Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 19:58

9782280212090.jpg

 

 

Auteur : Brenda Novak
Editeur : Harlequin (collection Mira)
Prix : 12,50€
Résumé :

Madeline, rédactrice en chef du journal de Stillwater, n'avait que 16 ans lorsque son père, le respectable Révérend Barker, a mystérieusement disparu de la petite ville. Vingt ans ont passé depuis, et tout le monde, y compris sa belle-mère et son demi-frère, lui conseille d'oublier ces douloureux souvenirs. Mais un hasard vient bouleverser leur existence et raviver le drame : la voiture de Barker est retrouvée au fond d'une carrière abandonnée. Contre l'avis de tous, Madeline engage Hunter Solozano, un détective privé, pour l'aider à remonter cette piste.
Mais de sulfureux indices sont retrouvés dans la voiture de Barker, qui laissent Madeline perplexe. Et sa propre famille, au lieu de lui venir en aide, se mure dans le silence et cherche à la détourner de son enquête. Comme si tous étaient complices d'un passé trouble, soigneusement caché à Madeline ces vingt dernières années. Comme si le démon qui s'était emparé de la ville vingt ans plus tôt était sur le point refaire surface...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J'avoue avoir été très sceptique au début de cette lecture. Madeline, un énorme cliché ambulant, avait des réactions qui m'énervaient royalement.
Pour vous faire une idée du personnage : timide, prude (elle est restée vierge très tard), toujours en train de pleurer, très théâtrale, mais tellement belle et si intelligente.
Un peu énervant, n'est ce pas?
Les 50 premières pages ont été à la limite du calvaire, énormément de descriptions, on nous présentait pleins de personnages en même temps, et Madeline, tout ce qu'elle faisait, était de ressasser encore et toujours les mêmes phrases, les mêmes pensées.
Une fois ces 50 pages passées, je dois dire que j'ai été agréablement surprise.

Le résumé étant assez conséquent, je ne crois pas que cela soit utile que je m'étende encore dessus.
En fait, Noire Révélation est le troisième livre d'un triptyque dont les deux précédents sont Noir Secret et Noirs Soupçons.
Bien qu'apportant, je suppose, un plus pour débuter ce livre, ces deux autres tomes ne sont pas nécessaire à la compréhension de celui-ci.
En effet, l'auteur arrive à nous expliquer et nous résumer certains éléments passés, si pas subtilement, au moins efficacement. Ce qui fait qu'à aucun moment je n'ai été perdue ou déboussolée pendant la lecture.

Le scénario est pas mal ficelé, bien que les éléments nous arrivent en tête gros comme des maisons alors que la jolie petite tête de Madeline est encore vide de tout soupçons, là où Brenda Novak m'a bluffée, c'est dans l'horreur même de certains éléments, qui dépasse de loin ce que j'aurais pu imaginer.
J'avais parfois du mal à me dire que c'était une femme qui avait écrit ce bouquin, tellement certaines scènes sont crues et abominablement perverses.
Attention aux âmes sensibles, certains passages sont à vous retourner l'estomac. Pas spécialement qu'ils soient "gores", mais surtout pour le malsain qu'ils dégagent.

J'ai d'ailleurs été franchement étonnée de trouver autant de douleurs, de cruauté et de brutalité dans ce livre.
Moi qui m'attendait à une affaire gentillette qui n'aurait servie qu'à faire tomber les deux protagonistes dans les bras l'un de l'autre, je m'étais bien trompée !

Même si le suspens à proprement parler n'est pas vraiment présent à 100%, l'ambiance en elle-même suffit pour nous plonger sans peine dans cette sordide histoire, et, franchement, le peu de romance que l'on y trouve est vraiment bienvenue, apportant un peu de chaleur et de répit au récit froid et intense.
La passion qui enflamme presque instantanément Madeline et Hunter prête un peu à ricaner, au début.
De nouveau, certaines situations et répliques sont assez clichées.
Mais franchement, l'évolution de cette aventure et ce jeu du "je t'attire / je te repousse" ne manquait pas d'intérêt et, au final, était très agréable à lire.

En fait, ce livre est une vraie surprise, je ne me serais pas attendue à apprécier autant.
Un énorme merci donc aux éditions Harlequin, et à Babelio, pour cette très chouette lecture que je peux conseiller sans rougir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Archessia - dans Thriller
commenter cet article

commentaires

Anne Sophie 25/09/2010 20:21



ohoh je vais réfléchir...


je veux pas être traumatisée ;)



C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2