Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 14:40

9782842283940.jpg

 

 

Auteur : Mathieu Gaborit

Editeur : Le pré aux clercs

Prix : 19 €

Résumé :

 

Lilas, une naine flamboyante, a choisi, depuis la disparition de Frêne, son époux, de prendre sa retraite de Chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l'endroit même ou Frêne s'est "ancré" pour l'éternité. Entourée de quelques amis et d'Errence, un elfe qui est aussi son amant, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût.

Alors qu'elle s'interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l'auberge. Il serre dans ses bras une adolescente de 16 ans, Brune, qui est à l'agonie.

Après quelques heures d'hésitation, et bien que pressentant l'immense danger qui émane de façon indiscible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.µ

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une Lecture Commune organisée par Phooka, de Book en Stock, et bien que l'expérience fut géniale et me donne envie de recommencer pour de futurs titres, je dois bien avouer que ce livre m'a laissée perplexe, et je sens qu'il ne va pas m'être facile d'en parler clairement, celui-ci étant lui-même assez nébuleux.

 

Le début commence bien, et beaucoup de choses m'ont bien plues.

Par exemple, le fait que, à la place du coeur comme l'organe que nous connaissons, les êtres sont dotés d'une fée qui les fait vivre grâce à la force qui guide le monde : le Souffle.

J'ai trouvé cet élément furieusement beau et poétique, comme beaucoup de détails de l'histoire d'ailleurs.

La façon dont on nous présente les personnages fleure également bon l'onirisme et l'élégance de la plume. Mélange de scènes du présent et de flash-back, on découvre petit à petit des noms, des caractères, des destinées.

J'étais impatiente d'en savoir plus et de découvrir tellement d'autres choses sur ce Souffle et sur les personnages peuplant ces pages !

Et c'est là que le bas blesse, car au final, on restera dans la brume du début à la fin.

Alors, tout ceci peut avoir des bons comme des mauvais côtés. Par exemple, cela laisse entièrement champ libre au lecteur d'imaginer ce qu'il veut, de partir à la dérive de son imagination et d'inventer lui-même des backgrounds ou des origines à tel ou tel phénomène.

Le problème c'est que, personnellement ... et bien je n'aime pas trop ça.

Je suis d'accord pour laisser des non-dis et quelques blancs pour mieux nous faire rêver, mais dans le cas de ce titre, j'ai trouvé ça bien too much.

 

Quand je lis un livre, j'aime savoir exactement ce que j'ai en main, dans quoi je m'embarque, ce que je suis en train de lire, et pourquoi j'ai envie de continuer (ou pas, d'ailleurs).

Ici, tout le livre m'a donné une impression étrange. Une fois ma lecture entamée, je prenais plaisir à me laisser porter par la plume colorée et rêveuse de Gaborit. Elle recèle vraiment une grande beauté et il est facile de se laisser aller à rêver grâce à elle.

Mais quand, concrètement, je voulais m'arrêter sur des éléments du récit et réfléchir à ce qu'il se passait ... et bien, j'avoue que j'avais du mal à tout comprendre.

Bien sûr, on connaît la trame de fond, et on sait en gros de quoi il en retourne. Mais par exemple, je n'ai jamais réussis à visualiser un seul décors, certaines conversations n'avaient parfois ni queue ni tête pour moi, et la façon dont évoluait les personnages et les relations entre eux me faisaient souvent froncer les sourcils. Je ne vous parle même pas du Souffle et des Fées, dont bien que l'idée soit magistrale, n'a jamais réussit à me convaincre totalement. Je n'y ai pas cru, n'ayant pas assez d'éléments explicatifs sur lesquels m'appuyer.

 

Dans le même registre, j'ai trouvé super dommage que certains personnages ne soient pas plus développés. Cela arrive souvent qu'on nous montre quelqu'un, on nous en parle pendant plusieurs pages, on a l'impression qu'il pourrait avoir une importance capitale, et ... et puis voilà, on ne le voit plus jamais. Et on attend, le coeur brisé, espérant revoir un bout de capuche au coin d'une rue ... (comment ça, ça devient personnel ? Mince quoi, il aurait été un formidable namoureux pour moi  T_T )

Non mais sérieusement, c'est quelque chose qui m'a laissé un petit goût amer quelques fois, une frustration qui m'a tenue la main tout du long, ça m'a un peu déçue.

 

Hmm ... j'ai l'impression de dire beaucoup de négatif depuis le début, alors que dans le fond, j'ai apprécié le moment que m'a fait passer ce livre.

En fait, malgré tous ces détails que j'ai cité, l'ambiance générale de ce bouquin m'a enchantée, et comme je l'ai dit, on se laisse facilement aller à rêver, une fois qu'on y est plongé.

C'est un livre qu'il faut aborder d'une façon un peu particulière, il faut accepter le fait que l'on aura pas de réponses à nos questions, que tout ne sera qu'effleuré, entr'aperçu.

Je dirais que je n'ai pas aimé le fond tout en me pourléchant de la forme.

Ce n'est pas très clair tout ça, n'est-ce pas ? Et bien, comme l'est ce Chronique du soupir. Mais cela ne l'empêche pas d'être fascinant et vraiment accrocheur.

 

Un grand merci à Phooka de m'avoir fait vivre ma première LC qui fut vraiment drôle et intéressante !

 

baniere2

 

Merci également au Pré aux clercs qui a envoyé ce titre pour cette chouette aventure !

 

Découvrez les autres chroniques pour cette LC chez Phooka, Kamana, Vozrozhdenyie, Chica Nessita, Charabistouilles, Heclea, Lelf, Dup, Cerisia, Malou et Elise.

 

Commandez Chronique du soupir

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Archessia - dans Fantasy
commenter cet article

commentaires

Mina 28/02/2012 12:35


Je crois que Mathieu Gaborit a tout réussi avec ce roman qui fait ressentir des sentiments si contradictoires (^-^) Comme toi, quelques petites choses m'ont manqué et pourtant j'ai adoré =)

heclea 27/02/2012 21:04


C'est dingue qu'un livre puisse autant nous faire réagir en bien comme en mal ! Il aura fait couler de l'encre, ça c'est sûr :)

Archessia 27/02/2012 23:26



Ca c'est certain. C'est assez rigolo de voir comme il provoque des avis si diamétralement opposés parfois. Je trouve ça super intéressant au final  ^-^



Phooka 27/02/2012 18:23


Tu es comme moi, finalement, malgré les défaut tu as quand même apprécié cette lecture vraiment à part!

Archessia 27/02/2012 23:25



En tout cas, j'ai pris plaisir à la lire, voui  ^-^  Encore merci pour m'avoir permis de découvrir ce titre !



Kamana 27/02/2012 18:08


Tu donnes beaucoup de points qui m'ont paru négatifs et qui a toi t'ont quand même laissé un bon sentiment :)


Je n'y pensais plus à ton namoureux... mais oui c'est vrai qu'on ne l'a jamais revu -_-' ! ça prouve que je suis vraiment passée à côté du livre !


Au plaisir de faire une lecture commune :D

Archessia 27/02/2012 23:25



C'est marrant comme on peut avoir des avis si opposés pour ce titre !
Oui, mon namoureux, tu t'rends compte ? Je ne l'ai plus jamais revu  D':  
Je ne pense pas que tu sois passée à côté du livre, tu en as eu un autre ressentis, et c'est totalement normal. Je pense que ce livre est fait pour déchaîner les avis !  =D
Et pour moi aussi, j'ai trouvé très chouette dans le fond  ^-^ 



Lelf 27/02/2012 17:52


Bwahahah "wtf dude" c'est trop ça xD


C'est un peu "bon, c'était cool comme apéro -et rigolo- mais maintenant on va avoir le vrai bouquin fini, hein ?". ^^'


Mon problème c'est que je ne trouvais pas ça joli. Enfin si, joli, mais cucul :/
Comme je disais chez Charabistouilles je crois, j'aurais bien visualisé les personnages le regard perdu dans le lointain, resserrant le châle sur leurs épaules pour se protéger du froid mordant
tandis que les vagues fruieuses fouettent la falaise en contrebas et que le vent danse dans leurs cheveux, une larme invisible roue sur leur joue. Un peu too much, en somme, un peu artificiel,
faux.

Archessia 27/02/2012 18:07



Haha, on dirait Boulet  xD  En fait, c'est exactement ça que je voyais aussi, mais dans l'univers de la fantasy, ça me dérange moins et j'arrive à voir où se trouve le classe là-dedans.
Ca aurait été contemporain, j'aurais roulé des yeux, soupiré et gentiment reposé le livre. Pour moi, là, le décors "excuse", en quelque sorte.



C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2