Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 14:39

APO COUVERTURES 1

 

La fin du monde est proche.

Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias.

Ils sont les Cavaliers de l'Apocalypse.

Ils n'épargneront que 144.000 âmes. En ferez-vous partie ?

 

"Cela doit être reposant, parfois, d'être une personne lambda, destituée de toute responsabilité, lovée dans l'ignorance de tout ce qui se joue dans des sphères plus élevées. Pour la première fois, je les regarde avec une sorte de jalousie contenue. La fin du monde, pour eux, se définit par une mauvaise note en latin, déchirer son pantalon au niveau des fesses ou se faire larguer devant tout le monde dans la cour du lycée."

Alice Naulin, Cavalier Blanc

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Si vous suivez mon blog depuis au moins quelques semaines (ou si vous avez fait un temps soit peu attention à mon avatar), vous savez que je voue un véritable culte à la série Apocalypsis, de l'incroyablement talentueuse Eli Esseriam. Pour moi, c'est tout simplement LA meilleure série fantastique étiquetée Jeunes Adultes qu'il m'ait été donné de lire.

C'est donc avec beaucoup de joie et d'excitation que, en partenariat avec Matagot / Nouvel Angle, j'ai deux exemplaires du premier tome, accompagnés de leur marque-pages, à vous faire gagner !

Ces livres riches, à l'histoire originale hyper bien construite, aux personnages puissants et atypiques, portés par une plume époustouflante m'ont fait passés des moments inoubliables et depuis, j'assume parfaitement mon statut de fangirl hystérique. Il m'est impossible de ne pas conseiller Apocalypsis dès qu'une conversation littéraire pointe le bout de son nez.

Si ça peut permettre à certains d'entre vous de découvrir et d'aimer la série, alors je serais on ne peut plus heureuse.

 

Et pour cela, rien de plus simple :

 

Répondez aux questions et envoyez moi vos réponses et vos coordonnées à archessia@gmail.com (avec comme titre "concours Apocalypsis" ) avant le dimanche 05 août à minuit.

Le tirage au sort sera effectué le lundi matin, et le résultat sera publié à ce moment-là.

Les envois seront limités à la France et la Belgique.

 

Un minimum de politesse est demandé, s'il vous plaît. Je ne demande pas des courbettes ou mille formules alambiquées    Sachez juste que les mails ne contenant QUE la réponse et les coordonnées ne seront pas pris en compte, tout simplement.

 

Vous pouvez obtenir des chances supplémentaires en :

- relayant ce concours sur Facebook [+1]

- relayant ce concours sur Twitter [+1]

- relayant ce concours sur votre site/blog [+1]

- relayant ce concours sur Google + [+1]

- likant    ma page sur Facebook   [+1]

 

Maintenant, la question :

 

- Quel est le surnom donné par le père d'Alice à celle-ci ? (Indice)

- Eli Esseriam voue un culte à un auteur, lequel ? (Indice)

 

A vos claviers, et je vous dis à dans deux semaines pour le tirage au sort !

 

Bonne chance à tous !

 

Les gagnantes sont :

 

Nadège (7060)

Cécilia (56850)

 

Félicitations à elles, merci à tous les participants et à très bientôt pour de nouveaux concours !

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 13:42

9782732451589.jpg

 

 

Auteur : Lisa McMann

Éditeur : La Martinière Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

 

De quoi sont faits nos rêves ? Que se passerait-il si quelqu’un pouvait entrer dans ces histoires folles qui agitent nos nuits ?

Depuis qu’elle a cinq ans, Janie Hannagan porte un lourd secret : quand les autres s’endorment près d’elle, elle perd connaissance pour être entraînée dans leurs songes. Témoin de leurs terreurs nocturnes, elle voudrait les aider mais comment faire ?

En se confiant à Cabel, Janie croit trouver l’âme soeur et espère sortir de sa solitude. Mais ses rêves, à lui, se révèlent si troubles et inquiétants… A-t-elle fait le bon choix en choisissant ce garçon-là ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

C'est dingue, à peine j'avais entamé ce livre, que j'en ressortais quelques heures plus tard, un peu hébétée, l'ayant terminé presque sans m'en rendre compte.

J'ai rarement lu un livre aussi vite, mais tout est là pour en faire un titre hyper immersif dont on ne peut qu'engloutir avidement les pages.

 

Janie est unique en son genre. Dès que quelqu'un s'endort près d'elle, la voilà qui s'écroule et se retrouve dans le rêve ou le cauchemar de la personne. N'importe quand. N'importe où.

Très loin d'être une bénédiction, cette capacité empoisonne la vie de la jeune fille, et tout, les moindres gestes de son quotidien, sont calculés en fonction de cette véritable malédiction.

Mais au fil du temps, certaines choses semblent changer, d'abord imperceptiblement. Quelqu'un dans un rêve qui la voit, qui lui parle. Et elle trouve enfin quelqu'un a qui parler, à qui elle avoue tout ce qu'elle vit quand les autres dorment. Avec Cabel, elle est prête à se rapprocher vraiment de quelqu'un.

Mais en tombant dans un rêve du jeune homme, elle se demande si elle a eu raison de tout dire. La joie est très vite remplacée par la peur.

 

Bon, déjà, j'avoue avoir complètement flashé sur la couverture que je trouve réellement superbe. Je tiens d'ailleurs à préciser qu'elle est mille fois plus belle en vrai, car au lieu de ce bleu flashy pas très joli, les ton sont d'un lavande un peu sombre vraiment magnifique.

Ça c'est pour la parenthèse esthétique.

L'histoire maintenant.

Je l'ai trouvée super originale, et merveilleusement maîtrisée. On dirait que les divers évènements sont consignés comme dans un carnet, avec date et heure avant chaque passage. Au début, cela donne un effet de froideur, il y a une sorte de distance entre le récit et le lecteur. On fait donc la connaissance de Janie directement lors d'une de ses "crises", ce qui nous plonge instantanément dans le coeur du problème et donc, de l'intrigue du livre.

Ce que je trouve formidable, c'est que malgré (ou grâce à ?) ce choix de narration, il y a pourtant une force dans les émotions qui est tout simplement bouleversante.

Le fait de suivre Janie avec ces épisodes tous traumatisants à leur manière, et de la voir en souffrir quotidiennement, lutter pour continuer coûte que coûte, un jour après l'autre, ça ne peut qu'émouvoir. En tout cas, ça l'a rendue directement très attachante à mes yeux.

Rajoutez à ça le fait qu'elle vive seule avec une mère alcoolique démissionnaire et apathique, qu'elle vit dans un quartier pauvre et qu'elle subit les railleries des autres élèves, tout ça sans se plaindre, en gardant la tête haute et en serrant les dents, et vous avez une Archessia troublée par l'émotion, complètement sous le charme de ce p'tit bout de femme pleine de courage.

 

Alors que l'on croit seulement assister à un enchaînement de rêves que Janie ne fait que subir, le livre commence à prendre un virage encore plus intéressant et bien plus inquiétant.

Janie se rend compte qu'elle peut peut-être interagir dans les rêves, et pas seulement être victime d'eux.

Une révélation de taille pour la jeune fille, mais aussi sûrement le début d'autres ennuis, de complications. Surtout depuis qu'elle se rapproche de Cabel, garçon de son entourage qui connaît son secret mais qui, lui, en garde encore des tonnes pour lui.

Arrive en même temps le suspens et l'angoisse de ce que tel ou tel rêve pourrait révéler, ou quelles conséquences auraient-ils pour Janie.

Mensonges, secrets, sentiments, peurs, angoisses, solitude et dangers se mélangent dans un véritable tourbillon donnant le vertige.

 

Mais de tout ça, ce qui m'a le plus séduite, c'est véritablement l'ambiance.

Tout le livre paraît cotonneux, brumeux, on y avance à tâtons, sans jamais savoir ce qu'il se passera au paragraphe suivant, mais en mourant d'envie de s'y lancer à corps perdu.

L'onirisme exacerbé du récit est incroyable, et c'est quasi hypnotisée que j'ai goulûment avalé ce livre, un véritable délice que l'on a l'impression de savourer sur un nuage lentement porté par une brise.

C'est une expérience indescriptible et les mots ne suffisent pas pour décrire cette ambiance unique et si particulière. Je ne peux réellement que vous conseiller très chaudement de vous ruer chez votre libraire et de vous le procurer dès sa sortie, le 13 septembre 2012.

 

Mille mercis à La Martinière Jeunesse pour ce livre absolument fascinant qui, bien entendu, m'a fait rêver.

 

logo martiniereJfiction (1)

D'autres avis chez Chou:) et sofiaportos.

 

 

Commandez Wake

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 09:48

parle-moi-d-amour-tu-me-fais-rever.jpg

 

 

Auteur : Anna Stark

Éditeur : Rebelle Éditions

Prix : 16 €

Résumé :

 

« Se retrouver célibataire à presque trente ans, je ne l'ai pas du tout vu venir ! Mais ce que j'imaginais encore moins, serait le long parcours du combattant pour trouver le Prince Charmant.

Mais je ne suis pas du genre à me laisser abattre ! En quelques clics, je me suis mise en quête de mon roudoudou en sucre d'orge que j'attends depuis si longtemps. Sauf que moi, Sacha, je me retrouve avec une marmite pleine de crapauds en tous genres mais aucun prince charmant à l'horizon !

Finalement, je me demande si je n aurais pas dû lui refiler directement mes coordonnées GPS...

Ils m'ont parlé d'amour... Mais ils ont oublié l essentiel... me faire rêver ! »

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

De base, je n'étais pas spécialement tentée par ce titre, surtout parce que la chick lit n'est pas spécialement ma tasse de thé (étrange non ? Pour quelqu'un qui raffole des histoires d'amour).

Mais bon, c'est un tout petit livre, et vu que je sortais d'une histoire extrêmement lourde et pesante, je me suis dis qu'il ferait une transition parfaite.

 

L'idée de base est vraiment super sympa : Sacha, bientôt 26 ans, vient de se faire plaquer. Elle qui croyait qu'elle allait tout simplement terminer sa vie avec son homme, le choc est rude. Heureusement, à notre époque moderne, tous les outils sont là pour vite retrouver quelqu'un ! Les inscriptions sur les sites de rencontres s'enchaînent, en même temps que les rendez-vous ... ratés.

Chaque chapitre est une rencontre et une déception pour la jeune fille. Est-ce qu'enfin internet et sa foule de gens le peuplant lui apporteront un homme avec qui elle fera un bout de chemin ?

 

J'aimais beaucoup l'idée donc, et ça pouvait être vachement sympa à suivre, ce carnet de rencards catastrophiques, en théorie.

Le problème, c'est qu'en pratique, la mayonnaise n'a vraiment pas pris avec moi.

Dès le début, je n'ai pas été super fan du ton employé et de la plume de l'auteur. Une écriture très naïve, beaucoup de répétitions, beaucoup "d'exagérations" et, pour un livre se voulant tirés d'expériences réelles, je l'ai trouvé réellement peu crédible.

Alors, bien sûr, le schéma des chapitres est toujours un peu le même (découverte - rencontre- déconvenue), mais c'est normal, c'est ce qui donne le rythme au récit, après tout.

Seulement, j'ai été assez bluffée de voir, à chaque fois, les hommes se transformer si radicalement en si peu de temps. Exemple : Sacha passe une soirée délicieuse avec un homme bien sous tout rapport, poli, intéressant, gentil, etc ... Et d'un coup, d'un seul, sans prévenir, le voilà devenir un rustre dégoûtant énumérant les pires vulgarités. D'une seconde à une autre. En un claquement de doigts. C'est ... surprenant.

Bon, ok, je peux comprendre que cela fasse partie de l'effet comique, et je suis sûre que, visuellement par exemple, ça peut fonctionner. Mais à l'écrit, j'ai trouvé ça tout simplement irréel.

En fait, je pense que ça aurait mieux donné au théâtre, au final. Sur-joué, certes, mais le rendu aurait été meilleur, je crois.

 

Cela dit, ça reste un livre très facile à lire, sans aucune prise de tête, et a rempli sa mission de me détendre après mon gros pavé.

J'ai bien aimé la fin par contre, c'est assez étrange, mais le ton change d'un coup, se fait plus posé, un peu plus mature, mieux maîtrisé. J'aurais aimé lire tout le livre avec cette plume-ci ...

C'est le premier livre d'Anna Stark, et si elle continue à avoir de bonnes idées comme celle-ci, je pense que son écriture gagnera en qualité avec le temps, car malgré le fait que je n'ai pas vraiment aimé ce titre, le potentiel est indéniable.

Je le conseillerais surtout aux grandes amoureuses de la chick lit à la française, qui y trouveront sûrement bien plus leur compte que moi, qui n'était peut-être pas non plus la meilleure cible, de base.

Si Sophie Jomain a adoré (elle a écris une préface absolument délicieuse pour ce bouquin), c'est qu'il y a forcément un public qui se délectera des aventures et déconvenues sentimentales de Sacha, et sûrement en se reconnaissant un peu, qui sait.

 

Mille mercis quand même à Rebelle Éditions, qui me font découvrir de nouvelles plumes de la littérature française.

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

Commandez Parle-moi d'amour... tu me fais rêver !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Chick-lit
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 14:00

krrpk-couv-web.jpg

 

 

Auteur : Bill

Éditeur : Delcourt (Shampooing)

Prix : 12,50 €

Résumé :

 

Pauvre Krrpk, petit alien fraîchement débarqué sur la planète Grook, peuplée d'êtres franchement inhospitaliers, honteusement arrogants et ouvertement racistes. Dès son arrivée, il comprend qu'il n'est pas le bienvenu et qu'il va en baver. Mais Krrpk s'en fiche parce qu'il a un plan, parce qu'il sait qu'ils ne vont pas rigoler longtemps... et parce qu'il n'est pas très malin non plus.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un petit ovni qui attirera beaucoup de curieux et qui, je suis sûre, ravira un bon gros nombre de lecteurs !

 

Krrpk est un alien qui arrive sur une planète qu'il ne connaît pas.

Directement, il est confronté aux différences culturelles gigantesques, à l'impolitesse crasse de sa race prédominante, de leur racisme et leur fierté.

Il se fera arnaquer, draguer, roulé dans la boue, on se moquera de lui, bref, il va vraiment en baver.

Mais bon, c'est pas trop grave, après tout, il est là pour la prophétie que son peuple compte bien réaliser.

Sauf que, tout ne se passe pas toujours comme on l'a prévu ...

 

Au début, j'ai trouvé cette BD vraiment mignonne. Krrpk est adorable, plein d'innocence (pour ne pas dire bêtise), il a une vision du monde toute neuve, ils ne connaît presque rien, il patauge et fait des gaffes. On croirait voir un bébé apprendre à marcher.

Ses déboires pour se sociabiliser sont très rigolos à regarder.

Mais ensuite, on découvre autre chose ... Par exemple, que les personnages qui l'entourent sont incroyablement vulgaires, grossiers et usent et abusent d'un vocabulaire fleuri que je n'oserais jamais utiliser sur ce blog ! (bien qu'il m'a fait beaucoup rire et que j'utiliserais sûrement des expressions, maintenant  ).

On découvre la logeuse de Krrpk, qui veut bien l'aider avec ses problèmes d'argent ... à condition qu'elle peut lui enfoncer des objets dans certains orifices pendant qu'elle filme ...

Hahaha ! Mon Dieu c'est juste ignoble ! Je suis totalement fan !

Il y a un contraste incroyable entre le dessin tout en rondeur et en douceur, et les personnages et leurs discussions absolument abominables !

En fait, si vous connaissez, je pourrais quasi comparer à une sorte de Happy Tree Friends, mais version BD, et bien, bien plus subtile, drôle et jouissive !

 

3-arrivee-web.jpg

(cliquez pour voir en plus grand)

 

J'ai énormément ri, même si ça ressemblait plus à un grognement gras mêlé d'un peu de culpabilité ... (Rooooh, elle a dit ça et lui a fait ça, hinhinhin).

J'adore ce type d'humour, et l'auteur, malgré la teneur haute en sexe, scatophilie et autres joyeusetés du genre, arrive pourtant à l'utiliser avec une certaine dose de subtilité, qui rend le tout fluide et extrêmement agréable à lire.

Oui, c'est vulgaire. Mais ce n'est pas que ça.

C'est riche et varié, c'est même mignon par moments, on se pose des questions, il y a un vrai scénario, et une sorte de véritable intrigue pointe même le bout de son nez.

Il y a un véritable équilibre entre le côté gore avec sexe et compagnie, et le côté plus sérieux, plus tendre même, créé avec Krrpk et le coup de crayon assez incroyable de Bill.

C'est doux et coloré, teinté d'émotions et de folie, d'humour noir grinçant et de violence gratuite ... mais tellement mignonne !

Une oeuvre unique en son genre qui saura sans aucun doute se faire remarquer et trouvera définitivement son public !

Mais attention, pas les petits nenfants !

 

78-mots-d-estomac-web.jpg

(cliquez pour voir en plus grand)

 

Mille merci à Delcourt pour m'avoir entraîner dans les aventures loufoques de Krrpk, un vrai petit coup de coeur !

 

500px-Delcourt logo.svg

Commandez krrpk, Tome 1 : krrpk doit mourir

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 13:24

9782253162490-T.jpg

 

 

Auteur : Zoran Drvenkar

Éditeur : Le Livre de Poche

Prix : 7,60 €

Résumé :

 

Berlin. Tamara, Frauke, Kris et Wolf se sont connus au lycée. Dix ans plus tard, après une succession de petits boulots, de drames personnels, de défaites diverses et de blessures secrètes, c’est sans trop d’illusions qu’ils abordent la trentaine. Les choses vont néanmoins changer très vite quand ils ont l’idée de créer une agence nommée Sorry, dont l’objet est de s’excuser à la place des autres. Le succès est immédiat, ils aident des hommes d’affaires qui s’estiment s’être mal comportés envers un salarié, un associé ou une entreprise à alléger leurs remords en allant à leur place chercher le pardon auprès de leurs victimes. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où un mystérieux assassin désireux de soulager sa conscience en obtenant l’absolution pour les horribles souffrances qu’il inflige décide de recourir aux services de Sorry. C’est le début d’une longue descente aux enfers pour les quatre amis. Pris dans un piège infernal et mortel, ils n’auront d’autre solution que de découvrir au plus vite l’identité et les mobiles de ce tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Wow, c'est rare que je mette autant de temps à lire un livre, mais là, impossible de faire autrement.

Sorry est un thriller "envahissant", on ne peut que prendre son temps en le lisant.

 

Le quatrième de couverture est vraiment parfait et il n'y a pas grand chose à rajouter. Ce qui est quand même digne d'être salué, car un bouquin comme ça, chapeau pour le résumer correctement.

Ce livre est complètement fou, aussi bien dans son ambiance, ses personnages, leurs relations, les mystères et le suspens, c'est un truc de dingue, je n'en reviens toujours pas.

On va suivre ces quatre jeunes adultes dans un grand tournant de leur vie qui vont être embarqués par un tueur dans ses meurtres. On suivra également le tueur. D'un autre côté, on a aussi le point de vue d'une personne connaissant les victimes et voulant se venger. Et enfin, nous avons le passé du tueur, pour apprendre à le connaître et savoir ce qui l'a amené à assassiner ces personnes en particulier.

Complètement hallucinant.

On assiste à un chasser-croiser comme je n'en ai jamais vu, j'ai été bluffée de voir se faire et se défaire quantité de liens, de connexions, tout au long de ma lecture.

Et je peux vous assurer que TOUT, chaque personnage, chaque narrateur, chaque point de vue, chaque histoire. Tout est intéressant et tout simplement fascinant.

Franchement, dans un bon gros thriller comme ça, je trouve ça rare d'être à ce point immergée, et de n'y trouver QUE du positif.

 

Dès le début, j'ai adoré le groupe de quatre amis. Ils ont mon âge, ils sont paumés, certains sont sans emplois, d'autres coincés dans des jobs qu'ils n'aiment pas vraiment, ils se questionnent sans arrêt sur leur avenir, sur ce que la vie peut leur offrir, ils se laissent aller à la mélancolie, on peur de grandir tout en voulant être des adultes convenables. Je pense que beaucoup de personnes de ma génération se reconnaîtrons, ou en tout cas, ça leur parlera, définitivement.

Du coup, l'attachement à ses personnages fut quasi immédiat et vraiment intense, très profond.

Après, chose assez incroyable, on arrive à ressentir le même genre d'attachement au tueur ... Je ne vous dirais pas pourquoi ni comment, mais j'ai trouvé ça très perturbant, comme si on ne savait pas trop sur qui diriger son affection et sa pitié, à l'homme, ou au tueur ?

J'ai adoré l'ombre qui plane sur son identité du début à la fin. Malgré qu'il soit le narrateur assez fréquemment, on n'est jamais sûr de sa réelle identité. Est-il vraiment celui qu'il dit être ? Est-ce vraiment lui dont les amis ont les coordonnées ?

Ce n'est qu'à la toute fin que la lumière se fera sur les identités de chacun, sur leurs motivations, leurs désirs, leurs fautes, leurs regrets. Lire tout ça va s'avérer aussi extraordinairement intense qu'incroyablement douloureux.

 

Je vais quand même parler d'un élément du livre qui, je pense, est important à signaler pour ceux qui veulent tenter la lecture.

C'est un thriller, et logiquement, la plupart de ceux-ci ont leur dose de violence (psychologique comme physique) et de sang. Ici, on y parle beaucoup de pédophilie, entre autre. Et je préfère prévenir qu'il y a des scènes de viol sur des enfants qui sont détaillées et d'une cruauté difficilement supportable. J'ai souvent du fermer le livre quelques instants pour reprendre mon souffle et chasser des larmes de mes yeux. Je sais que cela peut extrêmement choquer certaines personnes, il est donc important de préciser cette partie du contenu, je pense.

Franchement, le seul point moins positif que je pourrais mentionner, c'est le fait que ma lecture a vraiment été très longue, et lente. Moi qui aime passer d'un univers à un autre très rapidement, cela m'a quelque peu frustrée. Mais à côté de ça, vous en avez carrément pour votre argent, du coup ! Et vraiment, on n'a pas le choix que de le savourer, profiter de chaque page, découvrir chaque nouveauté, essayer de décortiquer le moindre indice, le moindre souvenir, ...

C'est un livre riche, furieusement intelligent et réellement très dense.

De la première à la dernière page, l'intrigue ne s'essouffle à aucun instant, elle garde son intensité intacte et puissante, nous entraînant toujours plus loin dans la folie et cette enquête aux nombreux tiroirs.

 

C'est un livre que je conseillerais définitivement. Peut-être pas aux âmes sensibles, mais à tout ceux qui veulent faire une plongée incroyable dans la psyché humaine et dans un polar torturé et tortueux, sacrément bien fichu, remplis de personnages proches de nous, si proches que ça en devient presque dérangeant de les suivre dans cette histoire hallucinante.

Une chose est sûre, vous n'en sortirez pas vraiment indemne.

 

Mille mercis au Livre de Poche pour ce thriller sacrément efficace qui m'a bien secouée pendant de nombreuses heures.

logo.png

D'autres avis chez Nelfe, Virginiie, joyeux-drille, Lisalore, Vepug, Mimigogotte et petit-lips.

 

Commandez Sorry

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 19:13

577453_482646401752180_1560288862_n.jpg

 

Auteurs : Blake, Daugherty, Hancock & Amini

Éditeur : Hachette Jeunesse (Black Moon)

Prix : 16 €

Résumé :

 

Dix années se sont écoulée depuis l'assassinat du roi par la reine Ravenna, splendide et vengeresse, le soir même de leurs noces. Ces dix années de mainmise sur le royaume dévasté commencent à peser sur la maléfique souveraine. Pour empêcher sa magie de disparaître et sa beauté de s'évanouir, elle doit se nourrir d'un coeur pur. Le coeur de celle qu'elle garde prisonnière dans ses geôles, la fille du roi.

Blanche-Neige réussit à s'enfuir et trouve refuge dans la Forêt des Ténèbres. La reine choisit d'envoyer dans ce lieu enchanté, peuplé d'une flore magique et d'une faune dangereuse, le seul homme qui en soit sorti vivant : Eric, un chasseur torturé.

Cet homme, pour qui la vie ne recèle plus aucun espoir, accepte de ramener la jeune fille. mais face à sa proie, il hésite. La tuera-t-il ? Ou l'aidera-t-il à devenir le plus grand guerrier que le royaume ait connu ?

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Seigneur, ce quatrième de couverture est ridiculement long !   J'adore comment il décrit minutieusement le premier quart du bouquin ...

Alors, je tiens à préciser que je n'ai pas vu le film (comment ça je suis bien la seule ?). Malgré tout, j'adore les contes de fées et quand ils sont revisités, et l'ambiance de cette histoire me semblait vraiment alléchante. Mais du coup, il n'y aura aucune comparaison dans cette chronique, je me baserais uniquement sur le bouquin (même si j'avais le visage des acteurs en tête en lisant ce qui, pour certains personnages, était loin d'être déplaisant).

 

Je ne vois pas ce que je pourrais rajouter au résumé concocté par l'éditeur, parlons donc de l'histoire.

La "reprise" du conte de Blanche-Neige m'a beaucoup plue. J'aime l'idée que le chasseur devienne un mentor pour la jeune fille et l'accompagne jusqu'au bout dans sa bataille pour détrôner la méchante belle-mère.

Ca ajoute une touche de maturité au conte, et le rend un peu plus piquant, plus excitant.

J'ai aimé que l'on se penche plus sur Ravenna, la belle-mère. On a droit à quelques coups d'oeil à son passé, et cela nous permet de donner une raison à ces accès de cruauté. D'ailleurs, ça me l'a rendue bien plus sympathique, et je dois dire que j'ai même éprouvé pas mal de pitié pour cette femme.

J'aime quand un méchant me surprend !

 

Les personnages sont très sympas, et il est très facile de s'y attacher, même aux plus "insignifiants" d'entre eux. Blanche-Neige est un parfait mélange de forces, de doutes, de caractères, de peurs et de magie (je pense notamment à une scène avec un cheval, très joliment décrite).

Seulement, à part elle, Ravenna et le chasseur, on ne s'attarde pas vraiment sur les autres personnes peuplant ce récit. C'est dommage, j'aurais voulu connaître bien mieux les nains, par exemple.

Et le chasseur, haaaa, le chasseur. Honnêtement, je crois que c'est grâce à lui que j'ai pris le plus de plaisir dans ma lecture !    J'adore comment on nous matraque sans cesse à quel point il est laid et pas attirant pour un sous ... alors qu'au générique du film il y a Chris Hemsworth. Super crédible ! (ça me fait penser à Aragorn dans LSDA, qui est lui aussi sensé être moche. Ceci, Mesdames et Messieurs, s'appelle un fail).

 

En fait, le seul élément qui m'a vraiment déplu, c'est que l'on sent véritablement que ce livre est tiré d'un film, et au final, ce n'est qu'un gros résumé de celui-ci.

On se concentre beaucoup sur les mouvements des personnages, ou sur certaines détails très visuels. Alors, oui, pour ça, c'est très bien écrit, car j'avais quasi l'impression de regarder un écran.

Mais bon, quand je lis un livre, c'est pour me plonger ... dans un livre, pas pour essayer de m'imaginer un film.

Bien entendu, je pense que chacun a son avis sur la question, et ici, ce n'est que le mien. Mais voilà, personnellement, ce n'est donc pas ce que je préfère lire.

À part ça, ça reste un récit sans prise de tête, qui se lit très vite et qui est parfait pour se vider un peu l'esprit entre deux livres plus conséquents, par exemple.

 

Je pense qu'il est plus destiné à ceux qui ont vu et aimé le film, les autres risquant de rester un peu sur leur faim.

 

Mille mercis à Hachette Jeunesse pour m'avoir permis de vivre cette histoire même quand je ne sais pas aller au cinéma 

 

partenariat-LA

 

Un autre avis chez Asyllia.

 

Commandez Blanche-Neige et le chasseur

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 12:32

9782021050943

 

 

Auteur : Kim Harrington

Éditeur : Seuil

Prix : 14 €

Résumé :

 

"Mon nom est Claire Fern et je suis extralucide. Mon frère est médium. Et ma mère télépathe. À Eastport, station balnéaire de Cape Cod, les touristes nous adorent. Mais les gens d'ici nous méprisent."

 

Lorsque Victoria, une très belle adolescente, est retrouvée assassinée, Claire se retrouve malgré elle étroitement mêlée à l'enquête, avec Gabriel, le beau et ténébreux fils du nouvel inspecteur de police !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Ca me fait toujours rire quand je vois sur un quatrième de couverture ou dans un résumé quelconque qu'on parle d'un jeune homme "beau et ténébreux". Personnellement, ça me fait lever les yeux en ricanant, c'est tellement cliché !

Heureusement que je ne me suis pas arrêtée à ce détail en commençant ce livre, cela aurait été bien dommage, vu le super moment qu'il m'a fait passer .

 

Claire vient d'une famille aux riches dons psychiques. Quand le sien s'est développé quand elle était petite, elle n'a donc pas vraiment été surprise, c'était dans l'ordre des choses.

En touchant des objets, elle arrive à avoir des visions sur la personne qui l'a touché avant elle.

Avec sa mère qui entend les pensées, et son grand frère qui sait communiquer avec les fantôme, ils font une sacré famille ! Mais bon, ils en vivent comme ils peuvent, et à part le fait qu'ils sont traités comme des gros loufoques en ville, ça va plutôt pas mal.

Jusqu'au jour où tout bascule. Une jeune femme, touriste qui passait quelques jours en ville, se fait assassiner dans sa chambre d'hôtel.

À partir de ce moment-là, la vie de Claire va se compliquer plus qu'elle ne l'aurait jamais cru possible : elle va se retrouver à aider la police par le biais du fils du nouvel inspecteur, avec l'appuis de son ex petit-ami, pendant que son frère lui révèle qu'il est possible qu'il soit impliqué dans cette histoire.

Ses donc ne seront peut-être pas suffisant pour trouver toutes les réponses, cette fois-ci ...

 

"On a compris quel était le don de Perry le jour où, à l'âge de douze ans, il a simplement dit à maman que grand-mère nous passait le bonjour. Le fait qu'elle soit morte était un indice de taille."

 

J'ai été séduite dès le début par cette petite famille hors du commun et de leur quotidien entre "lectures" psychiques et essayer tant bien que mal de vivre normalement.

Le ton est léger et l'humour est présent, aussi bien dans les situations que dans les dialogues.

Claire m'a apparue très vite sympathique. Bien qu'elle ne soit pas spécialement extraordinaire, elle a juste ce je-ne-sais-quoi qui la rend intéressante, piquante. Du caractère et du répondant sans pour autant être irritante ou dure à cuire, de la gentillesse et de la générosité sans être une bonne soeur, et une bonne dose de curiosité et de courage.

On a donc quelqu'un de juste assez "ordinaire" pour s'y identifier, et de juste assez spécial pour avoir envie de la suivre un moment. L'auteur a trouvé un bon équilibre avec ce personnage, et l'alchimie se fait très facilement, très rapidement.

Les autres personnages bénéficient d'ailleurs du même traitement, et bien qu'il n'y en a pas vraiment un qui ressort fort par rapport aux autres, ça ne m'a pas dérangé du tout, et j'ai pris beaucoup de plaisir à tous les rencontrer.

J'ai vu que pas mal de personnes reprochaient justement à ce livre de contenir des personnages un peu fades et sans grand intérêts. Je trouve au contraire que, justement par leur "banalité", ils ont des côtés furieusement humains qui les rends très crédibles.

Bien sûr, il y a l'aspect des pouvoirs psychiques pour notre petite famille, mais à part ça, ils sont un mélange super bien équilibré entre plausibles et intéressants.

J'ai adoré Perry, le grand frère bourreau des coeurs mais super attachant, la mère espiègle qui ne se gène aucunement pour écouter les pensées de tout le monde, et bien sûr, ce délicieux triangle entre Claire, Justin son ex et Gabriel le fils de l'inspecteur.

 

Mais attention, le plus important ici n'est pas la relation de la jeune fille avec l'un ou l'autre jeune homme, mais bien l'enquête policière dont le danger grandit au fil des chapitres et dont l'ampleur nous enveloppe complètement jusqu'à la fin.

Véritable thriller paranormal, c'est un livre haletant avec une intrigue, somme toute assez classique de base, bien construite et parfaitement développée.

Je me suis posée des questions durant toute ma lecture, et ce n'est vraiment qu'à la fin que j'ai eu mes réponses, en même temps que Claire.

Le suspens est subtilement géré et bien dispersé sur tout le récit, laissant constamment la part belle à l'humour, aux relations entre les personnages et au quotidien de Claire.

J'ai adoré la voir jongler avec ce dont elle devait faire face, et ses réactions sont d'ailleurs assez logiques ne général, augmentant le réalisme de l'histoire.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre qui, bien que destiné à la jeunesse, n'a rien de niais.

L'écriture est fluide et extrêmement agréable, on se laisse porter sans aucune difficulté et les pages défilent sans que l'on ne s'en aperçoive.

C'est un titre que j'éi découvert avec beaucoup de joie, que j'ai dévoré avec enthousiasme et dont j'ai très hâte de me plonger dans la suite !

 

Mille mercis à Seuil pour cette plongée intense dans le quotidien quelque peu différent de Claire.

 

174866 112915142131742 6678647 n

 

D'autres avis chez L@ura, paikanne, Kassie, Karline05, Liliebook, Ilnyak1pas, Sia, Platinegirl et Yukarie.

 

Commandez Visions

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 14:41

princesse-kilala-1.jpg

 

 

Auteurs : Nao Kodaka & Rika Tanaka

Editeur : Pika Éditions

Prix : 7,05 €

Résumé :

 

Un jour, Kilala rencontre un jeune garçon, Rei, qui possède une couronne magique. Son destin va alors changer. Guidés par cette couronne, ils se retrouvent dans un autre monde… qui n’est autre que celui de Blanche-Neige !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Bon sang, qu'est-ce que ce manga est adorable !

Au début, quand je regardais la couverture, je ricanais pas mal. Toutes ces couleurs flashy, le dessin se prêtant aux shôjo pour jeunes fille/enfants et le titre, tout était là pour que ça fasse super cliché.

Puis, un détail a attiré mon attention ... Ça ne serait pas des princesses Disney sur la couverture ? ...

J'hésitais quand même à tenter l'aventure, mais quand on a proposé de me l'envoyer, j'ai sauté sur l'occasion, et j'ai franchement bien fait !

 

Kilala est fan de Disney depuis toujours, en particulier des Princesses qui peuplent ces histoires. Elle envie leur beauté, leurs sublimes robes, leurs destins incroyables, la force et le caractère dont elles font preuve. Ce sont de véritables modèles pour la jeune fille, et elle rêve régulièrement de ces sublimes personnages.

Tout a l'air tellement plus beau que dans sa propre vie, où ses parents la délaissent et où les règles de l'école où elle étudie sont très strictes.

Heureusement, il y a Erica, sa meilleure amie. Elles sont tout pour l'autre et leur relation est la plus importante au monde. D'ailleurs, lorsqu'Erica s'inscrit au concours de Princesses, Kilala devient immédiatement sa plus grande fan et l'encourage de tout son coeur !

Un jour, en rentrant chez elle, elle trouve un jeune homme sans connaissance devant chez elle, avec une superbe couronne à ses côtés.

Cette découverte inhabituelle sera le début de grands changements dans la vie de Kilala, car à partir de là, tout va s'enchaîner. Entre la disparition de sa meilleure amie et la rencontre de Princesses de contes, le pire comme le meilleur est possible.

 

Rooooh, c'est tout simplement mignon comme tout !

Franchement, il n e faut vraiment pas s'arrêter à la couverture enfantine ou au début un peu simple et pas crédible pour un sous.

On rentre ici dans une véritable histoire de contes de fées, un monde de rêve issu tout droit de l'imaginaire. Quand vous vous serez dis ça, la lecture se fera toute seule et s'avérera vraiment très agréable.

J'idolâtre moi-même Disney (qui de ma génération ne le fait pas ?) et sérieusement, qui n'a jamais rêvé de vivre une aventure digne d'un de ces films et, dans la foulée, rencontrer des personnages incroyables dont les véritables Princesses Disney ?!

En tout cas, c'était mon cas, et je crois que je suis loin d'être la seule 

Princesse Kilala nous offre exactement ça, et moi, ça me fait directement replonger en enfance, c'est super sympa de ressentir ça en le lisant.

En plus, mine de rien, le récit se veut un minimum mature, n'hésitant pas à être un peu inquiétant, émouvant, dur et vraiment très tendre. pas mal d'émotions sont mises en avant, et j'ai été surprise de trouver cette richesse dans ce titre.

La lecture se fait toute seule, on passe par beaucoup d'action et tout plein de surprises, et j'ai également sacrément étonnée de me rendre compte que certaines scènes me touchaient beaucoup. Il y en a que j'ai trouvé particulièrement belles et émouvantes.

 

Autre surprise, c'est le dessin. Là encore, je trouve la couverture un peu trompeuse, car le trait à l'intérieur est bien plus travaillés, plus fin, plus vivant que ce que l'on pourrait croire.

On a ici de très jolies expressions du visage, des corps aux proportions correctes (ici, par de poitrines énormes, de fesses rebondies ou *gasp* de vulve apparente via la culotte. Ouf !), de belles tenues et, surtout, des Princesses Disney tout comme les vraies ! Les graphismes de celles-ci sont vraiment respectées, et ça, c'est quelque chose qui fait super plaisir !

L'immersion n'en est que facilité, et la joie de la lecture est augmentée, c'est excellent !

Le seul détail que je trouve un peu dommage, c'est que la dessinatrice a préféré se concentrer sur les personnages et leur visage. Ce qui est très bien en soi hein, je ne dis pas ! Mais j'aurais bien aimé voir plus de décors, ceux-ci sont au final quasi inexistants.

 

Pour un premier tome, il se déroule déjà beaucoup de choses, et malgré un début un peu simpliste et très rapide, le reste de la lecture se fait avec bonheur, bonne humeur et nostalgie. Et bien sûr, avec beaucoup, beaucoup de rêves en tête.

À conseiller surtout aux amoureux de Disney, bien sûr. Ce manga vaut le coup d'oeil, et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite ... et d'autres Princesses, évidemment !

 

Mille mercis à Pika,

 

pika-edition.png

 

Ainsi qu'à l'adorable contact de chez Eurekey qui m'a proposé ce titre.

 

Eurekey.gif

D'autres chroniques chez Galleane, Lady K, Laety, Mathilde et Lilichat.

 

Commandez Princesse Kilala T1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Graphique
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 16:54

metaphysique-du-vampire-debats.jpg

 

 

Auteur : Jeanne-A Debats

Éditeur : Ad Astra

Prix : 13 €

Résumé :

 

Raphaël est un drôle de vampire. Non seulement il est vieux et immortel, mais il entretient un rapport ambigu avec le Vatican. Pour tout dire, il travaille en sous-main pour lui… comme espion assassin. Normal, avec ses dons de vision, ses capacités surnaturelles, Raphaël ne peut être qu’un agent hors normes ! Or, voici qu’il doit se rendre au Brésil, mis sur la trace d’un dangereux nazi en fuite, qu’il doit capturer… ou éliminer. Accompagné d’un prêtre, Ignacio, et d’une vampire, Dana, le voici embarqué dans une sombre aventure où la moindre erreur peut se révéler fatale. Mais Raphaël pense. Lui.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre fantastique jouant avec les codes de la bit-lit et offrant une vague de renouveau rafraîchissant à l'image du vampire francophone !

Il d'ailleurs tellement à part, qu'il va m'être difficile de bien en parler. Ben tiens 

 

"Lorsqu'on commence à penser, on n'est jamais très loin de la métaphysique - qui rend dingue - comme je l'ai déjà dit. Pour vivre heureux et immortels, vivons stupides."

 

Le quatrième de couverture est parfait (ils le sont rarement, il faut bien l'avouer), il parle bien de l'histoire et de son héros, il pose les bases de l'ambiance sans rien dévoiler de l'intrigue.

Pour la peine, je n'ai même pas besoin d'en faire un à ma sauce, tout est là !

Je vais pouvoir directement attaquer sur l'histoire et ses personnages.

D'abord, bien évidemment, Raphaël. Ha ! Raphaël ... Bon sang, il mériterait une série à lui tout seul, c'est dingue. Je l'ai tout bonnement adoré. Un personnage froid, avec une dose gigantesque de cynisme, d'humour noir et de mauvaise volonté, je ne peux qu'aimer.

On dirait qu'il râle quasi constamment, c'est merveilleux ! C'est vraiment excellent de le suivre, j'ai beaucoup ri et me suis beaucoup attachée à lui, c'est tout simplement délicieux à lire, un narrateur tel que lui.

Mais attention, ça ne veut pas dire pour autant que tout le bouquin est une partie de rigolade ! Ça reste un livre fantastique mâtiné de thriller noir, il y a des passages très sombres et très durs, certains même difficiles à lire. Et pourtant, c'est incroyable comme ces deux aspects, l'humour et l'horreur, se mêlent merveilleusement ici.

À côté de Raphaël, il y a d'autres personnages hauts en couleurs qui ajoutent chacun leur pierre à l'édifice de ce récit. Je pense bien sûr à Dana, qui va pousser notre vampire à faire preuve de ... pitié ? Empathie ? Ça promet des scènes drôles et, dans un sens, assez mignonnes, en fait !

Mais mon favoris reste Sandoval, personnage au charisme remarquable et dont le courage, le mental, la force et les sentiments laissent pantois.

On a ici une fameuse brochette on ne peut plus savoureuse, ingrédient ultime pour un roman gorgé d'action, de rire, de pleurs et de tendresse.

 

"Je croise les bras en le fixant d'un air aussi peu amène que le sien. Il me le retourne avec usure. Ça tourne au duel de pupilles, on se croirait dans Le Bon la Brute et le Truand. j'attends les harmonicas d'un instant à l'autre."

 

La plume de Jeanne-A Debats est acérée et cinglante, mais peut également se montrer douce et caressante, pour mieux nous prendre par les sentiments.

Elle nous offre ici un livre haletant, riche et dense, au rythme soutenu, avec des personnages hyper travaillés et une ambiance incroyable oscillant sans arrêt entre l'humour noir grinçant et l'angoisse oppressante.

Un équilibre que l'auteur arrive à maintenir du début à la fin, avec des pics pour l'un et l'autre savamment dosés.

Métaphysique du Vampire nous offre un moment de lecture intense, intelligent et furieusement divertissant. Une histoire de vampires pas comme les autre, apportant du sang neuf au mythe, et donnant un vrai coup de fouet au lecteur !

Je ne peux que chaudement vous le recommander. Vous verrez, vous en redemanderez.

En plus, pour ne rien gâcher, la superbe couverture de Rozenn Illiano en fait un magnifique object à posséder dans votre bibliothèque. Que demande le peuple ?!

 

Mille mercis aux Éditions Ad Astra pour ce titre qui m'a procuré autant de rires que de sueurs froides !

 

56547434

D'autres chroniques chez Iluze, Oriane, BookenStock, BlackWolf et Sia.

 

Commandez Metaphysique du Vampire

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantastique
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 21:50

9782092539170

 

Je m'appelle Katie Sutton, j'ai 13 ans, et je suis LA spécialiste mondiale du comportement des Adultes. Grâce à mon guide, vous allez enfin pouvoir faire fonctionner vos parents correctement. Même quand ils subissent une PANNE MAJEURE !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le Journal de katie Sutton est un petit livre plein d'humour, d'énergie, de peps et doté d'un p'tit côté émouvant savemment dosé. Il offre de supers moments de lecture et est tout simplement idéal glissé dans le sac de plage, le sac à dos ou, tout simplement ... le sac à mains !

J'ai beaucoup aimé cette lecture pleine de sourires et légère comme tout, avec quand même une narration mature et intelligente.

Je suis donc ravie, avec la collaboration des Éditions Nathan, de mettre en jeu un exemplaire du Journal de katie Sutton à vous faire gagner !

 

Pour cela, rien de plus simple :

 

Répondez à la question et envoyez moi votre réponse et vos coordonnées à archessia@gmail.com (avec comme titre "concours Journal" ) avant le dimanche 15 juillet à minuit.

Le tirage au sort sera effectué le lundi matin, et le résultat sera publié à ce moment-là.

Les envois seront limités à la France et la Belgique.

 

Un minimum de politesse est demandé, s'il vous plaît. Je ne demande pas des courbettes ou mille formules alambiquées    Sachez juste que les mails ne contenant QUE la réponse et les coordonnées ne seront pas pris en compte, tout simplement.

 

Vous pouvez obtenir des chances supplémentaires en :

- relayant ce concours sur Facebook [+1]

- relayant ce concours sur Twitter [+1]

- relayant ce concours sur votre site/blog [+1]

- relayant ce concours sur Google + [+1]

- likant    ma page sur Facebook    [+1]

 

Maintenant, la question :

 

- Que fera Katie si elle n'épouse pas Ben Clayden ? (Indice)

 

A vos claviers, et je vous dis à dans deux semaines pour le tirage au sort !

 

Bonne chance à tous !

La gagnante est :

 

Julie A (4160)

 

Félicitations, et merci à vous tous pour vos nombreuses participations !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Archessia - dans Concours
commenter cet article

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2