Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 13:21

1110-anita11-p.jpg

 

 

Auteur : Laurell K. Hamilton

Éditeur : Milady

Prix : 9 €

Résumé :

 

Autrefois, j'étais l'ennemie jurée des vampires, mon nom suffisait à les faire trembler. Aujourd'hui, je suis la maîtresse de Jean-Claude, le Maître de la Ville, et celle de Micah, le léopard-garou. Je suis dévorée par les appétits vampiriques et la faim primitive des métamorphes ! Ma vie amoureuse est devenue un peu compliquée ... Mais pour l'heure, Jean-Claude a besoin de moi. La créatrice de sa lignée a envoyé à Saint Louis une de ses servantes les plus puissantes et les plus cruelles. Tout le monde la craint, mais je ne vais pas me laisser faire. Pour sauver ceux que j'aime, je suis prête à aller très loin ...

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

[Attention les petits nenfants, cette chronique contient des gros mots]

 

 

Haaaa, Anita, Anita, Anita ...

La lecture détente ne serait pas la même chose sans tes scènes de sexe brûlantes, ton parterre d'hommes à tomber et ton caractère de cochon légendaire.

Waw, en fait, en checkant mes chroniques, je me rend compte que ça faisait ... plus de deux ans que je n'avais pas lu d'Anita Blake !  O_o  Et chose plus étrange encore, malgré mon absence totale bien connue de mémoire, je me souvenais de tout, que ce soit des personnages ou des intrigues de base.

Je suppose que quand on suit une série avec autant de tomes, ça reste ancré.

Soit ! Concentrons-nous sur ce tome.

 

La communauté vampirique de Saint Louis est en émois : la créatrice de la lignée de Jean-Claude envoie Musette, une émissaire, pour remettre un peu les choses au point. Après tout, Jean-Claude s'affranchit et gravit les échelons, aussi bien en termes politique que de puissance. C'est loin de plaire à Belle Morte, et son envoyée est bien décidée à faire passer le message par tous les moyens possibles.

Pour Anita, hors de question de se servir de la sorte du vampire qu'elle aime et de ceux qu'elle a apprit à considérer comme ses amis. L'Exécutrice va, encore une fois, devoir montrer de qui elle est capable.

Comme si c'était encore trop simple, une vague de meurtres absolument atroces semble se propager dans la ville. Il y a de fortes chances qu'ils soient d'origine surnaturelle, mais le tout est de savoir qui et pourquoi.

Rajoutez à cela qu'Anita est suivie par des personnes étranges, et qu'elle a encore des progrès à faire dans la gestion de ses marques et de son ardeur, et vous avez des journées vraiment bien remplies en perspectives ...

 

Franchement, pour moi, les Anita Blake sont le summum de la lecture détente. Je devrais vraiment prendre le temps d'en lire plus souvent (en tout cas, plus d'un volume tous les deux ans ...), car je prend toujours énormément de plaisir avec eux !

C'est drôle, piquant, bourré d'action, avec des intrigues bien fichues, une bonne dose de mystère, du sexe super bien écrit, des caractères forts, des personnages attachants qui marquent la mémoire, une écriture hyper fluide et facile, ...

Raaaah, sérieusement, c'est juste génial.

J'ai l'habitude de pas mal me moquer de cette série, de pointer du doigt ses travers et ses exagérations en riant. Mais vraiment, c'est uniquement parce que je l'aime tellement. Je me permet d'en rire en journée avec des amis, et le soir je bondis sous ma couette pour savourer pleinement ma lecture avec un plaisir sans cesse renouvelé.

 

Me moquer comment ? Allez, on va prendre le sujet qui ressort le plus (comme le pénis de Micah) et qui fait le plus parler de lui : le sexe.

OUI le sexe a de plus en plus de place dans la saga. OUI les scènes de baise (ou de fantasmes, de tripotages, peu importe) sont plus nombreuses et plus longues (comme le pénis de Micah). Et ce qui me fait le plus rire, c'est que, au fond, ce n'est jamais la faute d'Anita.

Ho ben non, faut pas déconner hein, c'est pas parce qu'elle le veut qu'elle s'envoie vampires et métamorphes à tours de bras.

Laurell Hamilton nous a trouvé l'excuse par-fai-te pour ça. J'ai nommé *roulement de tambours* l'ardeur !!

Cette force qui s'est emparée d'Anita et qui réclame à corps (celui d'Anita) et à cris (ha ben ceux d'Anita aussi, pour le coup) sa dose de plaisirs charnels. Je tiens quand même à préciser que c'en est au point ou ses amants habituels (triés sur le volet) en sont épuisés ! Haha, quelle coquine affamée, cette Anita.

Mais bon, quand même, un changement s'opère peu à peu : elle commence à assumer. Parce que faut pas exagérer, je suis d'accord qu'elle n'a pas voulu être possédée par un esprit du sexe (ça continue à me faire rire), mais se cacher derrière pour excuser le moindre de ses désirs, c'est un peu facile (comme Jason) et c'est surtout un peu lâche.

Et on en vient à une des choses que j'adore vraiment dans cette série : elle évolue ! Les personnages ne sont pas statiques, ils avancent, grandissent, apprennent. Et malgré que le sujet soit léger, notre Exécutrice arrive à en faire une force et à apprendre des choses sur elle-même (et pas seulement ses zones érogènes) grâce à ça.

Et malgré que je trouverais toujours quelque peu risible comment tout est agencé pour qu'Anita couche ... j'aime ça !

Bon, maintenant, je n'ai pas lu des centaines de livres érotiques et ce n'est pas comme si j'avais des tonnes d'éléments de comparaison, mais j'ai rarement lu de scènes de sexe aussi bien écrites et si bien dosées dans leur contenu.

Que ce soit le vocabulaire utilisé, ou ce qui se passe dans les sous-vêtements des uns et des autres, je trouve tout ça crédible, réaliste et vraiment, très, hum, visuel.

Je dois dire que Laurell est douée pour ça, réellement. Du coup, j'ai un peu envie de dire, pourquoi se priver ?

En gros : au fil des tomes, le sexe est bieeeeen plus présent et va plus loin, mais malgré tout, ça reste cohérent et c'est bien écrit, alors j'aime !

 

Refermons un peu les cuisses d'Anita, et parlons du reste du livre.

J'ai beaucoup apprécié le fait d'en savoir plus sur la politique vampirique, sur ses castes, sa hiérarchie.

L'arrivée de Musette chamboule beaucoup de choses, mais c'est également l'occasion pour nous de découvrir un nouveau pas de l'univers vampirique que l'auteur a créé. C'est une immersion supplémentaire, intéressante et assez fascinante.

On rencontre également de nouvelles têtes, peut-être pas aussi mémorables que celles que l'on a déjà pu voir, mais néanmoins marquantes, et je gage qu'on en reverra certaines dans un avenir proche ...

Du côté des humains, on retrouve également les membres de la police qu'Anita côtoie, grâce à une enquête qui va leur donner du fil à retordre et qui ébranle les médias et la communauté de Saint Louis.

Notre héroïne va avoir du fil à retordre, et elle risque d'y laisser quelques plumes si elle ne fait pas attention.

 

C'est un tome beaucoup plus axé sur les origines de Jean-Claude, et même si on a un aperçu plus large de son passé, on sent que le Maître de la Ville a encore beaucoup de confidences à nous faire.

Il est également beaucoup question des démons intérieurs d'Anita, mais surtout des marchés qu'elle passe avec elle-même, et de son acceptation, pas à pas, de ce qu'elle est, ce qu'elle désire, et ce qu'elle veut devenir.

Il est temps de grandir, de faire des choix et d'assumer. La jeune femme l'a bien compris, et je pense qu'elle nous réserve de belles surprises pour le futur.

J'ai vraiment hâte de découvrir tout ce processus.

 

Un énorme plaisir de lecture, Anita reste définitivement dans un coin de mon coeur, peu importe le nombre de fois qu'elle enlève sa culotte, je l'aime !

(bande-son de ce livre : Pussy, de Rammstein)

 

D'autres chroniques chez Endorphinage, Jellybells, Kassie, Poison, Tsuki, Matoline et titou.

 

Commandez Anita Blake, tome 11: Péchés Céruléens

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Archessia - dans Bit-lit
commenter cet article

commentaires

Fred 08/02/2013 15:58


Salut,


Merci pour ta critique, je vais vite acheter ce livre :)

Cla 25/01/2013 16:39


Je commence prochainement le 4, donc toujours pas de scènes chaudes à mon niveau de lecture... mais la chanson Pussy en bande-son, en effet, ça promet!

Archessia 28/01/2013 10:48



Héhé, tu as encore de longues heures de plaisirs devant toi, dans ce cas !  =D
Et oui, quand je lisais, cette chanson m'a sauté dans la tête, ça m'a bien fait marrer, alors je voulais faire le clin d'oeil  =D 



viou03 22/01/2013 14:45


J'aime beaucoup cette sage mais j'ai du retard dans les tomes.


merci de cette chronique

C'est Moi Que V'là

  • : Les mots d'Archessia
  • Les mots d'Archessia
  • : Chaque lecture, qu'elle soit livresque, BD-esque, manga-esque ou autres mots avec esque derrière, a droit à un avis avec plein de mes émotions dedans. Avec de vrais morceaux de tripes (miam), de larmes et de fous-rires.
  • Contact

Suivez moi

logo-facebook.jpg

 

http://www.wikio.fr

Fouillez Dans Le Blog

Mes défis

Vous me trouverez là

logo4

http://www.libfly.com/public/images/logo-libflybis.gif

Wikio - Top des blogs - Littérature

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Archessia sur Hellocoton

Mes fournisseurs de rêves

56547434.jpg

monde manga akata

Bayard-Jeunesse1

Editions-Mango.jpg

JC-Lattes

partenariat-LA.jpg

logo martiniereJfiction (1)

milady

167393 158310624217059 158310477550407 304906 621801 n

Logo.jpeg

logo_nathan.jpg

logo-plon.gif

226582 200723769971150 195864473790413 530993 1388427 n

313668_201249833289112_196087323805363_432024_1020967011_n.jpg

174866 112915142131742 6678647 n

Logo-Albin-Michel-Wiz.jpg

 

Trions Tout Ça

 

 

bonial – prospectus et catalogues des magasins à proximité pour moins de co2