Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 11:49

birth-marked-bannie-6219-450-450.jpg

 

 

Auteur : Caragh M. O'Brien

Editeur : Fleurus Editions (Collection Mango)

Prix : 18 €

Résumé :

 

Quand un simple baiser est un crime, aimer peut vous coûter la vie.

Gaia a quitté l’Enclave, fuyant ses lois cruelles, pour partir à la recherche de sa grand-mère dans la Forêt Morte. Mais ce qu’elle y découvre est bien loin de l’asile qu’elle espérait… La jeune sage-femme devra une nouvelle fois puiser au plus profond d’elle-même pour sauver ceux qu’elle aime et briser les interdits.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Gaia est perdue dans le désert avec sa soeur Maya. Celle-ci est au bord de la mort, et quand un cavalier les trouve pour les ramener dans un village, pour la jeune fille, c'est comme un rêve qui se réalise, elle va enfin pouvoir découvrir cet endroit habitué qui n'est qu'une rumeur à l'Enclave.

Mais arrivé sur place, elle déchante vite en découvrant les drôles de lois des habitants, ainsi que sa Matriarche sévère et intransigeante.

Ce village dirigé par les femmes où elles sont d'ailleurs en grande minorité a tout pour intriguer, et Gaia n'est pas sûre de réussir à complètement s'intégrer, surtout sans Leon à ses côtés, et avec ces jeunes hommes qui semblent lui faire du charme.

Mais chez ce peuple où le moindre contact est fortement puni, pourrat-elle vraiment continuer à être elle-même ? ...

 

J'avais vraiment adoré le premier tome de Birth Marked, histoire dystopique surfant sur la vague des Hunger Games et compagnie mais avec ce petit je ne sais quoi qui le faisait se démarquer sans peine.

Une fois reçu, je n'ai eu qu'une hâte, le commencer, et il a été dévoré à vitesse grand V !

C'est dans un environnement radicalement différent que nous retrouvons Gaia, et pourtant, de grands thèmes continuent à être abordés, et les émotions sont toujours aussi fortes, touchant notre corde sensible à maintes reprises.

On retrouve Gaia au moment où on la laissait à la fin du premier, en pleine fuite de l'Enclave avec sa soeur, à peine un nouveau-né. Après plusieurs jours d'errance, elle est trouvée par un jeune homme à cheval qui les amènent toutes deux dans son village, celui-là même qui nourrissait pas mal de légendes, spécialement depuis que sa grand-mère y était partie.

Arrivée sur place, elle va découvrir tout un nouvel écosystème et une politique radicalement différente.

Neufs naissances sur dix sont des garçons, et le nombre de femmes diminuent dangereusement à chaque génération. Les femmes règnent d'ailleurs et forment à elles-seules le "gouvernement" de ce village, appelé Zile. Comme il est étrange pour Gaia, et pour nous, de voir les rôles ainsi échangés, et d'observer les hommes s'occuper des basses besognes et servir les femmes, quand celles-ci dictent les lois et font office de chef de famille.

Gaia n'est pas certaine de vraiment apprécier cet aspect d'ailleurs, la Matriarche ne se montrant pas spécialement flexible, et certaines lois étant étranges pour elle, voir carrément incongrue. Un homme vous sert dans les bras ? C'est considéré comme une tentative de viol et il termine en prison.

Dans ce climat où la reproduction est le maître mot et où les rapports humains sont sur haute surveillance, la jeune fille va vivre encore bien des épreuves ...

 

Gaia émeut ici par sa force bien sûr, mais également par ses faiblesses, au final si humaines, la rendant incroyablement proche de nous. Elle fait des erreurs, elle tombe, se trompe, se blesse et peut même faire mal aux autres de par ses actes ou ses paroles.

Mais là où on elle force le respect, c'est qu'elle s'en rend compte, y réfléchit, et se relève toujours pour mieux avancer avec de nouveaux acquis.

Et des épreuves, elle va en avoir tout au long de sa route. Quant aux erreurs, elle en fera tout autant. C'est ça aussi qui fait, pour moi, la force de ce livre. C'est que son héroïne est loin d'être parfaite et est comme nous : elle prend de mauvaises décisions, elle peut agir sous le coup d'une impulsion, elle ne comprend pas toujours ce que l'on attend d'elle ou comment se comporter. Il est facile de s'y identifier ou, au moins, d'éprouver une grande affection pour elle.

 

L'arrivée à Zile est également le prétexte de rencontrer pleins de nouveaux personnages tous plus intéressants et travaillés les uns que les autres ! L'auteur a une façon tellement naturelle et agréable de nous les présenter, l'air de rien, les uns après les autres, que jamais nous ne sommes perdus et il est extrêmement aisé de les identifier et de retenir leur nom et leurs caractéristiques.

Ainsi, certaines femmes attireront directement notre sympathie par leur bonne humeur et l'amitié qu'elles offrent à Gaia, ou encore par leur douce fragilité émouvante.

D'autres, plus hostiles ou difficiles à cerner provoqueront pas mal de questions chez nous, et justement à cause de ça, j'ai trouvé encore plus intéressant de les suivre et d'apprendre à les connaître.

Du côté des hommes, je peux vous assurer que les coeurs de midinette (comme moi) seront servis !

Nous aurons du jeune homme fougueux et sauvage au coeur tendre, nous aurons du mystérieux solitaire et romantique, mais également du franc, joyeux et souriant au passé douloureux.

Un bel échantillon de jeunes hommes à croquer, et je dois bien admettre que mon coeur a balancé de l'un à l'autre tout au long du récit ! Haaaaa, qu'il est dur de choisir un prétendant quand ils se multiplient 

Heureusement, bien que ce genre de situation ai déjà été vue un bon million de fois, j'ai trouvé que ça ne tombait jamais dans le cliché ou la caricature, et que c'est tellement bien écrit que le tout reste crédible (et donc, furieusement émouvant) d'un bout à l'autre de l'histoire.

Ha, ça, je peux vous assurer que j'ai été servie en émotions et en romantisme !

 

Quand le tout est doucement mêlé à une critique discrète de la société et de la problématique des droits de l'homme, ça donne un livre puissant, intelligent et vibrant, qui nous entraîne dans son monde avec une facilité déconcertante et dont on ressort chamboulé et la tête pleine de questions et d'idées.

Ce deuxième volume des aventures de Gaia est vraiment un coup de coeur, et pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de découvrir son histoire poignante et haletante, je ne peux que leur conseiller de se la procurer, et vite. C'est un livre à côté duquel on ne peut pas passer et qui vous apportera de bonnes doses d'émotions en tout genre !

Ca va être une torture d'attendre fin 2012 pour le troisième tome : Captive.

 

Mille mercis Fleurus/Mango pour cette délicieuse lecture qui a fait mon bonheur.

 

Editions Mango

 

Trouvez d'autres avis chez Matoline, Karline05 et Livrons-nous.

 

Commandez Birth Marked - Tome 2 : Bannie

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

challenge-jeunesse-1

Partager cet article

Repost 0
Published by Archessia - dans Dystopie
commenter cet article

commentaires

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2