Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 23:28

livre-les-chimeres-de-l-aube-577-3.jpg

 

 

Auteur : Charlotte Bousquet

Éditeur : L'Archipel (Collection Galapagos)

Prix : 15,50 €

Résumé :

 

Berlin, territoire en ruines rongé par la forêt, où s'affrontent les clans, où Chimères et Mutants vivent en parias. Anja, une sirène, sauve la vie d'un mens. A ses tatouages, elle reconnait un membre du clan d'Ishtar, des guerriers connus pour leur cruauté. Mais il est trop tard : un regard a suffi pour qu'Anja tombe amoureuse de lui.

 

Quand Fast, un hybride, est capturé, Anja décide de demander son aide à celui qu'elle a sauvé. elle ingurgite une drogue qui camoufle temporairement ses écailles et parvient à l'approcher. Pendant ce temps, un tueur hante les bas-fonds de la ville, laissant derrière lui des victimes vidées de leur sang. Des victimes qui ressemblent beaucoup à Anja...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Moi qui était très (très !) impatiente de lire une histoire de sirènes (il n'y en a vraiment assez. Messages aux auteurs : écrivez sur les sirènes !), j'avoue être légèrement déçue par celle-ci.

D'ailleurs, même si j'ai retrouvé les éléments que j'aimais dans les tomes précédents, celui-ci m'a quand même moins emballée, au final ...

 

Bon, de base, quand on me dit sirène, je vois la créature des mers, vivant sous l'eau, tout ça.

J'aurais du me douter que cela ne serait pas la même chose dans l'univers créé par Charlotte Bousquet. Ici, Anja est une chimère. Sous sa forme humain, elle possède des écailles à ses tempes, ainsi qu'une voix enchanteresse. Dès qu'elle touche l'eau, des branchies et une queue se forment sur son corps, et elle embrasse son côté sirène.

Malheureusement, on ne la voit pas très souvent sous cette forme, ce que j'ai trouvé assez dommage, même si il faut bien admettre que ça colle mieux au récit, du coup.

J'ai eu beaucoup plus du mal à rentrer dans l'histoire dès le début, en fait. J'ai trouvé le rendu très brouillon, et je peinais à complètement accrocher et me fondre dans cette nouvelle aventure.

Personnellement, la première partie me semble presque inutile, au fond. Je comprend que c'est pour mieux connaître Anja et le monde qui l'entoure, mais je ne peux m'empêcher d'avoir une étrange sensation d'incompréhension par rapport à cette première partie. Cette histoire de tueur dans l'ombre d'Anja m'est un peu passée par-dessus la tête ...

 

Là où j'ai vraiment eu l'impression de plonger enfin dans le récit, c'est dès la deuxième partie, avec le sauvetage de ce Mens.

Impossible de ne pas voir le clin d'oeil au conte d'Andersen, tant les ressemblances sont nombreuses. Et pourtant, l'auteur arrive a vraiment bien y apposer sa marque et à la tourner en une aventure très personnelle et originale.

Le début de ce conte de fées, où la jolie sirène prend une potion pour pouvoir approcher son aimé sans dévoiler sa vraie nature, tourne vite au cauchemar et au drame.

Révélations, douleurs, dilemmes, perte de soi et atrocités en tous genres attendent notre petite sirène, et c'est presque avec dégoût que les chapitres s'enchaînent et, avec eux, les questions sur ce que l'avenir lui réserve.

 

Je sors de cette lecture avec des sentiments vraiment très mitigés.

J'ai beaucoup aimé la deuxième partie du livre, j'ai toujours autant adoré les passages où on voit notre narratrice principale et l'évolution de sa situation, l'écriture reste sublime, poétique et réaliste, presque lyrique mais parfois très dure et cruelle, et cet univers de chimères est fascinant à découvrir à chaque fois et s'y balader est un plaisir.

Mais de l'autre côté, je n'ai pas du tout accroché à la première partie, qui m'a parue très longue et sans grand intérêt, et au final, Anja s'est révélée une narratrice pas spécialement agréable à suivre, très faible, qui accumule les mauvais choix. Même si certaines scènes me serraient le coeur, j'avais quand même plus souvent envie de la baffer et de la secouer que de la plaindre.

Du coup, en comparaison, j'ai bien moins aimé ce volume que les précédents, qui m'avaient enchantés par bien plus d'aspects.

La question étant, arrive-t'on à la fin ou, comme Shéhérazade, Najma nous réserve encore mille et une histoires de chimères ?

 

Mille mercis à Galapagos, qui nous propose quand même ici un livre original dont je suis toujours autant amoureuse de la couverture.

-LOGO GALAPAGOS DOS

 

D'autres avis chez Lanyla, Zina, Mycoton32, TheChouille et Mutinelle.

 

Commandez Les chimères de l'aube: La peau des rêves

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article

commentaires

nuagerose 02/03/2013 09:21


salut ma belle, très bien ton blog moi aussi j'adorais stephen King car depuis quelques années je n'arrive plus à le lire je pense que son style ne m'atire plus je ne sais pas!bref, je m'abonne à
ton blog bisous.


(sweetliberty)

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2