Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 12:58

phoenix--les-cendres-de--loubli.jpg

 

 

Auteur : Carina Rozenfeld

Éditeur : Robert Laffont (Collection R)

Prix : 17,90 €

Résumé :

 

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs.

À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis...

Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours...

Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Voilà un livre aussi brûlant et fascinant que l'oiseau de légende dont il est inspiré !

J'étais absolument ravie de recevoir les épreuves de ce premier tome de Phænix, d'abord parce que la couverture m'avait séduite au premier coup d'oeil, ensuite parce que je trouvais le thème original et intriguant, et finalement parce que, à part Kaleb, aucun livre de la Collection R ne m'a déçue, et ils avaient tous une saveur particulière, unique.

En tout cas, je ne connaissais pas du tout Carina Rozenfeld, mais après avoir lu ce bouquin, une chose est sûre, c'est que je veux lire tous ses autres titres !

 

Le résumé est assez complet et détaillé (trop à mon goût, d'ailleurs), donc ça ne sert pas à grand chose que je revienne dessus.

Anaïa m'a tout de suite plue, et pourtant, on ne peut pas dire qu'elle soit extraordinaire, à première vue. Mais je pense que c'est ça qui me l'a rendue sympathique, le fait qu'elle soit simplement ... "normale". C'est un personnage très réaliste et crédible, une ado assez banale, au final, à laquelle on peut facilement s'identifier.

Le fait qu'elle soit passionnée de musique a achevé de m'attacher à elle, et j'ai aimé la relation qu'elle a avec celle-ci, ses sentiments, ses évasions quand elle est transportée par l'une ou l'autre chanson. D'ailleurs, le livre en lui-même est très "musical", comprenant pas mal de références à des chansons, et même les paroles de certaines pour rajouter de la profondeur et de l'émotion à une scène. Très bonne idée qui se fond parfaitement avec le récit.

Les personnes qui l'entourent ont tous ce je-ne-sais-quoi qui les rend sympathiques et attachants. Que ce soit les parents attentionnés mais très occupés, les amis laissés en arrière ou Garance, l'amie d'enfance retrouvée, ils ont tous été, autant qu'ils sont, agréables à suivre.

Bien entendu, il y a également ces deux jeunes hommes qui semblent en savoir beaucoup sur Anaïa.

Eidan et Enry ... Haaa, ça c'est un sacré duo ... Même si il m'a été très facile de choisir mon favoris très vite, je dois bien admettre que les deux ont de sacrés arguments pour eux (par exemple, Enry est décrit comme un jeune Chris Hermsworth. Ca vous donne une idée).

J'ai adoré le développement de ces personnages, comment on les rencontre, comment ils s'intègrent petit à petit à la vie d'Anaïa, comment ils évoluent chacun différemment, et comment leur place dans le récit se fait de plus en plus importante et indispensable. Comme dans le quotidien d'Anaïa ?

Deux véritables bombes de charisme, mais pas tout lisses pour autant, et ce sont bien leurs défauts, les fêlures qu'ils cachent avec plus ou moins de succès, qui les rendent si attrayants et intéressants. Ils dégagent une véritable profondeur et une dose incroyable de mystères et d'émotions.

Ils sont indéniablement un des énormes points forts de ce roman.

 

L'histoire en elle-même, je l'ai tout simplement adorée.

J'ai aimé que le sujet en soit le phoenix, créature qui, je pense, n'avait pas encore été abordée dans le cadre d'une romance fantastique.

Et bien que l'on sache qu'il est le pilier central du récit, rien n'est vraiment dévoilé pendant une très grosse partie de la lecture. Comme Anaïa, on reste dans le flou, dans la recherche et les questions, et les surprises qu'elle vit en sont pour nous également.

Le mythe possède d'ailleurs une très chouette mythologie, ici, bien qu'elle ne soit qu'abordée en surface (j'espère en apprendre plus encore dans les prochains tomes, il y a ici un potentiel énorme). Évidemment extrêmement romantique et dramatique, mais découverte et racontée de sorte qu'elle n'en reste pas moins crédible et, du coup, extrêmement touchante.

L'auteur a une gestion des émotions assez impressionnante, et la façon dont elles sont distillées au fil du récit, pour atteindre, à certains moments, un paroxysme déstabilisant, est renversante.

Je me suis retrouvée emportée par les sentiments de Anaïa sans aucun moyen de résister. Pendant ma lecture, j'ai partagé entièrement ses joies, ses doutes, ses questions, ses découvertes, ses passions, ses vides. Il y a une sorte d'empathie exacerbée qui se dégage de la plume de Carina Rozenfeld, je ne sais pas comment l'exprimer autrement.

On ne peut qu'être touché, chamboulé, véritablement ému par l'histoire qui se déroule devant nous, tant notre coeur n'est qu'une petite chose fragile et malléable entre les mains expertes de Carina.

Impressionnant et bouleversant.

Le rythme, en même temps que l'ambiance, sont vraiment bien gérés également. On commence en douceur, sous le soleil, dans la bonne humeur et la légèreté, pour tout doucement, sans que l'on s'en rende vraiment compte, tomber dans quelque chose d'haletant, intense, plus sombre et plus déchirant.

Et pourtant, ce changement assez radical se fait avec une fluidité et une facilité assez déconcertantes.

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de lire un livre de cette auteur, je vous conseille vivement de vous y mettre, elle a un talent précieux pour ce qui est de nous remuer le coeur et le ventre avec une palette d'émotions d'une intensité surprenante.

 

C'est un livre absolument enchanteur, qui m'a fait rêver, qui m'a énormément émue, qui m'a fait glousser, pleurer, frissonner et soupirer de langueur.

Phænix est un véritable tourbillon qui dévaste nos coeurs et nous laisse pantelant, étourdis, avec une sensation de vide et de manque.

J'ai été complètement séduite, autant par les personnages que par l'histoire et la plume de l'auteur, et je gage que ce titre va faire sacrément parler de lui dans les semaines à venir !

En tout cas, je ne peux vous donner qu'un seul conseil : lors de sa sortie, ce 10 septembre, courrez chez votre libraire le plus proche et jetez-vous dessus. Une fois ouvert, plus rien n'existe autour, et vous voilà plongé dans l'ambiance si particulière, au goût doux-amer, de ce roman-bijou.

J'ai du mal à quitter ces gens que j'ai appris à aimer, à émerger de cette romance douloureuse, enchanteresse et intense. Je ne peux espérer qu'une chose, que la suite arrive vite. Viiiiite !

 

Mille mercis à la Collection R pour, encore une fois, m'avoir offert un moment lecture unique, riche et complètement addictif !

313668 201249833289112 196087323805363 432024 1020967011 n

Un autre avis chez Tessa.

 

Commandez Les Cendres de l'Oubli - Phænix T1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Archessia - dans Romance Fantastique
commenter cet article

commentaires

lesalondemadame 05/11/2012 18:51

je me laisserai bien tentée

Catimi 15/08/2012 14:47


Bon honnêtement, vu le sujet, j'avais déjà envie de lire le bouquin avant d'avoir lu ta critique :p


Maintenant, la critique en question me donne envie de le lire TOUT DE SUITE (surtout pour voir si le Enry en question est aussi laid et difforme que Chasseur le chasseur... hum hum :p)

Archessia 16/08/2012 17:14



Tu veux peut-être que je l'amène demain, en fait ?  =D  (Et oui, Enry et Eidan sont aussi moches et repoussants que Chasseur le chasseur  =D )



C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2