant réussit à faire saliver le grand Bragelonne, la curiosité était bien trop forte que pour passer à côté.

Mais alors, ça donne quoi ce Rage de dents ?

Ma mâchoire, je ne sais pas, mais en tout cas, ça décoiffe !

 

Maeve a 21 ans, va à la fac, a été élevée par son grand-père et par la mère de son meilleur ami, et a un putain de caractère.

Est-ce que c'est une façon de compenser sa toute petite taille, ou peut-être pour se défendre de tous les gros lourds qui lui courent après (oui, bon, elle est assez canon. Mais faut pas en faire une histoire, elle est pas du genre à rouler des mécaniques)?

En tout cas, le fait est là. Elle a horreur qu'on lui marche sur les pieds, et ce n'est pas parce que c'est une femme qu'elle ne sait pas se défendre ou défendre ceux qu'elle aime.

C'est d'ailleurs comme ça qu'elle se fait remarquer à la sortie d'une discothèque, en pétant le nez d'un ex d'une amie, qui avait la fâcheuse tendance de laisser des bleus sur la peau de celle-ci.

Elle n'a pas uniquement attiré l'attention des videurs, et quelques semaines après, un bellâtre va lui tourner autour sans passer par quatre chemins. Avouons-le, c'est loin de déplaire à Maeve. Sauf que, le beau gosse, il a plus d'un tour dans son sac, et il semble connaître Maeve mieux qu'elle ne se connaît elle-même.

Le temps est venu pour les découvertes, les confrontations et le vrai danger.

Qui est Maeve ? Qui sont ceux qui l'ont toujours entourée ? Et que va-t-il arriver maintenant qu'elle sait tout ?

 

Wow, ça c'est de la putain de bit-lit. Le genre de lecture où tu as intérêt à t'accrocher à ton slip et où tu t'en prends plein les dents.

Je ne crois qu'il y ai quelque chose que je n'ai pas aimé dans ce bouquin.

J'ai adoré Maeve, déjà. Cette petite nana est une boule compacte d'énergie brute et de nerfs en pelote. Toujours survoltée, elle se retrouve souvent du coup dans des situations loin d'être glamours, étant donné qu'à la moindre pique lancée, elle part au quart de tour et à tendance à faire mordre la poussière à quiconque la cherche un peu trop.

C'est loin de plaire à son meilleur ami, Eliott, qui préférerait qu'elle ne se mette pas si souvent en danger.

Qu'à cela ne tienne, elle est géniale, c'est tout. Elle est grave vulgaire, n'admet pas quand elle a tort (même, surtout ! quand elle le sait), a du répondant à en revendre, est une bombe de sexytude sans être une grosse pouffe et a un humour qui ne fait rire qu'elle.

Je l'aime, c'est mon nouveau modèle 

Bien entendu, pour ne rien gâcher, ce personnage est bien plus profond et fouillé que ça, et ce qu'elle va vivre ici fera ressortir des facettes d'elle dont elle n'aurait jamais deviné l'existence.

J'ai adoré la suivre tout du long de cette lecture, et sa langue acérée et piquante rend le récit brûlant, énergique, épicé et fonçant à cent à l'heure.

Décoiffant, j'vous dis.

 

Pour l'histoire, j'étais un peu sceptique. Des vampires. Encore. *insérez soupirs et roulages d'yeux*

Est-il encore possible d'écrire une histoire de vampires sans tomber dans le cliché ou dans le redondant ?

Non, je ne crois pas.

Est-il quand même possible d'écrire quelque chose de divertissant et agréable à lire ?

Hell yeah !

Marika nous le prouve ici parfaitement, avec un récit bien péchu qui nous prend aux tripes dès le début. J'en suis sortie aussi essoufflée et débraillée qu'en sortant d'une montagne russe.

Alors, on a ici le cliché du vampire beau à tomber et transpirant le sexe. Mais, hé, c'est de la bit-lit. Si vous ne cherchez pas un minimum de sexe dans ce bouquin, c'est que vous vous êtes trompés de rayon.

En fait, l'originalité n'est pas spécialement dans les vampires à proprement parler, je pense que c'est surtout dans l'interaction de Maeve et de ceux-ci. Rajoutez à ça une histoire de sorciers, de rêves et de malédictions, mélangez le tout avec une sensualité à vous liquéfier pendant votre lecture, et vous avez Rage de dents.

J'aime ce savant mélange d'émotions que dégage Maeve. On a presque l'impression de la voir vivre les étapes du deuil. Deuil de la vision d'une vie ou d'un monde qui l'entourait ? Peut-être.

En tout cas, y a pas à dire, elle n'accepte pas facilement les révélations qui lui tombent sur la tronche. Qui le ferait, en même temps ?

J'ai adoré ses réactions, au final, super crédibles. Elle est LA part d'humanité de ce livre, et c'est à elle qu'on se rattache, se sont ses actes et ses paroles qui donnent cette touche de réalisme au récit et qui fait accroche à fond.

 

Ce livre est une sacrée dose d'énergie, un gros coup de poing qui tient en haleine du début à la fin, doté d'une héroïne façon tornade et de scènes chaudes à faire rougir les plus blasés des lecteurs.

Deux conseils : procurez-vous ce tome et surveillez de très près Marika Gallman. Qui sait ce qu'elle nous réserve pour l'avenir ?

 

Mille mercis à Milady pour ce livre fun, addictif et carrément jouissif.

 

milady

 

D'autres avis chez Poison, Leschroniquesdedementia, TheChouille, Jess, Melisende, Nanapomme, Mutinelle, Matilda et Sabruhu.

 

Commandez Maeve Regan,T1 : Rage de Dents

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Bit-lit
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 14:30

night-school-1188362-1-.jpg

 

 

Auteur : C.J. Daugherty

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire.

Contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser ...

Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète "Night School", dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.

Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre que j'ai commencé en ne sachant absolument pas à quoi m'attendre. J'avais bien quelques théories, mais celles-ci m'ont explosées au visage pendant ma lecture !

Mais dans ce cas, joie ou déception ?

 

Allie est un vrai voyou. Garçon manqué et ne manquant jamais une occasion de faire une connerie, elle passe la plupart de son temps à traîner et à boire avec ses potes. Tout, plutôt que de rester chez elle avec ses parents, où l'ambiance a carrément changée depuis la disparition de Christopher, son grand frère.

Alors qu'elle est encore une fois raccompagnée chez elle par les flics, ses parents craquent. Ils n'en peuvent plus et l'envoient dans un internat chicos au fin fond de la campagne Anglaise.

D'abord complètement paniquée et effrayée, elle se rendra compte que c'est pas si mal que ça. Les élèves ne sont pas les gros snobs auxquels elle s'était attendue, la directrice est amicale et proche des élèves et la masse constante de devoirs est motivante et permet de penser à autre chose.

Et bon, il faut dire aussi qu'il y a Sylvain, l'étudiant français au charme dévastateur qui lui fait de l'oeil ... Ça aide à l'intégration !

Mais Allie va vite découvrir que ce n'est pas toujours tout rose à Cimmeria. Attaques d'un animal dans les jardins, accidents, bruits sur les toits et rumeurs effrayantes, est-ce qu'elle est vraiment en sûreté entre ces murs ? Que cache l'école ? Et, surtout, à qui peut-elle faire confiance, quand on lui dit de se méfier d'absolument tout le monde ? ...

 

Comment vous parler de Night School ?

Je pourrais vous parler de son ambiance, d'abord. La première chose qui m'a séduite. Mise en place par l'écriture très visuelle et vibrante de C. J. Daugherty, elle se fait rapidement pesante, planant comme une chape de plomb au-dessus de tout le récit.

Plus d'une fois, j'ai ressentis une véritable gêne en lisant, j'en étais presque à penser que j'étais observée, tellement les sentiments d'Allie, ses doutes et ses peurs sont bien rendues. Attention aux paranoïaques, il est facile de se laisser entraîner par ce genre d'émotions avec ce bouquin.

Je dois d'ailleurs dire que la jeune fille a l'air d'avoir des nerfs d'acier ! Quand elle arrive à Cimmeria, elle est sujette aux crises d'angoisse et souffre même de quelques petits tocs dûs à la nervosité. Et pourtant, je trouve qu'elle gère vachement bien tout ce qui lui arrive. Personnellement, j'aurais déjà appelé mes parents en pleurant, ou aurait piqué une crise pour que la directrice appelle la police. Mais bon, admettons, on pourrait dire que la jeune fille se découvre une force et une confiance en soi justement en étant confronté à une sorte différente de danger.

J'ai fortement ressentis cette ambiance stressante et vraiment très lourde, impossible de passer à côté. Grâce à elle, on est happé d'une force incroyable dans l'histoire, et une fois dedans, c'est quasi si on ne lit pas en étant sur ses gardes.

 

Je pourrais vous parler des personnages, qui m'ont surprises par leur richesse, loin d'être apparente au début.

En fait, au final, c'est peut-être bien Allie que j'ai le moins appréciée. J'ai adoré la suivre hein, et j'ai aimé les changements qui s'opéraient en elle petit à petit. Mais ce n'est pas la personne qui m'a le plus tapé dans l'oeil.

J'ai aimé Sylvain, qui possède un charme époustouflant auquel il est difficile de résister et qui, malgré son statut assumé de bellâtre, cache sa part de vraie noirceur.

J'ai aimé Joe, qui non seulement est une amie formidable et une personne à qui on s'attache presque instantanément, mais qui est bien riche et profonde que ça. Pour moi, elle est le personnage le plus intéressant du bouquin. Très recherchée, elle est complexe et renferme quelque chose de très fort et très dur en elle, elle est fascinante et j'adorerais lire une histoire de son point de vue, histoire de la sonder un peu plus.

J'ai aimé Carter, qui m'a tout de suite beaucoup plu, malgré (grâce à ?) son caractère de merde et son attitude de râleur solitaire (à laquelle je n'ai pas cru, bien sûr. On ne l'a fait pas, à moi, mon coco !).

J'ai même adoré détester Kathie, la peste pourrie gâtée, fille à papa, qui veut faire de la vie de Allie un enfer. Ce genre de personnage est là juste pour qu'on la déteste, et malgré ça, ici, elle a réussit à me surprendre !

 

Je pourrais également vous parler de l'histoire de fond qui, bien qu'elle se fait pas mal oublier au profit des relations d'Allie qui se font et se défont, se fait de plus en plus présente au fil des chapitres, gagnant ainsi en profondeur et en clarté.

Cette trame de fond m'a fait m'arracher les cheveux plus d'une fois, tellement mes théories changeaient à son sujet. L'auteur sème de tout petits indices au fil des pages, dans une conversation, une rumeur, un bruit, un regard, ... t jusqu'à la toute fin, on ne sait absolument pas de quoi il s'agit !

Du coup, je suis vraiment fortement partagée pour ce final.

J'ai été réellement surprise, positivement, de découvrir que ce n'était absolument pas ce à quoi je m'attendais. J'avais tout imaginé sauf ça.

Et en même temps, après toutes ces idées, ces pensées, ces soupçons, une seule phrase me venait à l'esprit : "Ho, c'est vraiment ça ? C'est tout ?..." Je suis un peu déçue de me rendre compte que ce n'est pas aussi "intense" que ce à quoi je m'attendais.

Surtout que, une fois qu'on nous a donné la réponse ... on n'a absolument aucune explication, ou presque ! Et pas une seule fois, Allie ne se demande "Pourquoi moi ?", perso, ça aurait été la première question que j'aurais posée.

On termine ce livre avec une tonne d'espaces vides, de cases noires et de questions.

Je suppose que c'est fait exprès, pour pouvoir les développer entièrement dans la suite, mais c'est assez déstabilisant de garder AUTANT de mystères, et que certains personnages ne se posent pas plus de questions.

Je trouve que la fin aurait pu être mieux gérée, car elle est très abrupte et, je ne sais pas, elle fait vraiment très "brouillon". Dommage, j'ai refermé ce roman sur une note un peu négative, du coup.

 

En fait, je vais tout simplement vous dire que c'est un livre vraiment génial, au final. Les personnages ont tous quelque chose à apporter et sont bien plus profonds et travaillés que ce à quoi on pourrait s'attendre. L'ambiance pesante regorgeant de suspens est maîtrisée à la perfection et le stress devient un des personnages principaux. Dommage de "gâcher" cette merveille avec une fin un peu bâclée mais, hé ! ça n'augure que plus de découvertes pour la suite du coup, non ?

Night School est hyper prenant, et j'ai du mal à croire que c'est le premier livre de l'auteur tellement la plume est maîtrisée et efficace.

Et vous, arriverez-vous à découvrir les secrets de Cimmeria avant la fin ?

 

Mille mercis à la Collection R pour ce moment de lecture incroyablement addictif.

 

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

 

D'autres avis chez Ilnyak1pas, Artemissia, MyaRosa, Laety, Mycoton32, Cookies, Kelith, Lilichat et Serega.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
~~ Extrait Version Beta ~~

"LORSQUE J’AI OUVERT LES YEUX pour la première fois, je ne connaissais pas le concept de mère. J’avais les lacunes caractéristiques du clone émergent. Si j’avais hérité de mon Originale des connaissances basiques en termes de langage, je ne disposais pas de la capacité à contextualiser. Tandis que mes paupières se soulevaient lentement, j’ai découvert, en premier, un visage. Celui, je l’apprendrais ensuite, du Dr Lusardi. Elle observait mon réveil. Ma vision était trouble, cependant cette apparition paraissait si contrastée que je me suis aussitôt focalisée sur ses traits flous. Une masse de cheveux en tire-bouchons rouges entourait une figure pâle et constellée de taches orange, faisant ressortir des yeux couleur sang. Elle portait une blouse de laboratoire blanche. J’ai identifié le ronronnement sourd des machines derrière elle, ainsi que les ding et les bip composant une douce symphonie électronique à laquelle je ne comprenais rien. Si j’avais pu, j’aurais bondi de la table et pris mes jambes à mon cou. Mais ça n’était pas possible. Je ne m’expliquerais que plus tard ce qui s’était passé lors de mes premiers instants de conscience, alors que je m’étonnais de sentir des objets moites au bout de mes bras – mes mains –, tandis que celui dans le coin supérieur gauche de mon buste – mon cœur – semblait faire la course contre l’autre dans ma tête – mon cerveau. À croire qu’ils cherchaient chacun à prendre le dessus sur l’autre. Je n’ai compris qu’après que c’était ce qu’on appelle une crise de panique. Grâce à mon interface, je n’aurais plus jamais à éprouver cette sensation superflue. Ça n’arrivait qu’au tout début."

~~ Indice ~~

Quel blogueur a dit à propos de Phaenix : "J’ai terminé ma lecture en étant complètement chamboulée par tant d’émotions et vraiment, je ne vois pas comment on pourrait oublier…" ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Commandez Night School, Tome 1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 16:45

9782092537091FS.gif

 

 

Auteur : John Green

Editeur : Nathan

Prix : 14,50 €

Résumé :

 

Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais KATHERINE.

Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'avais entendu parler de John Green il y a quelques mois grâce à la communauté des Nerdfighters qu'il avait créée avec son frère, Hank.

J'ai directement adopté les deux frangins absolument passionnant et tellement passionnés, et j'ai commencé à m'intéresser aux livres de John.

Quand j'ai appris que Nathan sortait ce titre, j'ai sauté sur l'occasion en poussant des petits cris. Alors, ce fameux John Green, qu'est-ce que ça donne ?

 

Colin est un surdoué. Sa spécialité ? Les langues et les "jeux de mots", il est friand d'anagrammes.

Malheureusement, le social, c'est pas vraiment son truc, et il n'a qu'un seul ami, Hassan, aussi imposant que drôle.

Colin s'est fait plaquer. Encore. Par une Katherine. Encore. La dix-neuvième.

Pour oublier sa peine, Hassan et lui partent en road-trip, et en chemin, il vient à Colin l'idée de créer un théorème. le théorème des katherine, qui serait capable de calculer, et donc de prévoir, la durée de vie des couples.

Mais arrivera-t-il à terminer ce théorème ? Cet eurêka dont il rêve depuis toujours et qui le définirait en tant que surdoué. Car il y a plein d'éléments à prendre en compte, et parfois, pas forcément mesurable en chiffres ...

Y a pas à dire, les voyages forment la jeunesse ! Celui-ci fera grandir le jeune homme un peu perdu.

 

Voilà un livre contemporain, romantique, hyper drôle, frais et léger avec des vrais morceaux de réflexions dedans. Miam ! Je n'en ai fait qu'une bouchée.

Pour ma première bouchée de l'univers de John Green, je me pourlèche les babines et me lèche les doigt en réclamant une deuxième part ! (bon, j'arrête les métaphores alimentaires, j'ai faim.)

L'écriture fluide, légère et incroyablement réaliste de l'auteur m'a directement captivée, et j'ai été séduite par les personnages supers attachants et drôles qui sont dépeints.

L'histoire paraît un peu abracadabrante comme ça. C'est quoi ce mec qui ne sort qu'avec des Katherine ?

J'ai aimé découvrir la réponse à cette question, au final, ça a même du sens ! L'auteur arrive possède un ton convaincant mêlé de légèreté comme il n'est pas commun d'en voir, ça rend le récit vivant et tout à fait crédible.

 

Les deux grandes forces de ce récit sont, pour moi, les personnages et les dialogues. Ceux-ci sont bourrés d'humour, parfois potache, parfois grinçant ou cynique, parfois intellectuel, mais toujours il fait mouche.

Je ne compte même plus les moments où j'ai ricané, souris ou franchement éclatée de rire.

Et pourtant, malgré l'aspect comique, il se dégage une vraie tendresse, une sorte de douce mélancolie dramatique, sûrement due à ce voyage, loin des repères des personnages, où il est plus facile de rêver, de se laisser aller aux pensées du passé, mais également de faire des découvertes et de penser à l'avenir.

C'est le livre parfait pour s'évader, pour faire une parenthèse douce-amer, presque tragi-comique, entouré d'une confortable bulle. Car c'est comme ça que l'on est en lisant ce bouquin, un peu coupé de tout, complètement plongé dans ses pages pleines d'émotions.

 

Les dialogues, quant à eux ... Pfff, comment vous en parler ?

J'en ai rarement vu d'aussi savoureux, c'est juste incroyable, et totalement, complètement jouissif !

Ils sont brillants, décalés, drôles, tendres, complètement dingues ou très sérieux. Ils sont tout à la fois, passant d'une émotion à l'autre dans un claquement de doigts avec brio et une facilité, un naturel déconcertant.

Ce sont presque eux tout seuls qui rythment le roman, et ils lui donne indéniablement cette saveur particulière, si difficile de vous décrire ici.

 

Un parcours initiatique qui sort de l'ordinaire, des personnages souvent hilarants, très proches du lecteur, et un style on ne peut plus savoureux, ce Théorème des Katherine fleure délicieusement bon la comédie romantique intelligente et mature.

 

Mille mercis à Nathan pour ce coup de coeur, véritable bouchée de bonheur, bonne pour le coeur et le moral.

 

logo nathan

 

D'autres avis chez MyaRosa, Kik, Tchoups, calypso, Mathilde, Cajou, Lilu, Radicale et HanaPouletta.

 

Commandez Le Théorème des Katherine

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Contemporain
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 16:04

74175609

 

 

A la mort brutale de son père, Thaïs, dix-sept ans, se voit contrainte de s'installer à la Nouvelle-Orléans avec une tutrice excentrique qu'elle n'a jamais vue de sa vie.

La ville l'accueille avec ses secrets et ses mystères, dont le plus bouleversant est sans doute la découverte de sa sœur jumelle, Clio.

Ensemble, les deux sœurs vont devoir affronter un destin hors du commun et apprivoiser un monde surnaturel qui pourrait bien causer leur perte.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le calice du vent est un livre que j'ai dévoré et que j'ai trouvé vraiment excellent. Plein de mystères, bourré de découvertes et avec une palette de personnages très riches et colorés, il m'a séduite par la façon originale dont est développée une histoire de base classique.

Grâce à la grande générosité de MSK (MSK-la-collection), je peux vous proposer de remporter l'un des 5 exemplaires mis en jeu.

Pour cela, rien de plus simple :

 

Répondez aux questions et envoyez moi vos réponses et vos coordonnées à archessia@gmail.com (avec comme titre "concours Calice du vent" ) avant le lundi 28 mai à minuit.

Le tirage au sort sera effectué le mardi matin, et le résultat sera publié à ce moment-là.

 

Un minimum de politesse est demandé, s'il vous plaît. Je ne demande pas des courbettes ou mille formules alambiquées    Sachez juste que les mails ne contenant QUE la réponse et les coordonnées ne seront pas pris en compte, tout simplement.

 

Vous pouvez obtenir des chances supplémentaires en :

- relayant ce concours sur Facebook [+1]

- relayant ce concours sur Twitter [+1]

- relayant ce concours sur votre site/blog [+1]

- relayant ce concours sur Google + [+1]

- likant   la page du livre sur Facebook    [+1]

 

Maintenant, les questions :

 

1) Quels sont les noms des deux hommes découvrant l'existence des jumelles ? ( Trouvez la réponse ici)


2) A laquelle des deux soeurs ai-je eu le plus de facilité à m'identifier ?

 

A vos claviers, et je vous dis à dans deux semaines pour le tirage au sort !

 

Bonne chance à tous !

 

Les gagnants sont :

 

Catherine V. (1300)

Violaine M. (14200)

Sandy M. (64000)

Noëline M. (35131)

Charlotte M. (92130)

 

Félicitations, et merci à vous tous pour vos nombreuses participations !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 13:21

I-am-a-Hero-1--single.jpg

 

 

Auteur : Kengo Hanazawa

Editeur : Kana

Prix : 7,45 €

Résumé :

 

C'est le commencement de la fin.

Il croyait avoir une vie normale. Il va basculer dans l'horreur.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Hideo est assistant de mangaka et a une imagination débordante.

Ce qui pourrait être une grande qualité le fait pourtant souffrir, car il imagine toujours le pire et le plus effrayant. Quand il rentre chez lui très tard après une journée de travail harassant, il s'imagine mille et un monstres et esprits l'entourant, et est alors assaillis de TOC visant à le protéger de toute intrusion maléfique.

A part ça, il a sa copine, ancienne assistante de mangaka également. Mais il est jaloux du fait qu'elle ai gardé des contacts avec son ex, devenu, lui, un très grand mangaka célèbre.

Il s'intéresse à beaucoup de choses à a des théorie sur tout. Il adore les omelettes et les concombres, ne supporte pas les tomates, il a un punching-ball à l'effigie du plus énervant de ses collègues, il est assez solitaire en général, n'aime pas les présentatrices à la télévision et les gens commencent à se mordre dehors. Mais ça, il ne l'a pas vraiment remarqué.

 

Je ne sais même pas pourquoi je me lance dans l'écriture de cette chronique, puisqu'il est tout simplement impossible de décrire avec exactitude l'ambiance et l'histoire de ce manga.

Je n'avais aucune idée de ce que j'allais lire. Un ami m'a tendu les deux premiers tomes en me disant qu'il fallait absolument que je les lise, et quand je lui ai demandé de quoi ça parlait, il m'a répondu avec un clin d'oeil et un "Tu verras". Connaissant mon ami qui adore se laisser aller aux bavardages, c'était assez étonnant pour titiller ma curiosité.

Voilà que je ferme à l'instant ce premier tome, un peu pantelante et la nuque encore humide de sueurs froides.

 

Ce que j'ai directement beaucoup aimé, ce sont les graphismes. Extrêmement réalistes et très fluides, ils accrochent le regard et captivent le lecteur.

Ce qui m'a accroché au récit et a rendu la moindre pause dans ma lecture impossible, c'est la narration.

Hideo est le seul narrateur, mais disons que c'est principalement son corps, ses actions qui parlent pour lui. Il n'y a pas énormément de dialogues, et beaucoup des pensées de notre héros transparaissent dans ses expressions faciales ou son langage corporel.

Ça rend le récit vivant et très crédible. Il y a par exemple de longues scènes où il est simplement chez lui, en train de monologuer ou de vivre son petit train-train bien particulier. Et bien, à aucun moment on ne trouve l'occasion de s'ennuyer. Il y a un attrait indéniable qui se dégage de ces pages, et on se sent happé par ce personnage pas très charismatique ni pas très intéressant.

On le suit facilement car on sait qu'il y a plus que ce que l'on nous montre au début. Et au fil des pages, le mangaka nous offre un indice par-ci, un clin d'oeil par-là.

Il faut être attentif aux détails, et si c'est le cas, on sent quelque chose d'énorme arriver. Quelque chose d'absolument terrifiant.

 

Cette angoisse savamment distillée est une grande force de ce tome, car à première vue, RIEN ne nous y prépare. Et c'est ça qui est tout simplement brillant.

On a une lecture tranquille, un récit contemporain mi-drôle, mi-dramatique, et de temps en temps, on a frisson. Quelque chose ne va pas. Puis ça passe, et on n'y fait plus attention. Jusqu'à ce que ça devienne de plus en plus gros et qu'on ne sache pas faire autrement que d'y faire face.

C'est là qu'interviennent les 5 dernières pages, qui m'ont réellement données des sueurs de terreur.

 

Ce premier tome est une grosse introduction, car c'est à la fin de celui-ci que se déclenche l'histoire, à proprement parler, que l'on va suivre et que va vivre Hideo.

J'en tremble d'excitation à l'idée de lire le deuxième volume. Tout ceci s'annonce délicieusement abominable.

Les deux premiers tomes sont sortis chez nous le 27 avril 2012, le troisième est attendu pour le 01 juin 2012, et la série est actuellement en cours au Japon avec 8 tomes.

 

Commandez I Am a Hero, Tome 1

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 13:38

Belle-de-glace.jpg

 

 

Auteur : Anna Sheehan

Editeur : Hachette Jeunesse (Black Moon)

Prix : 16 €

Résumé :

 

Rosalinda Fitzroy, alias Rose, dort depuis soixante-deux ans quand elle est réveillée par un baiser. Durant son sommeil, les Heures Sombres ravageaient le monde tel qu'elle le connaissait et tuaient des millions de personnes dont ses parents et son premier amour. Depuis son réveil, Rose, reconnue comme l'héritière perdue d'un empire interplanétaire, doit faire face à un avenir où elle est considérée soit comme un monstre, soit comme une menace. Prête à tout pour mettre son passé derrière elle et s'adapter à ce nouveau monde, Rose se sent attirée par le garçon qui l'a réveillé et espère qu'il l'aidera à recommencer sa vie. Mais quand un danger mortel met en péril sa nouvelle existence, Rose doit faire face aux fantômes du passé et les affronter sans quoi, il n'y aura plus du tout de futur pour elle.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'ai laissé traîner ce livre quelques temps dans ma PAL, déjà parce que, j'avoue, c'est une belle grosse brique. J'avais peur de mettre longtemps à le lire, et je me disais à chaque fois "Allez, je lis vite celui-là avant". Mais les semaines et les mois ont passés et ce pauvre est resté à prendre la poussière.

Ces derniers jours, la température a doucement commencé à monter. Étant un bonhomme de neige sur pattes, j'ai du coup très vite été attirée par la couverture gelée et le titre de Belle de glace. Rien qu'à le voir, comme ça, j'étais rafraîchie.

Et pour finir, je ne suis restée que 3 petits jours dans cet univers futuriste, cette science-fiction à la sauce YA, tellement l'histoire était prenante et le rythme rapide.

 

Rose est la fille d'un des couples les plus connus du monde, à la tête d'une extraordinaire entreprise très puissante. Elle avait l'habitude d'aller de temps en temps en stase dans son tube si confortable. Les réveils étaient toujours doux, accompagnés de sa mère.

Mais la voilà qui se réveille devant un inconnu, et rien ne se passe comme prévu ! Elle souffre de ton son corps, elle se sent raide, épuisée, déstabilisée. C'est là qu'on lui annonce l'impossible : elle est restée en stase pendant 62 ans ...

Une avalanche d'épidémies à décimé la population mondiale pendant des années, et la société recommence seulement doucement à se reconstruire sans ces horreurs.

Rose se prend le choc en plein visage : plus de parents, plus de premier amour, plus aucun repère.

Amaigrie, fortement affaiblie et complètement déboussolée, on la traite comme une bizarrerie, quelque chose qui ne devrait pas exister.

Il n'y a que le garçon qui l'a trouvé dans son tube de stase qui passe du temps avec elle, et qui lui présente des amis qui n'ont pas l'air ravis de faire sa connaissance.

Comme si tout cela n'était pas assez dur, voilà qu'une sorte de robot humanoïde débarque pour la capturer !

Comment trouver la force de continuer quand se sent si seule et qu'on ne comprend pas le regard que le monde porte sur vous ?

 

Je dois bien avouer que le début de ce livre m'a pas mal déstabilisée. On est directement plongé en plein coeur d'une scène où les actes et les émotions se bousculent.

Bien que cette scène ne dure pas trop longtemps une bonne partie du début du récit est tout aussi flou, j'avais l'impression d'avancer à tâtons. Je ne savais pas trop où je mettais les pieds, je n'étais pas sûre de réellement saisir ce qu'il se passait sous mes yeux.

J'ai également eu du mal avec les personnages. Alors, il faut savoir que, la plupart du temps, parlez-moi de plus de trois personnages d'entrée de jeu, et vous m'avez perdue.    J'ai une horrible mémoire des noms et je suis très vite paumée en me demandant "qui est qui ?".

En fait, je crois pouvoir dire qu'au final, je suis rentrée très facilement dans la peau de Rose, puisque je me retrouvais devant plein de gens que je ne connaissais pas, je ne savais pas ce qu'ils me voulaient, je ne savais pas où j'avais atterris, et j'étais assaillie de plein de sentiments contradictoires et d'émotions fortes.

Après, bien sûr, tous les éléments se sont mis en place, mon esprit s'est éclaircis et j'ai pu appréhender, et apprécier, toute l'histoire à sa juste valeur.

 

Rose est une jeune fille étrange, pas toujours évidente à cerner. Elle est d'humeur changeante et a parfois des réactions incompréhensibles, et son entourage, autant que le lecteur, est assez souvent désarçonné par ce personnage plein de secrets.

Malgré ça, on s'attache à elle, car ce qui transparaît le plus dans tout le récit, ce sont surtout sa faiblesse, son effroyable solitude, et sa peur. Après tout, on serait déstabilisés pour moins que ça ! Elle a raté 62 années, le monde a continué à tourner pendant ce temps-là, et il faudrait qu'elle agisse le plus normalement possible ?

Impossible.

Et il faut dire que, malheureusement, elle n'est pas toujours aidée au mieux. Le couple qu'on lui attribue comme étant ses tuteurs a l'air plus embêté qu'autre chose et Rose ne les voit jamais. Les nouveaux dirigeants de la société créée par son père sont plus en train de s'arracher les cheveux pour des problèmes de succession que de se soucier vraiment du bien-être de la jeune fille.

Il ne lui reste au final que Bren, le jeune homme qui l'a trouvée en pleine stase. Et même lui, elle ne sait pas vraiment quels sont les sentiments qui le lie à elle.

 

En fait, il va être difficile de vous parler de ce qui m'a le plus plu dans ce livre, car il s'agit de toutes les découvertes que Rose fait.

Du coup, comme j'ai envie que vous ayez un maximum de surprises (vu qu'elles sont la force même du bouquin), je ne vais rien vous en dire.

Sachez juste que, quand vous aurez l'impression de toucher du doigt la vérité, de commencer à vous en approcher pour l'apercevoir ... vus serez encore loin du compte.

C'est rare quand un livre me choque réellement, à proprement parler. Ce fut le cas ici, du moins, pour une partie du livre.

J'ai du le fermer quelques instants, les yeux écarquillés et la bouche grande ouverte (glamour) pour accuser le coup. Je crois que j'ai rarement autant détestés, haïs des personnages, de tout mon coeur et de toutes mes tripes, comme j'ai détesté ceux que l'on découvre dans cette histoire.

Et à côté de ça, on découvre également des personnes absolument incroyables, le genre où on se dit que, oui, Rose a de la chance de l'avoir trouvé.

Il y a une véritable richesse dans les personnages de ce titre, ils sont une palette fascinante et hors du commun, et la jeune fille devra, en même temps que le lecteur, démêler le vrai du faux pour savoir à qui elle pourra accorder sa confiance et son coeur.

 

Ce que j'ai aimé surtout, c'est le jeu des apparences, le fait qu'elles soient trompeuses, la plupart du temps.

Cette histoire n'a pas le même développement que les autres qu'on a l'habitude de lire en YA.

Alors, bien entendu, le décors est toujours différent, d'un livre à l'autre. Mais le fond reste souvent assez prévisible, au niveau des relations, surtout.

Ici, elles ont réussis à réellement m'étonner ! RIEN ne se passe comme prévu, et j'ai été de surprises en surprises, que ce soit au niveau du suspens ou des révélations, que pour les relations entre les personnages, sortant carrément du cadre conventionnel.

C'est cette originalité rafraîchissante, cette prise de risque rondement menée et superbement réussie que j'ai aimé.

Rien n'est tout blanc ou tout noir, et j'ai adoré qu'il n'y ai aucun élément proprement manichéen. Tout est beaucoup plus fouillé, plus travaillé que ce que l'on pourrait croire au début.

C'est cette évolution qui procure un plaisir de lecture sans pareil.

 

Malgré un début brouillon et flou, ce livre à su conquérir mon coeur et il m'a finalement fait passer un moment génial bourré d'émotions, accompagnés de personnages comme on n'a pas du tout l'habitude d'en voir.

 

Mille merci à Hachette Jeunesse pour cette histoire fantastique bourrée de surprises !

 

partenariat-LA

 

D'autres avis chez Amadis, Acsylé, Galleane, Fangtasia, Wilhelmina, L@ura, Venji, Ilnyak1pas, Elyssandre, Ayame, Babynoux, Seelie et Liliebook.

 

Commandez Belle de glace

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Science-Fiction
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 13:08

http://www.bonial.fr/environnement/wp-content/themes/campaign/images/banners/default.jpg

 

Voilà une initiative que j'ai trouvé rigolote et vraiment sympathique, où la blogosphère peut participer à une grande action de reboisement !

Comment ça marche ?

C'est tout simple, chaque personne possédant un blog peut y participer : Vous écrivez un petit article présentant l'action, vous insérer un p'tit logo sur votre blog (vous le trouvez ici en bas, à droite) et après ceci, un arbre est planté grâce à vous !

 

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille d'aller voir sur le site qui s'occupe de cette action : Petits Gestes Ecolos.

Ça ne coûte rien, ça prend à peine deux petites minutes, et c'est sympa de savoir qu'un arbre est planté, quelque part, grâce à votre article  =)

 

En tout cas, mon blog à moi, il est zéro carbone !

 

bonial – horaires et promos – moins de co2

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Partenariats
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 18:15

73962438

 

Un Petit Coin de Paradis, tel est le nom de cette pizzeria de l'Au-delà fréquentée par quelques âmes perdues ...

C'est là qu'échoue Brie, dépitée et déçue, après avoir eu le coeur brisé - littéralement - par son petit-ami.

Parmi les habitués de cet endroit, Patrick, un jeune homme séducteur et moqueur, lui propose d'être son guide.

Parviendra-t-elle, grâce à lui, à dénouer les secrets qui pesaient sur sa vie ? A faire le deuil de son amour perdu et à aimer de nouveau ?

Brie osera-t-elle enfin faire le grand saut vers la liberté ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Éternité fait partie de ces livres qui touchent profondément le lecteur. Il m'a énormément émue, et je souhaiterais vraiment pouvoir partager toute cette émotion.

Je suis donc tout simplement ravie de vous annoncer que, grâce à La Martinière Jeunesse, qui a la grande générosité de mettre en jeu 5 exemplaires d'Éternité, vous allez pouvoir tenter votre chance d'en remporter un.

Pour cela, rien de plus simple :

 

Répondez aux questions et envoyez moi vos réponses et vos coordonnées à archessia@gmail.com (avec comme titre "concours Éternité" ) avant le dimanche 27 mai à minuit.

Le tirage au sort sera effectué le lundi matin, et le résultat sera publié à ce moment-là.

 

Un minimum de politesse est demandé, s'il vous plaît. Je ne demande pas des courbettes ou mille formules alambiquées    Sachez juste que les mails ne contenant QUE la réponse et les coordonnées ne seront pas pris en compte, tout simplement.

 

Vous pouvez obtenir des chances supplémentaires en :

- relayant ce concours sur Facebook [+1]

- relayant ce concours sur Twitter [+1]

- relayant ce concours sur votre site/blog [+1]

- relayant ce concours sur Google + [+1]

- likant  la page du livre sur Facebook   [+1]

 

Maintenant, les questions :

 

1) Que veut dire CTVP ? (Trouvez la réponse ici)


2) Le début du livre m'a fait penser à un film. Lequel ?

 

A vos claviers, et je vous dis à dans deux semaines pour le tirage au sort !

 

Bonne chance à tous !

 

Les gagnants sont :

 

Julie G. (47150)

Damien D. (02880)

Laetitia N. (63100)

Manon M. (78520)

Candice L. (27930)

 

Félicitations, et merci à tous les nombreux participants !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 14:46

74175609.png

 

 

Auteur : Cate Tiernan

Editeur : Le Masque (MSK)

Prix : 17 €

Résumé :

 

A la mort brutale de son père, Thaïs, dix-sept ans, se voit contrainte de s'installer à la Nouvelle-Orléans avec une tutrice excentrique qu'elle n'a jamais vue de sa vie.

La ville l'accueille avec ses secrets et ses mystères, dont le plus bouleversant est sans doute la découverte de sa sœur jumelle, Clio.

Ensemble, les deux sœurs vont devoir affronter un destin hors du commun et apprivoiser un monde surnaturel qui pourrait bien causer leur perte.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre que j'ai adoré tout du long, très addictif et qui se dévore d'une traite.

 

Thaïs a toujours mené une vie assez banale, mais très agréable, aux côtés de son père. Quand celui-ci meurt dans un accident de voiture, tout ce qui l'entourait se voit chamboulé. Elle se retrouve sous la tutelle d'une femme étrange et excentrique qui l'entraîne à la Nouvelle-Orléans et qui a l'air de ne pas savoir que faire d'elle ...

Alors qu'elle doit apprendre à se débrouiller seule pour tout et que la tristesse et la solitude l'assaillent de toute parts, elle tombe nez à nez avec Clio ... sa jumelle.

C'est un choc monumental pour les deux jeunes filles, surtout que Thaïs apprend, en même temps que l'existence d'une soeur, l'existence de la magie et sa forte présence dans sa famille.

Des secrets vont devoir être dévoilés, des explications données, et il va falloir faire face à d'effrayantes découvertes ...

 

Ce que j'ai directement trouvé génial, ce sont les changements de narrateur, très fluides, clairs et qui permettent une vision large et précise de tout le récit.

On passe de Thaïs à Clio à chaque chapitre (entrecoupés parfois par un narrateur différent, mais je ne vous en dis pas plus), et j'ai pris autant de plaisir à lire la version de l'une que de l'autre.

Thaïs est la jeune fille assez classique, qui est posée et raisonnable, elle dégage une certaine fragilité mais également une sorte de calme, je l'ai trouvé apaisante et, de par ses faiblesses, j'ai trouvé que c'était celle à qui c'était le plus facile de s'identifier.

Quant à Clio, c'est plutôt le tempérament de feu. Sûre d'elle et de ses charmes, c'est la plus populaire du lycée et elle enchaîne les sorties et les conquêtes. Elle est drôle, pétillante et plein de culot, c'est assez génial et jubilatoire de suivre son point de vue, plein de fougue et d'énergie.

Elles sont différentes, mais complémentaires, en quelque sorte. Le fait qu'elles soient loin d'être ravies de découvrir l'existence d'une jumelle rend cette rencontre un peu plus originale, et grâce à ça et à quelques autres détails, ça empêche l'histoire de tomber dans le cliché.

Tout cela donne un sacré rythme au bouquin, les pages défilent à une vitesse folle et il est vraiment difficile de poser le livre une fois qu'on l'a commencé. C'est haletant et furieusement prenant.

 

Un autre point fort de ce titre, c'est sa galerie colorée de personnages.

Déjà, les soeurs sont toutes deux riches et complexes, dotées de caractères uniques et travaillés. A elles deux, elles donnent déjà le ton et portent une grosse partie de l'histoire sur leurs épaules.

Mais autour d'elles gravitent également une sacré palette de personnages intéressants et intrigants, comme la fameuse Axelle, la grand-mère de Clio ou encore André et Luc, ces mystérieux jeunes hommes qui entrent dans les vies de Thaïs et Clio au même moment.

Il n'y a pas une seule personne que je n'ai pas trouvé intéressante, et j'ai déjà hâte de lire le deuxième tome rien que pour voir certaines se développer. J'ai mille questions et suis vraiment curieuse à leurs propos.

 

L'élément magique de l'histoire est super bien introduit et j'ai adoré en apprendre un peu plus sur sa dynamique au fil de ma lecture. On n'est pas assaillit dès le début de pleins de détails incompréhensibles, ce que j'ai fortement apprécié.

D'ailleurs, au final, il reste encore beaucoup de flous, de cases vides. Ce premier volume se veut avant tout une grosse introduction et la présentation des deux soeurs, élément central de la série.

On a encore énormément de choses à apprendre, et je meurs déjà d'impatience d'assister à l'évolution de cette saga qui s'annonce palpitante et bourrée de mystères et de découvertes.

Plein de rebondissements, à l'intrigue bien ficelée et à la narration fortement immersive, ce livre séduira un public très étendu qui sera happé sans difficulté dans la nouvelle vie de ces jumelles au destin hors du commun.

 

Mille mercis à MSK pour ce titre hyper sympa qui m'a fait passé un excellent moment !

 

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

 

D'autres avis chez Seelie, LaureduMiroir, Mycoton32, Well-read-kid, Sakinia, Diantresdeslivres, Moody, petit-lips et paikanne.

 

Commandez Le calice du vent

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2